Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le
LE RIRE EST LE PROPRE DE L'HOMME
Rire de tout, rire pour un rien, rire enfin, rire derrière le masque, mieux rire sans le masque, rire enfin...

 

Ce dictionnaire est aussi un sourire ! 
À défaut de médicament contre le virus de la COVID, essayez d'attraper le virus du rire.

 

EXTRAITS:

DICTIONNAIRE ABRÉGÉ DES PENSÉES INCORRECTES
Ou les aphorismes illégaux
Enver Socute

Agents d'ambiance
Préposés en charge de l'animation d'un espace public.
Exemples : Hôtesse d'accueil, banquier au guichet, député... (voir Députés LREM)

Dépeceur
Commis de boucherie qui réalise les opérations de découpe de viandes selon la réglementation des services vétérinaires. Synonyme : Prince héritier Arabe.

« En même temps »
Doctrine politique contemporaine qui consiste, entre une solution intelligente ou stupide, à choisir dogmatiquement la médiane, pour complaire à tout le monde, sans satisfaire personne.

Féminisation du dictionnaire
Le comble du ridicule est atteint lorsqu'on songe à féminiser le mot sapeur-pompier. La « sapeuse-pompière » évoque davantage une hétaïre aux spécialités affolantes.

Financier
Activité qui consiste à céder des valeurs avant qu'elles ne s'effondrent pour les racheter après et les revendre encore.

Koons® Inc.
Manufacture de gadgets et de farces et attrapes.

Paris (Ville de)
Préservée depuis Sainte Geneviève qui fit barrage à Attila, elle ne connut que deux fléaux : l'occupation allemande et le mandat d'Anne Hidalgo ; le second étant pire que le premier.

Propagande
Elle est telle aujourd'hui que le simple fait de dire la vérité apparaît subversif.

Psychanalystes lacaniens
Fieffés escrocs qui créent des maladies qu'ils ne parviennent pas à guérir.

Sectes
Elles créent des hiérarchies parallèles qui offrent aux ratés une seconde chance d'échouer davantage.

Véran ( Le )
Nom commun synonyme de virus technocratique.

NOTE DE L'ÉDITEUR
C'est au nom de la liberté d'expression que nous éditons cet ouvrage dont pourtant la lecture nous a saisi d'effroi par sa « mal-pensance » assumée et son insupportable cynisme. Aussi sommes-nous contraints de décliner toute responsabilité quant aux propos malsains tenus par les auteurs de ce livre odieux. 

CONTRE-LETTRE.FR | ÉDITEUR À PARIS

Le commentaire d'un lecteur:


En ces temps difficiles où l'intérêt individuel, matiné de couardise et d'inculture, détruit lentement notre organisation sociale laborieusement construite depuis des millénaires et fondée sur le principe que le développement et la préservation du groupe contribue à celui de chacun de ses membres et que ce dernier n'a de raison d'être que dans l'élévation intellectuelle et le travail de tous, le Dictionnaire abrégé des pensées incorrectes est une bouffée d'oxygène salvatrice.

Au delà du plaisir que ce petit fascicule m'a apporté, me provoquant parfois de joyeux fou-rires, les questions qu'il pose dans ses définitions sont fondamentales actuellement.
Dans un style parfait me rappelant un irrévérencieux appelé Pierre Desproges, il vous permet également de prendre du recul par rapport au discours ambiant servi par de médiocres politiques sans visions, relayés par des médias serviles et des experts proclamés au profit d'une population paresseuse et trouillarde.

Au delà de son humour ce petit dictionnaire pose également en toile de fond la question de la réalité et du rôle de la FM dans ces temps incertains!
Bref lisez le au plus vite!

Sinon, en ce qui me concerne, dans ma campagne profonde, ces temps de confinement ou de couvre-feu ( cela existe même en temps de paix?) ne diffèrent pas beaucoup de la vie ou l'absence de vie qui la caractérise et, ma progéniture parfois presque encore criarde qui demande au quotidien, attention et réponses à notre actuelle société débile plus mes occupations personnelles ou professionnelles ne me laissent peu de temps. Bref, tout va bien. J'espère qu'il en est de même pour chacun de vous.

Commenter cet article

claudius 09/03/2021 11:14

Notre esprit est toujours en éveil, il est la rose des vents des circonstances de la vie, dont l'une est la réaction joyeuse qui déclenche le sourire, le rire, le rire exclamatif à la suite d'un propos venant d'autrui, d'un propos lié à l'écriture, d'une image dont la perception fait pleurer de rire, les contorsions physiques qui portent à rire, n'oublions pas la satyre et le talent des chansonniers à l'esprit primesautier qui nous régalent de remarquable jeux de mots.
Nous avons besoin de rechercher les raisons de rire afin de contrer la morosité des nombreuse activités de la vie courante.
Que la joie soit dans les cœurs !!!!
Claudius

Frère Tuck 09/03/2021 09:28

Bonjour,
Voir le rire d'une manière spirituelle me semble plus enrichissant... car au delà de sa fonction sociétale, il permet à l'humain de s'affirmer. Lire à ce sujet le Que sais-je de Eric Smadja: Le rire.
Le rire permet d'accéder à la sagesse et rend libre l'homme et vrai, contrairement au mal et à la dérision qui éloignent de la vérité: philosopher c'est apprendre à rire, ou pour parodier Platon, c'est apprendre à mourir de rire. Le rire philosophique est libérateur, loin du rire moqueur qui peut parfois humilier...
Ainsi à regarder le film d'Umberto Eco "Le nom de la rose" on peut comprendre qu'à une époque le rire était une véritable problématique...
Bien fraternellement, de Frère Tuck.

PHILIPPE JOUVERT 08/03/2021 18:43

Rire mortel
Tout le monde riait ! La salle était hilare,
J’étais silencieux, accoudé au comptoir
Dans ce quartier sordide où s’arrêtait l’histoire ;
Un nuage de tabac enveloppait le bar
Et la grand’ salle triste, tandis qu’une serveuse
Fatiguée et servile, accrochait à son fard
Un sourire complaisant et une mine heureuse ;
J’avertis le patron qui se tordait de rire
Que mon verre était vide, il fallait le remplir
Pour que je me confonde avec ces compagnons
De soif et de hasard en cet hiver trop long ;
Depuis combien de jours arpentais-je ces rues ?
Depuis combien de verres avais-je ainsi perdu
La dignité des ânes et les plans de Panurge ?
Elle m’avait quitté comme on fait une purge
De ce qui vous encombre, comme on prépare sa mue
Pour d’autres aventures aux confins de l’extase,
Pour repartir « enfin » sur de nouvelles bases.
Mon voisin de comptoir toussait et éructait
En se tordant de rire, le teint rouge de fièvre
Et le son déchiré que vomissaient ses lèvres,
Etait lugubre et sale.
Je ne pouvais penser,
A cet instant précis qu’à ce type engourdi,
affalé sur lui-même, au froncement maudit.

Je voulais fuir ce lieu qui était insensé,
Mais mes jambes étaient lourdes et il se faisait tard.
Où trouver un refuge un autre café bar ?
Le quidam rigolard gisait sur le lino
Les rires avaient cessé, et le nouvel écho
Qui avait retenti était grave à présent
Je fixais incrédule le spectacle oppressant
De la troupe d’épaves entourant le cadavre,
Alors, me retournant, je fuis ce triste havre.

amitiés Frat Philippe

LAPORTE CLAUDE 08/03/2021 13:52

Bonjour
puis je faire svp sur mon blog EMEREKA un renvoi à votre article du jour .Le bog EMEREKA n'est Ipas un blog maçonnique mais d'un blog ouvert aux idées, à la tolérance et à l'encouragement des rhétoriques féministes...mais il tient aussi à faire du lien dans cette période de confinement ( publication d'un article chaque jour !) http://emereka.over-blog.com/

08/03/2021 16:55

Oups ! j'ai fait je pense une erreur grossière il fallait surement écrire Ma Chère Claude et non Mon Cher Claude ? avec mes excuses si je me suis fourvoyé c'est après la lecture du Blog !
Jean-François

08/03/2021 16:33

Mon Cher Claude
Sans problème je ne revendique aucune propriété matérielle, dans un monde où tout s'achète et se vend c'est pour moi un petit luxe gratuit de faire simplement plaisir et de donner de la joie si je peux modestement, d'ailleurs la plupart des articles du blog viennent après une inspiration suscitée par mes lectures et les lectures des contributeurs qui participent tous gracieusement.
Bonne lecture PS : je vais aller regarder avec plaisir ton blog
Jean-François

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog