Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
UNE NOUVELLE ANNÉE VERS LA LUMIÈRE

UNE NOUVELLE ANNÉE VERS LA LUMIÈRE

 

Le Franc-Maçon est un chercheur de lumière, comme tous les hommes, mais pas de la lumière des apparences, il cherche la lumière intérieure, la grande lumière de l’espérance, celle qui naît des ténèbres, émerge comme une main tendue pour un voyage vers la beauté de l’infini. Cette lumière qui monte en spirale de son cœur, vers les autres, il veut faire de sa vie un acte d’amour fraternel, même si cet acte est infiniment petit au regard du cosmos il participe à sa construction, humblement. Mes Frères, prenez place, lui demande son rituel, répété chaque fois dans l’espace sacré de sa loge.

 

L’année 2020 a été rude, remplie de souffrances, nombreux sont ceux qui ont perdu des êtres chers. Nous avons dû renoncer à certaines de nos libertés, pour sauver nos vies, mais surtout des vies, nous avons collectivement pris conscience de l’importance de la solidarité. Nos regards se sont tournés vers les sans grades, les invisibles, les derniers de cordée, les plus humbles de tous, ils étaient à leur place, à leur office, fidèles, persévérants. Un petit virus nous a rappelé notre égalité devant lui.

 

Nous sommes épuisés parfois moralement, épuisés d’être dans l’attente. Mais « Attendre est encore une occupation. C’est ne rien attendre qui est terrible » a dis Cesare Pavese.

Stéphane Barsacq

Ces jours-ci, ces jours d’attente deux lectures m’ont fait du bien. D’abord ce texte de Stéphane Barsacq tiré de son livre Météores, paru, aux éditions Corlevour, et consacré à François d’Assise ; et un article de Christiane Rancé sur Saint Sylvestre paru dans la rubrique la dernière page du quotidien La Croix, cette rubrique de la dernière page, est pour moi souvent la première page de mon inspiration. Cet article sur Saint Sylvestre a été une découverte dont je voudrais vous faire partager quelques extraits. Il ne se réduit pas à une leçon de catéchisme de la religion catholique, et puis après tout dans religion, il y a relié, donc liens ces liens dont nous avons besoin en cette période de confinement physique, liens qui nous préserve du confinement, de la réduction de notre esprit. Créer des liens c’est tendre la main à l’autre, le regarder avec l’œil du cœur.

Christiane Rancé

Sur François d’Assise Stéphane Barsacq a écrit :

 

« Nul saint plus que François n’a suscité l’amour des hommes et des femmes à la mesure de l’amour qu’il a placé dans son rapport avec les êtres, les animaux de la Création. De siècle en siècle, à toutes les générations, il a redit, venus du cœur, des mots simples, dont la beauté et la force restent entières, des clefs pour savoir qui l’on est, ce que signifie la vie : la mystique de la pauvreté n’est ni résignation ni plaisir à la souffrance, mais le dernier terme d’une morale chevaleresque, tout ensemble victoire sur soi, don fait aux autres et abandon à la richesse ineffable de Dieu. Avec un génie fondateur qui a renouvelé toute la chrétienté médiévale, inspirant poètes et artistes, saint François d’Assise fut et reste ce « petit pauvre » qui a su saisir les relations contraires qui unissent la prière et la révolte, la charité et l’ascèse- au-delà de toute douleur- un saint ascendant qui continue à nous montrer comment convertir nos déchirures en une joie parfaite. »

Je ne sais pas ce que ce texte vous inspire, mais lu avec les yeux d’un Franc-Maçon, je reçois mon salaire et quel salaire ! D’abord l’amour fraternel entre tous les hommes, et tous les êtres vivants de la Création, les mots de l’intelligence du cœur qui surplombe l’intellect, les clefs du mystère de la vie, une ode à l’humilité, la morale du Chevalier spirituel qui guide son action, la volonté de rapprocher, de concilier les contraires, l’ascension spirituelle qui transforme la souffrance, la déchirure en joie, un formidable message d’espérance.

Saint-Jean de Latran

L’article de Christiane Rancé sur saint Sylvestre est tout autre et le même à la fois, combat contre l’ignorance, pour l’ouverture d’esprit, donc du lien et du partage, un pape qui met en exergue la Raison cela mérite notre attention.

 

Extraits :

 

« …..C’est le pape Sylvestre 1er qui a consacré St Jean de Latran. C’est de ce Sylvestre que nous célébrons la fête le 31 décembre lorsque nous passons d’une année à l’autre. St Sylvestre 1er fût le 33ème pape de la chrétienté chiffre symbolique pour les chrétiens (pour les chrétiens, c’est l’âge de la mort de Jésus, il paraît aussi qu’il y a 33 degrés dans certains rites maçonniques, et 99 dans d’autres.)

Sylvestre II fût quant à lui le pape de l’an mil (…) une légende veut que le tombeau de Sylvestre II suinte lors du décès d’un cardinal, et qu’il inonde le sol lors de la mort d’un pape. Pourquoi cette fable autour de ce souverain pontife français (pontife est aussi un titre maçonnique) qui fût remarquable à bien des points de vue ?

Sylvestre II

Sans doute parce qu’en surcroît de ses qualités de pasteur universel de l’église. Sylvestre II fût aussi philosophe, mathématicien et musicien. Il remit à l’honneur la culture antique bien avant la Renaissance.

Il fût le premier introducteur d’Aristote en Occident, et un propagateur des œuvres de Virgile, de Cicéron et de Boèce.

Il écrivit un traité ‘Sur le raisonnable et l’usage de la raison’, et mit à l’œuvre le système de numérotation décimal et les chiffres arabes. Il rédigea aussi un traité de géométrie. (Cela me fait penser aux pères du désert, ces premiers pères des première églises chrétiennes, ainsi qu’à Clément d’Alexandrie et Jean de Climaque, qui ont par leurs pensées et leurs valeurs d’exemplarité inspirés la Franc-Maçonnerie, en particulier Jean de Climaque et son échelle spirituelle. On remarquera aussi que l’intérêt de ce pape pour la géométrie et la musique, nous ramène à l’harmonie de l’univers chère aux Francs-maçons)

 

Après sa mort (….) les adversaires de l’église commencèrent aussitôt à répandre le bruit que ce pape si déterminant dans le renouveau de l’Occident chrétien, tenait sa science et sa culture d’un pacte avec le diable. Le pape serait donc un magicien ! Son corps aurait été dévoré par les corbeaux et son tombeau serait vide.

(Le pape Innocent X fit ouvrir son tombeau et l’on constata la présence de son corps parfaitement conservé, ce qui mit fin à cette légende.)

 

(….) l’historien Giovanni Diacono reprend les fables qui s’attachaient au nom de Gerbert d’Aurillac ( alias Sylvestre II), et affirme qu’a la veille du décès d’un pape, un flot d’eau pure ruissellerait du tombeau. (…) Cette histoire a inspiré de nombreux écrivains, dont Jules Michelet et Victor Hugo. (Fable non vérifiée, Christiane Rancé termine son article ainsi..) Lors de la mort de Jean Paul II, je n’étais pas à Rome. Mais qu’une eau pure, ait inondé les yeux de millions de fidèles, oui, je l’ai constaté. L’eau pure des larmes, et celle, désaltérante de la prière. »

 

En quelque sorte il s’agit d’une purification par l’eau, et quelle plus belle et plus pure eau que celle des larmes, qui remonte du cœur jusqu’aux fenêtres qui s’ouvrent sur la vie.

Cette purification rituelle par l’eau est bien connue des Francs-Maçons, associée au souffle intérieur, au feu régénérateur, elle transforme l’humus de la terre, c’est-à-dire l’humain, en une construction sacrée, habitée par l’âme. Bien sûr, tout cela n’est sans doute que des fables, des mythes, des légendes, mais en ce début d’année, ces histoires nous mettent la joie au cœur, et ceux qui les écoutent paraissent contents et satisfaits. J’espère qu’il en sera de même pour vous, qu’elles vous apporteront un rayon de lumière en ce début d’année.

 

Jean-François Guerry.

 

 

Notes : Tous les présidents de la république française après leur élection se rendent à Saint Jean de Latran.

Saint-Jean de Latran

Victor Hugo fait dialoguer Sylvestre II avec les animaux dans ‘L’Homme qui rit’.

 

Louis Pauwels : dans ‘ Le matin des magiciens ‘ voit en Sylvestre II un alchimiste qui aurait été initié par un mémoire dérobé à El Mansour à Cordoue.

 

L’Abbé Axinger au XIXème siècle a écrit à propos de Sylvestre II :

 

« On comprend les accusations de magie et de commerce avec les esprits infernaux que l’on a fait peser sur la mémoire de cet illustre pontife, trop grand pour pouvoir être compris par ceux qui mesurent tout à l’exiguïté de leur entendement. Être méconnu de ses semblables, c’est d’ailleurs le sort des hommes que leur génie et leurs talents élèvent au-dessus du vulgaire on blasphème ce que l’on ne saurait ni comprendre, ni atteindre. »

 

Sylvestre II défendait l’idée d’une église universelle.

UNE NOUVELLE ANNÉE VERS LA LUMIÈRE
UNE NOUVELLE ANNÉE VERS LA LUMIÈREUNE NOUVELLE ANNÉE VERS LA LUMIÈRE
Commenter cet article

Isabel FESSER DE GRACIA 09/01/2021 18:10

Merci! pour moi, plus que "chercheuse" de vérité je me dirais, tout simplement, vivre en vérité, évidemment en vérité,

10/01/2021 07:54

Très juste Isabel tu mets l'accent ou il faut être plus paraître !
Jean-François

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog