Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
LE GARDIEN DE LA TOUR - PART -IV : La course à l'étoile

LE GARDIEN DE LA TOUR- PART- IV- : La course vers l’étoile.

 

 

                      Il y a ceux qui voient et ceux qui regardent.

                  Il y a ceux qui entendent et ceux qui écoutent.

                 Il y a ceux qui touchent et ceux qui pénètrent.

                Il y a ceux qui reniflent et ceux qui sentent.

 

 

Quand on prend en main un jeu de Tarot, avant de lancer la partie, l’on bat et rebat les cartes, puis une fois en main l’on trie, ses atouts d’un côté, ses faibles cartes de l’autre. L’on regarde les nombres leur valeur. L’on examine les figures, les images, mais que signifie ces nombres, ces images qu’est-ce qu’il y a derrière ?

 

Il n’est pas question de me lancer dans la guématrie, j’en suis bien incapable, ma culture hébraïque est déficiente, j’ai appris à n’accepter que les tâches que je suis capable de faire, qui trpo embrasse mal étreint.

Mais quand même peut-on se limiter à la surface des choses, aux apparences quand se dit initié ? Peut-on renoncer à l’éveil et à l’essor. La plupart des gens vous dirons oui, ils recherchent la célébrité, ou se contente de leur vision organique. Ces gens-là vont à la messe le dimanche comme on va au marché le samedi, en retirent t’ils bonheur et profit sans doute.

 

Initié ne sachant ni lire, ni écrire, j’épèle, je balbutie, j’apprends le B A BA. La lettre deuxième lettre de l’alphabet hébreu est similaire à notre B latin, le dessin de cette lettre est un plancher plat et un toit arrondi et aussi une porte ouverte, cette construction est une maison, c’est l’une de ses significations hébraïques, nous voilà revenu à notre Maison Dieu, vers le futur, le commencement, le Béréchit de la genèse. 

la lettre hébraïque B

L’observation de la tour figurant sur le sautoir maçonnique du Chevalier Grand Gardien présente une analogie avec ce B hébraïque. Comme je l’ai déjà dit souvent la porte de la Maison est à l’intérieur.

 

Quand au nombre 17 le 1+7 = 8 il est associé à la lettre Pe, le Pe final celui de la rencontre entre la terre et le ciel, entre le pied de la Tour et son sommet. Le Mat, comme l’initié franc-maçon a les pieds sur terre et la tête dans les étoiles, dans la position intermédiaire d’où il embrasse tout le cosmos.

Il est placé là, par la force de l’éclair spirituel, il a reçu la clé de la Tour d’ivoire, il la porte sur son cœur, c’est l’éclair le Z de la resplendeur. Il n’a pas encore trouvé la parole perdue, mais il est en chemin, il a déjà la clé. Il est dans le saint, pas encore dans le Saint des Saints, il a parcouru la circonférence, il est au centre, il lui reste à soulever le voile.

La guématrie de la Kabbale est-elle semblable à la géométrie du franc-maçon, la géométrie grecque celle d’Euclide d’Alexandrie ?

 

Pourquoi les francs-maçons ont-ils dans leurs rituels, des nombres, des formes géométriques, des signes ? Pourquoi s’intéressent t’ils à la tradition hébraïque à la Kabbale qui est son ésotérisme, pourquoi la tradition grecque de Plotin, pourquoi les apophtegmes des pères du désert sont comparables aux sentences maçonniques, pourquoi reconnaissent t’ils en Jésus un prophète, parce qu’ils sont des enfants de la lumière éclairés par le phare d’Alexandrie.

Sautoir Maçonnique

Ce phare est comparable, à la tour Maison Dieu, au fil à plomb, qui descend de la Voûte étoilée, à l’échelle mystérieuse. La Tour invite donc à l’ascension vers les hautes sphères de la spiritualité. Elle est aussi une colonne de force, de sagesse et de beauté plantée solidement dans l’humus dont elle tire les forces telluriques.

Cette Tour rappelle le passage entre les colonnes de l’entrée du temple, ces colonnes gigantesques dont la légende dit qu’elles guidaient le pèlerin qui se rendait à Jérusalem, comme les Tours de la Cathédrale de Chartres nous apparaissent pleines de lumières et couleurs depuis la plaine.

 

Quand les étoiles brillent dans les yeux du pèlerin il est prêt pour l’ascension, jusqu’au 7ème ciel, pour l’ascension du corps vers l’esprit !

 

Quel tour de magie, que ce tour des cartes médiévales, qui donnent encore de nos jours du sens à la vie des chercheurs de Lumière, ceux qui regardent les étoiles sans jamais se lasser de leur beauté.

 

Jean-François Guerry.

 

A SUIVRE PEUT-ÊTRE…

 

Tarot Initiatique de José Bonifacio : L’Étoile

 

« Par la patience, la persévérance, le savoir, la volonté et l’audace, l’initié sait qu’il faut accomplir trois étapes pour parvenir à parfaire son chemin et que la troisième étape, une fois maîtrisée, le conduira au quaternaire qui lui donnera la force et l’invulnérabilité infinie de la Pyramide, dans l’équilibre qui se réalise à chaque instant du mouvement perpétuel. »

 

Marc Halévy : Dans Kabbale et Franc-Maçonnerie « L’intégrale » Les Racines Profondes de la Franc-Maçonnerie.

 

Éditions Ubik de l’ACADÉMIE MAÇONNIQUE DE PROVENCE.

ubik-editions.com

 

 

« Entends la Parole. Il ne suffit pas d’écouter, de tendre l’oreille ; il faut encore entendre c’est-à-dire comprendre. L’œil et la vision offrent un spectacle des apparences du monde. Le temps n’est plus de voir ce qui existe, mais d’entendre le logos qui fait que tout existe. Il ne s’agit plus d’écouter les paroles des hommes, mais d’entendre la Parole du Silence divin qui murmure la réalité du réel. » Marc Halévy.

Le Phare d'Alexandrie la 7ème des 7 Merveilles du Monde

Le Phare d'Alexandrie la 7ème des 7 Merveilles du Monde

Commenter cet article

guerry JF 13/02/2021 08:34

Bonjour !
Un lecteur du Blog F R M, fait une remarque éclairée : Dans " Le gardien de la tour Part IV que tu évoques le nombre 17.`
Le nombre d'or 1,618 peut s'écrire aussi 16-18. C'est-à-dire la terre (la matière 4X4) et le ciel (l'esprit (3+3) X 3) le 17 c'est le travail pour réunir ce qui est épars, le 16 et le 18.
J'ai dit
FR M

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog