Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois

INFO INFO Demain Dimanche 1er Mai à 9h 40 sur France Culture Rencontres Lafayette JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
INFOS ! LIVRES, CONFERENCES, SALON etc....

 

Dîner de Solidarité - Remise du Prix de la Fondation 2015

 

Daniel KELLER, Président de la Fondation du Grand Orient de France et les membres de son Conseil d’Administration, vous invitent au premier grand dîner de Solidarité, samedi 28 mai 2016 à 20 heures en l’Hôtel du Grand Orient de France, en présence de Madame Ségolène NEUVILLE, Secrétaire d’État chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion.

 

À cette occasion, le Prix de la Fondation 2015 sera décerné au profit de la lutte contre le Polyhandicap.

 

Informations et réservation sur www.fondation-godf.org

 

 

INFOS ! LIVRES, CONFERENCES, SALON etc....

Établie en France vers 1725 à partir d’une tradition ancienne venue de Grande-Bretagne, la franc-maçonnerie y a trouvé une terre d’élection.

Très influente à travers toute l’Europe, elle a développé une orientation originale, conjuguant une approche initiatique et spirituelle avec une préoccupation humaniste et civique.

À plus d’un titre, elle est le reflet, dans un milieu discret sinon secret, de divers problèmes fondamentaux de la société française depuis trois siècles.

Cet ouvrage en retrace, des origines à nos jours, l’aventure historique, culturelle et humaine.

Roger Dachez est médecin et universitaire. Historien de la maçonnerie, il est président de l’Institut maçonnique de France

Sommaire

Table des matières:

Introduction
Position et problèmes de l’histoire maçonnique en France

De l’École authentique à la maçonnologie

Les sources de l’historiographie maçonnique française

Chapitre I – Les origines britanniques
Mythes et réalités de la maçonnerie de métier

Les théories de la transformation spéculative

La source écossaise

La conception de l’Architecte après la Renaissance

Fondation de la première Grande Loge de Londres

Chapitre II – Le Siècle d’or (1725-1793)
Une préhistoire de la maçonnerie française ?

La première maçonnerie française

La France, Fille aînée de la maçonnerie

La fondation du Grand Orient de France et la grande maîtrise du duc de Chartres

Chapitre III – Le temps des épigones (1796-1852)
Les chaînes dorées de la maçonnerie impériale

Les mutations de la maçonnerie française sous la Restauration

La Révolution de 1848 : un sursaut maçonnique ?

Chapitre IV – L’Église de la République
La vie maçonnique française sous le Second Empire

Le combat républicain et laïc

Rites et obédiences avant la Première Guerre mondiale

Les problèmes de la maçonnerie française dans l’entre-deux-guerres

Chapitre V – Le IIIe siècle de la maçonnerie française
La reconstruction du paysage maçonnique français

Les crises des années 1960

Vers l’unité maçonnique française ?

Conclusion

Bibliographie

EMISSION DE TELEVISION

La société de production ADLTV produit un documentaire « Les Archives volées des francs-maçons » qui sera diffusé sur la chaîne France 5 probablement en mai 2016.

Il sera d’une durée de 52 minutes réalisé par Jean-Pierre Devillers et les auteurs sont Jacques Ravenne et Eric Giacometti.

D’ailleurs, les auteurs s’en étaientt fait l’écho sur leur page Facebook  respective le 18 mars 2016 en publiant des images du tournage.

Il s’agira de revenir sur un pan d’histoire méconnu de la Seconde guerre mondiale avec la spoliation des archives des Francs-Maçons pourchassés, torturés, et déportés, sous l’Occupation.

Le 13 juin 1940, des unités spéciales allemandes pillent les sièges des obédiences maçonniques (Grand Orient et Grande Loge de France), et récupèrent des tonnes d’archives et de livres précieux, expédiés à Berlin.

Les nazis et Vichy ayant en commun la haine de la franc-maçonnerie, le maréchal Pétain interdit par décret la franc-maçonnerie le 9 août 1940.

En 1945, l’Armée Rouge envahit l’Allemagne et met la main sur ces archives françaises que les Russes vont, à leur tour, classer et analyser sous la houlette du KGB.

En 1992, une historienne américaine, Patricia Kennedy fait état de ces milliers de cartons d’archives. Il faudra attendre décembre 2001 ans avant que ces documents soient restitués à la France …

Le nouveau Giacometti Ravenne bientôt en librairie
Le nouveau Giacometti Ravenne bientôt en librairie

Le nouveau Giacometti Ravenne bientôt en librairie

INFOS ! LIVRES, CONFERENCES, SALON etc....
LAWENA et sa Harpe Celtique
LAWENA et sa Harpe Celtique

LAWENA et sa Harpe Celtique

Chants d’Irlande, Musique et Harpe celtique par Lawena

Samedi 30 avril 17:30

La Maison des Sources

13, rue de Brocéliande 56430 TREHORENTEUC

INFOS ! LIVRES, CONFERENCES, SALON etc....
INFOS ! LIVRES, CONFERENCES, SALON etc....
INFOS ! LIVRES, CONFERENCES, SALON etc....
Salon du Livre dans les Hauts de Nord !

Salon du Livre dans les Hauts de Nord !

Conférences GODF et GLDF
Conférences GODF et GLDF

Conférences GODF et GLDF

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
COMPETENCE ET INCOMPETENCE

Compétence et incompétence

 

" Dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s'élever à son niveau d'incompétence. Avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable de l’assumer, c’est la montée de l'incompétence

 

Toute peine mérite son salaire, affirme le dicton populaire. Et quel meilleur salaire recevoir un jour de son patron qu'une promotion longtemps désirée. Ainsi donc, chacun peut espérer, d'effort en effort et d'échelon en échelon, accéder un jour aux plus hautes fonctions de la hiérarchie sociale et politique. Tenant compte de cette logique, on peut penser que les postes de commande sont toujours aux mains de élites. Bref, que la compétence est toujours au pouvoir.

 

Un coup d'oeil rapide me permet de voir que tous les postes ne sont pas nécessairement occupés par la compétence. N'y a-t-il pas des personnes qui occupent actuellement des postes prestigieux dans la société sans avoir la compétence pour les occuper ? N'y a-t-il pas des gens, qui devraient occuper certains postes et qui ne les détiennent pas, non pas à cause de leur incompétence, mais justement parce qu'ils sont jugés parfois trop compétents pour les prendre ? Ou encore, n'y a-t-il pas des gens incompétents qui occupent certains postes qui dépassent leur compétence, qui les ont obtenus par jeux d'influence, à cause de bons amis qui leur ont tendu la main pour les hisser à leur niveau d'incompétence ?

 

Si les incompétents arrivent à occuper tous les postes qui exigent de la compétence, ceux-ci seront bientôt occupés par des personnes incapables de les prendre. La société continuera à former la compétence mais sera administrée par l'incompétence.

 

Dans une société pyramidale comme la nôtre, chacun se demande à qui doit-on accorder alors une promotion. Un incompétent au dernier niveau, selon certains, ne pourra jamais faire un compétent au niveau supérieur. On croit alors qu'il faut le laisser à son niveau inférieur, croupir dans son incompétence.

 

D'autres affirment par contre, qu'il est possible qu'un incompétent au niveau inférieur puisse devenir excellent au niveau supérieur. Certains disent aussi qu'une personne qui a bien réussi à un échelon inférieur à toutes les chances d'exceller à un échelon supérieur. Il faut donc, selon eux, prendre les personnes qui excellent au niveau inférieur et les propulser au niveau supérieur.

 

Prenons le domaine de l'éducation. Certains professeurs compétents ont fait un jour d'excellents directeurs d'école, d'autres, ont fait des directeurs incompétents. Certains professeurs plus ou moins compétents ont fait parfois des directeurs d'école compétents. Pour finir la liste, certains professeurs incompétents ont hissé au niveau supérieur, leur incompétence en devenant des directeurs incompétents.

 

La compétence au niveau inférieur n'est pas une garantie de l'incompétence au niveau supérieur; la compétence au niveau inférieur n'est pas une garantie de la compétence au niveau supérieur.

 

On le voit la compétence sur la terre des hommes à ses limites. Il faut essayer de la juger à partir de deux critères fondamentaux: le talent et la capacité. Il y a des gens qui ont le talent de faire des choses, mais qui n'en ont pas la capacité. Il y a des gens qui ont certaines capacités, mais le talent manque ou est tout simplement absent.

 

Si on lançait l'idée chez les haltérophiles de ne plus faire que des poids de 200 ou 300 livres, la majorité d'entre eux seraient jugés incompétents, car incapables de soulever de tels poids. Si on lançait par contre l'idée de ne plus faire de poids excédant 25 livres, la très grande majorité seraient jugés compétents, capables de soulever un poids aussi faible. On le voit par ce petit exemple, la compétence dépend toujours à quel niveau on place la barre. Plus vous abaissez les critères qui conduisent à la compétence, plus vous risquez de trouver l'incompétence à tous les niveaux.

 

Il n'est pas facile de juger de la compétence d'une personne. Quoique l'on fasse, il y aura toujours des gens compétents qui ne seront pas à leur place parce qu'elle sera occupée par des gens incompétents. Il y aura toujours à tous les niveaux des incompétents qui n'auront pas le courage et l'honnêté de donner leur poste à plus compétents qu'eux.

 

Le monde est ainsi fait. Idéalement, tous les postes qui exigent compétence devraient être occupés par de la compétence. L'incompétence ne descendra pas vite l'échelle pour confier à quelqu'un d'autre un poste qu'elle ne mérite pas. La seule façon de déloger l'incompétence, c'est de démontrer devant la communauté son propre niveau de compétence. Parfois, elle vous écoutera, très souvent elle fera la sourde oreille. Il reste à la compétence une solution: attendre et user de patience.

 

Un F Anonyme mais sans nul doute Compétent !

 

Je retire personnellement ce cette lecture, le fait que de baisser le niveau de manière continue n’élève pas, la palisse n’est-ce pas. Et pourtant bientôt, nos jeunes gens vont subir l’épreuve du BAC. Angoisse dans les familles, perso j’ai deux petites filles cette année dans ce cas.

Si je regarde les stats des Lycées dans ma région 91 à 98% des candidats sont reçus, quelle angoisse ! Et puis si ces pourcentages ne sont pas respectés on relèvera les notes ! Elle pas belle la vie ?

 

Sérieusement même les candidats ont compris, mes deux petites filles elles ne visent pas l’obtention du BAC, mais d’une mention au BAC. Elles savent que la sélection se fera plus tard à la FAC quand il faudra se tasser sur les bancs, pour écouter les cours, ou dans les classes prépas ou il faudra se faufiler par une porte étroite. Les jeunes savent que la sélection a été transférée un étage au-dessus.

 

Donc le nivellement de la compétence par le bas appartient aux créateurs de rêve. Reste « la Gloire au travail » attention j’ai dit un gros mot « à dormir debout toute la nuit »

 

JFG

 

Notes Rappel: « dans une hiérarchie, tout employé a tendance à s'élever à son niveau d'incompétence », avec pour corollaire que « avec le temps, tout poste sera occupé par un employé incapable d'en assumer la responsabilité. » Principe de Peter.

 

En Franc-Maçonnerie il existe deux hiérarchies une d’honneur et une hiérarchie Spirituelle. Pour celle d’honneur elle est copinage, flatterie sa manifestation extrême est la « Cordonite ».

L’autre hiérarchie est Spirituelle, progressive, sa caractéristique est la longueur du temps de travail, le degré d’élévation de conscience, l’humilité et la ferme volonté de transmettre.

Mais c’est un autre sujet, quoique ?

Le travail des métaux, Avant hier initiation halle Martenot à Rennes
Le travail des métaux, Avant hier initiation halle Martenot à Rennes

Le travail des métaux, Avant hier initiation halle Martenot à Rennes

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE PERCEVAL de Roger-Jacques Thibaud

LE PERCEVAL de Roger-Jacques Thibaud

LE SILENCE ET LE SECRET.

 

Dans notre société hyper médiatisée, le silence et le secret semblent incongrus et à moins d’être un moine, ils sont pour les profanes les preuves qui mènent  au soupçon et à sa forme achevée le complot. Trompettes de la renommée … aurait dit Georges Brassens.

 

Pourquoi donc le Franc-Maçon s’obstine t’il à ne pas lever le voile sur ce qui lui a été transmis et confié ? Ne pas confondre bien sûr avec son appartenance dont chacun est libre de la révéler.

 

Une des premières épreuves de l’apprenti est le silence on lui demande de ne pas trop parler, voir de ne pas parler du tout et pourtant la Parole tient une place importante dans l’initiation Maçonnique à telle enseigne que normalement la transmission rituelique doit se faire par oral, c’est par facilité et pour faire face au plus grand nombre de postulants que les rituels se transmettent maintenant par écrit.

 

La Parole et sa quête, peuvent êtres assimilées à la recherche du Graal, la Parole primordiale est verbe créateur.

 

Dans son Perceval Roger-Jacques Thibaud évoque la prédiction par l’intermédiaire d’un muet et d’une muette annonçant la venue d’un enfant de la Veuve qui sera un valeureux chevalier.

 

Le silence sera donc rompu après une période initiatique d’apprentissage, lorsque les émotions mais surtout les élans instinctifs seront maitrisés, la parole s’exprimera contrôlée symboliquement par une main sur la gorge, et c’est la gorge serrée quelle sera donnée.

 

Wolfram Von Eschenbach affirme : « je ne sais ni lire ni écrire ». Au moyen âge, ne pas savoir lire signifiait garder le silence, car la lecture s’effectuait à voix haute sans doute en rapport avec la rareté des livres. Ne pas savoir écrire pour un écrivain signifiait son incapacité  à inventer, à ajouter ou retrancher, mais seulement être capable de transmettre les mots reçus.

 

Robert-Jacques Thibaud dans son Perceval écrit : « (….) l’attitude silencieuse de Wolfram signifie qu’il utilise un langage symbolique pour exprimer le mystère d’un processus initiatique que chacun est invité à suivre mais que bien peu désirent s’astreindre à vivre dans toutes ses implications morales et spirituelles. En effet, outre la sincérité et la pureté de cœur, la chasteté, l’humilité et l’apprentissage permanent  sont de règle pour être admis à contempler le Graal nourricier, à en être un Chevalier et peut-être le roi, si le précieux objet le décide ou, matériellement, si l’énergie du postulant concorde avec celle de la pierre »

 

L’on voit ici que l’attitude silencieuse et contemplative permet de lever le voile cosmique et d’apercevoir le char et son trône…. Ainsi l’on comprend le nécessaire silence, qui précède la subtile compréhension de la langue des oiseaux qui permet l’accès aux mystères.

 

Ainsi l’on comprend mieux l’impossibilité pour le profane de comprendre que l’initié Franc-Maçon ferme en lui la porte des secrets. Trahir le silence  et le serment du secret c’est renoncer au respect de l’enseignement traditionnel, condition indispensable à toute démarche spirituelle.

Pour Wolfram comme pour Chrétien de Troyes, le silence traditionnel est l’une des premières vertus à acquérir.

 

De la contradiction apparente entre Silence et Parole Roger-Jacques Thibaud écrit : « Un symbole est toujours paradoxal puisqu’il associe le fonctionnement physique et matériel à la pensée spirituelle, c’est à dire qu’il ne détache jamais la théorie et de la pratique. C’est le thème même de toute œuvre porteuse d’un message spirituel, quelle que soit son époque. Cependant, il ne peut être délivré.

L’opposition entre silence et parole, contemplation et activité, existe depuis la plus haute antiquité, puisque c’est par l’écoute que l’on apprend et par la parole que l’on fait exister  les choses et les êtres. C’est dans le silence le plus parfait (le silence du Cœur) que l’on entend le message divin… »

 

JFG

 

Source : Perceval de Peredur à Parzival Une source de la spiritualité occidentale. Roger-Jacques THIBAUD. Éditions Dervy.

La belle plaisance en baie de Quiberon (Kiberen)

La belle plaisance en baie de Quiberon (Kiberen)

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Antoine Deltour

Antoine Deltour

LE LANCEUR A DIT LA VERITE IL DOIT ETRE ASSA…..

 

Le Franc-Maçon doit être porteur de Lumière et de vérité, les Frères ont participés à la rédaction de la déclaration des droits de l’homme. Ce sont en majorité des Francs-Maçons qui ont rédigés la constitution des États-Unis d’Amérique.

 

Et il y a encore du travail au pied du mur, pour faire respecter la devise « Liberté, Egalité, Fraternité ».

 

Ce qui fait le contrat social d’une démocratie c’est l’Egalité devant la loi des personnes qu’elles soient physiques ou morales et en particulier la « Justice fiscale » chacun doit contribuer selon ses moyens, pour que le fameux « vivre ensemble » ne soit pas une formule « à dormir debout fut ce toutes les nuits sur la place de la République. »

 

Le procès d’un jeune citoyen du monde Antoine Deltour, qui a reçu le Prix du citoyen  Européen 2015, vient se s’ouvrir au Luxembourg dans le cadre de l’affaire dite des « LUXLEAKS ». La firme internationale de Conseil Price WaterhouseCoopers lui reproche la divulgation de documents confidentiels, en fait d’avoir mis en lumière un système d’organisation fiscale destiné à réduire considérablement du paiement de l’impôt les plus grandes sociétés multinationales, lésant ainsi l’ensemble des citoyens des pays d’Europe et peut être plus.

 

Ce lanceur d’alerte a commis la faute de dénoncer, mais aussi d’agir, contre cette vaste fraude fiscale officielle organisée par notre Président de la Commission Européenne, l’inattaquable et courageux Monsieur Jean-Claude Juncker, élu par nos représentants. Il était 1er ministre du Luxembourg au moment des faits. Vive l’Europe ! C’est ainsi qu’on fait le lit des extrêmes.

 

Monsieur Juncker ne porte pas de Panama, mais il pourrait postuler pour le prix de l’organisation de l’optifrodefiscale officielle.

 

Heureusement nos dirigeants font preuve d’un courage exemplaire dans leurs déclarations, seulement dans leurs déclarations : « Nous allons lutter sans relâche contre l’évasion et la fraude fiscale ! »

 

Eh bien, Hé Oh ! Courage c’est le moment. Antoine Deltour pour l’instant a été plus courageux. Il paraît qu’une autre lanceuse d’alerte Française à permis à Bercy de récupérer 12 milliards d’euros, la récompense de son courage : le chômage et le R S A ! Il vaut mieux s’appeler Juncker.

 

Je sais, je ne suis qu’un râleur, d’ailleurs notre Président à dit : « je fais confiance à la justice Luxembourgeoise » Il n’allait quand même pas se fâcher avec notre bon Monsieur Juncker qui fait tant pour nous, soyons sérieux.

 

 Pour ma part et puisque mes Frères me reconnaissent pour tel, donc en principe libre et de bonnes mœurs et aussi naïf, j’apporte mon modeste soutien à Antoine Deltour notre citoyen Européen 2015, libre défenseur de notre devise Liberté, Egalité, Fraternité, mes mains se joignent à la chaîne d’union fraternelle qui l’entoure.

 

JFG.

 

$ Jean-Claude Juncker, né le 9 décembre 1954 à Redange-sur-Attert, est un homme politique luxembourgeois. Ancien Premier ministre, il est président de la Commission européenne depuis novembre 2014, et pour une durée de cinq ans

 

Les faits datent de l’époque où Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, était premier ministre du Luxembourg (1995-2013)

 

$ PriceWaterhouseCoopers : Multinationale du Conseil, de l’Audit et de l’expertise comptable Américaine, un des 4 grands au monde 184 000 collaborateurs 32,5 milliards de chiffre d’affaire.

L’entreprise se scinde en deux après l’affaire ENRON.

En 2014 elle aurait fait une erreur comptable de 335 millions de $ dans les comptes de TESCO.

 

Antoine Delcourt à 30 ans, il est embauché à 24  ans par PWC en qualité d’auditeur financier. A une compagne et une petite fille. Il est un simple citoyen libre courageux, lanceur d’alerte. Il a reçu le Prix du citoyen Européen 2015.

 

Pour le soutenir signez la pétition : support-antoine.org !

 

 

Sources : presse nationale et Wikipédia.

Antoine Deltour et le Dieu Dollar
Antoine Deltour et le Dieu Dollar

Antoine Deltour et le Dieu Dollar

HUMOUR TOTALEMENT INCORRECT

Monsieur l'avocat pour l'huile d'olive....rance,

Monsieur le ténor fado,

Troublante et pulpeuse soprano du barreau,

Mon émigré préféré,

Consternante raclure du barreau de mes deux chaises,

Mon avocaillon rikiki de type ibérique,

Mon petit barreau poilu,

Maître ou ne pas maître, voilà la question,

Monsieur l'avocat le plus bas d'inter,

Pierre Desproges: pierre Desproges est vivant Editions Points.

LE LANCEUR A DIT LA VERITE IL DOIT ETRE ASSA....

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LAFAYETTE LUMIERE DE LA LIBERTE - V - Le Baptême du Feu.

LAFAYETTE LUMIERE DE LA LIBERTE – V – Le Baptême du Feu.

 

Le général reçoit le baptême du feu le 11 septembre 1777 à la bataille de Brandywine, il est blessé une balle lui traverse la jambe. Les américains ont été mis en déroute, les 10500 soldats de Washington sont défaits par les 15000 Britanniques de William Howe. Philadelphie est occupée le congrès se réfugie à Lancaster le 19 septembre, elle ne sera libérée que le 16 juin 1778.

Lafayette est pris en charge par le médecin personnel de Washington, il écrit à sa femme Adrienne de Noailles :

 

« Un coup de fusil (…) m’a un peu blessé, mais cela n’est rien, mon cher cœur, la balle n’a touché ni os ni nerf, et j’en suis quitte pour être couché sur le dos pour quelques temps, ce qui me met de fort mauvaise humeur »

 

La France signe un accord avec les insurgents ce qui irrite au plus haut point les Britanniques. La France injuriée par Lord Carlisle, Lafayette le provoque en duel, Washington s’amuse de cette réaction chevaleresque et lui conseille d’avoir la sagesse de se préserver pour de plus grandes missions.

 

L’hiver est là, l’armée des insurgents se repose à Valley Porge près de Philadelphie.

Au fil des jours la confiance entre Lafayette et Washington s’accroit. Lafayette est invité au camp de Valley Forge à une tenue de la Loge l’Union Américaine, il en devient membre. Lafayette écrit :

 

« Après que je fut entré dans la maçonnerie américaine, le général Washington sembla avoir reçu une illumination. Depuis ce moment je n’eus plus jamais l’occasion de douter de son entière confiance. Et peu après je reçus un commandement en chef fort important »

 

Lafayette devient commandant en chef de l’armée du Nord, son rêve américain se réalise, il va pouvoir donner toute sa mesure.

 

A suivre un aller et retour Amérique France …..

 

JFG

 

 

Sources : Lafayette de Gonzague Saint Bris et Biographie de Lafayette par Bernard Vincent les deux aux Éditions Folio Gallimard.

LAFAYETTE LUMIERE DE LA LIBERTE - V - Le Baptême du Feu.

VOGUER-

 

« Il faut avoir le courage dans la vie de quitter sa péniche,

sinon on vogue au fil de l’eau

en se faisant du cinoche et on crève sans être allé ailleurs qu’au cinoche »

René Fallet.

 

Voguer, par extension, c’est également « errer à l’aventure »

 

Source : Dictionnaire Marin des sentiments et des comportements de Pol Corvez Éditions Cristel St Malo.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Dictionnaire Marin

Dictionnaire Marin

SAVOIR LIRE ET ECRIRE !

 

 

La 4ème édition de la Fête du livre à Quiberon sous l’égide de la librairie de Port Maria a eu le succès habituel avec de nombreux auteurs présents, pour tous les lecteurs ou presque, y compris les enfants. La lecture est un des éléments vers les connaissances, qui mèneront à la connaissance.

Xavier Pavie écrit à ce sujet :

« Ce n’est pas tant la connaissance d’une œuvre que les effets de la lecture qui importe. Ce qui est recherché n’est singulièrement pas tant ce qu’a voulu dire un auteur que les propositions vraies que l’on peut en retirer pour soi.

La lecture est par ailleurs la prémisse  d’un autre type d’ascèse qui est celle de l’écriture, notamment l’écriture de soi. »

 

Sénèque préconise un va et vient entre lecture et écriture, Épictète recommande la triade suivante : meletan, méditer ; graphein, écrire ; gummazein, s’entrainer. Le lien doit se faire également avec les Pensées de l’empereur philosophe Marc Aurèle, comme nous l’indique Pierre Hadot ses écrits s’apparentent à des hupomnêmata. Il s’agit de mettre par écrit des exhortations adressées par lui même à soi même.

 

Voilà ou peut mener une fête du livre, un dimanche après-midi, mais aussi à une découverte : Le Dictionnaire Marin des Sentiments et des Comportements (les mots issus de la mer et de l’eau) de Pol Corvez.

 

Les Marins et ceux qui recherchent les idées sous les symboles seront ravis par cet ouvrage préfacé par Marcel Rufo, une rencontre entre deux amoureux de la mer et des bateaux, un Breton et un méridional, un psy et un linguiste sémiologue.

 

La note de l’éditeur :

 

« De vague en vague, avec ses racines grecques et latines, mais aussi celtiques, flamandes, catalanes, espagnoles, arabes, portugaises, italiennes, hindi ou taino, elle a façonné le français d’aujourd’hui. C’est la langue de la mer et de l’eau, née des échanges entre marins du monde entier depuis le temps des premières galères… »

 

Marcel Rufo conclu sa préface par une métaphore :  « Le Soi c’est le vernis des bateaux resplendissants et prêts pour la croisière, l’hiver le ternira et il faudra en repasser une couche. Le Soi c’est l’apparence que l’on propose à autrui et que l’on incorpore au plus profond de notre être. C’est le sentiment amoureux que l’on éprouve en regardant son bateau.

A la fin d’une cure psychanalytique, il est d’usage que le psychanalyste dise à l’analysant : Bonne route ! ajoutons-y : Bon vent ! »

 

Le livre s’ouvre sur le mot ABÎME : qui vient du Grec Abyssos sans fond.

Référence au Chaos originel selon la Genèse Biblique « Au commencement (..) l’esprit de Dieu planait sur les eaux.

 

ET :

 « Face à face avec la profondeur, l’homme, front penché, se recueille.

Que voit-il au fond du trou caverneux ?

La nuit sous la terre, l’Empire d’ombre.

Moi, courbé sur moi-même et dévisageant mon abîme,

  • Ô moi ! – je frissonne,

Je me sens tomber, je m’éveille et ne veux plus voir que la nuit. »

Victor Segalen, Stèles, "Les Trois Hymnes primitifs"

 

Le livre se ferme avant d’être re ouvert sur le mot VRAC :

Vrac vient du scandinave Wrac, de rebut endommagés ……

 

« La tête en vrac, le cœur qui chavire, le vague à l’âme : les trois symptômes de l’amour »

 

Comme vous le savez les premiers Francs-Maçons de France sont venus par la Mer, ces enfants de la mer ont sans doute pratiqués un langage commun, universel. Ce dictionnaire permet d’aller à sa rencontre, en comprendre le sens donne du sens. Je vous engage à prendre la barre de ce livre pour voyage et la mer sera plus belle encore..

 

JFG

 

Le Dictionnaire Marin des Sentiments et des Comportements (Le Mots issus de la mer et de l’eau) de Pol Corvez Éditions Cristel à Saint Malo. 22€

 

Les Éditions Cristel parlent de la mer, des marins, de la Bretagne de son histoire et de ses légendes.

SAVOIR LIRE ET ECRIRE

 

HUMOUR

 

Apostrophes pour impressionner l’audience d’un tribunal :

 

Loirettes, Loirets,

Clermont-Fernandes, Clermont-Fernands,

Solognonotes, Solognonots,

Chartrouilleuses, tripoteurs,

Beaucerons, feignasses,

Territoires d’outre-Mer, territoires d’outre-père,

Mères siffleuses, Pères siffleurs,

Bananiettes, Bananiers,

Berlusconnards, Berlusconnasses,

Wallons rouges, Flamands roses,

Charlebois, Charleboises,

Pétillonnes, Pétillons,

Chère Claire, cher sombre.

 

Source : Desproges est vivant : Editions Points. 

SAVOIR LIRE ET ECRIRE

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
La semaine en images
La semaine en images
La semaine en images
La semaine en images
La semaine en images
La semaine en images
La semaine en images

La semaine en images

LA SEMAINE SUR LA F M AU CŒUR DU 17 AU 23 AVRIL 2016.

 

Les articles classés selon votre préférence.

 

Le 21/04 : Pour ne pas se voiler la…. Cet article a été classé trois fois et demi au-dessus des autres !! Démontrant ainsi la sensibilité du sujet.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/04/pour-ne-pas-se-voiler-la.html

 

Le 22/04 : Lafayette Lumière de la Liberté : l’arrivée dans le nouveau monde.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/04/lafayette-lumiere-de-la-liberte-iv-l-arrivee-dans-l

 

Le 20/04 : Francs-Maçons de la Mer : Lapérouse la confusion, la fin des recherches et du Voyage.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/04/infos-conferences-planche-historia-le-complot.h

 

Le 23/04 : Infos, Conférences, Planche de Claude Darche, Historia le Complot.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/04/infos-conferences-planche-historia-le-complot.html

 

Le 17/04 : Symbole : Le Damier. La Semaine sur la Franc-Maçonnerie au Cœur.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/04/la-semaine-sur-la-fm-au-coeur-du-10-au-16-04-

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/04/symbole-le-damier.html

 

Le 19/04 : Pensons à nos militaires.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/04/pensons-a-nos-militaires.html

 

Le 18/04 : Franc-Maçonnerie Magazine le nouveau numéro.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/04/franc-maconnerie-magazine.html

 

1323 Pages vues cette semaine Bonne lecture ou relecture.

Bon dimanche à tous

JFG

Dimanche profiter de cette belle journée pour faire le ménage.

Dimanche profiter de cette belle journée pour faire le ménage.

APOSTROPHE POUR IMPRESSIONNER LE TRIBUNAL

Poitevins, Poitevines,

Vaniticaises, Vaniticais, 

Topinambourgeoises, topinambourgeois,

Topinamseinémarme, topinoportugal,

Lichtintaines et lichtintins,

Zimbabouines, Zimbabouins,

Stéphaniphontaines, Stéphaniphontains,

Portoricaines, Portoricains,

Porto minable,

Porto rouge, porto blanc,

Porta droite, porta gauche ?

 

Pierre Desproges est vivant Editions Points. 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
A Branféré Morbihan
A Branféré Morbihan

A Branféré Morbihan

Quand j'étais petit....

 

Quand j’étais petit à l’occident en Bretagne « à Brest même » ou presque à Plougastel-Daoulas, ma grand mère (mamgoz en Breton), quand elle invitait ses amies au Café bla bla comme disait grand père, avec la motte fleurie du bon beurre d’or salé à point, qui s’étalait en couche épaisse sur les crêpes fraiches, ces disques solaires du Druide. Elle clamait : « Si vous descendés, montés dont, vous verrés l’ petit comme il est grand. »

 

C’était l’époque insouciante ou avec mon cousin Alain Kervella dont les parents Soizic et Fanch « faisait des fraises » dans leur ferme à Tréastel, près du rocher de l’impératrice, sur lequel on grimpait pour voir le Pont Albert Louppe et la rade de Brest.

 

On attrapait des Bouvreuils à la glue sur des petites branches, Allain sifflait pour les attirer dans le piège, on fumait des P4 (cigarettes Parisienne en paquet de 4) en douce en riant, les mains dans les poches, fiers.

 

C’est dans l’atelier de la ferme qu’avec Alain, nous avons confectionné nos échasses en bois, montés dessus nous faisions les malins. Nous voulions êtres plus grands que nature, nous prétendions à ce que nous n’étions pas encore. Nous dansions ridicules  sur nos échasses, comme des grues maladroites.

 

Plus tard, bien plus tard avec mes pas d’apprenti je ressemble à nouveau à cette grue, mais elle me paraît moins ridicule, je l’imagine élégante sur ses échasses se dressant pour prendre son envol, moi j’essaye de prendre mon essor, faire un autre vol, vers de lointains pays pleins de mystères.

 

Est-ce le soir, le couchant, ou le matin quand la grande Lumière commence à paraître là bas à l’est, je ne sais pas ? 

 

J’imagine la grue agile, beau volatil dans l’air pur, regardant le soleil, en poursuivant son cycle migratoire. La grue qui se régénère sans cesse, disent nos frères d’Orient.

 

Finalement c’est peut être en grimpant sur des échasses que l’on peut essayer de devenir grand, pour mieux voir la Lumière.

 

JFG.

Les patronymes sont bien sûrs imaginaires, mais l'histoire est vraie.

A l'est de Groix

A l'est de Groix

SYMBOLE : ECHASSE

PARUTION : BROCELIANDE au-delà des apparences 

Un nouveau libre du Druide Jean-Claude Cappelli, celui du pays de l'Ours, Qui perpétue une antique tradition dans la lignée de John Toland. Sans nul doute un plaisir de lire, ce Druide authentique, dont la gentilesse et la simplicité, n'ont d'égal que le sérieux de sa démarche.

JFG

Note de l'éditeur : Brocéliande cette forêt mythique de la quête du Graal, sillonnée en tous senspar les chevaliers du Roi Arthur, comment et pourquoi s'est elle implantée en Forêt de Paimpont ?

Quels archétypes celtiques est elle venue recouvrir ? C'est le cheminement que l'auteur vous invite à suivre bien au-delà des apparences et des idées reçues.

Disponible sur lulu.com

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Marronnier Historia le COMPLOT MACONNIQUE !

Marronnier Historia le COMPLOT MACONNIQUE !

 Marronnier : Historia s’intéresse a la théorie du complot et y amalgame les Francs-Maçons, un numéro pour vendre du papier, un de plus !!

On pourrait s’attendre à un peu plus de sérieux de cette revue.

JFG

Philippe Charuel Grand Maître de la Grande Loge de France

Philippe Charuel Grand Maître de la Grande Loge de France

GLDF NEWS

A DEAUVILLE LE 28 Avril 18 h30

Philippe Charuel donnera une conférence publique à Deauville le 28 avril 2016 à 18h30.

Il traitera du thème: "Etre Franc Maçon aujourd'hui"

Cette manifestation se déroulera à Deauville dans la salle des fêtes - avenue de la République

L'entrée est libre et gratuite

 

A PAMIERS LE 27 Avril 18 h00

Le Grand Maître Philippe CHARUEL, animera une Conférence publique à Pamiers.

 

Thème : "La Grande Loge de France, une invitation dynamique pour notre avenir"

 

Lieu : Salle Aglaë Moyne, Place du Marché aux Bœufs – 09100 Pamiers

 

Entrée libre et gratuite.

Alain Graesel Ancien Grand Maître de la Grande Loge de France

Alain Graesel Ancien Grand Maître de la Grande Loge de France

A ARLES Le 30 Avril 15h00

"Pourquoi être Franc-maçon aujourd'hui?" par Alain Graesel

 

Animée par Alain Graesel, Ancien Grand Maître de la Grande Loge de France

 

Le conférencier décrira la franc-maçonnerie d'aujourd’hui, exposera les spécificités de la méthode

initiatique pratiquée en Grande Loge de France et s'interrogera sur la franc-maçonnerie de demain. 

Lieu: Au musée de l'Arles Antique - Avenue 1ere division de la France libre, presqu'île du cirque romain, 13635 Arles 

Merci de réserver au plus tôt votre place à l'adresse suivante: clubecossais.arles@gmail.com 

Entrée libre et gratuite.

Claude Darche. Ancienne Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine Memphis Misraïm

Claude Darche. Ancienne Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine Memphis Misraïm

 

SUR GADLU INFO

 

Claude Darche a rejoint GADLU.INFO pour une chronique toute en beauté et symbolisme !

Après avoir abordé les grades de « Maître » et « d’Apprenti« , Claude nous offre une belle réflexion sur le « Compagnon« 

Pensées fraternelles « ma » Claude !

Le Compagnon, apprendre, voyager, partager

« L’amour représente toute ce qu’il est nécessaire de savoir et de retenir. Il n’y a rien d’autre à apprendre. Celui qui sait cela, sait tout. » Vladimir Jankelevitch

 

Relevé de son obligation de silence, encouragé à parcourir le monde, le compagnon doit mourir à une forme d’immobilisme. De passif, il devient actif. D’écoutant il devient agissant.

Après avoir longuement médité sur lui-même au centre de la terre dans le cabinet de réflexion, rédigé son testament philosophique, parcouru les éléments qui lui ont fait ressentir l’orgueil stérile, la vanité des passions, l’apprenti s’est purifié, un premier travail d’élimination et de triage s’est effectué. Il s’est ensuite  trouvé confronté aux autres éléments : eau, air et feu, il a pu ainsi travailler sur la pierre brute et en faire sortir le joyau, aujourd’hui le voilà compagnon.

Après ce  premier travail opératif sur lui-même, il est  prêt à parcourir  le vaste monde pour en tirer comme le disait notre Maître Rabelais, la substantifique moelle.  Pour cela, il lui faudra affiner ses sens, les ouvrir, les envisager l’un après l’autre, les rendre plus subtils et plus légers, les exalter. Après cette redécouverte de ces capteurs d’information  que sont les cinq sens, il pourra partir, baluchon sur le dos, canne à la main, apprendre et comprendre les Ordres d’architecture, les  Arts Libéraux, les Philosophes et les Grands Initiés, la glorification du travail, la joie de construire et d’œuvrer, la joie d’être libre.

Il s’apercevra avec chaque outil pris au cours de ses voyages que la main est, sans conteste, un de nos membres les plus importants. Comment vivre sans mains ? Et vérifiera comme tous ses  Frères et Sœurs Compagnons que l’outil est le prolongement de la main  et qu’à chaque phase  de sa vie  (initiatique, maçonnique, sentimentale, familiale, professionnelle etc … ), il devra choisir les bons outils, savoir s’en servir au mieux de ce qu’ils peuvent offrir à l’homme pour grandir et s’élever,  savoir, oser, donner, aimer.

Durant toute une année, voire plus, le Compagnon va voyager sous l’égide de son guide : « L’Etoile Flamboyante ». En suivant cette étoile, il va aussi chercher la plénitude de son humanité. Sa destination n’est pas un lieu mais un nouvel état de conscience. Bien sûr il va pouvoir, et même devoir, parcourir d’autres horizons, mais c’est en lui, et non sur lui, qu’il doit éprouver ces nouveaux outils. C’est aussi pour les partager qu’il doit  acquérir ces nouvelles connaissances. Le Compagnon ne se contente pas de marcher dans la direction de l’Orient. Il va de chantier en chantier s’ouvrir à l’intelligence du monde pour trouver les moyens de son émancipation. Il part pour accomplir un périple et s’accomplir lui-même en lui-même.

Le compagnon  renaît à l’agir, à l’action.

Pour le compagnon, la matière de son Œuvre est le miroir de la marche du Soleil, miroir au fond duquel pourtant, dans les ténèbres brille un autre astre beaucoup plus ancien que le Soleil et la Lune du monde et, celui-là, immuable : l’Etoile Polaire. Invisible à l’apprenti, elle a pourtant été son sauveur lors de sa «  mort «  initiale dans le cabinet de réflexion. Offerte à toute heure à  la vue du Compagnon, elle est cette mystérieuse fenêtre ouverte sur l’hyperborée, figurée dans les cathédrales gothiques par la Rose Nord, que jamais n’illuminent les rayons du Soleil. L’exemple le plus caractéristique de ces «  Roses Noires «  est celle de la cathédrale d’Amiens, à laquelle les Compagnons médiévaux ont donné la forme d’un pentagramme dont la pointe se dirige vers le Nadir.

Enfin le mot compagnon désigne celui qui connaît l’usage du compas, indique aussi selon une étymologie révélatrice, l’union du compas et de l’équerre par le grec gnomon : équerre. La position de l’équerre et du compas sur le Livre de la Loi sacrée indique non seulement le degré auquel travaille la loge, mais aussi le but de ce travail. En loge de compagnon, la pierre brute est devenue pierre cubique à pointe, et dans cette pierre cubique se cache l’infini, comme sous l’équerre se trace le compas, traceur de cercles.

Que venons-nous faire en loge lorsque le droit à la parole nous est reconnu ?

Les livres, les discours sont restés à la porte du temple, il ne nous reste plus que nos mains, encore elles, nos paroles, nos yeux, nos sens, pour toucher et transmettre la seule richesse que nous possédions réellement, notre sens de la vie, notre humanité. Commençons donc à partager notre seul savoir, qui plongera avec ingratitude dans l’oubli. Nous n’aurons été pendant un bref instant de vie que les récipiendaires des générations qui nous ont précédées. Nous ne sommes que des témoins, la vie ne nous appartient pas, nous la recevons et la restituons.

Si le grain ne meurt 

La voici venue l’heure, où le fils de l’homme doit être glorifié. En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé ne tombe en terre et ne meurt, il reste seul ; sil meurt, il porte beaucoup de fruits. Qui aime sa vie la perd et qui hait sa vie  en ce monde conservera sa vie éternellement. (Saint JEAN, 12, 24-25)

Schibboleth est le mot de passe du grade de compagnon, traduit généralement par : nombreux comme des épis de blé. Selon la tradition biblique, ce mot servait de mot de  guet aux Galaadites dans la guerre menée par Jephté contre les Ephraimites, ceux-ci ne savaient pas prononcer la lettre sihin, et au lieu de shibboleth, ils disaient sibboleth. Or ce sifflement de la lettre, shin, servait de signe de reconnaissance.

Pourquoi le blé ? Le Blé est issu d’un grain que l’on met en terre et qui arrosé par l’eau, réchauffé par la lumière du soleil, se transforme en une jeune pousse verte, qui émerge peu à peu de la terre et revit sous une forme nouvelle. Ainsi le cycle des générations s’accomplit-il, ainsi le cycle vie-mort-renaissance existe-t-il.

La cérémonie des mystères d’Eleusis met en parfait relief le symbolisme du blé : au cours d’un drame mystérieux  commémorant l’union de Déméter avec Zeus, un grain de blé était présenté, comme une hostie dans l’ostensoir, et contemplé en silence. C’’était la scène de l’epoptie  ou de la contemplation. A travers ce grain de blé, les époptes honoraient Déméter, déesse de la fécondité et initiatrice aux mystères de la vie. Cette adoration muette représentait la prise de conscience de l’homme devant l’harmonie, l’Ordre du monde :  la pérennité des saisons, le retour des moissons, l’alternance de la mort du grain et de sa résurrection : la terre qui, seule, enfante tous les êtres et les nourrit, en reçoit à nouveau le germe fécond ( Eschyle, Choéphores, 127)

L’épi de blé est également un symbole d’Osiris, le dieu égyptien, dont Isis retrouva les morceaux du corps éparpillés par tout le sol d’Egypte et qu’elle reconstitua.  Chez les Grecs et les Romains, les prêtres répandaient du blé ou de la farine sur la tête des victimes avant de les immoler, comme symbole de semence qui les obligerait à renaître et à ressusciter malgré leurs crimes.

Le blé symbolise avant tout le don de la vie, qui ne peut être qu’un don de Dieu, la nourriture essentielle du corps et de l’esprit. En outre le blé sert à fabriquer le pain, nourriture essentielle, nourriture de vie. Bienheureux, écrit Clément d’Alexandrie, ceux qui nourrissent les affamés de justice par la distribution du Pain.

LA LEGENDE DE DEMETER

Demeter est à Athènes l’épouse de Zeus. Leur est née une fille, KORé, qui par un bel après –midi s’amuse à cueillir des fleurs dans la plaine de  Nysa. Là voilà émerveillée devant un superbe narcisse à cent têtes. Alors qu’elle se penche pour cueillir cette merveille, la terre s’ouvre sous ses pieds : elle est emportée par Hadès, le seigneur des Enfers.  Koré hurle et se débat en vain … Déméter entend les supplications de sa fille : «  déchirante, la douleur s’empara de son cœur. De sa main, elle arracha les deux bandeaux de sa divine  chevelure, jeta sur ses épaules un voile sombre et s’élança, telle un oiseau  à travers terres et mers à la recherche de sa fille bien aimée ». Apprenant grâce à l’aide d’Hécate , sa sœur, que c’est Zeus , son époux, qui a donné leur fille à Hadès, Déméter , révoltée et amère, s’éloigna de l’Olympe, la cité des dieux pour aller vers la cité des hommes à Eleusis où régnait alors le sage Chéléos. Inventant une fable, elle devient la nourrice du fils de la reine. Demeter élève l’enfant comme un dieu, ne l’allaite pas mais frotte son corps avec de l’ambroisie, et le cache la nuit dans le feu ardent. La surprenant dans cette curieuse besogne, la reine prend peur pour son fils et lui interdit de s’occuper de lui. Demeter, indignée, révèle qui elle est : Hommes ignorants, insensés, qui ne savez pas voir venir votre destin d’heur ni de malheur ! J’aurais fait de ton fils un être exempt à tout jamais de la vieillesse et de la mort, je lui aurais donné un privilège impérissable mais maintenant, il n’est plus possible qu’il échappe aux destins de la mort … Je suis Demeter que l’on honore, la plus Grande source de richesse et de joie. Que le peuple entier m’élève un vaste temple et, au-dessous, un autel au pied de l’acropole, sur le saillant de la colline. Je le fonderai moi-même.

Le roi, instruit de ces évènements, fit construire le temple souhaité par la Déesse qui vint l’habiter. Toujours folle de douleur par la disparition de sa fille, Demeter rendit la terre stérile et ne fit plus lever le grain. Devant cette désolation universelle, Zeus somma Hadès de libérer Koré, ce que ce dernier fit non sans avoir fait absorber à la jeune femme un pépin de Grenade. Or, qui goûte de la nourriture dans le royaume des morts, appartient à ce monde infernal. Koré, la jeune fille ou le blé en herbe devenue Perséphone, l’épi mûr, passera donc le tiers de l’’année dans les terres froides du royaume des morts et les deux autres tiers avec Déméter, sa mère retrouvée, qui consentit à redonner vie et fertilité à la terre. Cependant Demeter tint la promesse qu’elle avait faite : elle enseigna aux rois, puis aux hommes  ces mystères qui se déroulaient chaque année à Eleusis.

Demeter, a contrario des autres Grandes Déesses eut la sagesse d’avoir une fille Koré-Perséphone, qu’elle chérira et aimera tendrement, comme seule peut le faire une mère. Par son séjour au royaume des morts, Perséphone sera garante de la métamorphose du grain au sein de la terre, lançant aux hommes par-delà le temps l’un des plus grands messages d’espérance :

Ne craignez pas la mort, elle n’est que le prémice d’une transformation, et si d’aventure, vous semblez vous égarer en traversant le sombre fleuve, ne craignez rien, moi Perséphone, Déesse de la Vie Féconde, je suis là, je vous tiens la main pour vous conduire au royaume de lumière.

Ce lointain rappel des  déesses, tout comme la vision de  l’Etoile flamboyante, sont pour le compagnon en loge la rencontre avec l’aspect féminin du  monde, des retrouvailles avec le Féminin Sacré qui, le premier, à l’aube des temps, fut créateur de rites et porteur de sens pour les êtres humains.  Féminin sacré qui évoque la Nature , ‘l’âme du monde liée aux forces élémentaires : la rencontrer c’est retrouver son propre centre, la pierre cachée destinée à se transformer en pierre précieuse, la connaître c’est rentrer en contact avec l’unique source de vie.

Le blé nous ramène également à la notion de travail et d’efforts constants. Le blé est le fruit de la culture par le travail de l’homme, ici bas rien n’est donné gratuitement. Ainsi l’initié doit-il continuer son lent et parfois pénible de transformation par le travail qu’il effectue sur lui-même.Chaque phase de progression porte en elle les germes de l’évolution future, chacun ira à son rythme et chacun respectera le rythme de l’autre.

Le blé est synonyme de solidarité et de fraternité parce que ses épis poussent droits et vigoureux, serrés les uns contre les autres, tous axés vers le soleil, afin de mûrir et de croître pour que la moisson soit bonne et que la récolte permette une nourriture substantielle.

Notre seule vraie richesse réside dans deux expériences que nous aurons éprouvé et qu’éprouve particulièrement le Compagnon, l’amour de soi et l’amour des autres.  Ainsi le Compagnon va lui aussi mourir et renaître dans le partage et ce sentiment particulier que je nommerai la Joie.

 

Claude DARCHE

 

 Claude Darche, née le 15 juillet 1958 à Saint-Cloud, est une auteur d’ouvrages concernant l’ésotérisme et la franc-maçonnerie. Elle fut grand maître de la Grande Loge féminine de Memphis-Misraïm de 2002 à 2006. Aujourd’hui, elle se consacre à ses domaines de prédilection : le symbolisme du tarot, l’intelligence, intuitive, les phénomènes de synchronicité, le coaching. Elle est membre du comité scientifique du Musée de la franc-maçonnerie.

Sites de Claude Darche

www.claude-darche.com

 

Provenance SITE G A D L U INFO www.gadlu.info

INFOS ! CONFÉRENCES, PLANCHE, HISTORIA LE COMPLOT.
INFOS ! CONFÉRENCES, PLANCHE, HISTORIA LE COMPLOT.
INFOS ! CONFÉRENCES, PLANCHE, HISTORIA LE COMPLOT.

DES NOUVELLES DU BLOG :

 

Depuis l’ouverture il y a 9 mois :

 

  • 13045 Visiteurs uniques.

  •  

  • 21 684 Pages vues.

  •  
  • 176 abonnés.

  •  
  • 334 Articles publiés.

  • Merci à tous pour votre fidélité et votre soutien.
  • JFG

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog