Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES

LA SEMAINE EN IMAGES

Un moment de Fraternité.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Notre lecteur du Blog fidèle commentateur me propose un texte emprunt de Vérité et de sincère Fraternité. De cette Fraternité ferme et active, non « pleurnichante » celle qui démontre et fait, au delà des mots, et des postures. Ce texte nous démontre aussi que la résignation, l’habitude de l’horreur n’est pas inéluctable. Il démontre aussi que l’arsenal juridique existe pour résoudre en grande partie ces problèmes, il suffit simplement de l’appliquer, renonçant ainsi aux débats sans fin sur fonds d’arrière pensée électoraliste qui se terminent souvent tellement édulcorés qu’ils en perdent leur sens et leur but originel. Ce message de Cincinnatus, est un message d’espérance ou chacun doit pouvoir continuer à être libre, avec ses différences.

JFG

 

Pour avoir vécu 30 ans en "Terre d'Islam", je crois pouvoir affirmer que les «  vrais Musulmans » condamnent sans réserve le meurtre imbécile de ce pauvre curé. Ils le font car ils ont toujours eu le respect des "gens du livre" et des "hommes de Dieu", qu'ils soient Juifs, Chrétiens, ou Musulmans car tous enfants d'Abraham.

Je me souviens d'un Musulman me tenant la main alors que j'étais sur un lit d'hôpital, et qui alors que je « refaisais surface » me dit : «  j’ai prié pour vous et Allah m’a exaucé ! »

Je me souviens aussi de ce médecin, Musulman convaincu, lequel  me parlant de l’ermitage du père de Foucaud au fin fond du Sahara, me disait que " là bas on découvrait le vrai Dieu,.... celui qui est le même pour tous"!

Aussi n'allons pas jeter la pierre aux "Fils du Prophète", comme cela risque de se produire, et faisons  preuve de tolérance pour ce qui est de nos différences, mais que cette tolérance soit réciproque.

S’agissant des rapports entre la religion et l’état, les Anglicans ont su régler le problème quand il s’est posé, Napoléon lui-même a mis les choses au point avec le Concordat, quant à la 3ème république elle a mis, elle, les points sur les « i » avec la loi de 1905.

Le drame de l’Islam est qu’il lui est impossible de réunir un « conclave », faute d'un clergé sans doute, et au cours duquel les différentes factions de cette religion pourraient s’accorder sur ce qui est conforme ou non aux vœux du Prophète, cela tout en tenant compte de l’évolution de nos sociétés.

Mais hélas, de cette évolution il n’en est  pas question, la doctrine est figée, la Charia est intangible, les progressistes risqueraient d'être traités d'apostats et il n’y a personne, faute d'une hiérarchie reconnue par tous, capable de prendre une décision sur ces sujets.

Alors que faire ?

Que chacun soit discret dans la revendication de sa croyance, dans l’exercice de ses interdits alimentaires, dans sa tenue vestimentaire, etc....afin de ne pas indisposer autrui, mais que l'on f...la paix aux petits enfants ou grandes personnes qui portent un crucifix ou une "main de Fatma ", la célèbre "Khamsa", bien antérieure à l'Islam d'ailleurs !

Rêvons d'une France où Musulmans, Juifs et Chrétiens s'inviteraient mutuellement pour fêter l'Aïd, Noël ou Yom Kippour; au Sahel cela existait et pas seulement entre les "Enfants de la Veuve"!

Il est nécessaire cependant que les uns et les autres prennent conscience du fait que dans chaque pays existent des traditions liées à l'histoire des peuples et qu'il convient de les respecter. Chez nous, et quoique les beaux esprits puissent en dire, nous sommes indubitablement de tradition judéo- chrétienne, cela depuis les premiers siècles, tout comme d’autres pays  sont de tradition musulmane , depuis le 7 ou 8ème tout au moins, alors n’ignorons pas ces vérités et agissons en conséquence.

Cincinnatus.

 

LA SEMAINE SUR LA FM AU CŒUR DU 24/07 AU 30/07/2016.

 

Une semaine particulière qui peut se décliner avec force et pudeur en quelques mots : Horreur, Liberté égorgée, pleurs, colères, communiqués, angoisses, Fraternité, Espérance.

 

Le Dimanche 24 :

 

  • Symbole : Quenouille.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/symbole-quenouille.html

  • La Semaine sur la FM au Cœur. (EN CAS DE PB avec ce lien RDV sur le Blog à la date de l'article avec votre moteur de recherche)

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/la-semaine-sur-la-fm-au-coeur-du-17-07-au-23-

 

 

Le Lundi 25 : Je m’en fous des sectes !

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/je-m-en-fous-des-sectes.html

 

Le Mardi 26 : Lafayette Lumière de la Liberté – XXIII- la fin 1834.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/lafayette-lumiere-de-la-liberte-xxiii-la-fin-1834.html

 

Le Mercredi 27 : Initiation Fernando Pessoa

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/initiation-fernando-pessoa.html

 

                                    Communiqué du GM de la Grande Loge de France.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/communique.html

 

Le Jeudi 28 : Prescription VIII Il faut faire un peu d’exercice !

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/prescription-v-iii-il-faut-faire-un-peu-d-exercice.html

 

Le Vendredi 29 : Le Travail

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/le-travail.html

 

Le Samedi 30 : Samedi Actualités Maçonniques.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/samedi-actualites-maconniques-2.html

LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 24/07 AU 30/07/2016

Sir Gauvin & le chevalier Vert - David Balade

Du 2 août au 15 septembre

La Maison des Sources
13, rue de Brocéliande 56430 TREHORENTEUC

LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 24/07 AU 30/07/2016

Des achats à faire : décors, matériel de Loge , cadeaux 

La Boutique Maçonnique un accueil Fraternel.

www.la-boutique-maconnique.com/

 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
De l'Equerre au Compas.

De l'Equerre au Compas.

SYMBOLE : RÈGLE

 

A la lettre « R » le choix  ressemble à un croisement, prendre la route la plus facile à condition d’être armé d’une ferme volonté c’est la voie la plus droite, facile en apparence ou alors choisir la voie la plus étroite, la plus sinueuse celle de la Rose pleine d’épine, les deux voies devant se rejoindre au seuil de l’éternel Orient.

 

J’ai la conviction que la Voie Initiatique commence par le saisissement de la Règle les compagnons constructeurs n’ont pas hésités ils ont transmutés cette Règle en Devoir.

 

La Règle comporte deux significations au physique elle est outil opératif ou juridique, symboliquement elle est rectitude, mesure du comportement moral. Elle accompagnera le Franc-Maçon tout au long de son parcours de degré en degré de l’Apprenti au Maître, pour finir à l’Orient comme Lumière sur le sautoir du Vénérable Maître garant de son respect.

 

Ainsi le Franc-Maçon sait qu’il devra sans cesse rectifier, pour espérer retrouver la Parole.

 

La Règle au plan juridique est l’ensemble des règlements, lois et obligations. Là ça se complique un peu, comment admettre de respecter un ensemble de Lois obligations sans tomber dans un dogmatisme que refuse la Franc-Maçonnerie, simplement parce qu’il y a acceptation volontaire de cette Règle, on entre en Maçonnerie de manière libre, il y a donc choix. Ces Règles sont le droit Canon de la Franc-Maçonnerie, elles définissent la régularité, elle  même issue des « Landmarks » règle en 10 ou 12 points.

 

A ce stade il faut définir la différence entre Règle et précepte. La Règle ensemble de Lois est de caractère social, ce qui permet à un groupe, une communauté de vivre ensemble, un contrat social accepté volontairement pour faire partie d’un groupe composé de membres, de citoyens, d’adhérents ; en conséquence après avoir contracté il ne doit pas exister de tolérance pour le non respect du contrat.

 

La Règle précepte elle est plus en rapport avec la spiritualité, la conviction intime, il faut être un adepte. Pour se reconnaître comme tel, il est nécessaire d’être en accord avec des principes moraux ou mieux éthiques, ceux qui ont choisis ces préceptes seront réunis alors non pas en groupe sociaux différents ou corporations d’intérêts matériels, mais dans une Fraternité autour de ces préceptes qui deviennent  universels. C’est un choix individuel volontaire et actif non pas d’être semblable aux adeptes de la Fraternité, mais d’être soi même, tout en regardant dans la même direction celle du bon, du vrai, du beau, créant ainsi une harmonie,  porte d’accès au mieux vivre.

 

 La conjugaison des lois, règlements et préceptes incarnés dans le symbolisme de la Règle outil, permet le respect de son soi indispensable au respect d’autrui. A la condition que les préceptes moraux, éthiques soient les inspirateurs des lois et règlements.

Alors la Règle sera juste et parfaite et surtout admise par tous les hommes libres et de bonnes mœurs, elle sera  « levier » de l’amour fraternel.

 

JFG.

 

HUMOUR LA RÈGLE DU BONHEUR !

 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
SAMEDI ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

En forme d’édito.

 

Cette semaine après la tuerie de Nice, c’est le retour de la barbarie à Saint Etienne de Rouvray. Plusieurs lecteurs du Blog, nous interpellent sur le choix des mots pour exprimer nos émotions et nos commentaires, le temps du parler vrai et juste est t’il enfin venu ? Ainsi que le temps de mettre nos actes en rapport avec nos paroles.

 

Un Barbare  a égorgé un prêtre qui a consacré toute sa vie au service de sa foi, des autres et de l’amour fraternel, il ne mérite pas la qualification de jeune homme trop souvent donnée dans nos médias.

 

Le journaliste enseignant, pseudo éminent politologue qui dans l’émission C politique de France 5, qualifie «  de petite fonctionnaire ! » une fonctionnaire Niçoise dont le métier est la protection des citoyens et qui exprime Sa Vérité, a une attitude indigne de la Fraternité humaine, il offense les femmes et une catégorie professionnelle mis en ce moment à rude épreuve. La Barbarie est dans les mots et dans les actes.

 

Alors est-ce le retour irrémédiable à l’obscurantisme ? Faut t’il admettre de  changer nos habitudes à cause de ces Barbares. Faut t’il admettre l’emprise du mal, s’habituer à la permanence de l’horreur ?

 

La Lumière est à l’est, cette semaine elle est apparue en Pologne, cette Lumière est jeunesse elle nous montre la voie de la Fraternité humaine.

 

Les Communiqués lancinants, monotones de nos obédiences Maçonniques, comme si la vraie Parole était définitivement perdue. Nous laissent perplexes sur notre capacité et notre volonté à mettre en pratique notre Fraternité que nous souhaitons Universelle. Je n’ai lu qu’un seul commentaire juste, volontaire et résolu celui du G. M. de la Grande Loge de France Philippe Charuel.

 

Des bonnes nouvelles :

Le retour de la GLDF au Salon du Livre Maçonnique de Paris organisé par l’IMF ce sera sans nul doute un Franc-succès.

 

Une excellente nouvelle les 28 et 29 Janvier 2017 auront lieu les premières journées « des Arts Maçonniques à Paris » avec la participation de toutes les obédiences.

Est-ce le début de cette Fraternité Maçonnique Nationale et Universelle que tous les Francs-Maçons, libres et bonnes mœurs appellent de leurs vœux.  

 

La grande Lumière chasserait t’elle enfin les ténèbres, combattre l’ignorance par la diffusion de la culture est un acte de Fraternité.

 

Les journées de la Franc-Maçonnerie Française, voilà un nouveau chantier à mettre en œuvre par les Grands Maîtres de toutes les obédiences, un espace de Liberté, de tolérance et de Fraternité ou pourraient s’exprimer avec volonté et courage la défense de nos valeurs contre la Barbarie pour participer au retour de la justice et de la liberté. C’est au pied du mur que l’on voit le Franc-Maçon.

 

Bon Week-End

 

JFG 

SAMEDI ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
Journées des Arts Maçonniques.

Journées des Arts Maçonniques.

LES JOURNÉES DES ARTS MAÇONNIQUES A PARIS.

 

 

Depuis son origine , en 1717, la franc-maçonnerie exprime ses valeurs et ses idées par les arts . Qu’il s’agisse de peinture, de dessin, de poésie, de théâtre, de textes littéraires et , bien sûr, de musique, nombre d’artistes ont puisé dans le trésor de la symbolique maçonnique pour créer leurs œuvres .

Trois cents ans après, cette tradition vivante se perpétue … Rendez-vous en Septembre pour en savoir plus !!!

Si vous êtes sœur ou frère  comédien, comédienne, musicien classique, de jazz ou  de variétés , chanteur lyrique ou de chansons , auteur-compositeur, choriste , photographe, et que vous souhaitez participer aux premières JAM, envoyez une  proposition de programme à :

jamorg@sfr.fr et jamprog@orange.fr

Nous étudierons votre proposition et prendrons contact avec vous …

Rendez-vous 28 & 29 Janvier 2017  pour les premières Journées Arts Maçonniques . 

Jacques Viallebesset.

Jacques Viallebesset.

Jacques à écrit: 

 

                                                                                                      Je rêve d’un monde de soleil

                                                                                                  dans la fraternité de mes frères.

                                                                                                              Léopold Sedar Senghor

 

Le mot «  poïen »  d’où est issu la poésie veut dire «  créer ». S’il n’invite pas tous les francs-maçons à écrire des poèmes, du moins les invite-il à créer leur vie et à en faire une œuvre, les mettant ainsi en état de «  vivre poétiquement » , contemplant le monde en même temps qu’ils le nomment , contribuant à le rendre meilleur . Car, s’il y a lieu de «  retrouver la Parole », celle qui fonde les choses, accordons-nous sur le fait que cette parole ne peut être que la «  Parole poétique ».  Créer, Aimer, Vivre, c’est ainsi qu’Hiram est grand…

Jacques Viallebesset.

 

 

Initiation à l’amour

 

L’oiseau de vérité s’est envolé au vent

Mais l’image de mon étoile émarge en moi

Comme un rien de conscience blotti dans ma nuit

Entre Orient et Occident luit l’étoile polaire

Je m’en retourne vers le centre du labyrinthe

Pour mourir et revivre au tombeau de mon cœur

Je vais portant dans mes bras un coffre secret

Vaisseau pour partir au dessus des abîmes du temps

J’ai traversé le miroir dont une face tue

Et l’autre fait renaître dans une plus haute lumière

J’ai trouvé sous l’aile d’un phénix né de ses cendres

Une lueur sortant par soi-même des ténèbres

Et la parole neuve et pure par elle engendrée

La vie et la mort s’entrelacent dans une tresse

Jamais rien de vrai ne meurt l’Amour est vivant

Je ne suis qu’un homme porteur d’un humble trésor

Marchant à la rencontre du soleil levant. 

Poème extrait de Midi à Minuit de Jacques Viallebesset.

 

 

Bio- Biblio

Jacques Viallebesset est né en 1949 en Auvergne où il réside. Pseudonyme d’un éditeur de spiritualité et d’ésotérisme, franc-maçon, il s’est fait connaître comme co-auteur d’un roman La conjuration des vengeurs ( Dervy 2006 ), où il utilise tous les ressorts de l’imaginaire et de la symbolique maçonniques, adapté en bande dessinée sous le titre éponyme en 2010 chez Glénat ; poète, il a déjà publié trois recueils, L’écorce des coeurs, en 2011 et Le pollen des jours en 2014 aux éditions Le nouvel athanor. Son troisième recueil Sous l’étoile de Giono est paru en 2014 aux éditions Alain Gorius/Al Manar. Ses poèmes sont présents dans plusieurs revues et anthologies internationales, dont l’anthologie Poème/Ultime recours parue chez Recours au poème éditeurs. Comme l’indique Paul Vermeulen, dans sa critique du recueil Le pollen des jours : « Il y a une particularité dans cette voix, quelque chose d’unique même dans la poésie française contemporaine : une espèce de métissage entre les présences d’Eluard, les arcanes de certain chemin spirituel, Aragon, ceux qui philosophent par le feu, et l’Amour en forme de « Banquet ». Grâce à son lyrisme initiatique, les mots « usés, trop usés d’avoir trop mal servi », les vocables d’ Hofmannsthal retrouvent la parole pour ré-enchanter un peu le monde. Sous son nom il a été chroniqueur de poésie au Magazine littéraire et chronique régulièrement dans le magazine en ligne Recours au poème.

Il anime, par ailleurs, un blog d’anthologie de poésie : 
http://www.jacques.viallebesset.scribouilleur.over-blog.com .

Jacques Viallebesset est co auteur des Cahiers de Vacances du Franc-Maçon un succès à lire cet été.

Chez AMAZON ou chez votre Libraire.

 

 

SAMEDI ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE TRAVAIL
LE TRAVAIL
LE TRAVAIL

LE TRAVAIL.

 

La modification du code du travail a agité l’ensemble du monde politique et les corps intermédiaires à propos de « l’organisation » du travail. Le travail est apparu comme une contrainte pour ceux qui en ont, et pourtant tous les chômeurs vous diront que pour eux c’est le rêve d’une réhabilitation sociale, familiale, un sens pour leur vie.

Les batailles partisanes, les crispations pour garder des acquis corporatistes ou défendre des privilèges parfois d’un autre âge, apparaissent pour eux sans intérêt. Nos frères chômeurs souhaitent simplement pouvoir travailler pour retrouver leur dignité et le devoir de ceux qui nous gouvernent est de répondre à cette attente. Mais il plus facile dans ce cas de connaître son devoir que de le faire. 

Dans tous ces débats, l’esprit du compagnonnage a été cruellement absent, cela interroge, le retour de quelques opératifs est souhaitable.

Je vous livre cette prière d’un autre âge transmise par un Frère lecteur, elle donne du sens au mot Travail.

« GLOIRE AU TRAVAIL. »

 

JFG.

 

Ce texte est une prière anonyme écrite par un Bâtisseur de cathédrales du XIIe siècle.


PRIERE DE L’ARTISAN

 


Apprends-moi, Grand Architecte de l’Univers, à bien user du temps que tu me donnes pour travailler & à bien l’employer sans rien en perdre. 

Apprends-moi à tirer profit des erreurs passées sans tomber dans le scrupule qui ronge. Apprends-moi à prévoir le plan sans me tourmenter, à imaginer l’oeuvre sans me désoler si elle jaillit autrement. 

Apprends-moi à unir la hâte et la lenteur, la sérénité & la ferveur, le zèle & la paix. Aide-moi au départ de l’ouvrage, là où je suis le plus faible. Aide-moi au coeur du labeur à tenir serré le fil de l’attention. Et surtout comble Toi-même les vides de mon oeuvre :: 

Grand Architecte de l’Univers, dans tout le labeur de mes mains laisse une grâce de Toi pour parler aux autres & un défaut de moi pour me parler à moi-même. Garde en moi l’espérance de la perfection, sans quoi je perdrais coeur. Garde-moi dans l’impuissance de la perfection, sans quoi je me perdrais d’orgueil. Purifie mon regard : quand je fais mal, il n’est pas sûr que ce soit mal & quand je fais bien, il n’est pas sûr que ce soit bien :: 

Grand Architecte de l’Univers, ne me laisse jamais oublier que tout savoir est vain sauf là où il y a travail. Et que tout travail est vide sauf là où il y a amour. Et que tout amour est creux qui ne me lie à moi-même & aux autres & à Toi :: 

Grand Architecte de l’Univers, enseigne-moi à prier avec mes mains, mes bras & toutes mes forces. Rappelle-moi que l’ouvrage de mes mains t’appartient & qu’il m’appartient de te le rendre en le donnant. 

Que si je fais par goût du profit, comme un fruit oublié je pourrirai à l’automne. 

Que si je fais pour plaire aux autres, comme la fleur de l’herbe je fanerai le soir. Mais si je fais pour l’amour du bien, je demeurerai dans le bien. 

Et le temps de faire bien & à ta gloire, c’est tout de suite :: Amen ::

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Clément d'Alexandrie, Thomas d'Aquin, Saint Augustin.
Clément d'Alexandrie, Thomas d'Aquin, Saint Augustin.
Clément d'Alexandrie, Thomas d'Aquin, Saint Augustin.

Clément d'Alexandrie, Thomas d'Aquin, Saint Augustin.

 

              

                         Exercices Spirituels – Voie Initiatique.

      Philosophie Antique et Franc-Maçonnerie Contemporaine

 

 

Du Miracle Grec à la Religion Chrétienne.

 

Dans les chapitres précédents, nous étions au cœur du « miracle grec » un travail sur les pierres fondatrices de la Philosophie, héritière de la Mythologie, cette philosophie pris sans doute naissance quand la justice pris la place de la barbarie, quand Thémis devient la compagne et la conseillère de Zeus. Quand elle l’assiste de ses conseils tant pour ses actions morales que matérielles créant ainsi une unité, une harmonie, elle s’oppose à la démesure à l’orgueil à l’hybris, ce fût alors la régénération de l’homme de l’Adam androgyne, la mort du vieil homme, l’enveloppe laissée dans la caverne du Franc-Maçon, le cabinet de réflexion.

 

Avant d’aborder les philosophies post antiques il convient de s’arrêter, sur la récupération par la religion Chrétienne de la méthode des Exercices Spirituels et de la philosophie Grecque en général. La transition se fit après la mort sacrificielle du prophète qui allait devenir le Christ.

C’est la période des gnoses, de la multiplicité des Evangiles, les hérésies se développent et c’est bien compréhensible après ce séisme humanitaire.

Clément d’Alexandrie l’évêque philosophe assura une partie de cette transition. Irénée évêque de Lyon mettra fin a ces hérésies, il unifie l’église chrétienne pour la préserver d’une multiplicité destructrice, en la rendant accessible à tous, il institue ainsi l’orthodoxie, l’exotérisme supplante ainsi l’ésotérisme.

 

La religion Chrétienne viendra destituer la philosophie comme manière de mieux vivre cette philosophie qui dès sa naissance s’est érigée, comme un combat contre les religions est ainsi comme l’on dirait de nos jours en matière économique sous le coup d’une fusion absorption.

 

Après la mort du Christ certains Chrétiens ont présentés la Philosophie ancienne, comme une philosophie éternelle. Les apologistes s’appuyant sur l’ambigüité du mot Logos, vont provoquer une confusion entre les philosophes antiques et les Saints, la raison parfaite sera alors incarnée par le Christ.

 

 Cette confusion va perdurée au moyen âge avec les « écoles » monastiques, la différence étant que les moines ne sont pas présents dans la cité. Ces moines sous la direction d’un maître spirituel, vont reprendre les Exercices Spirituels dans leur manière de vivre.

 

Thomas d’Aquin considérera la philosophie comme purement théorique et au service de la Théologie, renversant en quelque sorte l’importance des choses, et vidant de son intérêt pratique la philosophie, au bénéfice de la religion, l’appropriation est consommée.

 

Le salut Chrétien passe par un renoncement à soi et l’acceptation sans conditions de plusieurs principes et dogmes contenus dans certains livres, qui sont les sources de leur révélation. Le fidèle admettra d’emblée « le credo », il fera son introspection comme le stipule Saint Augustin : « faire la vérité en soi, pour un accès à la lumière ».

 

Mais aussi ensuite renoncer à soi pour assurer son salut, la purification est orientée en vue d’une réception acceptable par Dieu et non d’une amélioration de son soi de manière si j’ose dire totalement désintéressée.

 

Le pouvoir pastoral exclu l’autonomie, il est avant tout obéissance, pour une espérance de salut. Le moine dans sa contemplation et son ascèse se transforme par vocation, pour Dieu. Toute la culture de soi est orientée au service du pouvoir pastoral, l’individu renonce en quelque sorte à son soi, pour le mettre au service plus impérieux de Dieu. Il sera soumis à la Règle. Cela perdurera probablement jusqu’aux lumières et la philosophie Kantienne, qui reléguera la croyance au domaine exclusif de la foi.

 

La Franc-Maçonnerie s’apparente plus aux Exercices Spirituels Antiques dans leur pureté originelle, laissant à l’adepte la propriété et l’usage de son soi ainsi que le but de sa transformation, évoluant vers une manière de vivre, s’appliquant dans le monde présent même si l’apprentissage de la mort n’est pas exclu, la mort faisant partie de la vie, il n’y a pas seulement une volonté exclusive de salut ultérieur.

 

Les Exercices sont pleinement et uniquement au service de son soi et au service des autres par l’exemplarité. Cela n’empêche nullement le Franc Maçon croyant, de poursuivre une démarche spirituelle religieuse en parallèle avec une démarche spirituelle laïque foi en l’homme et non foi religieuse. Si selon la formule Chrétienne la demeure de Dieu accueille toutes les brebis « il y a plusieurs demeures dans la maison de mon père ». La Franc-Maçonnerie elle aussi accueille tous les hommes pourvu qu’ils soient de bonnes mœurs, il y a certes plusieurs chapelles, dans cette cathédrale humaine, mais au centre de la cathédrale tous se retrouvent dans l’amour Agapé.

 

A suivre……La Philosophie aux XVI et XVIIème siècles.

 

JFG.

 

Conseils de Lecture : « Les Exercices Spirituels » de Xavier Pavie Éditions Belles Lettres.

Pierre Hadot : Exercices Spirituels et Philosophie Antique.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
COMMUNIQUECOMMUNIQUE
COMMUNIQUE

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
INITIATION - FERNANDO PESSOA
INITIATION - FERNANDO PESSOA
INITIATION - FERNANDO PESSOA

 

 

La vie de Fernando Pessõa fût courte mais intense, né au Centre de Lisbonne en 1889 entre une église et un théâtre cela a t’il eu de l’influence sur son œuvre ? Sa prime jeunesse entre une grand-mère folle et une mère bientôt veuve, qui va se remarier avec un diplomate qu’elle suivra avec Fernando à Durban en Afrique du Sud. Le jeune homme fera des études à l’université du Cap. Mais le mal de ses racines latines se fait sentir, il revient vers le Portugal, s’imprègne de la langue Française, mais son traducteur écrira :

« De ce homme élevé en territoire Britannique, et qui meurt à l’âge de quarante sept ans à l’hôpital français de Lisbonne, il convient de se souvenir qu’il écrit un jour cette phrase : « Ma patrie est la langue portugaise ».

 

Fernando Pessõa possédait des vertus médiumniques, il prédit l’attaque d’apoplexie qui terrassa sa mère à Prétoria.

Adepte de la Kabbale, admirateur de Jacques de Molay, il était Chevalier Rose-Croix. Son goût pour l’occulte, s’illustre dans un messianisme qui débouche sur la vision d’un Quint Empire prophétisé par « Le Sage de Nabuchodonosor. »

Fernando Pessõa est difficile à suivre il se définit lui-même comme hystéro-neurasthénique, il écrit d’ailleurs : «  L’origine de mes hétéronymes réside dans une tendance organique et constante à la dépersonnalisation et à la simulation. »

Il se sentait plus les êtres qu’il avait crées que  lui même.

Je termine ainsi ces quelques lignes ceux qui veulent aller plus loin voir en fin d’article.

 

JFG.

 

INITIATION.

 

Tu ne dors pas sous les cyprès

Car il n’est de sommeil en ce monde…

Le corps est l’ombre des vêtements,

Qui dissimulent ton être profond.

 

Vient cette nuit qu’est la mort,

Et l’ombre s’achève sans avoir été.

Tu vas dans la nuit simple silhouette,

Égal à toi contre ton gré.

 

Mais à l’hôtellerie de l’épouvante

Les anges t’arrachent ton manteau,

Tu poursuis sans manteau sur l’épaule,

Avec le peu qui te protège.

 

Lors les Archanges du Chemin

Te dépouillent et te laissent nu.

Tu n’as plu ni vêtements ni rien :

Tu n’as que ton corps, qui est toi.

 

Enfin, dans la profonde caverne,

Les Dieux te dépouillent plus avant.

Ton corps cesse, âme externe,

Mais tu vois qu’ils sont tes égaux.

 

…………………………………………………..

 

Le sort n’a laissé parmi nous

Que l’ombre de tes vêtements.

Tu n’es pas mort sous les cyprès.

 

Néophyte, il n’est point de mort.

 

Fernando Pessõa.

 

 

 

 

Travailler avec noblesse, espérer avec sincérité, aimer les hommes avec tendresse - voilà la vraie philosophie.


Fernando Pessõa

 

 

 

 

En compagnie de Fernando Pessoa , cet "inconnu de lui-même", comme l'appelait Octavio Paz...

 

"Je est un autre" disait Rimbaud.

 

"Vivre c'est être autre" écrit Pessoa,

Lui qui s'est inventé  quantité d'hétéronymes. Nul mieux que lui  n'a éprouvé avec autant de force et de douleur que le divers nous traverse de l'intérieur, au point d’avoir "mal à la tête et à l'univers"...

 

Voici quelques-uns de ses "Fragments d'un voyage immobile" :

 

Un homme peut, s'il est vraiment sage, jouir, sur une chaise de tout le spectacle du monde, sans savoir lire, sans parler à personne, en n'utilisant que ses sens, à la condition que son âme ne soit jamais triste.(Fragments d'un voyage immobile, 51)

 

Il m'arrive de soutenir qu'un poème est une personne, un être vivant, qu'il appartient, avec une présence corporelle et une existence charnelle, à un autre monde où notre imagination le projette. (id.13)

 

Mon âme est un orchestre secret; j'ignore quels instruments je pince et lesquels grincent à l'intérieur de moi. Je ne me connais que comme une symphonie. (22)

 

Sois pluriel, comme l'univers. (23)

 

Enrouler le monde autour de nos doigts comme un fil ou un ruban dont joue une femme qui rêve à sa fenêtre. (30)

 

Sentir tout, de toutes les façons. (52)

 

Tout sentir de toutes les manières,

Tout vivre de tous les côtés

Etre la même chose, en même temps, de toutes

 les façons possibles...  (65)

 

Je ne dors pas. J'entresuis. (90)

 

Vivre, c'est être autre. Et sentir n'est pas possible si l'on sent aujourd'hui comme l'on a senti hier. (70)

 

Je suis la scène vivante où passent plusieurs acteurs qui jouent plusieurs pièces.  (178)

 

Le poète est un simulateur.

Il feint si parfaitement

Qu'il finit par feindre qu'est douleur

La douleur qu'il ressent vraiment. (221)

 

Je n'évolue pas : JE VOYAGE. (227)

 

La terre est faite de ciel.

Le mensonge n'a pas de nid.

Jamais personne ne s'est perdu.

Tout est vérité, et chemin. (223)

 

Je me sens né à tout instant

A l'éternelle nouveauté du Monde... (226)

 

Il est nécessaire de naviguer, vivre n'est pas

nécessaire...

Vivre n'est pas nécessaire : ce qui est

nécessaire, c'est créer. (241)

 

A propos du 5ème Empire de Fernando Pessoa de . José Eduardo Reis
Université de Trás-os-Montes e Alto Douro (UTAD)
Institut de Littérature Comparée (ILC) de la faculté des Lettres de Porto (FLUP)

Nous cherchons, il est vrai, à comprendre le contenu de son idée de cinquième Empire.

 Pessoa, dans la ligne de pensée du Père Antonio Vieira – et c’est le sens de la deuxième partie de son œuvre poétique Message – rappelle pour démontrer ce que nous pourrions désigner la fonction utopique de la connaissance de la « mer portugaise », cette mer étant comprise non comme une expression adjective de la grandeur nationale, mais plutôt comme une double allégorie représentative (i) des possibilités réelles, des possibilités possibles – en le disant avec emphase pléonastique – celles qui conduisent à la découverte effective du nouveau, mais aussi (ii) des possibilités symboliques de transcendance du monde donné, du monde historique, celui des (quatre) empires matériels. Or, « Le Cinquième Empire » est le titre du deuxième des cinq symboles nationaux, énoncés par Pessoa, illustrant le rêve (utopique) portugais. Cependant, plutôt que de chercher à définir ou à déterminer sa nature possible, cet empire nous est présenté comme une indispensable figuration du mécontentement animique, comme une nécessité logique ou cause finale de la recherche humaine, comme une réalité rendue possible par l’idéalisation active, anticonformiste, dans la recherche du désir profond ou de la vision de l’âme.
Cinq strophes donnent corps à ce poème. Les trois premières de réprobation ou censure pour ces êtres apathiques, conformés à l’état morne de la vie, libres du doute de la recherche, végétant dans leur subordination acritique à la logique des choses instituées et à l’apparence des idées réconfortantes mais aliénantes de l’idéologie. Pour ces êtres qui ne rêvent que de leur petit bien-être et qui nécessairement reproduisent, dans le domaine impérial de leur vie, les lois fatales des empires qui se succèdèrent dans l’histoire, «Grèce, Rome, Chrétienté, / Europe – les quatre vont / Par où va tout l’âge » (Pessoa s.d. 83). Le cinquième empire surgit alors dans Message comme « Symbole » de nouvelles et insondables possibilités tant relatives à l’être comme au connaître : son ontologie nous est représentée comme une condition vitale autre qui émerge du mécontentement à vivre seulement la satisfaction de la durée animale de la vie et qui se construit à partir d’une volonté qui rompt avec les lois cycliques de la biologie et de l’histoire – « Triste qui est heureux / Vit parce que la vie dure / Rien dans l’âme ne lui dit / Plus que la leçon de la racine / Avoir pour vie la sépulture  ; quant aux conditions qui permettent sa connaissance (sa gnoséologie), elles sont effectivement de type idéal-visionnaire, elles configurent l’activité de « l’âme » du rêveur qui, de tellement rêver, se transformera en la chose rêvée et qui de tant attendre voit accomplie la cessation et la transcendance des lois monotones du temps historique – « Éres sur ères se somment / Dans le temps qui en ères vient / Être mécontent c’est être homme / Que les forces aveugles soient dominées / Par la vision que possède l’âme ».

En synthèse : la thèse de Pessoa est que le cinquième empire ne viendra pas du ciel, mais surgira de la terre, de la vision rêveuse de ceux qui comprennent le monde comme l’unique scène pour la connaissance de l’éternité sans temps – « Et ainsi écoulés les quatre / Temps de l’être qui rêva / La terre sera théâtre / Du jour clair, qui dans l’antre / De la nuit déserte commença » . Nous pouvons donc affirmer que, chez Pessoa, l'expression biblique du Quint Empire vaut, plutôt que comme signe théologico-doctrinal, comme symbole consacré d'un espoir universel et, par conséquent, supra-national, aussi bien pour ce qui est de l'auto-révélation (psychologique) du “en soi” de l'être considéré individuellement, qu'en ce qui concerne la résolution collective (sociologique) du “problème du nous” (reprenant la terminologie d'Ernst Bloch); elle vaut, plutôt que comme signe des possibilités nationales à réaliser, comme symbole des possibilités humaines à découvrir; elle vaut pour désigner un stade actif/poétique de plein essor, aussi bien des facultés de connaissance que des vertus axiologiques de l'être; elle vaut comme défi psychologique, sociologique, historico-culturel du vécu de l'altérité –, de l'être originellement disponible pour la généreuse intégration au lieu de l'être habituellement intransigeant, pratiquant la redoutable exclusion face de ce qui est nouveau, inconnu, différent et point immédiatement compréhensible ou gratifiant; le Quint Empire de Pessoa vaut aussi en tant que stade de transcendance ou d'abandon des catégories normales d'évaluation, discrimination et rejet du monde donné, d'active neutralisation des “idoles” qui conditionnent la perception, la relation et l'entendement de l'infinie richesse de la vie; il vaut en tant que pratique consciente (non-schizophrène) de multiplication de soi en consonance avec le moment vécu. 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Lafayette nous voilà !
Lafayette nous voilà !
Lafayette nous voilà !
Lafayette nous voilà !

Lafayette nous voilà !

LAFAYETTE LUMIÈRE DE LA LIBERTÉ –XXIII- La fin 1834.

 

Août 1830 Louis Philippe devient Roi des Français, par préférence à Roi de France. Il écrit à Lafayette pour le remercier :

« Dans ces jours d’épreuves… » D’avoir incarné «  l’exemple du courage, du patriotisme et du respect des lois. »

 

Ce qui ne l’empêchera pas de le faire destituer de son poste de général de la garde républicaine.

 

Lafayette sera à nouveau député de 1831 à 1834, il démissionne alors déplorant que le gouvernement ait laissé écraser la Liberté en Pologne, en Italie et en Allemagne. Il écrit :

 

« Je crois, lança t’il que toutes les opinions sont libres et que plus on en permet la manifestation, moins elles ont d’inconvénients. »

 

Il défend ainsi la Liberté de réunion jusqu’alors très encadrée.

 

En janvier 1834 sa santé se fragilise il subit deux refroidissements. Sa dernière action pour la Liberté, le sera pour l’abolition de l’esclavage sous forme d’une lettre à John Murray pour féliciter les Britanniques des mesures d’émancipations prises en 1833 et regrettant que la France ne fasse pas de même.

 

A quatre heures du matin le 20 mai 1834 à soixante dix sept ans il s’éteint en pensant à son épouse Adrienne de Noailles.

 

En France on refuse à ce héros de la Liberté des deux mondes un hommage officiel, alors qu’aux Etats Unis d’Amérique on décrète un deuil National de 30 jours.

 

C’est Etienne Taillemite qui exprimera le mieux ce fameux « Fayettisme » :

« Il repose sur deux fondamentaux le zèle constant pour la Liberté, pour toutes les Libertés, et le souci permanent de l’ordre légal. »

 

C’est là l’équilibre de notre démocratie.

Lafayette a dit :

 

« J’ai tout essayé, excepté la guerre civile que j’aurais pu faire mais dont j’ai craint les horreurs. »

 

Il fût aussi un adversaire résolu de la peine de mort, regretta l’assassinat de Louis XVI, la Révolution se serait grandie en l’épargnant.

 

Notre actualité nous rappelle les valeurs de la Liberté, de la démocratie, mais aussi de la défense de nos citoyens, la volonté, la persévérance sont à l’ordre du jour, le respect strict intangible des lois par tous et surtout par nos représentants est indispensable à l’Égalité et cimente la Fraternité entre tous.

Quand nous regardons autour de nous, nous constatons trop souvent l’absence d’héritiers des valeurs de Lafayette. Cet aristocrate remarquable qui renonça à ses privilèges, donna une partie de sa richesse personnelle pour le combat de sa vie la Liberté de l’homme. Ce Franc-Maçon « libre et de bonnes mœurs » est une figure emblématique de la Fraternité.

Bernard Vincent termine son livre sur « notre marquis » par les mots prononcés par Odilon Barrot futur président de l’Assemblée Constituante :

 

« Vous avez bien pu abdiquer le commandement militaire qui vous mettait à la tête de toutes les classes éclairées de la nation ; mais votre influence, mais cette magistrature morale que, grâce à cinquante ans d’une vie sans reproche, vous exercez sur tous les esprits, vous ne pourrez jamais l’abdiquer ; et vous serez toujours le drapeau autour duquel viendront se rallier tous les amis de la civilisation et de la Liberté des peuples. »

 

Ainsi je termine cette série de XXIII articles sur ce Franc-Maçon, véritable homme d’état, qui a mis l’exemplarité au centre de sa vie, comme doivent le faire les véritables enfants de la veuve amoureux de la Vérité et à la recherche de la Lumière. Ce fût pour moi un bonheur de parcourir à ses côtés ce chemin, presque trois siècles après de constater qu’il faut encore et toujours remettre sur le travail l’ouvrage. Le travail à la mémoire de Lafayette et à son honneur exécuté par les obédiences Maçonniques, exposition, colloques, rencontres est à signaler, sans omettre bien sûr le formidable élan populaire qui a permis la reconstruction de « l’Hermione » qui parcoure le monde rappelant la grandeur de la France et son attachement qui doit être faille à la Liberté.

 

La rédaction de ces articles n’aurait pas été possible sans la lecture des livres de Gongague Saint Brice et Bernard Vincent consacrés à notre marquis. Après « le bon Monsieur de Lapérouse » et « le Marquis de la Liberté » je vais voguer vers d’autres rivages…….

 

JFG.

L'HERMIONE photo publiée avec l'autorisation de A L.

L'HERMIONE photo publiée avec l'autorisation de A L.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
 Je m'en fous des SECTES !

Je vous propose un texte transmis par un lecteur du Blog,datant de plusieurs années mais qui conserve toute son actualité, et interroge sur notre manière d'aborder les sectes. Il n'est pas inutile de rappeler en ces moments ou les sectes religieuses veulent faire régner la peur, par l'horreur que la Franc-Maçonnerie est l'exacte contraire d'une secte, issue du siècle des Lumières. On entre en Franc-Maçonnerie de sa propre volonté en pleine Liberté et surtout l'on quitte la Franc-Maçonnerie très facilement.

JFG

 

 

Les sectes? Et puis après...

 

 


Quand je constate, dans le monde, que des femmes et des enfants sont égorgés froidement par des intégristes : que des millions de réfugiés se déplacent de pays en pays pour trouver où vivre : que des enfants sont exploités par un système économique mondial afin de répondre aux besoins des pays riches... Bref, quand je constate la situation où nous sommes – dont nous sortirons peut-être grandis!, comme on dit parfois. Si nous en sortons. Alors, moi, pour tout vous dire : les sectes, je m'en contrefous.

 

 


Tout le monde a le choix de se tirer une balle, ou de mettre fin à ses jours comme il l'entend. Cela dit, je ferai tout en mon pouvoir pour dissuader les gens de le faire, estimant quant à moi que ce n'est pas la chose à faire. Mais sans m'immiscer sur le terrain de la responsabilité personnelle. Car chacun est responsable de ses choix. Quand on a le choix, bien sûr. Sans la responsabilité personnelle et le sentiment de cette responsabilité, la conscience demeure stagnante. Pour moi, il ne peut donc être question de limiter la liberté par des lois anti-sectes, comme il y a déjà la loi anti-gang, ou d'autres règlements – qui n'auraient pour effet que d'exciter la paranoïa collective.

La liberté est difficile à vivre. Ce serait même, à ce qu'on dit, une source d'angoisse. La plupart des gens souhaitent être encadrés, se sentir en sécurité : protégés des événements, des circonstances, des conditions et des autres, parfois aussi d'eux-mêmes. Ce serait cette recherche de sécurité qui, bien souvent, fait l'attrait des sectes. De se retrouver ensemble, entre gens qui partagent une même vision, les mêmes valeurs, les mêmes croyances. Pourtant, en ce qui me concerne, dans la mesure où tel regroupement ne nuit pas à ceux qui n'en sont pas ou à la société en général, je ne crois pas qu'il faille intervenir. Tout le monde a le droit de se tromper. Même vous et moi... 

Et nous savons, vous et moi, à quoi nous en tenir là-dessus. Qui sommes-nous, en effet, pour parler d'individus conditionnés? Le système dans lequel nous vivons, vous et moi, est une vaste machine à conditionner : publicité, marketing, consommation... Bien que, dans la mesure où la majorité d'entre nous sommes conditionnés en fonction des mêmes convictions, nous nous retrouvons donc tous ensemble dans le même aquarium, sans même nous douter que nous sommes dans un aquarium. C'est le confort d'avoir été bien conditionnés. 

Richard Leakey (Roger Lewin), La 6ème extinction – évolution et catastrophes (éd. Flammarion). 

Leakey est paléo-anthropologue de renommée mondiale et Lewin, spécialiste de la biologie et de l'écologie de l'évolution. Un maître-livre qui n'est pas sans inquiéter.

 


Quant à la vision apocalyptique que véhiculent certaines sectes, elle n'est pas nouvelle. De tout temps, on a annoncé la fin du monde. Cette perspective est peut-être distrayante. Sans compter que si la fin du monde finissait par se produire, on se trouverait comme vengés de bien des frustrations! Mais il se trouve qu'à notre époque la vision apocalyptique n'est peut-être pas sans fondement. De nombreux scientifiques sont convaincus que nous assistons présentement sinon à la fin du monde, du moins à la fin d'un monde : il s'en trouve même pour soutenir que " La 6ème extinction est en marche ". Et dans une récente interview, à propos du défi de l'An 2000 Hubert Reeves déclarait : " Le principal défi à relever pour l'humanité c'est d'être encore là pour le troisième millénaire. "

Les membres de sectes sont, en fait, pour la plupart victimes d'eux-mêmes. La vanité est un des facteurs d'attraction des sectes. Les membres se perçoivent comme différents de la masse. Il y a aussi la hiérarchie, qui entretient la volonté de grimper les échelons. Mais les sectes ne sont pas le seul lieu où existe une hiérarchie. Non?

Bref, je me fous des sectes, de leurs pompes et de leurs œuvres comme de ma première paire de culotte!

La plupart des victimes des sectes sont en fait victimes d'elles-mêmes : bien qu'il s'en trouve aussi, c'est vrai, qui soient victimes des autres... Mais la vie n'est pas sans risque. Et les sectes ne sont pas non plus le seul lieu où on peut être victimes des autres, de la machination d'un système qui vend de l'espoir.

Avez-vous acheté votre 6-49, cette semaine?

Auteur Inconnu.

HUMOUR COSMIQUE

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE
LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE

LA SEMAINE EN IMAGES: LES BLASONS DES OBEDIENCES, L'HERMIONE DE LAFAYETTE, ANTISTHENE, XAVIER PAVIE, LES DAMNÉS A AVIGNON, FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE, L'ASSEMBLEE NATIONALE

LA SEMAINE SUR LA FM AU CŒUR DU 17AU 23/07/2016.

 

Le Dimanche 17 : Symbole – Perce-Neige

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/symbole-perce-neige.html

 

                                    La Semaine sur le FM au Cœur.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/la-semaine-sur-la-fm-du-10-au-16-07-2016.html

 

Le Lundi 18 : Humeur Égalité- Un régime fiscal amaigrissant pour nos élus !

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/humeur-egalite.html

 

Le Mardi 19 : Lafayette Lumière de la Liberté – XXII- les 3 Glorieuses.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/lafayette-lumiere-de-la-liberte-xxii-1825-1830-les-3-glorieuses.html

 

Le Mercredi 20 : Prescription VII : Il faut faire un peu d’exercice, sur le chemin de Xavier Pavie.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/prescription-vii-il-faut-faire-un-peu-d-exercice-9

 

Le Jeudi 21 : Cauchemar : Fiction Avignon-Nice.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/cauchemar-fiction.html

 

Le vendredi 22 : Franc-Maçonnerie Magazine N°49

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/franc-maconnerie-magazine-n-49.html

 

                                    Anniversaire les 1 an du Blog.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/joyeux-anniversaire.html

 

Le Samedi 23 : Samedi Actualités Maçonniques : les communiqués des obédiences, à lire etc….

 

      http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/samedi-actualites-maconniques-87.html

LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 17/07 AU 23/07/2016
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 17/07 AU 23/07/2016
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 17/07 AU 23/07/2016
LA SEMAINE SUR LA FM AU COEUR DU 17/07 AU 23/07/2016

Les Cahiers de Vacances du FRANC-MAÇON

 

Vite vos cahiers de devoirs Vacances avant de partir !

 

C’est l’été les vacances, les travaux se poursuivent ne pas oublier vos cahiers de devoirs de Vacances à mettre dans vos bagages, le devoir est impérieux pour les Francs-Maçons. Pour « Que la joie soit dans les Cœurs » à chacun son cahier.

Une initiative bienvenue et originale de nos Frères JIHO et Jacques Viallebesset. C’est déjà un gros succès.

 

JFG.

 

La note de l’éditeur :

Les cahiers de vacances du F M

S'il est vrai qu'être franc-maçon est un engagement de tout temps, celui-ci ne saurait que prendre des vacances studieuses.

 

Des exercices, des questions, des jeux portant sur la symbolique, les valeurs, l'histoire, les rites de la franc-maçonnerie permettant de réviser le grade auquel on appartient ou que l'on a dépassé et un peu oublié.

 

Se distraire en révisant tous les fondamentaux de chaque grade (apprenti, compagnon, maître), c'est à un véritable programme que vous invitent ces cahiers de vacances, interobédientiels et multi-rites.

 

Editions Dervy 9,90 € le cahier en librairie ou avec Amazon.fr

 

 

 

HUMOUR MAIS SI PRENEZ VOS CAHIERS DE VACANCES DE FM !

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog