Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François GUERRY.
FRANC-MAÇONNERIE ET MONISME PART -III- Épicure
Photo de malyushev sur Unsplash

FRANC-MAÇONNERIE ET MONISME PART-III-

Le Jardin d’Épicure.

" Grâce soit rendue à la bienheureuse nature qui a fait que les choses nécessaires sont faciles à se procurer tandis que les choses difficiles à obtenir ne sont pas nécessaires." Épicure.

Après avoir quitté le Lycée d’Aristote marchons en péripatéticien vers le Jardin d’Épicure, lieu des plaisirs qui ne sont pas superflus. L’épicurisme est considéré comme un monisme matérialiste. Dans cette école matérialiste du monisme pas d’explication qui souffre l’intervention d’une cause première. Avec Épicure c’est la reconnaissance d’une totale immanence. La totalité est dans le corps, donc la satisfaction des besoins du corps est légitimée et elle permet l’accès au bonheur. Il ne s’agit pas pourtant de plaisirs débridés, superflus, sans fondements, mais de ce qui est utile nécessaire. Cela va jusqu’à une sorte d’ascèse du corps, un contrôle du corps. La chair n’est pas séparée de l’âme, cependant il faut satisfaire la chair et non pratiquer une séparation chair et de l’âme pour parvenir au Bien Un comme chez Socrate et Platon. Cette séparation corps et âme, ne satisfait pas le corps donc selon Épicure ne met pas fin à la souffrance. Pour le platonicien et même le stoïcien la pratique de l’Un Bien, du Bien moral, le désir du Bien met en joie donc met fin à la souffrance, l’épicurien pense l’exact contraire la joie et le bonheur viennent par le plaisir du corps, le travail sur le corps. Il faut que le corps se porte bien donc il faut une discipline des plaisirs du corps. Le monisme épicurien mène à une sorte d’émerveillement pour le corps, il ne s’agit donc pas d’une « gloutonnerie » consumériste mais d’une recherche de l’ataraxie du corps. Peut-on faire une analogie avec la maîtrise des sentiments et des passions viles, ou au moins à une modération des passions, la porte d’entrée des premières épreuves initiatiques en Franc-Maçonnerie est bien celle du corps du postulant, une prise de conscience de son immanence qui se réalise par la connaissance de ses sens avant de poursuivre plus avant, plus loin, plus haut sa quête du réel pour connaître l’harmonie de son unicité, l’espérance de sa plénitude.

"Le plaisir est le commencement et la fin de la vie heureuse.(...) nous n'entendons pas par là les plaisirs des débauchés ni ceux qui se rattachent à la jouissance matérielle (...) le plaisir que nous avons en vue est caractérisé par l'absence de souffrances corporelles et de trouble de l'âme." Épicure.

                                            Jean-François Guerry.

LE NOUVEAU CAHIER DE L'ALLIANCE EST DISPONIBLE .
 
Son thème du Travail à l'Oeuvre, tout un programme pour tous ceux qui veulent rendre sa gloire au travail. Après lecture je ferais comme d'habitude une recension complète.
Bonne lecture à tous. 

 

FRANC-MAÇONNERIE ET MONISME PART -III- Épicure
page1image45048560

VIENT DE PARAITRE-

Du travail à l’œuvre

quand la création donne sens

Le travail est au centre de l’expérience maçonnique.
Le parcours initiatique ne peut s’approfondir sans cette 
référence et cette obligation qui trouve son expression première dans l’exercice d’une fraternité active.

Tout commence par la main dont l’outil est le prolongement comme la gestuelle qui l’accompagne. Le langage des outils est l’expression du métier dans l’élaboration du chef-d’œuvre. Leur symbolique revêt

page1image60953408

une dimension spirituelle dans laquelle la glorification du métier s’associe à la recherche de la perfection, comme l’illustre parfaitement Irène Mainguy dans sa contribution.

En regard de son approche sociale, le travail maçonnique s’est imaginé comme un idéal collectif d’harmonie, à partir du métier et de la construction. Il est aussi à la base d’un projet moral de dépassement de soi et de libération.
Dans ce cadre où l’initié est appelé à devenir créateur et artiste, le travail du Maçon s’accomplit dans le retour au sens de la création.

Au sommaire

Fred PICAVET, Se mettre à l’œuvre
François-Xavier TASSEL, « Maçons de tous les pays, unissez-vous ! » Francis BARDOT, L’artiste et l’initié, une « Fantaisie écossaise » Gaston-Paul EFFA, Enseignant et initié La récolte de la rosée
ou le travail comme éveil

Jacques di COSTANZO, Médecin et initié - Le travail comme dévouement Paroles de Maçons, Cadres et initiés En dehors du Temple, le travail au XXI siècle Irène MAINGUY, La glorification du métier, une utopie de notre temps ?
Jean DUMONTEIL, Méditation sur le travail et l’œuvre

« Cahiers de L’Alliance » n°12, Du travail à l’œuvreEd Numérilivre, Paris, juin 2022, 120 pages, 18 €. – abonnement un an, 3 numéros, 48 €.

Acommandersur www.eosphoros.fr ou www.numerilivre.fr
Au rythme de 3 numéros par an, les « Cahiers de L’Alliance » sont édités par la Loge nationale de

recherche de la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française.
Directeur de la rédaction : Jean DUMONTEIL - Rédacteur en chef : Jean-Claude TRIBOUT

FRANC-MAÇONNERIE ET MONISME PART -III- Épicure

ABONNEZ-VOUS EN DÉPOSANT UNE ADRESSE MAIL DANS LA FENÈTRE S’INSCRIRE A LA NEWSLETTER. (Gratuit)

 

 

Pour les Abonnés : Il est possible de recevoir gratuitement les textes des articles au format Word en écrivant à l’adresse suivante :

 

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Info : le blog respecte la loi RGPD

 

www.lafrancmaconnerieaucoeur.com

 

 

DÉSABONNEMENT SUR SIMPLE DEMANDE SUR LE SITE OU À L’ADRESSE MAIL : courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Astuce : cliquez sur les images pour les aggrandir.

Commenter cet article
P
Merciii pour cette série de réflexions très intéressantes.<br /> <br /> "La causalité" se prononce également comme "l'acausalité". Le langage des oiseaux nous inviterait-il à explorer notre intérieur et, en inversant, à trouver une source différente ... ? <br /> <br /> Sommes-nous enfermés dans l'entrelas des causes et des conséquences ou détenons-nous un degré de liberté dans nos choix et intentions ? <br /> <br /> Vaste débat auquel la franc-maçonnerie propose un chemin qui nous éloigne de la dualité apparente des choses. <br /> <br /> Entre les pavés noirs et blancs se trouve une jointure. Il s'agit de sortir de la dualité, qui s'affiche en leurre intellectuel, pour se rendre compte d’une dimension nouvelle. <br /> <br /> A l'image d'un photon dont la nature nous échappe, puisqu'il est onde ET corpuscule , un nouvel homme de Schrödinger se dessine : sa détermination d'être un corps ou un esprit se révèle n'être qu'une conséquence d'une observation qui ne révèle qu'un aspect de sa réalité. De ce point de vue chacun detient une part de vérité puisque TOUT est vrai. <br /> <br /> Nous ne sommes pas libres OU contraints mais à la fois libres ET contraints, nous ne sommes pas corps OU esprit mais corps ET esprit.  Notre nature, le terme est déjà une difficulté puisqu'il évoque une matérialité, donc j'utilise plutôt notre source est rien ET Dieu à la fois ! <br /> <br /> Nous sommes simultanément engendrés ET créateurs. <br /> <br /> A l'image du plus infime photon dont la représentation, onde ou corpuscule ne se détermine que si elle est mesurée, l'homme est TOUT ou UN à la fois avant qu'il ne se détermine. <br /> <br /> L'existence du libre arbitre n'est de ce point de vue qu'un effet d'observation tout comme l'absence de libre arbitre. Ne confondons pas l'effet de l'observation avec la chose observée. <br /> <br /> L'intellect humain est freiné dans cette compréhension de sa nature mobilisée pour le faire, du fait même de la matérialité de son substrat exprimé, et en particulier son intellect. <br /> <br /> Si l'homme est par essence le berceau de toutes choses engendrées et exprimées, son être véritable ne peut être connu avec les outils habituels de l'intelligence. <br /> <br /> La porte est étroite, car abandonner les réflexes d'observation pour mobiliser les propriétés nouvelles de sa véritable source, constitue une épreuve importante. <br /> <br /> Chacun détient sa propre clé...
Répondre
Très belle réflexion inspirante <br /> Bonne journée<br /> Jean-François