Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
LES VOYAGEURS DES CRÊTES

LES VOYAGEURS DES CRÊTES.

 

L’initiation maçonnique avec ses rites est un « Sherpa » des crêtes. Les voyageurs tournent leurs regards du bas vers le haut, de l’extérieur vers l’intérieur, ils convertissent leurs regards au réel. C’est le voyage proposé au profane qui frappe qui frappe à la porte du temple, il lui sera demandé de s’alléger comme le pèlerin pour marcher, vers lui-même, vers les autres, de quitter le monde des apparences, ces brumes qui obscurcissent le sommet de la montagne.

 

On ne peut parvenir au bout de ce passage étroit où se trouve la véritable liberté, que par la volonté de la pratique d’une morale universelle, la lumière de la vie bonne à son prix. Il arrive un moment, un terme où l’accomplissement de la pratique de la morale et de l’éthique cette richesse donnée à l’autre, cette responsabilité de l’autre fait basculer dans la vie spirituelle. C’est le moment de la rencontre de la philosophie c’est-à-dire de la Sagesse donnée à sa vie, avec la spiritualité, le moment après l’action de la contemplation du Beau, le moment où la spiritualité forme un tout et n’a pas besoin d’adjectif.

La pratique constante de l’éthique : le fuir le vice et pratiquer la vertu, le moment où se conjuguent ensemble la theoria et la praxis, est le moment de la vie bonne, de la vie spirituelle, le moment où l’esprit domine la matière, où le compas est posé sur l’équerre. C’est le passage du col dans la montagne, vers la ligne de crête. La rencontre de soi de son être intérieur, n’est possible, que par l’action par l’agir la force propre à la condition humaine. Cette force me dira l’athée qui n’est pas stupide je la trouve en moi, elle est peut-être en moi ou à l’extérieur de moi dira l’agnostique au doute constructif, je ne sais pas ? Elle est ineffable, innommable mais elle est, dira le croyant, principe créateur. Ces trois compagnons se retrouvent dans les mêmes pénates (les pénates sont les dieux du foyer) auprès d’un feu unique, lumière qui brûle d’amour fraternel. Ces compagnons partagent le même pain de l’esprit,  le  même vin de la connaissance, ils sont dans la même demeure, même si leurs chambres sont différentes. Ils se retrouvent à l’aurore naissante pour marcher vers la même ligne de crête, quand le feu du soleil illumine l’infini.

 

                                                  Jean-François Guerry.

LES VOYAGEURS DES CRÊTES

 

Les Contemplations – Victor Hugo.

Magnitudo Parvi – Grandeur du petit.

(Extraits du poème)

 

« Quel Zorobabel formidable,

Quel Dédale vertigineux,

Cieux ! a bâti dans l’insondable

Tout ce noir chaos lumineux ?

Soleils, astres aux larges queues,

Gouffres ! Ô millions de lieues !

Sombres architectures bleues !

Quel bras a fait, créé, produit

Ces tours d’or que nuls yeux ne comptent,

Ces firmaments qui se confrontent,

Ces Babels d’étoiles qui montent

Dans ces Babylones de nuit ? »

« De chacun d’eux s’envole un rayon fraternel,

L’un plein d’humanité, l’autre rempli de ciel ;

Dieu les prend, et joint leur lumière,

Et sa main, sous qui l’âme, aigle de flamme, éclôt,

Fait du rayon d’en bas et du rayon d’en haut

Les deux ailes de la prière. »

ABONNEZ-VOUS EN DÉPOSANT UNE ADRESSE MAIL DANS LA FENÈTRE NEWSLETTER. (Gratuit)

 

 

Pour les Abonnés : Il est possible de recevoir gratuitement les textes des articles au format Word en écrivant à l’adresse suivante :

 

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Info : le blog respecte la loi RGPD

 

www.lafrancmaconnerieaucoeur.com

 

 

DÉSABONNEMENT SUR SIMPLE DEMANDE SUR LE SITE OU À L’ADRESSE MAIL : courrierlafmaucoeur@gmail.com

Voir les commentaires

Publié le par Fidèle d'Amour

Voir les commentaires

Publié le par Jean-François Guerry
REPOST FRATERNEL
Bonsoir Chères Lectrices et chers Lecteurs.

 

J'ai très peu d'appétence et encore moins de compétence pour traiter des affaires internes des obédiences.

 

Elles sont trop souvent génératrices de polémiques bien éloignées des préoccupations et des buts des soeurs et des frères qui en sont les pierres vivantes de celles-ci.

 

Je déroge aujourd'hui car l'événement est important, ce qui aurait du être depuis toujours, est peut être en train de voir enfin le jour, preuve  que la Fraternité existe, et est l'avenir de la Franc-maçonnerie moderne.
Je vous conseille donc la lecture de cet article du Blog Dauphiné Savoie. Encore un effort et peut être que nous verront un jour toutes les obédiences réunies dans des manifestations témoignant ainsi que la Franc-Maçonnerie est un centre d'union  universel et fraternel ce qui manque cruellement dans le paysage actuel en général et en Franc-Maçonnerie en particulier.

 

Un bel exemple qui tord le cou aux pessimistes et est encourageant pour les profanes.
C'est bien de dire, mais c'est mieux de faire. Un merci Fraternel à ceux qui osent faire, l'action est le propre de la condition humaine.

 

Jean-François Guerry

 

cliquez sur le lien du Blog Dauphiné Savoie

http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/2021/11/grand-succes-pour-la-premiere-session-des-entretiens-pic-de-la-mirandole-entre-la-grande-loge-de-france-et-la-grande-loge-nationale

REPOST FRATERNEL

ABONNEZ-VOUS EN DÉPOSANT UNE ADRESSE MAIL DANS LA FENÈTRE NEWSLETTER. (Gratuit)

 

 

Pour les Abonnés : Il est possible de recevoir gratuitement les textes des articles au format Word en écrivant à l’adresse suivante :

 

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Info : le blog respecte la loi RGPD

 

www.lafrancmaconnerieaucoeur.com

 

 

DÉSABONNEMENT SUR SIMPLE DEMANDE SUR LE SITE OU À L’ADRESSE MAIL : courrierlafmaucoeur@gmail.com

REPOST FRATERNEL

Voir les commentaires

Publié le
Bonjour Ma Très Chère Sœur,
Bonjour Mon Très Cher Frère,
 
 
 
Je me permets de vous rappeler également que les livres coédités par l'Académie Maçonnique Provence et les Éditions Ubik sont toujours disponibles en cliquant ici. Vous trouverez:
Louis Trébuchet "Appel aux racines spirituelles du REAA"
Un voyage en 23 étapes fondatrices du REAA.
 
Jean-François Guerry "Exercices spirituels antiques et Franc-maçonnerie "
On peut vivre sans la philosophie, comme l'on peut vivre sans la Franc-maçonnerie, mais moins bien...
 
Marc Halévy " Après la Modernité quelle Franc-maçonnerie ? "
L'avenir de la Franc-maçonnerie dans le monde et la Franc-maçonnerie dans l'Avenir du monde.
 
Louis Trébuchet, "Le désir des collines éternelles"
La spiritualité, voie vers l'harmonie. Prix incluant la livraison à domicile.
 
Marc Halévy "Kabbale et Franc-maçonnerie"
Le regard du Kabbaliste et du Maçon pour partir à la découverte de trois échelons mystiques qui sont autant de grades maçonniques.
 
Solange Sudarkis "Il était une fois un mythe, Hiram"
Hiram raconté, Hiram commenté, Hiram interprété, mais Hiram rassemblé.
 
Michel Fromaget "Corps, Âme, esprit: Liberté, Vérité, Beauté"
Une introduction à l'anthropologie ternaire de l'Homme pour mieux comprendre la notion de deuxième naissance.
 
 
Enfin, nous sommes heureux de confirmer que les VIIes Rencontres se dérouleront au Château Saint-Antoine le samedi 5 février 2022 sur le thème :
 
"Alchimie et Hermétisme"
 
Nous vous dévoilerons prochainement les invités et les sujets de leur intervention. Nous vous réservons quelques surprises...
 
Avec les sentiments fraternels de toute l'équipe.
                          
Alain Boccard
Président
Académie Maçonnique Provence
 
Invitation Académie Maçonnique Lille

samedi 27 novembre 2021
 
Ma Très Chère Sœur,
Mon Très Cher Frère,

 
J'ai le plaisir de vous transmettre aujourd'hui le programme des rencontres organisées par nos Frères et Sœurs de l'Académie Maçonnique Lille qui se dérouleront le samedi 27 novembre au Temple de Ronchin.
Les conférences seront enregistrées et diffusées ensuite uniquement aux Frères et Sœurs inscrits.
L'inscription est gratuite si vous êtes membre à jour de la cotisation 2021 de l'Académie Maçonnique Provence, sinon les frais de participation sont de 25 €.

Pour toute information complémentaire merci de vous adresser directement au comité d'organisation à l'adresse émail suivante : 
lecercledelacacia@gmail.com 


Ces rencontres s'annoncent passionnantes et porteront sur le thème
 

Figures féminines

de l'Ancien Testament

 
Vous trouverez en cliquant ici le bulletin d’inscription qu'il est nécessaire de remplir et de renvoyer à l'adresse indiquée lecercledelacacia@gmail.com 
La participation aux frais est de 25 € pour l'ensemble de la journée.

Important : je rappelle que les adhérents de l'Académie Maçonnique Provence bénéficient d'une gratuité totale.
 

Très fraternellement.

Alain Boccard
Président

ABONNEZ-VOUS EN DÉPOSANT UNE ADRESSE MAIL DANS LA FENÈTRE NEWSLETTER. (Gratuit)

 

 

Pour les Abonnés : Il est possible de recevoir gratuitement les textes des articles au format Word en écrivant à l’adresse suivante :

 

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Info : le blog respecte la loi RGPD

 

www.lafrancmaconnerieaucoeur.com

 

 

DÉSABONNEMENT SUR SIMPLE DEMANDE SUR LE SITE OU À L’ADRESSE MAIL : courrierlafmaucoeur@gmail.com

Voir les commentaires

Publié le par Jean-François Guerry
L'ŒUVRE, LE CHEF-D'ŒUVRE, LE GRAND ŒUVRE

L’ŒUVRE ET LE CHEF-D’ŒUVRE

 

L’homme homo faber diffère de l’homme homo laborans, si le principe est un créateur ex nihilo c’est-à-dire qui crée tout à partir de rien. L’homme lui est créateur à partir de la matière, transformateur de la matière qu’il éclaire avec son esprit. Mais il est conscient en toute humilité de ses limites, c’est un être raisonnable, il sait qu’une force inconnue, un souffle, un principe est seul capable de créé tout, « rien ne vient de rien » selon le Parménide de Platon.

 

C’est donc en regardant à l’intérieur de lui-même et en regardant la Terre mère que l’homo faber peut prétendre fabriquer le réel, accomplir son œuvre, son chef-d’œuvre. L’apprenti maçon est encouragé à regarder à l’intérieur de lui-même, c’est le V I T R I O L du cabinet de réflexion. Le compagnon plantera le grain de blé au bord du fleuve, il apprend que le grain ne meurt pas, il se transforme. Le maître fouille la terre à la recherche du vil métal, pour le transformer dans sa forge en or fin, en or spirituel, il collabore avec la nature pour changer la matière, c’est l’idéologie alchimique qui traversant les traditions Égyptiennes et Chinoises, dont nous avons reçues les pratiques et les valeurs. Cette fertilité des météorites chargées de fer a été exploitée par l’homo faber.

 

Rien ne meurt tout se transforme, le maçon est toujours à l’œuvre sur le chantier, s’il est absent de sa Loge, c’est qu’il est présent sur un autre chantier. Le maçon, homo faber accomplit sa création à partir de la matière creatio ex materia, cette matière symboliquement c’est lui, il travaille sa pierre. Il la transforme pour la rendre la plus apte possible à prendre sa place dans l’édifice de l’humanité. Cette mission est son chef-d’œuvre c’est ainsi qu’il diffère de l’homo laborans, l’homme animal.

Il travaille en Force, il établit en Sagesse et décore en Beauté. L’homo faber travaille avec persévérance de midi à minuit, il ne suspend ses travaux que pour prendre des nouvelles forces.

 

La Terre doit être labourée sans cesse, il n’y a pas de réification qui dure, il y a une constance des métamorphoses intérieures, il faut travailler et persévérer c’est ainsi que l’on devient plus humain, c’est ainsi que l’œuvre peut s’accomplir, c’est par la pratique de l’Art Royal.

 

                                          Jean-François Guerry.  

Camille Pissaro La Moisson 1882

Camille Pissaro La Moisson 1882

Travaillez, prenez de la peine :
C’est le fonds qui manque le moins.
Un riche Laboureur, sentant sa mort prochaine,
Fit venir ses enfants, leur parla sans témoins.
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l’héritage
Que nous ont laissé nos parents.
Un trésor est caché dedans.
Je ne sais pas l’endroit ; mais un peu de courage
Vous le fera trouver, vous en viendrez à bout.
Remuez votre champ dès qu’on aura fait l’Oût.
Creusez, fouiller, bêchez ; ne laissez nulle place
Où la main ne passe et repasse.
Le père mort, les fils vous retournent le champ
Deçà, delà, partout ; si bien qu’au bout de l’an
Il en rapporta davantage.
D’argent, point de caché. Mais le père fut sage
De leur montrer avant sa mort
Que le travail est un trésor.

Jean de La Fontaine

Voir les commentaires

Publié le par Jean-François GUERRY
LE POINT D'ARCHIMÈDE : LA FRATERNITÉ

LE POINT D’ARCHIMÈDE : LA FRATERNITÉ 

 

L’initiation maçonnique utilise le symbolise de la construction en général et les outils de la construction en particulier, au rang desquels l’on trouve en bonne place le « levier » symbole de la Force, le Mason word , le premier mot du maçon (1- voir fin d’article référence à la thèse de Charles-Bernard Jameux sur les origines de la Franc-maçonnerie spéculative) qui fait référence à l’une colonnes placée à l’entrée du Temple de Salomon à Jérusalem. L’expression Point d’Archimède est issue d’une phrase attribuée à Archimède de Syracuse ce scientifique auteur d’un traité sur les centres de gravité, phrase qu’il aurait prononcé en faisant la découverte du principe du levier : « Donnez-moi un point d’appui, et je soulèverai le monde ». Il reste à savoir si ce point d’appui d’Archimède est dans notre monde, ou extérieur à notre monde ?

 

René Descartes dans ses Méditations Métaphysiques, utilise ce point d’appui, comme un point stable d’où il ne pourrait douter : « Archimède, pour tirer le globe terrestre de sa place et le transporter en un autre lieu, ne demandait rien qu’un point qui fût fixe et assuré. Ainsi j’aurai droit de concevoir de hautes espérances si je suis assez heureux pour trouver seulement une chose qui soit certaine et indubitable. » Il n’y a point de doute que je suis.

 

Hannah Arendt dans La Condition de l’homme moderne, discerne dans ce vœu l’annonce du télescope, de Galilée, bouleversement et renversement de la place de l’homme dans l’Univers : « Ce qui nous concerne ici, c’est que le même événement comporte en même temps désespoir et triomphe. Pour placer ces faits dans leur perspective historique, on dirait que la découverte de Galilée a prouvé et démontré que la crainte la plus affreuse et l’espoir le plus présomptueux- l’antique peur de voir nos sens, nos organes faits pour accueillir le réel soudain nous trahir- et le vœu d’Archimède réclamant hors de la Terre un point d’appui pour soulever le monde- ne pouvaient se réaliser qu’ensemble, comme si le vœu ne devait être exaucé qu’à condition de nous faire perdre le réel, comme si le mal redouté ne devait s’accomplir que compensé par l’acquisition de pouvoirs supraterrestre.(….)  Quelle que soit aujourd’hui l’œuvre en physique (…) dans tous les cas nous manions la nature d’un point dont rêvait Archimède (dos moi pou stô), liés encore à la Terre par la condition humaine, nous avons trouvé moyen d’agir sur la Terre et dans la nature terrestre comme si nous en disposions de l’extérieur, du point d’Archimède. »

 

Quand l’homme a pu se référer à un instrument différend de ses organes, de ses sens, qu’il a pu observer le réel, en fiant à des appareils de sa fabrication, il a mis en œuvre des lois universelles. En conséquence faire une relation entre le réel et son esprit, mettre en place le doute constructif, effectuer un exercice de l’esprit, un exercice spirituel, comparable aux travaux maçonniques.

Un commencement vers l’action, vers la participation de la vie de l’humanité, apporter individuellement une pierre, sans avoir la prétention de construire l’humanité, en évitant toute construction dogmatique, en combattant tous les despotismes politiques et religieux.

 

Le Franc-maçon homme libre, répondant à l’injonction des lumières de penser par soi-même. De respecter la devise républicaine de Liberté, d’Égalité et de Fraternité. Ou encore comme le propose Hannah Arendt : « Rien de plus que de penser ce que nous faisons ». Le travail du Franc-maçon n’est pas le travail labeur, mais le travail qui fait œuvre, qui refuse toute aliénation à l’automatisation technique au service de la surconsommation. Il refuse d’ouvrir les portes à un totalitarisme rampant derrière les outils numériques.

Le travail qui ennoblit l’homme, c’est le travail de l’esprit, cet esprit qui doit prendre le pas sur la matière, sur l’utilitaire immédiat. Un travail vivifié par la recherche de la lumière de l’harmonie fraternelle qui seule a la capacité d’être le levier pour mettre de l’ordre dans le chao.

 

Sans rejeter les progrès de la science et de la technique y compris l’intelligence artificielle au service de l’homme. Sans aller non plus sans une vigilance éthique vers le trans humanisme.

Quel levier, quel point d’appui, pour notre vie autre que la Fraternité ?

 

                                                     Jean-François Guerry.

LE POINT D'ARCHIMÈDE : LA FRATERNITÉ

ABONNEZ-VOUS EN DÉPOSANT UNE ADRESSE MAIL DANS LA FENÈTRE NEWSLETTER. (Gratuit)

 

 

Pour les Abonnés : Il est possible de recevoir gratuitement les textes des articles au format Word en écrivant à l’adresse suivante :

 

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Info : le blog respecte la loi RGPD

 

www.lafrancmaconnerieaucoeur.com

 

 

DÉSABONNEMENT SUR SIMPLE DEMANDE SUR LE SITE OU À L’ADRESSE MAIL : courrierlafmaucoeur@gmail.com

Vous avez raison de vouloir adhérer à l'Académie Maçonnique.

 

 
 
Je me permets de vous rappeler également que les livres coédités par l'Académie Maçonnique Provence et les Éditions Ubik sont toujours disponibles en cliquant ici. Vous trouverez:
Louis Trébuchet "Appel aux racines spirituelles du REAA"
Un voyage en 23 étapes fondatrices du REAA.
 
Jean-François Guerry "Exercices spirituels antiques et Franc-maçonnerie "
On peut vivre sans la philosophie, comme l'on peut vivre sans la Franc-maçonnerie, mais moins bien...
 
Marc Halévy " Après la Modernité quelle Franc-maçonnerie ? "
L'avenir de la Franc-maçonnerie dans le monde et la Franc-maçonnerie dans l'Avenir du monde.
 
Louis Trébuchet, "Le désir des collines éternelles"
La spiritualité, voie vers l'harmonie. Prix incluant la livraison à domicile.
 
Marc Halévy "Kabbale et Franc-maçonnerie"
Le regard du Kabbaliste et du Maçon pour partir à la découverte de trois échelons mystiques qui sont autant de grades maçonniques.
 
Solange Sudarkis "Il était une fois un mythe, Hiram"
Hiram raconté, Hiram commenté, Hiram interprété, mais Hiram rassemblé.
 
Michel Fromaget "Corps, Âme, esprit: Liberté, Vérité, Beauté"
Une introduction à l'anthropologie ternaire de l'Homme pour mieux comprendre la notion de deuxième naissance.
 
 
Enfin, nous sommes heureux de confirmer que les VIIes Rencontres se dérouleront au Château Saint-Antoine le samedi 5 février 2022 sur le thème :
 
"Alchimie et Hermétisme"
 
Nous vous dévoilerons prochainement les invités et les sujets de leur intervention. Nous vous réservons quelques surprises...
 
Avec les sentiments fraternels de toute l'équipe.
                          
Alain Boccard
Président
Académie Maçonnique Provence
 
 
Invitation Académie Maçonnique Lille

samedi 27 novembre 2021
Ma Très Chère Sœur,
Mon Très Cher Frère,

 
J'ai le plaisir de vous transmettre aujourd'hui le programme des rencontres organisées par nos Frères et Sœurs de l'Académie Maçonnique Lille qui se dérouleront le samedi 27 novembre au Temple de Ronchin.
Les conférences seront enregistrées et diffusées ensuite uniquement aux Frères et Sœurs inscrits.
L'inscription est gratuite si vous êtes membre à jour de la cotisation 2021 de l'Académie Maçonnique Provence, sinon les frais de participation sont de 25 €.

Pour toute information complémentaire merci de vous adresser directement au comité d'organisation à l'adresse émail suivante : 
lecercledelacacia@gmail.com 


Ces rencontres s'annoncent passionnantes et porteront sur le thème
 

Figures féminines

de l'Ancien Testament

 

Vous trouverez en cliquant ici le bulletin d’inscription qu'il est nécessaire de remplir et de renvoyer à l'adresse indiquée lecercledelacacia@gmail.com 
La participation aux frais est de 25 € pour l'ensemble de la journée.

Important : je rappelle que les adhérents de l'Académie Maçonnique Provence bénéficient d'une gratuité totale.

 


Très fraternellement.

Alain Boccard
Président

Voir les commentaires

Publié le par Clementia

Cet article est reposté depuis Un jour, une pensée.

Voir les commentaires

Publié le par Jean-François Guerry
OMNI, SOLI ET SEMPER

OMNI, SOLI ET SEMPER

 

 

Ce qui vaut pour tous, il est urgent de le chercher Hic et Nunc ici et maintenant. Les Francs-maçons recherchent le propre de l’homme, par l’acquisition des savoirs et plus encore la Connaissance, par l’action. Ils recherchent ce qui distingue l’homme de l’animal en rendant gloire au travail.

 

L’homme pourtant sans contestation possible est une espèce d’animal, à qui l’on a ajouté des qualificatifs liés à ses qualités, animal social, animal raisonnable etc... Il naît, il se nourrit, se reproduit, il meurt. Qu’est-ce donc qui le rend plus humain, qu’est-ce que le propre de l’homme, qu’est-ce que l’homme a en propre.

Emmanuel Kant a analysé le propre de l’homme à partir de trois de ses dispositions : « Une disposition à l’animalité, une disposition à l’humanité, une disposition à l’individualité ».

 

Il semble que nous oublions de plus en plus la deuxième des dispositions au profit de la première et la dernière, comme inconsciemment un refus du juste milieu. L’homme ne serait finalement pas un animal rationnel ? Un homme faisant usage de sa raison dans le seul but de satisfaire son bien-être, à ne pas confondre avec le désir d’être un homme de bien. Il n’agirait que de manière intéressée, serait seulement individualiste. Il se sert alors de son libre arbitre pour compter, calculer, mettre sa raison à son seul profit, est-ce cela être authentiquement humain ?

Où se trouve la recherche et le souci du bien moral, défendu par les stoïciens. Ce qui fait la loi morale, la responsabilité de son frère.

 

Mais quel est le véritablement le propre de l’homme, de cet homme qui travaille à la Gloire du Grand Architecte de l’Univers, de cet homme qui proclame la Gloire au travail.

Essayez de prononcer cette injonction dans une assemblée sans y mettre la connotation de l’intérêt financier, proclamant simplement que le travail est un devoir, le travail de l’homme. La majorité de l’assemblée vous prendra pour un illuminé, un mot polysémique qui sera compris différemment par d’autres. Certains verront cet homme illuminé au centre d’une étoile flamboyante, vénusienne déclarant son amour du travail.

 

Il me faut à ce stade penser plus loin la réflexion sur le travail de l’homme et convoquer la philosophe et politologue Hannah Arendt. Pour elle le propre de l’homme repose sur trois modalités de l’activité humaine : le travail en tant que labeur, le faire œuvre, et l’action.

Ces trois activités constituent le propre de l’homme, ce qui le distingue de l’animal. Aucun animal, ne cumule, ne réunit ces trois modalités dans son activité. Il peut se consacrer au labeur pour se nourrir, pour construire son nid comme l’oiseau, son barrage pour le castor, son terrier pour le lièvre, ces animaux « travaillent » pour se nourrir et construire leur demeure, mais peuvent-ils agir ?

 

En construisant sa demeure physique, en travaillant pour se nourrir, l’homme ne fait pas œuvre d’homme, il ne s’ouvre pas à son humanité, il ne s’élève pas humainement, spirituellement. Il lui faut agir.

L’on peut certes objecter, que le labeur fait par l’homme nécessite des outils, une organisation, une rationalisation, qui rend le travail labeur plus humain. Est-ce suffisant pour faire œuvre humaine ? Les compagnons du métier, bâtisseurs réalisant leur chef-d’œuvre ou élevant une cathédrale étaient animés par autre chose, par la conscience d’une transcendance intérieure ou extérieure, un souffle de l’esprit.

 

D’où la thèse de Hannah Arendt le propre de l’homme, pour être véritablement homme est l’action. C’est bien d’agir que nous demande la Franc-maçonnerie, contre toutes les injustices, les despotismes religieux, politiques de toute sorte, les dogmes qui avilissent et contraignent les libertés.

Hannah Arendt développe dans Vita activa : « L’action ouvre celui qui agit à son humanité authentique car elle témoigne d’un commencement qui n’est pas un recommencement (comme le sont les commencements qui se produisent dans l’ordre de la nature de la vie du labeur) mais d’un commencement qui est une véritable rupture avec tous les conditionnements ou tous les processus naturels ou culturels. Une rupture qui est une innovation et qui fait sentir un inconditionnement. En tant que commencement, l’action fait sentir un inconditionnement ou, plus précisément, laisse apparaître les conditions dans lesquels nous agissons comme conditions qui « ne peuvent jamais expliquer l’homme, ni répondre à la question de savoir ce que et qui nous sommes, assurément pour la simple raison qu’aucune condition ne nous conditionne absolument. Ce que nous sommes en tant qu’être humain, ni qui nous sommes en tant qu’individus singuliers, n’est pas entièrement déterminé par les conditions de notre vie au sein d’un monde dans la mesure où nous sommes capables d’actions. Bref le commencement de l’action fait sentir la liberté constitutive de l’humanité de l’homme car elle brise la clôture dans laquelle l’homme se meut quand il se laisse conditionner par des processus naturels ou utilitaires. (…) Bref, parmi les modalités de la vie active, seule l’action fait signe vers un avènement de l’humanité. »

 

Hannah Arendt introduit en quelque sorte une échelle de la consistance de notre humanité, de nos degrés d’humanité, qui met en valeur nos capacités humaines, nos capacités d’actions, c’est un message pour une voie, une direction, un sens, pour notre vie, agir pour nous et pour les autres à portée de notre volonté, de notre libre arbitre c’est un message d’espérance et d’amour pour nous, pour l’autre, pour l’humanité.

 

                                                     Jean-François Guerry.

 

 

Note : Vous pouvez lire en quatrième de couverture du livre de Hannah Arendt collection Le livre de poche :

 

Comment l’humanité, qui était au sommet du progrès technique, a -t-elle pu se laisser happer par la barbarie totalitaire et finir par y sombrer ?(…) Cette faillite, nous dit Arendt, est la conséquence de l’oubli par l’homme moderne d’un monde de valeurs partagées et discutées en commun avec autrui, dès lors qu’il n’a plus envisagé les choses qu’au travers du prisme de leur utilité pour son bonheur privé. Indifférent aux autres.

 

Je rajouterais le choc que j’ai reçu en pleine poitrine quand j’ai entendu nos hommes politiques lors de la pandémie faire l’éloge de femmes et d’hommes pour leur utilité !  

Compagnons de travail, Compagnons du DevoirCompagnons de travail, Compagnons du Devoir
Compagnons de travail, Compagnons du Devoir

Compagnons de travail, Compagnons du Devoir

Voir les commentaires

Publié le
Bonjour ! 

pour commander des livres à l'Académie Maçonnique de Provence Éditions Ubik

 

Ma Très Chère Sœur,
Mon Très Cher Frère,
 
Nous avons grand plaisir à mettre à ta disposition, en pièce jointe, le travail de notre Frère Georges Rela, L'Hermétisme Alexandrin, travail qui fut à la base de son intervention passionnante samedi 25 septembre lors des VIes Rencontres de l'Académie Maçonnique Provence.
Je profite de l'occasion pour t'annoncer que les VIes Rencontres se dérouleront au Château Saint-Antoine le samedi 5 février 2022 et que le thème général sera :
 
"Alchimie et Hermétisme"
 
L'ensemble des livres coédités avec les Éditions UBIK sont toujours disponibles en cliquant ICI :
 
Louis Trébuchet "Appel aux racines spirituelles du REAA"
Un voyage en 23 étapes fondatrices du REAA.
 
Jean-François Guerry "Exercices spirituels antiques et Franc-maçonnerie "
On peut vivre sans la philosophie, comme l'on peut vivre sans la Franc-maçonnerie, mais moins bien...
 
Marc Halévy " Après la Modernité quelle Franc-maçonnerie ? "
L'avenir de la Franc-maçonnerie dans le monde et la Franc-maçonnerie dans l'Avenir du monde.
 
Louis Trébuchet, "Le désir des collines éternelles"
La spiritualité, voie vers l'harmonie. Prix incluant la livraison à domicile.
 
Marc Halévy "Kabbale et Franc-maçonnerie"
Le regard du Kabbaliste et du Maçon pour partir à la découverte de trois échelons mystiques qui sont autant de grades maçonniques.
 
Solange Sudarkis "Il était une fois un mythe, Hiram"
Hiram raconté, Hiram commenté, Hiram interprété, mais Hiram rassemblé.
 
Michel Fromaget "Corps, Âme, esprit: Liberté, Vérité, Beauté"
Une introduction à l'anthropologie ternaire de l'Homme pour mieux comprendre la notion de deuxième naissance.
 
 
 
A paraître
Alain-Noël Dubart " La Franc-maçonnerie entre passé et avenir "
La Franc-maçonnerie est à la croisée des chemins. Comment peut-elle se montrer à la hauteur de son histoire et des enjeux du monde ?
 
Bonnes lectures !
 
Toute l'équipe de l'Académie Maçonnique Provence te souhaite une excellente fin de semaine.
Bien fraternellement.
 
Alain Boccard
Président
Académie Maçonnique Provence
 
LES DROITS D'AUTEUR DU LIVRE :

EXERCICES SPIRITUELS ANTIQUES ET FRANC-MAÇONNERIE.

 

Seront versés à La Fondation de la GLDF.

ABONNEZ-VOUS EN DÉPOSANT UNE ADRESSE MAIL DANS LA FENÈTRE NEWSLETTER. (Gratuit)

 

 

Pour les Abonnés : Il est possible de recevoir gratuitement les textes des articles au format Word en écrivant à l’adresse suivante :

 

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

 

Info : le blog respecte la loi RGPD

 

www.lafrancmaconnerieaucoeur.com

 

 

DÉSABONNEMENT SUR SIMPLE DEMANDE SUR LE SITE OU À L’ADRESSE MAIL : courrierlafmaucoeur@gmail.com

Voir les commentaires

Publié le par Jean-François Guerry
ETRANGE RENCONTRE

ETRANGE RENCONTRE

 

Fiction, phénomène étrange, dans le livre Météores de Stéphane Barsacq en page 88, comme deux fois le symbole de l’infini bizarrement redressé comme la rencontre de deux spirales verticales, spirituelles ! L’on peut lire dans un paragraphe nommé LECTURE : « Il arrive que vous lisiez un livre, avec le sentiment de l’avoir déjà lu, où ? Quand ? et surprise ! de découvrir une voix qui faisait défaut à l’ensemble des paroles : celle de cet écrivain justement – une voix que vous confondez à travers souvenirs et pressentiments, avec le vôtre… »

Cela ressemble à un simple trou de mémoire me direz-vous, mais à bien y réfléchir, c’est plutôt un plein de mémoire. Une étrange rencontre entre notre inconscient personnel et l’inconscient des profondeurs, l’inconscient collectif de Jung. Parcelles de tout, qui forment le tout, qui forment ensemble l’homme et l’humanité, lecture collective inconsciente.

Dans la lecture du livre, la rencontre du livre on rencontre autrui, une image d’autrui. Une expérience au-delà de notre conscience, le sentiment du partage d’une transcendance qui nous porte collectivement à l’élévation infinie de l’esprit, vers l’universel. À la fois une horizontalité et une verticalité comme un croisement dont nous aspirons être au centre.

Cette relation avec le livre déjà ouvert, ouvert par tous est l’apparition de l’autre, de la rencontre de l’autre.

Il ne s’agit pas d’une lecture simple, qui serait en correspondance avec nos idées, avec notre communauté proche, celle de notre ville, de notre village, de notre clocher, une communauté de croyance, voire religieuse, familiale, alors quelle reliance dans ce livre ouvert en commun ?

C’est plus qu’une relation entre le « je » et le « tu », une relation de proximité, c’est en réalité une relation avec le « il » qui fait du « nous ». C’est la prise de conscience de l’infini de l’altérité, ce ne peut donc qu’une relation à la fois étendue et intime avec la communauté humaine, l’humanité entière, reliée par la fraternité. Un livre a ouvrir sans cesse, pour une lecture commune.

 

                                                     Jean-François Guerry.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>