Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
Jérusalem

Jérusalem

Jamais je ne t’oublierai Jérusalem….

 

 

L’année 6000, du calendrier maçonnique lors de son deuxième mois, c’est-à-dire en avril 2000 du calendrier Grégorien. Ma loge a réalisé un voyage en Israël voir la trace du Roi Salomon, voir le temple symbole de la construction.

En cette année là, les prédictions de malheurs, de destructions faisaient le bonheur des marchands.

 

Avec Mes frères, avec nos épouses, nos compagnes avons eu le bonheur de vivre des moments intenses d'une spiritualité partagée, sans dogmes.

 

Ce fût pour moi le plus beau de mes voyages, une apocalypse, une révélation.

 

Accueillis à Tel Aviv par les frères la Loge La Lumière N°1, nous avons fait la connaissance d’un ‘apprenti’ Dan B…-I…qui devait être notre guide durant tout le voyage. C’est à lui 20 ans après que je dédie cet article, en reproduisant la planche qu’il nous offrit dans les ruines de QUMRAM sur les rivages de la Mer Morte. Juste avant notre ascension vers la citadelle emblématique de la résistance et de la persévérance du peuple juif, la citadelle de Massada. Dan, comme Jérusalem jamais je ne t’oublierai.

 

Jean-François Guerry.

 

      « Si je t’oublie Jérusalem, que ma main droite m’oublie !

Je veux que ma langue s’attache à mon palais, si je perds ton souvenir, si je n’élève Jérusalem, au sommet de ma joie. »

Extrait du Psaume 136 – Attribué au prophète Jérémie.

 

 

 

LA SECTE DES ESSÉNIENS ET LE DÉBUT DU NÉO-CHRISTIANISME.

 

Il y a plusieurs années, j’avais déjà entrepris un travail sur la secte des Esséniens où j’avais mis l’accent sur certains traits de cette communauté avec certains aspects du rituel de l’ordre maçonnique.

 

Dans ce nouveau travail me référant aux derniers travaux des exégètes j’insisterai davantage sur les liens possibles entre la secte des Esséniens et les premières communautés Judéo-chrétiennes et le christianisme.

 

Mon propos ne sera pas de vous inonder de doctes références, ni d’entrer dans de lourdes polémiques entretenues par toute une presse spécialisée, mais d’essayer avec notre regard (…) de mieux connaître, comprendre et analyser les Écrits de la Secte et par là même des membres de cette Communauté du début du monde Judéo-Chrétien.

 

Je tacherais d’être clair, précis et prudent.

 

Ce travail comprend trois parties essentielles : Le cadre Historico-Géographique des Esséniens ; la vie Communautaire de la Secte ; le Monde Judéo-Chrétien et le début du Christianisme.

 

I-CADRE HISTORICO-GÉOGRAPHIQUE

 

C’est en 1947 pour la petite histoire, qu’un berger Bédouin Mohamed surnommé ed Dhible Loup a la recherche d’une brebis égarée, lance une pierre en direction d’une anfractuosité d’un rocher situé dans la falaise du désert de Judée près de QUMRAM. Attiré par le bruit mat d’une poterie cassée, il pénètre dans une petite grotte et découvre une série de jarres en bien mauvais état et dans l’une d’elle trois rouleaux de parchemin que le berger rapporta à Bethléem au marchand d’antiquité Kando. L’affaire des Manuscrits de la Mer Morte commençait…

 

Dans une situation politique difficile à cette époque de la fin du mandat Britannique qui voit Jérusalem coupée en deux parties, le professeur SUKENIKresponsable du département d’Archéologie à l’Université Hébraïque de Jérusalem, va avoir la possibilité de racheter les trois manuscrits dont une copie incomplète du Livre d’ISAIE.

 

Après plusieurs années de fouilles, dix grottes sont explorées autour du même site, notamment la fameuse grotte IV où l’on retrouve 380 fragments très précieux. Cette découverte spectaculaire a permis à la recherche biblique d’effectuer subitement un bond de plusieurs siècles en arrière, puisque la plupart des manuscrits de QUMRAM rédigés en hébreu, remontaient au IIème siècle ou au Ier siècle avant J-C.

 

Sur une dizaine de kilomètres, une quarantaine de grottes furent repérées ; en coulisse cependant on commençait à s’agiter avec l’archéologue anglais Hardinget le Père de Vaux, directeur de l’École Biblique Française, les professeurs Surenik et Yadin en relation avec Dupont-Sommer, membre éminent du Collège de France.

 

Pour souligner l’importance de la découverte des Manuscrits, il faut savoir que jusqu’à ce jour, mis à part le Codex Sinaiticus  (350 ans après J-C) écrit en grec, les plus anciennes copies de la Bible Hébraïque que nous connaissons, remontent aux alentours de l’an 1000 après J-C, tel que le Codex du Caireachevé en 895, ou le Codex Babylonicus daté de 916. Entre 1947 et 1956, onze grottes livrèrent des manuscrits dans la région de Qumram, à savoir une douzaine de rouleaux de fragments d’environ 700 textes. Selon leur contenu les archéologues leur ont donnés des appellations différentes : le rouleau d’Isaïe, le commentaire d’Habakuc, le Combat des Fils de la Lumière contre les Fils des Ténèbres, les Hymnes sorte d’apocryphe de la Genèse écrit en araméen, le Rouleau du Temple.

 

Les différentes campagnes de fouilles entreprises entre 1951 et les dernières commencées en 1993 à Qumram ont permit de reconnaître, deux périodes importantes d’occupation séparées par un temps d’abandon du site. On s’accorde aujourd’hui à le situer en 68 de l’ère chrétienne lors de la première révolte de Jéricho, puis de Qumram par les légions de Vespasien.

La date de la fondation du site est située à la seconde moitié du IIème siècle avant J-C.

 

La plupart des spécialistes pensent que Qumram fût un lieu de rassemblement, de cérémonie, de prières, de travail. Les membres de la communauté devaient occuper à l’extérieur soit des tentes ou des abris légers, soit plus probablement le creux des rochers et la quarantaine de grottes reconnues dans le voisinage.

Tous les manuscrits de Qumram n’ont pas été rédigés dans ce site.

Aujourd’hui huit rouleaux sont exposés au Musée d’Israël dans la Maison du Livre à Jérusalem…..

 

Demain la suite … avec II- La Vie Communautaire de la secte. III- Le Monde Judéo- Chrétien et le début du Christianisme. La Conclusion.

 

Dan B…-Il… Apprenti.

Jamais je ne t’oublierai Jérusalem….

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog