Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
MAGRITTE : Symboliste, Philosophe, Surréaliste.
MAGRITTE : Symboliste, Philosophe, Surréaliste.
MAGRITTE : Symboliste, Philosophe, Surréaliste.

MAGRITTE : Symboliste. Philosophe, Surréaliste.

 

Quand on évoque René Magritte et sa peinture avec une certaine orthodoxie, c’est manie de classer. L’on place en avant le mot surréaliste. L’exposition actuelle du Centre Pompidou donne un autre éclairage sur ces œuvres qui ne lassent de surprendre et susciter notre imagination.

Lors de ma dernière visite à Bruxelles l’hiver dernier, j’ai visité le Musée Magritte à deux pas de la statue de Godefroy Bouillon qui domine la place royale.

Je fus impressionné par l’effet des ses tableaux sur mon imagination, j’ai découvert le symbolisme de Magritte. Néophyte en la matière, j’aime néanmoins parcourir les musées découvrir les peintres à travers leurs œuvres, ils reflètent pour moi leur époque, d’autres sont intemporels, leurs œuvres sont une visite de leur vie intérieure ou des reflets de leur sensibilité.

Les peintures de Magritte provoquent une émotion et force notre imagination, un désir de connaissance, un voyage dans un rêve éveillé, le monde étrange de Magritte est une provocation, la naissance d’un doute. Il suscite l’intérêt, comme il le fit dans ses affiches publicitaires son premier métier alimentaire.

Son détournement des objets de leur utilité première, efface leur matérialité, l’incongruité force à la réflexion. Symbolisme et philosophie font donc partie de son œuvre. A l’exemple de ses tableaux de la série « La Condition humaine. » évoquant l’allégorie de la Caverne de Platon.

 

Nul doute qu’avec notre sensibilité Maçonnique notre imaginaire sera content et satisfait.

 

JFG.

 

EXPO : Magritte la Trahison des Images. Centre Pompidou à Paris jusqu’au 23/01/2017.

 

Un Musée Magritte à Bruxelles

 

Le Musée Magritte Museum, qui a ouvert ses portes au public le 2 juin 2009, dans l'Hôtel Altenloh appartenant aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, a accueilli en moins d'un an plus de 500.000 visiteurs.

Situé en plein coeur de Bruxelles, place Royale, ce Musée, aménagé grâce au mécénat de compétences déployé par les filiales françaises et belges de GDF SUEZ et au soutien de la Fondation Magritte, offre au regard du public les créations de l'artiste surréaliste appartenant aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique et provenant principalement d'achats ainsi que des legs Irène Scutenaire-Hamoir et Georgette Magritte. De nombreux collectionneurs particuliers et des institutions publiques et privées se sont également joints au projet du Musée Magritte Museum par le prêt de leurs chefs-d'oeuvre.

 

Biographie

 

Je ne pense pas connaître de circonstances qui auraient déterminé mon caractère, ni mon art. Je ne crois pas au "déterminisme".

 

René Magritte naît à Lessines, dans le Hainaut, le 21 novembre 1898. Aîné de trois enfants, sa jeunesse est marquée par de multiples déménagements, l'instabilité financière due aux mauvaises affaires de son père et la mort dramatique de sa mère en 1912 qui se suicide par noyade dans la Sambre. Dès l'âge de 12 ans, Magritte suit des cours de peinture chez un maître d'école et se passionne pour les films de Fantômas tout en lisant Edgar Allan Poe et Maurice Leblanc. Avant de s'installer en 1914 à Bruxelles pour suivre les cours de l'Académie des Beaux-Arts, il rencontre déjà, à la foire de Charleroi, celle qu'il recroisera quelques années plus tard dans la capitale et qui deviendra sa muse et son épouse : Georgette Berger, devenue Georgette Magritte en 1922.

A l'Académie, le jeune peintre rencontre Victor Servranckx et Pierre-Louis Flouquet qu'il suit dans l'aventure constructiviste du groupe 7 Arts, période durant laquelle il effectue ses premiers travaux décoratifs et publicitaires. En 1922, Magritte sympathise avec le professeur de piano de son frère Paul : E.L.T. Mesens, un dandy davantage attiré par l'esthétique nihiliste du dadaïsme. En 1923, un autre ami, le poète Marcel Lecomte, lui montre une photographie du Chant d'Amour (1914) de Giorgio de Chirico. C'est le choc et le début de son oeuvre surréaliste avec, en 1926, la réalisation du Jockey perdu. Mais c'est aussi l'ébauche d'une aventure commune avec la cristallisation de diverses personnalités qui fondent, à Bruxelles, le noyau dur du groupe surréaliste : Paul Nougé, Camille Goemans, E.L.T. Mesens, Marcel Lecomte, André Souris et Louis Scutenaire. En 1928, ce groupe signe au complet la préface de Nougé pour son exposition à la galerie L'Epoque de Paul-Gustave Van Hecke, l'époux de la styliste Norine dont Magritte réalise aussi les projets publicitaires.

 

 

Je déteste mon passé et celui des autres. Je déteste la résignation, la patience, l'héroïsme professionnel et tous les beaux sentiments obligatoires.

 

J'aime l'humour subversif, les taches de rousseur, les genoux, les longs cheveux de femme, le rêve des jeunes enfants en liberté, une jeune fille courant dans la rue.

MAGRITTE : Symboliste, Philosophe, Surréaliste.
MAGRITTE : Symboliste, Philosophe, Surréaliste.
MAGRITTE : Symboliste, Philosophe, Surréaliste.
MAGRITTE : Symboliste, Philosophe, Surréaliste.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
PROFITER DE LA VIE !

 

 

Profiter de la vie

 

 


Ce jour-là, on venait d'apprendre la mort accidentelle, dans des circonstances tragiques, de deux personnalités des médias. Sur toutes les chaînes de télévision, on diffusait les réactions de parents, d'amis, d'étrangers même, tous aussi ébranlés. 

 

 


À un ami d'une des victimes, l'animateur demande en fin d'interview : " Et vous-même, que retenez-vous de cet événement? Qu'est-ce que ça vous dit, personnellement? " Après un court moment d'hésitation, l'ami répond sur un ton grave : " Ca me dit que la vie est courte... Je vais en profiter pleinement... "

Tout le monde comprend le sens de cette réflexion. Mais afin de creuser davantage, j'ai voulu savoir ce que quelques personnes autour de moi comprenaient de la formule : profiter de la vie. Si j'écarte ceux des farceurs, la plupart des commentaires que j'ai obtenus m'ont paru très significatives : profiter de la vie c'est être plus attentif au lever et au coucher du soleil, à la texture des feuilles, au rythme de saisons, aux rapports avec les intimes, les proches, les amis, avec les autres en général; s'occuper davantage des enfants, servir la société, quelques vagues projets écologiques ayant même été esquissés...; s'amuser davantage, consacrer plus de temps aux loisirs, faire plus souvent l'amour, s'engager socialement, faire des choix plus exigeants en fonction de valeurs plus élevées; consacrer du temps à s'épanouir, se développer. 

En résumé, je dirais que, pour la plupart de ces personnes, profiter de la vie revenait, en somme, à faire de meilleurs choix, à veiller davantage à la qualité des rapports humains et à une meilleur communion avec la vie même, en particulier avec la nature…À chacune d'entre elles – comme à moi-même, je m'empresse de le souligner – j'avais envie de dire : " Mais qu'est-ce qui t'empêche de profiter davantage de la vie ici et maintenant? Où est donc l'obstacle? Tout ce que tu estimes être l'essentiel se trouve à ta portée! Non? "

L'obstacle qui empêche de profiter davantage de la vie semble dû à l'état de sommeil où nous sommes plongés, sans nous en rendre compte. Nous vivons comme des automates. Prendre conscience, à un moment donné, que la vie est courte et qu'il faut d'autant plus en profiter, c'est avoir un choc, se réveiller subitement de l'état léthargique que nous entretenons par habitude, par lassitude aussi peut-être. Après l'enfance, la faculté d'émerveillement s'émousse rapidement.. La vie perd de son relief. Presque tous les gestes deviennent une corvée. Par exemple, faire les courses. On achète les fruits et les légumes sans s'investir! C'est pourtant un geste sacré, un acte par lequel on communie avec la nature. Et si je donne cet exemple c'est que la découvertes des fruits et des légumes est récente pour moi et qu'elle a été l'occasion d'une révélation.

Profiter de la vie, ça me paraît aussi être plus attentif aux gestes de tous les jours. Par opposition à vivre dans son mental, absorbé par le bavardage incessant dans sa tête; engourdi par le bourdonnement des mots, le collage figé de pulsions émotionnelles, passant d'un état à un autre, dans une discontinuité, un éparpillement, un éclatement de la conscience d'être. C'est pourtant l'état habituel dans lequel nous vivons notre vie, un état dont il est d'autant plus difficile de se libérer qu'on n'en est pas conscient. Je pense même qu'il est impossible de s'en libérer tout à fait. Car cet état d'instabilité mentale semble faire partie de la nature humaine. Mais ce n'est pas, comme tel, un état malheureux, plutôt un état d'absence à soi qui empêche de profiter de la vie parce qu'elle est subie plutôt que vécue consciemment. 

Ce qui me frappe dans la plupart des commentaires que j'ai recueillis, c'est de constater jusqu'à quel point profiter de la vie se trouve dans les petites choses dont elle est faite, les gestes les paroles, les regards, les attentions… J'ai déjà dit que la voie sur cette planète est celle des petites choses; se lever, se laver, ouvrir le frigo… et tout le reste, jusqu'au moment où on ferme la lumière dans l'attente du sommeil. Les petites choses, par rapport à l'idée qu'on se fait qu'il n'y a que les grandes entreprises qui sont importantes. Alors que profiter de la vie, c'est porter attention à chaque moment de la vie: porter attention non pas à la notion du temps, mais, concrètement, à chaque tranche du temps de la vie.

En définitive, le sentiment de profiter pleinement de la vie réside dans la conscience d'être; on peut faire les mêmes gestes avec ou sans cette conscience d'être. Le sentiment de plénitude n'est donc pas seulement dans ce qu'on fait, mais dans l'attention à ce qu'on fait et à ce qu'on est , dans le temps de la vie. Il n'y a là rien là de très nouveau, j'en conviens. Ce serait même plutôt banal. Mais il se trouve que pour s'éveiller à l'importance de la conscience d'être jusque dans les petits gestes, dans les tranches du temps de la vie, un choc est nécessaire. Et c'est généralement la mort autour de soi qui provoque ce réveil, cette prise de conscience. C'est peut-être même une fonction de la mort que d'éveiller ceux qui restent, du moins ceux qui n'ont pas le sommeil trop lourd, l'engourdissement trop collant, l'ankylose trop gluante...

C'est la mort qui éveille à la vie. La mort des autres. Et la perspective, parfois même la menace, de sa propre mort…

AUTEUR ANONYME.

 

COMMENTAIRE

 

Profiter de la vie ! Le simple fait de prononcer cette phrase révèle une certaine angoisse, comme quand on a le sentiment de s’être perdu, seul dans une forêt inconnue, c’est presque comme un mauvais rêve, j’ai perdu mon chemin et s’est de ma faute, j’ai regardé ailleurs au moment ou ne fallait pas et je me suis perdu.

 

Profiter de la vie cela peut prendre l’allure d’un paradoxe pour un Franc-Maçon, c’est d’avoir une tolérance modérée, sélective, envers soi-même d’abord, mais aussi avec autrui, en appliquant un principe de réalité à l’adage « on ne donne pas confiture aux cochons.»

 

Profiter de la vie c’est avoir plus d’empathie envers ceux que l’on reconnaît pour tels, de l’empathie jusqu’à l’émotion.

 

Redécouvrir la valeur des choses simples, pures, rechercher le silence au milieu d’une logorrhée qui bourdonne et tourne autour de nous, nous assaille et prend le pouvoir.

 

Profiter de la vie c’est oublier l’avoir, le statut social, pour retrouver  l’essence, ce qui a permis d’acquérir ce statut. Ne pas estimer l’autre pour ce qu’il a, mais pour ce qu’il est, ce qui lui a permis d’avoir ce qu’il a.

 

Profiter de la vie c’est ce nourrir des qualités humaines de mon Frère, apprécier la constance de son amitié en toutes circonstances.

 

Profiter de la vie c’est avoir la joie de dire j’ai rencontré un homme bon, juste, intègre, fidèle, sa profession, sa réussite sociale devenant ainsi accessoire.

 

Profiter de la vie c’est dire j’ai rencontré un homme sincère, plutôt que j’ai rencontré le Président directeur général de…., ou le ministre de …, un notaire…., un médecin avec qui j’étais bien. J’ai oublié ce qu’il a au profit de ce qu’il est.

 

Profiter de la vie c’est découvrir à la mort de mon Frère sa modestie concernant ses biens matériels que j’avais le bonheur d’ignorer, mais ne retenir de lui qu’il était simplement mon ami, mon Frère.

 

JFG. 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....

SHIMON PERES N’EST PLUS ….

 

Un des pères d’Israël n’est plus, homme de paix, de conviction, de fraternité, ce prix Nobel de la Paix a dit :

 

Chaque religion est persuadée d'avoir trouvé l'unique chemin véritable pour mener les hommes au bonheur

 

Les gens ont le droit de rêver comme ils ont le droit de manger et de boire.

 

Pour celui qui disait aux jeunes osez ! Ayons une pensée Gémissons et Espérons.

 

JFG.

 

 

Nationalité : Israël

Né(e) à : Wiśniew , le 02/08/1923

Mort(e) le : 28/09/2016

Biographie :

 

Shimon Peres, né Szymon Perski le 2 août 1923 à Wiśniew (Pologne, actuelle Biélorussie), est un homme d'État israélien, président de l'État d'Israël de 2007 à 2014.

 

Dans les années 30, sa famille et lui décident de rejoindre Tel Aviv, en Israël. Shimon Peres grandit là-bas et décide, après ses études, d’entrer au sein de l’armée clandestine de l’époque, appelée le Haganah.

 

Lorsque l’État d’Israël est reconnu et proclamé en 1947, Shimon Peres grimpe les échelons jusqu’à devenir, en 1953, directeur général du ministère de la Défense. Il devient député au sein du Parlement israélien, nommé la Knesset, en tant que membre du Parti travailliste. Les postes de ministre s’enchaînent pour lui, passant de ministre de l’Immigration, de l’Information ainsi que de la Défense avant de devenir Premier ministre en 1977.

 

Il assuma, à trois reprises, la charge de Premier ministre en 1977, à titre provisoire, de 1984 à 1986, puis de 1995 à 1996. Chef du Parti travailliste durant de nombreuses années, il rejoint le parti centriste Kadima, en 2005.

 

Prix Nobel de la paix 1994, titre qu'il partage avec Yasser Arafat et Yitzhak Rabin, Shimon Peres, à l'issue d'une longue carrière politique, est élu président de l'État d'Israël le 13 juin 2007 ; son mandat présidentiel de sept ans s'ouvre officiellement le 15 juillet 2007. Le président Peres est le premier chef de l'État israélien ayant été Premier ministre avant son élection. Il quitte ses fonctions le 24 juillet 2014, à l'âge de 90 ans.

 

Shimon Peres est, depuis la disparition de l'ancien Premier ministre Ariel Sharon, l'ultime père fondateur de l'État d'Israël.

WIKIPEDIA.

SHIMON PERES N'EST PLUS.....
SHIMON PERES N'EST PLUS.....

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
BENJAMIN FRANKLIN - Homme de Lumière, Homme des Lumières.

BENJAMIN FRANKLIN

Homme de Lumière, Homme des Lumières.

 

Ils nous ont légués un héritage considérable, dont le trésor subsiste dans nos esprits et nos cœurs, c’est le courage, la foi dans l’homme et ses incommensurables ressources. Le souffle de leur vie est un vent d’espérance. Il ne s’agit pas de nostalgie, de regret, mais d’exemplarité, qui a été remplacée dans notre société moderne par l’individualisme et la célébrité.

 

 L’exemplarité, vertu à portée de l’homme juste et bon, oubliée de nos jours, n’est ni orgueil, ni vanité, mais respect de la parole donnée, combat contre l’ego, volonté de servir autrui plus que soi-même être individuellement, chaque jour au service de l’autre, l’entourer de sa joie, de son amour fraternel, agir selon sa conscience humblement en fonction de ses possibilités sans ostentation.

 

Des hommes ont marqués pour toujours de leur empreinte notre humanité,  ils ont été également amis du riche et du pauvre, ils restent des hommes de Lumière.

 

Si les Lumières du passé participent à la construction de l’avenir, il n’est pas inutile de se souvenir de leur vie exemplaire.

 

Après avoir parcouru les mers avec La Pérouse, avoir suivi Lafayette homme du nouveau monde et de la Liberté, célébré Victor Schoelcher, et le combat de sa vie pour l’abolition de l’esclavage. Je pars maintenant à la recherche de l’exemplarité de Benjamin Franklin l’homme aux multiples vies, issu d’une famille modeste et qui brillera de belles manières : scientifique, écrivain, homme politique, homme de Lumière, Franc-Maçon.

 

Jean Audouze (1) écrit dans ses commentaires de l’autobiographie de Benjamin Franklin :

« Au moment ou l’occident subit une crise non seulement économique mais également, et peut être plus gravement, d’ordre moral ou, plus précisément psychologique qui peut conduire soit à la résignation, soit à la révolte, il est surement utile d’aller à la rencontre des quelques personnages exceptionnels qui parvinrent à leurs époques, à transformer le monde. »

 

C’est en me promenant sur le Quai Benjamin Franklin au port de Saint-Goustan (2) à Auray dans le Morbihan que j’ai eu le désir de redécouvrir ce Franc-maçon célèbre, dont Condorcet a sans doute écrit le plus bel éloge en soulignant :

« Qu’il croyait à l’existence d’un Dieu bienfaisant et juste, à qui il rendait dans le secret de sa conscience, un hommage libre et pur. »

 

A suivre après le 13 octobre….. Benjamin Franklin les débuts

 

JFG.

 

Conseil de Lecture : Moi, Benjamin Franklin Citoyen du Monde, homme des Lumières. Autobiographie et Textes Scientifiques. Editions DUNOD.

 

(1) Jean Audouze est un astrophysicien français, né en 1940. Ancien élève de l'astronome Hubert Reeves, avec lequel il a publié en 1971 un article de référence sur la nucléosynthèse des éléments légers. Maurice Meneguzzi en était également l'auteur. WIKI

 

(2) Le nom de ce quai est un hommage à Benjamin Franklin, célèbre diplomate, physicien et ingénieur qui débarque à Auray, le 4 décembre 1776, pour appeler les Français à soutenir les Américains dans leur guerre d'indépendance. WIKI

BENJAMIN FRANKLIN - Homme de Lumière, Homme des Lumières.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
FRATERNITÉ L'HOMME DE LA FOULE

 

 

 
 

 

 

L'homme de la foule

"Quand on est plus de trois on est une bande de cons!"

Georges Brassens

 


J’emprunte le titre de cette chronique à une nouvelle de l’écrivain danois Knut Hamsun. C’est l’histoire d’un homme qui, tous les matins, pressé de sortir de chez lui pour échapper à l’angoisse, se rend marcher dans la rue. D’un pas rapide, il s’éloigne de la périphérie où il habite pour atteindre le centre de la ville où il passe ses journées à marcher parmi la foule. C’est alors seulement qu’il échappe à l’angoisse... Incapable de s’assumer comme individu, de vivre de façon autonome et responsable, il ne trouve la paix que lorsqu’il se confond avec les autres. L’état d’indistinction qu’il éprouve lorsqu’il est relié aux autres, soutenu par eux, le libère de l’obligation de s’affirmer. Parmi la foule qui le prend en charge, il éprouve un sentiment de sécurité et de participation. Comme le sein maternel enfin retrouvé, la foule le contient, le nourrit... Mais le soir venu, les gens rentrent chez eux. Et bientôt la ville est déserte. Il lui faut alors retourner chez lui où il retrouve son angoisse jusqu’au lendemain.

 

 


Le souvenir de cette nouvelle m’est revenu comme je regardais à la télévision une foule de manifestants qui lançaient des pierres à un groupe adverse – je ne crois pas nécessaire de préciser les circonstances de cet affrontement. Je ne m’intéresse ici qu’au comportement de la foule et plus spécialement aux effets de la foule sur les individus. Pour tout dire, il m’a semblé que ces manifestants étaient portés par une vague d’identification collective qui se traduisait par une exaltation.

L’identification au groupe répond naturellement à deux besoins fondamentaux la sécurité et la stimulation. Elle répond aussi du reste, mais non sans risque pour l’intégrité des individus, au troisième de ces besoins : l’identité... Car l’identification au groupe répond nécessairement au besoin d’identité mais par la diminution et parfois même, dans les situations qui exigent le plus au plan émotif, par l’annulation de la conscience individuelle au profit de la conscience de groupe. Pris en charge par le groupe et reliés entre eux par un état psychique commun, les individus ne sont plus tout à fait eux-mêmes. C’est alors la conscience de groupe qui, à leur insu, commande les comportements. " Un événement vécu en groupe, écrit Carl Jung dans L’Ame et le Soi ( éd. Albin Michel), se déroule sur un plan inférieur à celui de l’événement individuel. " La conscience de groupe se traduit inévitablement par une régression psychologique à un stade inférieur et primitif. Il ne s’agit pas pour autant de condamner toute forme d’identification au groupe. C’est affaire de degré. Car la vie en société repose sur la conscience de groupe qui est à l’origine de l’esprit de famille, de l’esprit tribal, etc. Elle représente même un facteur d’efficacité et de progrès sur tous les plans. À la condition toutefois que la conscience de groupe n’absorbe pas la conscience individuelle.

La conscience de groupe est créée et alimentée par les émotions. Elle prend racine dans notre animalité. Ce qui n’est pas mal en soi. Mais encore devons-nous en être conscients. Plusieurs études ont démontré les effets de la foule chez les animaux, en particulier les mammifères. Et voici quelques années, une étude faite par l’école de médecine de l’université Yale, qui portait sur ces effets chez les humains, a permis d’établir que les effets de la foule se traduisaient par un accroissement de l’agressivité, de l’émotivité, et une hausse de la pression sanguine. Parmi les conclusions, on notait que le rassemblement en foule entraîne chez les individus une perte de contrôle personnel. Par ailleurs, il est certain que la raison, une faculté spécifiquement humaine qui détermine entre autres la compassion, parvient mal à se faire entendre en situation de foule.

Cela dit, l’être humain étant un animal social, il doit assumer cette dimension de sa nature, qui représente comme on l’a vu un facteur important de satisfaction de ses besoins fondamentaux. Mais il doit aussi veiller à ce que son individualité ne soit pas absorbée par la conscience de groupe. Car la conscience individuelle, son apparition à une étape de l’évolution qui marque la naissance de l’homme et son expansion depuis à travers chacun de nous, est l’essence même du phénomène humain... Si je devais juger de l’étape à laquelle nous sommes parvenus à la fin du millénaire qui s’achève, je dirais que nous ne sommes pas encore sortis de l’adolescence.

Texte anonyme transmis par Claudius lecteur actif du Blog.

REFLEXIONS:

 

A la lecture de ce texte d'un anonyme, je me fais plusieurs réflexions. L'homme est un animal social, il a besoin de vivre en groupe, de s'intégrer dans une communauté, de se compter, pour compter, se comparer pour se rassurer. 

Le Franc-Maçon fait l'apprentissage de lui même en se plaçant face à lui même. Le groupe est présent pour l'accompagner, l'aider dans cette recherche, ce n'est pas pour autant qu'il s'abandonne au groupe, pour se forger une identité et surtout son identité.

S'abandonner à un groupe c'est rechercher une forme d'avoir une facilité, et renoncer à être soi-même.

 Est-ce qu'une somme de refléxions individuelles, peut générer une conscience collective, à votre avis ?

JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
YOGI

YOGI

  

         Exercices Spirituels – Voie Initiatique.

 

       Philosophie Antique et Franc-Maçonnerie Contemporaine.

 

 

           TRAVAUX PRATIQUES.

 

            L’Ascèse Physique 

 

Les Exercices Spirituels sont des pratiques pour la santé de l’âme, mais aussi du corps qui contient cette âme. Ce n’est pas sans raison que le jeun, est une pratique rituelle dans certaines religions. Que « l’Hermite » est souvent représenté avec un corps amaigri, faire maigrir son corps pour faire grossir son esprit ? Se préoccuper plus de son esprit que de son corps, les yogis suivent cette ascèse. La douleur corporelle s’efface, devant la force de l’esprit.

Il faut avoir le souci de son soi véritable, s’intéresser plus au contenu qu’au contenant, plus au fret qu’au camion. Cette doctrine n’est pas nouvelle, elle n’est pas une invention moderne issue de l’écologie ou de ceux que l’on qualifie de « bobos » elle nous vient de l’école des Cyniques citée plus qui préconisaient une vie frugale et ascétique  dénonçant  l’hypocrisie et l’inutilité  des biens matériels, pour être « riche de soi ».

Trouver un équilibre entre le corps et l’esprit, une harmonie de vie, c’est le corps sain et l’esprit sain.

 

Ce n’est la préoccupation de la primauté du corps, ce n’est pas la recherche effrénée de beauté et la conservation du corps jeune. La beauté est ailleurs que dans l’apparence.

 

Xavier Pavie dans son dernier Le Choix d’Exister avec pour sous titre Se convertir à une vie meilleure trouver une harmonie corps et esprit est un précepte de cette conversion à la vie meilleure. Il écrit à ce sujet :

« Considérer son corps, lui faire vivre une ascèse corporelle, peut se faire sans règles précises, sans méthode prédéfinie, peut importe la forme de l’exercice physique ; ce qui importe, c’est l’utilisation du corps, c’est le mettre en mouvement d’une façon ou d’une autre. C’est autant le yoga que la marche, c’est autant le chant que la gymnastique, c’est autant le vélo que la course à pied. »

 

Le Franc-maçon par le respect de sa vêture, démontrera sa simplicité, pas de vêtements ostentatoires en Loge, pas signe de richesse matérielle. Au delà de sa vêture le maçon respecte la gestuelle vecteur d’accès au symbolisme maçonnique, chaque geste, attouchement exécuté avec soin est propice à la réflexion, autant que la lecture du Rituel. Le comportement, l’attitude physique en Loge est propice à la méditation et à l’égrégore.

Le Franc- maçon assis sur les colonnes, le corps droit les mains à plat sur les genoux, recevra dans cette position les mystères avec plus d’intensité. Il ne s’agit pas de postures, le Franc-Maçon se reconnaît se reconnaît à ses sig… par…et att… Contraindre son corps à des positions qui permettent la méditation.

 Les agapes qui suivent la tenue seront sobres et frugales.

L’agape n’est pas un repas de chasseurs, parce que l’initiation maçonnique n’est pas une réunion ou la convivialité est le but, ce qui n’exclu pas la Fraternité. Comme le compas posé sur l’équerre l’esprit doit dominer la matière.

 

JFG.

 

A suivre…..le Rôle d’autrui dans les exercices spirituels.

 

Conseil de Lecture : pour aller, plus avant dans vos réflexions –

« Les Exercices Spirituels » de Xavier Pavie Éditions Belles Lettres.

Pierre Hadot : Exercices Spirituels et Philosophie Antique.

 

Le Choix d’Exister Se convertir à une vie meilleure. De Xavier Pavie. Éditions des Belles Lettres. 

LE CHANT

LE CHANT

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE SHRI YANTRA

LE SHRI YANTRA

SYMBOLE – YANTRA.

 

Le Y du Yantra symbolise d’entrée l’unité des voies ; on pourrait presque qualifier le Yantra de symbole au premier degré. Trace d’humanité retrouvée dans les « avens » au centre de la terre, mère de fécondité.

 

Le Yantra s’inscrit sur les murs, sur les pages blanches de notre vie.

Le Yantra est la baguette verticale guide vers les contrées de l’esprit.

 

La contemplation d’une ligne droite inspire une direction qui parle à notre conscience à chaque fois que nous cherchons la voie la meilleure après avoir essayer les voies parallèles, le Yantra est notre règle qui rectifie sans cesse.

 

La Ligne horizontale, la Ligne verticale, l’Étoile, le Cercle, le Carré placé dans cet ordre cosmologique sont les signes des Francs-Maçons.

 

Ces Yantras sont sous leurs yeux dans la nature, dans leur Temple, sur le Tableau de la Loge apparaissent les Yantras maçonniques, dans le texte des Rituels, ils développent leur imagination, ils sont des repères inspirants, sur leur chemin vers la Lumière.

 

Symboles alchimiques des éléments contenus dans l’œuf de la Loge, dans le vase où bouillonne l’esprit de sel.

 

Avec le Yantra on trace, on écrit, on burine dans la Pierre notre présent et notre avenir. Alors le cosmos s’organise après le chaos, « Ordo ab Chao », le passage se fait du fini à l’infini.

 

Le Yantra symboliquement nous montre tel que nous sommes et tel quel nous souhaitons devenir. Le Yantra c’est la porte vers la formule mentale du Mantra. C’est la baguette du berger qui trace sur le sol le cercle au centre duquel il se trouve et termine l’œuvre en inscrivant le cercle dans le carré et le carré dans le cercle, pour que dans un éclair magico mystique resplendissant.

 

Bonne méditation sur le Yantra et bon dimanche.

 

JFG. 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES
LA SEMAINE EN IMAGES

LA SEMAINE EN IMAGES

LA SEMAINE SUR LA FM AU CŒUR DU 18/09 AU 24/09/2016.

 

Dimanche 18 :  Symbole – Walhalla

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/09/symbole-walhalla.html

 

                        La Semaine sur la FM au Cœur.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/09/la-semaine-sur-la-fm-au-coeur-du-11-09-au-17-09-2016.html

 

 

Lundi 19 : Plus d’Europe ! Plus de Fraternité !

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/09/plus-d-europe-plus-de-fraternite.html

 

Mardi 20 : Prescription XVI – Il faut faire un peu d’exercice ! Travaux pratiques : De la lecture et de l’écriture.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/09/prescription-xvi-il-faut-faire-un-peu-d-exercice.html

 

Mercredi 21 : Les Cafés Maçonniques.

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/09/les-cafes-maconniques.html

 

Jeudi 22 : La Société est –elle malade ?

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/09/la-societe-est-elle-malade.html

 

Vendredi  23 : Civitas le retour de Vichy !

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/09/civitas-le-retour-de-vichy.html

 

Samedi 24 : Samedi Actualités Maçonniques.

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/09/samedi-actualites-maconniques-1.html

 

Bonne lecture ou relecture.

 

JFG.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

SUR GADLU INFO

 

Le lancement de la Radio Maçonnique.

Ce vendredi 23 septembre 2016 de 20 heures à 22 heures, l’émission radiophonique maçonnique  2 colonnes à la 1  sur la webradio Radiodtc fait sa rentrée et abordera le thème « Connais-toi toi-même et alors ?« 

 

Vous pourrez retrouver les podcast de l’émission ici :www.radiodtc.com/2-colonnes-a-la-1/. 

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

SUR LE BLOG LA LUMIÈRE

 

Loic Venance/AFP

EXCLUSIF. Le 21 septembre, Alain Juppé a déjeuné avec le Grand Maître de la Grande Loge de France (GLDF), Philippe Charuel, au siège de l’obédience, Rue Puteaux, à Paris. Le candidat à la primaire de la droite et du Centre répondait à l’invitation du Haut Dignitaire Franc-Maçon. Pourquoi ?

 

Philippe Charuel explique qu’il rencontre des politiques de tous bords. Il soutient que cette invitation n’est pas liée au fait que l’invité du Grand Dîner de la GLDF, le 24 septembre, est François Baroin, un des principaux soutiens de Nicolas Sarkozy. Le Grand Maître était entouré de quatre hauts dignitaires: Thierry Zaveroni (1er Grand Maître Adjoint), Jean-Paul Vannouque (Grand Secrétaire), Alain Pigeau (Grand Officier Communication) et Jean-Raphaël Notton (Grand Orateur Adjoint).

Quand à Alain Juppé, un des membres de son entourage m’a confié: «Alain Juppé connaît la société française. La franc-maçonnerie est une de ses composantes. C’est un républicain, il parle à tout le monde.» Il était accompagné par Hervé Gaymard, son directeur de projet.

Que ce sont dits les deux hommes pendant les 80 minutes qu’ont duré leurs agapes ?

 

Selon Philippe Charuel, Alain Juppé s’est exprimé en termes très généraux sur l’économie, la fiscalité, la sécurité, l’unité de la nation… et très peu sur la laïcité et les religions (thème chers aux francs-maçons). A un moment du repas, Charuel a osé lancer à son invité: «Dans cette campagne, vous pourriez être plus punchy!» Et l’ancien Premier Ministre de répondre, avec sa retenue habituelle: «Je suis un homme de raison, je n’en ferai pas plus.»

Sur la laïcité, Juppé se serait contenté d’affirmer, comme dans l’interview qu’il a accordée au Monde daté 24 septembre : «Il faut faire preuve de bon sens et ne pas verser dans une laïcité extrémiste.»

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

LE GRAND ORIENT DE FRANCE AU FÉMININ

 

Céline Bryon-Portet, 43 ans, est passée sous le feu des projecteurs lorsqu’elle a représenté le GODF lors des deuxièmes Rencontres Lafayette GODF-GLNF en juin 2016 : double provocation puisque le GODF compte moins de 5% de sœurs et la GLNF aucune. Une bonne raison de chercher à mieux connaître le parcours maçonnique de cette jeune professeure à l’Université de Montpellier. RENCONTRE.

Quand et pourquoi avez-vous souhaité devenir franc-maçonne ?

J’ai eu l’envie de devenir franc-maçonne dès l’âge de 20 ans. J’étudiais la philosophie. En 2000, j’ai soutenu une thèse sur Nietzsche, Rimbaud et l’alchimie, où je faisais état d’étonnantes similitudes. J’ai alors confié à ma mère mon désir d’entrer dans une obédience. Elle m’a dit : « Tu ne vas tout de pas aller dans une secte ? » Il y a vingt ans, j’ai demandé mon entrée au GODF et l’on m’a répondu que les femmes n’y étaient pas admises. J’ai été orientée à la GLFF, mais je ne voulais pas intégrer une sphère féminine. Je suis plus à l’aise au milieu d’hommes. Je n’aime pas les ambiances « crêpage de chignons ».

Une franc-maçonne sur deux choisit une obédience mono-genre. D’où vous vient ce goût de la mixité ?

Sans doute parce que j’ai été sept années officier dans l’Armée de l’Air, où j’ai fini capitaine. Il a fallu que je me fasse respecter de ma hiérarchie. J’en ai parfois bavé, confrontée à des ordres absurdes, des injonctions injustifiées. Ou des observations machistes du genre : « Les femmes, c’est fait pour torcher les mômes. » A l’Université, ça change du tout au tout.

BLOG LA LUMIÈRE.

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

 

Sur La Franc-Maçonnerie au Cœur.

 

CIVITAS LE RETOUR DE VICHY

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/09/civitas-le-retour-de-vichy.html

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

SALON

 

Salon du Livre Maçonnique 2016.I.M.F

Le 14e Salon Maçonnique du Livre

de l'Institut Maçonnique de France

aura lieu les 19 et 20 novembre 2016.

Organisé avec la participation des obédiences,

cette nouvelle édition est accueillie à

LA BELLEVILLOISE

19-21 rue Boyer

75020 Paris

Programme communiqué le 1er octobre 2016.

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

A LIRE

 

LA PLENITUDE DU VIDE

 

TRINH XUAN THUAN

 

Que ce soit à l’échelle du cosmos, avec le fameux « vide intersidéral », ou à celle de l’atome, l’existence et même l’omniprésence du vide est pour l‘esprit moderne une évidence. On a du mal à s’imaginer que cette idée a pourtant mis des millénaires à s’imposer, philosophes et scientifiques, d’Aristote à Descartes, s’attachant à nier l’existence du vide. Et certes, puisque le vide n’est rien, comment pourrait-il exister ?

Avec le talent pédagogique qui a fait le succès de ses nombreux ouvrages (dont Le Cosmos et le lotus, Albin Michel, 2011), le célèbre astrophysicien Trinh Xuan Thuan retrace pour nous la grande odyssée du vide. Partant de l'histoire passionnante de l'invention du zéro venue d'Orient, il nous fait vivre la naissance de la science expérimentale avec Galilée et Pascal, et nous conduit, à travers les théories de la relativité et de la mécanique quantique, jusqu'à la physique contemporaine. Celle-ci a montré que le vide n est pas un néant inerte, puisque que des particules éphémères, comme le boson de Higgs, peuvent en émerger. Cette « fécondité du vide », que l on découvre aujourd‘hui, rejoint en partie les intuitions des traditions taoïstes et bouddhistes, comme le montre l’auteur à la fin de son ouvrage.

Note de l’éditeur Albin Michel.

 

J’aurais l’occasion de revenir sur cet ouvrage, la lecture des ouvrages de Trinh Xuan Thuan, ne laisse jamais indifférent, ce scientifique de renom a su trouver une voie de sagesse à travers la science, la religion, la philosophie. Ses racines, son éducation catholique, son passage en France, sa carrière internationale aux Etats-Unis et son retour à la sagesse orientale sont un exemple d’harmonie, un apaisement, un bonheur pour le lecteur.

JFG

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

 

PARLEZ VOUS LE FRANC-MAÇON

 

Par Pierre PELLE LE CROISA

 

D'emblée, Pierre Pelle Le Croisa pose les justes questions : « Comment comprendre... Sans savoir lire ? » Ou « Epeler, sans lire ou écrire ». Il est vrai que la question du langage maçonnique, composé de mots et d'expressions spécifiques n'est que rarement posée. Complexe ? Il l'est.

Le vocabulaire utilisé appartient à un langage symbolique, peu compréhensible pour un non initié, et même, aussi, parfois, parmi les initiés ! De plus, depuis bientôt trois cents ans, ce vocabulaire évolue selon les rites, les pays, et les obédiences.

Aujourd'hui, à qui veut s'entretenir de vocabulaire de la franc-maçonnerie, on répond par un abécédaire qui, seul, ne suffit pas à étancher la soif du Frère en recherche.

Note de l’éditeur.

SAMEDI ACTUALITES MAÇONNIQUES

 

SORTIE A BROCELIANDE

 

     Entretien avec un Druide - Jean-Claude Cappelli "la chasse, quête spirituelle..." 


              Samedi 24 septembre 15 h:00

 La Maison des Sources

            13, rue de Brocéliande 56430 TREHORENTEUC 



            





La Symbolique du Tarot par Elisabeth Cappelli 


Samedi 8 octobre 14 h:30

 La Maison des Sources

            13, rue de Brocéliande 56430 TREHORENTEUC

 L'EGLISE DU GRAAL

L'EGLISE DU GRAAL

Cette église est particulière grâce à son ornementation... Différentes croyances y sont mêlées : la religion catholique, la légende Arthurienne ainsi que la tradition celtique.

A découvrir :

  • Le grand vitrail de l’apparition du Graal,

  • Le vitrail sur la Table Ronde,

  • Le tableau sur la légende du Val Sans Retour,

  • Ou encore celui des légendes de la Fontaine de Barenton.

Vous pourrez observer également la célèbre mosaïque du Cerf Blanc.

L'église du Graal par Elisabeth Cappelli

L'église du Graal par Elisabeth Cappelli

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Votre Sortie du Samedi 24 Septembre: En forêt de Brocéliande Jean-Cappelli Druide vous parlera de "La Chasse Quête Spirituelle" à la Maison des Sources à Tréhorenteuc dans le Morbihan. Et tous les Mercredis rdv à l'office du Tourisme de Tréhorenteuc à 11h pour une visite commentée de "Eglise du Graal" avec Elisabeth Cappelli Bon WE JFG

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog