Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
RECENSION : PAROLES D'ARBRES

RECENSION : « PAROLES D’ARBRES » de Claude Cuvelier

 

 

Claude Cuvelier Architecte international franc-maçon opératif et spéculatif grand rêveur, nous invite avec ce livre à une balade dans une forêt ou les arbres parlent, lui parle, nous parlent.

C'est au-delà du symbolisme végétal une série de conte initiatique propice à l'élévation spirituelle du lecteur. La matière se transforme, se régénère peu à peu se métamorphose en esprit, la sève spirituelle monte en nous.

 

Les arbres sont des symboles vivants présent dans toutes les traditions. L'arche de Noé le premier temple de Jérusalem furent construits en bois. La franc-maçonnerie Noachite et la franc-maçonnerie forestière sont des résurgences de traditions antiques. Les  rituels des francs-maçons forestiers, bons cousins et fendeurs ont des rituels peuplés d’arbres.

 

Les contes initiatiques de ‘paroles d'arbres’ parlent à notre cœur. Arbres de vie, de la connaissance, sacrés, des hommes, des oiseaux, de la Renaissance peuplent nos forêts à nous de les découvrir.

Claude Cuvelier, Consacre un chapitre aux arbres et à la franc-maçonnerie, arbre de force, de sagesse et de beauté, arbre axe du monde, arbre inversé.

Pour Claude Cuvelier, les arbres semblent être de véritables pédagogues de la spiritualité et des traditions. À l’instar du cèdre du Liban, qui correspond bien à ce pays, le cèdre sous ses larges et immenses branches abrite de multiples traditions.

 

Les arbres de Claude Cuvelier sont des récepteurs de la Lumière, il la transforme en vie. À force de contempler les arbres sacrés, ce grand rêveur a fini par découvrir qu’ils sont une âme. Leurs âmes peuplent nos forêts, elles murmurent dans le souffle du vent à l’orée des forêts, elles nous appellent à l’élévation spirituelle.

 

Oui les arbres parlent à ceux qui veulent bien prendre le temps de les écouter, Claude Cuvelier a traduit quelques-unes de leurs paroles pour nous. Lui qui connaît bien l’Acacia, avec son livre nous invite à une ballade serpentine, onirique, ésotérique, initiatique, originale à la découverte de ces géants sur lesquels enfants nous grimpions pour voir plus loin, plus haut.

 

Jean-François Guerry.

 

À lire : « Paroles d’Arbres » de Claude Cuvelier

Chez NUMERILIVRE – Éditions des Bords de Seine-168 Pages, 18 €.

 

ISBN : 978 236 632 1470.

www.numerilivre.fr

Claude Cuvelier

Claude Cuvelier

RECENSION : PAROLES D'ARBRES

 

Claude Cuvelier: Style français, âme vietnamienne

Nhân Dân en ligne - Ceux qui ont eu l’occasion de parler à Claude Cuvelier, architecte français, auteur d’œuvres architecturales somptueuses comme Tràng Tiên Plaza à Hanoi ou Vinpearl, la zone touristique Hon Ngoc Viêt à NhaTrang, ont tous remarqué qu’il avait un style très français.

L’histoire du gendre vietnamien Cuvelier a commencé par une jeune fille vietnamienne, dont il est tombé amoureux en 1988, un an seulement après être arrivé au Vietnam. Les fruits de ce « coup de foudre »est un mariage heureux, avec une petite fille et un garçon.

Le Vietnam dans les yeux du gendre français

Par sa voix française malicieuse, il a confié: «J’aime le Vietnam. Les Vietnamiens et les Français ont une tradition très proche et une vie très sentimentale et spirituelle, et en particulier, les femmes vietnamiennes et françaises sont tous jolies».

«La différence avec les femmes françaises, c’est que les Vietnamiennes sourient toujours. J’aime ça. Je trouve que lorsque je rie avec une Vietnamienne, je suis sûr qu’elle va sourire pour me répondre», a-t-il remarqué.

Notre histoire passe à l’architecture, il ouvre alors son cœur: «Il faut dire que la qualité architecturale et la construction au Vietnam connaissent de plus en plus de progrès, avec des changements notables. Les ouvrages sont plus beaux par rapport à ceux construits il y a 20 ans lorsque je venais tout juste d’arriver au Vietnam».

«J’ai plus d’amis»

Cette année, Claude Cuvelier va célébrer ses 20 ans de vie et de travail au Vietnam. Pendant cette période, il a réalisé plus de 40 ouvrages dans la plupart des grandes villes vietnamiennes.

En 1987, il est arrivé au Vietnam en tant qu’architecte d’intérieur de l’hôtel Hilton Hanoi Opera pour le groupe CBC. Grâce à l’aide du gouvernement français, il a eu de nombreux autres projets à Hanoi comme le projet de l’Institut français de Hanoi L’Espace, le projet du Centre commercial Tràng Tiên Plaza, etc. Plus tard, il a reçu de nombreuses grandes commandes comme Vinpearl Land, Etown I & II, etc.

«Au Vietnam, j’ai eu un doublé. En plus de mon travail avec ces projets, j’ai encore plus de bons amis. Je suis très content de travailler avec les partenaires vietnamiens. Nombreux d’entre eux sont devenus des amis proches, ce qui me rend très heureux», a-t-il partagé.

Malgré le temps court de cet entretien entre l’architecte français et moi-même, j’ai trouvé qu’il avait en lui une harmonie entre les deux cultures. C’est un architecte représentant le style très français, mais avec une âme très vietnamienne.

NDEL

 

Claude CUVELIER, Architecte International, résidant aujourd’hui au Vietnam est un Franc-Maçon tant opératif que spéculatif depuis quarante cinq ans. Il a été fondateur en 1993 de la Respectable Loge l’ARBRE à Paris et de la Respectable Loge CAY DOI (Arbre de Vie) en 2012 à Hanoi.

Ses nombreux essais ont concerné en général la Franc-Maçonnerie et divers aspects de l’ésotérisme dans les Rites qu’il a pratiqués ; une partie de ses écrits fut consacrée à l’Arbre depuis la création de la première Loge portant ce nom.

Il publie chez Numerilivre "Paroles d'Arbres", 31 récits ouverts au dialogue philosophique.


L’arbre est né dans l’univers avant l’Homme. Celui-ci, animal pensant, s’est vite identifié à la structure de son prédécesseur végétal, jusqu’à y voir son modèle corporel. Des racines, tronc et feuillage de l’un, les jambes, buste et tête de l’autre. Les millénaires traversés jusqu’à nos jours, il ne manquait que la parole à l’arbre : Claude Cuvelier lui offre au long de ce livre original, confirmant - son riche imaginaire à l’appui - l’intelligence communicante prêtée à cette plante.

Au fil de trente et un récits ouverts au dialogue philosophique, est mise en scène toute une diversité qui verdoie la planète, du majestueux cèdre des forêts libanaises aux cyprès, ifs et acacias méditerranéens, du saule pleureur au tremble élancé, du gland devenu chêne au bouleau et pommier de France, ...

 

L’arbre est né dans l’univers avant l’Homme. Celui-ci, animal pensant, s’est vite identifié à la structure de son prédécesseur végétal, jusqu’à y voir son modèle corporel. Des racines, tronc et feuillage de l’un, les jambes, buste et tête de l’autre. Les millénaires traversés jusqu’à nos jours, il ne manquait que la parole à l’arbre : Claude Cuvelier lui offre au long de ce livre original, confirmant - son riche imaginaire à l’appui - l’intelligence communicante prêtée à cette plante.

Au fil de trente et un récits ouverts au dialogue philosophique, est mise en scène toute une diversité qui verdoie la planète, du majestueux cèdre des forêts libanaises aux cyprès, ifs et acacias méditerranéens, du saule pleureur au tremble élancé, du gland devenu chêne au bouleau et pommier de France, du banian des Indes au gracieux bonsaï des plaines vietnamiennes.

Au vrai, c’est l’histoire de l’Homme qui est ici contée. Si l’arbre constitue le lien symbolique entre terre et ciel dans de nombreuses mythologies, il est également, parmi d’autres, l’arbre de la Connaissance au jardin d’Eden, l’arbre séphirothique de la Kabbale et l’Arbre à palabres des africains. La légende sort de la Bible pour côtoyer le réel.

Accompagné par le poétique chant des oiseaux en fond sonore, l’auteur nous renvoie à la franc-maçonnerie. Celle du bois, de la pierre et du verre conjuguées. Sans les frères forestiers, fendeurs de charpentes et étais, sans les frères verriers, créateurs de lumières, les frères bâtisseurs n’auraient jamais pu lancer les flèches des magnifiques cathédrales aux vitraux miroitants, dans les ciels de l’Europe médiévale.

Avec l’arbre en majesté, voici un ouvrage « vivant », orné des trois dimensions du temps. Y apparaissent ensemble les racines du passé, les frondaisons du présent et les fruits du futur.

Partant, chaque arbre invite à l’élévation spirituelle dans une harmonieuse clarté : Il devient alors, dit joliment Claude Cuvelier, l’élan d’une âme vers l’origine divine.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog