Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
PAS DE MONOPOLE POUR LA FRATERNITE

PAS DE MONOPOLE POUR LA FRATERNITE

 

 

 

Lfraternité est le lien existant entre les personnes membres de la famille humaine. La fraternité fait bloc avec la liberté et l’égalité, comme un diamant indestructible à plusieurs faces, mais un diamant pour qu’il brille de toute sa splendeur doit être poli, taillé, serti, c’est alors que mis en valeur il mérite d’être contemplé.

 

La fraternité doit donc faire l’objet d’un travail d’art, qui exige un travail quotidien, l’art royal est ainsi. Même si l’on considère l’homme bon par nature le lien qui réunit tous les hommes est une chaîne  composée de multiples maillons différents. Je suis ce que suis et nul autre, différent mais aussi ton frère, ta sœur nous sommes de la même famille.

 

Toutes les traditions ont voulut s’arroger la propriété, le monopole de la fraternité, les philosophies, les religions, les mouvements de pensée. La fraternité cependant est sans nul doute ce qui fut le délicat à introduire dans le triptyque : Liberté, Egalité, Fraternité.

La première fraternité fut sans doute une fraternité de rébellion qui s’incarna le jour du serment du jeu de paume en 1789, elle était évoquée précédemment dans la constitution du Massachusetts en 1780. Pour certains elle prit sa source dans la religion chrétienne et le message du christ aimez-vous les uns les autres, est un message de fraternité. Mais la religion chrétienne n’a-t-elle pas fait un rapt sur la philosophie du miracle grec.

 

La fraternité a aussi son acceptation laïque dans les droits et devoirs de l’homme et du citoyen de 1795 : ne faites pas à autrui ce que vous ne voudrez pas qu’on vous fit ; faites constamment aux autres le bien que vous voudriez recevoir.Au siècle des lumières la fraternité pénétrera de plus en plus dans la société, pour devenir un acte, une obligation sociale, une morale universelle.

Comment s’étonner que la franc-maçonnerie ordre initiatique fraternel perpétue la fraternité parmi ses membres et envers tous les hommes, quelle fasse sienne la devise de la républicaine. Les francs-maçons travaillent à réunir ce qui est épars, à faire se rencontrer toutes les femmes et les hommes de bonne volonté, en son sein véritable centre d’union fraternel de tous ceux qui sans la franc-maçonnerie ne seraient ignorés.

 

 

Alors la fraternité est-elle un des substrats indispensables à l’émergence d’une tradition, d’une religion, d’une philosophie plutôt que la conséquence de celles-ci. Elle fonde, elle crée, elle institue, elle est lien entre les hommes nécessaires pour une vie bonne harmonieuse.

Nous avons le devoir de la faire vivre dans notre vie, dans nos chapelles, nos sociétés, elle est une voie vers la tolérance, elle rejette tous les crimes contre l’humanité, dans ces actes fermente la liberté des hommes, même un homme prêchant seul dans le désert a droit à la fraternité, il fait partie de la famille, sa parole est une parole d’homme.

 

 

Personne n’a le monopole de la fraternité, c’est bien commun de l’humanité, elle est comme l’eau qui coule de la montagne, une source d’union qui va remplir les fleuves qui se jetteront dans la mer des hommes, là où règne la fraternité, les hommes s’abreuvent d’amour.

 

JF. 

EDITORIAL OUEST-FRANCE VENDREDI 15 FEVRIER 2019 CLIQUEZ SUR L'ARTICLE POUR AGRANDIR

EDITORIAL OUEST-FRANCE VENDREDI 15 FEVRIER 2019 CLIQUEZ SUR L'ARTICLE POUR AGRANDIR

Commenter cet article

Frère Tuck 16/02/2019 17:36

Bonjour mes Frères,
Bien sûr qu'il ne peut y avoir monopole de fraternité, celle-ci étant insaisissable et indéfinissable. Mais pour le peu qu'elle nous montre, ses principaux ennemis sont les passions (jalousie, mensonge, trahison, etc qui ont donné naissance aux "10 commandements") qui habitent l'humain. Ainsi la jalousie peut être fratricide, comme dans la Bible, et l'amour des uns peut conduire à la haine des autres.
St Paul parle également des "faux-frères" (Ga 2, 4-5) qu'il dénonce au sein des Corinthiens.
Saint-Exupéry, dans Citadelle, dit: "Celui-là qui aime tous les hommes à travers Dieu aime infiniment plus chacun des hommes que celui qui n'en aime qu'un seul"... Tandis qu'Albert Cohen pose simplement la question: ""Comment d'amour sincèrement aimer des inconnus?"
On voit bien ici la complexité d'une fraternité qu'on ne peut imposer naturellement à l'humain qui doit la construire lui-même et la vivre au quotidien. On peut tout au plus tenter de réglementer la vie et la morale de l'homme afin de le guider entre les autres hommes...
Et c'est bien pour cela que la Franc-maçonnerie a engagé le combat contre les passions et les vices afin que l'initié puisse se diriger sereinement vers cette fraternité....
Bien fraternellement, de Frère Tuck.

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog