Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
ULTREIA ! ULTREIA ! ULTREIA !
ULTREÏA ! ULTREÏA ! ULTREÏA !

 

Cela sonne comme une cloche, résonne en moi, est-ce un cri, un chant qui vient de l’intérieur, « Ce sont les vigoureuses injonctions des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle qui nous invitent à l’aventure spirituelle et à la réflexion métaphysique ». Ce pourrait être debout, debout, levez vous, une aventure vous attend, là tout près, en vous, au coin de votre cœur aux confins de votre âme, là ou l’esprit chasse la matière, avancez d’un pas vous y êtes presque. C’est le premier des trois pas hésitants en équerre, le « demandez et l’on vous donnera, cherchez et vous trouverez, frappez, et l’on vous ouvrira. » Il est midi le soleil est à son zénith, c’est le moment favorable, le « Kairos » des Grecs, l’instant ou prêt l’on regarde une dernière fois en arrière, l’on vérifie le viatique dans le bissac, avant prendre le chemin, son chemin d’aventure spirituelle, vers l’harmonie, la joie fraternelle à la rencontre des autres jacquets. Dépassant nos peurs de l’autre, nous sommes sur les traces de tous ceux qui nous ont précédés, là une coquille, là un signe et puis soudain un cri Ultreïa ! Ultreïa !

 

Ultreïa, est aussi une belle revue, qui m’a été indiquée par un lecteur du Blog. Elle parle à nos cœurs et nos âmes de Spiritualité, Métaphysique, Philosophie, Ethnologie, Symbolisme, venus au monde nous avons un chemin à faire, nous pouvons trouver là des sources propices à notre méditation. Cette revue invite à la réflexion, c’est une porte ouverte vers des mondes et des mystères inconnus, des pensées inédites, des possibilités de refondations, d’abandon des préjugés du vulgaire. Les articles sont comme une pluie de fleurs multicolores tombées dans notre jardin, qui bientôt donneront des graines puis des fruits, bonne cueillette !

JF

Ultreïa c’est un numéro par saison dans le numéro 11 celui du printemps :

 

Édito par Florence QUENTIN

« Il n’existe rien de constant si ce n’est le changement. »
Bouddha

Proclamer que l’humanité est aujourd’hui confrontée à des défis d’envergure inédits dans son histoire sonne comme un truisme ! Changement climatique, menaces écologiques, crise économique, conflits, replis identitaires et déréliction sociétale et spirituelle, tel est le pesant héritage qui échoit à notre temps, chancelant sous l’impact de ce tir groupé. Dans ce contexte incertain, chaque expert se fait prophète et y va de son analyse qui alimente l’anxiété générale, nourrit l’inquiétude (fondée) des peuples et sidère les consciences.
Signes des temps ? Fin d’un monde ? Sans doute. Mais alors, comment “négocier” ce virage à 180°, dominé par les clameurs des trompettes de l’Apocalypse ?
Si l’engagement total – corps et âme – de chacun est exigé face à cette “chronique d’une mort annoncée”, il l’est plus que jamais en matière spirituelle. Quelle que soit l’idée directrice – prise de conscience, mutation, “retournement” aux allures de metanoïa ou encore, comme l’écrivait le dramaturge August Strindberg : “s’envelopper dans le cocon de son âme, se faire chrysalide et attendre la métamorphose, car elle arrive toujours” – elle renvoie à un changement radical d’état d’esprit, d’état d’être, pour éviter l’effondrement. Attitude qui n’exclut pas l’action citoyenne, mais qui la soutient de l’intérieur.
Sur ce thème d’une brûlante actualité, notre dossier convoque spécialistes des religions, philosophe, économiste, théologien et chercheurs en écologie qui analysent, commentent, alertent mais ouvrent également des pistes de réflexion… et d’action. L’économiste et philosophe Patrick Viveret, dans un long entretien, nous livre les siennes ; ainsi, une “nouvelle manière d’être au monde”. Le quatorzième dalaï-lama, maître bouddhiste et chef d’un peuple en exil, ne dit rien d’autre : “Si personne ne tente d’apporter la paix, les conflits empirent, mais un seul être paisible et sans passion peut beaucoup.”
À travers sa tradition prônant compassion et interconnectivité, Tenzin Gyatso, à qui nous consacrons un portrait nourri, rejoint l’admirable foi “incarnée” d’un Christian de Chergé, qui, avec les moines de Tibhirine, établit inlassablement et jusqu’au sacrifice de sa vie, des ponts avec ses frères d’islam. Des témoignages inédits viennent ici corroborer cet engagement qui irradie tout son Testament : “L’Algérie et l’islam, pour moi, c’est autre chose, c’est un corps et une âme.” Tolérance et altérité que le photographe Reza a sublimées à travers son reportage au Kurdistan, où le peuple, majoritairement sunnite, offre un espace à celui qui est “différent”, aux multiples confessions religieuses. Salvatrice leçon pour l’Occident…
Nous poussons aussi les portes de la mythique Samarkand, cité prospère de la route de la soie où les grands conquérants vinrent trouver repos dans l’azur éblouissant de ses palais et mosquées. Et marchons à la suite de Dante, “poète de la divine lumière”, dans les contrées fascinantes de l’inframonde, Enfer, Purgatoire et Paradis, à la recherche de “notre” Béatrice intérieure, cet Éternel Féminin, initiateur de l’âme, au cœur vibrant d’un chef-d’œuvre intemporel, la Divine Comédie.

 

Au fil de ce numéro retrouvez nos chroniques :

Mosaïque du Ciel par Olivier GERMAIN-THOMAS – … de petites âmes humaines.

Méditer en chemin par Fabrice MIDAL – Simplicité de la poésie

Le fil de l’émerveillement par Bertrand VERGELY – Science et mystique

Ubiquité de la prière par Christiane RANCÉ – Un pas vers l’horizon

L’instant soufi par Éric GEOFFROY – Des vertus de la mort

Il n’y a qu’une seule religion par Patrick LAUDE – Illusions postreligieuses

La couronne du royaume par Frank LALOU – L’hébreu, langue du paradoxe

Le buffle et la tortue par Cyrille J.D.JAVARY – La double orientation de la confiance

Mais aussi Signe & Traces, Rites & Repères

Symbolique universelle d’un signe, d’une gestuelle, d’un rite ou d’un mythe… 4 pages illustrées par Stéphanie LEDOUX.

 

Sommaire

Phares

L'OBSCURE CLARTÉ DE DANTE
POÈTE DE LA DIVINE LUMIÈRE

Éric VINSON


Phares

DANTE
VOYAGE AU BOUT DE DIEU

Christiane RANCÉ

 


Dans les pas des pèlerins de l'absolu

LE DALAÏ-LAMA
"OCÉAN DE SAGESSE" ET ARTISAN DE PAIX

Laurent DESHAYES

 


L'esprit des lieux

L’OR BLEU DE SAMARKAND
"SAMARKAND, LA PLUS BELLE FACE QUE LA TERRE AIT JAMAIS TOURNÉE VERS LE SOLEIL"

Frédérique BEAUPERTUIS-BRESSAND

 


A la croisée des chemins

RENCONTRE AVEC PATRICK VIVERET
"POUR AFFRONTER LA FIN DES TEMPS MODERNES, IL NOUS FAUT RÉINTÉGRER LE MEILLEUR DE LA TRADITION ET DE LA MODERNITÉ POUR EN ÉCARTER LE PIRE."

Patrick VIVERET

 


Nœuds et Labyrinthes - Dossier

LES SIGNES DES TEMPS
EFFONDREMENT, DETTE, BARBARIE, CRISE SPIRITUELLE...

Éric GEOFFROY, Laurent DESHAYES, Vincent AUCANTE, Pablo SERVIGNE et Raphaël STEVENS, Renaud DUTERME, Bertrand VERGELY, Bernard CHEVILLIAT, Florence QUENTIN

 


Nobles voyageurs - PORTFOLIO

LE KURDISTAN, AU CARREFOUR DE LA FOI

REZA


Figures libres

CHRISTIAN DE CHERGÉ
QUAND S’INCARNENT L’ESPÉRANCE ET LE DIALOGUE

Nicolas BALLET


Les Cahiers Métaphysiques

CAHIERS MÉTAPHYSIQUES N°11

Françoise BONARDEL, Michel CLERMONT


Le chant de la terre

LE BHOUTAN
“VERS LA SOBRIÉTÉ HEUREUSE”

Éric TARIANT

 


Aux quatre angles du monde

POLOGNE
SUR LA ROUTE DES TSERKVAS

Nicolas CORNET

 


Penser à l'air libre

L’ÉMANCIPATION DU SACRÉ

Fr. François CASSINGENA-TRÉVEDY

 


Bivouac

L’APPEL DU LARGE

Thierry BÉGUELIN

 


Billet vagabond

VAGABONDANCE

Marion MULLER-COLARD

 
 

 

ULTREIA ! ULTREIA ! ULTREIA !

 

LE DOSSIER

 

Les signes des temps

Effondrement, dette, barbarie, crise spirituelle...

Éric GEOFFROY, Laurent DESHAYES, Vincent AUCANTE, Pablo SERVIGNE et Raphaël STEVENS, Renaud DUTERME, Bertrand VERGELY, Bernard CHEVILLIAT, Florence QUENTIN

DOSSIER:

Vers la métamorphose – Florence Quentin

Vivons-nous “le dernier tiers de la nuit” ? – Eric Geoffroy

Perspective traditionnelle et signes des temps – Bernard Chevilliat

“Traverser l’océan, imperturbable en soi-même” – Laurent Deshayes

Aux sources de la barbarie – Vincent Aucante

Comment tout peut s’effondrer – Pablo Servigne – Raphaël Stevens

Quand une dette en cache une autre – Renaud Duterme

Le nihilisme, face cachée du transhumanisme – Bertrand Vergely

 

 

INTRODUCTION

Notre civilisation est-elle menacée de désintégration si nous ne traitons pas au plus vite les problèmes qui conduisent la planète au désastre ? La “Fin des Temps” annoncée par les Écritures se profile-t-elle ? Ou s’agit-il plutôt d’une ère nouvelle en germe dans le vieux monde ? Ère qui convierait l’humanité à une métamorphose inédite et plus encore à une metanoïa, qui exige un autre rapport au monde et au divin et un retournement radical de l’être ?

Telle une hydre, nous dit l’islamologue Éric Geoffroy, la crise du sens se répand en prenant pour monture la mondialisation sauvage et abrupte que subit l’humanité contemporaine. Ces menaces ne font pourtant qu’interpeller le spirituel, en l’occurrence le soufi, lequel a pour devise d’être “le fils de l’Instant”, ou de son époque. Il sait, en effet, que la vie spirituelle se fonde sur le paradoxe, et que “Dieu surprend toujours”.

Crise spirituelle, relativisation des valeurs et des vertus, persistant sentiment d’insécurité, inéquité croissante, démesure généralisée et omniprésent “règne de la quantité” dénoncé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par René Guénon, résonnent comme autant de signes annonciateurs d’un inéluctable changement de paradigme, pour les uns, ou d’une fin de cycle, pour les autres. Le recours à une posture exigeante apparaît comme une attitude de recentrement et un effort d’ordre spirituel permettant d’affirmer la dimension métaphysique de l’homme, et d’initier une autre fraternité pour affronter les aléas d’un univers de plus en plus confus, en proie au syndrome duno futur.

Le bouddhisme propose quant à lui une lecture de l’histoire de l’univers selon un système infini de cycles durant lesquels il émerge, évolue et se détruit, rappelle le tibétologue Laurent Deshayes. Le passage d’une phase à l’autre se fait par glissement, les symptômes révélant cette mutation devenant de plus en plus évidents. Loin d’être fataliste, la réponse apportée à la question du positionnement de l’homme face à cette évolution extérieure est son positionnement intérieur.

Nous avons tous en partage un pli caché de barbarie intérieure : il se révèle dès que les conditions extérieures s’y prêtent. Il conduit alors à supprimer l’altérité : c’est le trait commun à toutes les barbaries de l’histoire, commente le philosophe Vincent Aucante. S’il est facile de stigmatiser les barbares qui sont ailleurs ou différents de nous, nous sommes réticents à reconnaître cette barbarie cachée qui, pourtant, nous concerne tous.

Les chercheurs indépendants Pablo Servigne et Raphaël Stevens nous mettent ici en garde : si nous décidons collectivement de ralentir la “mégamachine” pour éviter de déstabiliser davantage le système-Terre, nous provoquerons en retour un gigantesque et irréversible chaos financier, économique, politique et social. Mais si au contraire nous décidons de maintenir le cap, nous provoquerons aussi à terme des catastrophes en chaîne ( climat, biodiversité, etc. ) qui réduiront à néant notre civilisation et notre espèce. Comment trancher ce nœud gordien ?

Depuis des siècles, la question de la dette fragmente le monde et pèse sur son équilibre. L’écart entre pays du Nord et pays du Sud, réduits au rang de créanciers, s’accroît et le décalage au plan mondial entre individus très riches et très pauvres n’a jamais été aussi grand. L’économiste Renaud Dutermepointe l’existence d’une autre forme de dette, écologique celle-là, qui devrait contrebalancer l’autre.

Dans sa démesure, notre époque, qui connaît un progrès technologique sans précédent est confrontée à un courant idéologique nouveau, le transhumanisme. Si ce projet se réalise, en devenant un être “augmenté”, “l’homme sera-t-il encore un homme ?”, s’alarme le philosophe orthodoxe Bertrand Vergely. La religion à venir serait alors celle de l’homme-Dieu. Celle du nihilisme.

 

Voir les commentaires

Publié le par Jacques Viallebesset

Cet article est reposté depuis L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Bonjour Xiberun a écrit sur le Blog un commentaire bref sur l'article Franc-Maçon d'un Saint jean à l'autre : Milesker ! qui signifie en Basque je crois MERCI.Je lui réponds un autre Merci Trugarez dit ! en Breton

JF

 

Voir les commentaires

Publié le par Jacques Viallebesset

Cet article est reposté depuis L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
L'échelle Spirituelle

L'échelle Spirituelle

LES FRANCS-MACONS D’UN SAINT JEAN A L’AUTRE …

Les Francs-Maçons revendiquent leur appartenance à des Loges de Saint Jean, c’est le jour de la Saint Jean Baptiste le précurseur que fut créé la Grande Loge unie d’Angleterre le 24 juin 1717 proche du solstice d’été regroupant plusieurs Loges indépendantes, depuis le Baptiste est régulièrement célébré, comme l’ai Saint Jean l’évangéliste, celui de Patmos de l’Apocalypse fêté le 27 décembre proche du solstice d’hiver.

Il en est un autre moins connu dans notre occident c’est Saint Jean Climaque dont la fête se situe le 30 mars. Il est un des pères du désert bien connu de l’église orthodoxe.

 

Saint Jean Climaque est probablement né vers 575 dans un endroit inconnu, il est également nommé Jean le Sinaïque, sans doute d’origine syrienne il vécu dans le Sinaï. Moine dans le monastère du Buisson ardent, véritable tour de Babel ou les moines affluent de toutes régions. Jean Climaque est moine à 16 ans, tonsuré à 20 ans il mène une vie d’ermite pendant 20 ans, il se retira dans le silence pendant plus d’un an.

 

Jean Climaque se rendit « célèbre » si j’ose par la rédaction d’un guide spirituel à l’usage des candidats à la vie monastique : « L’échelle Sainte » ou échelle de Paradis, c’est de là qu’il tient son nom en grec Klimax signifie échelle. D’ou l’intérêt des Francs-Maçons pour Saint Jean Climaque, son échelle inspirée de celle de Jacob, « Cette échelle dressée jusqu’aux portes du ciel qui permettra une ascension sans péril à ceux qui l’auront choisie. »

Les Francs-Maçons ont repris cette puissante évocation de l’échelle qui représente un parcours initiatique ascendant, qui barreau après barreau doit élevé vers la vie spirituelle en s’arrachant du monde de la matérialité, pour in fine retrouver son âme originelle. Cette rupture temporaire avec le monde d’en bas, symbolise une renaissance spirituelle.

 

Saint Jean Climaque a écrit son guide après 40 ans de méditation dans le désert, il divise ce guide en 30 chapitres, ou 30 degrés véritables combats avec soi même, pour faire grandir sa spiritualité. Il propose 4 étapes majeures : des degrés I à III Rupture avec le Monde, des degrés IV à VII Renoncement à soi et purification des péchés, des degrés VIII à XXV lutte contre les passions (colère, avarice, tristesse, gourmandise, orgueil, luxure etc.) et l’acquisition des Vertus, et enfin des degrés XXVI à XXX, le sommet de la vie ascétique.

Cette échelle spirituelle de Saint jean Climaque est considérée par les orthodoxes comme le deuxième livre après la Bible.

 

Cette échelle rappelle la voie progressive de l’initiation Maçonnique, le patient apprentissage, de nous même, des mouvements intérieurs de notre corps et de notre âme. Cette montée des états de conscience, à la fois prière corporelle et du cœur. Le 30ème degré de l’échelle se caractérise par « une sobre ivresse de l’esprit. »

L’acquisition de la trinité des vertus théologales de foi, espérance et charité fait aussi partie de la 30ème marche, c’est là que le feu ardeur, le feu lumière, nous régénère.

 

Mais le Franc-Maçon n’est pas un ermite dans le désert il est un homme dans la cité et même s’il atteint par son travail les hautes sphères de la spiritualité, il doit rester humble et modeste, conscient que sa plus grande mission sera de pouvoir redescendre de cette échelle symbolique sur terre, sur cette terre si belle, à la place qui est la sienne.

 

JF.

 

 

Pour ceux qui veulent aller plus loin, plus haut :

Lire : Jean Climaque de Robert Arnauld D’Andilly « L’eschelle sainte ou les degrez pour monter au ciel » Éditeur NABU PRESSE 2011

ISBN : 1173069089

 

L’Échelle Sainte Saint jean Climaque.

386 pages

  • Éditeur : Abbaye de Bellefontaine; Édition : 2e éd. rev. et corrigée (1 janvier 1997)

  • Collection : Spiritualité orientale

  • Langue : Français

  • ISBN-10: 2855892244

  • ISBN-13: 978-2855892245

 


"Ne soyez pas surpris de retomber tous les jours; n'abandonnez pas, mais tenez bon avec courage. Et assurément, l'ange qui veille sur vous honorera votre patience.." Saint Jean Climaque

LES FRANCS - MACONS D'UN SAINT JEAN A L'AUTRE....
LES FRANCS - MACONS D'UN SAINT JEAN A L'AUTRE....

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ELIGIBLE
ELIGIBLE.

Chaque année dans les Loges il est procédé à l’élection du Président, Vénérable et de son collège d’officiers. C’est le temps du choix, c’est un acte volontaire essentiel pour la pérennité de la Loge, mais aussi pour la transmission de la tradition dans sa pureté et l’harmonie de la Loge.

 

Pour être éligible les règles sont diverses suivant les obédiences. Mais les Frères électeurs seront guidés par des critères de choix, préservant l’intérêt de la Loge en particulier et de l’ordre en général.

 

C’est souvent naturellement que s’imposera le candidat à la plus haute fonction, au poste de Vénérable, presque naturellement, il y a peu de compétition ‘électorale’. Chacun comprend l’intérêt général, l’intérêt de la Loge. Le candidat réunira donc un grand nombre de suffrages, sachant qu’un Maître vote il ne s’abstient pas.

Le candidat aura démontré son aptitude au poste, on préférera l’expérience à la jeunesse, la bannière de la Loge devra être maintenue fermement, la pratique et la connaissance du Rite primordiale.

 

Le futur président saura créer la nécessaire alchimie propice au bien être de sa Loge, réunir tous les Frères dans l’athanor, dans l’œuf primordial, faire naître l’égrégore. Le candidat à la fonction suprême aura une attention particulière pour les jeunes Frères et les plus faibles, il saura modérer les passions des plus vigoureux, favoriser l’essor des plus discrets. Éteindre les incendies à leur naissance, gérer les conflits dans l’intérêt général, être fort dans les tempêtes internes, protéger sa Loge des influences externes.

 

Dans cette période électorale qui agite notre société, on parle beaucoup de la Vertu ou des Vertus que devraient avoir les candidats aux suffrages. Les plus vertueux d’entre nous sont sans doute les ermites, les ascètes, les parfaits qui vivent en dehors de la société. Vertueux ils sont, mais souvent incapables de gérer un groupe, ils se sont retirés du monde au sommet de la Montagne, auront t’ils la force de redescendre.

Leur exemplarité suscite l’admiration le respect, ont t’ils pour autant l’aptitude a diriger les autres au-delà d’eux mêmes.

D’abord rectifier en soi même pour pouvoir prétendre rectifier autrui me direz vous, certes mais est-ce toujours ainsi ?

 

Le « Guru », maître précepteur, guide spirituel, éclaireur de l’esprit, leader dans son âshram s’il est apte a améliorer les esprits, est t’il apte a diriger une collectivité, un état. Le dernier des « Gurus » chez les Sikhs est un livre.

J’ai toujours eu de la défiance vis à vis de ceux qui mettent en avant leur Vertu. Seuls mes Frères me reconnaissent pour tels. Mais encore plus de défiance envers ceux qui s’octroient le pouvoir de juger autrui, de peser leur vertu, leur âme.

 

Le « Guru », le vertueux a sa place, il doit peser de son poids dans notre société moderne, c’est le philosophe, le sage, que l’on doit consulter. C’est celui qui doit aider, conseiller le Président, le Vénérable. Dans ma Loge c’est l’Orateur.

 

JF.

ELIGIBLE

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
NO COMMENT !
NO COMMENT !NO COMMENT !
NO COMMENT !

NO COMMENT !

COMMUNIQUES

Communiqué du Grand Orient de France

Les dirigeants des 27 au Vatican : une initiative contestable



Le Conseil de l’Ordre du Grand Orient de France dénonce la visite rendue au Pape par les chefs d’Etats et de gouvernements de l’Union européenne le 24 mars 2017.

Placer le soixantième anniversaire du Traité de Rome sous les auspices de l’Eglise catholique exprime la négation de la diversité des opinions philosophiques et religieuses des citoyens européens à un moment où le monde est en proie aux affrontements interreligieux, à l’extrémisme et à l’intolérance.

Comme en 2010, le Grand Orient de France rappelle que les racines spirituelles de l’Europe sont diverses et qu’il n’est pas acceptable que la composante chrétienne soit mise en avant au détriment des autres.

Le Grand Orient de France rappelle que la liberté absolue de conscience exprime autant la liberté de croire et de souscrire à la religion de son choix que celle de ne pas croire.

Le 3 avril 2017

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES

 

COMMUNIQUE DU DROIT HUMAIN.- GUYANE

 

Depuis deux semaines la Guyane connaît un très large mouvement de protestation dans lequel s’engagent des citoyens hommes et femmes de tous âges et toutes professions. Il s’agit d’obtenir une remise à niveau générale concernant tous les aspects de la vie et de l’activité du département. Un retard considérable s’est accumulé, le vivre ensemble est mis en difficulté et des mesures cosmétiques ne peuvent suffire.

Nous devons porter la plus grande attention à ce que les français de Guyane vivent en ce moment.

Attachés à l’idéal de fraternité, d’égalité, de justice sociale, de paix et d’harmonie, nous espérons que de ce mouvement collectif, lucide et déterminé, sortira un futur nouveau pour la Guyane.

Alain Michon, Grand Maître National de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN.

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
CONFERENCES CONGRES

 

Première conférence internationale des loges de recherches

Du 19 au 21 mai 2017, la Grande Loge de France organise en partenariat avec la ville de TOULON les premières Rencontres Internationales des loges de recherche maçonniques.

Les 26 meilleurs historiens mondiaux de la Franc-maçonnerie, réunis avec les plus importantes loges de recherche des principales obédiences avec au programme:

- un salon du livre

- une exposition maçonnique vivante

- un programme de découvertes touristiques

- conférences plénières et tables-rondes

Cette Rencontre est organisée par Michel LECOUR (Vénérable Maitre de Mare Nostrum) et Louis TREBUCHET (président de la Commission d’Histoire de la GLDF et Vénérable Maitre de Marquis de La Fayette).

Lieu: Au Palais des Congrès Neptune, place Besagne, Centre Mayol 83000 Toulon.

Cet événement est ouvert à tous publics, accès gratuit au salon du livre et du vin, et à l’exposition.

Pour tous renseignements consulter le site internet www.icom.fm

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
CONFERENCE GLDF

 

La Grande Loge de France à le plaisir de vous accueillir pour une conférence publique avec Christian GODIN, philosophe et Christian BOUCHARDY, naturaliste.

Thème : "Redéfinir la place de l'homme dans la nature : éloge de la biodiversité"

Rendez-vous le 11 avril à 19H

Adresse : Ecole universitaire de management - Amphithéâtre Aulagnier - 11 avenue Charles Degaulle - Clermont-Ferrand

Entrée libre et gratuite

Inscription à l'adresse suivante : rencontresgldf63@gmail.com

 

CONFERENCE A MONTLUCON

 

Le Grand Maître de la Grande Loge de France, Philippe Charuel, animera une conférence publique sur le thème: « La franc-maçonnerie en Grande Loge de France au 21eme siècle »

 

Rendez-vous le lundi 24 avril 2017 à 19H30

 

Adresse : Salle Salicis - 1 rue Lavoisier 03100 Montluçon

 

Entrée libre et gratuite

Inscription obligatoire à l'adresse suivante : contactgldf03@gmail.com

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
CONNAITRE

MEMPHIS MISRAÏM

Fédération de loges (FACC), la Grande Loge Mixte de Memphis-Misraïm est une obédience maçonnique mixte internationale. Notre Ordre maçonnique est fondé sur une tradition ayant pour base les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. La Tradition met en jeu une expérience de l’humain et du sacré : elle constitue une école d’éveil.

Le Rite de Memphis-Misraïm est un Rite « déiste », ce qui implique l’invocation du Grand Architecte de l’Univers et spiritualiste, ce qui exige la croyance en l’immortalité de l’âme, ou du moins une certaine pérennité posthume de celle-ci. A quoi renvoie le concept de « déiste » ?

Certainement pas à un dieu incarné à la ressemblance des humains et qui dirigerait tout d’une main de maître et certainement pas non plus à dogme religieux, quel qu’il soit, d’où qu’il provienne. Il s’agit d’une orientation d’esprit, de la conception d’une conscience créatrice universelle, dont la lumière est présente en chacun de nous. Il nous semble utile de partager ces quelques vues pour que les maçons d’Egypte puissent travailler fructueusement, ensemble, sur les symboles de la science sacrée et la spiritualité.

A ces quelques conceptions, cependant, s’arrête la « dogmatique » du rite, lequel n’est lié et ne dépend d’aucune religion particulière, et laisse depuis toujours, ses membres dans une pleine et totale liberté d’opinions.

Le rite pratiqué n’est lié et ne dépend d’aucune religion particulière, et laisse depuis toujours, ses membres dans une pleine et totale liberté d’opinions.

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES

UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN BELGIQUE

 

Position sur l’avortement :

 

L

a nouvelle est tombée ce vendredi soir : l’Université catholique de Louvain a pris la décision de suspendre les enseignements de son chargé de cours invité Stéphane Mercier. En outre, l’université a décidé d’entamer une procédure disciplinaire à son encontre.

 

A lire sur Le Soir de Bruxelles

Le débat: quelle liberté académique

Pour mémoire, une vive polémique est née au début de cette semaine suite aux propos anti-avortement tenus par Stéphane Mercier devant ses étudiants. Dans un texte d’une quinzaine de pages intitulé «La philosophie pour la vie. Contre un prétendu droit de choisir l’avortement», l’enseignant s’était lancé dans un véritable plaidoyer « pro-life ». Il y indiquait notamment ceci : « L’ IVG, c’est un euphémisme qui dissimule un mensonge : la vérité, c’est que l’avortement est le meurtre d’une personne innocente ».

L’université se dit « interpellée au sujet d’une note utilisée dans le cadre d’un cours et rédigée par l’un de ses chargés de cours invités, Stéphane Mercier, sur le thème de l’avortement. ». Cette fin de semaine, les autorités de l’UCL ont entendu l’enseignant concerné. Elles ont décidé d’entamer une procédure disciplinaire à son encontre. L’instruction est toujours en cours. Il risque une sanction qui peut aller du rappel à l’ordre au licenciement pur et simple. En attendant, l’UCL a décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre les deux cours dont Stéphane Mercier a la charge.

 

A lire sur Le Soir de Bruxelles

L'édito de Béatrice Delvaux: l’enseignement doit être transparent

L’Université catholique rappelle que, « dans l’esprit de la loi dépénalisant l’avortement votée en 1990, elle respecte l’autonomie des femmes à poser ce choix, dans les circonstances précisées par le législateur.

PROPAGANDE ANTI AVORTEMENT

PROPAGANDE ANTI AVORTEMENT

Cette association prend position contre l'avortement et vient en soutien de Stéphane Mercier.

JF.

 

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
Vu dans le dernier numéro de Franc-Maçonnerie Magazine

 

ADOPTION DANS FM MAGAZINE

C’est à la Grande Loge Féminine de France, dans une loge du sud, que s’est déroulée en décembre 2016 une cérémonie peu ordinaire : l’adoption par la loge d’un enfant de maçon. Lors d’une tenue blanche ouverte, César, 8 ans a fait ses premiers pas dans un temple accompagné de maçons, mais aussi de toute sa famille. Nous avons rencontré sa mère, Caroline, à l’origine de cette initiative.

ELECTIONS PRESIDENTIELLES DANS FM MAGAZINE

 

Dans leur serment, les francs-maçons s’engagent à travailler à l’avènement d’une société plus juste, plus fraternelle, mieux éclairée et promettent de porter hors du temple la lumière qui a éclairé leurs travaux. À la veille des élections présidentielles, il est donc légitime de s’interroger sinon sur leur vote, du moins sur les options susceptibles d’orienter les choix électoraux des francs-maçons. Mais si les grands principes semblent acquis, ceux-ci se déclinent en une grande variété de nuances ainsi que le montrent les points de vue des frères et sœurs que nous avons interrogés.

 

 

SOCIETE

 

Afin de recueillir un éventail aussi large que possible de points de vue exprimant la palette d’opinions qui traversent le monde maçonnique, nous avons posé les mêmes questions à plusieurs personnalités impliquées dans diverses sensibilités maçonniques. Malgré certaines différences d’approche tous s’accordent à défendre une vision du monde fondée sur le respect et la fraternité et optent pour rassembler ce qui est épars plutôt que de céder à la régression identitaire et au populisme

 

 

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES

 

LIRE

 

Un grand livre. Un livre lumineux, cela s’impose immédiatement. 342 pages, paradoxe : cela pourrait sembler long et se lit pourtant avec passion tant le style est clair, vif et précis.

L’écriture est limpide, le pédantisme exclu, le savoir encyclopédique. Pierre Audureau nous enseigne quel est le projet de l’Art Royal. Il nous apprend à refuser de vivre pour seulement durer, ignorants, effarés, égoïstes. Au contraire, il nous incite à garder les yeux ouverts, rester debout, penser par soi-même, savoir que les questions sont plus importantes que les réponses et que celles-ci sont souvent provisoires.

Ce livre comprend deux parties. Dans la première, les Méditations proprement dites, l’auteur propose une série de sujets qui feront le bonheur de tous les cherchants, profanes ou initiés, de l’Apprenti au Maître expérimenté. Dans la seconde partie les symboles maçonniques sont revisités avec un point de vue original. Cette partie est une mine pour les Apprentis, les Compagnons, et leurs Surveillants. Mais les Maîtres auront aussi le plaisir de trouver ici une expression neuve de sujets souvent trop rengainés. Ce livre propose une voie droite dans la recherche, celle qu’empruntent les Maçons dont la profondeur et la sincérité de la pensée travaillent de concert pour le bien de tous.

 

Biographie

Pierre Audureau, Normalien, Agrégé de Mathématiques, touche-à-tout dans les voies de la connaissance, ancien enseignant et chef d’entreprise, a publié des ouvrages de Mathématiques pour l’Enseignement Supérieur et des essais consacrés à la Franc-maçonnerie. Il est membre de la GDLF en loge bleue, et, pour les hauts grades, du Suprême Conseil de Méditerranée.

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES

INSOLITE

Il est des marches difficiles à gravir !

 

ACTUALITES MACONNIQUES ET AUTRES
Pour des actualités Maçonniques Quotidiennes !
Des Blogs incontournables
Hiram. Be
G A D L U INFO.

Voir les commentaires

Publié le par YaKa

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Thomas PESQUET en Impesanteur

Thomas PESQUET en Impesanteur

REFLEXION : L’APESANTEUR OU L’IMPESANTEUR

Le sourire de Thomas Pesquet envahi les écrans de nos télévisions, il flotte dans l’espace. Le rêve de vol libre de l’homme en direct sous nos yeux, ce rêve a commencé depuis l’aube de temps, Icare le fils de l’architecte Dédale, rêvait déjà d’atteindre le ciel.

Échapper à l’attraction terrestre à cette gravité découverte par Newton, à cette pesanteur de la pomme, cette pomme tranchée à l’horizontal qui révèle en son centre l’étoile flamboyante réceptacle de l’homme. Nous avons vaincu la peur pour monter vers le ciel, mais avons aussi accepter la chute du retour.

 

Notre désir de spiritualité est plus fort que notre peur de perdre une partie de notre corps matière, faire une place plus grande à notre âme. Au delà de notre raison partir comme Plotin hier et François Cheng sur la route de notre âme. L’impesanteur, fait même grandir notre corps physique de 4 cm nous rapportent les astronautes, comme tirer vers une verticalité plus grande.

 

Se préoccuper de son essence, plus que de son apparence permet de faire grossir son cœur. C’est ce que propose la voie initiatique de la Franc-Maçonnerie. Mettre la spiritualité au dessus de notre matérialité, ce fut la recherche de Plotin, se mettre dans un état de réceptivité de notre lumière intérieure. Rechercher ces instants de joie, de bonheur, extatiques ce que les Francs-Maçons nomment égrégore. Porphyre rapporte les paroles de Plotin : « J’arrive à ce état qui m’élève au-dessus de tout intelligible. » Plotin n’est pas ‘Satellisé’ comme l’on peut dire péjorativement. Il est conscient que le retour à son moi est le parcours le plus difficile : « je redescend de l’intelligence à l’exercice du raisonnement. »

Plotin s’interroge comment son âme jadis a pu pénétrer dans son corps et s’émerveille de sa redécouverte, toute similitude avec le parcours Maçonnique est voulue, pourquoi partir à la recherche de son âme Plotin nous le dit : « Parce qu’elle possède en elle-même toute la perfection. »

 

Ainsi nos astronautes, nos candidats aux voyages au-delà de la terre, en dehors leurs performantes recherches scientifiques, ne cherchent t’ils pas inconsciemment à se mettre en impesanteur pour redécouvrir leur âme d’enfant. Il suffit de voir leurs sourires éclatants qu’ils nous envoient comme des cartes postales amoureuses d’espaces qui nous sont inconnus, des invitations au voyage.

 

C’est se désir de voyage qui envahit le Franc-Maçon à la recherche du verbe, de la Parole perdu, oubliée, ce désir du promeneur sur la plage qui voit le soleil tomber à l’horizon et la Lune resplendir souriante dans les cieux.

 

JF.

REFLEXION : APESANTEUR, IMPESANTEUR

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LA FRANC-MACONNERIE UN GUIDE POUR LES EGARES ?
LA FRANC-MACONNERIE UN GUIDE POUR LES EGARES ?

 

La Franc-Maçonnerie est t’elle un guide pour les égarés que nous sommes, perdus parfois dans une sorte hubris. La vie quotidienne nous absorbe et les médias omniprésents nous délivrent des messages moulinés identiques. Nous évitant de chercher notre Vérité et la Vérité. Le Franc-Maçon comme tous les citoyens est donc sujet à l’égarement. Mais il est aussi un cherchant assoiffé de Vérité et de Lumière.

 

Le candidat à la connaissance des mystères, cherche la Lumière véritable, celle qui existe en tout homme, à la portée de eux qui veulent bien s’en saisir. Le premier pas vers cette lumière passe par une réflexion sur soi-même, dans le silence et la pénombre, ou brille une frêle lumière. Le deuxième puis le troisième pas permettra de recevoir une Lumière plus grande encore diaphane comme celle de la Lune, une lumière encore froide.

 

Parcourant le monde, par un chemin sinueux, qui s’élève de plus en plus haut jusqu’au sommet de la montagne, pour y voir le soleil jaillir, resplendir à l’est, comme un élan spirituel, la Franc-Maçonnerie permet notre essor, notre éveil. Elle nous apprend aussi à redescendre de la montagne, pour apporter dans le monde cette lumière véritable c’est là sans doute ce chemin du retour le plus difficile. Garder la jeunesse, trouver la joie dans la modestie et l’humilité.

 

Nous étions nous égarés comme le dit Jean d’Ormesson dans son livre le « Guide des égarés », mais c’est là en pleine Lumière que réapparait notre âme originelle, notre véritable soi retrouvé. Francs-Maçons grâce à notre Rite initiatique, notre guide seul directeur de notre conscience, nous élevons cette conscience vers une spiritualité salvatrice ; ce processus de transmutation individuelle, n’est possible qu’avec l’aide fraternelle de nos Frères qui nous ont précédés sur le chemin, véritables balises de transmission de la tradition première, primordiale aurait dit René Guénon.

 

Je ne puis rien faire sans le concours des autres, ayant reçu la Lumière j’ai le devoir de la restituer, de la répandre. Alors comme le dit Platon et nous le rappelle le Philosophe Alain et décidément le bien jeune Jean d’Ormesson, il nous faut : « Aller à la Vérité de toute son âme. »

JF.

 

A lire : Guide des égarés. De Jean d’Ormesson de l’Académie Française Éditions Gallimard.

 

           

JEAN D' ORMESSON

Guide des égarés

Coédition Gallimard/Éditions Héloïse d'Ormesson

Collection Blanche, Gallimard

Parution : 03-10-2016

Nous ne savons ni pourquoi nous sommes nés ni ce que nous devenons après la mort. Nous sommes tous des égarés.

C’est à la question : «Qu’est-ce que je fais là?» que s’efforce de répondre ce manuel de poche qui n’a pas d’autre ambition que de décrire avec audace, avec naïveté, avec gaieté ce monde peu vraisemblable où nous avons été jetés malgré nous et de fournir vaille que vaille quelques brèves indications sur les moyens d’en tirer à la fois un peu de plaisir et, s’il se peut, de hauteur.

128 pages, 118 x 185 mm

Achevé d'imprimer : 10-09-2016

Genre : Essais Thème : littérature /philosophie, morale Catégorie > Sous-catégories : Connaissance > Littérature - Philosophie, sciences cognitives

Époque : XXe-XXIe siècle

ISBN : 9782072694363 - Gencode : 9782072694363 - Code distributeur : A19866

LA FRANC-MACONNERIE UN GUIDE POUR LES EGARES ?

Voir les commentaires