Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
DU SACRÉ SACREBLEU !

DU SACRÉ SACREBLEU

 

Ce matin au petit déjeuner à 5h 00, je suis tombé sur un article de Patrick Mignon l’homme politique, pas son homonyme le sociologue, chercheur à l’INSEP je précise si besoin.

 

Patrick Mignon surfe sur la vague des théories du complot, il s’en prend à la République et la laïcité, d’une manière peu voilée, il intervient à mon avis de manière contre-productive pour défendre la religion catholique. Extrait de son article :

 

« La république manipule le concept de liberté d’expression, pour poursuivre son objectif historique de destruction du sacré, prélude à sa récupération laïque. »

 

Il est factuel que la république s’est fondée sur le socle de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, qu’un article de cette déclaration contient le droit fondamental de liberté d’expression, il est factuel aussi que cette déclaration bénéficie à tous les citoyens sans exception.

 

Quant au Sacré il est inhérent à l’homme en général, qui tend par nature vers le Sacré. Si les signes, les symboles du Sacré se dégradent dans notre société ce n’est pas la faute de la république, mais plutôt d’un individualisme qui fait passer l’avoir avant l’être.

 

Et puis qu’est-ce que le Sacré ? Il est difficile à définir un peu comme Dieu. Il nous faut avoir recours aux deux méthodes. La première apophatique, c’est-à-dire une approche par la négation, ce qu’il n’est pas, qui démontre par opposition ce qu’il est. La deuxième méthode cataphatique par la recherche de ses attributs, de ses images, de ses symboles.

Le Sacré n’est pas tous ce qui à trait au profane, et ses attributs sont nombreux, sa géométrie sacrée, sa langue, ses rites, ses icônes, l’ensemble des créations artistiques touchant à ce qui est caché.

 

Le Sacré n’est pas pour moi que religieux, il est du domaine de l’esprit en général donc sans dogme. C’est une tension, qui mène sur un chemin qui va du secret, des secrets de la vie qui se dévoilent peu à peu pour aboutir au Sacré, à ses expressions, ses pratiques, qui mènent au Divin. Si d’une manière générale l’on considère que ce qui est divin est l’ensemble des choses qui ont un rapport avec Dieu, et c’est incontestable.

Le Divin c’est aussi une aspiration à l’excellence, à la perfection, à l’acquisition de valeurs morales qui suscitent le respect. Là on s’éloigne un peu de l’exclusifrapport à Dieu ou aux divinités.

 

Les francs-maçons croyants ou non travaillent sans cesse à leur perfectionnement individuel, à la construction de leur temple intérieur, jusqu’à devenir eux-mêmes un temple capable d’accueillir de hautes valeurs morales, que l’on peut qualifier de divines. C’est leur combat contre le vice et la pratique de la vertu. C’est une démarche de recherche de la beauté divine, la beauté de l’être par le renoncement progressif et hauteur d’homme à l’avoir. Ils connaissent la valeur du Sacré et demeurent dans l’humilité, en affirmant toujours : « J’ai à me perfectionner », pour être un parfait maçon et peut être viendra un jour l’heure de ce Sacre ou je recevrais la couronne de laurier et d’olivier et la clé d’ivoire, pour pénétrer dans le lieu le plus sacré de la terre.

 

Pour moi le sacré n’a pas de limite il est associé à la spiritualité donc à l’universel. La laïcité comme l’a dit Robert de Rosa se situe sur un autre plan, c’est un ensemble législatif qui règle la vie dans notre société en y prônant, le respect, la dignité humaine et la tolérance constructive.

 

C’est donc une chimère de croire que la république veut détruire le sacré ou plutôt le confier à la laïcité, qui n’en n’a rien à faire, elle a déjà des valeurs que l’on peut qualifier de Sacré. Le Sacré brûle comme une lumière dans tous les hommes, c’est une propriété personnelle. Chaque homme aspire, à des degrés divers certes, au Sacré comme au passage de la matière à l’esprit en diminuant son ego, c’est sagesse.

 

Jean-François Guerry.    

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog