Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
UNE CORDÉE POUR VOUS POUR TOI

UNE CORDÉE POUR VOUS POUR TOI

DÉCADENCE ET DÉFI

 

L’instant nous incline à ne voir que des décadences, qui ce qui commence à tomber autour de nous. Nous ne vivons que dans cet instant infime partie du temps, de notre temps même.

 

Les informations, les communications sont celles au mieux du jour, c’est une constatation, ce n’est pas une critique les journalistes font leur travail, ils nous donnent pour les plus sérieux d’entre eux les nouvelles « du Jour ». Pour d’autres ils sont nourris par leurs journaux en fonction de leur production de scoops, trouvés dans l’heure, la minute, la seconde.

Les articles de fonds sont de plus en plus rares. Les hebdomadaires déclinent, les librairies ferment sous le joug d’Amazon. Le numérique prend possession de nos cerveaux, il suffit pour s’en rendre compte de comptabiliser le temps passé devant nos écrans. Nous n’avons plus le temps de découvrir les idées sous les images, sous les symboles.

 

L’on nous vend de la décadence : décadence de la civilisation, décadence des idées, des mots, des traditions, des religions, des mœurs, des sciences et techniques marchandisées. Le nouveau Dieu s’appelle individualisme et matérialisme radical, un chaos général ! Un effondrement, un écroulement c’est la pensée à la mode.

 

Nous sommes en guerre ! C’est oublier ce qu’est véritablement la guerre, logique, la plupart d’entre nous ignore ce qu’est véritablement la guerre.

 

Ce n’est pas le cas par exemple du philosophe George Steiner décédé le 03 février 2020 à l’âge de 90 ans. Il était hanté par sa condition de juif et par la shoah. C’est peut-être parce qu’il situait l’esprit trop haut, parce qu’il avait accédé aux hautes sphères de la spiritualité. Il a écrit à propos des juifs :

« Notre maladie héréditaire c’est d’être juste envers ce qui est grand dans le monde de l’esprit. »

 

Il y avait dans sa pensée le constat de nos décadences, mais aussi et surtout, je le pense une espérance et le défi de la renaissance, de l’ordre après le chaos. Son souhait ultime était : « J’aimerais que le souvenir qu’on garde de moi soit celui d’un maître à lire…. Quelqu’un, qui a passé sa vie, à lire avec d’autres. »

 

Il se méfiait de l’universalisme de « surplomb », supérieur, que l’on pourrait traduire par un mondialisme réservé aux élites, un mondialisme d’exclusion, qui ne permet pas la tolérance. Le philosophe aimait s’identifier au minoritaire au particulier, un défi actuel !

Il était assez proche en cela de Emmanuel Lévinas, de son altérité générale et en particulier de sa prise en considération du visage de l’autre.

 

Un défi donc, une espérance qui fait contrepoids à nos décadences. Je dirais que l’on sent ces jours-ci comme un renversement, une prise en considération des plus humbles. Il n’y a plus les hauts de cordée et les bas de cordée, il y a la cordée, la chaîne qui nous unie tous.

Des femmes et des hommes qui relèvent le défi, qui agissent, qui combattent dans les hôpitaux, des policiers qui nous protègent contre le fanatisme.

 

Le défi est donc de placer toutes les choses d’aujourd’hui sous la lumière de demain. C’est ce que font nos soignants avec dignité, à nous de faire de même.

 

Qui a parlé de décadence ?

 

Jean-François Guerry.

 

 

 

 

 

George Steiner :

 

« Aujourd’hui, on respire un air dangereux sur notre continent (….) la haine de l’étranger, la chasse au juif, l’apologie de l’auto-défense et des armes sont des signes alarmants d’une régression terrible, un prélude à la violence. »

 

George Steiner au Quotidien Italien Corriere della sera, en avril 2019, il est décédé le 03/02/2020.

PROTÉGEZ VOUS !
 
QUAND VOUS LE POUVEZ RESTEZ CHEZ VOUS
 
 

Je ne sais quel vent
J’aurai dans ma voile
Je ne sais quel jour
On m’appellera
Mais en attendant
Je taille la toile
Je marche à l’étoile
Sans compter mes pas
Je ne sais quel feu
Lavera mon âme
Quelle nuit d’été
Quel matin d’hiver
Mais pour vivre un peu
Je laisse une flamme
Veiller sur la trame
Du temps que je perds
Mon âme tremble
Entre vos mains
Et mon chemin
Vous ressemble
Je ne sais quel bois
Retiendra ma cendre
Déjà je me vois
Les bras pleins d’oiseaux
Je reste sans voix
Les mots les plus tendres
Ont toujours à vendre
La mort d’un roseau
Je ne sais quelle eau
Il me faudra boire
Je ne sais quels fers
Me faudra briser
Pour que mes yeux clos
Deviennent mémoire
Fermés sur la gloire
D’un premier baiser
Mon âme tremble
Entre vos mains
Et mon chemin
Vous ressemble
Ne me cherchez plus
Quand il sera l’heure
J’aurai déjà mis
Entre vous et moi
Tout ce qui m’a plu
Dans votre demeure
Tout ce dont je meurs
Et vis à la fois
Ne regrettez rien
Je fus ce fantôme
Je fus ce miroir
Qui vous répondit
J’étais musicien
Des mêmes atomes
J’avais dans ma paume
Ce départ inscrit
Mon âme tremble
Entre vos mains
Et mon chemin
Vous ressemble
Mon âme tremble
Entre vos mains
Que mes chemins
Vous ressemblent

Commenter cet article
C
Ave Claudius
Je partage bien évidemment ton constat sur tout ce qui accable l'humanité et plus encore tes remarques quelque peu acerbes quant au silence des "Enfants de la Veuve" sur ce blog!
Mais pourquoi diable restent ils muets comme des carpes?
Est ce une façon d'exprimer un certain mépris à l'endroit de notre épistolier et de ceux qui font des commentaires, est ce une certaine trouille, bien indigne de la part d'un Maçon , de se mettre en avant et de risquer de se découvrir, est ce tout simplement le désir de jouer à l'autruche à moins que ce ne soit celle d'imiter les trois petits singes,...allez savoir!
JF continuera à publier, il a bien du courage de le faire dans ces conditions, nombre de FF continueront d'aller sur son site mais comme toujours, à l'exception de quelques téméraires fouteurs de m...., ils le feront prudemment et sur la pointe des pieds!
Répondre
C
Désolé pour le "celle", il fallait lire "celui"! (06/11/18h45)
Par ailleurs cher JF, en réponse à ton commentaire du 07/11/10h05, si je ne mets nullement en doute les objectifs très honorables de la FM, je m'interroge sur la sincérité de tous les "porteurs de tabliers"!
Mais chut, il ne faut pas le dire et admettre que les sus nommés sont des hommes comme les autres, ...ce que je ne croyais pas !
C
Je lis:
" Aujourd’hui, on respire un air dangereux sur notre continent (….) la haine de l’étranger, la chasse au juif, l’apologie de l’auto-défense et des armes sont des signes alarmants d’une régression terrible, un prélude à la violence. »
On pourrait aussi paraphraser et dire:
"la haine des Français de souche, la chasse aux mécréants, l'apologie de la repentance et de la joue tendue, sont des signes alarmants d’une régression terrible, un prélude à la soumission!"
N'en déplaise à ceux qui brandissent à tout bout de champ ce qu'ils croient être les droits de
l'homme et qui font preuve, soit d'une rare hypocrisie, soit d'une bêtise abyssale!
Répondre
Bonjour ! Cincinnatus
Remarque pertinente s'il en est, force est de constater que tous les monothéismes trainent le boulet de leurs dogmes. Nos fondateurs de la Franc-Maçonnerie spéculative du moins ceux qui en ont couché les valeurs sur leurs manuscrits, comme Anderson, Désaguliers, et Ramsay, qui après tout n'étaient que les exégètes des protestants et j'ajouterais John Toland avec son Panthéisme et la résurgence du Druidisme (Druid Order), ont apporté leur contribution aux valeurs de la Franc-Maçonnerie. Les Francs-Maçons réclament pour tous les hommes les mêmes droits et les mêmes devoirs, ils visent à réunir ce qui est épars et non la division. La tolérance maçonnique n'est ni une indifférence, ni seulement un culte des différences, elle se cultive, s'apprend comme la fraternité. À ce propos Robert de Rosa écrit : concernant la construction de la tolérance " elle se construit avec les outils des Francs-Maçons qui sont leurs vertus cardinales, le fil à plomb, c'est-à-dire la recherche d'un espace commun de langage et de communication....Retrouver les mots qui permettent aux hommes de se reconnaître, une parole que les maçons épèlent lettre à lettre....Le niveau...d oit permettre d'établir un accord sur les valeurs communes... remettre l'éthique au centre de la vie sociale et politique en établissant une hiérarchie des valeurs incontestable. L'équerre par son principe de droiture préside aux échanges et fait respecter une équité rigoureuse. Il faut donc revendiquer ou exiger que la règle soit commune partout, dans l'ordre social, économique et politique. La règle instaure une réciprocité qui définit à la fois les devoirs et les limites de la tolérance.
Une tolérance sans limite se nie elle-même. Quand la discussion devient impossible, la règle s'impose pour maintenir les principes de justice et d'équité qui président à sa définition." Qui a dit que les Francs-Maçons ne disaient rien, ne faisaient rien ? Les préceptes simples inculqués dans les loges comme : "Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qui te fût fait à toi-même." ou encore passe à l'action "Fais aux autres tout le bien que tu voudrais qu'ils te fissent à toi-même".
Désolé Cincinnatus mais je n'ai pas trouvé mieux encore que les droits de l'homme, si peut-être les devoirs malheureusement oubliés ou si peu cités et mis en pratique. Les Francs-maçons se doivent d'êtres des Chevaliers de l'esprit, même s'ils passent pour des Don Quichotte après Cervantés reste la référence de la littérature Espagnole.
Bon WE
Bien Fraternellement
Jean-François Guerry
C
L'humanité est dans une grande errance face aux multiples menaces dont elle est incapable de maitriser: le corona virus et les dramatiques conséquences des confinements sur la vie des individus, maintenant la grippe aviaire qui refait surface, la folie des élections américaines débouchant sur des achats massif d'armes par les particuliers,la désertification des croyances religieuses classiques, la montée d'un racisme global, la montée en puissance d'un islamisme barbare, la pollution et le dérèglement climatique,une jeunesse inquiète de son avenir,une inculture qui tend à développer les bas instincts chez les esprits les plus faibles, stimuler l'égoïsme des plus nantis !!!!! Mais qui va brandir l'étendard de la raison, d'un rassemblement fraternel??? Il nous faut des chiens bien dressés,mais par quel miracle,qui aboient pour rassembler ce troupeau humain hétéroclite qui braille en insatisfaites revendications, et lui éviter le grand précipice !!!
De rares lecteurs animent ce Blog, nous y écrivons les mêmes litanies , qui étant publiées devraient réveiller d'autres consciences à se manifester, or il n'en est rien!!!Mutisme et indifférence, a propos des loges maçonniques, c'est la continuité des pas feutrés.Il serait temps que de nouveaux chevaliers se manifestent et brandissent les flambeaux d'un avenir plus radieux !!!
Amen!!
Claudius
Répondre

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog