Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
MON ALCHIMIE
MON ALCHIMIE

 

D’abord sans la connaître, c’est avec un préjugé que je l’ai rencontrée. Je voyais à travers un soupirail un vieillard empressé, au fond d’une cave au milieu de ses cornues, et tubes à essais, d’où s’exhalaient des fumées blanches et bleues, il écrivait des grimoires. Ce magicien aux allures d’ermite me semblait désuet.

 

Puis sans le savoir, celui, qui remplit d’orgueil. J’ai vu, dans le cabinet noir, dans cette caverne inscris en lettres blanches sur le mur noir, la formule magique de l’alchimiste V I T R I O L, cet acronyme de la connaissance, près du coq chantant vers l’est, vers le soleil levant de l’espérance.

 

En sortant de la caverne, plus tard, bien plus tard, après le temps de la maturation, assis sur ma colonne du Nord dans l’ombre, j’ai vu la Lumière dans les yeux de mes Frères en plein midi.

C’est donc cela l’alchimie, la fabrication de l’or spirituel. Comment pouvais-je avoir été endormi à ce point, avoir les yeux si voilés. Je sortais de mon sommeil tel ce prince du conte, enfin j’avais retrouvé ma véritable vue, j’apercevais le secret de mon âme. Tel le Yogin qui voit la perfection de l’esprit.

 

Un transfert était en train de s’opérer en moi-même, j’étais dans le vase sacré, la magie s’opérait, je quittais le pays de l’avoir, je poussais la porte du pays de l’être. Je laissais ma part infime du monde, pour devenir copropriétaire, cohéritier de l’Univers entier.

 

Cette symbolique cosmologique transforme la matière, pour lui rendre sa pureté originelle, c’est l’assomption de la matière décrite par Maurice Ariane dans « Yoga science de l’homme intégral. » Ce qui est en bas devient semblable à ce qui est en haut.

 

Je compris, ce que ce vieillard regardait dans sa cornue, il cherchait la fontaine de jouvence, il avait compris que «  la contemplation de la nature non reliée à son créateur fait apparaître une nature abandonnée à elle-même. » (…) « Si l’homme la voit dans sa véritable filiation originelle, alors l’œil du cœur peut voir l’Or dans le plomb et le cristal de la montagne. »

 

Il y a là une transfiguration cosmique difficile à percevoir dans la matière inerte, mais tellement visible dans la lumière qui brille dans les yeux de mes Frères, sur leur colonne face à moi. Après avoir reçus la Lumière, ils sont dans le soleil du midi, au plus haut de leur ascension, bientôt ils vont resplendir radieux au centre,  en découvrant le Cœur qui  parle.

 

Maurice Ariane écrit à propos de l’alchimiste : « Son but était d’unir si intimement son âme à celle des métaux qu’il puisse rappeler à ceux-ci qu’ils sont en Dieu, c’est à dire qu’ils sont de l’Or. »

Ainsi l’alchimiste peut rentrer en rapport avec autrui, passer du Je au Nous.

 

JF.     

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog