Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
JOUR D'ESPÉRANCE

JOUR D’ESPÉRANCE

 

 

Hier c’était un jour d’espérance pour les catholiques, la fête de l’assomption, la célébration de la mort suivie de la résurrection. Les francs-maçons par l’initiation veulent faire mourir le vieil homme pour construire un homme neuf, différend tout en étant le même, ils veulent métamorphoser l’homme, le perfectionner par son élévation spirituelle, par le développement de sa conscience. 

 

L’homme devenant contributeur du règne de l’esprit sur la matière, c’est l’ouverture symbolique du compas, l’espérance d’un homme meilleur, dans un monde meilleur.

 

L’abnégation, l’humilité de Marie est un exemple, c’est dans cette voie que tous les hommes de bonne volonté s’engagent. Cette volonté de perfectionnement de l’homme, qui ne peut pas être confondue avec le désir de faire de l’homme une machine plus performante que les autres, de créer un homme artificiel, déshumanisé, nous n’avons pas besoin de Golems de statues sans esprit, mais d’hommes de conviction qui croient en la beauté de la nature et font preuve de confiance en l’homme, en la force de son esprit, d’hommes constructeurs, qui donnent du sens à la vie, à leur vie, des hommes messagers de la douce espérance.

 

Jean-François.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
EN PAROLES ET EN ACTES

EN PAROLES ET EN ACTES

 

 

Le franc-maçon initié possède les mots, les gestes au fur et à mesure de son initiation, la théorie, doit se compléter par l’action, comme un professeur de philosophie n’est pas un philosophe. Un franc-maçon qui ne pratique pas est reste une pierre inerte, elle ne fera pas une cathédrale.

Nos actes, nos Karmas, sont autant de leviers vers la connaissance spirituelle.

 

C’est bien au pied du mur que l’on voit le véritable maçon. Il est prêt, comme le ciment, à relier les pierres entre elles. L’apprenti observe, regarde le compagnon qui construit suivant les plans confiés par le maître. Chacun à sa place est indispensable à la réalisation de l’œuvre, il reçoit au pied de sa colonne son juste salaire.

Il faut que personne ne manque pour assurer la solidité de la chaîne. Le franc-maçon est un homme d’action, aucune résignation ne peut permettre son évolution spirituelle. C’est dans la joie et l’espérance que se réalise son meilleur Karma.

 

« Les actes des êtres ne se perdent jamais même après cent Kalpas. Lorsque les conditions sont réunies, ils produisent leurs effets. »

 

Jean-François.

 

Kalpa  : unité de temps.

 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
MES DRAGONS...

MES DRAGONS…

 

 

Dans le bestiaire symbolique le Dragon se confond parfois avec le serpent, comme lui il est ambivalent, représentant le bien ou le mal. L’amoureux des légendes, des contes, des belles histoires, comme l’amoureux de la vie s’imagine tel Saint-Michel le chevalier combattant le dragon à 7 têtes de l’apocalypse de Jean de Patmos, dont l’évangile ésotérique, apocryphe est présent dans les loges de Saint-Jean. 

 

Ce dragon monture de la grande prostituée, n’est peut-être que l’incarnation de nos maux, de nos addictions au mal. Les chinois voient en lui l’incarnation de la force, du pouvoir, sa semence le jade, est précieuse. Il possède donc la force, mais cette force demande à être maitrisée, pour ne pas être destructrice.

C’est dans notre caverne intérieure que se réalise la confrontation avec notre dragon, il en est le gardien du seuil au-delà duquel réside la connaissance, au terme d’un combat nous obtiendrons la liberté de passer, quand nous aurons l’âge et le mot.

 

Le dragon, rempli donc un rôle d’initiateur, il ouvre la porte des mystères.

 

Laurent Gounelle dans son livre « Les dieux voyagent incognito » écrit :

 

« La réalité revêt parfois la forme d’un dragon effrayant qui s’évanouit dès qu’on ose le regarder en face. »

 

Ou alors, les dragons sont peut-être, nos princesses selon Rainer Maria Rilke :

 

« Tous les dragons de notre vie sont peut-être des princesses qui attendent de nous voir beaux et courageux. »

 

Jean-François.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
L'ÉVEIL À LA VIE INTÉRIEURE

L’ÉVEIL À LA VIE INTÉRIEURE

 

 

La recherche de l’harmonie, de l’un est la recherche de l’expansion de sa vie intérieure, un chemin de sagesse. La vie intérieure se manifeste parfois brièvement, dans des moments de communion spirituelle avec les autres on parle d’égrégore, je ne sais pas exactement ce que c’est, mais je ressens parfois ce phénomène qui s’invite en moi, en frappant à la porte de mon cœur. La vie prend alors un autre sens, du sens, elle a un sens.

 

Jean-François.

 

« Quand on s’éveille enfin à la claire compréhension

Et que l’on sent qu’il n’y aucune frontière

Qu’il n’y en a jamais eu

On se rend compte qu’on est tout.

Les montagnes, les rivières, l’herbe, les arbres, le soleil, la lune, les étoiles

Et l’univers enfin

Ne sont autres que nous-mêmes.

Rien ne nous distingue

Rien ne nous sépare les uns des autres

L’aliénation, la peur, la jalousie, la haine

Sont évanouies.

On sait en pleine lumière

Que rien n’existe en dehors de soi

Que par conséquent rien n’est à craindre.

Être conscient de cet état 

Engendre la compassion.

Les gens et les choses

Ne sont séparés de nous

Mais sont au contraire

Comme notre propre corps.

 

                                            Genpo Sensei.

Jean-François de La Pérouse

Jean-François de La Pérouse

une tenue de la Loge N°1 LA PÉROUSE

Le célèbre navigateur Jean-François de la Pérouse initié à Loge de Brest "L'heureuse Rencontre" a des Frères qui célèbrent sa mémoire.

Ils pratiquent un Rite particulier qui se réfère au premier marin Noé, les symboles maritimes contenus dans leur Rituel sont très inspirants pour leurs travaux. Ils se réunissent sur les bords du Golfe du Morbihan au Château de la Pierre.

Bonne navigation à la RL LA PÉROUSE.

jean-François.
 

 

Louis XVI donne ses instructions au Capitaine de vaisseau Jean-François de la Pérouse.

Louis XVI donne ses instructions au Capitaine de vaisseau Jean-François de la Pérouse.

 

ASSOCIATION ASPOMA LOGE DE RECHERCHE LA PÉROUSE 

TENUE INTER OBÉDIENTIELLE.

 

Le dimanche 29 septembre 6019 A\V\\à 10h précises.

Tenue accessible uniquement aux Maîtres Maçons.

 

                                                       RESERVATIONS

Les conjoints, familles et amis profanes sont les bienvenus à nos « travaux de bouche ».

  • Pour le dîner du samedi soir, 28 septembre : (20€/ personne)
  • Pour le déjeuner du dimanche 29 septembre : (28€/ personne) 

 

Vous complétez le coupon ci-dessous et vous le faites parvenir avec votre règlement par chèque à l’ordred’ASPOMA à :

 

Sylvie Cariot Dulac : scariot-dulac@wanadoo.fr

L’Aubette

5, rue du Moulin- 78650 Beynes

 

Toute réservation est ferme et non remboursable passé le 15 septembre 2019.

Il est possible de réserver une chambre sur place, en se recommandant d’ASPOMA : Hôtel Mélaine <contact@hotel-melaine.com>

Tél : 02 97 57 84 00

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LES YEUX DANS LA NUIT

LES YEUX DANS LA NUIT

LE SOUCI DE SON SOI, LE SOUCI DES AUTRES…

 

 

Le souci de son soi, le respect de son soi, mène au souci des autres, à l’amour des autres. Cet éveil à l’amour de son soi est un levier pour l’amour des autres, c’est aussi un essor de notre être intérieur, qui peu à peu fait briller nos yeux, dans les ténèbres.

 

Jean-François.

 

 

« Les fils d’Adam sont les membres l’un de l’autre, car ils furent créés d’une même substance ; si le sort fait souffrir un des membres, les autres ne peuvent rester en équilibre.

 

Toi qui es sans souci du chagrin d’autrui, tu ne mérites pas qu’on t’appelle être humain. »

 

                                                             Muslah-al-Din Saadi.

 

 

« Le déséquilibre entre le niveau de développement de notre environnement extérieur et celui de notre développement spirituel est très frappant…

 

La vraie menace qui pèse sur l’homme aujourd’hui ce n’est pas tant la guerre que cette aridité désespérée, cet arrêt du développement intérieur. »

 

                                                             Maria Montessori.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois

Bonjour !

Nicol'anderson, Harryzex, Michaelscroms,Mike

Ont tentés de me faire parvenir des messages, que je n'ai pas reçus.

Le mieux est d'écrire soit dans les commentaires sur le site, soit d'expédier vos messages à l'adresse mail :

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

Jean-François.

 

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE PROJET MAÇONNIQUE

LE PROJET MAÇONNIQUE

 

 

Améliorer l’homme, pour améliorer l’humanité, tel est le projet maçonnique, c’est ce qui donne du sens à la vie individuelle du franc-maçon, mais aussi du sens à la vie en général. Cette quête de la vie bonne, passe par la contemplation de la nature, sa beauté inspire l’homme, lui suggère sa recherche intérieure.

 

Jean-Francois.

 

 

«Vouloir améliorer l’humanité, c’est-à-dire l’ensemble des hommes, sans améliorer la qualité de l’Homme, est une utopie : le monde ne deviendra meilleur que si chacun des hommes est meilleur. »

 

                                                                                                                     Georges Roux.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Marchands de Mots

Marchands de Mots

L’ÉLÉVATION SPIRITUELLE

 

 

Bien des voies existent pour atteindre l’élévation spirituelle. Elles se rejoignent tels les caminosvers le Compostellede la contemplation du beau. L’art, et sa branche la poésie, qui verdit chaque jour en particulier, cette poésie qui cisèle les mots pour en extraire la pureté, pour en faire des cymbales d’or qui résonnent à la porte de notre cœur et touchent notre âme. 

 

Cette poésie insignifiante et futile pour certains, glorifie la pensée de l’homme, la remplit de lumière, cette lumière éternelle qui veille dans le cœur des poètes, donne du sens, de la beauté à leur vie, à la vie.

 

Jean-François.

 

 

« La poésie est un essai d’exprimer ce qu’il est quasi impossible d’exprimer. »

 

                                                             Roberto Juarroz.

 

« …Un ensemble de choses insignifiantes me remplit du frisson de la présence de l’infini…

Cette harmonie entre en moi et le monde entier…

Extase énigmatique, sans paroles et sans bornes. »

 

                                                             Hugo Von Hofmannsthal.

 

 

« La poésie est la parole essentielle dans le temps. »

 

                                                              Antonio Machado.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE TANT DE L'ÉTÉ

LE TANT DE L’ÉTÉ…

 

 

 

C’est tant de plénitude et de sérénité, c’est un temps où l’âme parle à l’intelligence et où le corps  qui vibre, résonne des merveilles de la nature, c’est le temps où l’on sort pour écouter les messages du vent, c’est le temps où la lumière nous traverse pour atteindre notre cœur, le temps où l’ami chuchote à notre oreille, regarde comme il fait beau, sent comme c’est bon.

 

Jean-François.

 

 

Quelques citations pour garder le tant de l’été et le partager.

 

« ….Errer, un livre en main, de bocage en bocage ; Savourer sans remords, sans crainte, sans désirs, une paix dont nul bien n’égale les plaisirs. »

 

                                                                                                André de Chénier.

 

« Être au-dessus de chaque chose comme son propre ciel, son toit arrondi, sa cloche d’azur et son éternelle quiétude. »

 

                                                                                              Friedrich Nietzsche.

 

« Celui qui a goûté la douceurde la solitude et demeure heureux, bienheureux, dans la félicité de la paix profonde, celui-là est libre de la souffrance et du mal, il vit jouissant du bonheur de la libération. »

 

                                                                                                Bouddha.

 

« Voyez le lys des champs, il ne se soucie pas du lendemain, c’est pourquoi il est si beau. Même Salomon dans toute sa gloire n’a pas cette splendeur. »

 

                                                                                                Jésus.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
LE RAPT DE LA MÉDITATION

LE RAPT DE LA MÉDITATION

 

 

Il y a eu la philosophie antique, le miracle Grec, avec les exercices spirituels de Marc Aurèle, d’Épicure, la marmite d’Alexandrie, puis la récupération des valeurs par le christianisme et les exercices d’Ignace de Loyola, la spiritualité du Soufisme de l’Islam, l’expansion récente du bouddhisme, toutes ces traditions préconisant la recherche de l’être intérieur, pour mieux vivre ici et maintenant et pour certaines traditions dans une autre vie.

 

Le siècle des lumières en affirmant la primauté de l’homme, en a fait le centre du monde, préférant la rationalité et reléguant la transcendance à la foi.

Les francs-maçons dont l’institution sous sa forme spéculative est issue de la renaissance et du siècle des lumières, se divisent grossièrement,(ce qui est un comble pour ceux qui ambitionnent de réunir tout ce qui est épars), en deux mouvements ceux qui se revendiquent comme étant les enfants des lumières et ceux qui se déclarent enfants de la Lumière. Ces derniers sont largement imprégnés par les traditions et leurs pratiques rituelles.

 

La connaissance de soi, le travail sur soi, la méditation intérieure sont, des pratiques du franc-maçon contemporain. La méditation est à la mode, subitement ce qui semblait réservé à une « élite »se démocratise, se mondialise, le capitalisme procède à un véritable rapt sur la méditation pour en tirer profit. Les G A F A , ayant compris le potentiel infini de nos données personnelles, intimes, mises à leur portée gracieusement sont pour ces sociétés de véritables filons d’or matériel, ces ogres veulent aussi notre or spirituel, ils récupèrent donc les moyens d’exploitations de cet or, comme le yoga, la méditation.

 

 Antonio Pele professeur de droit et de libertés publiques à l’université de Rio de Janeiro qualifie la méditation mise au service du capitalisme de méditation « MC MINDFULNESS » ou« Méditation MC DO.»

 

Par ce rapt peu à peu l’éthique au service de l’économie du capital, supplante la politique, et la société ne change pas. Les individualités sont exacerbées, et l’individu n’est préoccupé que de son soi, pour soi, seul son bien être individuel compte, il ne fait plus société. L’individu devient à son insu le serviteur d’un capitalisme dirigé par quelques élites.

On en revient me direz-vous à la Grèce antique, sauf que les Grecs avaient pour ambition d’améliorer, de changer la société, par leur exemplarité.

 

Les francs-maçons qui veulent avec toute l’humilité nécessaire faire de leur vie une œuvre d’art, construire leur cathédrale intérieure, pierre après pierre, se construire une vie bonne, pour agir sur la société. Alors que la « méditation MC DO »ne vise qu’à un bien-être personnel, elle est donc teintée d’égoïsme, d’égotisme et ne soucie pas de changer la société.

 

Antonio Pele dans un entretien au journal Le Monde de ce week-end le démontre : 

 

« L’idée centrale, c’est que, lorsque cela va mal rien ne sert de changer la société ou de remettre en cause le système, mieux vaut se changer soi-même. C’est encore plus juste depuis la crise de 2008 après laquelle on a vu le redéploiement du capitalisme. On aurait pu imaginer une autre voie, mais pas du tout !

L’augmentation des inégalités n’a fait que croître, depuis lors, de même que la demande faite aux individus d’une résilience toujours plus grande… »(1)

 

Il nous faut donc nous défier du rapt du capitalisme sur nos données personnelles, sur nos pratiques personnelles comme la méditation, et avoir toujours à l’esprit pour nous tous en général, et pour les francs-maçons en particulier, que nous construisons par notre pratique spirituelle une cathédrale intérieure personnelle, mais que cela ne saurait suffire  à l’amélioration du monde, il nous faut transmettre nos valeurs de partage et d’amour fraternel, notre but n’est pas de servir uncapitalisme au profit de quelques individus, mais notre utopie assumée est l’amélioration de l’humanité en général. Aussi rien n’est à Vendre, ni l’œuvre du colibri, ni la politique au service de la cité dans son ensemble.

 

Jean-François.  

 

 

 

Note : Extrait d’un article du Journal Le Monde du 3 et 4 août 2019.

UN PEU D'HUMOUR

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog