Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Notre Dame de Paris Médaillon Nord

Notre Dame de Paris Médaillon Nord

SYMBOLES ?

Fixion.

Un soir de septembre, après un moment passé seul avec moi même, face à moi même, dans un lieu improbable, incertain en contact avec des éléments simples forçant ma réflexion je n’avais d’ailleurs pas autre chose à faire que de patienter et refaire en un instant le chemin de vie qui m’avais conduit là ou je me trouvais. Dans ce cabinet noir propice à l’imagination devant cette feuille blanche à noircir, face à un crâne et ce sablier, dominé par ce coq devrais-je attendre jusqu’à l’aube ou était-ce l’attente d’un nouveau jour ?

Une heure ou deux heures plus tard je reçu la « Lumière », j’étais assis dans la Lune ou plutôt sous la Lune mes yeux étonnés découvraient ce que les Frères, mes Frères, mes nouveaux Frères appellent le Tableau ou le tapis de Loge. Ce fût ce soir là mon deuxième contact avec les « Symboles » mis sous mes yeux. Le F Exp avec la pointe de son épée me fit parcourir le tableau de Loge m’expliquant succinctement le sens physique et moral de ce que mes yeux venaient de découvrir ; il m’avait donné la première clé à moi d’ouvrir la porte.

Qu’est-ce qui pouvais rassembler tous ces hommes à priori sains d’esprit, occupant dans la société civile des professions diverses et variées, ce n’est donc pas une corporation de métiers, c’est donc sûrement quelque chose de plus intéressant que l’observation d’outils nobles certes mais un peu dépassés à l’ère de la robotique, du numérique, de l’informatique. Mais que pouvais faire là l’ingénieur de chez Bouygues, ce jeune créateur de société dans le nucléaire, cet artisan chocolatier, ce restaurateur toujours pressé, ce directeur des ressources humaines, tous observant avec des yeux ronds comme des billes de billard ce fameux tableau Loge qui restera toute la soirée à la même place et concentrera l’attention de tous les Frères.

Le Frère Exp qui porte bien son nom me dit : « ici tout n’est que symbole. » C’était donc cela la méthode de travail, mais comment travailler avec ses outils d’un autre âge ? Et pas facile en plus quand on ne peut rien dire, tout cela est bien mystérieux !

J’ai compris ou plus modestement commencé à comprendre que le travail allait être à la fois simple et complexe et sans fin, ce qui semblait d’abord une contrainte allait être un bonheur pour l’esprit certes mais ce n’est pas un jeu, un rébus pour intellectuels. C’est un appel, une sollicitation, à la transcendance à l’ouverture de l’intime, du cœur.

Ces symboles qui ne sont que signes, objets, nombres etc. . Sont les aliments de notre imaginaire, et des grands archétypes ou mythes qui me seront révélés peu à peu. Il y a donc une profondeur dans ces objets que je croyais inertes. Mais pour accéder à cette face cachée de ces objets il allait falloir participer activement, rechercher en quelque sorte au delà des apparences. Mon esprit volontaire allait me permettre d’explorer ces terres inconnues en regardant d’abord en bas ce fameux tableau, que le F Exp s’évertue a tracer, à chaque réunion et suivant un ordre bien établi, pour appréhender ces symboles il allait falloir aussi lever les yeux.

Subitement je compris, que le symbole était un guide et que les espaces à découvrir étaient infinis, il y donc une permanence dans cette recherche, une suggestion sans fin ; une résonnance propre à chacun. C’est comme le même paysage peint de multiples fois par des artistes différents, qui donne autant de tableaux, ou la même partition musicale donnée des centaines de fois, par des artistes différents mais aussi des spectateurs tous différents. Je comprends maintenant pourquoi des vénérables Frères sont toujours intéressés par les paroles des jeunes en apprentissage, c’est comme un son de cloche qui évolue, qui se prolonge et se répand à nouveau dans leur cœur.

C’est notre qualité d’unique qui permet une régénération constante des symboles, Henri Corbin parle ainsi du symbole « …qu’il n’est jamais expliqué une fois pour toutes, mais toujours à déchiffrer de nouveau. »

Ainsi le cherchant devra laisser son imagination courir sans contrainte, et livrer son ressenti, c’est ainsi qu’il lèvera le voile qui recouvre ses yeux et donnera à autrui le meilleur de lui-même et non une compilation de connaissances.

JFG

BONUS HUMOUR 

SCIENCES OCCULTES : Ne vous contentez pas de ce vous savez. Tâchez d'en connaître d'avantage en consultant l'extraordinaire Mme Gisèle de Baismon, voyante extralucide intégrale, la seule qui dévoile le passé,le présent et l'imparfait du subjonctif.

Tarif Courant : Grand Tarot 7€, Petit Tarot 9,95 €, Lignes de la main 7€, Lignes de Banlieue 6,60 €, Marc de Café 7,50€, Marc de Bourgogne 11 €, Café Crème 1€.

Pierre DAC.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Déclaration des Obédiences Européennes sur la situation des migrants Lundi, 07 Septembre 2015 00:00 Imprimer Déclaration des Obédiences Européennes sur la situation des migrants, signée le 07 septembre 2015 par 28 Obédiences Les Obédiences maçonniques européennes alarmées par la tragédie vécue par les migrants qui fuient des pays en guerre et en proie à la misère en appellent aux gouvernements européens pour qu’ils mettent en œuvre les politiques communes indispensables à un accueil digne et humain de populations en détresse et en péril. L’incapacité des Etats à surmonter les égoïsmes nationaux est un nouveau signal d’une Europe malade où le chacun pour soi l’emporte sur l’intérêt général. Les Obédiences maçonniques européennes rappellent que le respect des droits de l’homme et du principe de dignité humaine font partie des principes fondateurs de la construction européenne. C’est sur la base de tels principes que la solidarité entre les nations s’est mise en place. L’esprit de solidarité est encore plus nécessaire au vu des bouleversements qui affectent de nombreuses régions du monde. Sans revenir sur l’histoire d’un continent qui s’est forgé au gré de nombreuses migrations, les drames présents doivent provoquer une prise de conscience et insuffler des politiques d’accueil innovantes. A défaut, le continent européen sera à terme le théâtre de divisions et de conflits qui précipiteront les peuples dans un nouveau malheur. Il n’en résultera qu’une nouvelle exacerbation des nationalismes. La tragédie présente doit donc être le creuset d’une renaissance et d’un renouveau du rêve européen. Les Obédiences maçonniques signataires attendent désormais des actes dans lesquels les valeurs de solidarité et de fraternité fondatrices de l’Europe y trouvent leur juste expression. Obédiences signataires Grand Orient de France Grande Loge Féminine de France Grande Loge de France Fédération Française du Droit Humain Grande Loge Mixte de France Grande Loge Mixte Universelle Ordre Initiatique Traditionnel de l’Art Royal G.L.R.I S.R.U Grande Loge Libérale d’Autriche (Autriche) Grand Orient de Belgique (Belgique Grande Loge de Belgique (Belgique) Grande Loge Féminine de Belgique (Belgique) Fédération Belge du Droit Humain (Belgique) Lithos (Belgique) Grande Loge de Croatie (Croatie) Fédération Espagnole du Droit Humain (Espagne) Ordre Maçonnique Mixte International DELPHI (Grèce) Sérénissime Grand Orient de Grèce (Grèce) Grand Orient d’Irlande (Irlande) Grande Loge d’Italie (Italie) Grand Orient du Luxembourg (Luxembourg) Grand Orient de Pologne (Pologne) Grande Loge Symbolique du Portugal (Portugal) Grand Orient Lusitano (Portugal) Grande Loge Féminine de Roumaine (Roumanie) Grand Orient de Suisse (Suisse) Grande Loge Féminine de Turquie (Turquie) Association Adogmatique d’Europe Centrale (Pologne, Hongrie, Roumanie, Slovénie)

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
De la Vigne au Vin

De la Vigne au Vin

Je reçois dans ma boite à lettre la pub de mon supermarché pour la Foire aux vins c’est la période ! Et mon vin, je veux dire mon sang ne fait qu’un tour. Ce breuvage de vie, de connaissance, me rappelle l’ivresse de mon initiation. Plus tard, peut être 18 ans plus tard en tous les cas « c’est très ancien » au terme d’une autre initiation, un autre calice me fût présenté, lors d’une cérémonie communielle.

Ce vin qui pénètre en moi, prend le chemin de mon cœur. Cette « Sacrée » boisson me rempli de joie et d’amour, tant et si bien que je crois voir du vin à la place de l’eau ; j’ai du trop faire la noce à Cana. Vous n’allez quand même pas me faire une "Cène" pour ça.

Puisque que c’est ainsi je retourne partager le vin en secret avec mes amis, dans ma Taverne habituelle celle du « Gobelet et des Raisins ».

Ou ça me mène une simple pub, il faut que j’arrête le Vin !

JFG

LES BONUS POUR TRAVAILLEURS DE LA PIERRE.

Simple Conseil : Pourquoi essayer de faire semblant d’avoir l’air de travailler ? C’est de la fatigue inutile !

Offres d’emploi :

Inventeur produit amaigrisseur cherche grossis

Grosse usine de clous cherche bons ouvriers boudeurs pour faire la tête.

On demande cheval sérieux connaissant bien Paris pour faire livraison seul.

Pierre DAC

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Le Verbe Sacré Abbaye de Landevennec
Le Verbe Sacré Abbaye de Landevennec

Le Verbe Sacré Abbaye de Landevennec

Critique du Spectacle

Au commencement était la Parole et la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu....Le prologue de Jean ou de Saint Jean, bien connu des Francs-Maçons; le Verbe, le Logos, le Grand Architecte de l'Univers parlent à nos coeurs, ces paroles ré (sonnent) en nous par nos sens.

Si vous êtes réceptifs à ces mots, vous irez peut-être à l'Abbaye de Landévennec en Cornouaille au sud de l'Elorn, un spectacle vous y attend : "Le Verbe Sacré".

Quelques paroles sur Landévennec, c'est Saint Guenolé qui fonde le monastère en 485 au bord de l'ultime méandre de l'Aulne maritime

" C'est un lieu extrêmement agréable, inaccessible à tous les vents, comme un paradis magnifiquement tourné vers le soleil levant.....un jardin orné de fleurs de toutes sortes de couleurs où récolter les fruits non seulement de la terre mais encore et surtout du Ciel"

Vie de Saint Guenolé.

Pendant un siècle ce fût l' âge d'or les moines s'y adonnent à plusieurs travaux d'art.Puis de destructions et pillages jusqu'au 10ème siècle date de sa reconstruction. Au 17ème c'est la congrégation de Saint Maur qui le prends en charge, puis il est revendu en 1875. En 1950 sous l'impulsion de l'Abbé L F Coliot il est repris par la communauté Bénédictine de Kerbénéat.

Une nouvelle Abbaye construite entre 1950 et 1965 bien vivante à ce jour.

Ce lieu de spiritualité a déjà été la scène de spectacles, lors des Fêtes de Bleun Brug, l'abbé Yann Vari Perrot fit jouer une pièce historique sur le moine Jean Abbé de Landévennec.

Aujourd'hui Antoine Juliens nous promet une belle rencontre improbable entre des aventuriers du Verbe : Thérèse d'Avila et Cervantès.

Un spectacle qui parle au Coeur.

JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
FRANC MAÇONNERIE MAGAZINE N°42

FRANC MAÇONNERIE MAGAZINE N°42

FRANC MAÇONNERIE MAGAZINE N°42

A pour thème central les Francs- Maçons et l’Orient. C’est bien normal nos regards sont naturellement tournés dans cette direction, l’orient aujourd’hui comme hier riche en événements de toute nature ; notre situation géographique proche de l’Orient ne peut nous laisser indifférent à cette marmite bouillante, où se mélange le meilleur, sa culture et le pire ses excès, mais l’espérance et le travail viennent à bout de tout….

Une vision également dans ce numéro de l’éducation à transmettre à nos enfants, soulignant l’importance de la maternelle.

Un article intéressant sur la Chartre des Langues Régionales et minoritaires dans le cadre Européen, qui est sur le point d’être adoptée, après une modification de notre constitution, qui ravira les Bretons, les Basques, les Corses, les Occitans….. Mais qui interroge je cite F M Magazine sur le concept : « de la République Une et indivisible » des dérives possibles dans l’avenir, que répondre aux minorités actuelles de migrants, qui veulent devenir Français à part entière et a qui l’on impose la pratique de notre langue. Je sais que l’on s’enrichi de nos différences mais cela promet de beaux débats. Vous aurez sûrement des commentaires à ce sujet.

De nombreux autres articles dans ce numéro de rentrée très riche, bonne lecture !

Franc-Maçonnerie Magazine N°42 à 5,95€ des abonnements de 39 à 66€ suivant la durée.

UN BON SUJET DE RÉFLEXION.

Le Frère JRG, me soumets un bon sujet de réflexion : « La Franc – Maçonnerie est elle un centre d’Union ou de Division ? » Le sujet en effet mérite débat au regard de la crise par exemple qui a secouée la G.L.N.F. et dont le constat sans polémique a été la perte pour cette grande obédience séculaire, en deux ans de la moitié de ses membres ! Par ailleurs l’on peut s’interroger sur la multiplicité des obédiences, dont certaines ont la taille d’une belle loge. A vos plumes si cela vous inspire !

DES NOUVELLES DU BLOG

Depuis sa création le 22 juillet dernier moins de 2 mois: 1214 visiteurs uniques, 3217 pages vues, 55 abonnés (abonnement gratuit il suffit de vous inscrire).

A compter de ce jour nom de domaine qui vous sert de lien :

www.lafrancmaconnerieaucoeur.com

Merci pour vos encouragements.

JFG

BONUS POUR RIRE

Un peu de psychologie, triez vos amis sur le volet.

La meilleure façon de reconnaître ses amis, c’est, nul ne l’ignore, de les trier sur le volet.

Faites-vous donc construire un volet assez large ayant la forme d’une persienne mais en plus long et munis de traverses à bascule. Posez-le au centre de votre appartement et invitez ceux que vous croyez pouvoir choisir comme amis à prendre le thé ou d’autres boissons alcoolisées. Sans avoir l’air de rien, faites passer tout votre monde sur le volet et faites brusquement basculer vos traverses ; il est bien étonnant s’il en reste un debout…Vous pourrez alors opérer une sélection suivant le degré d’injures que tous vos invités proféreront à votre adresse en se relevant, et, quand vous aurez choisi, vous pourrez dire que vous avez l’ami parfait toujours si difficile à se procurer.

Pierre DAC.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

A lire sur hiram,be les journées du patrimoine temple de Rochefort. JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Jean Claude Cappelli et Ollivier Ruca (cliquer sur chaque photo)Jean Claude Cappelli et Ollivier Ruca (cliquer sur chaque photo)
Jean Claude Cappelli et Ollivier Ruca (cliquer sur chaque photo)

Jean Claude Cappelli et Ollivier Ruca (cliquer sur chaque photo)

Si vous savez Lire et Écrire… Allez chez votre libraire c’est la rentrée littéraire, il vous conseillera selon vos goûts, vous lirez ces fiches de lecture qui sont les guides pour vos choix. Le prix du livre est le même partout en France. Ne vous laissez pas séduire par de belles « AMAZON » qui oublient de régler leurs impôts chez nous ! Votre libraire lui réglera ses impôts comme vous en Septembre période ou les feuilles tombent en quantité.

Lisez de vrais livres, que vous aurez cherchés dans les rayonnages d’une belle librairie, dans ces lieux où vous pourrez les manipuler, les sentir, les voir. Dans ces beaux endroits pleins d’âme de mystères à découvrir aux détours des rayonnages. Respirer imaginer ces livres en papiers dans votre bibliothèque vous passerez devant régulièrement, vous aurez la joie de les montrer à vos amis de partager avec eux des paragraphes ou des chapitres entiers que vous avez aimés.

Rencontrer dans ces belles librairies des lecteurs qui partagent avec vous des instants d’émotions.

Résister à ces belles « AMAZON » qui vivent dans des hangars impersonnels dans des ZI ou des ZA et poussent à longueur de journée des palettes de cartons dont elles ignorent le contenu.

Aider les auteurs pour que la diversité littéraire subsiste. Alors vous saurez « Lire et Ecrire »

PS : A découvrir de Jean- Claude Cappelli (Un Druide Contemporain authentique, de la lignée de John Toland 1717, il demeure en Forêt de Brocéliande. Il est l’auteur, sous le pseudo de « Celui du Pays de l’Ours », de plusieurs essais traitant de la tradition Celto Druidique)- Les Chemins de Folle Pensée – Entre l’If et le Bouleau – Des Origines Païennes de la Franc-Maçonnerie Tome I – Des Origines Druidiques Tome II – Des Origines Brahmaniques. Et bien d’autres ouvrages aux Editions les Oiseaux de Papiers. Voir sur internet.

A découvrir encore Ollivier Ruca à la recherche du Mystère Caché du Château de Puivert, en décryptant le tableau de Nicolas Poussin « Les Bergers d’Arcadie ». Une vision du monde et de l’histoire. Quand l’imaginaire se confond avec le réel. Il est l’auteur d’une trilogie sur « Le Secret de Poussin » Tome I – Le Problème : Poussin, Tome II – L’hypothèse : Mon Poussin, Tome III – La Clé : Dessine-moi un Poussin. Editions Asar voir sur internet.

BONUS POUR RIRE :

Avis et Correspondances c'est la rentrée.

Lycéen cherche blanchisseuse habile pour l'aider à repasser ses leçons.

Pierre DAC

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Il va de soi que l'image noire en tête de l'article de ce jour est volontaire ! JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Le Choc de l'Image de ce jour. Un de nos enfants sur la Plage

Le Choc de l'Image de ce jour. Un de nos enfants sur la Plage

C'est la rentrée des classes, nous avons une pensée pour nos enfants et pour leurs enseignants. Leurs problèmes (importants) emploi du temps, réformes diverses et variées, cantines etc....

Enseignement civique, Laïcité, quelques lignes intéressantes sur le Frère Jules FERRY.

Mais surtout une pensée mes Frères, mes amis pour cet enfant, notre enfant sur la plage au delà de l'émotion, espérons que la vague de nos indifférences ne recouvrira pas cet être innocent.

Gémissons.......Espérons........

JFG

LE FRERE JULES FERRY

Extraits :

Jules Ferry est initié en juillet 1875, au sein de la loge La Clémente amitié dont le Vénérable est Charles Cousin, vice-président du Conseil de l’Ordre. L’initiation lors de la même cérémonie de Littré, ancien disciple de Comte (jusqu’en 1851), et de Jules Ferry, tous deux membres de l’Assemblée nationale, en compagnie du professeur de linguistique Honoré Chavée, produit un très grand effet dans et hors de la franc-maçonnerie. Cette initiation est organisée en présence de très nombreux responsables républicains, mais en l’absence de Jules Simon qui avait envoyé une lettre d’excuse66. Cet épisode marquant de l’histoire de la franc-maçonnerie a déjà été étudié par Louis Legrand67 et par Pierre Chevallier68, et par conséquent nous n’en retiendrons que les enseignements qui permettent d’éclairer cet article.

46

Tout d’abord, ces initiations sont interprétées comme une aide mutuelle que s’apportent les francs-maçons et les positivistes dans leur lutte contre le cléricalisme. Il s’agit, de notre point de vue, d’une association que l’on peut qualifier d’équilibrée dans la mesure où les positivistes apportent la base philosophique qui manquait aux francs-maçons pour mener leur combat, et où le Grand Orient, en lui ouvrant ses loges, met à la disposition de la doctrine positiviste le réseau dont avait besoin cette dernière pour mieux se faire connaître.

  • 69 Le vote de cette loi « permet au parti catholique de remporter sa dernière grande victoire juridiq (...)

47

Mais en organisant ces initiations en plein ordre moral, et quelques jours avant le vote de la loi sur la liberté de l’enseignement supérieur69, le Grand Orient de France contribue également à fédérer les républicains de diverses tendances (Littré et Ferry appartiennent à la droite du parti républicain) et apporte ainsi une contribution essentielle à la préparation de la bataille politique à venir.

  • 70 Lettre du 19 janvier 1869, cité par Pierre Chevallier, op. cit., p. 84.

48

S’il est permis de penser que Jules Ferry a d’autant plus songé entrer dans la franc-maçonnerie que les idées positivistes se répandaient largement dans les loges, on ne peut non plus exclure un calcul plus politique du futur ministre. Notons qu’avant 1870, Jules Ferry était encore pour le moins réservé et souvent critique à l’égard de la franc-maçonnerie et des francs-maçons. Ainsi, au moment des élections de 1869, Ferry a été en contact avec des francs-maçons parisiens. Dans une lettre à Edgar Quinet, il porte cette appréciation : « Le haut du pavé est à l’heure qu’il est à un jacobinisme ombrageux, qui se croit maître du monde, qui lance l’anathème à ceux qu’il appelle – il faut voir de quel ton méprisant – les libéraux girondins. Vous connaissez, du reste, cette faction de mon parti, vous savez combien leur cervelle est étroite, si leur cœur est bon. Ce qui les caractérise, c’est une sorte d’illuminisme et de mauvaise humeur, qui leur fait voir les choses autrement qu’elles ne sont, et persuade qu’il n’y a qu’à faire certains signes maçonniques, à prononcer certaines formules vagues et à crier Vive la République ! pour que la République se fasse !… »70.

  • 71 In Pierre Chevallier, op. cit., p. 84.

49

Autre exemple du jugement plutôt sévère de Ferry en 1869 sur ceux qui seront bientôt ses frères, c’est la lettre écrite à Gambetta cette fois, et où il fait mention d’un dignitaire du Grand Orient en accusant ce dernier, avec les mêmes mots que dans la lettre à Quinet, de se contenter de pratiquer « une sorte d’illuminisme », de faire « certains signes maçonniques », et espérer ainsi « renverser l’Empire et instaurer la République »71.

  • 72 La Chaîne d’union, op. cit., p. 545.

50

On peut donc comprendre pourquoi, se présentant à l’initiation à quarante-trois ans, Jules Ferry n’a pas été dispensé, lors de la cérémonie, d’un interrogatoire auquel ont voulu le soumettre des francs-maçons qui savaient très probablement à quoi s’en tenir sur les propos tenus par Ferry sur la franc-maçonnerie et qui avaient de la mémoire. La Chaîne d’union précise, en effet, que « seul M. Ferry a dû subir un interrogatoire auquel il a répondu à la satisfaction de tous ». Nous ne connaissons pas les réponses de Jules Ferry mais nous savons quelles questions lui ont été posées par quelques frères méfiants : « Quel but il se proposait en entrant dans la Maçonnerie? Pourquoi il avait attendu jusqu’ici pour entrer dans la Maçonnerie ? »72.

  • 73 Pierre Chevallier, op. cit., p. 85.

  • 74 Maurice Reclus : Jules Ferry, 1832-1893, Paris, Flammarion, 1947, p. 118.

51

Pierre Chevallier peut donc avancer avec quelque raison que l’entrée en franc-maçonnerie de Jules Ferry s’effectue « plus peut-être en raison d’une nécessité politique que d’un attrait vraiment sincère pour l’institution ; donner son nom à la maçonnerie, en suivant l’exemple de Littré, émule à soixante-quinze ans, de Voltaire, c’était avant tout défier le parti conservateur et clérical, et se ranger derrière un drapeau hautement affiché »73. Il rejoint en cela l’avis de Maurice Reclus qui considère que Jules Ferry a « été sollicité d’adhérer » non sans avoir résisté « par souci d’indépendance naturelle (ne vous mettez jamais derrière personne était un conseil qu’il donnait volontiers à la jeunesse), par crainte d’avoir à abdiquer ses idées personnelles, par répugnance du légiste à faire partie d’un groupement à caractère « secret ». L’insistance de certains hauts dirigeants des loges qui tenaient à s’assurer cette recrue sensationnelle finit par avoir raison de ses hésitations »74. Ajoutons qu’on ne peut pas non plus oublier que Jules Ferry est initié dans la loge Alsace-Lorraine, loge où la famille Risler est influente, à quelques semaines justement de son mariage avec Eugénie Risler.

  • 75 Lettre du 4 juin 1889, citée par Jérôme Grévy : La République des opportunistes, 1870-1885, Paris, (...)

52

Par ailleurs, l’appartenance au réseau maçonnique peut être utile à qui veut s’implanter électoralement. Dans une lettre à son épouse, datée de 1889, Ferry dira d’ailleurs le soin particulier qu’il apporte au contact avec la loge d’Épinal, même si l’on sent dans son propos qu’il le fait sans enthousiasme : « La douce monotonie du Conseil général est recommencée. Déjeuner chez le préfet, dîner chez Diener ou Mangin. Visiter la loge maçonnique – ce qui ne m’arrive qu’à Épinal – y discuter des mérites comparatifs de la Constitution de 1875 et de celle des États-Unis, pour la plus grande joie des frères… »75

Pour tous ceux que cela intéresse au-delà de cet extrait :

- Référence papier

Jean-Paul Delahaye, « Les francs-maçons et la laïcisation de l’école. Mythe et réalités », Histoire de l’éducation, 109 | 2006, 33-73.

Référence électronique

Jean-Paul Delahaye, « Les francs-maçons et la laïcisation de l’école. Mythe et réalités », Histoire de l’éducation [En ligne], 109 | 2006, mis en ligne le 01 janvier 2011, consulté le 03 septembre 2015. URL : http://histoire-education.revues.org/1328 ; DOI : 10.4000/histoire-education.1328.

BONUS POUR RIRE QUAND MÊME:

Bons Vivants ! Gourmets ! Amis de la Bonne Chère !

Méfiez-vous des hostelleries, restaurants et bouchons qui pour attirer le chaland qui passe, annoncent : "Ici, on mange comme chez soi."

Parce que si c'est pour manger comme chez soi, ce n'est pas la peine d'aller ailleurs.

D'autant que, dans ces conditions, en cassant la graine chez vous, vous mangerez comme au restaurant.

Pierre DAC

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog