Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jacques Viallebesset

Cet article est reposté depuis L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
SORTIR DES TÉNÈBRES.....

Hier soir, il était midi l’heure de la pleine lumière, trois nouveaux postulants ont reçus la lumière, trois nouvelles routes ont été ouvertes, trois regards se sont tournés vers eux-mêmes et vers l’Orient. La chaîne s’est ouverte et agrandie de trois nouveaux maillons. Les ouvriers contents et satisfaits de leur travail sont retournés dans le monde avec la joie au cœur.

 

JF.

SORTIR DES TÉNÈBRES.....

Planche de Bienvenue

 

Bienvenue en ce Temple où la lumière pleut

Bienvenue en ce lieu où la Fraternité

Modère nos passions pour que l’Humanité

Progresse sur la terre, pour que s’ouvrent vos yeux,

Sur notre rêve humaniste, d’amour et d’espérance

Et pour qu’il s’accomplisse dans la persévérance.

 

Chaque nouvelle naissance raffermit notre quête,

Elle fortifie nos choix et éclaire le faîte

Du Temple qui resplendit jusqu’au fonds de notre âme (1).

 

Bienvenue parmi nous vous étiez attendus

Il n’y a point de hasard, et vous nous êtes rendus

Maçons sans tablier, hier dans nos cités

Vous arpentiez la vie, recherchant l’équité,

Profanes lumineux, et l’éclat de vos vies(2)

Comme l’Aura de vos cœurs ont convaincu nos yeux(3).

 

Il y aura des questions et il y aura des doutes

Sur la voie escarpée de vos cheminements

Mais le Temple s’édifie ; imperceptiblement.

Alors Il faut aller au bout de ce voyage

Il faut vous mettre en route avec l’aide des plus sages

Qui sont à vos côtés, comme havre et sillon

Comme planche de salut qui sauve du tourbillon.

 

A l’orée de minuit notre chaîne d’union

Consacre la tenue, et la lumière crue(4)

Se répand dans nos cœurs qui entrent en communion.

 

Bienvenue parmi nous ; ces instants sont très forts

Ils resteront encrés toute votre vie durant(5)

Ils seront référence, point d’encrage et ressort ;

 

Par cette initiation, l’Edifice grandit

Notre quête obstinée trouve ici une réponse(6)

Partielle mais féconde ; notre rêve se bâtit :

 

L’Universel bonheur !

 

Et bientôt cette marée submergera nos cœurs

Elle guérira les maux qui envahissent le monde(7) .

                                     Philippe Jouvert.

 

(1)+(2)+(3)+(4)+(5)+(6)+(7)= « Ma vie durant, mes yeux ont cru, mais mon âme a

                                                            su trouver LA réponse aux mystères du Monde… »

Avec l'aimable autorisation de l'auteur.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA FRANC-MAÇONNERIE EST UNE SAGE-FEMME

LA FRANC-MAÇONNERIE EST UNE SAGE FEMME

 

La coutume chez les francs-maçons est de qualifier la franc-maçonnerie de veuve, dont ils seraient les enfants, c’est donc une femme, et plus encore une, sage-femme.

 

Le symbolisme du retour, de la re naissance, de la régénération est présent dans de nombreuses traditions initiatiques, le néophyte fait un retour dans la nuit cosmique, pour vivre ensuite une nouvelle création.

Au milieu de sa vie l’être souffrant souvent comblé par l’avoir, est saisi d’un manque d’être, il part à la recherche d’un sens à donner à sa vie, cherche des réponses pour retrouver sa nature originelle.

 

Il veut vivre une autre vie plus spirituelle, connaître son être intérieur, détaché de la seule matérialité. Il veut écrire une nouvelle page de son existence et le temps presse il est déjà midi. Plongé dans l’ombre de la caverne, avec sa plume, de sa libre volonté il remplit la page blanche, éclairé par la faible lumière.

 

Il passera par une phase de régression, contraction, il s’efforcera de vaincre cette mort physique qu’il craint, pour la transformer en un rite de passage vers un autre monde, celui de l’esprit, un monde indestructible, c’est son passage du monde profane au monde sacré.

C’est là qu’intervient la fonction obstétrique de la franc-maçonnerie, cette femme sage qui donne depuis 300 ans naissance à ses enfants qui cherchent la lumière au fond d’eux-mêmes, elle éveille leur conscience, alors naissent des hommes nouveaux, ses fils spirituels.

 

La franc-maçonnerie forge ces hommes nouveaux comme Tubalcain après avoir extrait le métal de la terre, travaille dans sa forge, ou le chevalier de l’esprit redressé glaive de la justice en main protège la veuve et l’orphelin.

 

Mircea Eliade dans son ouvrage : Le Sacré et le Profane souligne un invariant à toutes les traditions, voies d’accès à la spiritualité, c’est le symbolisme obstétrique : « L’accès à la voie spirituelle comporte toujours la mort à la condition profane, suivie d’une nouvelle naissance. »

 

JF.

LA FRANC-MAÇONNERIE EST UNE SAGE-FEMME

Magnifique voix qui sera présente au prochain festival interceltique de Lorient au mois d'aôut prochain.

JF

Alain GENTY - Joanne McIVER
"Eternal Tides" - (Marées éternelles)

 

 

Paru chez BUDA Musique, ce CD, « Eternal tides », semble reprendre la Bande Originale d’un film, l’illustration sonore de superbes et pittoresques images dont l’Ecosse, la Mer du Nord et ses « marées éternelles » feraient toile de fond à la narration d’histoires d’antan vécues, comme celle des lamentations d’une mère pour son fils, sur les traces de ses grand-père et père, partant à la pêche au milieu du vaste océan ou le chant de travail de trois ouvrières qui, toute la journée, sur le quai du port, vidaient des harengs.
Au sein de ce métrage, ne figureraient pas que ces évocations laborieuses, mais aussi, sur une plage, les souvenances nostalgiques d’étés d’enfance et de châteaux de sable, des retours chez soi par le ferry et des hymnes à l’invincible nature . A lire plus sur le site de Alain GENTY et Joanne McIVER.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
L'ITALIE ANTI MACONNIQUE ?

L'ITALIE ANTI MACONNIQUE ?

Thierry N, un lecteur du Blog nous alerte sur les intentions du nouveau gouvernement Italien ! La chasse aux francs-maçons est à nouveau ouverte ?

JF.

France Info

Italie : interdits de gouvernement, les francs-maçons dénoncent une mesure rappelant "les lois fascistes"

Cette règle inscrite dans le programme établi entre le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue en vue de la formation d'un gouvernement, n'a pas tardé à faire réagir.

 

 

Le "code éthique" des partis antisystème italiens est clair : "Ne peuvent pas entrer dans le gouvernement : des personnes (...) qui appartiennent à la franc-maçonnerie". Au même titre que "les personnes condamnées au pénal". Cette règle inscrite dans le programme établi entre le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue en vue de la formation d'un gouvernement, n'a pas tardé à faire réagir. Vendredi 18 mai, les francs-maçons italiens ont dénoncé une mesure "anticonstitutionnel" et rappelant "les lois fascistes".

Le Grand Orient d'Italie a précisé que "les francs-maçons jurent solennellement fidélité à la République italienne (...) et s'engagent à respecter les normes et les lois".

"Une dérive liberticide dangereuse"

"L'idée d'insérer une clause anti-francs-maçons dans le contrat entre la Ligue et le M5S est contraire aux principes constitutionnels. Elle rappelle les lois fascistes que les francs-maçons ont toujours dénoncé et qui représentent les conséquences d'une dérive liberticide dangereuse", assure le Grand Orient dans un communiqué.

Il rappelle les articles de la Constitution qui s'opposent à cette discrimination, et cite les noms de ses membres qui se sont illustrés dans l'histoire du pays, de Garibaldi à Goffredo Mameli, auteur de l'hymne italien.

L'accord historique !

L'accord historique !

Sur le Blog de Jean Laurent TURBET

Les frères attendent les termes de l'accord qualifié d'historique par Jean-Laurent Turbet !

 

Historique ! SCDF et SCPLF : Signature d'une convention de rapprochement des deux Juridictions.

Publié par Jean-Laurent Turbet sur 17 Mai 2018, 14:51pm

Catégories : #Franc-Maçonnerie,  #SCDF,  #SCPLF,  #REAA,  #Unité,  #Unification

Il y a des moments réellement historiques. 

La signature de la Convention  visant au rapprochement des deux juridictions du Rite Écossais Ancien et Accepté (REAA) en France à savoir le Suprême Conseil de France (SCDF) et le Suprême Conseil pour la France (SCPLF), hier à 11 h 45 dans les locaux du SCDF, rue Puteaux, est incontestablement de ceux là

Nous pouvons imaginer l'émotion des deux Souverains Grands  Commandeurs et des membres actifs des deux Suprêmes Conseil présents.

Les deux signataires sont Henri Lustman, Très Puissant Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil pour la France et Claude Collin, Très Puissant Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil de France (photo ci-contre).

Cette Convention historique est le premier pas vers la réunification en France des Hauts Grades du Rite Écossais Ancien et Accepté.

J'imagine également la joie de tous les frères qui pratiquent notre maçonnerie écossaise régulière et traditionnelle lorsqu'ils liront ces lignes.

Enfin !! Enfin la réunion tant attendue des deux juridictions n'est plus un rêve mais va bientôt devenir une réalité.

Il s'agit maintenant de parachever dans l'enthousiasme l'oeuvre de réunification du Rite Écossais Ancien et Accepté tant attendue et tant espérées par tous les frères écossais.

Houzé !! Houzé !! Houzé!!

Et merci à nos frères des deux Suprêmes Conseils de rendre bientôt cet espoir fou il y a encore quelques années, devenir réalité d'ici peu, nous l'espérons tous !

Jean-Laurent Turbet

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE TEMPLE DE L'ESPRIT

LE TEMPLE DE L'ESPRIT

Est-ce le centre de cette cité mythique, solaire, souterraine, de cette Jérusalem céleste improbable, inatteignable, ou de cette cité que l’on découvre tout simplement en poussant la porte de son cœur, en s’ouvrant à l’autre.

Cette Agartha qui est nulle part et partout, sous nos pieds ou au-dessus de nos têtes. Cette cité ouverte à tous ceux qui veulent connaître un autre monde que celui dirigé par le matérialisme et l’égoïsme.

 

 

 

Le franc-maçon s’efforce chaque jour de construire ce temple de l’esprit, centre du monde, il vise à réaliser un paradis sur terre, avec certes une forte dose de naïveté, et c’est nécessaire !

 

Dans ce temple de l’esprit saint, il travaille à réunir les esprits sains, chaque pierre il est allé la chercher dans la carrière du jour présent, cette carrière où s’accumulent les strates des traditions, où chacun a naturellement sa place, où chacun est naturellement respecté. Mais aussi où chacun s’engage à respecter et à aimer l’autre.

 

 

Ce temple de l’esprit, émane d’un plan divin, d’un plan du grand architecte, d’un ordre après le chaos. Cet ordre doit être protégé, défendu par les chevaliers de l’esprit, les plus pauvres de tous.

 

Ce temple de l’esprit est édifié au centre de la terre nourricière féminine, fille de l’univers, que le franc-maçon se fait un devoir de protéger, pour pouvoir accueillir tous ses frères en humanité. S’ils sont libres et bonnes mœurs.

 

Sommes-nous dignes de ce temple de l’esprit ? Je soumets à votre réflexion les premières lignes de l’Archipel du Chien ce roman de Philippe Claudel :

 

Vous convoitez l’or et répandez la cendre.

Vous souillez la beauté, flétrissez l’innocence.

Partout vous laissez s’écouler de grands torrents de boue. La haine est votre nourriture, l’indifférence votre boussole. Vous êtes créatures du sommeil, endormies toujours, même quand vous vous pensez éveillés. Vous êtes les fruits d’une époque assoupie. Vos émois sont éphémères, papillons vite éclos, aussitôt calcinés par la lumière des jours. Vos mains pétrissent  votre vie dans une glaise aride et fade. Vous êtes dévorés par votre solitude. Votre égoïsme vous engraisse. Vous tournez le dos à vos frères et vous perdez votre âme. Votre nature se fermente d’oubli.

Comment les siècles futurs jugeront-ils votre temps ?

 

La franc-maçonnerie ne propose pas de recettes miracles, simplement un éveil de l’esprit, vers le bon, le bien, le beau, pour que les hommes vivent ensemble un beau roman d’amour sur terre, et, pour leur terre.

 

JF.

 

POUR ALLER PLUS LOIN, PLUS HAUT !

 

Lire : Le Roi du Monde de René GUÉNON.

         L’Archipel du Chien de Philippe CLAUDEL Chez Stock. ISBN 9 782234 085954

L'Archipel du Chien

L'Archipel du Chien

EXTRAIT ÉDITEUR :

« Le dimanche qui suivit, différents signes annoncèrent que  quelque chose allait se produire.
Ce fut déjà et cela dès l’aube une chaleur oppressante, sans  brise aucune. L’air semblait s’être solidifié autour de l’île,  dans une transparence compacte et gélatineuse qui déformait  ça et là l’horizon quand il ne l’effaçait pas : l’île flottait au milieu de nulle part. Le Brau luisait de reflets de  meringue. Les laves noires à nu en haut des vignes et des  vergers frémissaient comme si soudain elles redevenaient  liquides. Les maisons très vite se trouvèrent gorgées d’une haleine éreintante qui épuisa les corps comme les esprits.
On ne pouvait y jouir d’aucune fraîcheur.
Puis il y eut une odeur, presque imperceptible au début, à  propos de laquelle on aurait pu se dire qu’on l’avait rêvée,  ou qu’elle émanait des êtres, de leur peau, de leur bouche,  de leurs vêtements ou de leurs intérieurs. Mais d’heure en  heure l’odeur s’affirma. Elle s’installa d’une façon discrète,  pour tout dire clandestine. »

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
VÉRITÉ ET LIBERTÉ

VÉRITÉ ET LIBERTÉ

 

Dans son éditorial du journal Ouest-France, Jeanne, Emmanuelle Hutin au moment où les chrétiens célèbrent la Pentecôte, la venue de l’esprit saint, cette fête qui tient son origine de la fête juive de Chavouot, celle du don de la Torah et des commandements, mais aussi fête de la moisson, célébrée après sept semaines.

 

Sept, ce chiffre symbolique inspire toutes les traditions, les francs-maçons au terme de la cérémonie de la sublime élévation voient réapparaître le maître plus radieux que jamais.

 

En cette nouvelle Pentecôte notre éditorialiste s’interroge est-ce que l’esprit de vérité et de liberté souffle toujours sur notre monde ?

 

Les francs-maçons sont eux depuis plus de 300 ans toujours en quête de la vérité, qu’il nomme aussi Lumière ou encore la Connaissance. Il s’agit pour eux de la recherche de la VÉRITÉ, et non des vérités humaines dont ils connaissent la relativité dans l’espace et le temps.

 

Jeanne, Emmanuelle Hutin se pose des questions, sur cette recherche de la vérité, a-t-elle toujours sa place dans notre société, « si vulnérable aux fausses nouvelles et aux propagandes. »

Je rajouterai plus vulnérable encore, quand la communication, la faiblesse de vouloir faire du Buzz, remplace la véritable information. Ne pas nommer, refuser de voir, communiquer sans cesse, pour ne pas agir.

 

L’accès à la vérité dont on prive le plus grand nombre, interroge sur nos volontés d’agir, l’absence des connaissances, nous prive de liberté. On laisse une grande partie de la population de côté, en la privant des moyens d’accès à la connaissance, les exclus de la modernité, sont privés de liberté. « Ces gens qui ne sont rien. » Comment pourraient-ils élever leur niveau de conscience, ces exclus de la démocratie. (exemple : les plus faibles ceux qui ne savent pas se servir d’un ordinateur devront déclarer leurs impôts avant les autres, comme une double peine, et les rois de PC auront un délai supplémentaire dont ils n’ont pas besoin !)

 

L’autre pan de la population ceux du nouveau monde, sont d’abord conditionnés, puis gouvernés par les algorithmes, ils sont soumis aussi à la privation de leur liberté.

 

Jeanne, Emmanuelle Hutin rappelle :  « l’importance d’être attentif à l’esprit de vérité, de liberté, de sagesse et de conseil. »

 

 

Le franc-maçon dans sa loge travaille, il reste vigilant, il s’efforce de juger par lui-même, il écoute et respecte toutes les opinions, mais ne retient pour siennes que celles qu’il juge dignes, après les avoir passées sous le ciseau de la morale, avoir écouté sa conscience et son cœur. Il recherche en toutes circonstances la vérité, en gardant des apparences, c’est sa liberté. Il sait qu’il ne peut y parvenir seul, sans l’aide de ses frères, c’est sa fraternité qu’il enrichit chaque jour.

 

JF.

HUMOUR

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA SPIRITUALITÉ N'EST PAS UN REFUGE

Du moins pour le franc-maçon, qui est un homme actif dans la cité et non retranché comme un ermite ou un mystique dans Eden spirituel.

 

 

Le mépris de ses semblables, l’indifférence, la paresse, n’a pas de place, dans sa quête de sagesse. La notion de profit à tout prix, l’hypocrisie, le mensonge, la jalousie ces manifestations de l’ego font partie de son combat, pour faire régner les vertus sans faiblesse, sa tolérance n’est pas complaisance elle est espérance dans le perfectionnement de l’homme, elle nourrit sa fraternité.

L’injustice n’est pas naturelle, elle est simplement inhérente aux dégradations, aux incohérences, au fractionnement de l’homme, à sa dualité, elle a des causes profondes antérieures à sa manifestation, c’est le laisser aller, l’oubli de l’obligation du travail conjoint de l’équerre et du compas. Le fatalisme n’a pas sa place dans la quête initiatique, et son expression moderne fourre tout : « Le risque zéro n’existe pas. » Si elle n’est pas suivie d’un devoir de combat, c’est une défaite programmée.

 

 

Le franc-maçon doit faire son devoir en toutes circonstances, cela doit être pour lui une douce habitude, ses prises de conscience successives et permanentes, sont les voies de sa spiritualisation.

 

Servir, accomplir son devoir, est le Dharma du franc-maçon, c’est sa loi, sa substance, cette substantialité est nécessaire à sa vie pleine et bonne.

Le franc-maçon doit se garder de l’enivrement du divin, boire le nectar, la boisson des dieux à la fontaine de jouvence, pour retrouver la force primordiale de l’un, comprendre le mystère de la nature et de sa propre nature, n’est pas dîner à la table des dieux, mais s’accomplir parmi ses frères les hommes.

 

JF.

ACTUALITÉS.

 

LA SPIRITUALITÉ N'EST PAS UN REFUGE

Vendredi 25 mai 2018 à 20h

Thème de la conférence publique :

“Le DROIT HUMAIN aujourd’hui pour demain”

Orateur : Alain Michon, Grand Maître National de la Fédération française du DROIT HUMAIN.

Lieu : Hôtel de Ville de Dijon. Salle de Flore.

Entrée libre.

Renseignements : conferencepublique.dh@gmail.com

LA SPIRITUALITÉ N'EST PAS UN REFUGE

SUR GADLU-INFO

 

Voici un partage de  Gabriel Epixem du blog « Epilogus« 

L’Ego

L’Ego, du latin egō. Le Moi.

Encore une fois, la vie est complexe. On a tous nos failles. Et l’orgueil nous rattrape sans cesse au galop. Le « Je » nous éloigne forcément à un moment ou à un autre de nos idéaux.
On se pense parfois plus sage. On se croit quelquefois meilleur même. Cependant, il n’en est rien. C’est souvent le contraire.
Oui, c’est en réalité l’inverse. Le fait même de l’écrire. Le fait d’en parler 
..

LIRE LA SUITE SUR GADLU-INFO

LA SPIRITUALITÉ N'EST PAS UN REFUGE

VU SUR HIRAM-BE Emmanuel Pierrat sur France Culture

EMMANUEL PIERRAT INTERVIEWÉ SUR FRANCE CULTURE

Par Géplu dans Dans la presse

C’est pour son livre sur Pierre Simon, médecin d’exception qu’Emmanuel Pierrat a été interviewé sur France Culture ce mardi 15 mai dans l’émission Matières à penser de René Frydman.

Pionnier de l’accouchement sans douleur, cofondateur du mouvement du planning familial, il mène avec ténacité la bataille pour convaincre le corps médical et ses deux opposants farouches -le parti communiste français et l’église catholique- de l’importance  de la contraception pour l’émancipation des femmes prisonnières de maternités indésirées. C’est tout naturellement qu’il élabore, en tant que conseiller, les contours de la loi Veil sur l’interruption volontaire de grossesse. C’est toujours avec la volonté de briser  les tabous qu’il produira un rapport sur les comportements sexuels des Français. Ce jeune résistant est devenu Zazou à la Libération, puis franc-maçon un peu plus tard. Il deviendra Grand Maître de la Grande Loge de France à deux reprises. C’est un homme chaleureux, ironique, communicatif, donc fascinant à plus d’un titre. Ami de Charles Denner et du mime Marceau, il gagne à être connu par la force de son humanisme, sa détestation du sectarisme. Son dernier combat le droit de mourir dans la dignité est emblématique de son implication  dans des courants qui n’ont pas fini de secouer nos sociétés.

LA SPIRITUALITÉ N'EST PAS UN REFUGE

 

SUR LE BLOG LA LUMIERE


L’ex frère Daraud entre Gilbert Collard et Louis Alliot

Dans son arrêt du 17 mai 2018, la Cour d’appel de Montpellier a confirmé la décision du président du TGI de Carcassonne du 2 mars 2017 de débouter Jean-François Daraud qui contestait son exclusion du GODF. L’obédience de la Rue Cadet l’avait écarté en raison de sa candidature sous les couleurs de Marine Le Pen… en estimant que le programme lepéniste était contradictoire avec les valeurs maçonniques.

Comme le tribunal de Carcassonne, la Cour d’appel de Montpellier a jugé que Daraud se trompait de cible en attaquant sa loge alors que c’est la Chambre suprême de justice maçonnique (CSJM) qui l’a exclu (l’instance de justice nationale du GODF). Donc, il n’avait pas à poursuivre l’Association Cercle philosophique et culturel de Carcassonne. En somme, un défaut d’intérêt à agir.

Pour autant, la Cour d’appel juge aussi l’action de Daraud recevable si elle est interprétée comme une contestation de la conséquence de son exclusion du GODF par la CSJM (conséquence qui est d’être aussi exclu de sa loge de Carcassonne). Recevable mais encore faut-il que la voie du référé soit justifiée. Or la Cour d’appel dit qu’il n’y a pas urgence ni de dommage imminent. Quant au troisième critère, la nécessité de faire cesser un trouble manifestement illicite, les magistrats montpeliérains jugent que la contestation de la procédure disciplinaire interne au GODF relève du juge du fond. En mars 2017, l’avocat de Jean-François Daraud m’avait confié qu’un tribunal serait saisi au fond. Nous verrons si cette procédure a prospéré.

ALLEZ DAC !

Par souci d'élémentaire respect de la vérité historique, il convient de rappeler que ce n'est pas François Villon, mais Charles de Gaulle qui a dit :"Il n'est de bon Québec que de Paris"

Pierre Dac

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
CENTRE DU MONDE, CENTRE DE L'ESPACE SACRÉ, CENTRE DU TEMPLE

CENTRE DU MONDE, CENTRE DE L’ESPACE SACRÉ, CENTRE DU TEMPLE.

 

De la périphérie au centre c’est le voyage du maître. C’est ainsi qu’on le retrouve entre rigueur et ouverture de son esprit, entre l’équerre et le compas, au centre de l’espace sacré. Il a gravi la montagne, il a ouvert son cœur pour laisser pénétrer le rayon de lumière divine.

 

En passant des régions inférieures du monde des morts, il est parti à la conquête de la terre qui l’entoure, il cherche maintenant la porte du ciel, celle qui s’ouvre sur le monde spirituel.

 

Au centre de l’univers il s’est relevé plus radieux que jamais, il a établi la communication avec son être intérieur, l’être véritable.

 

Toutes les traditions proposent cette recherche initiatique du centre, on y parvient par allers et retour entre terre et ciel, il faut se mettre en position de recevoir la lumière, pour en être illuminé, c’est la ferme volonté de connaître l’initiation, l’ouverture de son cœur aux autres.

 

Les lieux sacrés sont dans l’univers entier, des montagnes, répliques de ces montagnes cosmiques dont les initiés font l’ascension pas à pas, au sommet, ils sont au centre du monde, ils ont transcendé le monde profane, ils sont ces pèlerins qui viennent de Babylone l’impure, qui a été bâtie sur Apsû les eaux du chaos. Ils ont retrouvés par le souffle, la parole substituée, la porte vers l’éternel retour, vers la Jérusalem céleste, centre du monde.

 

Symboliquement marche à la reconquête du monde, du cosmos parfait, après avoir erré sur les parvis du temple, de son temple, dans la mer chaotique, il frappe en profane à la porte du sanctuaire, pour construire son édifice pierre après pierre, au terme de son initiation, il aspire à pénétrer dans le saint des saints porte du ciel.

 

JF.

En effet, la raison d'être de chacun de ces objets, c'est de rappeler et de figurer l'univers, comme on le verra si l'on consent à examiner sans haine et avec discernement. Ainsi pour le tabernacle, qui a trente coudées de long, en le divisant en trois parties et en en abandonnant deux aux prêtres comme un lieu accessible à tous, Moïse représente la terre et la mer, lesquelles sont, en effet, accessibles à tous ; mais la troisième partie, il l'a réservée à Dieu seul, parce que le ciel aussi est inaccessible aux hommes.

 

NOTE :

Un écrit qui a beaucoup de rapports avec le précédent, le Midrash Tadsché, s’étend aussi (ch. II) sur les correspondances entre la création et le tabernacle (en y joignant le temple de Salomon) : « le Saint des Saints répond aux cieux supérieurs, l'autre partie du sanctuaire à la terre, le parvis à la mer..., le candélabre aux astres, etc. » La liturgie samaritaine connaît aussi la signification allégorique du tabernacle (v. Heidenheim, Samarat. Liturgie, p. 16). Dans Tanhouma sur Exode, XXXVIII, 21, le tabernacle est comparé à l’œuvre de la création ; l'enceinte faite de tentures correspond au ciel et à la terre ; le voile qui sépare le sanctuaire du Saint des saints est assimilé au firmament, qui sépare les eaux supérieures des eaux inférieures, etc

 

 

ANTIQUITES JUIVES LIVRE III, CHAPITRE VII, 7. FLAVIUS JOSEPHE.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA PERTE DE LA LUMIÈRE

LA PERTE DE LA LUMIÈRE

 

Si la lumière a été perdue au cours d’un grand chambardement cosmique, que les hindous représentent par la danse de Shiva, cette danse cosmique, cette roue qui figure la course sans fin des cycles de naissances et de morts.

Nous francs-maçons chercheurs de la vérité, de la parole de l’origine perdue, orphelins de la veuve, enfants de la lumière, nous sommes à sa recherche, c’est notre quête, pour retrouver notre unité.

 

Notre cycle initiatique est comparable à cette danse cosmique, comme nos premiers pas de l’occident vers l’Orient, des ténèbres vers la lumière.

Cette danse est une allégorie de notre vie, elle est à son image, elle en trace les cinq étapes : création et évolution, conservation et soutien, destruction et évolution, l’illusion et enfin la libération, l’émancipation et la grâce. Ces cinq étapes sont le nombre de la vie de l’homme inscrit dans l’étoile flamboyante au centre de laquelle trône la lettre « G ».

 

Ainsi est la danse de Shiva dans le poème de Ruth Peel :

"La source de tout mouvement,

La danse de Shiva,

Donne le rythme à l'univers.

Il danse dans les lieux maléfiques,

Dans les sacrés,

Il crée et préserve,

Il détruit et Il rejète.

 

Nous faisons partie de cette danse

De ce rythme éternel,

Et malheur à nous si, aveuglés

Par les illusions,

Nous nous détachons

Du cosmos dansant,

Cette harmonie universelle ... "

 

Notre esprit cartésien, occidental dualiste a du mal à voir la beauté du mal, à concevoir les ténèbres comme les messagères de la lumière. Cela demande un travail sur soi, sur son imagination, pour aller au-delà du raisonnable, pour pouvoir concevoir et ressentir au plus profond de soi comme le disait André Breton que : « la beauté sera convulsive où ne sera pas. »

 

 

Quand le monde visible sera entièrement détruit, dissous, la Jérusalem terrestre rasée, que les hommes auront perdu le goût de vivre dans l’apparence, que leurs sens se seront éteints, qu’il sera minuit, la matière liquéfiée se transformera en gaz et s’embrasera d’un feu destructeur.

 

Alors, l’être pourra resurgir, re naître de ces ténèbres, puisqu’il est au-delà des perceptions et des sens.

 

 

Le dieu quelque qu’il soit, quel que soit son nom se manifestera en l’homme, pour rétablir l’ordre après le chaos, pour ouvrir la porte vers une voie plus juste, sous une forme secrète, cachée, derrière le langage des oiseaux. À nous de lever le voile de ces secrets de la vie véritable, tout cela est écrit dans l’Apocalypse de Jean Chapitre XI verset XVIII : « Les nations seront irritées ; et ta colère est venue, et le temps est venu de juger les morts de récompenser tes serviteurs les prophètes, les saints, et ceux qui craignent ton nom, les petits et les grands, et de détruire ceux qui détruisent la terre. »

 

 

Alors la grande lumière commencera à apparaître, dans le cœur des hommes de bonne volonté, ce qui est épars sera à nouveau réuni.

 

JF.  

 

 

ALLEZ DAC !

S'il n'est pas permis de vivre très vieux, qu'on nous laisse au moins naître plus tôt.

 

Pierre Dac

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ESPACE SACRÉ, COSMOS, CENTRE DU MONDE

ESPACE SACRÉ, COSMOS, CENTRE DU MONDE.

 

Le symbolisme de la construction est pour le franc-maçon sa méthode de travail, pour se construire lui-même. Les outils symboliques sont les instruments mis entre ses mains pour son éveil à la spiritualité.

 

Cet éveil prend sa force, sa vigueur, sa sagesse dans l’espace sacralisé de la loge. Ma loge est une loge foraine, à chaque tenue, il faut construire le temple et sacraliser l’espace, les officiants veillent à l’ordonnancement rigoureux des symboles.

 

Leur premier geste est de mettre en place la voûte étoilée, alors la cosmisation d’un territoire inconnu se réalise, l’espace  s’organise à l’image de la création de l’univers, il s’établit une symbiose, entre le haut et le bas.

 

Le fil à plomb qui descend de la voûte étoilée, jusqu’au centre du tableau de loge est notre poteau sacré, notre arbre cosmique, l’axe de notre monde, l’axis mundi. Quelque soit l’endroit où nous construisons notre temple, nous sommes reliés au cosmos, le fil à plomb sur lequel notre regard voyage, en montant nous ouvre l’esprit vers la transcendance, et nous rappelle aussi la nécessité de notre retour sur terre.

 

Ainsi l’ordre a chassé le chaos, nous sommes dans un lieu propice  à notre construction intérieure, la communication est établie avec plus haut que nous. Nous passons du matériel au spirituel, nous nous surpassons en élevant notre regard et en ouvrant notre cœur.

 

Dans toutes les traditions nous trouvons ces piliers qui relient la terre au ciel, ces poteaux cosmiques. Ainsi dans leur temple, dans l’espace sacralisé, les initiés peuvent proclamer : Nous sommes au centre du monde.

 

JF.

ESPACE SACRÉ, COSMOS, CENTRE DU MONDE

ALLEZ DAC ! aucun rapport avec qui précède tant mieux.

Si vous avez les yeux plus gros que le ventre, vous n'êtes pas près de trouver une paire de lunettes.

Pierre Dac.

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog