Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA SPIRITUALITE SANS CROYANCE

LA SPIRITUALITE SANS CROYANCE

 

 

Les francs-maçons en particulier en France se reconnaissent comme membres de plusieurs chapelles, ils les appellent obédiences, celles-ci regroupent les loges en général dans ce qu’ils qualifient de Grande Loge. Ils affirment donc à l’exception de quelques loges dites « sauvages », leur affiliation à une puissance administrative, un corps maçonnique, qui gère les problèmes matériels de chaque association, parallèlement les obédiences insufflent une spiritualité que l’on peut qualifier de commune à chaque loge.

 

 

Cela peut induire une certaine confusion par ce mélange de matérialité toute administrative et la recherche de spiritualité des membres. Les hiérarchies d’honneur ou administratif ne font pas toujours bon ménage avec les hiérarchies spirituelles difficiles à évaluer.

 

Peut-il y avoir une spiritualité, une démarche initiatique sans croyance, sans référence à un où des dogmes, cette question divise les hommes et les francs-maçons qui sont reconnus comme tels.

 

La croyance est souvent assimilée à une religion, une croyance, une foi, pourtant le terme de religion dans son sens premier relie tous les hommes entre eux, il présente donc un caractère universel. Les francs-maçons revendiquent aussi le caractère universel de leur démarche initiatique, ils vont jusqu’à donner à la franc-maçonnerie le nom de religion universelle, naturelle, reliée à une tradition primordiale englobant toutes les formes de recherche spirituelle, la franc-maçonnerie a vocation à réunir ce qui est épars. 

 

Les francs-maçons n’ont donc pas de « credo »ils puisent le meilleur de toutes les traditions, faisant de la franc-maçonnerie un centre d’union fraternel et spirituel. Ils ne cherchent pas avec l’initiation à sauver leur âme dans un autre monde, pas de doctrine du salut, un travail au présent. La foi maçonnique est une affirmation dans la conscience spirituelle de l’homme et sa possibilité de perfectionnement.

 

Les francs-maçons pratiquent un détachement progressif de la matérialité au profit de la spiritualité, porteuse d’harmonie pour une vie bonne.

On peut tracer des parallèles entre la recherche d’une praxis philosophique ou la spiritualité religieuse, la forme invisible de la religion comme la Kabbale, le Soufisme, ou la gnose. La franc-maçonnerie est à la fois une spiritualité collective et individuelle. Le travail sur soi-même mène à la connaissance de l’autre.

 

La pratique maçonnique n’empêche nullement la croyance et la pratique religieuse, comme celle-ci n’est pas indispensable. Il ne saurait donc normalement y avoir des querelles entre foi religieuse et démarche spirituelle maçonnique, pour peu qu’il n’y ait de part et d’autre aucun cloisonnement, aucun intégrisme, aucun désir de prosélytisme. Croyance et spiritualité, font appel à ce que François Mitterrand appelait « les forces de l’esprit. »

 

JF.  

TOUTES LES ACTUALITES 

MACONNIQUES  SONT CHAQUE JOUR

Sur deux Blogs incontournables :

 

Hiram.Be 

Hiram.be | Le weblog de la Franc-Maçonnerie. Fondé en 2004

https://www.hiram.be/

 

GADLU-INFO

 

POUR ECRIRE AU BLOG, PROPOSER UN ARTICLE :

courrierlafmaucoeur@gmail.com

 

Commenter cet article

JF 09/02/2019 11:30

Un commentaire de notre Frère Cincinnatus

Que signifie ce titre, à savoir « la spiritualité sans croyance »
La chose serait elle possible ?
Et d’abord qu’est -ce que la spiritualité ?
S’il faut se fier au dictionnaire, la spiritualité se rattache à la religion, ce qui exclut à priori qu’elle puisse être « athée » et n’avoir aucun lien avec l’idée de Dieu et le salut de l’âme!
Me souvenant de mon cours de philo, c’est bien vieux, je me rappelle que notre « Maître », il méritait ce titre, nous expliquait la spiritualité par l’opposition entre la matière et l’esprit, mais pour nous qui étions tous de bons cathos à l’époque cet esprit ne pouvait être que …divin !.
Les choses auraient elles changé ?
Actuellement la mode est de prôner une spiritualité sans Dieu et sans religion, hélas, appartenant à une génération qui ne comprend pas ce qui pour elle est un paradoxe, je me demande bien ce que peut être cette spiritualité!
Pas vous ?
Chaque individu, j’allais dire chaque profane, peut avoir bien évidemment une vue personnelle sur la question, mais en va-t-il de même pour des Maçons, je ne le pense pas sinon la Maçonnerie risque de se voir reprocher d’user « de faux fuyants », voir « d’équivoques », sinon de « restrictions mentales »
En effet j’avais cru comprendre que la Maçonnerie, remontait aux constructeurs de cathédrales et que par conséquent elle était indubitablement déiste sinon même théiste.
Aussi, dire « qu’elle n’a pas de crédo » me trouble, quand on sait que les engagements des Maçons, du moins des réguliers, se prennent sous nos latitudes sur la Bible et qu’il est fait allusion en permanence à cette dernière lors du déroulement des différents rituels.
Pour avoir appartenu à une obédience du Sahel où Chrétiens et Musulmans partageaient avec bonheur les colonnes, je puis affirmer qu’aucun candidat athée n’aurait pu être admis dans l’Ordre.
Pire encore, jamais ce candidat n’aurait pu franchir la porte du temple car cela aurait constitué un véritable bras d’honneur fait aux volumes de la sainte loi, qu’il s’agisse de la Bible ou du Coran, et qui étaient exposés devant le plateau du Vénérable Maître.
Aussi cette spiritualité « new look » m’indispose et je pense qu’elle trouble sans doute aussi nombre de frères qui ne comprennent plus grand-chose à cette évolution plus ou moins revendiquée de la Maçonnerie !

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog