Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François GUERRY
RÉFLEXION : LA VOIE SPIRITUELLE ÉCOSSAISE

RÉFLEXION : LA VOIE SPIRITUELLE ÉCOSSAISE.

L’originalité de la Voie de la Franc-Maçonnerie Écossaise au Rite Écossais Ancien et Accepté réside à mon sens, dans une parité entre la conscience d’un principe plus grand que nous. Principe qui se manifeste symboliquement dans la nature toute entière et en nous, quand nous avons fait la démarche de faire le vide de jeter tous les encombrants pour accueillir l’essence des choses qui font le monde réel. C’est-à-dire quand nous avons réveillé les vertus morales qui sommeillent en nous et leurs avons donné leur essor, que notre âme en mouvement anime de plus en plus notre esprit, c’est la voie du perfectionnement individuel réalisé par la pratique collective du rite, grâce aux rituels initiatiques transmis dans leur pureté.

Le sentiment de cette parité génère un désir permanent de plus de connaissance à la fois de nous-mêmes et de ce principe plus grand que nous. Cet élan vers cette double connaissance, n’est possible que grâce au don qui nous as été fait de la Force qui est en nous, dont nous prenons conscience dès le cabinet noir de réflexion, Force qui prend vigueur par le passage du profane au sacré, du parvis à l’intérieur du Temple entre les Colonnes dont l’une d’entre elles nous rappelle cette Force qui est en nous et va nous donner une parcelle de transcendance pour s’élever, pour monter jusqu’à l’Orient. Dans notre marche vers l’orient nous traverserons « une forêt de symboles » comme autant d’images, d’attributs qui dissimulent aux yeux des profanes les manifestations du principe. Ces symboles vivent d’une manière différente en chacun de nous, ils sont à la fois singuliers et universels. Nous en partageons le sens général, grâce au travail collectif dont le but est la construction d’un Saint Empire spirituel, construction rendue possible grâce au ciment de l’amour fraternel qui relie toutes les pierres de ce Saint édifice. Il ne s’agit pas d’un rejet de la matérialité, mais d’une distinction entre la matière et l’esprit, de faire en sorte que les choses matérielles soient toujours inspirées dans leur réalisation par l’esprit. Ce que les constructeurs des Cathédrales de Lumière exprimaient par cette phrase emblématique « à force de construire, j’ai l’impression de me construire moi-même. » Il s’agit bien de se métamorphoser, pour élever son Temple intérieur.

Les deux ailes de l’Espérance, sont la Foi et la Raison qui ne sont pas opposition, elles se conjuguent pour donner du sens, un sens à sa vie. Pour les Francs-Maçons, il ne s’agit pas de la Foi religieuse, dont la récompense serait la possibilité d’une autre vie, dans un autre monde, d’une autre réalisation de soi-même. Mais de cette Foi Maçonnique en l’homme capable de se perfectionner pour Savoir, Comprendre et Agir ici et maintenant. Une Foi qui ouvre tous les possibles à hauteur d’homme, avec humilité dans le monde présent, cette Foi qui rend gloire au travail spirituel. Les travaux maçonniques, les instructions maçonniques nourrissent cette Foi, ils sont autant d’Exercices Spirituels à faire quotidiennement, Exercices qui deviendront des Exercices Existentiels. Le Rite est guide spirituel pour la réalisation de ces Exercices.

L’on comprend dès lors mieux pourquoi le Rite Écossais Ancien et Accepté est celui le plus pratiqué dans le monde, il n’heurte aucune conscience, il s’ouvre au contraire sur l’infini de la spiritualité, qu’il ne réduit par aucun adjectif, la spiritualité étant universelle. Le Rite associé les mots tolérance, fraternité, respect, dignité, c’est-à-dire Amour de l’autre pour ce qu’il est.

 

                                            Jean-François Guerry.

RÉFLEXION : LA VOIE SPIRITUELLE ÉCOSSAISE
RÉFLEXION : LA VOIE SPIRITUELLE ÉCOSSAISE
PARUTIONS CHEZ NUMERILIVRE.

Depuis quelques années les éditions Numérilivre s'imposent dans l'édition des livres ayant trait à la spiritualité maçonnique en général. Ces deux nouveaux ouvrages sont d'un genre différent. Le premier trouvera sa place dans vos bagages de vacances il s'agit d'un livre de François Morel : "Il en est de même à l'Orient" sous forme de BD qui fait honneur au RIRE, démontrant que la Franc-Maçonnerie n'est pas toujours austère.

 

Le second de Jean-Pierre Thomas :"Les Grands Maîtres de la GRANDE LOGE DE FRANCE. du XVIIIème au XXIème siècle. Une anthologie comprenant la Biographie profane et Maçonnique des Grands Maîtres qui ont laissés chacun à leur manière, leur empreinte dans cette institution multiséculaire. Un ouvrage de 247 pages illustré avec les portraits des Grands Maîtres. On trouve en fin d'ouvrage un certain nombre de notes. Un travail conséquent bien documenté avec des entretiens réalisés avec les plus récents des Grands Maîtres. 

Une manière originale de connaître la Grande Loge de France. 

Je reviendrais sur ces deux livres après une lecture intégrale.

Jean-François GUERRY.

 

Lire : de François Morel : "Il en est de même à l'Orient"- 96 Pages 25 €.

 

Jean-Pierre Thomas : Les GRANDS MAÎTRES de la GRANDE LOGE DE FRANCE. du XVIIIème au XXIème siècle 

 

Les deux livres aux Éditions Numerilivre.
www.numerilivre.fr

 

 

 

 

RÉFLEXION : LA VOIE SPIRITUELLE ÉCOSSAISE

ABONNEZ-VOUS EN DÉPOSANT UNE ADRESSE MAIL DANS LA FENÈTRE S’INSCRIRE A LA NEWSLETTER. (Gratuit)

 

 

Pour les Abonnés : Il est possible de recevoir gratuitement les textes des articles au format Word en écrivant à l’adresse suivante :

 

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Info : le blog respecte la loi RGPD

 

www.lafrancmaconnerieaucoeur.com

 

 

DÉSABONNEMENT SUR SIMPLE DEMANDE SUR LE SITE OU À L’ADRESSE MAIL : courrierlafmaucoeur@gmail.com

Commenter cet article
G
Remarquable article, c'est cela la vraie maçonnerie et ses Lumières. Qu'est ce que les lumières écrit Kant. C'est la sortie de l'homme de sa minorité, dont il était lui-même responsable. Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.Spinoza, ajoute pour les religions, que le droit de penser librement, même en matière de religion, appartient à chacun et conséquemment à se l'expliquer à lui-même et à l'interpréter. Pour l'époque en 1652 date de son exclusion par la communauté juive à cause de ses prises de position, c'est une révolution. Il était aussi panthéiste.merci Jean François pour c'est article de grande maçonnerie..C.G
Répondre
S
Merveilleux article sur le REAA l’essentiel est dit<br /> Merci mon F.
Répondre
P
Merci pour ton partage fraternel, d'une pensée qui ne peut qu'être la plus intime tant elle vient de l'intérieur. <br /> <br /> Ton texte par son impudeure spirituelle contient l'essence même de la transmission vers l'autre. <br /> <br /> Merci de nous offrir humblement ce que ton esprit et ta conscience perçoivent.
Répondre