Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
REFERENDUM : OUI ou NON
REFERENDUM : OUI ou NON
REFERENDUM : OUI ou NON
REFERENDUM : OUI ou NON
REFERENDUM : OUI ou NON

REFERENDUM OUI OU NON ?

 

Il existe en France trois types de référendums.

                  Le référendum législatif : prévu à l’article 11 de la Constitution, il permet au président de la République, sur proposition du Gouvernement ou proposition conjointe des deux assemblées, de soumettre au peuple un projet de loi qui peut porter sur différents sujets (l’organisation des pouvoirs publics, la politique économique, sociale ou environnementale de la Nation et les services publics y concourant, ou l’autorisation de ratifier un traité international).

 

Le référendum constituant : prévu à l’article 89 de la Constitution, à l’initiative du président de la République ou des assemblées, il permet la révision de la Constitution. Le référendum intervient après le vote, dans les mêmes termes, par les deux assemblées, du texte de révision proposé. Si la réponse est positive, la révision est adoptée.

 

         Le référendum d’initiative populaire : il existe en Italie, en Suisse, en Autriche. Il est caractérisé par le fait que l’initiative appartient au peuple et qu’il peut porter sur différents domaines (législatif ou constituant). Les procédures varient, mais on peut dégager des étapes générales : les initiateurs d’un projet doivent réunir un nombre préétabli de signatures soutenant le texte envisagé (pétition) ; si ce nombre est atteint, les pouvoirs publics sont tenus d’organiser un référendum ; en cas de réponse favorable au texte, le Parlement doit nécessairement discuter d’une modification de la loi dans le sens indiqué par le référendum.

Un référendum de ce type est prévu par le traité de Lisbonne entré en vigueur le 1er décembre 2009 : un million de citoyens issus d’un nombre significatif d’États de l’Union européenne peuvent inviter la Commission européenne à soumettre une proposition de texte européen sur une question qu’ils estiment nécessaire (art. 11 du traité sur l’Union européenne).

Aux côtés de ces trois types de référendum, il faut évoquer, pour la France, l’existence du "référendum décisionnel local". En effet, la réforme constitutionnelle du 28 mars 2003 a reconnu à toutes les collectivités territoriales la possibilité de soumettre à leurs électeurs tout projet de texte (acte ou délibération) relevant de sa compétence (art. 72-1). La loi organique du 1er août 2003 a précisé les modalités d’organisation de ces référendums.

 

www.vie-publique.fr/.../referendum/existe-t-il-differents-types-referendum.html

 

Voilà pour les textes officiels, pour cet instrument au service de la démocratie. Ce qui ne devrait pas ouvrir de contestation possible, cela interroge pourtant aujourd’hui.

Plusieurs questions restent ouvertes :

Pourquoi utiliser le référendum ?

Qui défini le contenu de la question ou des questions posées ? etc…

 

Référendum du latin referendum « ce qui doit être rapporté » Le référendum est un plébiscite du latin plebescitum de plèbe peuple et scitum décret. Le référendum serait donc l’expression la plus aboutie de la démocratie !

 

Nos sophistes politiques adroits manipulateurs se sont emparés de cet instrument non pas pour laisser le peuple s’exprimer, mais pour renforcer leurs idées au mieux, au pire leur influence, leur parti politique, leur carrière oubliant le peuple.

 

La démocratie devenant alors une forme cachée d’aristocratie parlementaire, dont les agissements, n’échappe pas au peuple. Ainsi les progrès de la communication révèlent que certains élus votent des impôts dont ils s’auto exonèrent, se votent eux-mêmes leurs rémunérations etc…

On peut dès lors parler de la restauration des privilèges.

Sans tomber dans un populisme extrémiste cela n’améliore pas l’image de nos représentants que nous avons élus.

 

Et comme pour démontrer leur incapacité à gérer les problèmes, pour lesquels ils sont élus et correctement rétribués ils font appel au peuple, pour prendre les décisions importantes. Curieuse manière de travailler pour ceux qui sont souvent des professionnels de la politique, ils ne font pas preuve de beaucoup de courage ou bien seraient t’ils incompétents ?

 

Nous sommes dans une crise générale de confiance, confiance en nos politiques, qui nous proposent le référendum comme un mistigri, mais avons nous confiance en nous mêmes ?

 

BREXIT

Les Anglais n’ont pas exprimés leur refus de l’Europe, mais le refus de cette Europe qui n’est qu’un marché au service exclusif  de l’économie, une bureaucratie complexe qui avance d’un pas de limaçon et se préoccupe de la taille des cures dent, laissant nombre de leurs concitoyens dans la misère. Incapable régler les problèmes fondamentaux. Mettant les réfugiés dans des camps en refusant d’avoir une politique commune pour gérer ce problème humanitaire. Sans vision, sans politique commune l’Europe n’a pas d’avenir, pas de projet, pas de visage.

 

Il faut plus de politique, plus de courage, plus d’humanité, plus d’abnégation, un véritable projet européen au service des peuples. En un mot plus d’Europe !

 

Penser à nos enfants qui hériteront demain de notre maison commune.

 

Sans rêver d’une Europe meilleure, nous ne construirons jamais une Europe meilleureavertissait Václav Havel.

 

JFG.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
REFLEXION : De la Méchanceté à l'Altruisme....

RÉFLEXION : DE LA MÉCHANCETÉ A L’ALTRUISME.  

 

Michaël Foessel : Qu’est-ce qui nous a rendus méchants ?

 

L’attachement à une religion ou une identité nationale figée est une réaction négative a des bouleversements économiques, sociaux ou techniques. Cet attachement exprime un sentiment d’impuissance, plus que de résistance.

 

Nous n’avons pas à notre époque d’école de philosophie, mais nous développons l’individualisme ; nous manquons de confrontation des idées au profit de la confrontation des hommes, l’on ne prend pas le temps de construire des confrontations idéologiques.

 

Pas de liberté sans égalité ? L’inégalité conduirait à la concurrence, la promotion, la croissance on a tendance à remplacer l’égalité par l’équité puis l’efficacité concept abstrait. (équité qui à mon sens devrait remplacer la justice humaine et non l’égalité)

 

Qu’est-ce qui nous a rendus méchants ? L’éducation ? Le remède une éducation morale républicaine. La société ? Alors il faut transformer la société (JJ Rousseau). Le péché originel ? Alors il faut se convertir au Christianisme. Une déception amoureuse ? Alors il faut privilégier les passions joyeuses (Spinoza). La thérapie dépend de la réponse à la question.

 

Placer l’origine de la méchanceté dans la génétique de l’individu est dangereux elle fournit le prétexte d’inégalité. C’est dangereux puisque défini et définitif.

 

Cette introduction interroge sur le lien entre méchanceté, altruisme et initiation Maçonnique.

 

L’origine de la méchanceté se situe sans doute dans la liberté, liberté de choisir le bien ou le mal liberté de « Fuir le vice pratiquer la vertu ». C’est un raisonnement qui s’inspire de la philosophie de Platon ou d’Aristote, il inclus une sorte d’aristocratie, de choix du bien, par l’homme bon.

 

L’origine du mal est insondable, inexplicable elle relève de l’intime de l’homme de son caractère. L’état qui veut réduire les inégalités, ne peut pas rendre l’homme bon il y aurait confusion entre morale et politique ; c’est à l’homme de « fuir la vice et pratiquer la vertu » pour aller de l’un au multiple et du multiple à l’un.

 

Nous serions atteints par le mal parce que nous avons tendance à l’individualisme et la solitude serait source de méchanceté, du fait de la séparation avec les autres. (Dostoïevski).

Rousseau pense au contraire que la solitude est bénéfique, car l’homme ne se compare pas alors aux autres et son amour propre n’est pas exacerbé. Il serait seul face à lui même, à sa conscience.

En fait le méchant vit sous la pression de la comparaison sociale, il refuse sa bonté aux autres, mais il besoin des autres pour affirmer sa supériorité.

Le vrai Maître bon et sage n’a pas besoin de la soumission des autres pour être un véritable Maître. Le vrai Maître est bonté, abnégation, force de travail.

 

La fascination du mal atteint les êtres faibles et ignorants, nous travaillons en « en force , sagesse et beauté » ; le mal consiste à choisir son intérêt privé, plutôt que son devoir, la F M nous dit que le maçon doit faire son devoir. Mais quel est ce devoir ?

Etre plus juste, plus bon pour soi pour soigner et entretenir le bien en lui et aussi pour les autres. Une amélioration individuelle réservée au seul individu est une exacerbation de l’ego, il se retrouve dans la volonté de maçon d’accéder soit à des hiérarchies d’honneur propres a flatter son l’ego sa part de médiocrité c’est le meurtre d’Hiram, et même le désir d’accession à des hiérarchies spirituelles pour ceux qui n’ont pas en eux la ferme volonté d’y accéder non pour flatter un ego supérieur, une immodestie, forme de « pontification ». Le Maçon doit mettre ses acquis pour servir et aider les autres à accéder aux mêmes degrés c’est le devoir de transmission et la modestie de l’effacement qui doit l’animer.

Ne pas faire un abus de biens pour son seul profit, se rappelant toujours que sans les autres nous ne sommes rien. Le contraire serait se mentir à soi-même.

 

C’est là une des complexités de la Maçonnerie, recherche personnelle du bien et de l’amélioration de soi, construction d’un homme neuf, d’un caractère neuf ? Pour son profit et au profit de la Loge, c’est à dire des Frères qui la compose et de la Maçonnerie en Général c’est à dire de tous les maçons répartis sur la surface de la terre et de l’humanité entière. Cela suppose l’indispensable dissolution de l’ego, transformer l’ambition personnelle en ambition pour son ami, son Frère, son voisin, renoncer à la vengeance, pour pouvoir construire le temple de l’amour fraternel et universel, vaste utopie, savoir que nous n’y parviendront pas, donc êtres des éternels naïfs et contents de cette situation et espérer toujours l’avènement de la grande Lumière,  de la véritable altérité, consacrant l’être supplantant l’avoir.

 

JFG

Michaël Foessel

Michaël Foessel

 

Michaël Foessel né le 24/10/1974 soit 41 ans à Thionville Français, agrégé de philosophie, spécialiste de Kant, élu professeur à Sciences Po remplace Alain Finkielkraut, après avoir enseigné la Philosophie à l’école Polytechnique, Il est conseiller à la revue Esprit ; dirige la Collection Ordre Philosophique aux Éditions du Seuil avec Jacques Monod, il travaille actuellement sur le sens et les risques de l’expérience démocratique.

J’avais évoqué déjà ce jeune Philosophe à propos du siècle des Lumières du numéro spécial du nouvel Obs. Je vous recommande un de ses petits ouvrages chez Plon :

« La Méchanceté Questions de Caractère. » qi se présente sous forme de dialogues ou questions réponses entre Adèle Van Reeth qui anime les chemins de la Connaissance sur France Culture et lui même.

 

Quelques extraits :

 

Sous forme de constat : « le mal a perdu de son évidence », « la méchanceté, c’est donc le mal devenu une habitude. »

 

 

A propos du Caractère : « .. Le concept de caractère est beaucoup plus ancien que cela. Il renvoie au moins à l’idée grecque d’êthos, c’est à dire un mode d’être de l’individu, qui se reflète dans sa manière d’agir, et qui est l’expression d’une habitude, d’une disposition éthique. Ici la notion clé est celle d’habitus. Le caractère pris en ce sens est une sorte de pli de la volonté…

L’habitus est une disposition prise par l’âme dont la tendance consiste à répéter les mêmes raisonnements et à produire les mêmes délibérations. De sorte que plus individu agit méchamment, plus il devient méchant. »

 

Où est la méchanceté ? « La méchanceté est du côté de l’inertie, la bonté du côté de l’initiative. »

 

La République de Platon sans les poètes tragiques : « la tragédie apporte un démenti à l’amour de la Sagesse. »

 

Qui est le méchant ? « Le méchant est d’abord un ignorant qui (comme tout homme) recherche le bien, mais ne sait pas le reconnaître. »

 

Le but de la philosophie selon Platon : « …réorienter le désir vers son objet le plus haut, la Vérité. La philosophie a une fonction morale décisive : « celle de nous apprendre, qu’il n’y a pas de méchanceté essentielle, que si nous suivons véritablement et rationnellement notre âme, alors nous deviendrons en même temps philosophes et justes. » « Il est naturel pour l’homme de rechercher le bien et le vrai, et c’est la philosophie qui va nous en livrer l’accès. »

 

A propos de la violence : « La méchanceté comme t’elle n’a de sens qu’à renvoyer à une décision libre de l’homme en faveur ou en défaveur du bien. »

 

De l’influence du temps, de l’histoire et de la civilisation sur la méchanceté :

« La méchanceté se situe sur un plan intelligible sur lequel aucun progrès de civilisation n’a de prise. »

 

La conclusion :  « Le point d’origine du mal moral est insondable car il s’identifie à un choix dont aucune raison ne peut rendre compte pleinement. C’est bien pourquoi, pour lutter contre la méchanceté, il faut déjà avoir renoncé à l’expliquer. »

 

JFG

 

La méchanceté questions de caractère. Adèle Van Reeth et Michaël Foessel

Éditions Plon France Culture. 12,50€

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Antisthène fondateur de l'école des Cyniques, Diogène de Sinope et son tonneau.
Antisthène fondateur de l'école des Cyniques, Diogène de Sinope et son tonneau.

Antisthène fondateur de l'école des Cyniques, Diogène de Sinope et son tonneau.

 

PRESCRIPTION -V-: Il faut faire un peu d’exercice !

                              Exercices Spirituels – Voie Initiatique.

                 Philosophie Antique et Franc-Maçonnerie Contemporaine.

 

L’ÉCOLE DES CYNIQUES :

 

Après un avant propos, une tentative de définition des exercices spirituels dans la Philosophie Antique, après une évocation des précurseurs que sont Pythagore et Socrate. Je vais maintenant à la rencontre de la première école philosophique celle des « Cyniques », nous verrons que l’idée vulgaire que nous nous faisons des Cyniques mérite d’être partiellement corrigée.

 

Il est peut être hasardeux de faire une comparaison entre les écoles philosophiques et les Rites Maçonniques, mais pas complétement dénué de sens, s’il est certain que la Franc-Maçonnerie n’est pas une école, mais une fraternité initiatique, permettant l’essor, l’éveil individuel à la mesure de chacun, elle est aussi méthode, sans imposer aucun dogme, elle inspire travail sur soi et son soi.

La Franc-Maçonnerie est donc au sens de la philosophie antique « L’Ergon » l’œuvre vraie, qui naît de l’œuf primordial, du creuset de l’alchimiste, de la Loge Maçonnique.

 

Il est intéressant de se rappeler dans quelles circonstances est née l'école des Cyniques. Le monde d’alors était dominé par le matérialisme et par une aristocratie dominante. (toute similitude avec une situation actuelle ne serait que le fait du hasard) Les Cyniques firent alors preuve de subversion en enseignant une certaine désinvolture et humilité aux pseudo grands hommes de leur époque. Méthode consistant à remettre la vertu au centre de leurs préoccupations, voie de Sagesse et de reconquête de la Liberté. Les Cyniques dénonçant ainsi l’hypocrisie et l’inutilité des biens matériels, en se rapprochant de la nature.

 

Les Exercices Spirituels des Cyniques consistent donc  à apprendre à se suffire à soi-même, se méfier de ses désirs et de ses passions, savoir se limiter en tout, se conformer a la simplicité du monde animal.

 

La vertu du Cynique est basée sur l’effort, elle s’oppose aux biens matériels qui font courir les hommes et engendrent le chaos.

 

Endurance, maîtrise de soi, impassibilité :  « travaillez persévérez ». L’autarcie est au cœur de l’Exercice spirituel des Cyniques, être riche sans avoir aucune obole.

 

Ces idées sont partiellement présentes dans la Franc-Maçonnerie, c’est en quelque sorte une démarche de conversion à soi, un changement d’état progressif a l’inverse d’une conversion religieuse qui est soudaine, illuminative, révélation pour une espérance de salut.  La conversion doit se produire dans le présent, par des Exercices Spirituels pour revenir à son soi originel, revenir au centre en tentant d’abolir le temps historique, revenir à une permanence du bien.

 

L’écologie par son souci de la nature et la Franc-Maçonnerie par son souci de façonner un homme plus vertueux, par une initiation progressive sont proches du Cynisme Antique.

 

JFG.

Disponible sur le Blog les articles précédents : Avant propos, Définition des Exercices Spirituels, Les Précurseurs Pythagore, Socrate.

A suivre les Épicuriens……

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LAFAYETTE LUMIÈRE DE LA LIBERTÉ- XIX - 1792- 1797 La captivité

LAFAYETTE LUMIÉRE DE LA LIBERTÉ- XIX- 1792 La Captivité.

 

Lafayette a été condamné par l’Assemblée Nationale pour une pseudo intelligence avec l’ennemi il écrit :

«  Quant à moi, ma perte est jurée depuis longtemps. J’aurais pu, avec plus d’ambition que de morale, avoir une existence fort différente de celle-ci, mais il n’y aura jamais rien de commun entre le crime et moi. J’ai le dernier, maintenu la Constitution que j’avais juré. »

 

Il fuit donc la France, le 24 août le Duc Albert de Saxe –Teschen le traite lui aussi en ennemi et non comme un émigré. Un noble défenseur de la révolution et des Libertés, pourfendeur des privilèges ce n’est en effet pas courant.

Pendant ce temps là, à Paris ont lieu les ‘massacres de septembre’ qui font 1100 victimes, aristocrates, prêtres réfractaires sont guillotinés.

Lafayette est livré à la Prusse incarcéré à la forteresse de Wesel, puis ensuite à Magdebourg en Saxe. C’est à cette occasion que les frères du Roi XVI, le Comte d’Artois et celui de Provence se réjouissent du sort qui lui est réservé.

 

Lafayette en captivité écrit avec un cure dent, se désolant de l’assassinat du Roi :

«Toutes les lois de l’humanité, de la justice et du pacte national ont été foulées aux pieds. »

 

Son ami La Rochefoucauld est aussi assassiné à Gisors il écrit encore :

« Voilà le crime qui a profondément ulcéré mon cœur ! La cause du peuple ne m’est pas moins sacrée, je donnerais mon sang goutte à goutte pour elle. »

 

Adrienne la femme de Lafayette désespérée, écrit à son ami Georges Washington, celui-ci répond qu’il ne peut rien faire pour lui, mais propose d’accueillir sa famille aux Etats-Unis. Adrienne femme remarquable demandera à être incarcérée avec ses deux filles, près de son mari, elles furent donc mises en captivité dans des conditions exécrables. Lafayette fût transféré Magdebourg puis à Neisse en Silésie en 1794, il y restera 5 ans.

 

Cette période de la révolution Française, ne fût pas glorieuse. Le Directoire prémisse de l’avènement de Bonaparte, permis à Lafayette d’être libéré. De la prison d’Olmuz le 19 septembre 1797.

Mais le jeune Bonaparte ne voit pas d’un bon œil son retour en France. Une autre vie va commencer pour ce défenseur de la Liberté.

 

A suivre l’autre vie de Lafayette….

 

JFG

 

Sources : Lafayette de Bernard Vincent et Lafayette de Gonzague Saint Brice aux Éditions Folio Gallimard.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
SYMBOLE : NARCISSE
SYMBOLE : NARCISSE

SYMBOLE : NARCISSE

 

La plante n’a pas d’emblée bonne réputation et pourtant il faut y regarder à deux fois et même à trois. Sa présence sur les tombeaux fait naturellement penser à la mort, mais la mort est t’elle seulement une fin ou le commencement d’un autre cycle ? Ou encore une période transitoire, avant la renaissance, un temps de purification nécessaire avant un nouveau départ.

Cette « Narcose » qui se nourrit en milieu hostile et pourtant si belle à l’instar du nénuphar ou de la fleur de Lotus, illustre de belle manière une ambivalence symbolique, preuve que l’imagination est individuelle.

Symbole d’égocentrisme, de vanité, d’amour Eros, le narcisse peut être aussi associée à la recherche d’une forme d’idéal.

Pour ma part j’opterais pour une voie du milieu, en effet je ne puis rester insensible à la beauté de cette fleur et c’est souvent dans des lieux improbables que surgit la beauté, comme par contraste avec l’environnement, potentialisant ainsi l’éveil et forçant à la contemplation.

Ainsi celui qui se contemple en permanence fait en quelque sorte un chemin vers lui même dans l’espérance de retrouver son soi. Il entre donc dans un processus de mort régénération, vers une soif d’idéal. Grégoire Skovoroda disait : « Le Cœur n’aime pas s’il ne voit point de beauté. »                                                                                                                                                                                     JFG.   

SYMBOLE : NARCISSE

 

  Grégoire Skovoroda : FIGURE SYMBOLIQUE

Par sa conception du monde et de la vie, Skovoroda fascinait déjà l’Ukraine quand il en arpentait les verts chemins. Deux siècles et demi plus tard, on le reconnaît au premier coup d’œil, sans qu’on ait à lire ses mystiques traités ni ses baroques versets… Visage d’intellectuel humaniste dans le style renaissance, ses traits fins et son allure modérée sont l’exacte antithèse du seigneur cosaque ventru et moustachu étalant sa grossière opulence. Cet homme, qui ne pouvait tenir en place, semble à jamais fixé dans la mémoire d’une nation souvent amnésique. Car Skovoroda, c’est avant tout un « personnage conceptuel » façonné à travers les modes et le temps. Un sage, un juge, une conscience. Éternellement pur et sans attaches, on ne saurait critiquer ses mœurs, pas plus qu’on ne critique Montaigne et la Boétie. Qu’il fût ou non démocrate, franc-maçon, mystique, à la fois occidental, byzantin, ukrainien, épicurien, pauvre et chrétien authentique… on ne saurait faire le tour de sa pensée sans être initié à sa gnose. Son image simplifiée compense à elle seule cette carence de clarté.

 

Si Grégoire Skovoroda fut en son temps une véritable « encyclopédie ambulante », c’est aujourd’hui une encyclopédie qui questionne plus qu’elle n’informe, sa langue et sa pensée n’étant que trop absconses. Ce corpus peut néanmoins devenir une source d’inspiration féconde pour qui aime faire sortir de son imagination toutes sortes d’univers. D’après Skovoroda, un monde symbolique relie entre eux le microcosme et le macrocosme. C’est à travers ce monde constitué d’images et de mots que l’homme parvient à libérer son esprit. Il peut alors atteindre son cœur, en lequel il fait entrer le reste de l’humanité et du monde…

 

Source net.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 19/06 AU 25/06/2016
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 19/06 AU 25/06/2016
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 19/06 AU 25/06/2016
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 19/06 AU 25/06/2016
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 19/06 AU 25/06/2016
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 19/06 AU 25/06/2016
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 19/06 AU 25/06/2016

La Semaine sur la F M au Cœur du 19/06 au 25/06/2016

 

Dimanche 19 : Symbole – LA MAIN –

 

            http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/06/symbole-la-main.html

 

                        La Semaine sur la FM au Cœur.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/06/la-semaine-sur-la-fm-au-coeur-du-12-au-18-06-

 

Lundi 20 : Lafayette Lumière de la Liberté – XVIII – 1790-1792.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/06/lafayette-lumiere-de-la-liberte-xviii-1790-1792-la-republique-et-la-terreur.html

 

 

Mardi 21 : PRESCRIPTION - IV : Il faut faire un peu d’exercice !

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/06/prescription-iv-il-faut-faire-un-peu-d-exercice.html

 

Mercredi 22 : La Fraternité contre la barbarie.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/06/fraternite-contre-la-barbarie.html

 

Jeudi 23 : Recension : LA FRANC-MAÇONNERIE.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/06/recension-la-franc-maconnerie.html

 

Vendredi 24 : ALTRUISME

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/06/altruisme.html

 

 

Samedi 25 : Samedi Actualités Maçonniques.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/06/samedi-actualites-maconniques-76.html

 

Bonne lecture ou relecture à tous et bon dimanche.

 

JFG.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

SUR RMC DECOUVERTE JUSQU’AU 28 JUIN

 

Secret et F M.

 

http://rmcdecouverte.bfmtv.com/mediaplayer-replay/?id=14570&title=SOCIETES%2

 

COMMUNIQUÉ GODF

 

COLLECTIF LAIQUE

COMMUNIQUÉ
LA LAÏCITÉ S’APPLIQUE AUSSI AU SÉNAT !

Le Collectif laïque condamne fermement le contournement de la laïcité que constitue la mise en place d’un dialogue institutionnel du Président et des groupes politiques du Sénat avec des responsables des cultes.

La loi de séparation des Églises et de l’État (art.2), confortée par la Constitution, exclut expressément toute reconnaissance des cultes par la République. En revanche, des auditions de représentants associatifs ou de courants philosophiques et religieux par les commissions ressortissent des travaux parlementaires normaux.

Cette décision vient s’ajouter à de nombreuses dérives du même type constatées dans les collectivités territoriales.

Nos concitoyens, croyants ou non, attachés à la laïcité et à la démocratie ne peuvent accepter que des dignitaires religieux soient considérés par des élus du peuple comme qualifiés pour s’exprimer en leur nom.

Enfin, nous refusons que les conceptions régressives de la vie en société (opposition à l’IVG ; à l’égalité devant le mariage, au droit de mourir dans la dignité, à l’égalité entre les hommes et les femmes...), portées par des responsables religieux puissent s’imposer par le biais de ces réunions institutionnalisées, comme elles le font dans plusieurs pays européens.

Associations signataires :

 

Associations signataires :

AWSA-France

C.A.E.D.E.L. – Mouvement Europe et Laïcité

Le Chevalier de la Barre

C.N.A.F.A.L.

Les Comités 1905

Fédération Française « Le Droit Humain »

EGALE

Grande Loge Féminine de France

Grande Loge Mixte de France

Grande Loge Mixte Universelle

Grand Orient de France

Association Laïcité Liberté

Comité Laïcité-République

Association Libres MarianneS

Association des Libres Penseurs de France (A.D.L.P.F.)

Observatoire International de la Laïcité

Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise

Regards de Femmes

Union des Familles Laïques (U.F.A.L.)

Paris, le 16 juin 2016

 

MEDIAPART GODF

 

Tribune du 6 juin 2016 écrite par Daniel KELLER sur le site du journal numérique Mediapart intitulée "Crise des gouvernances"

 De quelque côté que l'on regarde, un constat s’impose  le monde n'est plus gouverné. A l'heure de la société globalisée, celui-ci est devenu une nouvelle jungle qui a ressuscité la guerre de tous contre tous. Plus près de nous, la construction tant vantée de l'Europe n'est en fait qu'un rassemblement d'Etats en désaccord sur tout et sur le plan intérieur la crainte du chaos gagne chaque jour du terrain. 

L'exaspération sera à son comble si l'on croit qu'il en est ainsi parce que les sociétés seraient devenues ingouvernables. Dans une telle perspective, la crise généralisée des gouvernances serait l'expression d'une nouvelle ruse de l'histoire. Celle-ci serait parvenue à déposséder l'humanité de la maîtrise de son destin sous couvert de la globalisation des sociétés. Les apparences accréditent cette thèse mais comme toujours les apparences sont trompeuses. La fatalité en effet est moins le reflet de l'impuissance que celui du renoncement.

 

Au plan mondial, l'idéologie de la déréglementation impose sa loi avec cynisme. Les discussions en cours sur le traité transatlantique de libre échange en sont une démonstration à grande échelle. Conduites dans une opacité rarement égalée, elles sont un affront aux règles de vie démocratiques. Sur le fond, elles vantent le mirage d'un grand marché de 800 millions d'habitants en ignorant la réalité des conditions de vie de ces mêmes personnes trop souvent réduites au fantôme de consommateurs virtuels.

 

Les Etats donnent aussi le sentiment de faire preuve d'une négligence bienveillante face à l'annonce de leur probable démantèlement. Le projet de traité fait l'apologie d'un monde où les entreprises pourraient assigner ces derniers en justice, au motif que les normes sanitaires, sociales ou environnementales seraient des obstacles. Quel progrès ! Ces mêmes entreprises devraient pouvoir pour leur part échapper aux juridictions nationales sur la base de procédures d'arbitrage jugées plus souples. La main invisible d'Adam Smith est de retour mais pour tordre le bras des Etats au motif qu'ils seraient l'origine du problème et le principal obstacle à l'avènement d'une société dans laquelle les intérêts particuliers auraient vocation à enterrer la notion d'intérêt général, définitivement renvoyé au magasin des accessoires inutiles.

 

En Europe, dans l'attente du choix britannique et sans savoir si l'une ou l'autre solution provoquera l'électrochoc sans lequel l'Europe s'effondrera comme les Empires des siècles passés, on ne peut que s'étonner de l'incapacité des Etats à s'affranchir des règles en vigueur pour poser les bases d'une Europe politique, seul moyen pour chacun d'entre eux de retrouver une souveraineté qui ne soit pas une souveraineté du repli et du retrait. Les sujets ne manquent pas depuis la mise en place de politiques communes au plan budgétaire, fiscal, social, migratoire et sécurité jusqu'à l'instauration d'un parlement européen réellement souverain et la création d'une Europe de la défense. Seule une Europe politique sauvera l'Europe du désastre. Celle-ci doit être le fruit de la volonté des peuples qui la constituent et non le subtil échafaudage d’une administration lointaine et sans légitimité.

 

En France, au moment où la politique se fait chaque jour un peu plus dans la rue et un peu moins autour de la table, il convient aussi de rappeler que le dialogue n'est ni une incantation ni un vœu pieux mais le produit d'une construction patiente qui fait le pari de la confiance. Le compromis n'est pas une reculade mais le résultat d'une volonté d'avancer ensemble dans le respect d'une respiration collective qui doit permettre d'éviter l'infarctus social. Le choix n'est pas entre le goût de la réforme et la tentation de la révolte mais entre la fédération autour d'un projet collectif et le bricolage d'accords catégoriels.

 

Non, la crise des gouvernances n'est pas une fatalité. Elle est essentiellement la conséquence du renoncement, d'un manque de vision à long terme et d'un sens de l'écoute insuffisant.

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

 

BLOG LA LUMIERE

 

SUPREME CONSEIL POUR LA FRANCE : HENRI LUSTMAN CHOISI EN QUALITE DE SOUVERAIN GRAND COMMANDEUR.

 

La nouvelle a été connue ce midi : les Souverains Grands Inspecteurs Généraux du Suprême Conseil Pour La France (33èmes actifs) réunis ce matin pour désigner un successeur à Jean-Luc Fauque qui terminait son mandat, ont désigné Henri Lustman. Celui-ci a pu à cette fin bénéficier d’une dérogation, car selon les statuts, il était atteint par la limite d’âge.

Jusqu’à présent, Henri Lustman était Lieutenant Grand Commandeur.

Il est considéré comme étant le plus fin des candidats en présence, particulièrement face à Paul-André Chaptal, et Jean-Pierre Lasalle.

Saluons la bonne nouvelle de cette élection, et espérons qu’elle tourne une page, car effectivement, le prédécesseur d’Henri Lustman qui avait « pris» le SCPLF en poussant le Souverain Grand Commandeur Serge Pou. à la démission (il est parti à la GLDF), a, durant son mandat, cassé cette Juridiction, et lui a fait perdre la plupart de ses liens d’amitiés, dont les principaux, avec la Juridiction Sud des Etats-Unis, comme avec la Juridiction Nord.

Henri Lustman saura-t-il redresser la situation, et prendre des décisions courageuses ?

Certaines sources l’affirment…

Si tel est bien le cas, souhaitons-lui bonne chance.

 

Mon Ami Mon Frère.

La vengeance est un plat qui se mange froid. Manifestement, puisque je reçois le jugement ayant condamné en 2006 Nicolas-Louis Duclos… qui est devenu Grand Secrétaire Général du Suprême Conseil National de France (SCNDF), l’instance des Hauts Grades du REAA de la GLNF crée en octobre 2014.

En 2010, un porte-flingue du Grand Maître de la GLNF, François Stifani, m’avait informé de la condamnation de Claude Seiler, leader des opposants au haut dignitaire à la tête de l’association « FMR ». L’intéressé avait accepté de commenter ici le jugement. Seiler est aujourd’hui Premier Surveillant National de la GLAMF, obédience créée en 2012 par les rebelles de la GLNF qui n’en pouvaient plus d’attendre le départ de Stifani, minoritaire dans son obédience depuis le printemps 2010. Et des frères de la GLNF, dirigée depuis 2012 par Jean-Pierre Servel, ne se privent pas de rappeler cette condamnation du haut dignitaire de la GLAMF, en toute fraternité bien sûr, notamment en diffusant des extraits de trois pages du jugement.

Abus de biens à usage personnel : 6 mois avec suris et 3000€ d’amende

Est-ce donc une réponse du berger à la bergère ? Cette fois, j’ai reçu non pas une simple information par courriel anonyme, comme en 2010, mais le jugement complet. Cette décision du Tribunal de Grande Instance de Nanterre (92) du 29 mai 2006 fait 139 pages et j’ai compté pas moins de 30 personnes condamnées. Parmi eux, donc, Claude Seiler… et Nicolas Duclos, 56 ans, salarié et professeur d’Université, condamné pour «abus des biens ou du crédit d’une SARL par un gérant à des fins personnelles, faux (altération frauduleuse de la vérité par un écrit) et usage de faux (faits commis courant 2002 à 2003 à Paris et Issy-les-Moulineaux)» à 6 mois d’emprisonnement avec sursis et 3 000 € d’amende.

Vengeance d’un frère de la Glamf ou dissension interne ?

En 2010, l’information sur la condamnation de Seiler m’était donc adressée par un proche de François Stifani… et cette fois, le jugement complet, concernant Seiler et Duclos, m’a probablement été envoyé par un frère de la GLAMF. Froide , la vengeance… Glaciale même.

Autre hypothèse, il se peut que cette information qui m’est adressée vise à déstabiliser le frère Duclos, Grand Secrétaire Général (n°5) du Suprême Conseil, parce que certains de ses frères pourraient vouloir briser son ambition (réelle ou supposée) de devenir Grand Commandeur (n°1). Il y aurait des tendances opposées au sein du SCNDF.

Troisième explication possible (celle qui me semble la plus capillotractée), un frère me dit que cette information m’est envoyée la veille de l’élection du Grand Commandeur du Suprême Conseil pour la France (SCPLG-GLAMF), et que cette révélation pourrait gêner l’un des trois candidats, celui réputé le plus proche de la GLNF.

Duclos: «On veut me faire subir un lynchage médiatique»

Contacté par mes soins, Nicolas-Louis Duclos se dit très choqué qu’un frère ait pu me communiquer ce jugement de 2006 «qui n’est pas inscrit à mon casier judiciaire, toujours vierge». Il se dit convaincu que celui qui m’envoie le jugement veut lui faire subir «un lynchage médiatique» dans le but de ruiner sa carrière maçonnique au sein du SCNDF.

Tout cela s’inscrit dans la suite de la grande crise de la GLNF (ouverte fin 2009). Qui s’est soldée par une grosse scission avec la création de la GLAMF. Puis une pétaudière au sein de la structure des hauts grades du REAA : le Suprême Conseil pour la France… qui a fini par se couper en deux avec la création du SCNDF. La révélation qui m’est faite sur le dignitaire Duclos constitue un coup bas de plus dans le cadre cette rivalité des sommités maçonniques. Ce que j’appelle l’excès de haine entre ceux qui se disputent le pouvoir maçonnique et chimérique.

source Blog la Lumière.

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

 

GRANDE LOGE DE FRANCE

 

Voici le programme définitif des tenues d'été qui auront lieu comme chaque année une fois par semaine dans le Grand Temple Pierre Brossolette de la Grande Loge de France à 20 h 00 précises.Rue Puteaux à Paris détails gldf.org

 

Elles sont organisées par les loges "Esperanto" et "L'Etoile".

 

Voici le programme : 

 

° Mardi 05 Juill.: Alain-Noël DUBART, interviewé sur le thème « Liberté » par Jean-Claude BOURRET (Conférence Blanche Ouverte)

 

° Mardi 12 Juill.: Jean-Pierre THOMAS « La liberté de créer »

 

° Mardi 19 Juil.: Joël CHEVREAU « Liberté de pensée (ou de penser) »

 

° Mardi 26 Juill: Jean-Michel DARDOUR « Quels liens ? » (Conférence Blanche Ouverte)

 

° Mardi 02 Août: Francis BARDOT « Vouloir libre »

 

° Mardi 09 Août: Dimitri CADÉRÉ « Être libre »

 

° Mardi 16 Août: Alain QUÉANT « Initiation: aliénation, contrainte ou libération »

 

° Mardi 23 Août: Christian ROBLIN « Liberté, notion plurielle »

 

° Lundi 29 Août: Philippe CHARUEL, TR Grand Maître de la GLDF, sur « Liberté » (Conférence Blanche Ouverte)

 

Attention : Les tenues marquées en bleu sont des conférences publiques ouvertes à toutes et à tous.

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

Compagnons & Compagnonnages À Tours

 

Visites pour tous au musée du Compagnonnage !

Présentation des collections en juillet et août :

La présentation des collections (introduction à la visite) est destinée aux groupes le reste de l'année. Cet été, tous les visiteurs individuels pourront également en bénéficier. Suivie d’une visite libre et de jeux-découverte pour les enfants, elle offre une bonne approche du Compagnonnage en évoquant les métiers qui le composent, le tour de France, la réalisation du chef-d'œuvre,...

Orlov Ambassadeur de Russie

Orlov Ambassadeur de Russie

 

BLOG LA LUMIERE

L’ambassadeur de Russie, Son Excellence Alexandre Orlov, a étonné les frères du Grand Orient avec un discours critique sur la laïcité à la française. Le diplomate était l’invité de la Loge Intersection pour une Tenue Blanche Fermée (TBF, réunion rituelle réservée aux francs-maçons avec un invité profane) le mardi 15 juin, au siège du GODF, Rue Cadet à Paris, pour plancher sur le thème: «Donner du sens aux relations franco-russes».

«Votre laïcité n’est pas la nôtre… la laïcité française est agressive… et cette agressivité peut expliquer certaines réactions violentes.» Manifestement, les frères et les sœurs présentes n’en ont pas cru leurs oreilles… surtout lorsque le diplomate a ajouté, en substance: «La Russie est laïque… mais Dieu est avec nous.»

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

GLFF/GLDF RENCONTRES

 

Grimaud – Dimanche 03 juillet 2016 à 10 heures, Marie-Thérèse Besson, Présidente de la Grande Loge Féminine de France et, Philippe Charuel, Grand Maître de la Grande Loge de France, organisent  une rencontre autour du thème « La Franc-maçonnerie, une histoire d’exception pour une perspective dynamique« 

 

Infos :

Grimaud, près de Saint-Tropez (83) le 3 juillet prochain à 10 heures.

Date : dimanche 3 juillet 2016 sous les Chênes de Notre Dame de la Queste.

Accueil : 10h00

Conférence-débat : 10h30

Déjeuner : 12h30

Participation adulte : 35€

Participation enfant : 15€

Date limite de réservation : 25 juin 2016

Réservation obligatoire :  au 06 60 46 58 56 ou vidoc@wanadoo.fr

GADLU INFO

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

GADLU INFO

 

Il n’est pas besoin de rappeler la qualité de ce Blog, je vous recommande un article intéressant sur une tentative de définition de l’ART ROYAL. Autre nom de la Franc-Maçonnerie.

Sur GADLU INFO : www.gadlu.info

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

 

HUMOUR AVEC MES EXCUSES POUR NOS SOEURS

 

 Par un beau soir d'été, les hirondelles se sont tues... les tortues aussi...Assis à la terrasse, près de sa femme, le vieil homme, écoutant le silence, déguste son verre de gewurztraminer.

Soudain, il dit :   Je t'aime tellement, je ne sais pas comment je pourrai vivre sans toi..... Sa femme lui demande alors: Est-ce que ça vient de toi.. ou est-ce le gewurztraminer qui te fait parler...... ?  Et là il répond : C'est moi... qui parle au gewurztraminer...

Suggérer par un Frère !!!

Blog humour des Parvis.
Blog humour des Parvis.

Blog humour des Parvis.

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

 

Sortie Maison des Sources :

 

         La Semaine du Conte "Contes de la création du Monde" veillée avec Ozégan 


Samedi 16 juillet 18:30

La Maison des Sources

                        13, rue de Brocéliande 56430 Tréhorenteuc

Bonne fin de semaine, demain le Symbole.

JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ALTRUISME
ALTRUISME
ALTRUISME

ALTRUISME


 

 

Avez-vous autre chose à proposer?

 

 


Ce matin-là, alors que je promenais mon chien Horus en compagnie d’un ami, je lui exposai à sa demande les grandes lignes de la recherche à laquelle je me consacre ces temps-ci : la redécouverte des autres, l’altruisme.

 

 


Dans la situation de crise où la planète se trouve présentement, les solutions que l’on envisage paraissent dérisoires, les intentions trop lentes à s’exprimer, trop lentes surtout à se traduire en actes... " Le nouveau paradigme ne pouvait pas se définir seulement aux plans politique, économique et social, lui dis-je, mais devait nécessairement reposer sur une nouvelle morale, sur la redécouverte des autres, de l’altruisme. Cela nous permettrait d’accéder à un niveau de conscience plus élevé! "

" Cosmique, peut-être? " me lança mon ami avec une pointe d’ironie.

Le mot cosmique n’était pas sans susciter chez moi aussi un certain malaise. Je le trouve associé aujourd’hui à des entreprises de plus en plus contestables. Je lui rappelai qu’une certaine tradition enseigne qu’il existe trois niveaux de conscience: la conscience ordinaire que nous partageons avec les animaux; la conscience d’être ou conscience de soi – niveau auquel on se réfère lorsque l’on parle de l’éveil de la conscience chez l’hominidé : et la conscience cosmique... C’est-à-dire un élargissement de la conscience de soi, un sentiment de participation à la conscience universelle et de notre responsabilité individuelle et collective en tant que cocréateurs du monde et de nous-mêmes. D’où l’importance de la redécouverte des autres, de l’altruisme...

Mon ami m’écouta patiemment. Puis, après un silence qui me parut long, il m’offrit le commentaire suivant : " Je dirais, cher ami, qu’il faut être relativement... désespéré pour en venir à penser que la redécouverte des autres, de l’altruisme, est le seul moyen qui puisse nous permettre de traverser la crise actuelle, de "refaire le monde" – ce qui n’est pas rien! "

Le ton était ironique mais courtois. Je compris que je venais à ses yeux de passer résolument dans le camp des utopistes. " Non quand même! Pas la politique et pas l’économie, pas la science et la technologie... mais d’abord la redécouverte des autres! Tu veux rire? "

" Ça prend une transformation des mentalités pour que tout le reste soit possible, argumentai-je. Il n’y a, selon moi, qu’un changement profond des mentalités pour nous tirer de l’impasse où nous sommes. Est-ce utopique? Alors qu’il suffit en fait que un pour cent de la population se transforme en profondeur... C’est une des lois de la nature. Or, si la tendance exprimée par cette minorité va dans le sens de l’évolution, si elle représente un facteur de survie pour l’espèce, son influence sera déterminante pour la suite du monde... Mais que signifie au juste une transformation en profondeur? C’est là la question. Quant à moi, je ne vois rien d’autre qu’un changement d’attitudes, de comportements envers les autres. Rien d’autre, en définitive, que la redécouverte des autres. Rien d’autre que l’altruisme pour nous tirer de cette impasse... "

Mon raisonnement me paraissait incontournable. Mais il me regarda avec un certain sourire. 

Je ne suis pas insensible à sa critique. Car il en va de ma crédibilité! Prétendre que l’on va résoudre la crise actuelle, refaire le monde – ce qui n’est pas rien en effet! – et parvenir ainsi à un niveau de conscience plus élevé, tout cela grâce à la redécouverte des autres, de l’altruisme, ne manque pas de paraître utopique... 

C’est du reste la critique que l’on formulait déjà à l’endroit de la vision d’Einstein, qui allait inspirer le Mondialisme, et à laquelle d’ailleurs se rattache mon entreprise. Et à quoi Einstein répondait : 

" Avez-vous autre chose à proposer? "

Ce texte m'a été transmis par un lecteur du Blog, Maçon de longue date ayant voyagé de l'Occident à l'Orient et sans nul doute du Zénith au Nadir. 

JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
RECENSION : LA FRANC-MAÇONNERIE.

 

LE LIVRE DE L’EXPO.

 

Pour tous ceux qui ne peuvent pas se déplacer à Paris à la BNF avant le 24 juillet 2016. Ils peuvent acheter le Livre de l’exposition.

La BNF et le Musée de la Franc-Maçonnerie sont les principaux Maîtres d’œuvre de cette exposition.

 

Dans les prêteurs d’archives nous trouvons :

Le G O D F, La G L D F, La G L N F, La G L F F, Le Droit Humain, et de nombreuses archives départementales, des Musées Nationaux, des Musées Régionaux dont le Musée des Beaux Arts de Quimper.

 

La Préface de l’ouvrage est assurée par Bruno Racine : Président de la BNF.

 

Pour extrait :

 

« Excluant tout esprit polémique ou, au contraire, laudateur, au profit d’une présentation dépassionnée, cette exposition entend témoigner de la variété des aspects de cette institution atypique et de son étroite imbrication dans l’histoire de notre pays. Puisse- t-elle contribuer, en mettant en lumière des documents de choix, et dans la tradition de rigueur scientifique de la bibliothèque nationale de France, à l’intelligence d’une société dont les adeptes eux-mêmes reconnaissent la complexité. »

 

Cette préface objective incite à l’achat reléguant les hebdomadaires marronniers dans les cavernes obscures de l’ignorance.

 

L’Introduction est assurée à trois mains par :

 

Sylvie Bourrel, Conservateur au département des manuscrits.

Laurent Portes, conservateur en chef au département, Philosophie, Histoire, et sciences de l’homme de la BNF.

Pierre Mollier, conservateur du Musée de la Franc-Maçonnerie.

 

Extraits :

 

« Enracinés, dans notre pays depuis prés de trois siècles, la franc-maçonnerie moderne naît au seuil du siècle des Lumières, en 1717 à Londres (….) La franc-maçonnerie moderne ou spéculative s’implante en France vers 1725 (…) La Franc-Maçonnerie, se définit dès lors comme un lieu de convivialité où – dans l’esprit du siècle des Lumières- les Frères célèbrent, la vertu, la Fraternité Universelle (…)

Quant au secret, essentiellement lié à la dimension initiatique de la Franc-Maçonnerie.(…) Ainsi, les Rites Maçonniques ne délivrent pas simplement un enseignement mais veulent aussi faire vivre une expérience.

(…) la Franc-Maçonnerie irrigue régulièrement un imaginaire artistique, notamment poétique  et littéraire, plus léger et plus lumineux, dont la flûte enchantée de Mozart (…)

Publié à l’occasion d’une exposition sans précédent consacré à « l’Art Royal », cet ouvrage se propose d’apporter un éclairage objectif sur la franc-maçonnerie, à l’aune de documents inédits conservés à la Bibliothèque nationale de France, l’une des collections les plus riches au monde dans ce domaine.

 

Les Grands Chapitres

 

  • Les Origines.

  • Rites, Initiation, Symboles.

  • Les Loges au service des idées nouvelles.

  • Franc-Maçonnerie et société.

Si tel est votre désir, vous placerez cet livre dans votre Bibliothèque, mais a portée de votre « Main » afin de lire, de relire, de voir les illustrations multiples et variées qui ne manqueront pas de susciter votre imagination, irriguant ainsi de belles nobles idées, qui se transformeront progressivement par la pratique en de belles affections pour votre plus grand profit et celui de vos Frères en citoyenneté.

Bonne lecture.

 

JFG.

 

LA FRANC-MACONNERIE Éditions BNF 45€ ISBN 978-2-7177-2699-2.

Beau Livre illustré cartonné grand format sur 343 Pages.

 

EXPOSITION LA FRANC-MACONNERIE A LA BNF.

 

Affiche de l’expo : C. F. Schinkel, décor pour La Flûte enchantée, opéra de W.A. Mozart, 1819, Acte I, scène 6

 

INFOS PRATIQUES :

                  


Du 12 avril 2016 au 24 juillet 2016

François-Mitterrand / Galerie 2

 

Mardi - samedi de 10h à 19h
dimanche de 13h à 19h (fermeture des caisses à 18h)
fermé lundi et jours fériés
tarif plein : 9 € (billet couplé 2 expositions : 11 €)
tarif réduit : 7 € (billet couplé 2 expositions : 9 €)

 Réservations FNAC au 0892 684 694 (0,34 € TTC/min) et sur www.fnac.com

 

RETOUR DES VISITEURS :

 

Les impressions favorables des profanes et des initiés sont quasi unanimes, pour ceux qui découvrent la Franc-Maçonnerie c’est une porte ouverte sur un chemin de Lumière et de vérité, un bon moyen de mettre à bas les thèses antimaçonniques, les théories du complot et toutes les fabulations. Pour les initiés un moyen d’approfondir leurs connaissances sur l’histoire de la Franc-Maçonnerie, mais aussi de découvrir l’attachement de nos anciens à l’art Maçonnique, une belle respiration dans un monde agité.

JFG

Quelques illustrations du livre : LA FRANC-MAÇONNERIE
Quelques illustrations du livre : LA FRANC-MAÇONNERIE
Quelques illustrations du livre : LA FRANC-MAÇONNERIE
Quelques illustrations du livre : LA FRANC-MAÇONNERIE
Quelques illustrations du livre : LA FRANC-MAÇONNERIE

Quelques illustrations du livre : LA FRANC-MAÇONNERIE

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Jean-Baptiste Salvaing, Jessica Schneider, Jo Cox
Jean-Baptiste Salvaing, Jessica Schneider, Jo Cox

Jean-Baptiste Salvaing, Jessica Schneider, Jo Cox

FRATERNITÉ POUR CHASSER LA BARBARIE

 

Il est des temps, des moments, des instants, où le cœur doit parler, où les mains doivent se prendre et se serrer, où l’Amour Fraternel doit déborder, où les vengeances sont à jamais à oublier où l’espoir renaît où nous sourions comme des enfants où nous sommes bien ensemble. Ces moments qu'ils soient des moments de peine de bonheur, de joie. L’essentiel c’est qu’ils soient et que nous soyons là ensemble pour témoigner, agir et faire renaître constamment l'espoir.

Que nous soyons là pour raviver sans cesse la flamme de la Fraternité et se souvenir, car en ces moments fussent t'ils tristes, nos mains reliées nous sommes des hommes tout simplement et pas des barbares.

 

JFG.

Le 9 octobre 2004 ouverture du Parlement Ecossais à Edimburg en présence de la Reine et de Sean Connery. A écouter absolument jusqu’au bout ……

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog