Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
TRACES RESONANCES DU SACRE
TRACES RESONANCES DU SACRE

TRACES RESONANCES DU SACRE

 

Trace

 

 

Le point commun entre le prédateur et la proie s’exprime dans la trace. Celle que l’un doit laisser pour marquer son territoire ; celle que l’autre doit cacher le mieux possible pour ne pas se faire repérer. L’éthologie nous susurre même que les humains pourraient trouver là l’origine de l’arrogance et de la pudeur comme déclinaisons complexes de ces deux attitudes primaires.

En tant que groupes sociaux, les humains ont depuis quasiment toujours cherché à laisser leurs empreintes en évidence sur leurs territoires. Et nous sommes bien heureux aujourd’hui de pouvoir en contempler les vestiges qui jalonnent la planète de l’Asie à l’Europe,  du Nil à la cordillère des Andes : murailles, pyramides, tombeaux, temples solaires ou lunaires, alignements ésotériques, cités oubliées sont autant de marques qui nous parlent de nos ancêtres. Imhotep ou Erostrate, bâtisseur ou destructeur,  l’humain sent bien confusément qu’il ne survit que dans les souvenirs qu’il laisse après son bref passage ici-bas. 

Or un changement radical de mentalité est en train de s’opérer sous nous yeux à ce sujet, entre les traces du passé que nous cherchons à ranimer fébrilement et celles du futur que désormais nous  avons peur de laisser.

Entre autres exemples, la traçabilité a fait sa renommée sur la permanence de l’estampille de tout ce que nous pouvons ingérer ; la généalogie est  devenue un sport national et en chaque écrivain, en chaque  journaliste, bloggeur ou star d’un jour sommeille un mémorialiste. Chacun de nous, à sa manière, s’improvise aventurier de la marque perdue, fut-ce une parole.  A contrario, effrayés que nos traces puissent défigurer la terra mater de manière indélébile, nous nous concentrons  aujourd’hui sur leur disparition : nos emballages doivent se dégrader rapidement ; nos odeurs doivent ne subsister que si elles sont supportables ; nos déchets nous inquiètent car ils nous survivront bien au-delà de notre notion commune du temps.

Perdus dans un univers que nous ne comprenons plus, dans un temps dans sans repère, nous rebroussons chemin à la recherche de nos traces passées en essayant vainement de ne pas en commettre d’autres. Avons-nous déjà renoncé à l’immortalité ?

 

Théodore Neville – Dictionnaire Inutile -

TRACES MATERIELLES ET SPIRITUELLES
TRACES MATERIELLES ET SPIRITUELLES

TRACES MATERIELLES ET SPIRITUELLES

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog