Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
LA MISE EN CAUSE DES TRADITIONS

LA MISE EN CAUSE DES TRADITIONS

 

 Il y a ceux qui croient au ciel, ceux qui doutent, et ceux qui n’y croient pas. Parmi ceux qui croient il y a les chrétiens, dans les origines du monde de l’humanité pour eux il y a le texte vétérotestamentaire de la   genèse pour extraits :

« Dieu dit : « Que la terre verdisse de verdure : des herbes portant semence et arbres fruitiers donnant sur la terre selon leur espèce des fruits contenant leur semence…Dieu dit qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour et la nuit… Dieu dit que les eaux grouillent d’un grouillement d’êtres vivants…Dieu dit que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, bestioles, bêtes sauvages selon leur espèce et il en fut ainsi… Dieu n’était donc pas contre la multiplication et la croissance des êtres vivants, le Dieu principe créa aussi l’homme. Il est dit : « Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa. Dieu les bénit et leur dit : « soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez là ; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux…. Je vous donne toutes les herbes, qui sont sur toute la surface de la terre, et tous les arbres qui ont des fruits portant semence : ce sera pour votre nourriture…. Dieu vit tout ce qu’il avait fait : cela était très bon. »

L’interprétation de ce texte pendant des siècles consacra la domination de l’homme sur toute la création. Qu’a fait l’homme de ce don ? Sinon user de cette domination, il n’a pas entretenu le jardin d’Éden qu’il a reçu. Faut-il accablé Dieu et la tradition ?

Nous avons été des enfants irresponsables accablant nos parents, nous avons gâté les présents que nous avons reçus ; et maintenant nous cherchons comme Caïn un bouc émissaire, refusant notre responsabilité, suis-je responsable de mon frère, responsable de la création ? Pourquoi Dieu nous a abandonné ? René Girard dit : « le bouc émissaire permet de transformer le tous contre tous en un tous contre un ».

Ce refus de nos responsabilités est le substrat, la matrice de la « Cancel culture » de la recherche du bouc émissaire, ce rejet des traditions sous le prétexte de l’éveil des consciences. Les wokes instrumentalisent les textes ce sont ceux qui jettent la première pierre comme l’a dit Barack Obama et ils ne font rien de plus.

Il y a quelques temps j’étais dubitatif sur le succès de l’opuscule de Stéphan Hessel indignez-vous !  L’éveil de la conscience ne suffit pas il faut pratiquer son essor, dans l’action. Si l’on acte que les textes d’une tradition peuvent créer un problème, en particulier ceux de la tradition chrétienne, que l’on peut dans la genèse considérer comme anthropocentriques et despotiques lus sous le prisme du Wokisme, alors il faut faire en sorte de les relire dans le contexte contemporain.

C’est la démarche à mon sens courageuse du pape François avec son encyclique « Laudato si ». Qui apparaît comme une révolution dans l’église catholique, son rapprochement également avec François d’Assise.

La méthode maçonnique oblige à l’écoute, la réflexion, la connaissance et l’action. La culture de l’éveil du wokisme peut faire prendre conscience à certains de la nécessité de lutter contre les inégalités, le racisme, les injustices sociales et matérielles, l’impérieuse urgence de la lutte pour un monde plus écologique. Je ne suis pas persuadé que les wokes retrancher dans leurs canapés soumis à l’addiction des réseaux sociaux soient les défenseurs de ces valeurs. Leur cancel culture prône une forme de cloisonnement, de séparatisme, de communautarisme nourri sur l’autel de la pureté, l’on sait où mène l’obsession de la pureté ! L’élimination des traditions, de l’homme impur est l’antithèse de ce qui fait la communauté des hommes, le centre d’union des hommes.

 

Martin Luther King éveilleur de conscience, luttait contre les inégalités, non pas en séparant les hommes mais en les rapprochant. La Franc-maçonnerie fait de même depuis des siècles, elle fait vivre un espace de tolérance et non d’intolérance, elle reconnaît les valeurs humaines au-delà de leurs convictions religieuses ou politiques, que ces hommes soient riches ou pauvres et quelque soit leur couleur de peau. On ne peut pas vivre qu’avec la Petite Poucette de Michel Serres greffée au bout de notre main, qui permet d’un simple clic de jeter ou de garder de dire j’aime ou je n’aime pas. Les hommes méritent mieux, malgré leur part d’ombre, ils ont tous leur part de lumière.

 

Le wokisme et la cancel culture c’est le rejet, le refus de l’autre, jusqu’à lui refuser sa liberté d’expression par le harcèlement sur les réseaux sociaux, c’est la négation de l’un des plus importants des droits de l’homme.

C’est à nous de combattre pour la protection de la nature et de l’homme, pour cultiver notre jardin sur terre, ce jardin que nous avons abandonné et que maintenant même le pape François nous rappelle à nos responsabilités. Il ne suffit pas de nous indignez et de chercher dans les traditions un bouc émissaire.

 

                            Jean-François Guerry.

ABONNEZ-VOUS EN DÉPOSANT UNE ADRESSE MAIL DANS LA FENÈTRE NEWSLETTER. (Gratuit)

 

 

Pour les Abonnés : Il est possible de recevoir gratuitement les textes des articles au format Word en écrivant à l’adresse suivante :

 

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Info : le blog respecte la loi RGPD

 

www.lafrancmaconnerieaucoeur.com

 

 

DÉSABONNEMENT SUR SIMPLE DEMANDE SUR LE SITE OU À L’ADRESSE MAIL : courrierlafmaucoeur@gmail.com

Commenter cet article
F
Bonjour,
Je voudrais préciser que la Franc-Maçonnerie travaille sur les bases de la Tradition, avec un grand T... et non pas sur les traditions, qui font partie de ce que l'on appelle à tort la tradition avec un petit t... En effet, les traditions, bien qu'ancestrales pour certaines, n'entrent pas dans ce que l'on appelle la Tradition, qui elle est un procédé de transmission de la Connaissance.
Ainsi il arrive parfois que dans certaines obédiences on traite plutôt des traditions que de la Tradition par le biais de planches dites "sociétales": c'est vrai... mais rien à voir avec les obédiences où les planches traitent de sujets symboliques ou spirituels. Si dans ces obédiences la maçonnerie devient alors une école d'éveil, elle n'a pourtant rien à voir avec le "wokisme" profane qui éloigne plus de la Tradition qu'il n'en rapproche... bien que l'origine de ce mot nous indique qu'il signifie également "éveil".
Encore une fois nous voilà confrontés (le monde initiatique) au monde profane qui, par manque de Connaissance et de connaissances, s'attaque à des symboles idéologiques qui n'ont rien à voir avec la Tradition mais plutôt avec l'égoïsme, l'orgueil, ou l'ignorance, mère de tous les vices et déviances... N'est-ce pas justement ce que nos rites et rituels nous apprennent?
C'est juste mon point de vue.
Bien fraternellement, de Frère Tuck.
Répondre