Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Chers lecteurs à la demande du Blog Maçonnique HIRAM-BE, j'apporte une rectification dans l'article paru le 14 octobre en tête figurait une image de ce Blog concernant la Conférence Publique du GODF sur le Thème: République et Démocratie L'histoire. Cette image provenait du Blog HIRAM-BE j'ai oublié de mentionner sa source, je prie le gestionnaire de ce Blog de bien vouloir accepter mes excuses.

JF.

Je vous signale par ailleurs que toutes les conférences du GODF sont consultables librement sur le site godf.org. Y compris celle citée plus haut.

SOURCE : godf.org

SOURCE : godf.org

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ORDRE INITIATIQUE ET DEMOCRATIE

ORDRE INITIATIQUE ET DEMOCRATIE

 

La franc-maçonnerie est un ordre initiatique fraternel. Une fois posé cet axiome, cette évidence reconnue comme tel par tous les francs-maçons et éprouvée à l’aune de leurs pratiques rituelles en loge et au-dehors.

 

On observe qu’il devient difficile de concilier ordre et de démocratie. Sauf à séparer totalement l’administration des obédiences, des corps maçonniques et le processus d’initiation de ses membres.

La plupart des obédiences et corps maçonniques ont opté pour le statut juridique des associations liées à la loi de 1901, qui fut créée, sous l’impulsion de Waldeck Rousseau et vint remplacer « les communautés »qu’elles soient religieuses, de métiers, où des confréries charitables, elles étaient non réglementées et échappaient au contrôle de l’état, donc apparaissaient comme une menace.

Le régime juridique des associations relève du droit privé, les membres peuvent donc décider de leur mode de fonctionnement, de l’organisation de leurs procédures internes et les introduire dans le marbre de leurs statuts, ils peuvent aussi adjoindre aux statuts un règlement intérieur de l’association qui s’impose aux membres, en particulier des règles de justice interne.

 

La loi de 1901 n’impose pas la tenue d’une assemblée générale ordinaire, sauf pour procéder à la dissolution de l’association. Elle n’impose donc pas un fonctionnement démocratique. Des assemblées pourront avoir lieu si cela est précisé dans les statuts.

 

Mon propos n’est pas d’aller plus loin dans le droit régissant les associations, mais modestement d’apporter des réponses à des questions souvent évoquées par des frères, et en particulier ceux qui pratiquent dans les juridictions de hauts grades, et qui s’interrogent sur leur représentativité.

En clair une obédience ou un corps maçonnique peuvent-ils décider  d’êtres non démocratiques,de ne pas tenir d’assemblées générales, de ne pas faire de rapport moral et financier, de ne pas faire voter les membres, il semble que la réponse soit oui ! Mais pas facile quand même de faire vivre une association quelconque en dehors de ces procédures classiques et répandues, sans faire naître une forme de frustration parmi ses membres réduits à de simples cotisants. Cotisants qui ne décident pas du montant de leurs cotisations, et se voient imposés toutes les décisions par quelques membres cooptés entre eux.

Elections en Bavière

 

Il existe également des obédiences ayant des comités de votants dont les membres sont nommés par la seule décision d’un dirigeant, donc entièrement dévoué à ses idées.

 

La plupart des obédiences ont au moins une assemblée générale annuelle et procèdent à des élections au suffrage direct ou indirect. Sauf dans les juridictions de hauts grades, qui peuvent avoir des réunions, des fêtes annuelles ou est évoqué la vie de la juridiction, ses relations extérieures, la nomination de membres à des fonctions de direction, il n’y a ni rapport moral, ni rapport financier. Dans ces juridictions c’est l’ordre initiatiquequi s’impose comme le droit. Nous sommes face à une organisation pyramidale, un ordre où l’horizontalité n’existe pas.

 

Par nature un ordre initiatique se réfère à une hiérarchie spirituelle, qui n’est ni d’honneur, ni élective, elle n’est donc pas démocratique, force est de constater que cela ne fonctionne pas si mal, pourquoi ? Sans doute parce que la progression initiatique est lente et qu’elle apporte à ses membres mesure et sagesse, qu’elle nécessite humilité et éthique en toutes circonstances. « Le système »ne se dérègle que lorsque certains veulent accélérer leur ascension initiatique, qui perd alors son sens. Le système ne se justifie et perdure que grâce au consentement de tous les membres, du bas au sommet de la pyramide, chaque pierre est nécessaire  à la tenue, la cohérence de l’ouvrage, c’est l’amour fraternel et non l’ambition, l’égoïsme et l’égocentrisme qui permet à l’ouvrage de tenir sa position verticale.

 

Si l’on compare la durée de vie et le fonctionnement de ces institutions on constate qu’elles n’ont rien à envier à nos systèmes démocratiques, où la démocratie souvent portée aux nues, certes la moins mauvaise des solutions malgré tout se transforme peu à peu en démocrature, ou l’amour fraternel et l’éthique ne font pas droit. Cette démocratie dégradée où les dirigeants sont élus par 20% des votants, soit 10% des inscritspuisqu’il y a pratiquement 50% d’abstentionnistes. On arrive à une forme d’auto proclamation, ces élections ressemblent à une parodie de démocratie et nourrissent des ressentiments profonds qui transforment les citoyens en indignés permanentsen populistes qui gonflent les rangs des extrémistes, l’on arrive à une démocratie sans le peuple, une démocratie d’élites.Une démocratie inspirée par des philosophes politiques comme Montesquieu ou Sieyès, il reste un esprit de la démocratie.

 

Finalement l’on passe là aussi de l’horizontale à la verticale. Certains verront dans mes propos un exercice digne, d’un sophiste quoique ? Quand on observe l’inquiétante montée des extrêmes, de l’intolérance on peut craindre pour la démocratie. Alors pourquoi ne pas regarder plus haut, pourquoi ne pas combattre tels de chevaliers de l’esprit pour l’amour fraternel.

 

JF.   

 

PS : Tous les commentaires sont les bienvenus !  

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ACTUALITES MACONNIQUES
ACTUALITES MACONNIQUES

 

SUR LE BLOG LA LUMIERE

Quelle mouche a donc piqué les deux sbires de Pascal Pavageau, le nouveau big boss de FO, pour avoir constitué un fichier illégal sur 126 responsables syndicaux de la confédération. Le Canard Enchaîné du 10 octobre révèle qu’un certain nombre de qualificatifs plus ou moins dégradants sont associés à chacun d’entre eux: «Bête», «mauvais», «faux», «complètement dingue», «niais», «voleur dans les portefeuilles» «trop intelligent pour le faire entrer au bureau confédéral», « pas assez loyal et courageux pour être SC [secrétaire confédéral]»

Dans ces fiches, qui, selon Pascal Pavageau, n’auraient jamais dû être publiées, c’est le moins qu’il puisse dire, on y retrouve aussi une indication sur la proximité avec Pavageau ou avec Mailly (Jean-Claude), preuve s’il en fallait une de la rivalité entre les deux hommes, la couleur politique ou l’orientation sexuelle. Mais pas que. «Franc-maçon», peut-on lire sur certaines! Mailly a piqué un grosse colère en apprenant cette histoire de fiches mal odorantes.

Hallucinant! Chacun sait que Force ouvrière est la confédération où l’on trouve la plus grande proportion de francs-maçons. Marc Blondel, ouvertement membre du GODF, a longtemps dirigé l’organisation (de 1989 à 2004). Avec Pascal Pavageau, on serait passé d’une direction philomaçonnique à une maçonnophobie? J’ai du mal à y croire. Et comme le patron de FO le reconnaît lui-même, c’est une «grave erreur» doublée d’une «belle connerie». C’est peut-être une nouvelle conception de la fraternité…

ACTUALITES MACONNIQUES

A LIRE VU SUR GADLU INFO

Sous prétexte que tout ce qui brille peut être de l’or, ils vous prendront tous vos sous !

Ils vous enfermeront dans un cagibi avec un macchabée !

Vous attraperez la crève dans l’air glacé où ils vous auront exposé ! Pour vous laver (ils parlent de vous « purifier »), ils vous aspergeront d’eau !

Comme vous ressortirez tout trempé, pour vous réchauffer ils vont vous cramer au lance-flammes !

Vous croyez alors en avoir terminé ? Vous plaisantez ! Ils vont encore vous saigner aux quatre veines, vous empoisonner avec de la piquette et, pour finir, s’ils ne parviennent pas à vous faire mourir sans totalement vous tuer, peut-être qu’ils vous feront grâce en préservant la dernière étincelle de vie qui subsiste encore en vous !

Cette faveur – s’ils vous l’accordent -, ils l’appellent : « une renaissance »… et il est certain que, dans l’état où ils vous auront laissé, il s’agit bien effectivement d’une renaissance !

Mais lisez donc les tribulations de Supermac, un Supermec chez les Francs-macs, et vous serez vite édifié !

Si après cela vous voulez toujours rester parmi eux, c’est que vous serez réellement devenu vous-même un Franc-maçon, c’est-à-dire un homme vrai… en toutes circonstances ! »

ACTUALITES MACONNIQUES

 

POUR LES AMATEURS DE BLOGS 

Chaque semaine rendez-vous sur G A D LU –INFO C'EST INCONTOURNABLE !


BLOG DE SAT – L’EQUERRE ET LE COMPAS

BLOG « LA MACONNE »

Une sœur du GODF – une « amie » de plus de 10 ans – ancien vénérable de sa loge (au masculin, bien sûr) – m’a déclaré…

Le blog « la Maçonne » a, déjà, une rubrique intitulée « Franc-maçonnerie » qui comprends, à ce jour, 88 articles….

BLOG DE « JEAN LAURENT TURBET »

C’est un grand honneur de pouvoir intervenir dans le cadre du cycle de conférences Condorcet-Brossolette, de la Grande Loge de France . Ce cycle de conférence a été inauguré dès la fin de la Guerre, en 1946, par le Grand-Maître de l’époque, Michel Dumesnil.

  • Notre frère Antoine Sfeir a rejoint l’Orient Éternel…
  • C’est une bien triste nouvelle apprise tôt ce matin. Antoine SFEIR , le journaliste, le militant, celui qui avait connu l’enfer et qui était le défenseur infatigable de la Liberté nous a quitté cette nuit. Antoine Sfeir est né le 25 novembre 1948 à Beyrouth….

BLOG « LITTERATURE MACONNIQUE « 

Il vous faudra vous rendre à Lyon les 19 et 20 octobre 2018 pour la dixième édition des rencontres culturelles …

BLOG « LUMIERE » DE FRANCOIS KOCH

Didier Ozil, ancien Grand Maître du Oitar, l’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal, organise un colloque le 6 octobre intitulé «Actualité des combats de Daniel Béresniak», dans le Grand Temple Groussier au siège du GODF,…

BLOG  » YVES HIVERT-MESSECA »

Dans la décennie 1720, l’Art royal franchissait la Manche, et arrivait en France. Les premiers maçons français étaient quasi-tous catholiques (les frères protestants étaient le plus souvent des étrangers). Parmi eux, on trouvait quelques membres du clergé romain comme l’abbé Jacques Pernetti (1699-1777), chanoine-comte de Lyon, frère de St Thomas au Louis d’Argent. Pour des …

BLOG »LE PHILOSOPHE INCONNU »

Quand la Révolution éclate, Saint-Martin est à Strasbourg, absorbé par la lecture de Jacob Boehme. Homme de paix par nature, s’il voit dans la Révolution la main de la Providence, il marque de la répugnance pour les violences et les combats sanglants. En 1768, alors officier qui commençait à se consacrer à l’étude des enseignements de

BLOG « COMPAGNONS DU DEVOIR / COMPAGNONS DU TOUR DE FRANCE »

Ce magnifique livre est enfin réédité ! Obsédés du compas, opératifs comme spéculatifs, réjouissez-vous ! Et dépêchez-vous de souscrire à cette véritable encyclopédie : il n’y en aura pas pour tout le monde. C’est ici que ça se passe

J’ai l’honneur de vous informer de ma participation à la conférence sur les coupoles organisée par l’Académie des sciences dans le cadre de ses « 5 à 7 » (Cycle histoire et philosophie des sciences). – LES COUPOLES – Qui ne connaît la célèbre coupole de l’Institut de France ? On l’évoque souvent pour parler des séances solennelles des cinq académies qu’elle abrite. Mais on parle peu de son histoire ou de sa forme insolite. C’est précisément de ces questions qu’est née l’idée de ce 5 à 7. D’où sort la coupole ?

BLOG « 3, 5, 7 ET  PLUS

Charles Baudelaire était-il franc-maçon ? On a pu le prétendre, notamment en raison de l’appartenance maçonnique avérée du Général Jacques Aupick, son beau-père avec lequel, pourtant, le poète ne s’entendait pas. Ce fut ainsi la position de Roland Dumas, alors avocat de la petite fille de l’un des éditeurs du poète, au début des années 1950.

LIBRE D’EN RIRE : Blog maçonnique dans le monde global de la communication numérique et des NBIC

Jalousée, parfois décriée, la Confédération helvétique est un îlot démocratique et prospère au cœur de l’Europe. Son influence politique et sa diplomatie sont-elles à la hauteur de sa puissance économique ? Avec Nicolas Bideau, ambassadeur – directeur de Présence Suisse

 

 

BLOG « SOUS LA VOUTE ETOILÉE »

Dossier : Histoire, mémoire et oubli Le GODF a-t-il vraiment le sens de l’histoire ? par Sébastien Desprairies 1877 quand les francs-maçons

17 et 18 novembre à la Bellevilloise Le Salon Maçonnique du Livre est organisé par l’Institut Maçonnique de France. Il réunit les obédiences

BLOG « COUP D’ŒIL EN LOGE ET AU DEHORS – LA FRANC-MAÇONNERIE EN CLINS D’ŒIL »
BLOG « L’ATELIER DES POÈTES »
 

Le bénitier des cerfs. Claude Legrand Le vent tend sa paume de tendresse Pour les accueillir nus dans son souffle  A la clairière bleue du silence

BLOG « PASSAGER ENTRE DEUX RIVES »

Le sel purifie, la Bible mentionne que les villes de Sodome et Gomor l’ont été avec du sel. On change aussi les pécheurs en statues de sel, on éloigne le mauvais sort, et l’on repousse les étrangers indésirables en répandant du sel. Le porte-parole du Christ comme sel de la terre (Matt, 5, 13) en est certes la force et la saveur, mais aussi le protecteur contre la corruption. C’est à cette propriété sans doute qu’il faut imputer son usage purificateur dans le Shintô, lorsque la divinité Izanagi, à son retour du royaume des morts, se purifié dans l’eau salée de la mer. C’est pourquoi l’alliance du sel désigne une alliance que Dieu ne peut briser (Nombres, 18,11 ; Chron., IL 5). Le Lévitique (2,1 .3) fait allusion au sel qui doit accompagner les oblations ; en tant que sel de l’alliance, tout sacrifice doit en être pourvu.

BLOG « LE MYOSOTIS DU DAUPHINE SAVOIE »

Le mardi 2 octobre 2018 a eu lieu le 25ème anniversaire de la Province de Neuilly-Bineau dans le cadre de la Tenue de Grande Loge Provinciale de cette Province, dans le Grand Temple de la GLNF rue Christine de Pisan, qui pour l’occasion était plein à craquer.

BLOG « DU MUSÉE VIRTUEL DE LA MUSIQUE MAÇONNIQUE »

Voici encore un maçon célèbre de son temps et complètement oublié aujurd’hui. C’est un musicien, mais pas un compositeur : voilà pourquoi je le présente ici plutôt que dans la partie « compositeurs maçons » du musée virtuel, où il n’aurait pas sa place….

 
 
 
BLOG « LA LETTRE DU CROCODILE »

Les Francs-maçons d’Afrique et d’Asie par Yves Hivert-Messeca. Cépaduès-Editions, 111 rue Nicolas Vauquelin, 31100 Toulouse. http://www.cepadues.com/ Nous parlons volontiers de l’universalité de la Franc-maçonnerie. Ce n’est pourtant le plus souvent

Le Blason. Langage de l’héraldique par Patrice de la Perrière et Stéphane Rossini. Préface de Michel Pastoureau. Editions Dervy, 19 rue Saint-Séverin, 75005 Paris, France. http://www.dervy-medicis.fr/ « Le Blason est aujourd’hui un langage qui nous semble…

BLOG « FREEMASONS FOR DUMMIES »

Once upon a time, there was this great and admired fraternity called the Freemasons. The Masons did incredible things, attracted the best and the brightest, proudly made a difference in society, and were the very pillars of their communities.

The annual Feast of the Hunter’s Moon event in West Lafayette, Indiana is one of the largest 18th century festivals in the country. It recreates the period between 1717-1791 around the French Fort Ouiatenon and its trading post along the banks of the Wabash River.  The first European settlement in Indiana, Fort Ouiatenon was the crossroads for numerous peoples and cultures that built our state and the nation.

 

BLOG « IDEAL MAÇONNIQUE »

Si l’apprentissage est essentiellement la transmission d’une pratique gestuelle, et l’éducation une transmission de connaissances intellectuelles, l’initiation pourrait se définir comme une transmission de vécus et d’émotions avec deux finalités possibles : l’appartenance à une communauté et/ou la modélisation d’une transmutation. C’est peut-être 

BLOG « LA FRANC-MAÇONNERIE AU COEUR »

Les anti –maçons primaires ont souvent fait des procès en sorcellerie à la franc-maçonnerie, les francs-maçons auraient fait un pacte avec le diable pour dominer le monde, depuis le temps qu’ont les accusent.

Guider par mon intuition, aider par mon parrain, plein de curiosité, avec envie, avec un désir sincère ou peut-être tout cela à la fois, j’ai frappé un jour à la porte du temple, je voulais le devenir. Un sentiment de solitude, une volonté

L’ avers, le côté face, le visible, le symbole fort, n’existe que par comparaison avec l’envers ou le revers, ce dernier terme peut prendre un caractère péjoratif c’est la démonstration que ce qui est dissimulé n’a pas toujours bonne..

BLOG « LA VOÛTE ETOILÉE »

BLOG DE « L’ART OU DU MAÇON »

BLOG « CRITICA MASONICA »

Jean-Pierre Bacot Après avoir noté l’implacable descente aux enfers de l’Église catholique française qui compte à ce jour quelque 14 000 prêtres dont la moitié est âgée de plus de 75 ans et en perd plus d’un millier par an, même si elle fait appel à des

Un bel ouvrage de 124 pages, de couverture bleue comme il se doit, vient d’être produit par le Grand chapitre féminin de France, sous le titre Les Ordres de sagesse au féminin. Entendez les quatre ordres, plus un, qui permettent à leurs titulaires d’approfondir.

Jean-Pierre Bacot Sous le titre Les premiers pas de la franc-maçonnerie de Londres à Paris (collection Pollen maçonnique n° 16, 10 euros), Roger Dachez, Pascal Dupuy, Philippe Langlet et Cécile Révauger nous offrent un bel exemple d’honnêteté intellectuelle.

www.gadlu.info/

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
CLAIRVAUX, LA CLAIRE VALLEE, DE L'OMBRE A LA LUMIERE

CLAIRVAUX, LA CLAIRE VALLEE DE L’OMBRE A LA LUMIERE

 

En 2022, le centre pénitentiaire de Clairvaux dans l’Aube installé dans les locaux de l’ancienne Abbaye par Napoléon Ier en 1808, fermera. L’occasion de réfléchir sur l’enfermement, Clairvaux redeviendra sans doute un lieu de mémoire, le lieu où Bernard de Clairvaux fit retraite, se retira du monde. Il établit en 1129 « les statuts » de l’ordre du Temple.

Ces Chevaliers du combat, mais aussi de l’esprit. Bernard de Clairvaux a eu une vie active, fut-il un cénobiteun moine soumis à une règle et un abbé ou un gyrovagueinspiré parcourant le monde ?

 

Bernard avait les qualités d’un rassembleur, il se lie d’amitié avec Pierre le Vénérable l’abbé de Cluny très influent à son époque. Il s’intéresse au Cantique de Salomon, il tente d’élucider le dogme avec le secours de la raison, persuadé qu’il faut combattre les vices pour résoudre les problèmes de la société, c’est un moine de l’humilité.

 

On a retenu de lui qu’il fut le fondateur de l’ordre du Temple, il a été aussi le prêcheur de la 2èmecroisade, conscient sans doute que les croisades furent de véritables massacres. Il écrit en 1130 une lettre aux Templiers dans laquelle il leur explique, que pour un chrétien il est plus difficile  de donner la mort que de la recevoir. Le Templier doit-être sans haine et sans orgueil.

 

Bernard s’est aussi illustré par ses luttes contre les violences faites aux Juifs, courage rare à cette époque, il a combattu l’intelligence triomphante, l’arrogance et les promesses dialectiques, la foi soumise à la raison au détriment de la vie intérieure, persuadé que le pouvoir spirituel doit dominer le pouvoir temporel. Il était à l’époque dans l’air du temps, on connaît la suite avec le massacre des Templiers. 

Il pensait surement que le compas de l’esprit devait être placé au-dessus de l’équerre de la matière. Bernard demandait aux moines de Clairvaux d’incarner leur spiritualité dans leur vie quotidienne, par un idéal d’austérité et d’humilité. « En s’acceptant tel qu’il est  l’homme, par une démarche d’humilité et de travail intérieur, connaissant sa propre faiblesse il devient capable de compatir à celle d’autrui. »

 

 

Bernard croit au libre arbitre, à la capacité de l’homme de se perfectionner, de choisir la pratique du bien.

 

Je ne sais pas si tous les prisonniers entre les murs de Clairvaux ont entendu, les paroles de Bernard, se sont penchés, sur la règle de Saint Benoit de Nursie, mais si ce fut le cas de certains d’entre eux ils ont sans doute connu la joie et l’espérance.

 

Les Templiers, puis les Francs-Maçons ont dans leur liturgie, leurs rituels, bien des principes vivants de Bernard de Clairvaux, dans les Vallées et les Camps on entend encore résonner ses paroles.

 

Les prisonniers retirés du monde, ont-ils murmurés au cours de leurs promenades dans les cloîtres, ces mêmes paroles ?

 

L’emmurement perpétuel fut aboli par la révolution en 1791 au sens physique, il demeureencore pour celui qui ne peut se libérer de sa matérialité  pour conquérir sa liberté spirituelle. Une des plus grandes barbaries de notre société est l’asservissement au matérialisme. Notre devoir est de donné à ceux qui le demandent  la clé d’ivoirepour ouvrir la porte basse située dans le mur, cette clé qui permet l’accès aux plus hautes sphères de la spiritualité, ouvre la voie vers l’amour fraternel.

 

JF.

Bernard de Clairvaux

 

« Ô midi véritable ! Plénitude de chaleur et de lumière ! Permanence du soleil ! Disparition des ombres, assèchement des marécages et pureté de l'air ! Ô solstice continuel d'un jour sans déclin ! Ô lumière de midi et douceur du printemps ! Ô splendeur de l'été et abondance de l'automne ! Et pour rien oublier, ô repos et loisir de l'hiver ! Ou si vous préférez, l'hiver seul, alors, s'en ira et disparaîtra ! ».

 

 

 Comparez votre présent à votre passé ; voyez si vous avez fait des progrès en vertu, en sagesse, en intelligence, en mansuétude, ou si, ce qu'à Dieu ne plaise, vous n'auriez pas décliné. Si vous êtes plus patient ou plus impatient, plus emporté ou plus doux, plus fier ou plus humble, plus allable ou plus austère, plus humain ou plus intraitable, plus pusillanime ou plus courageux, plus sérieux ou plus dissipé, plus circonspect ou plus confiant, qu'il ne doit vous convenir de l'être. 
Saint Bernard de Clairvaux ; La considération (1149-1152)

 

 L'amour n'a d'autre cause que lui-même, ni d'autre fruit : Son fruit, c'est d'aimer. 
Saint Bernard de Clairvaux ; L'amour par lui-même - XIIe s.

 

 

Extrait Règle de Saint Benoît de Nursie fondateur de l’ordre des cisterciens.

 

"L'heure est venue, dit-elle, de sortir de notre sommeil." (Rm 13,11) .  Ouvrons les yeux à la lumière divine. Ayons les oreilles attentives à la voix de Dieu qui nous crie chaque jour cet avertissement:"Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs" (Ps 94,8) ,  et ailleurs : "Qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises " (Ap 2,7) .  Et que dit-il ? "Venez, mes fils, écoutez-moi, je vous enseignerai la crainte du Seigneur. (Ps 33,12) .  Courez pendant que vous avez la lumière de la vie, de peur que les ténèbres de la mort ne vous saisissent." (Jn 12,35) . 

 Le Seigneur, cherchant son ouvrier dans la foule du peuple à laquelle il crie, dit encore : "Quel est l'homme qui veut la vie et désire voir des jours heureux ?" (Ps 33,13) .  Que si, à cette demande, tu lui réponds : "C'est moi", Dieu te réplique :  "Si tu veux avoir la vie véritable et éternelle, interdis le mal à ta langue et à tes lèvres toute parole trompeuse ; détourne-toi du mal et fais le bien ; cherche la paix avec ardeur et persévérance. (Ps 33,14-15) .  Et lorsque vous agirez de la sorte, mes yeux seront sur vous et mes oreilles attentives à vos prières, et avant même que vous ne m'invoquiez, je vous dirai : Me voici.'" (Cf. Ps 33,16 Is 58,9)  Quoi de plus doux, frères très chers, que cette voix du Seigneur qui nous invite ?  Voyez comme le Seigneur lui- même, dans sa bonté, nous montre le chemin de la vie. 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
L'INITIATION LA FIN DES A PRIORI

L’INITIATION LA FIN DES A PRIORI

 

Nos a priori ne sont bien sûr fondés sur aucune expérience, mais simplement sur notre méconnaissance, nos préjugés sans rapport avec le réel, ils sont ou de bonne ou de mauvaise foi. Ils polluent nos rapports sociaux, notre vie avec les autres, ceux qui nos entourent et les hommes en général. Ils sont une réduction de notre pensée et de la dimension d’autrui.

 

Nous habillons la vérité, d’une vision de celle-ci, nous fondons nos jugements sur nos certitudes, nos préjugés. Pourtant, il est, des a priori, qui naissent de notre intuition, en dehors de notre raison. Voltaire pensait à ce propos,  les a priori ne sont pas à la portée de l’humain, cela concerne ce qui était avant. Il l’exprimait ainsi : « Raisonner a priori est une chose fort belle ; mais elle n’est pas de la compétence des humains. »Il pensait sans doute que cela est du domaine du Grand Architecte ?

Cela se discute au regard de l’adage : la première vue ou la première impression est souvent la bonne, j’en ai l’intuition.L’application de cet adage stricto sensu pourrait faire tomber bien des têtes innocentes. Il faudra confirmer cette intuition pour ne pas s’enfermer dans nos certitudes et prendre les apparences pour des réalités.

La méthode initiatique propose un travail sur nous-mêmes, par le préalable de la connaissance de ce que nous sommes, pour aller vers la connaissance de l’autre, sans préjugés, sans a priori, sans jugement hâtif. Il nous faut pour cela acquérir une autre conscience, ou élever notre conscience, aller vers une conscience plus éveillée, plus vigilante. C’est un long travail que de combattre nos a priori, ils ont la vie dure ils sont nourris par notre ego. 

 

L’initiation qui est commencement, nouvelle vie, donc évolution permanente permet à cette nouvelle conscience née du choc de l’initiation, de naître  et évoluer. Nous passons du sommeil de notre conscience, à son réveil puis à l’éveil, c’est la voie royale vers la vérité de l’être, vers la fin des a priori, la libération pour l’accession à cet autre plan de conscience qui permet l’accueil de l’autre, l’expansion de l’amour fraternel.

A quoi servirait l’initiation si elle ne permettait pas de lever le voile des apparences, pour atteindre une vision plus haute, plus juste, plus complète de la spiritualité qui est en germe en nous.

 

Si nous devions nous satisfaire de nos a priori, il serait inutile d’ouvrir le livre des mystères de la vie, de chercher à connaître  l’essentiel, le sens intérieur, l’Es-sens-ciel. L’initiation maçonnique propose un voyage au centre, au cœur des choses, au-delà des a priori.

 

JF. 

L'INITIATION LA FIN DES A PRIORI

A LIRE : le commentaire de Cincinnatus article sur la quête de la Vérité un véritable défi du 10/10/2018

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/
2018/10/la-quete-de-la-verite-un-veritable-de

 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA FRATERNITE ET L'INSTINCT GREGAIRE

LA FRATERNITE ET L’INSTINCT GREGAIRE

 

Il existe une confusion entre la fraternité et l’instinct grégaire, cette propension de l’homme, comme l’animal à se regrouper en meute, en clan entre personnes faisant partie d’un même groupe social, ou ayant des activités, des passions communes, des religions identiques. L’entre soi rassure, conforte, mais aussi renferme, divise, cloisonne, la solidarité d’universelle devient sélective réservée à un groupe déterminé, un réseau professionnel, social, un groupe d’amis virtuels ayant le plus de points communs possibles, ils sont comme nous, ils ont leur place dans notre groupe.

 

La franc-maçonnerie propose au contraire de réunir ce qui est épars, la rencontre de femmes et d’hommes qui sans elle ne se seraient jamais connus. Elle est une forme de religion, de religere, de relier, une religion universelle. Rien ne prédestinait ces femmes et ces hommes à se réunir dans une fraternité. C’est le mystère de la connaissance de leur être intérieur qui permet cette rencontre qui semblait improbable. Les frères et les sœurs sont membres du « troupeau des humains. »La fraternité qui soude les maillons de leur chaine, va plus loin, plus haut.

Partager le pain en compagnon

 

Ils ont en commun de vouloir se libérer de la dictature de leur ego, cet ego qui peut prendre toutes les formes, jusqu’à la plus redoutable, celle de la puissance de l’intellect, qui accumule des savoirs sans enrichir l’être.

 

La fraternité maçonnique est le lien, le ciment qui permet de construire un édifice personnel, intérieur avec le secours et l’aide des autres.

Construire ce chemin vers la sagesse implique des efforts, une ascèse, une pratique des exercices spirituels contenus dans les rituels maçonniques. Se libérer progressivement de l’impérialisme de notre ego, permet le rapprochement fraternel entre les sœurs et les frères en humanité.

Boire le vin de la Connaissance

 

L’initiation maçonnique n’est pas une simple inscription dans un réseau social, elle est une ligne de vie acceptée volontairement. Apprendre à se connaître, à se délester de ses parties les plus sombres, jusqu’à ce que l’égotisme devienne sans intérêt, désuet, face à la découverte de l’immensité de l’amour fraternel.

 

Ainsi réveillée, travaillée, la fraternité, la générosité donnera du sens à notre vie. Sortant alors de la barbarie nous pourrons rêver et mettre en place un monde meilleur, plus juste, plus fraternel.

 

La Fraternité maçonnique n’est pas un corporatisme réducteur, mais un centre d’union entre tous les hommes, un amour universel. Les francs-maçons s’unissent dans une véritable fraternité d’arme pour défendre la liberté, *l’équité.

 

JF.

 

*Je préfère l’équité à l’égalité.

CITATIONS FRATERNELLES

 

 On est frère en quelque chose et non frère tout court. Le partage n'assure pas la fraternité. Elle se noue dans le seul sacrifice. Elle se noue dans le don commun à plus vaste que soi. 
 

Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

 

 

 La fraternité est le partage réciproque du cœur, du travail et des biens. 
 

Henri Lacordaire

 

 L'égoïsme et la haine ont seuls une patrie, la fraternité n'en a pas ! 
 

 Alphonse de Lamartine ; La Marseillaise de la paix, le 28 mai 1841.

Le temps est loin de nos vingt ans

Des coups de poings, des coups de sang

Mais qu'à cela ne tienne, c'est pas fini

On peut chanter quand le verre est bien rempli

 

 

[Refrain]

Buvons encore une dernière fois

À l'amitié, l'amour, la joie

On a fêté nos retrouvailles

Ça m'fait d'la peine

Mais il faut que je m'en aille

 

Et souviens-toi de cet été

La première fois qu'on s'est saoulé

Tu m'as ramené à la maison

En chantant, on marchait à reculons

 

[Refrain]

Buvons encore une dernière fois

À l'amitié, l'amour, la joie

On a fêté nos retrouvailles

Ça m'fait d'la peine

Mais il faut que je m'en aille

 

Je suis parti changer l'étoile

Sur un navire, j'ai mis la voile

Pour n'être plus qu'un étranger

Ne sachant plus très bien où il allait

 

[Refrain]

Buvons encore ( Buvons encore)

Une dernière fois ( Une dernière fois)

À l'amitié, l'amour, la joie

On a fêté nos retrouvailles

Ça m'fait d'la peine

Mais il faut que je m'en aille

 

J't'ai raconté mon mariage

À la mairie d'un p'tit village

Je rigolais dans mon plastron

Quand le maire essayait d'prononcer mon nom

 

[Refrain]

Buvons encore ( Buvons encore)

Une dernière fois ( Une dernière fois)

À l'amitié, l'amour, la joie

On a fêté nos retrouvailles

Ça m'fait d'la peine

Mais il faut que je m'en aille

 

J'n'ai pas écrit toutes ces années

Et toi aussi, t'es mariée

T'as trois enfants à faire manger

Mais j'en ai cinq

Si ça peut te consoler

 

[Refrain]

Buvons encore ( Buvons encore) 

Une dernière fois ( Une dernière fois)

À l'amitié, l'amour, la joie

On a fêté nos retrouvailles

Ça m'fait d'la peine

Mais il faut que je m'en aille

 

 

 

Buvons encore une dernière fois

À l'amitié, l'amour, la joie

On a fêté nos retrouvailles

Ça m'fait d'la peine

Mais il faut que je m'en aille

 

Buvons encore une dernière fois

À l'amitié, l'amour, la joie

On a fêté nos retrouvailles

Ça m'fait d'la peine

Mais il faut que je m'en aille

 

Ça m'fait d'la peine

Mais il faut que je m'en aille

 

Graeme Allwright

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE PANDEMONIUM

LE PANDEMONIUM

COMME UN FLEAU

 

Pandémonium est la capitale des enfers, Renuka Pecha nous propose d’y faire un tour, mais ces enfers sont sont-ils si loin de notre quotidien ? Renuka Pecha a choisi ce titre pour son premier roman, est-ce un thriller, un documentaire ou un guide de voyage pour la découverte d’une contrée bien proche de nous, c’est pour moi la clé, qui ouvre la porte d’un voyage initiatique.

 

Dans ce pays s’affrontent le bien et le mal, le tome I est une descente dans les ténèbres les plus profondes où est enfouit le mal, le mal consubstantiel à l’homme qui a chuté, il y a bien longtemps ou l’homme incapable de trouver l’harmonie des contraires.

 

Ce mal est un véritable fléau, une souffrance ancrée dans les recoins les plus obscurs de nous-mêmes, prêt à surgir au moindre moment de faiblesse, d’insouciance, alors de quel coté penchera le fléau de la balance ?

 

Il y a surement un prix à payer pour sortir de cette ombre, de ces ténèbres, une clé à trouver pour accéder au savoir à cette gnose.Dans ce voyage nous verrons « le fléau des contraires », le symbolisme de ce fléau, nous inspire une réflexion sur notre vie et le sens à lui donner. L’impérieuse nécessité de se soumettre à notre tribunal intérieur aurait dit Kant, notre conscience, pour décider où nous voulons aller, vers le bien la Lumière, ou bien souhaitons nous rester dans les ténèbres du mal et de l’ignorance.

 

Renuka Pecha nous révèle la devise de cette secte satanique : « Comme la vie et la mort, l’équilibre est maître de toutes choses. Sois le cadran des contraires et tu deviendras ton propre Dieu. »

Dans cette devise transparaît le désir d’être un homme Dieu, ou demi-Dieu. Nous ne sommes pas loin du trans humanisme !

 

Comme gérer ce problème ancestral de la séparation du bien et du mal, comment garder l’équilibre sans pour autant s’en considérer le maître, comme un maître des horloges, comment maintenir le fléau au centre. Faut-il comme dans un rêve remonter aux origines à la recherche d’une pureté oubliée, dégradée, ou simplement la garder en mémoire, pour quelle éclaire de sa lumière notre présent.

 

Renuka Pecha semble savoir que l’ordre succède au chaos, aurait-elle reçu cette devise ? C’est le titre du deuxième Tome de son voyage,l’ordre né du chaos.

 

Cette jeune auteure arrive à nous glacer le sang et nous mettre devant le miroir pour affronter notre part d’ombre.

N’espérez pas vous détendre et poser les livres après les avoir ouverts, la lecture de ces deux tomes, est une confrontation avec le mal qui dort au fond de votre être, vous irez jusqu’au bout de la nuit, jusqu’à l’endroit où il vous faudra positionner le fléau de la balance.

 

JF.

RENUKA PECHA - L'Auteure

RENUKA PECHA - L'Auteure

A LIRE   

 

LE PANDEMONIUM de Renuka PECHA

 

Note de L’éditeur.

 

1900. Un siècle s'achève et une nouvelle ère voit le jour à Paris. Une ère de modernité et de progressisme, là où le conservatisme et le traditionalisme émaillaient alors le quotidien des Parisiens. Avec l'inauguration de l'Exposition Universelle, la capitale devient le théâtre de bouleversements majeurs et riches en promesses, où nouvelles Sciences et utopies futuristes deviennent l'épicentre des consciences. Sur fond de colonialisme, dans un Paris aux multiples facettes où se côtoient magnificence et indigence, noblesse et pauvreté, hypocrisie et faux-semblants, va se jouer le plus effroyable jeu de piste qui mènera nos personnages sur les traces d'un (ou de) tueur(s) particulièrement sadique(s). Les protagonistes, un inspecteur de police tourmenté et à l'esprit torturé, qui fait figure d'antihéros idéaliste avec de multiples faiblesses et une vision du monde assez stéréotypée ; son équipier énigmatique et aux pensées impénétrables ; un journaliste criminologue dont les motivations restent floues ; ainsi qu'une jeune femme assistante du médecin légiste, qui essaie de trouver sa place dans ce monde d'hommes et de préjugés. Ces quatre personnages vont être les témoins d'une série de meurtres tous plus atroces les uns que les autres, où le (ou les) coupable(s) va les soumettre à un jeu de piste en déposant sur chaque scène de crime des indices ou des messages, qu'ils devront savoir déchiffrer pour mettre en lumière une vérité à laquelle personne ne s'y attendait et qu'en fin de compte, ils auraient peut-être préféré ignorer.

De pièces dorées gravées de trois crânes retrouvés à l'intérieur de cadavres, à des inscriptions tracées avec du sang, nos protagonistes, pour trouver des réponses, vont être contraints d'arpenter le Tout-Paris en s'enfonçant dans les carrières souterraines de la capitale où ils découvriront la face cachées de l'Exposition Universelle, en se hasardant dans des égouts renfermant un terrible danger, en pénétrant dans la Zone, le territoire des âmes perdues et lieu le plus misérable et dangereux de la cité, ou encore, en participant à visage masqué à l'assemblée d'une secte constituée de meurtriers sanguinaires, au fin fond des catacombes. Sur fond de romance, leur progression vers la vérité va les rapprocher du ou des tueurs, mais surtout les amener à se remettre en question et à redéfinir leurs priorités, à comprendre les véritables enjeux de leur vie. Confronté à la mort à chaque instant, chacun va devoir faire face à ses propres ténèbres et donner un sens à sa vie, en affrontant ses propres faiblesses et des peurs qu'ils avaient jusque-là choisi d'ignorer...

Une histoire terrifiante en deux tomes...

Tome 1

Parmi les ombres

 

Tremblant de tout son être, elle accéléra sa course. Elle voulait sortir de ce cauchemar au plus vite. Sa robe tachée de boue et de sang la ralentissait et soudain, alors qu'elle regardait pour la énième fois derrière son épaule, elle s'écroula de tout son long sur le petit chemin caillouteux. Elle se mit à pleurer. Pas de douleur, mais de peur, de cette terreur sourde qui l'avait envahie et qui annihilait tous ses sens.

 

Tome 2

L'ordre né du chaos

- Je ne sais pas trop comment vous expliquer la situation, avoua-t-il enfin. C'est incompréhensible. Absurde même ! (Il se frotta les yeux paresseusement et jeta un coup d'oeil à travers la vitre d'un air pensif.) ... Il y a eu une vague de meurtres dans l'enceinte de l'Exposition Universelle. Ce sont les gardiens qui ont trouvés les corps pendant leur ronde d'inspection, précédant l'ouverture de l'Exposition ce matin. Mais ces meurtres sont... comment dirais-je...?Anormaux...
- Qu'entends-tu par là ? Et bien... Il y a trois scènes de crimes, expliqua le titan. Les cadavres ont été placés à trois endroits différents, et la façon dont... dont les corps ont été massacrés, cela ne fait aucun doute qu'il y avait trois tueurs. Ces assassins sont... monstrueux. Inhumains.

 

 

Biographie de l'auteure

 

Née à Nagpur, en Inde, en 1987, Renuka est une jeune femme adoptée par un couple de Français. Dès sa plus jeune enfance, elle emménage à Brest où elle y vit encore actuellement. Après une formation littéraire, elle rejoint les Beaux-Arts, puis se lance dans des études de psychologie criminelle dans le cadre desquelles elle rencontrera tous les acteurs d'un drame judiciaire. C'est durant cette période que germera l'intrigue de son premier roman : Pandémonium, lequel met en scène les recoins les plus obscurs de l'âme humaine, les esprits les plus torturés. L'auteure écrit alors cette histoire prenante sur fond historique, en se référant à ses connaissances sur la psychologie criminelle, tout en gardant en tête que pour comprendre pourquoi un tueur passe à l'acte, il faut tenter de penser comme lui.

 

PANDEMONIUM TOME I – PARMI LES OMBRES. TOME II- L’ORDRE NE DU CHAOS.

ISBN 978-2-37224-130-4

 

Editions des Tourments – www.editionsdestourments.fr

www.facebook.com/editionsdestourments

Voir les commentaires

Publié le par Jacques Viallebesset

Cet article est reposté depuis L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset.

Voir les commentaires

Publié le par Blog-notes des Meuniers de la Tiretaine

Cet article est reposté depuis Le Blog-Notes du Rite.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA QUÊTE DE LA VERITE, UN VERITABLE DEFI

LA QUÊTE DE LA VERITE, UN VERITABLE DEFI !

 

La Vérité, du latin veritas, le vrai, le réel, s’oppose à l’erreur, le franc-maçon est à la recherche de la vérité, il fait cette démarche de sa propre volonté, il veut devenir un enfant de la Lumière et de la Vérité, il a soif du réel, faim de la connaissance. Partir sur le chemin de la Vérité est un véritable défi dans ce monde formaté, où les mêmes informations uniformes circulent en boucle et prennent l’apparence de la vérité.

 

On assiste non plus à une quête du sens, mais à la recherche du scoop, du buzz, à l’immédiateté de la diffusion, la communication devient essentielle donc essence. La dialectique et la rhétorique se sont mises au service du sophisme.

 

Dans un monde d’images et sons, la presse écrite ne subsiste qu’avec la perfusion des subventions d’état, à l’heure de la montée des démocraturescela interroge. Elle est condamnée à une diffusion réduite, à hauteur du bon vouloir de ses annonceurs publicitaires et de ses points de diffusions en régression. Son contenu asservi au nouveau monde de la finance limite sa pluralité d’opinion, heureusement la qualité et la liberté de ton de certains journalistes, préserve son indépendance, ils sont les derniers remparts contre les Fake News.Quand on voit le mépris de certains hommes politiques chargés  de la vie de la cité pour les journalistes, nous avons de quoi être vigilants.

 

Le franc-maçon connaît la vanité et l’orgueil qui détruit les temples matériels, il sait aussi qu’il lui faut construire un temple de l’esprit en lui-même et dans le monde.

Il n’accepte aucune limite à la recherche de la Vérité.Cette formule figure  dans la constitution générale de la Grande Loge de France, obédience maçonnique spirituelle et pluraliste, refusant toute pensée dogmatique. Le franc-maçon croît en la force de sa conscience, il sait que pour franchir ses limites, pour aller vers la Vérité, il va devoir livrer un combat contre lui-même, son ego et les forces extérieures, il devra lutter sans cesse pour faire régner la justice et la paix en lui-même et sur la terre.

Il devra dépasser son ego pour atteindre la Vérité, c’est un véritable combat spirituel.

Il lui faut des outils pour cette mission, au premier rang de ceux-ci est son rituel, livre de pratique des petites et des grandes vertus, qui sont les pierres à travailler, à mettre en place dans ce temple spirituel au centre duquel s’épanouit l’amour du prochain. Construire ce temple s’est remettre en cause, ses idées pré conçues, ses certitudes, savoir imaginer l’inimaginable, écouter sa conscience, sa raison, mais aussi au-delà son intuition du bien, renoncer à toutes les vérités imposées, programmées, pour chercher sans cesse la Vérité la plus objective possible, sachant qu’elle ne sera jamais atteinte, mais il faut aller sur le chemin, muni de sa foi maçonnique et de son espérance en l’homme. Ce travail constant sur lui-même n’est possible que grâce à l’espérance et la conviction de sa perfectibilité.

 

Les vérités scientifiques ne s’établissent que grâce à un travail acharné, une expérimentation constante. Notre recherche de la Vérité impose aussi une ascèse, des exercices spirituels constants. Nos rituels célèbrent la gloire du travail,le compagnon constructeur de lui-même, partage sur sa route le pain avec ses frères. Il est capable de se délester du poids de sa vanité, de reconnaître son ignorance, pour marcher humblement sur la voie de la sagesse, cela lui demandera du temps qui ne compte pas, puisqu’il connaît l’étoile qui brûle d’amour dans son cœur. Il est armé de son courage et de l’indispensable corde qui lui tende ses frères qui ont parcouru le chemin devant lui, ceux qui sont passés de l’autre côté du sommet de la montagne, qui ont franchi, abolis toutes leurs limites pour connaître la Vérité et qui sont toujours présents dans la chaîne d’union fraternelle, celle qui réunit les véritables enfants de la lumière et de la Vérité.

 

JF.

LA QUÊTE DE LA VERITE, UN VERITABLE DEFI
LA QUÊTE DE LA VERITE, UN VERITABLE DEFI

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog