Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
L'Oeil de la Conscience ?              Vitrail Chapelle St Julien Quiberon La Lumière de la Conscience.
L'Oeil de la Conscience ?              Vitrail Chapelle St Julien Quiberon La Lumière de la Conscience.

L'Oeil de la Conscience ? Vitrail Chapelle St Julien Quiberon La Lumière de la Conscience.

La Conscience

Elle est la source de la connaissance de nous-mêmes, entièrement séparée et indépendante de la raison.L’homme peut, grâce à la raison, s’observer lui-même ; il ne peut se connaître que par la conscience.

Léon Tolstoï

En Franc-Maçonnerie et plus particulièrement au Rite Ecossais Ancien et Accepté, l’on parle d’états de conscience, qui évoluent avec la progression initiatique de degré en degré on en dénombre 33 au R E A A, c’est dire la durée de la progression donc la nécessité du temps.

Tolstoï sépare la conscience et la raison, par l’observation et la connaissance. La raison ne permet selon lui que d’observer, on serait donc, dans le superficiel, la surface des choses. La raison s’intéresserait donc aux formes extérieures, en quelque sorte elle procède à un examen ou un diagnostic clinique, sans recherche de l’origine du mal, on serait dans un constat scientifique. “ Science sans conscience n’est que ruine de l’âme. ”Disait Rabelais.

La conscience nous fait réfléchir sur nous-mêmes et nos actions. Ré-fléchir : fléchir sur soi, contempler sa propre subjectivité. Ce qui est indispensable.

L’on peut parvenir avec ce raisonnement à une opposition entre science et conscience. Ce qui me semble frôler la sophistique en effet, je préfère une complémentarité entre raison et conscience, rejoignant ainsi Rabelais.

Mais c’est bien notre conscience, qui nous fera franchir ce qui est inaccessible à la raison. Ressentir ce que l’on ne peut démontrer, être incapable d’expliquer rationnellement ce que l’on vit par exemple dans le cadre d’un parcours initiatique, qui restera individuel et intime. Phénomène d’éblouissement interne, avec des intensités différentes à chaque initiation à de nouveaux mystères. Comme des progressions de lumière, éveil à la Lumière, réception de la lumière, lumière éclairante, illumination des Maîtres, puis verticalité d’une grande lumière, supra lumière etc…

On parvient à une réception par les sens maitrisés, jusqu’à une ouverture de son cœur à soi même et aux autres. A ce stade la raison, n’est qu’accessoire on parvient à un état extatique temporaire par nature, comme disait Plotin sortir de son corps pour contempler son âme. L’initiation Maçonnique à la faculté de procurer de tels moments à ceux qui sont en état de recevoir, c’est à dire d’être parvenu à un certain niveau de conscience, ce qui n’est réalisable que sur la durée et par le travail, à force de rectifications constantes. Le Franc-Maçon du Cœur s’efforcera toujours d’agir en son âme et conscience.Voilà en quelques lignes ce que m’inspire cette citation de Tolstoï.

JFG

BONUS HUMOUR.

L’art et la manière d’accommoder une thèse.

(Extrait : l’introduction)

C’est par un certain soir calme et serein du doux et paisible automne égéen, c’est-à-dire à l’époque idyllique des vendanges olympiques, alors qu’il en tenait une septime particulièrement sévère sur la colline de lycabelle qui fait face à l’Acropole et pile à l’Acropière, que Mordicus d’Athènes, l’illustre philosophe ivrogne grec et célèbre fondateur de la fameuse École éthylique épique éthique, lequel vécut de 186 à 83 au fond de la deuxième cour à droite av. J.-C., dit à ses disciples assemblés pour se réunir afin de boire ses paroles et s’abreuver de son vin de Picole : « Rien ne sert de soutenir ce qui ne tient pas debout, poil aux marabouts ».

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv
Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv

Vues d'hier et d'aujourd'hui Parc du Thabor à Rennes. La Médaille de La Loge Lumière N°42 OR de Tel Aviv

Je devrais plutôt dire « mes Thabor », en me promenant dans les allées de ce célèbre Parc de la Ville de Rennes, véritable poumon de verdure situé légèrement en hauteur à l’est du Parlement de Bretagne et bien connu des Rennais ; je ne puis m’empêcher que faire un retour plusieurs années en arrière, dans les années 90. Mon Frère Roland passé à l’orient éternel avait organisé un voyage initiatique en Terre Spirituelle en Israël.

Nous étions plusieurs de Bretagne, il y avait je crois Albert, Yves, Yvan, Joël et quelques autres de Sud Bretagne, quelques Brestois et des Rennais Rémy, Denis, Edgar etc… pardon à ceux que j’oublie. Les points forts de ce voyage qui reste pour moi l’un des plus beaux que j’ai eu la chance de faire furent : la tenue avec nos FF Israéliens de la Loge « Lumière N°42» à Tel Aviv qui travaillent en Français, également la visite à Acre, la chaîne d’union avec nos épouses dans les carrières du Roi Salomon ou considérées comme telles à Jérusalem, la visite du site Qum’ ram. Mais j’en viens à ce qui m’a sans doute procuré le plus d’émotion l’ascension du Mont Thabor au –dessus du lac de Tibériade. De ce point de vue qui domine le Lac je garde le souvenir d’une pente tapissée d’herbe qui va mourir sur les rives du lac, une certaine plénitude qui ravi le cœur et l’esprit. Je croyais apercevoir comme dans un rêve celui que certains nomment le fils, prendre la parole, assis dans l’herbe, au milieu de ses disciples. Comme si la course du temps s’était posée un moment. Voilà tout simplement mon Thabor, en Israël ; j’ai une pensée particulière en écrivant ces lignes pour Dan mon Frère apprenti de la Loge Lumière qui fût notre guide, durant tous ce voyage, à chaque station Dan commentant le lieu, son histoire et bien plus encore pour nous. De nombreuses Loges souhaiterais avoir de tels apprentis. Dan avait la Franc-Maçonnerie au Cœur.

JFG

Pensées Choisies

Pensées Choisies

 

BONUS HUMOUR

Pensées Choisies.

Les choses étant ce qu’elles sont, comme a dit Vaucanson, à défaut d’être ce qu’on voudrait qu’elles fussent, comme à dit Confucius, c’est quand y en a ras le bol qu’y en a plus que marre parce qu’on en a par-dessus la tête d’en avoir plein le curriculum vitae.

Pierre DAC.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

INFO ! INFO ! Le 09/10/2015 à Saverne au centre socio culturel de l'ilôt du Moulin 3, Rue du Moulin 67700 Saverne. Conférence du DROIT HUMAIN : La Franc-Maçonnerie au 21ème Siècle par Michel Meley Président du Droit Humain suivi d'un débat. Contact: cerclehumanistedesaverne@gmail.com Tél 06 82 84 28 34 Bonne conférence JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Myosotis et Rudyard Kipling (1865-1936)Myosotis et Rudyard Kipling (1865-1936)

Myosotis et Rudyard Kipling (1865-1936)

« N’ayez pas peur » disait le Pape à contre courant de l’air du temps, osez vous rapprocher d’autrui. Les anciens s’enferment dans des résidences sécurisées, se rapprochent petit à petit de la posture des autruches. Le c’était mieux avant, nous envahis chaque jour, mieux avant quoi ? Avant la machine à vapeur, avant le tracteur, avant la machine à laver le linge, les congés payés etc…. En réalité on essaye de s’accrocher à notre passé, pour les plus anciens à notre jeunesse. Radio Nostalgie nous comble d’aise. L’on voit la difficulté à mettre en place la moindre réforme. Le retour en arrière est pourtant impossible, s’il y a des cycles ils ne sont que naturels donc pas la création de l’homme. C’est donc une tromperie de vouloir nous faire vivre dans la peur. J’ai relevé hier dans l’éditorial de Ouest France par Jean-François Bouthors (2) les phrases suivantes : « En réalité, ce dont nous avons le plus besoin, c’est de courage et d’intelligence. On aurait envie,en cette rentrée , de recommander aux Français la lecture d’Homère : le long voyage d’Ulysse qui doit traverser bien des dangers, résister à bien des tentations, déjouer bien des pièges, surmonter bien des épreuves. Les difficultés, les incertitudes, les risques, les dangers, prenons-les comme autant d’occasion de développer les talents qui nous sont propres, de forger notre caractère, et plus encore de découvrir de quoi nous sommes capables .» La Franc-Maçonnerie n’a pas d’autre but que chercher à l’intérieur de nous même ce qu’il y a de meilleur de beau, sans peur, en remettant en cause nos certitudes, nos acquis.(Voir R Kipling si….(1). En accomplissant notre idéal de Fraternité, nous pourrons dépasser nos peurs.

JFG

(1)SI… TU SERAS UN HOMME, MON FILS

Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir,
Ou perdre en un seul coup le gain de cent parties
Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour,
Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre,
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles
Travesties par des gueux pour exciter des sots,
Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles
Sans mentir toi-même d’un mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère,
Sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur,
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n’être qu’un penseur ;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
Si tu peux être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite
Et recevoir ces deux menteurs d’un même front,
Si tu peux conserver ton courage et ta tête
Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire
Seront à tous jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire
Tu seras un homme, mon fils.

Rudyard Kipling Traduction André Maurois 1918

(2)Jean-François BOUTHORS.

Nationalité : France

Biographie :

Longtemps journaliste au quotidien La Croix, Jean-François Bouthors y a été en charge des pays de l’Est de 1987 à 1997, puis chef du service Culture jusqu’en 2001.

Aujourd’hui, il continue à écrire régulièrement des articles pour le journal Ouest-France. Depuis 2002, il est directeur littéraire de la collection « Essais et documents » aux éditions Buchet-Chastel.

Écrivain, il a notamment signé « Nouvelles de Jean » (Éd. Anne Sigier), « Jonas l’entêté » (Éd. Desclée De Brouwer) et « Carnets sibériens » (Éd. du Griot/La Croix).

BONUS HUMOUR –

Echanges :

Echangerais. Quinze jours de vacances pris au mois de juillet contre quinze jours à prendre au mois de septembre.

Echangerais. Violon d’Ingres contre clarinette en bon état.

Echangerais. Tente canadienne bon état contre oncle d’Amérique, même usagé.

Pierre DAC.

DES NOUVELLES DE VOTRE BLOG

Deux mois depuis l’ouverture le 22 juillet.

Nombre d’articles = 70

Nombre de Visiteurs = 1750

Nombre de Pages vues = 4256

Contributeur = 1

Merci de votre confiance, j’attends de nouveaux contributeurs !!!

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Étre au Centre de l'Étoile. Comme une Pierre Élevée (Cromlec'h de St Pierre Quiberon le 20/09/15Étre au Centre de l'Étoile. Comme une Pierre Élevée (Cromlec'h de St Pierre Quiberon le 20/09/15

Étre au Centre de l'Étoile. Comme une Pierre Élevée (Cromlec'h de St Pierre Quiberon le 20/09/15

La voie initiatique, voie de cherchant amène l’adepte à se poser au fur et mesure de sa progression, de l’élévation de ses états de conscience cette question existentielle faut il avoir ou faut-il être ?

Ou bien la conjugaison des deux mène t’il à un état harmonieux, un état d’équilibre une voie du milieu prisée par les orientaux.

Concernant l’avoir il convient de se poser la question QUOI ? Une accumulation de biens matériels, périssables dès qu’ils sont acquis, dès le désir, l’envie, le projet accompli. Le constat s’impose de l’inutilité de l’achat. Ce n’était que de la convoitise, un désir caché de statut social de possédant. Un besoin de différenciation par rapport à autrui ? Certes non puisqu’en général avec notre monde d’uniformisation, les objets sont tous semblables, seuls les marques ou les logos les différencient, leurs possessions relève donc d’un désir de faire partie d’un groupe ou du groupe moyen d’accès à un statut, à une reconnaissance. C’est le signe de la réussite : « La ROLEX » de Séguela. Nous avons partiellement répondu au QUOI, ce que possède les autres auxquels je veux m’identifier. Pourquoi pour avoir ma carte du Club.

A la question COMMENT ? Satisfaire cette envie, ce désir, par le travail, la ruse, l’influence, je dirais par tous les moyens, seule la victoire et la réussite est belle c’est bien connu. Notre société ultra médiatisée y a adjoint la Célébrité, à la question que désirer vous le plus, la réponse est le plus souvent, être connu et célèbre. Donc vous ferez sonner les trompettes de la renommée. Je ne chercherais pas pour ma part la compagnie d’amis qui me distingue par mon statut social ou mes réussites matérielles, qui m’accordent leur considération qu’en fonction de l’épaisseur de mon compte en banque ou de mes exploits professionnels. Ceux qui me décrivent auprès des autres ou décrivent les autres de la manière suivante tu sais il est chef de gare ou chef de ou il a réussi dans .. Mais ceux qui simplement m’aiment pour ce que je suis.

A la question POURQUOI ? Pour être connu et reconnu, c’est donc pour combler un manque d’être ou un mal d’être ! Tiens nous voilà arrivés au verbe Etre.

Que de chemins sinueux, empruntés pour en arriver là ! Mais pouvions nous faire autrement, que de parcourir les connaissances, pour aller à la connaissance de nous même, il a fallut tout oublier pour revenir au pays de notre cœur, revenir chez soi. Les choses simples étant les plus belles, la compagnie d’un ami quand on souffre, un lever de soleil en été sur la mer, la fureur du vent sur les rochers, une mélodie douce à nos oreilles, la contemplation d’un tableau, la nature qui s’éveille au printemps. Les paroles d’Ulysse ce voyageur qui reviens chez lui à la jeune princesse Nausicaa : « Puisse les Dieux t’accorder ce que ton cœur désire : un époux, une demeure, et l’entente pour compagne. Car rien n’est dans ce monde plus solide et plus précieux que l’entente d’un homme et d’une femme qui tiennent ensemble leur maison. » Ces plaisirs simples surpassent en beauté, tous les autres. Ils ne se vendent pas dans les hypermarchés, mais sont en libre service pour ceux qui veulent bien s’en saisir. Savourer, lentement, méditer, contempler ces choses simples est une forme d’avoir qui mène à l’être.

J’ai souvent entendu en Loge ces mots simples tu sais mon Frère la Franc-Maçonnerie c’est passer du verbe avoir au verbe ÉTRE.

Nous sommes de part notre position intermédiaire entre le matériel et le spirituel, libre à nous de doser notre inclination.

Ce chemin vers nous même qui paraît si facile requiert beaucoup d’effort et de persévérance. J’aspire à entendre aux portes de l’orient éternel il était plutôt qu’il avait.

JFG

BONUS HUMOUR

UN PEU D'ONOMATOLOGIE

Dorothée: Étymologie du Breton dorure sur bois et de l'anglais th. Daprès les onomatologues égyptiens, les Dorothée ont un caractère de chien et le coeur sur la main, un appétit de cheval et l'estomac dans les talons. L'ensemblecompose un physique agréble et imprévu. Leur présence est bénfique dans une réunion du comice agricole, lors d'une excursion en Suisse normande ou d'une promenade dans les égouts. On peut capter leur fluide,mais il faut le leur demander gentiment.

Pierre DAC.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Votre Semaine du 13 au 19 septembre sur la Franc-Maçonnerie au Coeur à Voir ou à Revoir: Dimanche: F M et société B. Franklin, Lundi J. d'Ormesson à la Grande Librairie, Mardi Querelles sur la Blogsphère, Jeudi Le Vieux de la Montagne et Daech, Vendredi Justice Fiscale l'égalité ? Samedi Léonard de Vinci au Louvre. Bon dimanche à tous et bonne Lecture.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Chao ∞ ?Chao ∞ ?

Chao ∞ ?

Bonjour et Bon Dimanche avec Théodore.

LE DICTIONNAIRE INUTILE

Asymptote

En mathématique, l’asymptote forme un bien joli dessin. Deux droites se croisent à angle droit par le centre et dans deux des quarts opposés, deux courbes se tendent sans toucher les droites. Les points de l’une et de l’autre se rapprochent à l’infini mais ne se rencontrent jamais.

Dans la vie, l’asymptote forme un bien curieux dessein… L’asymptote représente en effet, graphiquement et métaphoriquement, notre aptitude à concevoir le monde, à connaître l’autre et, à être soi-même en tant que toutes ces fonctions sont inaccessibles dans leur plénitude.

Notre aptitude à concevoir le monde est limitée tant par la taille de notre cerveau, que par le champ qui s’offre à nous et à la multiplicité des approches possibles (philosophique, mathématique, physique, psychique, spirituelle etc.) Fou est celui qui prétend avoir tout compris car ce tout n’existe pas, à l’instar de la rencontre entre la droite et la courbe.

Notre aptitude à connaître l’autre est tout aussi limitée et pour les mêmes raisons mais s’y ajoute, hélas, le besoin impérieux que nous en avons afin de nous rassurer. Faute de réussite, trop souvent nous tombons dans le piège de la généralisation et d’un exemple nous définissons le tout (cf. supra).

Mais le même schéma s’applique aussi à cette volonté d’être soi-même que chacun connaît. Car c’est toute la question du réel (de soi) qui est ainsi posée, un réel exempt de tout imaginaire encombrant, de tout mythe de soi et qui ne se rencontre guère que dans la douleur du corps, ou à peu près. Il faut alors admettre que la plénitude (la jonction des deux segments) n’est accessible que dans la rupture de l’asymptote, donc dans la mort qui, seule, marque le terme de la lente approche de l’infini inaccessible.

Car dans la figure de l’asymptote ce qui en fait la nature même et qui la justifie, c’est précisément cet espace inaccessible à la plénitude, au fini. Cet espace infime qui subsiste jusqu’à l’ultime fraction de seconde est en fait celui de la liberté. L’espace qui n’est ni mon but, ni mon chemin, mais tout simplement le lieu et le temps nécessaire à l’action, au fait même de bouger, de marcher et de vivre.

Théodore Neville.

                                                   JOURNÉES DU PATRIMOINE

BONUS HUMOUR.

Il y a encore en France des sites désolés : Qu'est-ce qu'on attend pour les consoler ?

Est-il possible que les pouvoirs publics laissent dans la tristesse et le désespoir des sites auxquels il ne faudrait peut-être qu'un mot d'encouragement pour leur rendre le goût à la vie ?

Pierre DAC.

PS: Votre avis sur la planche du Dimanche ? Bonus humour au goût du jour !

JFG 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Portrait de Léonard de Vinci

Portrait de Léonard de Vinci

Week - end au Louvre.

Aujourd'hui et demain (19 et 20 septembre ) si vous passez devant la pyramide du Louvre, ne manquer pas. Ces deux jours consacrés à Léonard de Vinci, des conférences par des spécialistes de qualité, un voyage autour du génie Peintre - sculpteur - musicien - ingénieur - anatomiste - architecte - géologue. Il sera aussi question de la jocondemania. Pour mieux connaître Léonard pas besoin de Da Vinci Code, venir simplement avec ses yeux, ses oreilles et l'esprit de connaissance.

Quelques exemples de conférences glanées sur le livret de présentation:

Conférence-lecture de Louis Frank

Collines de Toscane, Florence médicéenne, duché de Milan, République florentine, Rome pontificale, royaume de France… On commencera par conter, entre histoire et littérature, la vie de notre héros. Où l’on verra que c’est en travaillant moins que l’on trace les plus hauts chemins de vertu.

Louis Frank est conservateur au département des arts graphiques du musée du Louvre.

Conférence de Vincent Delieuvin

Vincent Delieuvin est conservateur au département des peintures du musée du Louvre.

Jusqu’à la fin du 19e siècle, la Joconde était identifiée à une bourgeoise florentine, Lisa Gherardini del Giocondo. Mais la fascination exercée par le portrait incite alors certains historiens à y reconnaître les traits d’autres femmes de la Renaissance, voire d’hommes, et parfois même à y voir l’incarnation d’une idée ou d’un concept. Peut-on vraiment éclaircir cette question ?

Conférence-projection de Christian Labrande

Un parcours en sons et en images pour illustrer une facette moins connue de l’art de Léonard : le musicien qui fut à la fois un improvisateur virtuose de la Lira da Bracchio et un inventeur d’instruments de musique, organisateurs de spectacles et théoricien de l’art des sons.

Christian Labrande est programmateur des cycles de musique filmée de l’auditorium du Louvre.

Conférence-projection de Jacopo Ranzani

Peintures, dessins, romans, bandes dessinées, opéras, pièces de théâtre, films, séries télé... Du 18e siècle à nos jours, on assiste progressivement à la naissance d’une légende : celle de Léonard de Vinci, artiste polyvalent, homme raffiné, génie universel. Ce voyage à travers de nombreuses sources visuelles retrace en images la genèse du mythe léonardien.

Jacopo Ranzani est historien de l'art, diplômé de l'Université de Milan et de l'Université Sorbonne-Paris IV

Conférence d’Elisabeth Roudinesco

Tout au long de sa vie, Freud se voulut un déchiffreur d’énigmes. Dans son étude sur Léonard de Vinci, le fondateur de la psychanalyse semble avoir trouvé de quoi alimenter cette passion qui le mènera à faire du peintre un double de lui-même.

Elisabeth Roudinesco est historienne, directrice de recherches associée (GHSS - Université Paris Diderot) chargée de séminaire à l'ENS.

Conférence de Vincent Delieuvin.

La Belle Ferronnière n’est pas la Belle Ferronnière. Mais alors qui est-elle ? Et est-ce bien Léonard de Vinci qui l’a peinte ? Comment est-elle parvenue jusqu’au Louvre ? Et pourquoi évite-t-elle si étrangement notre regard ?

JFG

L'homme de Vitruve

L'homme de Vitruve

SYMBOLISME.

Pour nous Francs -Maçons Léonard de Vinci est tout cela et bien plus encore. Quelques pistes de reflexion suceptibles de générer de belles planches, longues, courtes mais en tous les cas propices à notre progression sur le chemin initiatique.

En regardant l'homme de Vitruve nous penserons à la grande triade de René Guénon : la Terre (le carré), le Ciel (le cercle) et l’homme. l’homme repose aussi bien sur la Matière que sur l’Esprit.

L'homme qui s'inscrit dans notre Étoile Flamboyante, sera une source incommensurable pour l'imaginaire des Compagnons. Les Loges seront encore longtemps illuminées par cette Étoile Flambyante. Le caractère Universel de la Franc- Maçonnerie est ici parfaitement imagé.

La position des pieds de l'homme de vitruve vous rappellera sans doute quelque chose....

 

LA VISITE AU LOUVRE

Tous les renseignements sur : www.louvre.fr

JFG

DES NOUVELLES DU BLOG

J'ai le plaisir de vous annoncer que votre Blog accueillera dès de demain un contributeur de talent Théodore Neville et son Dictionnaire de l'inutile. Il soumettra chaque Dimanche à votre réflexion une planche. Bienvenue à Théodore et merci pour sa contribution rendez vous demain à la lettre A comme ASYMPTOTE.

JFG

 

BONUS HUMOUR :

Soyez up to date : Pour simplifier les soins de votre chevelure, faites bouillir votre cuir chevelu.Ainsi, lorsque votre crâne sera recouvert de cuir bouilli, vous pourrez facilement l'entretenir à l'aide d'un simple cirage crème et d'un bon chiffon de laine sans avoir à vous soucier des lotions coûteuses et trop souvent inopérantes.

Pierre DAC.

 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
ARTICLE CANARD ENCHAINÉ

ARTICLE CANARD ENCHAINÉ

HUMEUR GR GR !!!!!

La lecture de cet article "du Canard"transmis par un des lecteurs du blog, me provoque une montée de température subite. Dans une période ou l'on place l'Égalité et surtout la solidarité et la Fraternité au coeur des débats de société. Bien sûr je ne vous parlerais pas des promesses électorales de justice et d'équité ! Cela ferais penser à un vaudeville. Le problème c'est que la période automnale ne prête pas à rire sur ce sujet en effet c'est le temps de la chute des feuilles d'impôts qui arrivent en cascades dans nos boites à lettres.

Je vous souhaite bon courage pour signer vos chèques. Mais je pense surtout à ceux qui bouclent difficilement leur fin de mois.

Messieurs les représentants du peuple, élus de la république n'oublier pas notre devise commune (la République et la Franc-Maçonnerie). Un peu de courage SVP.

JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Sir Winston, Leonard, Spencer Churchill 1er ministre de l'Angleterre pendant la 2ème guerre mondiale. Prix Nobel de Littérature en 1953.

Sir Winston, Leonard, Spencer Churchill 1er ministre de l'Angleterre pendant la 2ème guerre mondiale. Prix Nobel de Littérature en 1953.

Sir Winston, Leonard, Spencer Churchill (1874-1965) fût sans contestation un véritable homme d‘état, défenseur acharné de son pays mais aussi de la Liberté. Premier ministre de la Grande- Bretagne pendant la seconde guerre mondiale, inspirateur de la lutte contre le nazisme, il s’efforça de convaincre Roosevelt d’entrer en guerre contre l’Allemagne. Il fût l’indomptable artisan de la bataille d’Angleterre. Il incarne l’esprit de résistance. Sa soif de reconnaissance et de notoriété caractérise sa forte personnalité. Sa seule peur l’inaction et l’oubli. Il traitait ses périodes de dépressions avec force d’alcool mais aussi avec la peinture et l’écriture ; il fût prix Nobel de littérature en 1953.

Initié Franc-Maçon le 24 mai 1901, à la « Studholme Lodge de Londres N°1591 ». Deux mois après il était reçu au second degré, le 05 mars 1902 il était élevé au grade de Maître par dérogation du Grand Maître Provincial, dans cette loge d’aristocrates, d’hommes politiques, une loge de la haute société Londonienne qui compta 17 grands Maîtres Provinciaux.

Winston Churchill marchait dans les pas de ses ancêtres Francs-Maçons dont Lord Henry, John, Spencer Churchill 4ème fils du 5ème Duc de Marlborough, capitaine de la Royal Navy qui mourut prématurément en servant sur le HMS Dolphin le 02 juin 1940 à Macao, il est enterré dans le plus petit cimetière protestant de cette ville sa pierre tombale est toujours bien entretenue.

Pour connaître un peu mieux Sir Winston, je vous propose quelques unes de ses citations :

“Pour s'améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent.”

“On vit de ce que l’on obtient. On construit sa vie sur ce que l’on donne.”

“En avalant les méchantes paroles qu'on ne profère pas, on ne s'est jamais abîmé l'estomac.”

“Comité : Un groupe de personnes incapables de faire quoi que ce soit par elles-mêmes qui décident collectivement que rien ne peut être fait !”

“Je n'ai rien à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur.”

“Je suis prêt à rencontrer mon Créateur. Quant à savoir s'il est préparé à l'épreuve de me voir, c'est une autre histoire.”

“Ce n'est que quand il fait nuit que les étoiles brillent.”

“Les empires du futur seront spirituels.”

DOXA : Je pense que notre société actuelle manque de « Vieux Lions », qui seraient à même de mettre de l’ordre dans notre ménagerie.

JFG

BONUS HUMOUR :

                                                    Savoir Vivre

Lorsque vous écrivez à des amis, vous n’hésitez pas à inscrire leur nom et leur adresse sur l’enveloppe. Eh bien, c’est l’indice d’un intolérable sans gène ; car enfin, ça peut les gêner, ces amis de voir ainsi divulguer leurs nom et adresse.Désormais, soyez plus discrets ; mettez vos enveloppes sous enveloppe.

Pierre DAC.

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog