Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Les Obédiences
Les Obédiences
Les Obédiences
Les Obédiences
Les Obédiences
Les Obédiences
Les Obédiences
Les Obédiences
Les Obédiences
Les Obédiences

Les Obédiences

Une semaine particulière qui mallheureusement n'est pas la première, mes pensées vont avant tout aux victimes de Nice, à leurs familles.

Nous aurons donc un certain nombre de communiqués, peut -être qu'il faut cesser de gémir pour agir, quelles parts de notre Liberté individuelle sommes nous prêts à céder, sans que cela soit un renoncement définitif pour sauver notre Liberté collective, un sujet qui ne manquera pas d'animer nos réflexions. Cette semaine aussi des livres, une vidéo sur  Napoléon, une sortie à la Maison des Sources, une boutique pour vos décors Maçonniques et pourquoi pas de l'humour.

JFG.

 

LES COMMUNIQUÉS

 

Un communiqué signé de La Fédération Française du Droit Humain, la Grande Loge Féminine de France, le Grand Orient de France, la Grande Loge de France, la Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm, la Grande Loge Mixte de France, la Grande Loge Mixte Universelle, La Grande Loge des Cultures et des Spiritualités.

Un bolide, alors que la France célèbre sa Fête Nationale, au bord de la Méditerranée, sous un ciel étoilé, le sang versé, les corps éparpillés, écrasés, mutilés, déchiquetés, fauchant toute vie, à la fois aveugle et déterminé à faire carnage.

Le calcul glaçant du meurtrier. La violence de la terreur un soir de Fête Nationale et de joie populaire. Une sorte de coup médiatique mondial : Nice et son bord de mer, images de la belle France qui fait rêver.

Ce geste atroce est destiné à terroriser tout un peuple, et au-delà. Car c’est l’humanité universelle qui est visée.

Les francs maçons sont mis au défi de poursuivre leur quête de fraternité, leur marche sans faille pour le progrès de l’Humanité. Ils ne renonceront pas. Jamais. Toutes les questions doivent être vues, de face et sans crainte, et elles sont de taille, si nous ne voulons pas que nos mots, nos actions et notre Idéal, ne soient que des postures ou des figures opportunistes.

Bouleversés par l’atrocité Bouleversés par l’atrocité de cet attentat terroriste, les francs-maçons des organisations signataires s’inclinent et se recueillent dans le plus profond respect devant les victimes, devant leurs proches et leurs amis.

Nous voulons rappeler, encore et toujours, que l’engagement des maçons est de rassembler librement les humains en fraternité. Nous voulons construire de la vie. Les forces de la mort et de la haine ne doivent pas passer.

 

LE GRAND ORIENT DE SUISSE
COMMUNIQUE DU GRAND ORIENT DE SUISSE

«APPEL A L’HUMANITE

Un épouvantable attentat survenu à Nice le soir du 14 juillet 2016, a frappé des familles, françaises et étrangères, rassemblées dans la joie, pour célébrer la fête nationale française. La fête nationale du 14 juillet a été instaurée par une loi de juin 1880 déposée par le franc-maçon Benjamin Raspail. Elle célèbre l’anniversaire de la prise de la Bastille qui lance le processus d’affranchissement du peuple, d’abolition des privilèges, mais elle célèbre surtout la fête de la Fédération du 14 juillet 1790 qui rassemble les morceaux épars, les Fédérés venus de tous les départements français, qui engage la réconciliation, et qui constitue un exemplaire centre de l’union, selon une expression maçonnique.

Ce que cet acte criminel a frappé, c’est un peuple divers en âges, nationalités, origines, croyances, opinions, sorti un soir d’été célébrer une ardente volonté de rester uni, le bonheur d’être heureux ensemble.

Nous nous adressons aujourd’hui à l’ensemble des obédiences maçonniques françaises en leur transmettant nos fraternelles et affectueuses salutations et en leur demandant de se faire nos interprètes pour transmettre nos plus sincères condoléances aux Niçois, aux personnes qui ont été touchées par ce lâche attentat, aux français en général.

Mais nous voulons aussi nous adresser à l’humanité toute entière car, ne nous y trompons pas, ce que ces criminels visent, c’est l’humanité rassemblée et dès lors, quel choix nous laissent-ils, sinon que chaque femme et homme de bonne volonté combatte de toute son énergie, la barbarie et le fanatisme.

Enfin, la presse nous apprend que ce criminel est un « franco-tunisien ». Pour bien montrer que nous ne reconnaissons en lui rien de français et rien de tunisien, nous adressons nos plus chaleureux voeux au peuple tunisien, lui aussi debout et rassemblé et qui lutte pieds à pieds pour sa liberté et sa dignité.

Plus que jamais, restons unis!»

Alexandre Rauzy, Grand Maître du Grand Orient de Suisse

 

 

COMMUNIQUÉ
Communiqué du Centre de liaison et d’information des puissances maçonniques signataires de l’appel de Strasbourg (CLIPSAS)

COMMUNIQUE SUR L’ATTENTAT CRIMINEL A NICE  :

Encore une fois l’irrationalité a frappé de manière sauvage et sans discrimination. Encore une fois, en France, dans une journée symbolique comme est le 14 juillet, fête nationale française, le terrorisme frappe avec férocité étant à l’origine de plus de 80 morts et de centaines de blessés, français et étrangers.

Cette nouvelle attaque terroriste n’est pas un hasard, et son message est clair. Ce qu’il attaque, ce sont les idées qui ont conduit à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, et les idéaux de Liberté, d’Egalité et de Fraternité.

Le CLIPSAS, au nom de tous les hommes et les femmes de la franc-maçonnerie mondiale qui travaillent de façon dévoués pour les valeurs de la civilisation, la liberté, la paix, la tolérance, la justice et le progrès matériel et spirituel des peuples, condamne cette attaque criminelle. Au-delà des victimes innocentes du fanatisme, le but est de répandre la peur et la terreur à tous ceux qui rêvent d’un monde meilleur, où la civilisation dépasse la barbarie ; le progrès doit vaincre l’obscurantisme, et la lumière surmonter l’obscurité. Le CLIPSAS apporte sa solidarité fraternelle à la franc-maçonnerie Française, à tout le Peuple Français et à ses autorités en ces moments difficiles, et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes.

Il demande aussi de ne pas se laisser intimider par ces pratiques lâches, et appelle tous les francs-maçons et tous les hommes et femmes de bonne volonté de resserrer les rangs contre le dogmatisme et le fanatisme partout où il est, comme un message libérateur nécessaire pour la conquête de la Dignité Humaine.

 

COMMUNIQUÉ GRANDE LOGE NATIONALE FRANÇAISE

 

ATTENTAT DU 14 JUILLET À NICE

 

Faut-il ajouter des mots à l’horreur de l’acte terroriste perpétré le 14 juillet à Nice, au cœur d’une fête et d’une réjouissance manifestant l’unité nationale et la liberté ? La Grande Loge Nationale Française tient d’abord à manifester sa profonde compassion aux victimes et à leurs proches et s’associe pleinement à leur deuil. Elle exprime sa sollicitude pour les habitants de la ville de Nice et de sa région, traumatisés dans leur attachement à la paix et au bonheur de vivre.

Elle déplore que des discours assoiffés de sang et de mal absolu puissent être diffusés et inciter des êtres humains à franchir les bornes de l’abominable et à accomplir des actes que les codes de la guerre eux-mêmes réprouvent.

Elle forme des vœux pour que cette abomination ne réussisse pas dans son entreprise de désespoir, destinée à faire douter de l’être humain lui-même et pour que l’homme trouve en son cœur la force de toujours espérer.

Jean-Pierre Servel, Grand-Maître

 

 

SAMEDI ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
SAMEDI ACTUALITÉS MAÇONNIQUES

 

A LIRE.

LA PREMIÈRE LETTRE.

Le Rite Ecossais Ancien et Accepté, en abrégé REAA, est le rite maçonnique le plus pratiqué au monde dans ses " hauts grades ". Ses trois premiers degrés, dits symboliques, sont également très pratiqués, en particulier à la Grande Loge de France, mais aussi et de plus en plus dans d'autres obédiences en France et à travers le monde. Ils constituent une Maçonnerie originale et authentique, voie médiane entre la tendance rationaliste et sociale et la tendance théiste et dogmatique. Son but est le perfectionnement spirituel et moral de l'humanité par le biais de l'amélioration de chacun de ses membres.

SAMEDI ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
INFO ICOM
Modernes, Anciens, ou Antédiluviens ?

Louis Trebuchet
Comité scientifique d’ICOM 2017 - Juillet 2016

Il n’aura échappé à aucun franc-maçon, ou franc-maçonne, qu’en 2017 seront célèbrés les 300 ans de la Grande Loge de Londres. Il ne fait aucun doute que personne n’y échappera, vu le nombre de manifestions dédiées à ce tricentenaire, à commencer par la Conférence du Tricentenaire sur l’histoire de la Franc-Maçonnerie célébrant les 300 ans de la Grande Loge d’Angleterre organisée en septembre 2016 par la loge de recherche Quatuor Coronati #2076 de la Grande Loge Unie d’Angleterre, de toutes les loges de recherche la plus ancienne, la plus célèbre, et la plus chère au cœur de tous les historiens de la Franc-maçonnerie.

Mais quel tricentenaire allons-nous célébrer en 2017 ?

Je ne suis pas sûr que ce soit celui de la Grande Loge Unie d’Angleterre, qui naquit à la Saint Jean d’hiver 1813 de la fusion de la Grande Loge née à Londres en 1851, qui se réclamait des Anciens, avec la Grande Loge de Londres et de Westminster, qu’elle qualifiait de Moderne. C’est bien cette dernière qui fête ses 300 ans.

L’historien maçonnique sait aussi, maintenant, que ce n’est pas non plus le tricentenaire de la Franc-maçonnerie spéculative qui sera célèbré. L’américain Léon Hyneman écrivait déjà en 1877 : « Les quatre loges qui se rencontrèrent avec "quelques anciens frères" à la Taverne du Pommier étaient-elles sans connexion ou relation avec d’autres organisations maçonniques ? Quelle est l’origine de ces quatre loges ? Leurs membres doivent bien avoir été faits maçons sous quelque autorité ? Il doit bien y avoir eu une organisation antérieure sous l’autorité de laquelle ils furent reçus et admis dans la fraternité ? Qui étaient ces "anciens frères" ? »

Antédiluviens ou Anciens

Il est en effet clair aujourd’hui que des loges constituées en grande majorité, voire en totalité, de non opératifs, c’est-à-dire de gentilshommes étrangers au métier de maçon, travaillaient déjà de manière symbolique bien avant 1717, à tout le moins dans les îles Britanniques. Samuel Prichard lui-même, dans Masonry Dissected, fixe à 1691 le début de cette évolution : « Le nom de Maçonnerie Franche et Acceptée (tel que nous le connaissons aujourd’hui) n’avait pas encore été entendu jusqu’à ces quelques dernières années ; on n’y parlait ni de loges constituées, ni de communications trimestrielles, jusqu’à 1691 quand des Seigneurs et des Ducs, des Hommes de Loi et des Boutiquiers, et d’autres petits métiers, sans excepter les porteurs, furent admis dans ce Mystère, ou ce non Mystère ».

En Irlande, une telle loge est attestée dès 1688 au Trinity College de l’Université de Dublin et, entre 1708 et 1713, Arthur Saint Leger, Vicomte Doneraile, réunissait régulièrement ses frères et ses amis en loge dans son château du comté de Cork, avec son "Butler" comme tuileur extérieur.

En Angleterre, le plus ancien parchemin de la loge d’York retrace les Anciennes et honorables assemblées des Maçons libres et acceptés, en mars 1712, juin, août, décembre 1713, consacrées à la réception de gentilshommes en maçonnerie. Le

président en fut, de 1711 à 1713 puis de 1720 à 1723, Sir Walter Hawksworth, Chevalier et Baronet, dont un portrait orne encore la loge.

Divers documents Anglais postérieurs à 1717 mentionnent les "innovations" du Docteur Désaguliers. Le dialogue entre Simon, maçon de la ville, et Philip, maçon passant note, vers 1725 : « Tous les compagnons et frères me reconnaissent comme tel : C’est la manière dont les anciens maçons répondent à cette question. Mais les nouveaux maçons sous le règlement de J. T. Désaguliers répondent seulement : Je le suis ». Une coupure de presse, datée à la main de 1726, s’avère être une convocation adressée « à tous les maçons qui ont été reçus à la manière Antédiluvienne » annonce « plusieurs planches sur l’Ancienne Maçonnerie, particulièrement sur la signification de la lettre G et comment et de quelle manière les Maçons Antédiluviens formaient leurs loges, montrant quelles innovations ont récemment été introduites par le Docteur et quelque autre des Modernes ».

Mais c’est en Ecosse que nous trouverons la Franc-maçonnerie non-opérative la plus nombreuse, travaillant symboliquement et connaissant le mot de maître bien avant 1717. Plus de cent non-opératifs identifiés seront reçus dans certaines loges d’Écosse entre 1685 et 1717. Six loges de cette époque en Écosse sont même constituées en majorité, voire fondées, par des non-opératifs : Dunblane, Hamilton, Kelso, Haughfoot, Aberdeen et Dumfries. Les diverses minutes de ces loges montrent qu’elles ne fonctionnaient pas du tout comme des loges opératives. L’usage y était d’opérer le même jour la réception comme apprenti entré et le passage à compagnon de métier, ce qui est totalement contraire aux usages des loges opératives. Au cours d’une tenue de Dunblane quatre gentilshommes furent reçus apprentis puis passés compagnons après avoir été interrogés entretemps sur des connaissances qui, dans ces conditions, ne peuvent être techniques, mais bien symboliques.

Le manuscrit Dumfries n°4, découvert dans les archives de la loge de Dumfries, qui date des environs de 1700 et semble avoir été beaucoup utilisé, est un des deux anciens devoirs à s’adresser non plus au vrai maçon, mais au franc-maçon, mot qu’il utilisera plusieurs fois. On y parle délibérément à celui qui « entre dans l’association pour agrandir ou satisfaire sa curiosité », et l’accent y est déjà porté sur la symbolique : « d’abord qu’il apprenne ses questions par cœur, puis ses symboles, et ensuite on fera comme la loge le juge convenable ». Les trois piliers que sont l’Équerre, le Compas et la Bible y sont déjà vécus symboliquement : la maçonnerie est « un travail d’équerre » et le franc-maçon doit user de « l’ordre du compas ».

La postérité des Anciens et la Grande Loge de France

La Franc-Maçonnerie Américaine doit beaucoup aux Anciens. Nombre de loges y furent constituées par les Grandes Loges d’Écosse et d’Irlande, à partir de 1736, et par la Grande Loge des Anciens après 1751. Mais on peut se demander s’il n’y eut pas des influences plus précoces. David Stevenson étudie l’émigration outre-Atlantique des quakers membres de la loge d’Aberdeen : en 1683 John Alexander of Peffermiln et Robert Gordon devinrent propriétaires de terres dans le New-Jersey. Ils n’y mirent jamais les pieds, mais John Forbes y émigra en 1684, et John Skene rejoignit le Delaware en 1682. Un membre de la loge de Kelso, le Docteur Gustavus Brown, partit s’installer dans le Maryland en 1708. Nul ne sait si ces frères emmenèrent la Franc- maçonnerie avec eux dans le Nouveau Monde, mais on peut remarquer que le fils du docteur Brown, Gustavus lui aussi, fut membre de la Columba lodge #11 à Port Tobacco, et le 5e Grand Maître de la Grande Loge du Maryland.

Par contre l’influence de ces anciens maçons des loges non opératives d’Écosse d’avant 1717 sur la création de la Grande Loge de France est claire et attestée.

Sans parler des loges militaires des régiments de la garde de Jacques II Stuart, arrivés en 1689 à Saint-Germain-en-Laye, dont l’existence est totalement incertaine, on sait maintenant que la première loge dont l’existence est attestée, de 1725 à 1737 au moins, fut fondée à Paris, rue des boucheries par trois jacobites qui ne pouvaient en aucun cas avoir été initiés après 1717 par une loge de la Grande Loge de Londres. Charles Radcliffe de Derwentwater s’était évadé le 11 décembre 1716 de la prison de Old Newgate pour se rendre en France. Hector McLean, successeur de son père Sir John à la tête de son clan, est le correspondant des Stuart dans les Highlands. Dominique O’Heguerty est le correspondant à Paris de la famille irlandaise et jacobite Walsh, armateurs à Nantes et à Saint Malo, petits-fils et neveux du Capitaine Jacques Walsh qui commandait le navire qui transporta vers la France Jacques II Stuart en 1690. Ils n’étaient bien entendu pas les bienvenus à Londres après 1717, compte tenu de la révolte jacobite de 1715.

Pour aller plus loin….

ICOM 2017 aura lieu les 19, 20 & 21 mai 2017 à Toulon (Var), et est organisé par les loges de recherche de la Grande Loge de France Marquis de La Fayette et Mare Nostrum #1306

Contact : infonews@icom.fm Michel Lecour Vénérable Maître de la loge méditerranéenne de recherche #1306 Mare Nostrum

Informations : icom.fm ou facebook.com/icom.fm 

SAMEDI ACTUALITÉS MAÇONNIQUES
VU SUR GADLU INFO

 

Lors des Rencontres Internationales Maçonniques Euro-méditerranéennes les 17 et 18 juin 2016 organisées par le Grand Orient de France avec lequel nous travaillons au notamment CLIPSAS et à l’Alliance Maçonnique Européenne :

Venus de Belgique, d’Espagne, de France, de Grèce, d’Israël, du Maroc, du Portugal, des Frères et des Sœurs, membres de loges ou d’instances dirigeantes de 14 obédiences libérales actives de ces pays ont souscrit au texte ci-après traduit en 9 langues :

Face aux drames humains dont la Méditerranée et les territoires qui la bordent sont le théâtre, le Grand Orient de France se devait de réaffirmer une position. Hors des formes officielles trop souvent impersonnelles, c’est à l’humanité et la responsabilité de chacun que s’adresse cet appel rédigé et diffusé en neuf langues.

Sa solennité vient de sa simplicité, de sa lucidité, d’une profonde solidarité humaine et surtout de la volonté d’agir.

Cet appel témoigne de l’importance que revêt la région euro-méditerranéenne dans la construction d’une humanité meilleure et plus éclairée.

APPEL DE MONTPELLIER

Aux peuples et gouvernements des pays de la Méditerranée

« Nous, Francs-Maçons, hommes et femmes, réunis en conférence Euro-méditerranéenne à Montpellier, les 17 et 18 juin 2016 par le Grand Orient de France, sommes décidés à tracer des chemins de développement, de dignité et de paix entre les peuples.

Cette démarche prend appui sur les valeurs de civilisations que les peuples de la Méditerranée portent depuis des millénaires et pour réduire les malheurs, les guerres et la barbarie. Pour y parvenir, il convient d’aider les réfugiés, vite et à tous les niveaux ainsi que tous ceux qui sont dans la difficulté. C’est un devoir et une responsabilité, pour chacun, de tendre la main.

Mais il faut aussi voir plus loin: lutter contre les inégalités par une aide des plus riches vers les plus démunis afin de garantir à tous la satisfaction des besoins fondamentaux : nourriture, logement, santé. Pour cela il convient de mettre en place une coopération politique et économique désintéressée. Nous, Francs-Maçons, hommes et femmes, demandons que partout soit scrupuleusement respectée la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et tout particulièrement la liberté de conscience. La marche vers la paix a besoin de la démocratie la plus large, d’une justice indépendante, de pouvoirs équilibrés, qui doivent s’installer et se consolider dans des pays aux systèmes politiques différents.

Que tous les hommes et toutes les femmes aient les mêmes droits, que le même enseignement leur soit dispensé de l’élémentaire jusqu’aux degrés les plus élevés.

Le libre accès à la connaissance et à sa diffusion quel que soit le support, étant une condition indispensable à l’épanouissement des libertés, nous souhaitons la création de maisons des langues et cultures tout autour de la Méditerranée pour favoriser la connaissance et la compréhension de l’autre. Nous demandons la mise en place d’États Généraux de la Méditerranée pour permettre à tous les peuples d’exprimer librement leurs espoirs et leur créativité. Bâtissons dans le dynamisme un nouvel élan à notre engagement !

Nous, hommes et femmes francs-maçons, nous prenons l’engagement de contribuer à ce progrès, à cette marche vers le bonheur et nous invitons les peuples et gouvernements de la région euro-méditerranéenne à s’y associer. « 

  • Grande Loge de Belgique

  • Grand Loge Féminine d’Espagne

  • Fédération Française du Droit Humain

  • Grande Loge Féminine de France

  • Grande Loge Mixte de France

  • Grande Loge Mixte Universelle

  • Grande Loge Symbolique Rite Écossais Primitif

  • Grand Orient de France

  • Grande Loge Féminine de Grèce

  • Grande Loge Mixte de Grèce

  • Grande Loge du Maroc

  • Grande Loge Féminine du Portugal

  • Grande Loge Mixte du Portugal

  • Grande Loge Symbolique du Portugal

 

En savoir plus sur http://www.gadlu.info/rencontres-internationales-maconniques-euro-mediterraneennes-appel-de-montpellier.html#HxL70JDBcBqeOrsi.99

GADLU INFO

« Druides et franc-maçons un parallèle fantaisiste ? » est le thème abordé par le blog « Aventures de l’Histoire » …

Ce blog se veut être » un lieu privilégié pour observer l’actualité de l’histoire et de l’édition historique, tant en France qu’en Espagne ou dans les pays anglophones.«

Dans l’esprit de certains druidisme et franc-maçonnerie auraient soit les mêmes origines, soit le second serait l’héritier indirect du premier…Pas moins sûr en effet, pour ne pas dire incertain… Quoique ! Bref un article intéressant qui nous plonge dans un ésotérisme historique des plus captivant.

Source : http://aventuresdelhistoire.blogspot.com/2010/05/druides-et-franc-macons-un-parallele.html

En savoir plus sur http://www.gadlu.info/druides-et-franc-macons-un-parallele-fantaisiste.html#zHAgDt7hD0THTSsg.99

Si vous êtes interréssés mon conseil lire les ouvrages de Jean-Claude Cappelli, un véritable Druide dans la lignée de John Toland, il souche la FM sur le Druid Order

JFG

La Maison des Sources, Jean-Claude et Elisabeth Cappelli, L'Église du Graal
La Maison des Sources, Jean-Claude et Elisabeth Cappelli, L'Église du Graal
La Maison des Sources, Jean-Claude et Elisabeth Cappelli, L'Église du Graal
La Maison des Sources, Jean-Claude et Elisabeth Cappelli, L'Église du Graal

La Maison des Sources, Jean-Claude et Elisabeth Cappelli, L'Église du Graal

LA MAISON DES SOURCES.

 

                        13, rue de Brocéliande

56430 TREHORENTEUC 



                                     24
 JUILLET
2016



                        13, rue de Brocéliande

56430 TREHORENTEUC 



           

                        13, rue de Brocéliande 56430 TREHORENTEUC

 

LA BOUTIQUE MAÇONNIQUE.

pour vos décors, pour votre Loge le matériel, les cadeaux, la qualité un accueil fraternel.

www.la-boutique-maconnique.com/

HUMOUR NICOLE FERRONI

 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
JOYEUX ANNIVERSAIRE !!!!
Bon Anniversaire au Blog LA FRANC-MAÇONNERIE AU COEUR 
 
Cela fait un an déjà en 446 articles, la visite de 20941 lecteurs pour 33339 pages. Un grand merci pour vos encouragements votre fidèlité.
Un merci particulier aux Frères :Tuck, Cincinnatus, Claudius les fidèles commentateurs, les contributeurs comme Théodore de Neville, Serge, JM, et bien d'autres Anonymes. 
Merci encore.

 

JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE N°49
FRANC-MAÇONNERIE MAGAZINE N°49.

 

       LES FRANCS-MAÇONS DANS L’HISTOIRE.

 

J’ai retenu de ce numéro estival la partie Focus sur certains de ces hommes qui ont marqués par leur pensée, leurs écrits ou leur action. William Shakespeare, Montesquieu, Stendhal, Léon Bourgeois.

 

A lire également dans la rubrique Tradition Spiritualité et Philosophie : faut –il avoir peur de la technique ? par Henri Pena-Ruiz.

 

FOCUS

 

William Shakespeare :par Françis Moray

« c’est le 400ème anniversaire de sa mort…Il se trouve outre manche bien des Francs-Maçons pour faire de lui un de leurs Frères. »

L’auteur fait une recherche dans les œuvres de Shakespeare afin de découvrir les indices, les symboles qui démontreraient son appartenance à la Fraternité. « de troublantes coïncidences » Macbeth un assassinat hiramique ?

Dans Othello : « Ô ciel, que ne dénonces-tu de tels compagnons ! Que ne mets-tu dans toute main honnête un fouet pour chasser l’infâme, tout nu, à travers le monde, de l’Orient à l’Occident !

 

Montesquieu : par Jean-Moïse Braitberg

De l’esprit des lois à celui de la Franc-Maçonnerie

Probablement initié en Angleterre à Westminster à la Horn Tavern. Cette initiation ouvrit à Montesquieu les portes de la haute noblesse anglaise et de la monarchie.

 

Stendhal : par Leslie Baumann.

« Fasciné par Napoléon Bonaparte qu’il a glorifié jusque dans ses faits d’armes, admirateur de Rousseau et de ses réflexions sur la légitimité du pouvoir, Stendhal n’a cessé de cultiver l’ambiguïté, au nom d’une quête toujours inachevée de la liberté.

A la chute de l’empire en 1814, il est attiré par les Carbonari.

 

Léon Bourgeois : par André Combes.

Penseur de la Société des Nations, Prix Nobel de la Paix.

Initié à 31 ans à la Loge du G O D F La Sincérité, pacifiste convaincu. Chevalier Rose Croix au chapitre parisien de l’Étoile Polaire. Ses liens familiaux maçonniques et politiques expliquent sa candidature et son élection comme député. Il entre en conflit avec le clergé sur la question scolaire. Il sera Prix Nobel de la Paix en 1920.

 

Tradition : Faut-il avoir peur de la Technique ? : par Henri Pena-Ruiz

Dans sa conclusion extraits :

« Pour une humanité maîtresse de son devenir. » Ce n’est pas la technique  comme telle qui fait peur, mais un système économique sans lucidité.

Renoncer à une technique que l’on n’a pas la certitude  de maîtriser est donc essentiel si l’on veut respecter l’humanité et préserver la terre nourricière qui l’héberge.

 

Pour le reste de ce numéro l’actualités Maçonnique essentielle. A lire également les artistes dans la ville.

 

JFG.

 

Franc-Maçonnerie Magazine N°49 Juillet Août 2016. 5,95 € dans les Kiosques et par abonnement : abonnements@fm-mag.fr
 William Shakespeare, Montesquieu, Stendhal, Léon Bourgeois, la technique
 William Shakespeare, Montesquieu, Stendhal, Léon Bourgeois, la technique
 William Shakespeare, Montesquieu, Stendhal, Léon Bourgeois, la technique
 William Shakespeare, Montesquieu, Stendhal, Léon Bourgeois, la technique
 William Shakespeare, Montesquieu, Stendhal, Léon Bourgeois, la technique

William Shakespeare, Montesquieu, Stendhal, Léon Bourgeois, la technique

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Les Damnés
Les Damnés
Les Damnés
Les Damnés
Les Damnés
Les Damnés

Les Damnés

CAUCHEMAR D’ÉTÉ ! LA FÊTE DE LA LIBERTÉ

 

Fiction.

 

Avignon le 14 juillet 2018, le Président et la ministre de la culture s’apprête a aller au spectacle, dans la cour d’honneur, les acteurs de la Comédie Française ravissent le public avec une pièce inspirée du célèbre Film de Visconti « Les Damnés ». Toute la critique est unanime devant ce chef d’œuvre mis en scène par un génie Ivo Van Hove. Avignon temple de la culture on se congratule, on se félicite tout est merveilleux enfin ça va mieux, ça va beaucoup mieux. Il est 21h 30 à l’Hôtel d’Europe on a mis les petits plats, dans les grands pour recevoir le Président et ses invités, tout est beau, quelle belle soirée d’été pour cette fête de la culture. Après le défilé des armes, les armes de la culture.

 

Nice

22h 30 il fait beau, ça va bien sur la Prom des Anglais, c’est la fête nationale, le feu d’artifice, la fête familiale, la fête de la Liberté, puis l’horreur ! Comme dans un film un camion fou.

 

Avignon

22h 35 Eh ! Oh ! La culture, il fait beau, mais soudain il fait froid, c’est glacial. Sur la scène les acteurs qui jouent à demi nus, des Nazis dans la nuit. C’est grandiose, c’est le final les acteurs tirent sur la foule avec des mitraillettes, les spectateurs sont heureux, ciblent vivantes ils applaudissent, ils rient se sont des balles à blancs. C’est l’extase, vive la culture !

 

Chez moi

 6 h 00 Je m’éveille en sursaut, en sueur. J’allume la radio, le Président parle, un massacre, une horreur, à Avignon , non à Nice 85 morts sur la Prom, des dizaines de blessés, des enfants, des femmes, des gens normaux, venus pour une fête populaire. Je me frotte les yeux, mon cauchemar toujours et encore.

 

Le Président parle, nous allons, il faut, sa voix s’éloigne dans la nuit….inaudible.

7 h 00 C’est Dimanche j’ouvre le journal, page culture au Festival à Avignon le succès toujours « Les Damnés » tirent toujours sur la foule.

 

JFG

 

Sources : le web, le JDD (le 17 juillet La Vie Maintenant) un article de Christine Angot écrivaine : Tombeau ouvert.

Extraits : « Les Damnés mis en scène par Ivo Van Hove d’après le film de Visconti (…) la presse unanime, le public conquis à part un ou deux pisse froid dont je fais partie. Le Président de la République quelques minutes avant l’annonce des 84 morts de Nice, s’apprêtait à y assister (…)

Fasciné par le spectacle de cette famille de Nazis, joué par la comédie française, ponctué par la mort de ses membres, les uns après les autres, dont on recueille les cendres… Absolument, oui, les cendres, comme s’ils sortaient d’un four…. Et à la fin, nous, le public, on se fait tirer dessus. A blanc.

…comment pouvez-vous applaudir debout le personnage d’un nazi calqué sur une silhouette de djihadiste à mitraillette qui vous tire dessus comme si ce n’était qu’un pas de danse artistique ? Comment ? Ou alors applaudissez, mais ne venez pas pleurer quand les balles deviennent réelles, et que l’humiliation le devient aussi.

CAUCHEMAR ! FICTION ?
CAUCHEMAR ! FICTION ?

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
PRESCRIPTION -VII- : Il faut faire un peu d'exercice !
 PRESCRIPTION –VII - : Il faut faire un peu d’exercice 

                 Exercices Spirituels – Voie Initiatique. 

 Philosophie Antique et Franc-Maçonnerie Contemporaine

 

Avant-Propos.

La Philosophie Antique n’a cessé d’inspirer la Philosophie en général, les courants de pensée, et même les religions du proche orient ou de l’occident. La Franc-Maçonnerie issue du siècle des Lumières n’y a pas échappé. Dans cette série d’articles, j’essaye modestement de relier quelques valeurs fondamentales de la Franc-Maçonnerie à celles de la Philosophie Antique, plus qu’une tentative d’exégèse, c’est pour moi un plaisir presque solitaire, mais que chacun peut ressentir, sans doute de manière plus intense s’il est dans une démarche initiatique, à la lecture des textes anciens tels qu’ils nous sont parvenus, même s’ils ne sont que des traductions ou des interprétations, il ne fait aucun doute que tous ceux qui nous les ont transmis ont suivi le même chemin avec la même joie.

 

A la fin de cet article quelques lignes sur un échange avec Xavier Pavie Philosophe, auteur d’une thèse sur les exercices spirituels, échange qui a pu ce faire grâce à ce Blog, rappelant que la Franc-Maçonnerie est un espace qui permet des rencontres qui sans elle n’auraient pas eu lieu.

 

 

On ne peut pas clôturer ce chapitre sur les Écoles de Philosophie Antique, en omettant les Néoplatoniciens et en particulier Plotin.

 

LES NÉOPLATONICIENS.

 

Plotin philosophe du Néoplatonisme le plus porté sur la Métaphysique est sans doute celui qui applique le mieux les principes de sa philosophie à sa vie habituelle, est-ce par la méthode des Exercices Spirituels, qui sont comme nos rituels maçonniques une propédeutique (facilitation d’acquisition d’un savoir) ?

 

Plotin est le philosophe de la contemplation, de la recherche de l’un, par la recherche de l’extase, à la manière des exercices extatiques de Saint Jean de la Croix la méthode de Plotin est la Contemplation, introspection.

 

Dans son œuvre principale les Ennéades il expose son concept des trois Hypostases : l’un, l’intelligence et l’âme.

 

Selon lui le bonheur réside dans la vie, le corps est la prison de l’âme. Si son but est la recherche de l’extase il sait qu’elle est hors d’atteinte tout du moins en permanence.

 

Il y a antinomie en un état permanent d’extase et l’extase elle-même, en effet l’homme sage et harmonieux sais que c’est par le travail habituel et constant que peuvent naître de rares instants de vision unitive, c’est à comparer avec notre pratique Rituélique de concentration avant l’entrée en Loge, de mise en état de conscience à l’ouverture des travaux la pénétration dans l’espace sacralisé, puis graduellement une montée vers l’égrégore qui se produit parfois dans des tenues particulièrement intenses.

 

Tenues au terme desquelles la chaîne d’union potentialise  ces moments d’exceptions, au sortir desquels certains Frères touchés au plus profond d’eux mêmes ressentent le besoin d’extérioriser leur vécu extatique fut-il fugace comme un éclair de lumière resplendissant en forme de Z.

 

 

Les Apprentis initiés reçoivent  la lumière en état de contemplation, ils sont bouche bée, devant les prémices de la venue d’une lumières plus intense.

Ils sont  invités à une conversion initiatique, en forme de changement radical, sorte de mort ressentie après le passage dans le cabinet de réflexion, la caverne Maçonnique, suivie d’une reconquête régénération.

 

Le futur initié va se modifier sur tous les plans en particulier éthique et esthétique.

 

L’initié pour nous, l’adepte pour Plotin devra agir sans se laisser guider par les désirs de son corps c’est l’apprentissage de la prudence, il prendra garde aux excès de sensibilité, a tout instant il pratiquera la tempérance, il agira selon sa raison avec justice, sans oublier la matérialité il visera à la maitriser ou lui octroyer un espace plus réduit.

Le désir de sagesse nous mènera dans une forme d’ingénuité poursuite d’une Utopie, souvent vue de l’extérieur comme une naïveté, nos rites et symboles étant parfois pris pour des jeux d’enfants par les profanes. Ils sont pour nous retour à la juvénilité, c’est à dire à une Tradition primordiale, comme un retour à l’un dans la simplicité originelle.

 

 

Cette remontée vers l’un étant indescriptible aux non- initiés, est exprimée ainsi par Plotin : « c’est ce que veut dire l’ordre, donné dans les mystères, de ne rien révéler aux non-initiés : c’est à vrai dire parce que le divin ne peut se révéler qu’on refuse de le faire voir à qui n’a pas eu le bonheur de le voir lui-même. »

 

Les Exercices Spirituels pour Plotin sont exigence de dépouillement, comme l’est le profane avant son initiation, mais ce dépouillement est simultanément acquisition de son soi véritable, voie d’espérance sur le chemin d’une perfection accessible humainement. Peut être que Plotin est plus dans l’extase mystique, s’éloignant ainsi de la « Praxis » des exercices spirituels, il est dans une réception contemplation, plus qu’une action quotidienne comme Marc Aurèle, plus conforme aux Exercices Spirituels. Néanmoins la volonté de Contemplation n’est t’elle pas un exercice spirituel ?  

 

Ainsi se clôture le chapitre sur les Écoles de Philosophie Antiques. Bien entendu il convient d’approfondir, ce n’est qu’une mise bouche, pour aller plus loin je vous recommande, en particulier la lecture du livre de :

Xavier Pavie Exercices Spirituels, leçons de Philosophie Antique aux Éditions Belles Lettres 2012.

 

Comme je vous le disais dans mon avant-propos, j’ai eu le plaisir d’avoir un bref échange, avec Xavier Pavie qui a fait des recherches approfondies sur les exercices spirituels, la philosophie antique et contemporaine. Il voit également des convergences entre ces exercices et la Franc-Maçonnerie. M’ayant indiqué son dernier livre paru : « Le Choix d’exister » je me suis empressé d’en faire la commande chez mon libraire et ne manquerais de vous faire part de mes impressions de lecture.

 

JFG.

 

XAVIER PAVIE.

Professeur à l'ESSEC Business School Paris et Singapour, Xavier Pavie est directeur du centre i-Magination et chercheur associé à l'Institut de recherches philosophiques (IREPH). Diplômé en science de gestion, il est docteur en philosophie de l’Université Paris Ouest et diplômé de l’International Teachers Programme (HEC Paris). Auteur d'une thèse sur les exercices spirituels il a publié de nombreux articles et plusieurs d'ouvrages sur ce thèmes dont : L'apprentissage de soi (2008) ; Exercices spirituels dans la phénoménologie (2009) ; La méditation philosophique (2010) ; Exercices spirituels, leçons de la philosophie antique (Les Belles Lettres 2012) ; Exercices spirituels, leçons de la philosophie contemporaine (Les Belles Lettres 2013). Dernier ouvrage paru: Le choix d'exister (Les Belles Lettres 2015)

 

EXERCICES SPIRITUELS, LEÇONS DE PHILOSOPHIE ANTIQUE.

 

Toute la philosophie antique est exercice spirituel, c'est-à-dire une pratique destinée à transformer, en soi-même ou chez les autres, la manière de vivre, de voir les choses. C'est à la fois un discours, qu'il soit intérieur ou extérieur, et une mise en œuvre pratique. C'est ainsi que Pierre Hadot (1922-2010) a représenté la philosophie antique, comme une discipline destinée à aider l'homme à mieux-vivre.

Les trois grandes Écoles de l’Antiquité (épicurisme, stoïcisme, cynisme) ont développé techniques et méthodes pour parvenir à ce mieux-vivre. Toutes ont mis en exergue l’homme et sa sérénité, l’homme au sein d’une harmonie lui permettant de vivre avec la conscience que la vie est courte et que le temps à vivre est incertain.

 

Cet ouvrage poursuit les travaux de Pierre Hadot, comme ceux de Michel Foucault, sur cette notion d’exercice spirituel. Toutefois si l’expression arrive pour Hadot en conclusion de ses recherches, elle est ici le point de départ. Ce livre commence par définir ce qu’est un exercice spirituel. Quelle est cette notion, cette expression, qui est aussi une pratique dans l’antiquité ? Il analyse en détail l'expression en s'interrogeant sur les théories et les mises en Œuvre qui peuvent s'y référer dans l'antiquité: de l'ascèse à la méditation, de la conversion à la maîtrise de soi ou encore le travail de l'âme. Enfin, ce ouvrage questionne également la continuité des exercices spirituels des Anciens, leurs reprises à l'aube du christianisme, mais également par les philosophies de la Renaissance (Montaigne), des époques classique, moderne (Descartes) et par celle des Lumières (Shaftesbury, Kant, Rousseau).

 

Édition Première édition

Éditeur Les Belles Lettres

Support Livre broché

Nb de pages 288 p.

ISBN-10 2-251-44449-1

ISBN-13 978-2-251-44449-9

GTIN13 (EAN13) 9782251444499

 

DERNIER OUVRAGE: Le CHOIX D'EXISTER

Le choix d'exister, c’est décider entre se reposer ou être libre, car ce sont finalement les seules possibilités offertes pour construire notre existence. Nous entrons dans la vie avec une forme et une structure biologique données, un sexe et un environnement donnés, c’est à peu près tout. Le travail reste à faire. De ces matériaux bruts, nous avons à réaliser notre existence, car personne ne la réalisera à notre place.

En abordant des thèmes aussi variés que le rôle de l’art dans la société, la pratique de la marche quotidienne, le régime végétarien ou encore l’inspiration des vies communautaires parmi de nombreux autres sujets, cet essai montre comment changer notre vision de l’existence. En expliquant pourquoi il est important de prendre soin de soi, comment le corps peut être un outil de conversion, dans quelle mesure l’éducation est un principe fondamental pour ouvrir les yeux sur le monde, et pourquoi autrui est une source de développement, nous trouvons ici les modalités de la conversion et les pistes pour aborder différemment notre existence, si l’on veut bien non pas se reposer mais essayer de devenir libre.

 

Édition Première édition

Éditeur Les Belles Lettres

Support Livre broché

Nb de pages 180 p.

ISBN-10 2-251-44542-0

ISBN-13 978-2-251-44542-7

GTIN13 (EAN13) 9782251445427

 

Sources : Éditions les Belles Lettres.

PRESCRIPTION -VII- : Il faut faire un peu d'exercice !
PRESCRIPTION -VII- : Il faut faire un peu d'exercice !
PRESCRIPTION -VII- : Il faut faire un peu d'exercice !
PRESCRIPTION -VII- : Il faut faire un peu d'exercice !
C'est l'été une idée de sortie ! à Brech près d'Auray.

Jacques Pellen et Hugo Pottin : https://soundcloud.com/jacques-pellen

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LAFAYETTE- LUMIÈRE DE LA LIBERTÉ- XXII- 1825-1830 les 3 Glorieuses.

LAFAYETTE LUMIÈRE DE LA LIBERTÉ-XXII- 1830 Les Trois Glorieuses.

 

A l’initiative du Président Monroe qui veut renouveler le souffle de la Liberté né pendant la guerre de l’indépendance Lafayette est invité à faire une visite aux États –Unis. Il embarque le 13 juillet 1824, l’accueil à New York est exceptionnel les deux tiers de la ville l’acclame, il visitera 182 villes dans 24 états !

Il sera reçu par la Grande Loge du Delaware, déjà à cette époque plus de 30 Loges Maçonniques portent son nom.

Il sera de retour en France le 1er octobre 1825, il ramènera avec lui un peu de terre de cette Amérique de la Liberté, terre destinée à être mise dans sa sépulture au cimetière de Picpus.

 

Lafayette va s’opposer au Roi qui décide de gouverner «  par ordonnances » une loi est votée restituant à la noblesse ses biens et une partie de ses privilèges Lafayette et une large majorité des députés s’y oppose.

Toute similitude avec des événements récents est fortuite. Ce gouvernement par ordonnances est considéré comme anticonstitutionnel, comme un coup d’état.

C’est la révolte le peuple appuyé par ses représentants Lafayette en tête descend dans la rue, le Roi Charles X abdique s’exile à Prague. Ce sont les événements des 27, 28 et 29 juillet 1830 « les trois glorieuses »

 

Louis Philippe, Duc d’Orléans est nommé lieutenant général du Royaume  par les Députés insurgés. Il demande à Lafayette de reprendre le commandement de la garde Nationale, il s’installe à l’hôtel de Ville. Il écrit :

 

« J’ai accepté avec dévouement et avec joie les pouvoirs qui me sont confiés et, de même qu’en 1789, je me sens fort de l’approbation de mes honorables collègues (…). La Liberté triomphera ou nous périrons ensemble.

Il ajoute :

« Ma conduite sera à soixante treize ans ce qu’elle a été à trente deux. »

 

On se prend à rêver d’avoir de tels hommes politiques fidèles à leurs convictions, déterminés au service des citoyens, aux mains propres et au service de la Liberté.

 

Louis Philippe qui admire la constitution des Etats-Unis consulte Lafayette, faut t’il mettre en place un régime similaire ? Lafayette répond par la négative. Il dit :

« Ce qu’il faut aujourd’hui, c’est un trône populaire, entouré d’institutions républicaines. »

 

Dehors la foule crie Vive la République ! A bas le Duc d’Orléans ! Habile Lafayette s’enveloppe alors avec le Duc d’Orléans dans un drapeau Bleu, Blanc, Rouge. Il retourne ainsi la foule qui crie alors :

« Vive Lafayette ! Vive le Duc d’Orléans !

 

JFG.

 

A suivre jusqu’à la fin la défense de la Liberté….
 
Sources : Lafayette par Bernard Vincent et Lafayette de Gonzague Saint –Bris Éditions Folio Gallimard.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Le CANARD enchainé, l'ancien et le nouveau commissaire Européen
Le CANARD enchainé, l'ancien et le nouveau commissaire Européen
Le CANARD enchainé, l'ancien et le nouveau commissaire Européen
Le CANARD enchainé, l'ancien et le nouveau commissaire Européen

Le CANARD enchainé, l'ancien et le nouveau commissaire Européen

ÉGALITÉ

 

Hernie Fiscale obsessionnelle !

 

Après les Panamas Papers Saison 1, Luxleaks Saison 2, les Cahuzaqueries Saison 3, vous aimerez les privilèges des élus Saison 5.

 

Encore mon hernie fiscale, eh oui que voulez vous à force de répéter sans cesse notre devise : Liberté, Égalité, Fraternité, d’entonner régulièrement notre Marseillaise ont finit par y croire syndrome de l’Autruche.

 

Heureusement notre Canard Enchainé est là pour nous ramener à la réalité. Quand dans la même semaine nous apprenons que l’ex commissaire européen José Manuel B ancien premier ministre du Portugal, ancien Ministre des Affaires étrangères, originaire d’un pays (Portugal) dont les habitants subissent une purge sans précédent, impôts, baisse des prestations, baisse des salaires etc…. Va intégrer une grande Banque G S qui a truqué les comptes de la Grèce et ce au nez à la barbe de nos élus, nous sommes rassurés, il n’aura pas a subir lui-même la purge qu’il a participé a infliger à ses concitoyens.

 

Et heureusement encore il a pour successeur le bon monsieur J ancien premier ministre du Luxembourg qui a organisé les exceptions fiscales dans son pays pour pouvoir accueillir les pauvres multinationales, et ce encore au nez et à la barbe de nos élus.

 

On finit par croire qu’ils sont sourds ou aveugles, heureusement non. C’est simplement que nous continuons à travailler, il y a donc encore du miel pour adoucir la dure vie de nos élus et de la confiture à se partager pour eux.

Le « Canard » nous informe que par la grâce de Dieu et de quelques manips fiscales, nos élus peuvent à revenu égal diviser leurs impôts par deux par rapport à un citoyen normal, sans doute un modèle d’Égalité de notre République. Ça décoiffe non ! Enfin pas tout le monde, il paraît que certains ont des coiffeurs, pour remettre tout ça en ordre ! Ouf j’ai eu peur j’ai cru que la royauté était rétablie.

Heureusement nos élus sont là pour nous montrer l’exemple. Je vais aller voir mon inspecteur des impôts pour lui faire diviser mes impôts par deux, je vous tiens au courant, en attendant bon courage et travailler bien.

 

Et ne me dites pas que cela n’a rien à voir avec la Franc-Maçonnerie, que je râle ou que je délire, j’essaye simplement d’appliquer ma devise Liberté, Égalité, Fraternité et d’agir avec le plus de Sagesse possible et c’est pas facile en regardant les exemples qui nous sont donnés.

 

On s’étonnera ensuite que nos Frères Anglais réagissent et que nos extrémistes se nourrissent de ces errements.

 

PS : Une bonne nouvelle parue dans le J.D.D. du 17 juillet au milieu des articles sur l’horreur de Nice. Une nouvelle que nos élus veillent à l’Égalité : « 26% en 2015, c’est le taux de croissance de l’Irlande, elle fait figure d’Ovni dans la zone Euro, qui affichait 1,6% pour la même période. » Et ce grâce à quoi ? Dublin bat des records dans l’accueil d’entreprises étrangères grâce à un taux d’imposition des sociétés de 12,5 %. Une fois de plus nous élus veillent sur l’Égalité Fiscale.

 

JFG.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
La Semaine en Images
La Semaine en Images
La Semaine en Images
La Semaine en Images
La Semaine en Images
La Semaine en Images
La Semaine en Images
La Semaine en Images
La Semaine en Images

La Semaine en Images

LA SEMAINE SUR LA FM AU CŒUR DU 10/07 AU 16/07/2016

 

Le Dimanche 10 : La Semaine sur la FM au Cœur.

 

                        http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/la-semaine-sur-la-fm-au-coeur-du-03-07-au-09-07-2016.html

 

                           Symbole : Océan

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/symbole-ocean.html

 

Le Lundi 11 : Lafayette Lumière de la Liberté XXI 1798 1821

 

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/lafayette-lumiere-de-la-liberte-xxi-1798-1821-bonaparte.html

 

Le Mardi 12 : Prescription VII – Il faut faire un peu d’exercice !

 

            http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/prescription-vii-il-faut-faire-un-peu-d-exercice.html

 

Le Mercredi 13 : Tout pour la Musique !

 

            http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/tout-pour-la-musique.html

 

Le Jeudi 14 : Lumière d’Orient.

 

            http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/lumiere-d-orient.html

 

Le Vendredi 15 : Humeur ! Recrutement et Ego.

 

            http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/humeur-recrutement-et-ego.html

 

Le Samedi 16 : Samedi Actualités Maçonniques.

 

            http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/samedi-actualites-maconniques-8.html

 

                  Recension : L’Eternel Apprenti ou l’Intelligence …

 

           

http://www.lafrancmaconnerieaucoeur.com/2016/07/recension-l-eternel-apprenti-ou-l-intelligence-des-mysteres.html

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
SYMBOLE : PERCE NEIGE
SYMBOLE : PERCE NEIGE
PERCE NEIGE

 

Arrivé à lettre P, mes yeux sont guidés par mon coeur vers le Pélican qui pour les Chrétiens représente le Christ au coeur débordant d'Amour pour les hommes. Symbole de la charité qui comme le disait Saint Paul sans laquelle nous ne sommes rien.

Et pourtant en ces moments tragiques, c'est au Perce-neige que je pense aussi, cette toute première fleur qui annonce le printemps, cette fleur de l'espérance, de l'espérance de la lumière au sortir de l'obscurité de l'hiver.

L'espérance de laisser à nos enfants un monde meilleur, l'espérance que leur vie ne sera pas fauchée un soir d'été en célébrant la Liberté en famille ou entre amis.

L'espérance que la grande lumière commence à paraître témoignage de notre courage, de notre endurance au mal, de notre fidèlité  à l'amour comme le Pélican.

Alors ! Alors seulement nous pourrons prétendre à voir resplendir le rouge de la Pivoine symbole de l'honneur, qui nous fait sans doute comme les plus humbles rougir, il n'y pas de honte dans l'Amour des hommes.

L'amour nous ouvre la voie de la régénérescence comme le Phénix. Ainsi l'association des deux fleurs le Perce-neige et la Pivoine, et des deux oiseaux de Feu, nous remplissent le Coeur d'Amour Charité.

JFG. 

LA CHARITÉ SELON LE PHILOSOPHE A.Comte Sponvile.

[...] l'épître aux Corinthiens (1-13), l'hymne à la charité. [...], c'est le très beau texte où Saint Paul nous dit: il y a trois vertus, les trois vertus théologales; la foi, l'espérance et la charité, et la plus haute des trois dit Saint Paul c'est la charité, l'amour, ou plutôt [...] "Agape".

Et Saint Paul nous dit: "je peux bien avoir une foi à déplacer les montagnes, le don des prophéties, le don des langues, si je n'ai pas la charité, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien".

Cela chacun le sait bien. Sauf que Saint paul ajoute: "tout le reste passera, la charité seule ne passera pas".

Qu'est-ce-que ça veut dire? [...], tout le monde a entendu ce texte dix fois sans se poser la question. Heureusement, un jour Saint Augustin en relisant peut-être pour la centième fois ce texte se demande: qu'est-ce-que ça veut dire: tout le reste passera, la charité seule ne passera pas?

Est-ce-que ça veut dire que la foi passera? Est-ce-que ça veut dire que l'espérance passera?

Oui, répond tranquillement Saint Augustin, ça veut dire exactement cela: la foi passera parce que dans le Royaume, au Paradis, il n'y aura plus rien à espérer, si bien que le Royaume c'est exactement cet espace spirituel où il n'y a plus ni foi ni espérance, où il n'y a plus que l'amour.

Eh bien je dirais que de mon point de vue d'athée fidèle, le royaume c'est ici et maintenant.

Nous sommes dans le Royaume. Il nous reste à habiter cet espace à la fois matériel et spirituel où rien n'est à croire puisque tout est à connaître, où rien n'est à espérer puisque tout est à faire ou à aimer.

A faire pour ce qui dépend de nous et à aimer pour ce qui n'en dépend pas.

Dés lors que nous sommes ici et maintenant dans le royaume, la question de savoir si ce royaume continue ou pas après la mort est une question dérisoire qui n'a d'importance qu'à proportion de l'intérêt narcissique que nous lui prêtons, au point que je mesure le degré d'élévation spirituelle d'un individu à l'indifférence plus ou moins grande où le laisse cette question.

Le plus étonnant dans l'histoire, c'est que, à près de neuf cents ans plus tard Saint Thomas reprend le dossier, et pas dans un texte mineur car c'est dans la "Somme théologique", et cite le texte de Saint paul (Epître aux Corinthiens 1-13), il cite aussi les textes de Saint Augustin que je viens de résumer et dit la même chose que Saint Augustin: "Dans le Royaume il n'y aura plus la foi, il n'y aura plus l'espérance, dans le royaume il n'y aura que l'amour".

Sauf que Saint Thomas ajoute cette phrase, quand même surprenante, que je n'ai jamais lue nulle part; je vous avoue que, quand je l'ai lu, cela m'a quand même quelque peu secoué: "D'ailleurs le Christ n'a jamais eu la foi ni l'espérance et cependant il était d'une charité parfaite".

J'entends bien que du point de vue de Saint Thomas si Jésus n'a jamais eu ni la foi ni l'espérance, c'est qu'il était Dieu et que Dieu n'a pas à croire en Dieu, donc Dieu n'a pas la foi, et qu'étant à la fois omniscient et tout puissant il n'a pas à espérer quoi que ce soit...

 

D'accord, je ne vais pas faire de Saint Thomas l'athée qu'il n'est pas et que je suis.

Il n'en reste pas moins que du point de vue de l'athée fidèle que j'essaye d'être, ça donne un sens singulier et singulièrement fort à ce qu'un livre fameux appelait, vous vous en souvenez, "L'imitation de Jésus-Christ".

C'est que si, de l'aveu même de Saint Thomas qui est quand même avec Saint Augustin l'un des deux fondateurs de l'Occident, Jésus n'a jamais eu la foi, ni l'espérance, l'imitation de Notre Seigneur Jésus-Christ ce n'est pas d'imiter sa foi, ce n'est pas imiter son espérance, c'est imiter son amour.

On n'a pas besoin de croire en Dieu pour être capable d'aimer. Nous sommes dans le Royaume, la seule chose, c'est d'arriver à l'habiter quelque peu, car le plus souvent on est dans le métro, on est dans l'usine, dans son magasin, dans son bureau, on n'est pas dans le Royaume. On ne se rend pas compte qu'on y est.

Je termine simplement en disant que l'on peut se passer de religion au sens de croyance en un Dieu personnel, transcendant et créateur.

On ne peut pas se passer de communion, on ne peut pas se passer de fidélité. On ne peut pas se passer d'amour. On ne peut pas se passer de spiritualité. Spiritualité, ça veut dire quoi? ça veut dire que l'on se tromperait du tout au tout sur l'athéisme si l'on croyait qu'être athée c'est renoncer à toute vie spirituelle. [...].

 
André Comte Sponville
Propos tenus à la séance du 13 novembre 2002 au Temple de l'Etoile; Conférences organisées par le Pasteur Houziaux.
SYMBOLE : PERCE NEIGE
SYMBOLE : PERCE NEIGE

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Bonjour : l'article Samedi actualités Maçonniques apparait complètement en décalage par rapport à l'actualité tout court en particulier la partie humour. Il était rédigé avant l'événement de Nice. Le temps est à la compassion et au soutien des victimes et de leurs proches. JFG

Voir les commentaires