Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE FEU ET L'EAU HUMEUR !
LE FEU ET L’EAU SYMBOLES ET HUMEUR !

 

C’est l’été le temps des vacances, mais aussi celui des errements le quotidien « Le Parisien » titre : « ‘La France en état d’alerte’ bêtise incendiaire, il y a quelques jours sur une terre morte de soif et sous un soleil à faire fondre le plomb, il s’est trouvé quelqu’un pour jeter un mégot de cigarette au milieu de buissons…. »« La Croix » Quand la forêt brûle, le Montenegro à lancé un appel à l’aide internationale pour lutter contre les incendies. La forêt s’embrase dans le sud de l’Europe, le Portugal est à nouveau touché.. »

En fait c’est notre quotidien, la banalisation des incivilités quotidiennes, et leur impunité, nous font perdre conscience de la valeur des éléments qui nous entourent et de leurs vertus.

Le Franc-Maçon homme de la cité, animal social se veut sociable ; cherchant de lumière il commence son initiation par la connaissance des éléments, apprenti de lui même et de la terre, sa terre, pompeusement il recherche l’harmonie entre le microcosme et le macrocosme, plus simplement il cherche sa place la plus juste dans l’univers. Connaître, apprendre, transmettre, élevé sa conscience le plus haut possible, se respecter et respecter les éléments fait partie de son initiation.

 

Claudius contributeur du Blog nous donne à réfléchir sur l’eau, une des premières épreuves de l’initiation maçonnique, des initiations en général. Nous sommes composé de plus de 75% d’eau, Claudius écrit : « …l’eau est le facteur d’élaboration du corps humain et tous les êtres vivants, nous l’appelons l’eau germinale et fécondante. L’eau dualiste par sa composition chimique. » (…) « Elle semble domestiquée par l’homme, mais elle reste totalement indisciplinée, elle peut être bénéfique comme elle peut être mortelle. » (…) « Elle est émotion et fascination, elle peut nous émouvoir en regardant un coucher de soleil qui se reflète dans un lac, soit au bord d’une mer calme, elle fascine quand la mer est déchainée. »

« L’eau peut-être Force, Sagesse et Beauté. »

Comme le relate notre Frère Claudius le symbolisme de l’eau a été longuement évoqué par Bachelard et Mircea Eliade, l’eau a inspiré toutes les civilisations et traditions, elle est déesse, dieux, ou servante de la purification, guérisseuse, inspiratrice, source de jeunesse, rapide et calme, elle est déluge et fécondation. Symbole de vie et d’éternité, capable d’éteindre le feu, elle produit des miracles quotidiens.

 

Sans vouloir faire de l’écologie de comptoir, nous nous devons de protéger, l’eau, c’est protéger la vie, notre vie.

Nos pompiers sont les témoins de sa force, de son utilité. Pierre Pelle Le Croisa dans le dernier Points de vue Initiatiques la revue de la GLDF, nous remet en mémoire le conte Amérindien du Colibri : « Un jour il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés observaient impuissants le désastre. Seul un petit Colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec, pour les jeter sur le feu. Le tatou agacé par cette agitation dérisoire, lui dit « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec des gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! Et le Colibri répondit « je le sais, mais je fais ma part. » Une goutte d’eau n’éteint pas le feu, mais elle en atténue la flamme. Pierre Pelle Croisa conclu

 "Seuls, nous ne sommes rien. Mais ensemble, nous pouvons tout. »

 

JF.

LE FEU ET L'EAU HUMEUR !

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique
Tombe de Russel dans un site Maçonnique

Tombe de Russel dans un site Maçonnique

Claudius contributeur du Blog me transmet cet article insolite venu du nouveau monde, pour un monde nouveau ?

Une alliance insolite entre Francs-Maçons et témoins de Jehovah, ceux-ci sont classés en France comme un secte, la législation américaine est bien différente !

Pour une meilleure compréhension parcourir les photos ci-dessus.

JF.

Charles Taze Russell, fondateur des Témoins de Jéhovah 

et ... franc-maçon?

La question semble saugrenue car les témoins de Jéhovah dénoncent dans leurs publications l'occultisme et la franc-maçonnerie. Cependant certains faits concernant Charles Taze Russell (le fondateur des Témoins de Jéhovah) sont troublants.

Des réunions dans des temples maçonniques

Lancer une nouvelle religion demande de la logistique. Il est étonnant de constater que la plupart des réunions des premiers Témoins de Jéhovah se tenaient dans des temples franc-maçons ou sociétés secrètes apparentées. Voici quelques exemples tirés de leurs propres publications:

8 mars 1903 Fort Wayne 

Une réunion pour les amis intéressés se tiendra au Hall des "Maccabées"*, 917 Calhoun St. à 10h. Les réunions de l'après midi ... se tiendront au Temple Maçonnique, cor. Wayne and Clinton Sts. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1903 Convention générale à Atlanta 

Toutes les autres réunions se tiendront au Hall des "Knights of Pythias"*, cor. Pryor and Unter Sts. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 96)

1904, Convention de Washington 

La convention de Washington se tiendra au Hall des "Odd Fellows"*. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 240)

9 février 1908, Paterson 

La session du matin se tiendra au Hall maçonnique. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 383)

 

Temple franc maçon. 

Remarquez au mur le symbole maçonnique de la croix dans la couronne.

11 octobre 1908, Chicago 

La réunion matinale aura lieu au Drill Hall, Temple Maçonnique à 10 heures. 

(Speakers Itinaries, Watchtower Bible & Tract Society 1901-1916, page 320)

* Maccabées, Knights of Pythias, Odd Fellows: sociétés secrètes maçonniques.

On peut multiplier les exemples au cours de ces années. En général les réunions des "intéressés" ont lieu dans un temple franc-maçon tandis que les réunions ouvertes au public se tiennent dans un lieu plus neutre (Théatre, Opéra).

Il est particulièrement intéressant de constater que ces organisations maçonniques, d'habitude bien discrètes, aient ainsi ouvert leurs locaux à des réunions confidentielles d'une élite d'Etudiants de la Bible.

 

Un cimetière maçonnique?

Le cimetière où sont enterrés Russell et les premiers responsables de la société des témoins de Jéhovah est aujourd'hui au sein d'un immense complexe maçonnique à Pittsburgh, il n'y a pas de cloture entre les deux. Qu'en penser ? Pourquoi avoir choisi cet aménagement si Russell n'avait aucun lien avec la maçonnerie ? La franc-maçonnerie aurait voulu l'honorer, qu'elle n'aurait choisi meilleur lieu pour conserver à sa vue un mémorial de C.T. Russell. Une pyramide (un des principaux emblèmes maçonniques) de près de trois mètres de haut est dressée dans ce cimetière à la mémoire de Charles Taze Russell.

 

En s'approchant de la pyramide de Russell on y découvre le nom de l'organisation des témoins de Jéhovah (société de la tour de garde) mais aussi et surtout un étrange symbole dont la présence est inexpliquée. 

La croix dans la couronne est le symbole des chevaliers templiers (KT ou Knights Templars): 

le plus haut degré de la franc-maçonnerie.

Nota: les franc-maçons n'ont pas l'exclusivité de l'utilisation de ce symbole templier qui est aussi repris par d'autres organisations mystiques (comme la croix gammée n'est pas l'apanage d'Hitler. L'utilisation de symboles occultes doit quand même alerter)

Des symboles franc-maçons dans les publications

Ce même symbole se retrouve dans certaines publications de la société.

Un volume ancien de la tour de Garde, le magazine des témoins de Jéhovah. De 1891 à 1931, Le symbole maçonnique des chevaliers templiers figura sur la couverture de la Tour de Garde.

 

Voici un exemple d'utilisation de ce même symbole dans la littérature des franc-maçons: 

image issue du site du rite franc-maçon de York (http://www.yorkrite.com/KTlinks.htm)

Cliquez ici pour voir ce même symbole de l'ordre des Chevaliers Templiers (la croix dans la couronne), tout au sommet (en haut à gauche) sur l'échelle des différents degrés d'une loge franc-maçonne.

 

Disque solaire ailé (ou "WINGES SUN DISK")

Sur plusieurs livres des témoins de Jéhovah se trouve un autre symbole occulte à la présence inexpliquée: le "Disque solaire ailé

Les origines de ce symbole remontent à la magie de l'Égypte ancienne. Albert Churchward dans son livre "Signs and Symbols of Primordial Man, the Evolution of Religious Doctrines from the Eschatology of Anciant Egyptians" nous dit que le "Winged sun disk" est utilisé par les maçons du 33e degré (degré le plus élevé) et que eux seuls en connaissent le sens.

 

 

Dans le volume "Pratical Egyptian Magic", page 107, la description suivante est donnée: "L'emblème de l'élément de l'air consiste en un cercle de type disque solaire entre deux ailes. Dans un rituel de magie, il est suspendu au-dessus de l'autel en direction de l'est et est utilisé pour invoquer le sylphe (génie de l'air dans la mythologie gauloise et germanique), pour lui demander sa protection et sa coopération".

On ne peut que s'étonner de la présence de ce symbole maçonnique "magique" sur des livres à destination des "chrétiens".

Les funérailles du pasteur Russell

Plusieurs symboles occultes et maçonniques sont présents lors des funérailles du pasteur Russell, celles ci sont décrites en détail (mais probablement sans arrière-pensées) dans la Tour de Garde (Watchtower) du 1er décembre 1916, version anglaise:

Le pasteur Russell est mort enveloppé dans une "toge romaine" (NDE: qu'il avait lui même réclamée) le jour d'Halloween, le 31 octobre 1916.

Au pied du cercueil [de Russell] fut placé un pilier brisé ... tandis qu'à sa tête étaient une "croix et une couronne" 

(Watchtower Vol XXXVII December 1, No 23 A. D. 1916--AM 6045)

Voici comment le "pilier brisé" est défini par le rite maçonnique de York: 

Les maîtres maçons savent que la colonne brisée marque la tombe .. de quelqu'un qui était un responsable de la maçonnerie. 

source: http://www.yorkrite.com/RAM/365.htm

Lieu d'inhumation d'un Maître maçon: une vierge pleure au-dessus d'une colonne brisée ... La colonne brisée est celle d'un des principaux protecteurs de la maçonnerie. sa mémoire est enregistrée dans le coeur de chaque maçon. 

Illustrated History and Cyclopedia of Freemasonry, Robert Macoy. Masonic Publishing Co. New York: 1896. page 445.

Note: il est parlé de l'autre symbole maçonnique "la croix dans une couronne" plus haut.

Le déroulement des obsèques de Charles Taze Russell ne tient pas du hasard : dans ses dernières volontés publiées dans la Tour de Garde du 1° décembre 1916 Charles Taze Russell signale avoir donné à sa sœur M. M. Land et aux filles de celle-ci, Alice et May toutes les consignes qu'il voulait faire respecter.

La famille Russell

Charles Taze Russell n'est pas le seul de sa famille a avoir eu des liens avec les Knights Templars (KT) et la franc-maçonnerie. La famille de C.T. Russell comprend de nombreux membres éminents des Franc-Maçons et sociétés secrètes ... Voici quelques exemples tirés du livre "10,000 Famous Freemasons".

NDE: Le nom de famille "Russel" est relativement commun et le degré de parenté n'est pas indiqués dans cette liste de noms que nous reproduisons: il convient donc d'être prudent quant à son utilisation.

  • William Huntington Russell - fondateur de l'ordre des Skull & Bones (1) (société secrète occulte dont le nom légal est... "Russell Trust". Cette société maçonnique est sortie de l'anonymat depuis qu'il est devenu public que les 2 présidents George Bush étaient membres des Skull and Bones).
  • John Russell - fondateur de la fraternité des Soeurs d'Isabella (DOI) Mai, 1897 New Haven, Conn. (2)
  • Harvey D. Russell - Franc-Maçon et Knight Templar dirigeant de la loge de Pittsburgh, PA Beaver Valley Lodge No. 8412
  • William H. Russell - Franc-Maçon actionnaire du Pony Express (3)
  • George William Russell (1869-1935) - membre dirigeant de la loge Théosophe (Nouvel age)de Dublin. A écrit des articles dans le périodique theosophique "The Irish Theosophist". Initié dans la Loge d'Isis (rites sexuels). Ami de William Butler Yeat, dirigeant du "Golden Dawn" (4)
  • Archibald D. Russell (1811-1871) - Franc-Maçon diplomé de l'Univ. d'Edinburgh (écosse). Il fut actif pour créer diverses organisations aux USA.
  • Benjamin Russell (1761-1845)- Franc-Maçon et Journaliste. (5)
  • Charles H. Russell - Governeur du Nevada, 1950-58, Franc-Maçon du 32º, aussi membre du Rite de York , et Shriner. (3)
  • J. Stuart Russell - Franc-Maçon, éditeur de journaux, "deputy chairman" de la Fed. Reserve Bank in Chicago. (5)
  • Lee M. Russell (1875-1943) - Franc-Maçon and Lt. Gov. of Miss. 1916-20. (5)
  • Louis A. Russell (1854-1925) - Franc-Maçon, organiste d'une église Presbyteriene, Newark, N.J. (5)
  • Richard B. Russell (1861-1938) - Franc-Maçon, juge, editeur & businessman. (5)
  • Richard B. Russell, Jr. - Franc-Maçon et Gouv. de Georgie, 1931-33 et Sen. de Georgie depuis 1933. (5)

Sources:

  1. Sutton, Antony. America’s Secret Establishment. Billings, MT: Liberty House Press, 1986, pp. 5,6,8,35, 86-67, 100, 212, 253.
  2. Schmidt, Greenwood. Encyclopedia of American Institutional Fraternal Organizations. Westport, Conn. : Greenwood Press, 1980, p. 84.)
  3. Denslow, 10,000 Famous Freemasons, Vol.4, p.82. et New Age Magazine (June, 1963) p. 45
  4. Boylan, Henry. A Dictionary of Irish Biography. NY: St. Martins Press, 1988, p. 345; voir aussi Ancient Wisdom and Secret Sects, Time-Life, 1989, p. 154.

Denslow, 10,000 Famous Freemasons, p. 80 http://esaie.free.fr/niveau1/russel.htm

 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
L'ENTHOUSIASME MAÇONNIQUE !!!
L’ENTHOUSIASME MAÇONNIQUE !

 

La Franc-Maçonnerie est un long et lent voyage initiatique, où chaque étape renouvelle l’enthousiasme. A une époque ou tout doit aller vite, ou la forme prévaut sur le fond et donne une illusion du réel, ou l’on consomme puis l’on jette. Il est des ports, des havres, des loges, ou les lumières artificielles ne pénètrent pas, seule la Lumière éternelle brille dans les ténèbres.

Chacun peut trouver dans sa loge, un sens à sa vie, la Franc-Maçonnerie donne sans compter, chaque jour du sens, pour la conquête de sa liberté.

 

Le Franc-Maçon marchant vers la reconnaissance de lui-même, marche vers la connaissance des autres, la joie l’envahi à chaque pas vers les autres. De sa vie vulgaire, monotone il fait une vie de joies. Il se rapproche de ce qu’il était, s’enthousiasme à nouveau des choses simples, la Franc-Maçonnerie est la construction d’un espace spirituel ou les colonnes de la joie fortement ancrées dans la terre s’élèvent vers le ciel.

 

Penser, vivre par soi même, mais aussi réfléchir avec les autres, dans une communion refusant les idées toutes faites, regarder dans la même direction mais avec son propre regard, accepter les différences, refuser les plats préparés des nourritures intellectuelles, écouter ses sens et les maîtriser.

 

Quelle association, réunis des hommes libres, de bonne volonté et de bonnes mœurs, permettant à chacun de s’exprimer sans être interrompu par des savoirs au goût de pensée unique, si ce n’est la Franc-Maçonnerie.

 

Partir faire son marché au lever du soleil avec ses frères, méditer être en joie. Apprendre de soi même et des autres. S’efforcer non plus de vivre, mais de bien vivre avec enthousiasme.

 

JF.

 

“Une insurrection est un enthousiasme.”

Victor Hugo.

 

“Rien ne se fait sans un peu d’enthousiasme.”

Voltaire.

 

L'enthousiasme est au peuple ce que le croissant de lune est au petit déjeuner des dieux.
 Pierre Dac ; Les pensées (1972)

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Quelques livres de Pierre Hadot.
Quelques livres de Pierre Hadot.
Quelques livres de Pierre Hadot.

Quelques livres de Pierre Hadot.

FRANC-MAÇONNERIE  UN JEU DE RÔLE EN FAMILLE

 

Il y a plusieurs années, je refermais le livre de Pierre Hadot : « Plotin ou la simplicité du regard. » Ce fut comme une révélation, je venais de redécouvrir la Philosophie, telle que je l’espérais dans ma jeunesse, comme un art de vivre, de bien vivre et de plus je faisais le lien entre cette philosophie de Praxis et mon initiation maçonnique.

Cela m’a conduit a lire une bonne partie de l’œuvre de Pierre Hadot, et en particulier : Exercices Spirituels et Philosophie Antique. »

 

Plus tard dans ma Loge je planchais sur le même thème avec l’œil du Franc-Maçon sous le titre : Exercices spirituels – Voie Initiatique – Philosophie Antique et Franc-Maçonnerie.

Continuant mes recherches, j’ai lu le livre de Xavier Pavie : « L’apprentissage de Soi-Exercices Spirituels de Socrate à Foucault. » je continuais a tirer le fil avec Xavier Pavie et son autre livre « Le Choix d’exister. »

 

En 2016 dans le Blog je vous livrais mes impressions avec plusieurs articles regroupés dans une rubrique Prescriptions : Il faut faire un peu d’exercices ! Ces articles remarqués par Xavier Pavie m’ont valu quelques échanges par mail avec lui, confirmant le lien entre la Philosophie Antique et l’initiation maçonnique. Xavier Pavie me dit il faudra un jour écrire un livre sur les exercices spirituels vus sous le prisme de la Franc-Maçonnerie.

 

Dans le dernier numéro de Points de Vue Initiatiques, Frédéric Pierre Isoz nous donne un article sous le titre de « Un air de famille : celui du jeu. » En introduction il écrit : « Ce que le philosophe nous fait percevoir, la pratique initiatique nous fait le réaliser. Il s’agit de vivre et non de spéculer. Par le jeu de l’oralité, le rite nous permet de frotter en famille « le concept au sol rugueux du réel » et d’entrer dans le mystère de la vie.

Les philosophes antiques ne faisaient pas autre chose quand il mettait en avant la nécessaire Praxis, en complément de l’indispensable Théoria.

Il écrit après un panorama des écoles philosophiques : « Sortons du jeu de l’âge : là où les écoles philosophiques aiment  à s’affirmer aujourd’hui comme autant de familles de pensée, la maçonnerie écossaise renvoie à une tentative d’exercice spirituel en famille. Le lien entre philosophie et Franc-Maçonnerie c’est celui de l’exercice spirituel. »

 

La Franc-Maçonnerie permet dans le temple et au sortir du temple de conceptualiser la philosophie, elle permet la vie bonne de Luc Ferry.

 

L’imprimerie a en quelque sorte en répandant la parole en dehors du temple, favorisé la mort de la Praxis. L’oralité des maçons opératifs, la transmission des mystères dans le secret des Loges, obligeaient les maçons à la pratique vertueuse. Frédéric Pierre Isoz écrit : « l’écrit assène la certitude et introduit la sortie de la pratique. » L’écrit introduit une forme d’inutilité de l’apprentissage par le cœur.

 

Frédéric Pierre Isoz complète son propos ainsi : « l’oralité des pratiques maçonniques perpétue la pratique collective et continue d’assurer aux adeptes la transmission d’une parole à un auditoire concret. Comme il n’y a de famille que réunie, nos loges sont les lieux de pratiques des jeux de langage singuliers de la parole familiale. »

 

Il apparaît alors inutile d’écrire les planches si ce n’est que pour les archives de la loge. La distribution systématique des planches écrites aux Frères, facilite la paresse de la pratique et la parole ne circule pas.

 

Presque au terme de son article Frédéric Pierre Isoz conclu : « Notre pratique est celle d’une philosophie initiatique qui nous amène à entrer en famille dans les mystères de la vie : nous sommes les fils des Mystères et les héritiers des pratiques philosophiques antiques. »  

 

Je ne puis que soutenir ces propos il y a en effet en Franc-Maçonnerie plus à faire qu’à dire et surtout à écrire, c’est peut être là que se trouve l’un des secrets.

 

JF.

Exercices Spirituels de Pierre Hadot note de l'éditeur.

" Exercices spirituels ". Non pas les pieuses et rigides méditations de Loyola, qui ne sont qu'un lointain écho, très déformé, de la tradition antique, mais ce travail de soi sur soi, qui s'esquisse déjà chez les premiers philosophes grecs, et prend toute son ampleur avec le dialogue socratique et platonicien, les Lettres d'Epicure ou de Sénèque, le Manuel d'Epictète, les Pensées de Marc Aurèle, les traités de Plotin, et que certains modernes, comme Montaigne, Descartes, Kant, Michelet, Bergson, Friedmann et Foucault, ont continué à pratiquer. L'essence de la philosophie ne serait-elle pas alors cette perpétuelle remise en question de notre rapport à nous-même, à autrui et au monde ? Cette nouvelle édition du grand classique de Pierre Hadot est augmentée de plusieurs études parues depuis la publication des Exercices spirituels en 1981.

 

Qu'est-ce que la Philosophie Antique de Pierre Hadot note de l'éditeur.

Qu'est-ce que la philosophie antique ? À cette question, la tradition universitaire répond par une histoire des doctrines et des systèmes - réponse d'ailleurs très tôt induite par la volonté du christianisme de s'arroger la sagesse comme l'ascèse. À cette question, Pierre Hadot apporte une réponse tout à fait nouvelle : depuis Socrate et Platon, peut-être même depuis les présocratiques, jusqu'au début du christianisme, la philosophie procède toujours d'un choix initial pour un mode de vie, d'une vision globale de l'univers, d'une décision volontaire de vivre le monde avec d'autres, en communauté ou en école. De cette conversion de l'individu découle le discours philosophique qui dira l'option d'existence comme la représentation du monde. La philosophie antique n'est donc pas un système, elle est un exercice préparatoire à la sagesse, elle est un exercice spirituel.

Pierre Hadot

Pierre Hadot

Biographie Sommaire WIKIPEDIA

Pierre Hadot (né à Paris, le  - mort à Orsay, le 2,3,4) est un philosophehistorien et philologue français, spécialiste de l'Antiquité, profond connaisseur de la période hellénistique et en particulier du néoplatonisme et de Plotin. Pierre Hadot est l’auteur d'une œuvre développée notamment autour de la notion d'exercice spirituel et de philosophie comme manière de vivre.

Voir les commentaires

Publié le par La Maçonne

Cet article est reposté depuis La Maçonne.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

Les rayons du soleil pénètrent dans les Loges, les ouvriers contents et satisfaits sont au repos, ils portent en dehors des temples les forces reçues  et l'amour fraternel.

L'actualité maçonnique sera bientôt au repos. Cette semaine la préparation du Festival interceltique de Lorient qui se déroulera du 04 au 13 août une année pour les Francs-Maçons c'est l'année de l'Ecosse, la Loge la Solidarité Bretonne organise sa tenue d'été habituelle avant l'ouverture du Festival, les Frères sont les bienvenus, pas les soeurs Grande Loge de France oblige. A ce propos le Blog la Maçonne fait un point d'étape sur la mixité au GODF voir le repost.

Histoire le Blog GADLU INFO à l'approche du 26 août propose la video des Déclarations des Droits de l'homme et du citoyen sur Daily Motion.

Lire Points de vue initiatiques N°184 pour réfléchir pendant l'été "Culture ou Philosophie maçonnique ?"

Bonne semaine.

JF.

 

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

L’ INFLUENCE DES TRADITIONS CELTIQUES SUR LA CONSTRUCTION DES RITUELS MAÇONNIQUES

Par Géplu dans Divers

Comme chaque année, à la veille du début du Festival Interceltique de Lorient, la loge La Solidarité Bretonne à l’Orient de Lorient organise le jeudi 3 Août à 19h30 une tenue d’été dont le thème sera cette année L’Influence des traditions celtiques sur la Construction des Rituels Maçonniques.
Pour mémoire la nation celte invitée cette année par le Festival sera l’Ecosse.

Les Frères (la loge étant de la Grande Loge de France ne peut recevoir les Sœurs) intéressés peuvent prendre contact à l’adresse secretaire@solidaritebretonne.fr


En savoir plus sur http://www.hiram.be/blog

LA TENUE D'ÉTÉ DE LA SOLIDARITÉ BRETONNE 

sur Hiram Be

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

HIRAM BE

 

EXPO « 3 SIÈCLES DE FRANC-MAÇONNERIE » À METZ

Par Géplu dans Manifestations

En même temps qu’elle a lieu au Musée de la franc-maçonnerie de la rue Cadet du 1er juillet au 16 décembre 2017, l’exposition du Grand Orient de France Trois siècles de franc-maçonnerie, Trois siècles d’émancipation est à voir à Metz depuis hier 11 juillet et jusqu’au vendredi 25 août. Comment expliquer cette ubiquité ?

Le cœur de l’exposition est constitué d’une série de 24 panneaux expliquant la création et le développement de la franc-maçonnerie, des maçons du Moyen-Âge à la franc-maçonnerie au XXe siècle, et au GODF d’aujourd’hui. Vous pouvez voir ici la liste et legende des panneaux

À ces panneaux, que l’on peut multiplier sans problème permettant ainsi la présence de l’exposition en plusieurs lieux, ont été ajoutées diverses pièces prêtées par le Musée de la franc-maçonnerie telles que des tabliers anciens, et des pièces historiques locales.

Exposition à la Médiathèque Verlaine, 1 Place de la Bibliothèque, Pontiffroy, Metz. Du mardi au vendredi de 13h à 18h, de 10h à 17h le samedi.


En savoir plus sur http://www.hiram.be/blog

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

Je soutiens la proposition du Blog GADLU INFO d’aider ce Frère.

 

Etre initié en franc-maçonnerie, c'est, après avoir franchi le miroir, cheminer dans un pays inconnu, peuplé d'une forêt de symboles, dans laquelle on peut se perdre ou, au contraire, se trouver. Ce cheminement est ponctué d'une série de "haltes", étapes marquantes de la pérégrination. Ce sont ces étapes, au nombre de soixante-six, dont Jakin BD a fixé l'image sur le papier, afin qu'elles se fixent dans les alvéoles de notre mémoire, qu'il nous donne à voir. Tels les livres d'images d'une enfance à retrouver en soi, faite d'étonnement et d'émerveillement, il nous donne à découvrir, à ressentir, à réfléchir, à spéculer. "Une image vaut mille mots" dit le sage Confucius. A chacun des lecteurs, Jakin BD laisse donc le soin d'inventer en lui-même les soixante-six mille mots que ces images, qui ne sont pas muettes et ont beaucoup à dire, peuvent susciter ; invitation à éveiller en nous une imagination créatrice, invitation à l'introspection et à la méditation dont Jakin BD nous a rapporté les croquis dans ce "carnet de voyage".

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

Nouveau Numéro de « Points de Vue Initiatiques

CULTURE OU PHILOSOPHIE MAÇONNIQUE ?

ÉDITORIAL                                                                                                                                      

Robert de Rosa

THÈME

« Sapere aude »                                                                                                                                

Jean-Pierre Louvet

Autour de la maxime de Kant, l’auteur propose un questionnement qui fait appel aux philosophes et, en même temps, souligne l’originalité de la démarche maçonnique…

Quelle égalité pour quelle identité ?                                                                                              

Christian Roblin

L’auteur distingue, dans l’histoire de la pensée et des institutions, entre liberté formelle et liberté matérielle, les différentes obédiences mettant plus ou moins l’accent sur l’une ou sur l’autre…

Un air de famille : celui du jeu                                                                                                      

Frédéric-Pierre Isoz

Ce que la philosophie nous fait percevoir, la pratique initiatique nous le fait réaliser. Par le jeu de l’oralité, le rite nous permet de frotter en famille « le concept au sol rugueux du réel » et d’entrer dans le mystère de la vie…

INVITÉS

Présentation de J. G. Fichte                                                                                                          

Philosophie de la maçonnerie - Discours de Rudolstadt                                                            

J. G. Fichte

Présentation et entretien avec Vincent Citot                                                                                

Frédéric-Pierre Isoz et Robert de Rosa

 

La singularité et l’universalité                                                                                                        

Pierre Pelle Le Croisa

Le franc-maçon comme tous les hommes est plongé dans le relatif. L’individualisme forcené semble la valeur dominante de la société. Il n’y a plus que des opinions particulières et contingentes…

Utilité du secret                                                                                                                              

Christophe Barathieu

Si le secret n’est jamais collectif, il participe de la quête de chacun. La méthode maçonnique est celle du dévoilement délicat d’une vérité individuelle et singulière…

 

La voie symbolique                                                                                                                          

Marc Guiguet

La voie symbolique et, singulièrement, le Rite Écossais Ancien et Accepté offrent une voie progressive et libératrice vers le Soi, ouvrant sur la Connaissance par l’intuition au-delà des formes sensibles…

HORS THÈME

L’absurde et le franc-maçon                                                                                                          

Éric Catinaud

La gestion de l'absurde, cette « inquiétante étrangeté » (Freud) nous amène à la question incontournable du sens de la vie…

La Gnose maçonnique                                                                                                                    

Robert Ambelain

Ce texte de Robert Ambelain, franc-maçon et auteur prolixe, écrit en 1977 et recueilli dans les archives d’un frère de la Grande Loge de France qui l’avait connu, n’a rien perdu de son actualité…

BIBLIOGRAPHIE                                                                                                                              

 

ARRÊT SUR IMAGES                                                                                                                      

Raffaello Santi ou Sanzio, dit Raphaël

 

HISTOIRE                                                                                                                                         

Franc-maçonnerie écossaise et philosophie des Lumières

Jean-Pierre Thomas

 

PAROLES D’INITIÉS                                                                                                                      

Henri Tort-Nouguès

Alain Graesel

 

ÉCHOS D’ORIENTS LOINTAINS                                                                                                    

Le message de la Tradition

Thierry Maximin

 

L’AIR DU TEMPS                                                                                                                            

Hommage au grand Vehr-Mola Khan

Jean-François Pluviaud

ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE FRANC-MAÇON UN INTELLECTUEL ?
LE FRANC-MAÇON UN INTELLECTUEL !

 

Le dernier numéro de Points de Vue Initiatiques, la revue de la Grande Loge de France, accessible à tous Francs-Maçons ou non intitulée Culture ou philosophie maçonnique ? En forme d’interrogation. Propose une réflexion sur l’essence de la Franc-Maçonnerie.

Robert de Rosa directeur de la rédaction, tente de répondre dans son éditorial à la question faut il être un intellectuel pour postuler à l’initiation Maçonnique.

 

Tordre le cou comme il le dit a ce préjugé n’est pas facile, prendre quelques exemples, qui apparaissent comme des exceptions, ne suffira pas. Chacun a connu dans sa Loge ou les Loges qu’il a pu fréquenter des Frères que je qualifierais d’opératifs, comme le souligne Robert de Rosa, j’ai appris moi aussi, bien plus de la Franc-Maçonnerie et de ce qui fait sens dans cette institution à l’écoute de mes Frères opératifs et surtout par leur exemple, qu’au contact de Frères intellectuels ou qui veulent apparaître comme tels.

 

Malheureusement ces Frères qui font sens, sont peu nombreux, leur interventions en Loges plus discrètes, ils manient moins facilement l’art oratoire qu’un professeur ou un médecin ou encore un chef d’entreprise. J’ai même connu des Loges spécialisées si j’ose dire ou « le recrutement » était presque professionnel, on restait ainsi entre soi, telle Loge de policiers, telle Loge de médecins etc.. Je vous laisse apprécier la diversité des opinions, l’enrichissement des différences et l’universalité fraternelle.

 

Les portes du temple ne sont pas toujours ouvertes à tout le monde, il faut reconnaître que les obédiences qui fédèrent les Loges ajoutent souvent à cette confusion exclusion. Elles sont si nombreuses et diverses que même un spécialiste des arcanes Maçonniques peut s’y perdre. Entre celles qui revendiquent, la régularité, la reconnaissance, la mixité, les mono rites, les multi rites, les traditionnelles, les spirituelles, les sociétales, les humanistes etc.. Pour le profane c’est comme entrer dans un hyper marché qu’il ne connaît pas, et où toutes les étiquettes sont dans une langue inconnue.

 

Pour tenter de s’y retrouver et de se retrouver car c’est bien là le but essentiel. Il faut je pense modestement essayer de définir ce qu’est la Franc-Maçonnerie, et plus facile ce qu’elle n’est pas, une philosophie, ni une religion, ni un club, ni un syndicat, ni un parti politique. On peut tenter de trouver une définition qui englobe, résume, sans réduire, ce serait un ordre initiatique, fraternel, issu de nombreuses traditions anciennes, non dogmatique donc. Elle est une initiation donc de l’ordre du vécu et par nature indéfinissable, même par un intellectuel aussi cultivé soit t’il.

 

On ne trouve pas l’obligation d’un niveau intellectuel dans l’adhésion à l’initiation aux Lumières de ses membres. Les Francs-Maçons sont justes des hommes ordinaires, de bonne volonté animés du désir de s’améliorer individuellement, avec l’aide des autres. Ce qui les conduit à exprimer une volonté de connaissance, de savoir et d’action.

 

Porter au pinacle, nos Frères intellectuels ou opératifs n’a pas de sens, nous sommes égaux devant l’initiation et passons tous par les mêmes phases de progression, ce qui fait la force de notre fraternité. Faire peu de cas des philosophies et des religions est aussi une erreur, elles font parties de notre société, de notre culture, elles ont apportées leurs parts d’erreurs, mais aussi d’enseignements.

 

J’aime bien, la Philosophie Antique en ce qu’elle a de pratique, de recherche de la sagesse par l’exemplarité, la volonté de faire grossir les vertus qui sont en nous et parmi elles la plus grande et essentielle de toutes la charité qui est amour.

Etre Maçon c’est pratiquer les exercices spirituels des anciens, le mieux possible en restant conscient de ses imperfections et de ses possibilités de perfectionnement ce qui donne du sens à notre vie.

 

JF.

 

A ne pas manquer le N° 184 de « Points de vue Initiatiques » Culture ou philosophie maçonnique ? 6 € par abonnement 20 € par an, sur demande par le site de la GLDF : www.gldf.org

Le jardin d'Epicure

Le jardin d'Epicure

Le jardin synonyme de réflexion, la pensée se devait d'être à l'air libre et non pas enfermée.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
L'ÉTÉ DE LA CONTEMPLATION
L’ÉTÉ DE LA CONTEMPLATION.

 

Je profite des longues journées d’été, pour méditer, quelque que soit l’endroit où l’on se trouve le spectacle mis sous yeux inspire la contemplation, toutes les heures de la journée, sont propices, pour peu que l’on s’arrête un instant, une étendue d’eau, une forêt couverte de rosée, un lever de soleil derrière la montagne, mais aussi un enfant dans ma rue qui joue avec les ombres de son corps. La contemplation de ce qu’il y a de plus simple est souvent grandiose, elle réconforte notre cœur et nous donne un élan extraordinaire pour la journée.

Le travail devient ainsi joie et lumière.

 

Extrait des Flambeaux transmis par notre Frère Claudius.

 

« Il ne suffit pas en effet de travailler. Il faut travailler bien, il faut aimer ce que l’on fait, et en chercher la qualité, même, si non la perfection qui n’ait pas de ce monde- du moins l’incessant perfectionnement. Quel que soit notre métier, aimons le assez pour le perfectionner sans cesse. Non seulement nous serons plus utile à la collectivité, qui a besoin de la qualité plus encore, que de la quantité de travail de chacun de ses membres, mais nous jouirons nous mêmes de ce perfectionnement continu.

Vivre vraiment c’est ne pas rester stationnaire c’est aller toujours de l’avant. Vivre, c’est progresser. Et progresser c’est être heureux, car c’est avoir conscience que l’on accompli son destin. »

 

« Mais quand l’amour du travail prend pour objet l’art, la science ou la philosophie, il acquiert de ce fait, une valeur privilégiée. Ces trois genres d’activité sont effet du ressort de l’esprit, et même de l’idéal, sous deux de ses formes, le beau pour l’art, le vrai pour la science et la philosophie.

Cette fois notre amour non seulement s’épure, mais il s’élève vers les cimes. »

 

« Comme Platon l’a magnifiquement développé dans son mythe du Phèdre, cet idéal de beauté, que nous portons tous en nous, comme une réminiscence de la beauté absolue et éternelle, trouve à se satisfaire progressivement, d’abord par la contemplation désintéressée. »

 

C’est donc un travail et joie de se livrer à la contemplation, il n’y a pas de paradoxe à contempler pour agir ce fût la leçon de Saint Benoît aux templiers, est-ce par hasard que le nouveau pape a pris le nom de Benoît ?

 

JF.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE FRANC-MAÇON UN INSOUMIS ?
LE FRANC-MAÇON UN INSOUMIS ?

 

Le Franc-Maçon est t’il celui qui précède, qui pense avant à l’image de Prométhée. Serait t’il saisi d’une utopie démesurée, une sorte d’hubris permanente, un orgueil hypertrophié, une volonté de vouloir tout apprécier par lui-même.

Est il atteint par une insoumission aux puissances extérieures, quelles soient divines ou naturelles.

Cette démesure provient t’elle de sa soif de justice, est t’il tel Prométhée et son désir de mater le feu, de connaître tous les arts et les techniques et folie ultime de se comparer aux Dieux, s’exposant ainsi à la domination de son orgueil.

 

Pourtant pour progresser sur le chemin de la connaissance il doit sans cesse transgresser, tendre vers la perfection ou pour le moins ne pas cesser de se perfectionner.

Eschyle lui même était partagé entre une admiration pour l’insoumis Prométhée qui voulait se libérer de la tyrannie des Dieux et la folie de sa démesure. Les grecs considéraient l’Hubris comme une barbarie, leur idéal était l’équilibre, la mesure et l’harmonie.

 

Où situer le Franc-Maçon qui glorifie l’humanisme, et est en recherche de spiritualité, doit il être un insoumis à l’instar de Prométhée ? Plus il avancera dans la voie de la connaissance, plus il prendra conscience des limites de l’homme, plus il deviendra modeste, convaincu de son état intermédiaire, ses allers et retour le long du fil à plomb ou sur l’échelle de Jacob, seront la révélation, que sa vérité, son équilibre, son harmonie sont au milieu.

 

JF.

LE FRANC-MAÇON UN INSOUMIS ?

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Saints Cyriens et Épée Maçonnique du Frère Lafayette
Saints Cyriens et Épée Maçonnique du Frère Lafayette

Saints Cyriens et Épée Maçonnique du Frère Lafayette

L’ÉPÉE DU FRANC-MAÇON

 

Dans nos Loges l’on croise de nombreux militaires, gendarmes, policiers. Sous la voûte céleste, se dresse la voûte d’acier. L’épée symbole de la vertu militaire, de la force, de la bravoure du courage, est aussi un symbole maçonnique.

La force de l’épée est souvent associée à un autre symbole, une autre vertu comme la justice, opposée à la barbarie. L’épée dans la main du prince zorobabel associée à la truelle symbolise la reconstruction du second temple. La force impose donc la sagesse, la beauté elle ferme le triangle avec harmonie. Symbole de la royauté, de la noblesse du cœur elle est naturellement un emblème de l’art royal.

 

L’épée frappe, elle tranche le bien du mal, mais elle est aussi créatrice, elle est le verbe de l’apocalypse, l’éclair de feu qui brille au milieu des ténèbres. L’épée protège  la vie, elle est raison mais aussi bonté et fraternité.

 

Ainsi quoi de plus normal que les Frères d’armes se retrouvent dans nos Loges. Nous regarderons bientôt nos Frères militaires honorés sur les Champs Elysées, ils ont prêtés serment dans leurs Loges d’êtres les amis des pauvres et des riches s’ils sont vertueux. Nos Frères militaires vont au-delà du symbolisme, ils donnent souvent leur vie pour nous, quel plus bel exemple de Fraternité, reconnaissons les comme tels !

 

JF.

L'ÉPÉE DU FRANC-MAÇON

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>