Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry

 

MES VŒUX

 

Pour commencer l’année 2021 ‘en beauté’, chers fidèles lecteurs et lecteurs de passage, je vous présente mes meilleurs vœux de bonheur et de santé à titre personnel, ainsi que ceux des contributeurs du Blog : Rémy, le frère écrivain ; Jean-Pierre, Philippe, Jacques, les frères poètes ; Claudius, Cincinnatus, Christian, Jacques, Claude les frères commentateurs gardiens du temple, les frères Tuck et Thierry fidèles depuis la création cinq ans déjà, Thierry avec ses contributions discrètes, et le frère Tuck qui sait toujours secouer les branches quand il faut.

Je présente bien sûr mes meilleurs vœux à Isabel notre commentatrice espagnole, Guillaume le canadien, la belle Alouette la messagère, Barbara qui m’encourage toujours, mes excuses pour ceux que je ne peux pas citer tant la liste est longue, mais que je n’oublie pas.

 

Mes vœux aussi aux 631 abonnés à ce jour, et aux milliers de lecteurs.

 

Mes vœux pour que cette nouvelle année soit une année de lumière, de tempérance dans les biens de ce monde, nous en aurons besoin, après cette année horrible. Une année d’espérance, car nous avons pris conscience que l’humanité est une dans la souffrance, alors elle peut être un centre d’union fraternel et universel, pour que la joie soit dans les cœurs, et que la beauté orne notre nouvelle année, votre nouvelle année.

 

Jean-François Guerry.

MEILLEURS VOEUX

 

LIRE : QUE LA BEAUTÉ L’ORNE

 

Marie-Dominique Massoni, Professeure de lettres modernes, poétesse, créatrice, elle croise le mouvement alchimique, elle a partie liée avec le surréalisme, ancienne directrice de la Collection Voix d’initiés, elle préside aux travaux de la Loge Nationale de Recherche de la Grande Loge Féminine de France. Elle est aussi autrice d’une vingtaine de livres dont :  Du Féminin et de sa Quête en Franc-Maçonnerie.

Un long chemin vers la beauté intérieure. Ce n’est donc pas par hasard qu’elle a écrit : QUE LA BEAUTÉ L’ORNE.

Marie-Dominique Massoni

Chacun s’accorde à reconnaître la qualité des travaux de la Grande Loge Féminine de France, il se murmure dans la sphère maçonnique, que les travaux des sœurs en loge surpassent ceux des frères en moyenne, leur sérieux inspire le respect et la considération, pour y avoir participé je l’atteste parole d’homme !

La beauté n’est pas qu’un ornement, je dirais pour ma part, qu’elle m’apparaît comme un couronnement. Le mot même de beauté nous dit l’autrice est polysémique, il mène à la découverte du sublime, la beauté est source d’élévation spirituelle. Elle sort du plomb pour mener à l’or fin. La beauté suscite les émotions, ces émotions qui gonflent le cœur et l’âme et rend cette dernière plus belle.

 

Comme l’initiation nous ouvre les portes des mystères de la vie, que nous devons découvrir par nous-mêmes, à notre rythme. L’autrice écrit : « L’Alchimie de la beauté ne s’explique pas elle se vit. »

 

C’est loin des canons trompeurs et réducteurs de la beauté, telle qu’elle est présentée dans notre temps, érigée simplement en simple apparence, en une réduction à l’enveloppe charnelle, souvent « photoshopée ». C’est à la recherche de la beauté intérieure, associée à la force et à la sagesse que nous convie Marie-Dominique Massoni.

 

La beauté pas le hasard d’une création, elle est une construction inspirée. L’autrice nous fait un rappel historique de l’homme de Vitruve, un voyage dans l’architecture sacrée des temples, un regard sur leurs colonnes dont les énergies sont à la fois telluriques et cosmiques, la beauté s’installe entre terre et ciel. La poésie présente dans l’ouvrage, devient elle-même beauté, les perfections géométriques décrites, leurs harmonies et leurs équilibres sont des incarnations de la beauté.

 

Le beau et le bien, se marrie, pour conduire à la Vérité, idéal maçonnique. La réalisation des œuvres artistiques, font notre monde plus beau, donc meilleur.

 

La contemplation du beau, porte l’âme vers le bien, l’âme simple, devient une belle âme. Le mouvement initiatique efface la laideur, la bonté rend beau.

L’autrice nous parle de la force magique de la beauté, on ne résiste pas à la beauté, quand, elle est en symbiose avec le bien, le bon, le juste, elle devient amour du bien, du bon, amour universel, éternel, fraternel.

 

Pour vivre en beauté, pour commencer l’année 2021. Je vous encourage à lire cette belle œuvre de « toute beauté » de notre sœur, de votre sœur Marie-Dominique Massoni.

 

 

Jean-François Guerry.

 

 

QUE LA BEAUTÉ L’ORNE – Éditions des Bords de Seine. Numérilivre. (Collection le Franc-maçon dans le Temple sous la Direction de Pierre PELLE LE CROISA- qui a également préfacé cet ouvrage.)

 

ISBN : 9782366321265- 190 pages 18 €

www.numerilivre.fr

MEILLEURS VOEUX
MEILLEURS VOEUX

     

             AVERTISSEMENT AUX LECTEURS

 

Les nombreuses recensions qui paraissent dans ce Blog peuvent dérouter par leurs longueurs, et parfois par leur lenteur de parution au regard de la date de parution des œuvres. Mon but n’est pas de rechercher le scoop, je ne vends rien, je ne tire aucun profit de ce Blog, si ce n’est le plaisir d’écrire et de communiquer modestement quelques émotions.

 

Les notes d’éditeurs sont suffisamment explicites et bien faites, elles ouvrent les portes des livres, avec des mots clés. Me saisissant de ces clés, j’essaye de pénétrer plus avant dans toutes les pièces de ces appartements et d’en respirer les odeurs et les impressions, c’est grâce à ces effractions, à ces vols, que je réalise les quelques lignes que je vous soumets, pour vous donner le désir de suivre l’auteur chez lui.

 

Mon but est bien sûr de vous informer, mais surtout de vous donner l’envie à chaque lecture de lever le plus souvent possible la tête au-dessus du livre, qui ne devient alors qu’un support, un instrument d’éveil, un bagage que l’on prend pour un long voyage, un véhicule de l’esprit, de votre esprit, les mots dévoilés étant un carburant illimité.

 

Mes évocations personnelles, nourries par les phrases des auteurs, sont autant de révélations successives pour trouver mon chemin, parfois ce sont des cailloux dans mes chaussures, cailloux qui m’empêchent de m’endormir.

Le chemin de la connaissance est long, semé d’embûches, initié il y a bien longtemps au Rite Écossais Ancien et Accepté, j’accepte après les avoir comprises et triées les idées et les valeurs universelles contenues dans toutes les traditions, et exprimées par les auteurs.

J’ai pris conscience de l’importance des éponges qui absorbent l’eau qui vient des fontaines de jouvence, mais qui parfois se sont chargées en chemin de trop de fardeaux, il faut alors presser ces éponges pour n’en retenir que le suc, le nectar la boisson des dieux, la substance disait Rabelais, médecin des corps et des esprits.

Restituer le meilleur c’est le but difficile que je m’assigne, avec toujours beaucoup d’humilité face aux auteurs.

Cette exigence passe par la lecture intégrale des œuvres, parfois par un retour, une relecture. On ne saurait à mon sens visiter une cathédrale en une seule fois, il faut y revenir aux diverses heures de la journée, pour bénéficier de toutes les lumières qui traversent ses vitraux et alors seulement l’on peut espérer augmenter un peu, notre petite lumière intérieure et la faire vivre.

 

Jean-François Guerry.

 

 

 

VERS LA LUMIERE de Jean-Pierre Bodin

VERS LA LUMIERE de Jean-Pierre Bodin

Commenter cet article
G
Je retiens un passage dans votre complexe travail sur les droits et devoirs. Vous assignez comme devoir, la responsabilité de Voter aux élections.Cela me semble tout à fait logique puisque nous n'avons pas encore trouvé meilleur écho pour entretenir nos démocraties contemporaine. Toutefois ,certaines entrevues de Jean Paul Sartre me laisse songeur face a notre droit démocratique de ce faire clairement entendre ainsi que le rapport de force que chaque contribuable possède réellement lorsqu'on ce choisi un représentant politique. Alors voici ces quelques extraits , qui ,peut être nous laisserons songeur et créateur quand aux philosophie de Sartre

Ne pas voter ou voter veut dire , je me démets de ma souveraineté au nom d'un autre tiers.
La solution est de travailler a créer des rassemblements qui soient des démocraties directes .Soit des rassemblements souverains dont les exigences viennent de chacun et qui essaient par des luttes ( pacifique et respectueuse des lois) de les faires. triompher.

Notre ultime devoir ne serait-il pas de se rapprocher entre soeurs et frère du genre humain? De connaître son voisin, de données sont temps pour un peu de bénévolat par exemple... ? Ainsi , les démocraties directes seraient peut être des propriétés émergentes dans nos sociétés.
Répondre
G
D'un premier temps , Une bonne année!
Je tiens à vous témoigner mon admiration pour votre travail " droit et devoirs ". Ce travail complet et rigoureux laisse entrevoir une méthode concise et pleine conviction.
La découverte de ce blog tout a fait par hasard lors de mes 4 mois de confinement au Mali du a cet évènement sans précédent, n'a cessé de m'instruire et m'inspirer tant par vos réflexions que par vos multiples données historiques.
Je vous remercie de votre dévotion, de votre sagesse et votre dons de la Connaissance.

Il m'est donnée de vouloir encore d'avantage et plus lucidement servir en devoir et en vertus nos sociétés. Surtout après vos écrits qui me parviennent très souvent comme un guide.
Merci beaucoup pour votre générosité!
Répondre

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog