Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par JF GUERRY
LE SENS DE L’HONNEUR IV- RECENSION DU 6ème CAHIER DE L’ALLIANCE.

LE SENS DE L’HONNEUR IV- RECENSION DU 6ème CAHIER DE L’ALLIANCE.

 

 

Le thème du Sens de l’Honneur mis à l’honneur dans le 6ème Cahier de L’Alliance se clôture par deux interventions l’une sur Le Serment Maçonnique ses origines et son histoire par Claude Beau ancien Grand Maître de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française, Claude Beau s’intéresse particulièrement aux différents Rites Maçonniques, ceux-ci contiennent tous des serments aux divers degrés qui les structurent.

Puis intervient Jean Dumonteil responsable du pôle Dialogues-Recherche-Spiritualité à la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française et de surcroît Vénérable Maître de la Loge de Recherche de l’Alliance quand on aime…

Il nous propose Une Méditation sur l’Honneur, si le serment incarne et impose le respect de la parole donnée, la Méditation sur l’Honneur peut apporter des réponses au pour quoi du sens de l’honneur.

S’il existe des pénalités qui sanctionnent la rupture des serments, la plus grande des pénalités est bien celle que l’on s’inflige à soi-même en étant parjure, on est frappé par le déshonneur, cela mérite une méditation.

 

Claude Beau : Le Serment Maçonnique ses origines, son histoire. Les serments maçonniques des Francs-Maçons opératifs prononcés dans les corporations de métiers, les guildes de bâtisseurs, et sans doute les Collegias romaines. Scellaient les secrets des métiers. Ces serments, ont perdurés dans les rituels des francs-maçons spéculatifs, nous pouvons mesurer leur importance au regard des pénalités morales infligées en cas de rupture. Serment, Secret, Sacré sont indissociables ou plutôt créent une échelle initiatique.

 

La transmission des rituels de manière orale à ses débuts a rendu nécessaire les obligations de serment, et leur a donné plus de force.

 

Claude Beau traite des origines du serment dans l’ancien et le nouveau testament de la genèse à l’arrestation du prophète Jésus, puis dans le moyen-âge chez les bâtisseurs de cathédrales.

Pour arriver aux Serments Maçonniques chez les Francs-Maçons spéculatifs, il nous fait une description intéressante de la gestuelle symbolique liée à l’exécution des serments.

Claude Beau nous parle ensuite des pénalités symboliques liées à ces serments. Pénalités qui font couler beaucoup d’encre dans les milieux antimaçonniques. Chacun sait bien sûr, qu’on extrait chaque année des centaines de cadavres suite à des cérémonies maçonniques !

 

Il termine son article sur la Lumière qui fait son apparition suite au serment. Cette Lumière incline à la Méditation sur l’honneur. Le respect des serments honore les francs-maçons, les rend plus vertueux, c’est sans doute pourquoi ils sont sans cesse renouvelés tout au long de leur initiation. Jean Dumonteil nous précise que la vertu d’honneur est une valeur sûre, parce que c’est la seule vertu, dont on ne peut pas se vanter. Elle permet la reconnaissance du maçon par ses frères, ainsi commence à peu près la Méditation sur l’honneur de Jean Dumonteil il poursuit avec la beauté des gestes de celui qui a le sens de l’honneur. Cela me fait penser à Emerek : « l’homme vrai en toutes circonstances », il pourra devenir le chef d’une des douze tribus d’Israël.

L’homme d’honneur, d’engagement possède en lui une force qui lui donne un horizon moral, éthique c’est un Grand Maître Architecte capable de construire les temples les plus sublimes et surtout son temple intérieur.

L’homme d’honneur est un homme de courage qui respecte ses engagements, ses serments jusqu’à la mort. Il a la force de l’humilité qui surpasse celle de l’ambition et de l’égoïsme, suivant ainsi la voie de l’amour tracée par le plus humble de tous, jusqu’au sacrifice.

L’honneur rend l’homme digne, plus humain et juste avec lui-même et les autres. La fraternité dans l’honneur est le paragraphe qui clôt cette méditation. La fraternité d’honneur, n’est pas recouverte par le voile des apparences, c’est celle qui conduit les frères au travail ; pas seulement dans leurs loges, mais dans le monde, ils ont l’honneur de transmettre à l’extérieur du temple les vertus qu’ils ont reçus.

Les hommes d’honneur cherchent à réaliser la grande utopie de la fraternité universelle. Utopie ! les utopies d’hier sont souvent les réalités d’aujourd’hui. 

 

Alors vive le sens de l’honneur, qu’il habite toutes les femmes et les hommes de bonne volonté, qu’il soit pour eux une joie dans leur cœur, l’espérance d’un monde meilleur.

 

Je ferais un merci tout simple à tous les auteurs de ces articles, du 6ème Cahier de l’Alliance, c’est toujours un bonheur et un honneur de pouvoir partager avec eux, cela nous encourage et nous soutient pour nous maintenir sur la voie de l’honneur.   

 

Jean-François Guerry.

 

À lire absolument ce Cahier de l’Alliance qui ouvre les portes de la méditation sur cette belle vertu de l’honneur et nous encourage à sa pratique en toutes circonstances, car dans des périodes difficiles tout peut-être perdu fors l’honneur.

 

 

LE SENS DE L’HONNEUR IV- RECENSION DU 6ème CAHIER DE L’ALLIANCE.

 

Les Cahiers de l’Alliance sont disponibles par abonnement :

 

GL-AMF- Cahiers de l’Alliance. 8, rue Gesnouin 92110 Clichy.

 

Contact : gl-amf@gl-amf.net

 

Éditions Numérilivre : www.numerilivre.fr

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog