Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Paru dans L'EXPRESS

Paru dans L'EXPRESS

Ce n'est pas un poisson d'Avril !!!!

 

LOI TRAVAIL PROPOS GLANES CETTE SEMAINE.

LES FRANCS-MACONS DU G O F INTERVIENNENT.

 

Il est un autre article de cette loi, qui rase silencieusement les murs de l’actualité sans que beaucoup de gens n’y prêtent attention, alors qu’il annonce un danger social majeur. (…) Il est en effet une ombre au futur tableau sociologique national, pour le moment discrète mais lourde de présage, c’est l’article 6 :

« la liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché ».

Que conclure de précis de ce charabia à la nébulosité sans doute intentionnelle ? Que penser de cette bouillie pour les chats digne d’une fermentation intellectuelle terranovesque ?

 

Eh bien que ça promet comme perspective de vie sociale et inter-communautaire à l’intérieur des usines et entreprises, attendu le zèle religieux qu’il serait difficile de ne pas avoir constaté chez les musulmans, lesquelles bonnes gens peuplent et vont bientôt dominer le personnel du secteur secondaire.

Ah, oui, ça ça promet… (Source Mediapart)

 

Eric Zemmour dans le Figaro, sous le titre « le Grand remplacement, fantasme ou réalité? » commente à propos de cet article qui de fait implante l’Islam dans les entreprises:

« tous ceux qui résistaient encore au tapis de prière dans les salles de réunion, aux « non je ne serre pas la main des femmes », aux revendications de congés pendant le Ramadan, au halal à la cantine; tous ceux qui, patrons, DRH, contremaîtres, collègues, s’efforçaient encore de faire respecter la conception française de la laïcité (…) pourront aller se rhabiller devant les juges.

 

Quand donc cessera-t-on de nous bassiner avec une laïcité qui dans les faits est complice de la propagation de l’Islam  et de la disparition du christianisme en France? Une laïcité que certains, à bon escient, nomment l’allahïcité. C’est au nom de la laïcité que les mosquées s’élèvent partout avec les écoles coraniques, et que les signes du christianisme disparaissent avec le paysage, la civilisation et les mœurs qui font (faisaient ?) la France.

Emilie Defresne

emiliedefresne@medias-presse.info

 

DES RISQUES POUR LA LAÏCITÉ DANS LA LOI EL KHOMRI ?

 

L’association EGALE, « Egalité, Laïcité, Europe », vient de mettre en ligne sur son site et sous la signature de son Vice-Président Bernard Ferrand un article titré Entreprise et laïcité demain dans lequel est traité le problème que pourrait poser à la laïcité l’intégration dans le projet de loi « El Khomri » de la disposition : « la liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché. »

Pour EGALE, cet article du projet de loi présente le risque majeur de stimuler d’éventuelles manifestations religieuses sur le lieu de travail et, ce faisant, d’engendrer prosélytisme et communautarisme, ce qui irait à contre-courant de l’exposé des motifs, car : les pratiques religieuses ne devraient pas avoir de place dans les entreprises le principe de neutralité devant prévaloir.

Malika Soller va dans le même sens dans un article du Figaro.fr : Pourquoi la loi El Khomri est communautariste, rappelant que les Français sont 76 % à s’être déclarés favorables à l’interdiction du port de signes religieux ostensibles dans les entreprises privées selon une enquête IFOP de décembre 2015.

 

Pourtant, comme le fait remarquer Charles Arambourou, responsable de la Commission laïcité de l’UFAL mais aussi Conseiller de l’Ordre du Grand Orient de France, sur le site de l’UFAL (La prétendue “laïcité à l’entreprise” : la droite s’emmêle !), Le principe de laïcité ne concernant que la sphère publique, il ne saurait s’appliquer dans l’entreprise privée, sauf si celle-ci est chargée d’une mission de service public. Un article que Charles Arambourou conclut en disant qu’il  invite les défenseurs des droits des salariés, comme ceux de la laïcité, à se méfier des lectures trop rapides…

 

Sur le même sujet on lira aussi avec intérêt, du même Charles Arambourou et toujours sur le site de l’UFAL, l’article Le torpillage du Code du travail menace-t-il aussi la laïcité ? 

 

On le voit, loin de clarifier le sujet ce projet de loi l’obscurcit. Il existe pourtant des entreprises qui savent prendre des initiatives intéressantes, tel le groupe Paprec qui a su négocier et mettre en place une charte de la laïcité dans son entreprise (4 000 personnes). Un exemple à suivre ?… Problème, il parait que cette initiative n’a rien de légal et que bien que fruit d’un accord au sein de l’entreprise la charte n’est opposable à aucun salarié. C’est-à-dire qu’elle n’a d’autre portée et valeur qu’un vœu pieux. Dommage, non ?

 

Après l’affaire de la crèche Baby-Loup, un conflit concernant le port de signes religieux dans une entreprise privée qui n’avait été tranché par les tribunaux en faveur de la position des pro-laïcité qu’après plusieurs années d’hésitations et de tergiversations de la justice et des procès à rebond, montrant le flou du droit du travail sur ces questions, on pouvait s’attendre (espérer) d’un projet de loi voulant toiletter ce droit une clarification allant vers plus de respect de la laïcité dans l’entreprise. C’est tout le contraire qui se produit. Non seulement le mot laïcité ne figure même pas dans le texte, mais celui-ci est, avec ses « si », assez ambigu pour se prêter à toutes les interprétations et promet de nouveau de beaux contentieux…

Source Hiram BE

 

PONCE PILATE EST REVENU !

 

La faiblesse des institutions promet de beaux jours aux extrêmistes de tout bord. En baissant la tête et en fermant les yeux l’on repasse la patate chaude aux chefs d’entreprises qui ira géré les conflits dans les entreprises ? Nos futurs dirigeants vont devoir aller prendre des cours auprès des instances religieuses.

Le prétexte la laïcité s’applique dans la sphère publique, pas dans l’entreprise les chefs d’entreprise apprécieront, nous décidons pour vous et a vous de vous débrouillez dans ce charabia ! Et les chômeurs sont rassurés cet article 6 est vraiment indispensable pour résoudre leur problème !

 

Comment défendre dans ces conditions nos médecins hommes et femmes qui se battent dans les hôpitaux tous les jours, pour pouvoir soigner sans tenir compte du sexe des patients ? Avons nous besoin d’attiser la haine, sommes nous en train de renoncer aux fondements de notre république Liberté, Egalité, Fraternité ? Heureusement l’émotion a suscité, de nombreuses réactions qui influenceront sans doute nos représentants au moment du vote.

 

JFG .

Un joli cactus

Un joli cactus

Commenter cet article

Claudius 04/04/2016 10:05

Le F:. TUCK confirme dans son propos les mêmes craintes déjà exprimées , celles du cafouillage voulu par le pouvoir pour enraciner l'implantation islamique à tous les niveaux de notre société.

Quand aurons-nous un homme nouveau qui saura trouver les mots comme ceux d'un Churchill , qui s'imposera pour virer ce que la France silencieuse fustige et rejette.
Par hasard, un ancien 1er ministre, vient de prendre la parole, il veut casser le système !!! Cependant il a eu le pouvoir avant 2012, mais il s'y est comporté comme un bon élève sans plus !!! D'autres dont c'est le seul intérêt pou se faire valoir, accélèrent la construction de mosquées gigantesques.
Il faut, n'en déplaise à tous les biens pensants, à tous le ventres mous d'un idéal social et religieux périmé , que pour gérer un ETAT et la multitude qui attend tout de lui, il faut des hommes issus du civil, rompus à créer des richesses, à dynamiser et ouvrir les yeux d' un prolétariat actuellement à la dérive. Ce n'est pas en implorant des divinité dans les entreprises, que le pays se redressera.
Méfions nous des malades orgueilleux de la politique,
Claudius

Frère Tuck 03/04/2016 16:20

Quelqu'un peut-il me dire s'il a entendu une fois une "revendication chrétienne" au sein d'une entreprise?
Il va de soi qu'avec un article aussi flou et vicieux que celui-ci, c'est introduire le vers dans le fruit... De plus il est absolument contraire aux principes de laïcité et au principe fondamental du droit général dont Voltaire nous a rappelé les bases: "La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres".
Si la pratique de l'islam (puisque c'est bien de cette religion dont il s'agit) ne peut connaitre de "restrictions" dans l'entreprise, il en sera de même ailleurs... et quelle pourrait être la "nécessité" d'une entreprise proportionnée au "but recherché" d'une pratique religieuse? Et je n'ose imaginer l'avenir de l'entreprise confrontée à différentes pratique religieuses et à leurs exigences! Mais pour l'aspect négatif, ça permettra au moins le fichage légal des convictions religieuses...
C'est la démagogie décadente des uns qui autorise l'excès dévastateur des autres: que dire des horaires de piscine mis en place à Lille?
Bien fraternellement, de Frère Tuck.

JFG 02/04/2016 07:01

Mes Chers Claudius et Cincinnatus.
Il n'est pas toujours facile de regarder la réalité en face, il est plus facile de suivre la vague, que de l'affronter, mais gardons espoir je ne doute pas que certains se lèveront pour défendre nos valeurs. Respecter, reconnaître les différences leur richesses n'impose pas de les adopter.Tolérance n'est pas soumission.
JFG

cincinnatus 01/04/2016 23:33

Tout à fait d'accord avec Zemmour et Claudius, par ailleurs un autre fait récent montre bien à quel niveau de stupidité nous sommes tombés!
Voilà que maintenant la mode s'y met, que ne ferait on pas pour ramasser du fric , franchement on est tombé sur la tête!
Ceux là même qui en hauts lieux font semblant de condamner le voile islamique avec toutes les bonnes raisons que l'on sait, se préparent en même temps, car ces bobos recevront bien sur des invitations, à assister aux défilés de mannequins plus ou moins anorexiques et déguisés de la façon que vous savez!
Et pourtant à la limite je n'aurais rien contre le fameux voile, .....si de l'autre côté de la "mare nostrum" les femmes pouvaient se ballader en bikini, voire en mono!
Mais ce n'est pas demain la veille!

Claudius 01/04/2016 10:31

Il serait temps que des hommes de valeur, lucides, indépendants se détachent du magma politique fielleux, incapable de clarifier ce qui est utile, cohérent afin de gérer correctement l'avenir de la France.
Nous vivons une invasion islamique, avec des mœurs moyenâgeux qui perturbent et provoquent une acrimonie grandissante tant chez elle car elle se croit incomprise , que chez les français de souche qui se refusent à les comprendre.
Nous savons que nous français de souche sommes les descendants de migrants, admis depuis longtemps avec une tolérance qui a fait la force vitale de notre Pays, cela s'est fait dans le respect de la laïcité des institutions.
Alors qu'aujourd'hui par faiblesse, par intérêt électoral , ceux qui dirigent la France depuis 2012, et les autres qui ne valent pas mieux, imposent progressivement ces mœurs religieuses incompatibles , provocatrices, qui vont déstabiliser , provoquer des réactions hostiles de plus en plus vives.
C'est une stupidité que de permettre les pratiques religieuses au sein d'une entreprise, L'entreprise est le lieu privilégié du savoir partagé afin de créer les richesses utiles à la vie de la multitude d'un pays. Il serait temps aussi que les pontifes religieux mettent au rebut les comportements ancestraux, archaïques, de les adapter aux modes de vie, du présent et du futur, c'est à ce prix qu'une coexistence pacifique pourra s'épanouir.
Claudius

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog