Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
LA LIBERTÉ ET LA LUMIÈRE

LA LIBERTÉ ET LA LUMIÈRE

La Liberté en questions. Quelles libertés, quelle Liberté.

 

 

Ces jours-ci des femmes et des hommes se lèvent pour la défense des libertés et franchement cela fait du bien, même si cela ne plaît pas aux obscurantistes. La défense de la liberté d’expression est un des fondements de nos droits de l’homme et du citoyen, droits qui sont enviés dans beaucoup de pays et qui dérangent toutes les dictatures politiques et religieuses.

 

La liberté d’expression issue du siècle des lumières, est une de nos libertés fondamentales. Elle fait partie de la Liberté de l’homme. Cette Liberté une et indivisible celle de l’homme qui se dirige vers la Lumière, avec le désir de reconstruire le monde d’en bas à l’image du monde d’en haut, d’en faire le miroir, pour faire régner la justice et les libertés dans notre humanité.

 

Il faut pour cela être libre soi-même. Genou à terre se saisir du ciseau originel pour couper le voile des ténèbres, pour faire apparaître la Lumière, la Grande Lumière afin qu’elle se répande sur la terre.

À chacun de se saisir de son ciseau pour couper les premières peaux ceux de la surface, des apparences, pour connaître la profondeur du vrai, celle de notre inconscient personnel et de l’inconscient collectif. Tailler la première pierre brute diront les sœurs et les frères et mettre sa pierre en rapport avec sa destination, c’est-à-dire au bon endroit, à sa place dans l’édifice universel, prendre sa place, prenez place mes sœurs et mes frères.

 

Pour cela il nous faut renoncer à la liberté des bêtes sauvages, à leur anarchie, cette liberté des barbares. Ces barbares qui confondent les archaïsmes avec leur « arché ». Ces bêtes sauvages n’ont pour référence que la démesure de leur Ego. Ils sont dans la confusion persuadés que la Liberté c’est faire ce qu’ils veulent, sans aucune contrainte, ils sont les jouets, les marionnettes de leurs pulsions, de leurs passions dévoyées, ils ne regardent pas le visage de l’autre. Ils oublient et perdent leur esprit, leur âme. Ils ne savent plus se poser ne serait-ce qu’un instant en silence pour méditer, ils ont perdu le nord et sa colonne, ils sont éblouis par le soleil des apparences, incapables de supporter la Lumière de l’esprit.

 

Incapables de se détacher des turbulences du monde, pour aller vers la Connaissance, le logos, le Verbe, incapable d’être nu comme Noë pour recevoir la Lumière, de connaître l’ivresse du sacré, du divin. L’homme libre est l’homme actif capable de monter au sommet de l’échelle et de prendre conscience des paroles de Paul : « C’est lorsque je suis faible qu’alors je suis fort. » (1)

 

Cet homme a vaincu son Ego qui l’humilie et il est prêt pour aller seul humblement dans le monde, vers l’autre, vers les autres, il est libre.

 

Jean-François Guerry.

 

Première lettre de Paul aux Corinthiens extrait de la Sagesse du monde, et Sagesse Chrétienne. Il ne faut pas voir dans ce texte que le caractère religieux, mais sa spiritualité Dieu est le principe supérieur, un des noms du Grand Architecte.

 

II-12 à 15. « Or, nous n’avons pas reçu, nous, l’esprit du monde, mais l’Esprit qui vient de Dieu, pour connaître les dons gracieux que Dieu nous as faits. Et nous en parlons non pas avec des discours enseignés par l’humaine sagesse, mais avec ceux qu’enseigne l’Esprit, exprimant en termes spirituels des réalités spirituelles.

L’homme psychique n’accueille pas ce qui est de l’esprit de Dieu : c’est folie pour lui et il ne peut le connaître, car c’est spirituellement qu’on en juge. L’homme spirituel au contraire juge de tout, et lui-même n’est pas jugé par personne. (…)

Echelle Mystérieuse

Echelle Mystérieuse

Commenter cet article

Galinier 27/10/2020 12:27

Selon la formule ma liberté s'arrête ou commence celle des autres. Notre Pays est libre mais en fonction d'une démocratie. C'est le peuple qui fabrique les fondamentaux de sa liberté. Si un pouvoir n'a pas le soutien de sa population, il s'effondre.Je ne suis pas libre, je paie des impôts, mais ne suis pas le seul, afin de donner aux autres moins bien nantis, ce dont ils ont besoin en stricte nécessaire, pour continuer à vivre. Mes impôts servent à ouvrir des routes, des hôpitaux, notre Liberté est donc globale et repose sur les besoins de notre Pays. Les écoles, les sciences m'invitent à la Liberté d'expression qui repose également sur un support qu'on appelle l'humour. Je respecte les prophètes et leurs religions tout en étant de plus en plus, en ce qui me concerne, panthéiste. C.G

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog