Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Loge R. KIPLING

Loge R. KIPLING

L’INITIATION, LE PASSAGE VERS L’AME.

 

Et si l’initiation Maçonnique n’était que le passage de la raison à l’émotion, de la raison à l’ultime vertu de l’Amour. Avec le levier de l’imagination et la force réveillée de l’intuition.

 

Le Franc-Maçon dans sa Loge respire, sent le sacré l’envahir, sa spiritualité monter, c’est bien au-dessus de ses capacités intellectuelles que se réalise son initiation.

 

Les plus beaux moments vécus en Loge sont générés par les âmes simples, pures. L’écoute des sentiments les plus nobles des Frères, constitue le véritable Art Royal. C’est derrière le voile des apparences intellectuelles qu’apparaît le trône où règne l’Amour.

 

Les âmes les plus pures sont aussi les plus humbles. J’ai conservé au fond de moi, la présence, l’image, d’un de mes Frères forain Joël M.. il parcourait souvent la moitié de la France pour être présent, être avec nous en tenue. Joël le taiseux, l’avare de ses paroles, sa seule présence provoquait ce que les Francs-Maçons appellent l’égrégore.

Je n’ai pas le souvenir d’avoir écouté une seule de ses planches. Mais simplement que quelques paroles, quelques souffles, venus du plus profond de lui, des messages de paix, d’amour fraternel, de joie. Et pourtant ce Frère souffrait dans son corps, il était sous dialyse !

 

On parle, on parle trop souvent, pour combler le vide de son âme. Je vous livre quelques lignes de Christian Bobin puisées dans son livre : « Réssusciter »

 

« Il y a toujours un instant où la parole d’un intellectuel, si savante soit-elle, m’apparaît comme un empilement de cubes colorés portant sur leurs faces, imprimées en gros caractères, les lettres de l’alphabet.

Je n’écoute plus alors, je me demande seulement quand la vie viendra taper du pied contre cette construction pour la faire s’effondrer, que se découvre enfin son architecte. »

 

La Franc-Maçonnerie est une des voies pour découvrir l’âme de l’architecte.

 

JF.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA FRANC-MACONNERIE A L'OMBRE DU BAOBAB

LA FRANC-MACONNERIE SENEGALAISE A L’OMBRE DU BAOBAB

 

L’acacia est symbolique pour les Francs-Maçons, la Franc-Maçonnerie s’est aussi développée sous le Baobab.

 

La France Afrique, les obédiences Maçonniques Françaises ont souvent par le passé, jouées un rôle de levier pour l’influence Française en Afrique, un subtil mélange d’influences dans les affaires et dans la politique. La Grande Loge Nationale Française a été sans aucun doute la plus influente. De nombreux chefs d’états africains ont été initiés et parfois dans la même journée passé compagnon, élevé au grade Maître et intronisé Grand Maître de leur obédience. Est-ce une période révolue ?

 

Quelle est l’influence des Francs-Maçons au Sénégal. Je vous soumets un article intéressant transmis par un des lecteurs et contributeur du Blog. Pour lire les commentaires à cet article ci-dessous le lien :

http://www.leral.net/index.php?action=article&numero=202048#disqus_thread

 

Bonne lecture.

 

JF.

 


Les francs-maçons sont bel et bien présents au Sénégal. Il y a plusieurs loges, mais la plus représentative reste la branche de la Grande Loge Nationale de France qui dispose d’ailleurs d’un siège en centre-ville de Dakar, non loin de l’Assemblée nationale. Le week-end souvent, il y a des réunions en petit comité qui s’y tiennent.

 

Pour des raisons religieuses et culturelles, au Sénégal, nul n’ose s’afficher comme membre d’une loge. Mais selon nos informations, les loges maçonniques compteraient près de 3000 à 4000 membres. Il y a bien sûr des Sénégalais, mais beaucoup d’Occidentaux souvent des Français qui sont des membres des loges. Contrairement a une idée bien répandue, qui fait froid dans le dos, les loges maçonniques au Sénégal ne font aucun sacrifice, ni ne s’adonne à des pratiques pernicieuses. «La maçonnerie c’est un état d’esprit, ce sont des gens qui partagent les mêmes valeurs intellectuelles, morales et culturelles ».

 


Les maçons sénégalais sont cooptés par des frères, terme par lequel, ils s’appellent entre eux. «Si quelqu’un veut être franc-maçon, il ne peut pas y adhérer directement, il faut que voussoyez proposé par un membre, c’est après que le comité donne suite».

Le candidat maçon devient donc un apprenti franc-maçon qui est reçu par le comité des maçons qui lui posent des questions avant d’évaluer l’aptitude du candidat à évoluer en son sein, ensuite les frères se concertent avant de le juger apte.

 


Mais quel est le rôle de maçonnerie dans nos sociétés ? Un rôle assez ambigu. Pour d’anciens francs-maçons, les loges sont des cercles de réflexion qui visent à participer aux débats sur la société. Par exemple, en France, le mariage pour tous, a été discuté et avalisé par les milieux maçonnique. Tout comme bon nombre de grandes réformes ou de lois.

Au Sénégal, les loges ont cherché pendant longtemps pour avoir de l’influence dans la vie politique. Cependant, du fait de l’influence de la religion qui n’a jamais toléré la maçonnerie, les milieux politiques n’ont jamais accepté leur intrusion dans le système. Abdoulaye Wade, en ancien franc-maçon avait même nommé l’un d’entre eux dans un de ses gouvernements, mais cela n’a pas servi à grand-chose. Les cercles maçonniques au Sénégal font des tenues blanches ouvertes. C’est à dire des réunions où sont conviées des personnalités politiques, économiques et culturelles pour partager des idées, mais rarement de grandes décisions ne sont sorties de ces concertations avec des non membres.

Ce qui fait que l’influence des francs-maçons sénégalais n’a jamais été évidente dans la société sénégalaise. «Si dans un pays, il faut vous cacher pour mener vos activités, c’est difficile d’influencer quoi que ce soit ». Au Sénégal, le milieu maraboutique, la presse, la société civile sont les principaux cercles d’influence de la vie publique. Les milieux maçonniques en sont conscients, c’est pourquoi depuis plusieurs années, ils cherchent des stratégies pour se mettre en selle. «Pendant longtemps, les francs maçons sénégalais ont rêvé d’être aussi forts que leurs frères d’Afrique Centrale ou de certains pays de la sous-région, mais dans ces pays ce n’est pas la même culture », analyse cet ancien maçon sénégalais. Dans des pays comme le Gabon, le Congo ou le Cameroun, les francs-maçons sont représentés à tous les niveaux de pouvoir.

Ils contrôlent aussi bien les activités politiques qu’économiques. Le Président Sassou a même créé sa loge qu’il dirige d’une main de maître. «Une telle influence est impossible dans notre pays », dit la même source. Reste que les loges présentes au Sénégal sont assez présents dans les milieux d’affaires. «Il y a bon nombre de banquiers, de grands cadres, d’intellectuels qui y sont présents et ne manquent pas d’influencer les milieux où ils évoluent », poursuit notre source. Le journal Jeune Afrique avait en 2011 cité Ndioro Ndiaye, parmi les francs-maçons. Cette ancienne ministre de Diouf, qui a été ensuite parmi les dirigeants de l’Office mondial des migrations, n’a jamais démenti cette information qui avait surpris l’opinion.

En réalité, elle s’est toujours affichée dans les loges. L’histoire raconte que l’ancien Président de la République, Abdou Diouf, a présidé le samedi 2 juin 2007 à Strasbourg, l’ouverture d’un rassemblement international du Grand-Orient, une des plus puissantes loges maçonniques au monde. L’ancien chef de l’Etat sénégalais a assuré la présidence d’honneur du rassemblement intitulé ‘Construire l’Europe, construire le monde et qui a débattu des problématiques liées au co-développement, aux migrations et aux grandes épidémies dont le Sida, la tuberculose et le paludisme.

A cette rencontre, il y avait une certaine Ndioro Ndiaye qui a pris la parole, ainsi que d’autres personnalités africaines. L’ancien président Abdoulaye Wade avait avoué avoir était franc-maçon mais qu’il a quitté rapidement. Certains ont démenti cette thèse. Mais il reste que selon nos informations, il a été farouchement combattu depuis l’extérieur par des loges maçonniques qui ont utilisé leurs forces d’influence médiatique.

Source Le Soir Quotidien Numérique.

LA FRANC-MACONNERIE A L'OMBRE DU BAOBAB

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Les 3 Piliers d'Arcadie

Les 3 Piliers d'Arcadie

SAGESSE, FORCE et BEAUTE….

 

Elles trônent sur les trois colonnettes là devant moi, leurs flammes vacillent aucun Frère pour tant ne souffle, il règne un silence sacré.

 

L’inaccessible Sagesse fixe le vénérable qui maillet en main reste imperturbable. La Force s’impose à tous.

 

Celle qui paraît le plus à ma portée la Beauté, je la regarde comme une belle qui passe, fière, qui m’ignore, je me sens presque en faute d’avoir posés mes yeux sur elle, d’oser la contempler. Quoi de plus agréable qu’un moment de contemplation.

 

Je voudrais à cet instant être un enfant, eux ils ont l’audace, ils savent toucher les sculptures, les saisir de leurs mains, s’interroger naïvement devant un tableau et dire tout et fort c’est beau. Ils savent franchir le fleuve, il n’ y a pas de distance entre eux et la Beauté. Les enfants sont des cœurs purs. Ils cueillent la beauté, comme les fleurs, pour sentir leur parfum ; ils sont beaux.

 

JF

SAGESSE, FORCE et BEAUTE

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE BLOG EPILOGUS

LE BLOG EPILOGUS

 

Blog culturel et littéraire

Textes poétiques personnels

 

Un blog à suivre pour les amateurs de Littérature et de poésie

Un autre chapitre

 

Publié par Gabriel Epixem

Écrire. C’est aussi une manière de se livrer, de s’assumer tel que l’on est.

Cette sensibilité que l’on sent parfois trop présente. Oui, par moments on doute, par moments on recule aussi, mais on continue surtout. Grâce à ceux qui nous encouragent. Et car on est déterminé mais on ne veut rien imposer.

On l’accepte. Et quand on s’accepte, on accepte plus facilement l’autre. On accepte la différence. On accepte sa différence. On la cultive même. Et on l’encourage aussi.

C’est peut-être un des plus beaux chapitres. C’est en tout cas celui qui suit cette fameuse page blanche.

Alors, oui effectivement, une douce brise semble parfois se lever. Mais ! Qu’en faire ensuite ?

Il faut bien y trouver un sens. Il faut y trouver un but profond. Et ce, même si nous prenons un grand plaisir à écrire. Car c’est avant tout la cause et non le but. Oui, nous pourrions écrire seulement pour nous-même mais ce plaisir deviendrait très vite fade et insipide.

Donc. Plus profond que d’être simplement lu. Et ce, même si nous envisageons que nos écrits pourraient-être utiles. Et d’ailleurs, qui sommes-nous pour avoir cette prétention ?

Plus profond aussi que simplement d’être aimé. Ne le sommes-nous pas assez déjà ?

Et plus profond que d’être simplement reconnu. C’est si futile finalement.

Sinon il ne resterait que notre égo comme raison prétendument profonde. Et dans ce cas, ne serait-ce pas une façon de s’éloigner de l’intention du départ ? Ne serait-ce pas une façon de s’égarer sur un autre chemin ? De se tromper d’alizé ? De se perdre dans une nouvelle forme de narcissisme ? Alors même que c’est aussi ce que nous combattons dans nos textes…

Alors. Peut-être qu’il nous reste simplement, maintenant, à écrire notre propre livre. Afin de le vivre passionnément, de profiter de chaque instant, de profiter de chaque seconde. Afin de vivre pleinement et sereinement. Cette vie est courte, il faut enfin l’entendre. Nous avons perdu assez de temps à nous en défendre.

Peut-être qu’il nous reste simplement, maintenant, à lire d’autres livres. En particulier ceux que l’on n’a pas écrit. Afin d’y entendre un nouvel écho. Afin de chanter une nouvelle ballade. Afin de croiser d’autres sentiers. Afin d’entrevoir un nouveau phare. Comme si chaque recueil pouvait contenir une infime, mais essentielle, partie d’une seule et même notion.

Peut-être qu’il nous reste simplement, maintenant, à lire nos propres livres. Afin d’en étudier le sens. Afin d’en comprendre l’essence. Même si nous en sommes l’auteur, nous sommes aussi notre principal lecteur. Ou du moins nous devrions surement le devenir.

Oui, voilà ce qui serait bien plus profond.

Alors. Que cette plume dessine désormais ce nouveau chapitre. Que cette brise guide de nouveau mon gouvernail. Oui, voguons plus loin encore. Il me tarde déjà de le parcourir, de le vivre, de le découvrir, de le partager aussi.

Et surtout et avant tout, il me tarde de continuer à me lire sans oublier de vous lire. Oui, pour enfin l’écrire…

L’auteur aurait pu intituler son article écrire ou construire ma vie, vu avec le prisme de la Franc-Maçonnerie c’est dire son moi, pour ouvrir la porte de son chez soi, offrir son intime, le plus profond de son être véritable. Son Blog littéraire et Poétique entre sur la pointe des mots, des phrases, sans faire de bruit il s’invite s’installe chez nous, au coin de notre feu,comme un ami que l’on écoute avec joie.

JF.

D'autres moments  à découvrir sur :

http://epilogus.com/

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA SELECTION DES BLOGS SUR GADLU INFO

LA SELECTION DES BLOGS SUR GADLU INFO

Chaque semaine le BLOG GADLU-INFO 

Fait une sélection des ARTICLES parus sur les divers Blogs Maçonniques.

BLOG « LA FRANC-MAÇONNERIE AU COEUR »

  • LA BELLE VIE, LA GRANDE VIE…. LA BELLE VIE, LA GRANDE VIE… J e ne sais pas exactement quand j’ai décidé de mener la Belle vie, la Grande vie ? Sans doute un soir de septembre à l’automne de ma vie, avant le grand froid de l’hiver. J’ ai saisi les outils, depuis longtemps sous mes…

  • COMMUNIQUE DE LA GRANDE LOGE DE LA FRATERNITÉ UNIVERSELLE LA GLEFU COMMUNIQUE. L a Grande Loge de la Fraternité Universelle, après quelques soubresauts dus à sa jeunesse, a réussi à remettre sur les rails Maçonniques les grandes idées qui ont permis à de nombreux Frères se retrouver au sein de cette obédience,…

  • CONSTRUIRE DES MURS OU DES PONTS ? LE VIADUC DE MILLAU CONSTRUIRE DES MURS OU DES PONTS ! L a répétition des horreurs, invite l’immédiateté des réactions, c’est cela que les barbares attendent, que nous perdions notre raison, par la souffrance engendrée par ses actes inhumains, ce sont…

Un BLOG a suivre...

Un BLOG a suivre...

BLOG « LA MAÇONNE »

  • Le Cercle Camille Desmoulins : une fraternelle pour Macron. Cela n’est pas un plaisanterie. Je crains que d’ailleurs peu en goûte tout le sel. Une fraternelle a été fondée pour soutenir Emmanuel Macron lors de cette campagne électorale. Pour pouvoir y participer, il faut être à la fois franc-maçon (ou maçonne)…

Un point de vue du Blog LA MAÇONNE sur cette création POLITICO MAÇONNIQUE

JF

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
DE LA MER A LA MÈRE...

DE LA MER A LA MÈRE.

 

En ce dimanche comme tous les ans nous fêtons nos mères, nos mamans. Le Franc-Maçon à un rapport particulier avec les éléments, il a commencé son parcours initiatique dans le ventre de la terre, puis s’est purifié par l’eau source de jouvence, il a senti passer en lui le souffle du Grand Architecte, qui a permis sa régénération par le feu spirituel.

 

Ce voyage l’a mené dans « sa loge mère », il a trouvé sa place dans cet œuf, dans ce vase alchimique. Le Franc-Maçon connaît l’ambivalence des éléments s’il est né de la terre, il sait qu’il y retournera le moment venu, la terre c’est être, c’est naître et mourir.

 

Aujourd’hui notre mère nous inspire ce qu’elle a de plus sublime, elle incarne l’amour, cette force vitale universelle. La mère, notre mère est le refuge pour vaincre toutes les tempêtes de la vie. Nous devrions réfléchir en cette période propice aux changements à ce qu’il y a d’intemporel et qui constitue le socle de nos sociétés au delà des modernités éphémères par nature. Quelles sont les planches de surf, les plus solides pour passer les vagues de la vie fussent telles déferlantes.

 

Ceux qui ont le privilège d’êtres aimés, sont heureux. Et quel plus beau témoignage d’amour que le regard de la mère qui contemple son enfant.

 

Notre mère aujourd’hui c’est Diane, Ana, Minerve, celle qui permet l’harmonie avec les forgerons que nous sommes, sans elle nous ne pourrions atteindre l’Or spirituel.

Bonne fête à toutes nos mères.

 

JF.

LA LOGE MÈRE


Il y avait Rundle, le chef de gare,
Beazelay, des voies et travaux,
Ackman, de l'intendance,
Donkin, de la prison,
Et Blacke, le sergent instructeur,
Qui fut deux fois notre Vénérable,
Et aussi le vieux Franjee Eduljee,
Qui tenait le magasin "Aux Denrées Européennes".

Dehors, on se disait : « Sergent !, Monsieur !, Salut !, Salaam ! »,
Dedans, c'était : « Mon Frère », et c'était très bien ainsi.
Nous nous rencontrions sur le Niveau et nous nous quittions sur l'Equerre,
Moi, j'étais Second Diacre dans ma Loge-Mère, là-bas !

Il y avait encore Bola Nath, le comptable,
Saül, le Juif d'Aden,
Din Mohammed, du bureau du cadastre,
Le sieur Chuckerbutty,
Amir Singh, le Sikh,
Et Castro, des ateliers de réparation,
Le Catholique romain !

Nos décors n'étaient pas riches,
Notre temple était vieux et dénudé,
Mais nous connaissions les anciens landmarks
Et les observions scrupuleusement.
Quand je jette un regard en arrière,
Cette pensée souvent me revient à l'esprit :
Au fond, il n'y a pas d'incrédules,
Si ce n'est peut-être nous-mêmes !

Car tous les mois, après la tenue,
Nous nous réunissions pour fumer
(Nous n'osions pas faire de banquets
de peur d'enfreindre la règle de caste de certains frères)
Et nous causions à cœur ouvert de religions
Et d'autres choses
Chacun de nous se rapportant
Au Dieu qu'il connaissait le mieux.

L'un après l'autre, les Frères prenaient la parole
Et aucun ne s'agitait.
Jusqu’à ce que l’aurore réveille les perroquets
Et le maudit oiseau porte-fièvre ;
Comme après tant de paroles,
Nous nous en revenions à cheval,
Mahomet, Dieu et Shiva
Jouaient étrangement à cache-cache dans nos têtes.

Bien souvent depuis lors,
Mes pas errants au service du gouvernement,
Ont porté le salut fraternel
De l'Orient à l'Occident
Comme cela nous est recommandé,
De Kohel à Singapour.
Mais comme je voudrais les revoir tous
Ceux de ma Loge-Mère, là-bas!

Comme je voudrais les revoir,
Mes Frères noirs ou bruns,
Et sentir le parfum des cigares indigènes
Pendant que circule l'allumeur,
Et que le vieux limonadier
Ronfle sur le plancher de l'office,
Et me fait retrouver Parfait Maçon
Une fois encore dans ma Loge d'autrefois.

Dehors, on se disait : « Sergent !, Monsieur !, Salut !, Salaam ! »
Dedans, c'était : « Mon Frère », et c'était très bien ainsi.
Nous nous rencontrions sur le Niveau et nous nous quittions sur l'Equerre,
Moi, j'étais Second Diacre dans ma Loge-Mère, là-bas !

RUDYARD KIPLING.

Voir les commentaires

Publié le par Blog-notes des Meuniers de la Tiretaine

Cet article est reposté depuis Royale Confrèrie des Meuniers de la Tiretaine.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ASCENSION

ASCENSION.

 

Pour les chrétiens l’ascension 40 jours après Pâques est une dernière rencontre, après le mystère de la résurrection, on est ici dans la suite logique si j’ose dire, l’élévation. C’est l’esprit qui se manifeste. Cette liturgie « au service du peuple » dans son étymologie grecque, prend tout son sens.

L’ascension est célébrée par tous et c’est bien ainsi.

 

C’est le compas qui prend le dessus sur l’équerre, l’esprit surpasse la matière. Pâques célèbre la résurrection pour les chrétiens, les Francs-Maçons parlent plus de régénération, il y a tant à faire ici et maintenant.

 

L’ascension cette année a vu le monde des ténèbres refaire son apparition, là bas à l’Angle de la Terre, là où nos enfants voulaient simplement êtres ensemble dans la joie.

Mais rien, rien n’empêchera les cœurs purs de s’élever. Les barbares sont des ignorants de l’homme, de la force de son esprit qui est inépuisable. La haine est plus faible que l’amour, qui est joie éternelle.

 

Les enfants de Manchester ont une place, dans la partie la plus haute de nous mêmes. Ils nous obligent à l’Amour l’aboutissement de toute spiritualité.

 

JF.

ASCENSION

ACTUALITES

 

DROIT HUMAIN

 

communiqué de la Fédération française du DROIT HUMAIN intitulé : Attentat mortel à Manchester 22 mai 2017

Deux mois jour pour jour après Londres, l’Angleterre est à nouveau touchée par un odieux attentat terroriste qui a fait de nombreux morts et blessés.

Cette fois-ci c’est la prime jeunesse du pays assistant à un concert qui était visée, rappelant l’attaque du Bataclan.

Les francs-maçons de la Fédération française du DROIT HUMAIN, profondément opposés à toute violence et respectueux de la vie de chacun, témoignent leur profonde compassion aux familles endeuillées et leur solidarité avec le peuple britannique.

Leurs enfants sont aussi les nôtres car tout ce qui touche l’humain au coeur nous concerne.
C’est pourquoi, nous, hommes et femmes du DROIT HUMAIN, nous continuerons au quotidien à travailler au nom de la Liberté, de l’égalité et de la Fraternité et à nous engager pour plus de justice sociale, de bonheur et de paix pour l’Humanité.


En savoir plus sur http://www.gadlu.info

ASCENSION

 

XV° CONSEIL MONDIAL DES GRANDES LOGES RÉGULIÈRES- MADAGASCAR.

 

 

Du 24 au 27 mai 2017 Madagascar a l’honneur d’abriter le 15e conseil mondial des Grandes loges régulières

  • POUR EN SAVOIR PLUS : http://2017.glnm.org/#welcome

Madagascar a l’honneur d’abriter le 15e conseil mondial des Grandes loges régulières, depuis mercredi jusqu’à demain à l’hôtel Carlton. Après le Gabon en 2009, c’est la seconde fois que le Conseil se tient en Afrique. Une quarantaine de loges ou grandes loges venant de tous les continents sont présentes à cette grande réunion des Franc-maçons.


En savoir plus sur http://www.gadlu.info en particulier une video.

ASCENSION

 

BLOG LA LUMIERE DE L’EXPRESS

 


L’attentat qui a frappé Manchester dans la nuit du 22 au 23 mai a blessé l’humanisme des francs-maçons. Christophe Habas, le Grand Maître du GODF en déplacement au Brésil pour la réunion du CLIPSAS (*), condamne ce massacre et se dit «auprès des victimes». Jean-Pierre Servel, Grand Maître de la GLNF actuellement à Madagascar pour la Conférence des Grandes Loges Régulières, confie avoir envoyé à ses frères anglais de la GLUA un «message de soutien affectif et de compassion». Il se dit très touché par ce malheur qui a frappé la jeunesse.

«Parler aux jeunes pour éviter le fanatisme»

Philippe Charuel, Grand Maître de la GLDF qui se rend ce 24 mai en Inde pour le Convent des Grandes Loges de ce pays, dit avoir ressenti «la même indignation» que lors des attentats précédents. Le haut dignitaire souligne que, bien sûr, l’amélioration des mesures de sécurité est indispensable, mais il se dit aussi convaincu qu’il faut «un travail de fond, un travail de pédagogie, à l’école». «Si on enseignait en classe le fait religieux, on limiterait les manipulations dont sont victimes des jeunes, des dérives fanatiques, ajoute Charuel. Il faut les rencontrer et leur parler.»

(*) Centre de liaison et d’information des puissances maçonniques signataires de l’appel de Strasbourg.

ASCENSION

 

VU SUR HIRAM-BE

 

QUE LA POÉSIE CIRCULE

Par Géplu dans Divers

Si la franc-maçonnerie sollicite notre pensée logique, ses mythes, rites et symboles stimulent notre pensée analogique, faisant appel à nos émotions et à notre imagination. En ce sens elle est aussi une « démarche poétique ». D’ailleurs, nombreux sont les poètes, francs-maçons ou non, qui ont fait appel à la symbolique et aux valeurs humanistes.
C’est pourquoi chaque semaine nous vous proposerons un poème, afin de maintenir vivante notre capacité au questionnement et à l’émerveillement.


En savoir plus sur http://www.hiram.be

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA BELLE VIE, LA GRANDE VIE....

LA BELLE VIE, LA GRANDE VIE…

 

Je ne sais pas exactement quand j’ai décidé de mener la Belle vie, la Grande vie ? Sans doute un soir de septembre à l’automne de ma vie, avant le grand froid de l’hiver.

 

J’ai saisi les outils, depuis longtemps sous mes yeux au fond de la caverne et j’ai commencé à frapper trois coups d’abord, maladroits, mes premiers pas dans le monde de la construction, un nouveau monde.

 

Une première pierre est apparue sous le tranchant du ciseau, mal dégrossie. J’ai quand même réussi à la mettre sur le chemin. – Puis une autre et autre encore, la voie prenait forme, sinueuse parfois, mais toujours en direction de l’est, là ou la Lumière naît le matin, chassant la nuit. Elle s’infiltre partout sous la porte même fermée, elle réveille l’endormi.

 

Elle passe, elle éclaire au midi, elle fortifie les jeunes pousses, les rameaux, les acacias du désert, les cèdres majestueux sur les monts enneigés du Liban.

 

Et là au bout du chemin, à l’horizon, naît la montagne, j’y pose mon échelle, sur les nuages et je monte barreau après barreau, délicatement craintif, j’écarte le voile et aperçoit la Grande Lumière, celle qui illumine de l’Occident à l’Orient.

 

La lumière périssable a disparue, le feu de la Lumière éternelle est là, il est en moi et en nous tous.

 

Il me vient une idée, si je jetais par la fenêtre ouverte tous mes livres, toutes mes vieilles certitudes, mes pensées usées. Pour regarder, bien regarder, une fois, une seule fois même, la rosée, celle qui tombe du ciel sur les fleurs du tournesol qui s’ouvre au soleil de la vie, de la belle vie, de la vraie vie, de la Grande Vie.

 

JF.

LA BELLE VIE, LA GRANDE VIE....

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
BULLETIN #11
Un premier bilan
des 1ères Rencontres internationales des loges maçonniques de recherche


 
 
 
Très belle réussite d'ICOM 2017 à Toulon les 19, 20 & 21 mai
 
Les 3 journées de rencontres internationales ICOM 2017 se sont clôturées dimanche 21 mai sur un constat unanime : la réussite a été exceptionnelle, qualitativement et quantitativement.
2 300 visiteurs et participants ont comblé les conférenciers dans le vaste programme des 3 conférences plénières et des 19 tables-rondes.
Le théme d'étude de cette année, la Tradition des Anciens et ses développements dans le monde, a permis d'explorer des sujets de travaux qui éclairent utilement une histoire de la maçonnerie parfois mal connue.

Vendredi 19 mai, la conférence privée des personnalités, conférenciers et partenaires a réuni une centaine de personnes, précédant une soirée très fraternelle dans l'Hôtel de la Grande Loge de France à Toulon.
 
Samedi 20 mai, l'inauguration officielle a réuni
Geneviève Levy, députée du Var et première adjointe au maire de Toulon, Hubert Falco,
Louis Trebuchet, Vénérable Maître de la loge nationale de recherche de la GLDF, Marquis de La Fayette,
Michel Lecour, Vénérable Maître de la loge régionale de recherche de la GLDF, Mare Nostrum,
et Philippe Charuel, Grand Maître de la Grande Loge de France
qui ont salué le succès de l'ouverture des journées ICOM, la large mobilisation qu'elles ont suscité et la rigoureuse organisation qui les a portées.
 
 
Un plateau de conférenciers exceptionnel
26 conférenciers et animateurs de loges de recherche de 13 pays réunis par Louis Trebuchet et Alain Bernheim ont confirmé le besoin et la possibilité de fortifier un pôle international de recherche maçonnique de haut niveau.
L'ensemble des principaux rameaux de la Franc-maçonnerie française et internationale étaient présents : 45 obédiences, juridictions, loges de recherche et organismes de recherche privés et publics étaient présents. Le succès d'ICOM confirme la vertu de la recherche dans la reconnaissance active de l'unité des Francs-maçons et des Francs-maçonnes et au delà ; on y a notamment remarqué la présence de Margaret Jacob, de l'Université de Californie Los Angeles (UCLA) et le partenariat d'ICOM avec le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine de l'Université de Nice Sophia-Antipolis.


La table-ronde présentée par Georges Vieux, de la Grande Loge de Californie, et animée par Dominique Freymond, président du groupe de recherche Alpina de la Grande Loge Suisse.
 






 



Conférence d'ouverture : Michel Lecour, animateur du comité d'organisation
et Vénérable Maître de la loge régionale de recherche Mare Nostrum, et Louis Trebuchet, président du comité scientifique d'ICOM, et Vénérable Maître de la loge nationale de recherche Marquis de La Fayette,
 



 
Conférence de clôture : John Belton membre et éditeur de la loge de recherche Quatuor Coronati de la Grande Loge Unie d'Angleterre, et membre de divers organismes de recherche maçonnique en Angleterre et aux USA.

 
Le Diner des Lumières
 
Jean-Noël Jeanneney, historien, ancien ministre, ancien président de la BnF, a enchanté les 300 convives de la soirée de gala. Il a éclairé avec humour et érudition le rôle et la responsabilité de l'historien dans la société face aux désordres du monde et à la crise de la civilisation.
 
 
Agora des rencontres, Salon du livre et Comptoir des vins
La trentaine d'exposants largement répartis dans les étages du palais Neptune ont exprimé leur grande satisfaction quant à l'organisation, la fréquentation et l'intérêt manifesté par les très nombreux visiteurs. Rendez-vous, rencontres impromptues, dédicaces et dégustations allaient bon train dans une ambiance studieuse mais détendue et particulièrement accueillante et conviviale. 



 
L’exposition
Composée avec près de 150 pièces issues des collections de la Grande Loge de France et de collections privées, elle a constitué le point d'orgue culturel des Rencontres, illustrant les Racines de la Franc-maçonnerie en France.
Maillets, bannières, tableaux, fac-similés, cartes, documents originaux, tabliers, et projection vidéo étaient pour la première fois exposés à Toulon.
 
 A la Une de Var Matin dimanche 21 mai, Michel Raday, commissaire de l'exposition
Racines de la Franc-maçonnerie en France, symboles, décors et tradition.


 
La reconstitution de Saint Jean d'Ecosse
300 Sœurs et Frères (la cérémonie était réservée aux francs-maçons) ont offert une “standing ovation”aux Frères de la loge n°1 de la Grande Loge de France, Saint Jean d'Ecosse, Mère loge écossaise de Marseille, qui ont reconstitué une cérémonie d'initiation au 1er degré selon le rituel du XVIIIe siècle en vigueur jusqu'au début du XIXe siècle. L'évocation était de toute beauté, marquée par la qualité des morceaux de musique ancienne joués par les deux violonistes et le claveciniste.

 
L'organisation
Les 135 volontaires répartis dans une vingtaine de métiers différents, ont assuré sécurité, logistique, accueil, transports, informatique, sûreté, et accompagnements. Ils ont épaulé les professionnels du palais des congrès, les techniciens, les agents de sécurité, les traiteurs, les hôteliers. Sans eux rien n'aurait été possible.

 
Et l'avenir ?
ICOM 2017 a confirmé l'engagement des loges de recherche de la Grande Loge de France, et en particulier de Mare Nostrum, la loge de recherche régionale méditerranéenne, à contribuer à haut niveau au rayonnement de la recherche dans la dynamique des initiatives internationales de l'obédience.

Forts des enseignements de cette première édition,
engagement est pris de ré-éditer ICOM en 2019
et de l'inscrire dans une semaine française de la recherche et de l'histoire maçonnique.

 
Contact :
Michel Lecour, animateur du comité d'organisation
michel.lecour@gmail.com
icom.fm & facebook.com/icom.fm & twitter.com/@icom2017
 
Droits réservés © 2017 Comité d'organisation d'ICOM 2017,
Vous recevez cette information en qualité d'abonné à la newsletter d'ICOM, ou bien comme personne identifiée comme étant intéressée par ce sujet et cet événement.

Notre adresse :
Comité d'organisation d'ICOM 2017
C/° Ubik éditions
57 Allées Gambetta
Marseille 13001
France

Add us to your address book


Vous voulez changer vos paramètres pour recevoir nos messages ?
Vous pouvez mettre à jour vos préférences d'envoi ou vous désabonner de cette liste

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog