Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
ELIGIBLE
ELIGIBLE.

 

Chaque année dans les Loges il est procédé à l’élection du Président, Vénérable et de son collège d’officiers. C’est le temps du choix, c’est un acte volontaire essentiel pour la pérennité de la Loge, mais aussi pour la transmission de la tradition dans sa pureté et l’harmonie de la Loge.

 

Pour être éligible les règles sont diverses suivant les obédiences. Mais les Frères électeurs seront guidés par des critères de choix, préservant l’intérêt de la Loge en particulier et de l’ordre en général.

 

C’est souvent naturellement que s’imposera le candidat à la plus haute fonction, au poste de Vénérable, presque naturellement, il y a peu de compétition ‘électorale’. Chacun comprend l’intérêt général, l’intérêt de la Loge. Le candidat réunira donc un grand nombre de suffrages, sachant qu’un Maître vote il ne s’abstient pas.

Le candidat aura démontré son aptitude au poste, on préférera l’expérience à la jeunesse, la bannière de la Loge devra être maintenue fermement, la pratique et la connaissance du Rite primordiale.

 

Le futur président saura créer la nécessaire alchimie propice au bien être de sa Loge, réunir tous les Frères dans l’athanor, dans l’œuf primordial, faire naître l’égrégore. Le candidat à la fonction suprême aura une attention particulière pour les jeunes Frères et les plus faibles, il saura modérer les passions des plus vigoureux, favoriser l’essor des plus discrets. Éteindre les incendies à leur naissance, gérer les conflits dans l’intérêt général, être fort dans les tempêtes internes, protéger sa Loge des influences externes.

 

Dans cette période électorale qui agite notre société, on parle beaucoup de la Vertu ou des Vertus que devraient avoir les candidats aux suffrages. Les plus vertueux d’entre nous sont sans doute les ermites, les ascètes, les parfaits qui vivent en dehors de la société. Vertueux ils sont, mais souvent incapables de gérer un groupe, ils se sont retirés du monde au sommet de la Montagne, auront t’ils la force de redescendre.

Leur exemplarité suscite l’admiration le respect, ont t’ils pour autant l’aptitude a diriger les autres au-delà d’eux mêmes.

D’abord rectifier en soi même pour pouvoir prétendre rectifier autrui me direz vous, certes mais est-ce toujours ainsi ?

 

Le « Guru », maître précepteur, guide spirituel, éclaireur de l’esprit, leader dans son âshram s’il est apte a améliorer les esprits, est t’il apte a diriger une collectivité, un état. Le dernier des « Gurus » chez les Sikhs est un livre.

J’ai toujours eu de la défiance vis à vis de ceux qui mettent en avant leur Vertu. Seuls mes Frères me reconnaissent pour tels. Mais encore plus de défiance envers ceux qui s’octroient le pouvoir de juger autrui, de peser leur vertu, leur âme.

 

Le « Guru », le vertueux a sa place, il doit peser de son poids dans notre société moderne, c’est le philosophe, le sage, que l’on doit consulter. C’est celui qui doit aider, conseiller le Président, le Vénérable. Dans ma Loge c’est l’Orateur.

 

JF.

ELIGIBLE

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
NO COMMENT !
NO COMMENT !NO COMMENT !
NO COMMENT !

NO COMMENT !

COMMUNIQUES

 

Communiqué du Grand Orient de France

 

Les dirigeants des 27 au Vatican : une initiative contestable



Le Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France dénonce la visite rendue au Pape par les chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union européenne le 24 mars 2017.

Placer le soixantième anniversaire du Traité de Rome sous les auspices de l’Eglise catholique exprime la négation de la diversité des opinions philosophiques et religieuses des citoyens européens à un moment où le monde est en proie aux affrontements interreligieux, à l’extrémisme et à l’intolérance.

Comme en 2010, le Grand Orient de France rappelle que les racines spirituelles de l’Europe sont diverses et qu’il n’est pas acceptable que la composante chrétienne soit mise en avant au détriment des autres.

Le Grand Orient de France rappelle que la liberté absolue de conscience exprime autant la liberté de croire et de souscrire à la religion de son choix que celle de ne pas croire.

Le 3 avril 2017

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES

 

COMMUNIQUE DU DROIT HUMAIN.- GUYANE

 

Depuis deux semaines la Guyane connaît un très large mouvement de protestation dans lequel s’engagent des citoyens hommes et femmes de tous âges et toutes professions. Il s’agit d’obtenir une remise à niveau générale concernant tous les aspects de la vie et de l’activité du département. Un retard considérable s’est accumulé, le vivre ensemble est mis en difficulté et des mesures cosmétiques ne peuvent suffire.

Nous devons porter la plus grande attention à ce que les français de Guyane vivent en ce moment.

Attachés à l’idéal de fraternité, d’égalité, de justice sociale, de paix et d’harmonie, nous espérons que de ce mouvement collectif, lucide et déterminé, sortira un futur nouveau pour la Guyane.

Alain Michon, Grand Maître National de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN.

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
CONFERENCES CONGRES

 

Première conférence internationale des loges de recherches

Du 19 au 21 mai 2017, la Grande Loge de France organise en partenariat avec la ville de TOULON les premières Rencontres Internationales des loges de recherche maçonniques.

Les 26 meilleurs historiens mondiaux de la Franc-maçonnerie, réunis avec les plus importantes loges de recherche des principales obédiences avec au programme:

- un salon du livre

- une exposition maçonnique vivante

- un programme de découvertes touristiques

- conférences plénières et tables-rondes

Cette Rencontre est organisée par Michel LECOUR (Vénérable Maitre de Mare Nostrum) et Louis TREBUCHET (président de la Commission d’Histoire de la GLDF et Vénérable Maitre de Marquis de La Fayette).

Lieu: Au Palais des Congrès Neptune, place Besagne, Centre Mayol 83000 Toulon.

Cet événement est ouvert à tous publics, accès gratuit au salon du livre et du vin, et à l’exposition.

Pour tous renseignements consulter le site internet www.icom.fm

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
CONFERENCE GLDF

 

La Grande Loge de France à le plaisir de vous accueillir pour une conférence publique avec Christian GODIN, philosophe et Christian BOUCHARDY, naturaliste.

Thème : "Redéfinir la place de l'homme dans la nature : éloge de la biodiversité"

Rendez-vous le 11 avril à 19H

Adresse : Ecole universitaire de management - Amphithéâtre Aulagnier - 11 avenue Charles Degaulle - Clermont-Ferrand

Entrée libre et gratuite

Inscription à l'adresse suivante : rencontresgldf63@gmail.com

 

CONFERENCE A MONTLUCON

 

Le Grand Maître de la Grande Loge de France, Philippe Charuel, animera une conférence publique sur le thème: « La franc-maçonnerie en Grande Loge de France au 21eme siècle »

 

Rendez-vous le lundi 24 avril 2017 à 19H30

 

Adresse : Salle Salicis - 1 rue Lavoisier 03100 Montluçon

 

Entrée libre et gratuite

Inscription obligatoire à l'adresse suivante : contactgldf03@gmail.com

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
CONNAITRE

MEMPHIS MISRAÏM

 

Fédération de loges (FACC), la Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm est une obédience maçonnique mixte internationale. Notre Ordre maçonnique est fondé sur une tradition ayant pour base les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. La Tradition met en jeu une expérience de l’humain et du sacré : elle constitue une école d’éveil.

Le Rite de Memphis-Misraïm est un Rite « déiste », ce qui implique l’invocation du Grand Architecte de l’Univers et spiritualiste, ce qui exige la croyance en l’immortalité de l’âme, ou du moins une certaine pérennité posthume de celle-ci. A quoi renvoie le concept de « déiste » ?

 

Certainement pas à un dieu incarné à la ressemblance des humains et qui dirigerait tout d’une main de maître et certainement pas non plus à dogme religieux, quel qu’il soit, d’où qu’il provienne. Il s’agit d’une orientation d’esprit, de la conception d’une conscience créatrice universelle, dont la lumière est présente en chacun de nous. Il nous semble utile de partager ces quelques vues pour que les maçons d’Egypte puissent travailler fructueusement, ensemble, sur les symboles de la science sacrée et la spiritualité.

A ces quelques conceptions, cependant, s’arrête la « dogmatique » du rite, lequel n’est lié et ne dépend d’aucune religion particulière, et laisse depuis toujours, ses membres dans une pleine et totale liberté d’opinions.

Le rite pratiqué n’est lié et ne dépend d’aucune religion particulière, et laisse depuis toujours, ses membres dans une pleine et totale liberté d’opinions.

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES

UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN BELGIQUE

 

Position sur l’avortement :

 

L

a nouvelle est tombée ce vendredi soir : l’Université catholique de Louvain a pris la décision de suspendre les enseignements de son chargé de cours invité Stéphane Mercier. En outre, l’université a décidé d’entamer une procédure disciplinaire à son encontre.

 

A lire sur Le Soir de Bruxelles

Le débat: quelle liberté académique

Pour mémoire, une vive polémique est née au début de cette semaine suite aux propos anti-avortement tenus par Stéphane Mercier devant ses étudiants. Dans un texte d’une quinzaine de pages intitulé «La philosophie pour la vie. Contre un prétendu droit de choisir l’avortement», l’enseignant s’était lancé dans un véritable plaidoyer « pro-life ». Il y indiquait notamment ceci : « L’ IVG, c’est un euphémisme qui dissimule un mensonge : la vérité, c’est que l’avortement est le meurtre d’une personne innocente ».

L’université se dit « interpellée au sujet d’une note utilisée dans le cadre d’un cours et rédigée par l’un de ses chargés de cours invités, Stéphane Mercier, sur le thème de l’avortement. ». Cette fin de semaine, les autorités de l’UCL ont entendu l’enseignant concerné. Elles ont décidé d’entamer une procédure disciplinaire à son encontre. L’instruction est toujours en cours. Il risque une sanction qui peut aller du rappel à l’ordre au licenciement pur et simple. En attendant, l’UCL a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre les deux cours dont Stéphane Mercier a la charge.

 

A lire sur Le Soir de Bruxelles

L'édito de Béatrice Delvaux: l’enseignement doit être transparent

L’Université catholique rappelle que, « dans l’esprit de la loi dépénalisant l’avortement votée en 1990, elle respecte l’autonomie des femmes à poser ce choix, dans les circonstances précisées par le législateur.

PROPAGANDE ANTI AVORTEMENT

PROPAGANDE ANTI AVORTEMENT

Cette association prend position contre l'avortement et vient en soutien de Stéphane Mercier.

JF.

 

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
Vu dans le dernier numéro de Franc-Maçonnerie Magazine

 

ADOPTION DANS FM MAGAZINE

C’est à la Grande Loge Féminine de France, dans une loge du sud, que s’est déroulée en décembre 2016 une cérémonie peu ordinaire : l’adoption par la loge d’un enfant de maçon. Lors d’une tenue blanche ouverte, César, 8 ans a fait ses premiers pas dans un temple accompagné de maçons, mais aussi de toute sa famille. Nous avons rencontré sa mère, Caroline, à l’origine de cette initiative.

ELECTIONS PRESIDENTIELLES DANS FM MAGAZINE

 

Dans leur serment, les francs-maçons s’engagent à travailler à l’avènement d’une société plus juste, plus fraternelle, mieux éclairée et promettent de porter hors du temple la lumière qui a éclairé leurs travaux. À la veille des élections présidentielles, il est donc légitime de s’interroger sinon sur leur vote, du moins sur les options susceptibles d’orienter les choix électoraux des francs-maçons. Mais si les grands principes semblent acquis, ceux-ci se déclinent en une grande variété de nuances ainsi que le montrent les points de vue des frères et sœurs que nous avons interrogés.

 

 

SOCIETE

 

Afin de recueillir un éventail aussi large que possible de points de vue exprimant la palette d’opinions qui traversent le monde maçonnique, nous avons posé les mêmes questions à plusieurs personnalités impliquées dans diverses sensibilités maçonniques. Malgré certaines différences d’approche tous s’accordent à défendre une vision du monde fondée sur le respect et la fraternité et optent pour rassembler ce qui est épars plutôt que de céder à la régression identitaire et au populisme

 

 

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES

 

LIRE

 

Un grand livre. Un livre lumineux, cela s’impose immédiatement. 342 pages, paradoxe : cela pourrait sembler long et se lit pourtant avec passion tant le style est clair, vif et précis.

L’écriture est limpide, le pédantisme exclu, le savoir encyclopédique. Pierre Audureau nous enseigne quel est le projet de l’Art Royal. Il nous apprend à refuser de vivre pour seulement durer, ignorants, effarés, égoïstes. Au contraire, il nous incite à garder les yeux ouverts, rester debout, penser par soi-même, savoir que les questions sont plus importantes que les réponses et que celles-ci sont souvent provisoires.

Ce livre comprend deux parties. Dans la première, les Méditations proprement dites, l’auteur propose une série de sujets qui feront le bonheur de tous les cherchants, profanes ou initiés, de l’Apprenti au Maître expérimenté. Dans la seconde partie les symboles maçonniques sont revisités avec un point de vue original. Cette partie est une mine pour les Apprentis, les Compagnons, et leurs Surveillants. Mais les Maîtres auront aussi le plaisir de trouver ici une expression neuve de sujets souvent trop rengainés. Ce livre propose une voie droite dans la recherche, celle qu’empruntent les Maçons dont la profondeur et la sincérité de la pensée travaillent de concert pour le bien de tous.

 

Biographie

Pierre Audureau, Normalien, Agrégé de Mathématiques, touche-à-tout dans les voies de la connaissance, ancien enseignant et chef d’entreprise, a publié des ouvrages de Mathématiques pour l’Enseignement Supérieur et des essais consacrés à la Franc-maçonnerie. Il est membre de la GDLF en loge bleue, et, pour les hauts grades, du Suprême Conseil de Méditerranée.

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES

INSOLITE

Il est des marches difficiles à gravir !

 

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
Pour des actualités Maçonniques Quotidiennes !
Des Blogs incontournables
Hiram. Be
G A D L U INFO.

Voir les commentaires

Publié le par YaKa

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Thomas PESQUET en Impesanteur

Thomas PESQUET en Impesanteur

REFLEXION : L’APESANTEUR OU L’IMPESANTEUR

 

Le sourire de Thomas Pesquet envahi les écrans de nos télévisions, il flotte dans l’espace. Le rêve de vol libre de l’homme en direct sous nos yeux, ce rêve a commencé depuis l’aube de temps, Icare le fils de l’architecte Dédale, rêvait déjà d’atteindre le ciel.

Échapper à l’attraction terrestre à cette gravité découverte par Newton, à cette pesanteur de la pomme, cette pomme tranchée à l’horizontal qui révèle en son centre l’étoile flamboyante réceptacle de l’homme. Nous avons vaincu la peur pour monter vers le ciel, mais avons aussi accepter la chute du retour.

 

Notre désir de spiritualité est plus fort que notre peur de perdre une partie de notre corps matière, faire une place plus grande à notre âme. Au delà de notre raison partir comme Plotin hier et François Cheng sur la route de notre âme. L’impesanteur, fait même grandir notre corps physique de 4 cm nous rapportent les astronautes, comme tirer vers une verticalité plus grande.

 

Se préoccuper de son essence, plus que de son apparence permet de faire grossir son cœur. C’est ce que propose la voie initiatique de la Franc-Maçonnerie. Mettre la spiritualité au dessus de notre matérialité, ce fut la recherche de Plotin, se mettre dans un état de réceptivité de notre lumière intérieure. Rechercher ces instants de joie, de bonheur, extatiques ce que les Francs-Maçons nomment égrégore. Porphyre rapporte les paroles de Plotin : « J’arrive à ce état qui m’élève au-dessus de tout intelligible. » Plotin n’est pas ‘Satellisé’ comme l’on peut dire péjorativement. Il est conscient que le retour à son moi est le parcours le plus difficile : « je redescend de l’intelligence à l’exercice du raisonnement. »

Plotin s’interroge comment son âme jadis a pu pénétrer dans son corps et s’émerveille de sa redécouverte, toute similitude avec le parcours Maçonnique est voulue, pourquoi partir à la recherche de son âme Plotin nous le dit : « Parce qu’elle possède en elle-même toute la perfection. »

 

Ainsi nos astronautes, nos candidats aux voyages au-delà de la terre, en dehors leurs performantes recherches scientifiques, ne cherchent t’ils pas inconsciemment à se mettre en impesanteur pour redécouvrir leur âme d’enfant. Il suffit de voir leurs sourires éclatants qu’ils nous envoient comme des cartes postales amoureuses d’espaces qui nous sont inconnus, des invitations au voyage.

 

C’est se désir de voyage qui envahit le Franc-Maçon à la recherche du verbe, de la Parole perdu, oubliée, ce désir du promeneur sur la plage qui voit le soleil tomber à l’horizon et la Lune resplendir souriante dans les cieux.

 

JF.

REFLEXION : APESANTEUR, IMPESANTEUR

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA FRANC-MACONNERIE UN GUIDE POUR LES EGARES ?
LA FRANC-MACONNERIE UN GUIDE POUR LES EGARES ?

 

La Franc-Maçonnerie est t’elle un guide pour les égarés que nous sommes, perdus parfois dans une sorte hubris. La vie quotidienne nous absorbe et les médias omniprésents nous délivrent des messages moulinés identiques. Nous évitant de chercher notre Vérité et la Vérité. Le Franc-Maçon comme tous les citoyens est donc sujet à l’égarement. Mais il est aussi un cherchant assoiffé de Vérité et de Lumière.

 

Le candidat à la connaissance des mystères, cherche la Lumière véritable, celle qui existe en tout homme, à la portée de eux qui veulent bien s’en saisir. Le premier pas vers cette lumière passe par une réflexion sur soi-même, dans le silence et la pénombre, ou brille une frêle lumière. Le deuxième puis le troisième pas permettra de recevoir une Lumière plus grande encore diaphane comme celle de la Lune, une lumière encore froide.

 

Parcourant le monde, par un chemin sinueux, qui s’élève de plus en plus haut jusqu’au sommet de la montagne, pour y voir le soleil jaillir, resplendir à l’est, comme un élan spirituel, la Franc-Maçonnerie permet notre essor, notre éveil. Elle nous apprend aussi à redescendre de la montagne, pour apporter dans le monde cette lumière véritable c’est là sans doute ce chemin du retour le plus difficile. Garder la jeunesse, trouver la joie dans la modestie et l’humilité.

 

Nous étions nous égarés comme le dit Jean d’Ormesson dans son livre le « Guide des égarés », mais c’est là en pleine Lumière que réapparait notre âme originelle, notre véritable soi retrouvé. Francs-Maçons grâce à notre Rite initiatique, notre guide seul directeur de notre conscience, nous élevons cette conscience vers une spiritualité salvatrice ; ce processus de transmutation individuelle, n’est possible qu’avec l’aide fraternelle de nos Frères qui nous ont précédés sur le chemin, véritables balises de transmission de la tradition première, primordiale aurait dit René Guénon.

 

Je ne puis rien faire sans le concours des autres, ayant reçu la Lumière j’ai le devoir de la restituer, de la répandre. Alors comme le dit Platon et nous le rappelle le Philosophe Alain et décidément le bien jeune Jean d’Ormesson, il nous faut : « Aller à la Vérité de toute son âme. »

JF.

 

A lire : Guide des égarés. De Jean d’Ormesson de l’Académie Française Éditions Gallimard.

 

           

JEAN D' ORMESSON

Guide des égarés

Coédition Gallimard/Éditions Héloïse d'Ormesson

Collection Blanche, Gallimard

Parution : 03-10-2016

Nous ne savons ni pourquoi nous sommes nés ni ce que nous devenons après la mort. Nous sommes tous des égarés.

C’est à la question : «Qu’est-ce que je fais là?» que s’efforce de répondre ce manuel de poche qui n’a pas d’autre ambition que de décrire avec audace, avec naïveté, avec gaieté ce monde peu vraisemblable où nous avons été jetés malgré nous et de fournir vaille que vaille quelques brèves indications sur les moyens d’en tirer à la fois un peu de plaisir et, s’il se peut, de hauteur.

128 pages, 118 x 185 mm

Achevé d'imprimer : 10-09-2016

Genre : Essais Thème : littérature /philosophie, morale Catégorie > Sous-catégories : Connaissance > Littérature - Philosophie, sciences cognitives

Époque : XXe-XXIe siècle

ISBN : 9782072694363 - Gencode : 9782072694363 - Code distributeur : A19866

LA FRANC-MACONNERIE UN GUIDE POUR LES EGARES ?

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LES MAITRES DU TEMPS

LES MAITRES DU TEMPS !

 

Vu dans l’Est Républicain par un lecteur du Blog.

JF.

 

Insolite.

L’œil omniscient, l’équerre, le compas, le tablier, le temple de Salomon… Symboles et autres objets du culte maçonnique. Didier Gottardini connaît la sémantique en la matière et le sujet sur le bout des doigts. Ce spécialiste de l’horlogerie a même écrit, en 2014, un ouvrage consacré aux montres des maçons. C’est donc en terrain connu sinon conquis qu’il a évolué pour préparer la vente aux enchères qui se tiendra le 12 avril à Paris (6, avenue Hoche), pour le compte de la maison Cornette de Saint-Cyr. De quoi attiser la curiosité des maçons mais aussi des passionnés de ce monde mystérieux.

 

D’autres merveilles seront proposées sous le marteau, comme cette Breitling quantième perpétuel issue d’une série limitée de 25 pièces et surtout un chronographe Rolex de 1948, calendrier complet, dont la cote de départ fluctue entre 75 et 95 000 €. D’un univers à l’autre…

 

Sam BONJEAN.

 

http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2017/04/04/des-montres-de-macons-sous-le-marteau

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA LIBERTE DU PROFANE
LA LIBERTE DU PROFANE.

 

La Franc-Maçonnerie accueille les hommes libres et de bonnes mœurs. Ma réflexion se porte aujourd’hui sur « la Liberté », les bonnes mœurs s’apprécient de manières différentes dans le temps et l’espace.

Il est sain de s’interroger sur ce qu’est la Liberté, notre Liberté. Chacun s’accorde qu’en société on ne peut être totalement libre, de ses actions, et que la démocratie est le régime qui fait la part la plus grande à cette Liberté qui constitue par ailleurs notre République. Le Franc-Maçon respectueux des représentants et des lois de son pays s’inscrit pleinement dans cette société Libre.

 

Notre liberté d’action ne peut donc exister que quand la loi est appliquée, on remarquera que par une dérive constante, le législateur produit des quantités de lois que je qualifierais ‘apaisantes’, comme pour soigner une fièvre brutale, sans se soucier de la cause de cette fièvre, une thérapie d’urgence, sans se soucier de la prévention et donc de la cause du mal. Et d’ailleurs l’on cesse rapidement le traitement, la loi n’étant pas appliquée, ce qui génère une perte de confiance, une peur de rechute qui mène aux solutions extrêmes. Ce qui bien sûr ne démontre nullement qu’il faut renoncer aux lois, mais que bien souvent il faut simplement appliquer avec rigueur celles qui existent.

A ce propos Locke disait : « Là où il n’y a pas de lois, il n’y a pas non plus de liberté. Car la Liberté consiste à être exempt de gène et de violence de la part d’autrui ce qui ne saurait se trouver où il n’y a point de lois. »

 

Notre Liberté reste cependant soumise à notre Volonté. Ainsi le Vénérable interrogeant le profane, initié en devenir dit : « Monsieur est-ce bien de votre libre et propre volonté que vous êtes ici ? » Le Vénérable est alors rassuré, c’est sans aucune contrainte que le candidat se présente, démonstration si besoin est que la Franc-Maçonnerie n’est pas une secte, il n’y a aucune contrainte physique ou morale sur les prétendants à l’initiation.

Le candidat quant à lui pensera être libre, mais sa liberté est soumise à sa propre volonté, Spinoza disait : « Les hommes se figurent êtres libres, parce qu’ils ont conscience de leurs volitions et de leurs désirs, et ne pensent pas, même en rêve, aux causes par lesquelles ils sont disposés à désirer et à vouloir, n’en n’ayant aucune connaissance. »

Cette volition est l’aboutissement d’un processus par lequel l’être humain, le profane en l’occurrence use de sa volonté, il agit en vue d’un résultat, il concrétise un choix, il est déterminé, il n’est pas là par hasard. Le candidat affirme là, la liberté de sa volonté, je suis libre de vouloir ce que je veux.

On pourrait compléter par : je veux ce que je veux, parce que je suis ce que je suis. Ainsi s’invite dans notre réflexion le principe ‘du libre arbitre’.

 

Le libre arbitre cette faculté de se déterminer par soi-même, c’est à dire la possibilité de se faire, de se construire soi-même, être capable de reconnaître, d’assimiler toutes les connaissances, tous les héritages, toutes les traditions qui font ce que nous sommes et d’en faire table rase, et sans y renoncer se reconstruire, avec sa libre volonté.

 

C’est peut être ce qui mène inconsciemment le candidat à frapper à la porte du temple, à la recherche de sa Liberté.

 

JF.

Voir les commentaires

Publié le par Jacques Viallebesset

Cet article est reposté depuis L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LES VERTUS THEOLOGALES

LES VERTUS THEOLOGALES

VERTUS, MORALE ET POLITIQUE

 

Il y a 22 ans André Comte –Sponville écrivait dans son avant propos « Du petit traité des grandes vertus » : Si la vertu peut s’enseigner, comme je le crois, c’est plus par l’exemple que par les livres. »

Et en deuxième de couverture : « Des vertus, on en parle plus guère. Cela ne signifie pas que nous n’en n’ayons plus besoin, ni ne nous autorise à y renoncer. Mieux vaut enseigner les vertus, disait Spinoza, que condamner les vices : mieux vaut la joie que la tristesse, mieux vaut l’admiration que le mépris, mieux vaut l’exemple que la honte.

 

Il ne s’agit pas de donner des leçons de morale, mais d’aider chacun à devenir son propre maître, comme il convient, et son unique juge.

 

Dans quel but ? Pour être plus humain, plus fort, plus doux. Vertu c’est puissance, c’est excellence, c’est exigence. Les vertus sont nos valeurs morales, mais incarnées, autant que nous le pouvons, mais vécues en acte : toujours singulières, comme chacun d’entre nous, toujours plurielles, comme les faiblesses qu’elles combattent ou redressent. Il n’ y a pas de Bien en soi : le bien n’existe pas, il est à faire et c’est ce qu’on appelle les vertus. »

 

A l’époque on ne parlait sans doute guère des vertus dans la sphère politique Française, nous étions à la fin de la Présidence de François Mitterand, à la veille de la Présidence de Jacques Chirac, les Français étaient plus préoccupés par le chômage, leur niveau de vie que par la vertu de leurs dirigeants. Ils avaient constatés que vertu et morale politique n’étaient pas faciles à réunir et après tout ils apportaient leurs suffrages à un projet, à un programme.

 

Fuir le vice et pratiquer la Vertu, est un idéal de vie, de perfectionnement individuel. Pas un programme politique pour l’ensemble d’une population, pas une manière de gérer la société dans l’intérêt commun.

 

C’est sans doute dans la République de Platon que naît le besoin de Justice dans la cité ou plutôt que la Justice individuelle se transforme en justice collective. Notre conscience individuelle, notre tribunal intérieur est transposé dans la cité, il devient un tribunal du peuple, on glisse de la morale au moralisme. Le temple à la vertu, n’est plus notre temple intérieur, mais un temple de pierres consacré à la déesse raison, accessible à tous. Le danger de la dictature du bien guette. Qui peut prétendre être un parangon de vertu ?

Sur l’autel de la Vertu on sacrifiera comme dans la république de Platon jusqu’au poète sulfureux, pour ne garder que le poète moralisant, le plus austère, qui imitera pour nous le ton de l’honnête homme.

C’est le règne d’une pseudo vertu collective, porte ouverte non plus sur la dictature du bien, mais la dictature tout court.

 

La république de Platon est aristocratique par nature, elle donne la légitimité a des sages, qui gouvernent la cité, car ils sont les seuls a posséder les vertus cardinales de Sagesse, Courage, Tempérance et surtout de Justice, un rapt sur la démocratie par un petit nombre supposés vertueux, le retour de Robespierre !

 

Platon tire ce raisonnement par extension d’un principe individuelle, personnel au collectif : il y a en chaque homme une partie supérieure qui doit commander à la partie inférieure, cela est porteur de perfectionnement et d’espérance, mais est-ce transposable a l’universel sûrement, dans le domaine du spirituel, mais pour la politique ?

Platon dit la Cité serait harmonieuse : « Si les désirs de la foule des hommes de peu sont dominés par la sagesse du plus petit nombre des hommes vertueux. »

 

L’on discerne là le danger à vouloir faire de la vertu supposée de certains hommes, une aptitude a diriger la cité, et qui sera le juge de la vertu d’autrui ?

 

JF.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA JUSTICE

LA JUSTICE

LE RETOUR A LA JUSTICE.

 

Faire un retour en arrière, pour pouvoir mieux envisager l’avenir. Se réapproprier les mythes qui structurent notre démarche Maçonnique, ceux qui sont les précurseurs de la Philosophie antique. Cette philosophie, que nos philosophes modernes appellent la voie vers la Vie bonne, la Sagesse humaine, voire une forme de spiritualité laïque pour les non croyants.

 

La porte d’accès à cette philosophie, son fondement repose sur la Mythologie, cette vie illustrée des Dieux si bien décrite dans l’Odyssée d’Homère, ce monde ou régnait le chaos n’a pu s’harmoniser, passer dans un état ordonné (ordo ab chao), que quand Thémis déesse de la Justice s’est assise sur l’Olympe à côté de Zeus le Dieu des Dieux.

 

Dans notre monde désordonné il convient d’appeler à nouveau le règne de Thémis, pour chasser le retour de la barbarie, régénérer l’humain. L’homme qui avait quitté les terres barbares y revient, il faut donc continuer le combat pour la Justice, passage indispensable vers l’ascension spirituelle.

« La justice n’existe point elle est dans l’ordre des choses » c’est ce que pensais Alain, il a dit également : « La justice sera si on la fait. Voilà le problème humain. »

La Justice est donc un combat de tous les jours, le Franc-Maçon fait de la justice un devoir, son devoir, il construit son temple intérieur pour y placer la justice, vertu cardinale complète. Le premier combat se déroule en lui, il est constant, armé du glaive et de l’équerre sans cesse nous rectifions, pour pouvoir paraître devant notre tribunal intérieur aussi juste que possible, à l’image du Roi Salomon.

 

Ce combat, notre combat ne peut se gagner sans la conjonction des vertus théologales que sont la Foi, l’Espérance et la plus essentielle la Charité, l’amour des autres sans lequel rien n’est possible.

 

JF.

statistiques du Blog.
 
Au Mois de Mars 2017 : 7672 pages vues 

 

En Mars 2016 : 2868 Pages Vues 

Voir les commentaires