Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LE VAGUE A L'ÂME

LE VAGUE A L'ÂME

LE SOUFFLE, L’ÂME

 

 

Rien n’est important hormis l’âme. Tout le reste n’est que futilité, habillage, cosmétique, illusion d’être de l’être, multiplicité des passages, paradoxes et contradictions de la vie.

 

Celui qui n’a pas ressenti en lui quelque chose d’inexplicable, d’innommable, celui qui n’est que raison sans passion, ne connaît pas le bonheur de sentir le souffle de son âme qui parle en lui. Il s’est éloigné de son pays, de ce pays qu’il a abandonné pour courir après des chimères. Quand il reviendra au pays, dans son pays il retrouvera le berceau où il souriait à la vie, balbutiait les premiers mots, quand il tendait les bras à sa mère, pour écouter battre son cœur et trouver le repos, fermer les yeux pour monter dans le train de ses rêves.

Chacun a son idée de l’âme, son idée à propos de l’âme, tout le monde a une âme et chaque âme est différente. Parfois elle s’incarne dans les yeux du frère qui rit ou qui pleure. On croit l’apercevoir au sommet d’une vague, ce n’est que son écume elle est la vague tout entière, quand le vent souffle, parle dans les feuilles des arbres c’est encore son âme.

 

Dans le souffle il y a l’âme, elle apparaît dans la parole après la première lettre, il y a la deuxième, jusqu’au tout. L’âme est dans l’homme, elle brille dans les ténèbres, elle est le chant du coq tourné vers la lumière, vers le feu qui illumine la terre.

J’ai franchi le seuil de moi-même, le voile est tombé, j’ai vu flotter mon âme comme le disait Plotin et je suis revenu dans le monde de la matière.

 

Un des mystères de l’initiation maçonnique est peut-être l’alliance des âmes entre elles. Je reconnais mes sœurs, mes frères parce-que nos âmes s’agrègent entre elles, elles sont à la fois une et universelle, elles sont la noblesse de l’humanité.

 

Quoi de plus beau que la paix de l’âme et la paix des âmes dans l’harmonie de l’univers, c’est un souffle chaud quand il fait froid en nous, c’est une source fraîche qui apaise le feu destructeur des passions, c’est bien la chaîne fraternelle qui donne à toutes les sœurs et les tous les frères un supplément d’âme.

 

JF.

DU SOUFFLE, DE L'ÂME

Pour aller plus loin vers votre âme :

Le livre de François Cheng : « DE L’ÂME »

 

« Lorsque j'ai reçu votre première lettre, chère amie, je vous ai répondu immédiatement. Avoir de vos nouvelles plus de trente ans après m'a procuré une telle émotion que ma réaction ne pouvait être qu'un cri instantané.
Votre deuxième lettre, que j'ai sous les yeux, je l'ai gardée longtemps avec moi, c'est seulement aujourd'hui que je tente de vous donner une réponse. La raison de ce retard, vous l'avez sans doute devinée, puisque votre missive contient une singulière requête : "Parlez-moi de l'âme"...
Votre phrase : "Sur le tard, je me découvre une âme", je crois l'avoir dite à maintes reprises moi-même. Mais je l'avais aussitôt étouffée en moi, de peur de paraître ridicule. Tout au plus, dans quelques-uns de mes textes et poèmes, j'avais osé user de ce vocable désuet, ce qui sûrement vous a autorisée à m'interpeller. Sous votre injonction, je comprends que le temps m'est venu de relever le défi... »

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog