Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le
RELECTURE DE SI...

RELECTURE DE SI…

 

 

Je vous propose en ce début de semaine de relire le poème d’espérance et de courage du Frère Rudyard Kipling Si… Il vient je pense bien à propos pour une sortie de confinement et j’espère de pandémie. Qu’il puisse inspirer la construction, la reconstruction d’un monde ‘tout beau, tout neuf’, plus fort, plus humain.

 

Dans cette période qui remet en cause tout ce qui semblait bien acquis fut détruit presque entièrement en quelques jours. Il reste l’essentiel, la force de l’espérance, la foi en l’homme et l’amour dans notre cœur. Ce poème est un coquelicot planté dans le béton de nos villes désertées, qui va les transformer en un champ rougi par l’amour fraternel, fragile mais bien présent. Un hymne à l’homme courageux, digne, qui ne cherche pas ailleurs, chez l’autre la cause de ses propres turpitudes, l’homme qui croit en la possibilité de son perfectionnement, qui sait maitriser ses passions. Cet homme qui apprend que sa vie ne peut pas n’être que la comptabilité de ses avoirs, mais qu’elle est la joie d’être bien avec soi-même, avec ses proches, avec les autres, avec la nature qui l’entoure.

 Il nous faut essayer de rester sur le chemin que nous avons choisi, poser lentement, un pas devant l’autre, embrasser chaque rayon de soleil, protéger chaque coquelicot.

 

Jean-François Guerry. 

Rudyard Kipling

Rudyard Kipling

… TU SERAS UN HOMME, MON FILS

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie 
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir, 
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties 
Sans un geste et sans un soupir ; 

Si tu peux être amant sans être fou d'amour, 
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre, 
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour, 
Pourtant lutter et te défendre ; 

Si tu peux supporter d'entendre tes paroles 
Travesties par des gueux pour exciter des sots, 
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles 
Sans mentir toi-même d'un mot ; 

Si tu peux rester digne en étant populaire, 
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois, 
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère, 
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ; 

Si tu sais méditer, observer et connaitre, 
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur, 
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maitre, 
Penser sans n'être qu'un penseur ; 

Si tu peux être dur sans jamais être en rage, 
Si tu peux être brave et jamais imprudent, 
Si tu sais être bon, si tu sais être sage, 
Sans être moral ni pédant ; 

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite 
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front, 
Si tu peux conserver ton courage et ta tête 
Quand tous les autres les perdront, 

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire 
Seront à tout jamais tes esclaves soumis, 
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire 
Tu seras un homme, mon fils.

BIOGRAPHIES

 


Rudyard Kipling (1835-1936) est un écrivain britannique universellement connu pour son Livre de la jungle , recueil de nouvelles en deux tomes paru en 1894. Durant toute sa vie, il montrera une passion pour les contrées lointaines et pour l'Inde en particulier où il naît et passe ses premières années. Ses ouvrages pour la jeunesse ont connu dès leur parution un succès qui ne s'est jamais démenti, notamment les Histoires comme ça publiées en 1902 ou Puck, lutin de la colline publié en 1906. Ecrivain prolifique à l'imagination débridée, il est aussi l'auteur de nombreuses nouvelles, plusieurs romans parmi lesquels Kim , Capitaines courageux , des pièces et de nombreux poèmes. Admiré pour son oeuvre humaniste, Rudyard Kipling reçoit le Prix Nobel en 1907.

France Culture.

 

  

 

Rudyard Kipling (1865-1936)
       Ecrivain britannique, auteur de romans, de poèmes et de nouvelles qui ont essentiellement pour toile de fond l'Inde et la Birmanie sous la domination britannique.

 

Son oeuvre :

Le Livre de la jungle (1894)

Le Second Livre de la jungle(1895)

Kim (1901) 

Capitaines courageux (1897)

 

Kipling, fils du conservateur du musée de Lahore, naquit le 30 décembre 1865 à Bombay, en Inde. À l'âge de six ans, il fut envoyé en pension en Angleterre pour recevoir une éducation britannique. Il y vécut cinq années malheureuses, qu'il évoqua plus tard dans Stalky et Cie (1899) et dans la Lumière qui s'éteint (1891). En 1882, il retourna en Inde où, jusqu'en 1889, il se consacra à l'écriture de nouvelles pour la Civil and Military Gazette de Lahore. Il publia ensuite Chants des divers services (1886), des poèmes satiriques sur la vie dans les baraquements civils et militaires de l'Inde coloniale, et Simples Contes des collines(1887) un recueil de ses nouvelles parues dans divers magazines. C'est par six autres récits, consacrés à la vie des Anglais en Inde et publiés entre 1888 et 1889, que Kipling se fit connaître : ces textes révélèrent sa profonde identification au peuple indien et l'admiration qu'il lui vouait. Kipling fit après cette période de longs voyages en Asie et aux États-Unis, où il épousa Caroline Balestier, en 1892, et où il écrivit le Livre de la jungle (1894). Il vécut pendant une courte période dans le Vermont, puis, en 1903, s'installa définitivement en Angleterre. De ses nombreuses œuvres, beaucoup devinrent très populaires. Il fut le premier écrivain anglais à recevoir le prix Nobel de littérature (1907). Il mourut le 18 janvier 1936, à Londres.

Kipling est considéré comme l'un des plus grands romanciers et nouvellistes anglais. Ses poèmes, moins connus, se distinguent surtout par sa maîtrise des vers rimés et l'usage de l'argot du simple soldat britannique. Ses œuvres reprennent trois thèmes principaux : le patriotisme fervent, le devoir des Anglais vis-à-vis de leur pays et la destinée impérialiste de l'Angleterre. Son impérialisme forcené fut par la suite nuisible à sa réputation d'écrivain!; en fait, son colonialisme idéaliste était bien loin de la réalité de la colonisation telle que la menaient les Anglais, et il en avait tout à fait conscience.

Parmi les plus célèbres œuvres de fiction de Kipling, il faut retenir Multiples Inventions (1893), mais surtout le Livre de la jungle (1894) et le Second Livre de la jungle (1895) : ces recueils de contes animaliers et anthropomorphiques, considérés comme ses plus grandes œuvres, mettent en scène le personnage de Mowgli, «!petit d'homme!» qui grandit dans la jungle mais choisit finalement de rejoindre le monde des humains. Ces livres furent suivis des Histoires comme ça pour les enfants (1902) et de Puck, lutin de la colline (1906), suivis du Retour de Puck (1910), qui évoquent avec nostalgie les paradis enfantins.

En marge de cette littérature pour enfants, il écrivit encore des romans et des récits comme Capitaines courageux (1897), un récit maritime, et Kim (1901), un magnifique conte picaresque sur la vie en Inde, considéré comme l'un de ses meilleurs romans. Parmi ses recueils poétiques, il faut citer Chansons de la chambrée (1892), qui comporte des poèmes devenus populaires comme «!Mandalay!», Cinq Nations (1903), mais c'est surtout le poème «!If!», où il expose son éthique, faite de respect de soi et des autres, d'attachement à ses convictions et de tolérance, qui reste le plus frappant. Quelque chose de moi-même, récit inachevé de son enfance malheureuse, fut publié de manière posthume en 1937.

DAMIENBE

 

Rudyard Kipling (Bombay, Inde britannique, le 30 décembre 1865 – Londres, le 18 janvier 1936) est un écrivain britannique.

Ses ouvrages pour la jeunesse ont connu dès leur parution un succès qui ne s’est jamais démenti, notamment « Le Livre de la jungle » (1894), « Le Second Livre de la jungle » (1895), « Histoires comme ça » (1902), « Puck, lutin de la colline » (1906) ; il est également l’auteur du roman « Kim » (1901), de poèmes, (« Mandalay » (1890), « Gunga Din » (1890), et « Tu seras un homme, mon fils » (1910) sont parmi les plus célèbres) et de nouvelles, dont « L’Homme qui voulait être Roi » (1888) et le recueil « Simples contes des collines » (1888). Il a été considéré comme un « innovateur dans l’art de la nouvelle », un précurseur de la science-fiction et l’un des plus grands auteurs de la littérature de jeunesse ; son œuvre manifeste un talent pour la narration qui s’est exprimé dans des formes variées.

De la fin du XIXe siècle au milieu du XXe siècle, Kipling est resté l’un des auteurs les plus populaires de la langue anglaise. L’écrivain Henry James écrit à son sujet : « Kipling me touche personnellement, comme l’homme de génie le plus complet que j’aie jamais connu ». En 1907, il est le premier auteur de langue anglaise à recevoir le prix Nobel de littérature, et le plus jeune à l’avoir reçu. Par la suite, il a refusé d’être anobli.
Cependant, Kipling a été souvent considéré comme un « prophète de l’impérialisme britannique », selon l’expression de George Orwell. La controverse au sujet des préjugés et du militarisme qui seraient présents dans son œuvre a traversé tout le XXe siècle. Selon le critique littéraire Douglas Kerr : « Il reste un auteur qui inspire des réactions de rejet passionnées, et sa place dans l’histoire littéraire et culturelle est loin d’être solidement établie. Cependant, à l’heure où les empires européens sont en repli, il est reconnu comme un interprète incomparable, sinon controversé, de la manière dont l’empire était vécu. Cela, ajouté à son extraordinaire génie narratif, lui donne une force qu’on ne peut que reconnaître. »

UN JOUR UN POÈME ET WIKIPEDIA

 

La vie Maçonnique 
du Frère Rudyard Kipling

PAR LA LOGE RUDYARD -KIPLING EXTRAITS :

 



 

Il n'est pas facile de reprendre la parole après un texte aussi profond. (LECTURE DE SI….)

Il faut dire aussi que ce texte a été fantastiquement traduit (presque réinterprété) par un André Maurois inspiré. (Je vous invite à relire la version originale pour voir a quel point le texte a été retravaillé par Maurois ainsi que la traduction plus proche de l'original mais sans doute moins inspirée de Jules Castier -voir ci-dessous-) 

Il n'y a pas vraiment d'allusion maçonnique directe dans ce poème mais on peut se demander s'il ne s'agit pas là en fait de l'un des textes les plus maçonniques de Kipling... 

Je dois vous dire que j'aime particulièrement ce poème. J'ai été élevé avec lui. Il est resté des années affiché dans ma chambre. J'ai eu l'occasion d'y retrouver des forces si souvent... 

Ce texte m'a d'abord appris que l'on ne nait pas homme, mais qu'on le devient. A force de travail et d'amour.
N'est-ce pas là ce que tente de nous apprendre la maçonnerie ? 

En fait, Kipling m'a accompagné toute ma vie.
J'ai passé mon enfance avec Kim, Capitaine courageux et Le Livre de la Jungle si bien dans sa version livre qu'avec le dessin animé de notre Frère Walt Disney.
J'ai été installé Vénérable Maître pour la première fois (il y a environ 25 ans) dans une Loge baptisée « Faith and Works » du nom de celle de Kipling dans « Dans l'interêt des Frères »
Et me voici aujourd'hui Vénérable de cette Loge Rudyard Kipling en train de vous parler... de Rudyard Kipling 

Kipling a influencé la vie de tellement d'hommes... 

C'est un géant de l'écriture. Précurseur sur sa façon d’écrire des nouvelles 

Somerset Maugham dit de lui plus grand raconteur d'histoires (story teller) qui ait jamais existé.
 L'écrivain Henry James écrit à son sujet : « Kipling me touche personnellement, comme l'homme de génie le plus complet que j'aie jamais connu ».
Bien sûr, comme tous les grands hommes, il aura ses nains détracteurs.
George Orwel l'a qualifié de «prophète de l'impérialisme britannique» et cette idée sera beaucoup reprise.
(Orwell, issu d'une famille esclavagiste qui doit sa prospérité à l'empire Britanique ! Orwell, qui jouera le révolutionnaire pendant quelques années, avant de livrer en 1949 une liste de noms de journalistes et d'intellectuels « cryptocommunistes », « compagnons de routes » ou « sympathisants » de l'Union soviétique à l'Information Research Department . (La réalité de cette collaboration est prouvée par un document déclassifié par le Public Record Office.)
C'est ne rien connaître de Kipling que lui faire un tel procès. 
Kipling est un homme libre, d'une indépendance farouche. 
Il acceptera le prix Nobel, mais refusera d'être anobli par la reine.
"On ne paie jamais trop cher le privilège d'être son propre maître." Cette devise, Kipling ne se contentera pas de l'écrire, il l'appliquera durant toute sa vie.

 

SUITE SUR LE SITE :  http://www.rudyard-kipling.fr/Travaux-la-vie-maconnique-du-Frere-Rudyard-Kipling.html

 

 

 

 

   
RELECTURE DE SI...

Commenter cet article

Galinier 15/06/2020 11:41

J'adore Kipking, Tu seras un homme mon fils relève du génie pur, un extra terrestre de la pensée. C.G

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog