Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Estampe dite du F. Gabanon (1745) "L'apprenti fait serment....de ne jamais révéler les mystères de la Franc-Maçonnerie"

Estampe dite du F. Gabanon (1745) "L'apprenti fait serment....de ne jamais révéler les mystères de la Franc-Maçonnerie"

Ce fût pour moi un instant de bonheur de croiser le regard de Dominique Jardin, lors d’un Salon du Livre Maçonnique en Bretagne. Un salon ou c’est logique l’on parla beaucoup, mais ou l’image par la grâce de cet ouvrage eu également toute sa place.

La méthode Maçonnique : le symbolisme mis sous nos yeux suscite notre imagination. L’émotion du Sacré qui se découvre, en suivant la main de l’expert, il ouvre ou trace progressivement le tableau, c’est comme de pousser progressivement la porte entre ouverte vers l’imaginaire.

L’éblouissement des regards fraternels tournés vers le tableau en construction parle à notre cœur qui s’ouvre pour recevoir les émotions à venir, la réalisation parfaite et fidèle de ce travail annonce une belle soirée pleine de Lumière il est midi.

Dominique Jardin en voyageant dans l’espace et dans le temps à travers ces Tableaux nous communique des clés d’ivoire et d’or pour accéder aux secrets mystérieux, il nous permets de passer de l’exotérique à l’ésotérique, découvrant pas à pas au travers des symboles mis sous nos yeux la progression graduelle de la voie Maçonnique. Nous pénétrons vers l’intérieur de l’image. C’est pour nous en tout cas pour moi loin de l’agitation, un moment privilégié de méditation, de contemplation esthétique à la manière Plotinienne.

C’est aussi pour les jeunes apprentis leur première source d’instruction, l’endroit ou leurs regards étonnés peuvent s’épanouir comme le Lotus.

A l’instar de Marc Aurèle l’empereur Philosophe (dont je me refuse à croire n’en déplaise à Lucien Jerphagnon, qu’il fût un piètre empereur qui se tourna vers la Philosophie, je vois plutôt en lui un homme d’équilibre et d’harmonie, par ailleurs j’ai apprécié la qualité de l’enseignement de Jerphagnon sur la Philosophie antique) Marc Aurèle dans ses pensées nous recommande l’écriture journalière de ce que nous avons fait de bien pour nous même et pour les autres, l’apprenti construit sa voie au travers de ses voyages dans les Tableaux de Loge qui sont en réalité un voyage en lui-même, vers une recherche d’harmonieuse sagesse.

Je vous recommande vivement cet ouvrage bien illustré en noir et en couleur ! Certains que vos yeux contempleront souvent ces magnifiques tableaux symboliques, avec chaque fois de nouvelles découvertes et une émotion intacte.

Bons Voyages !!

JFG

PS: le livre n'est pas récent, mais le travail est intemporel.

« Voyages dans les tableaux de loge Histoire et Symboles » de Dominique Jardin aux Editions : Jean-Cyrille Godefroy (en principe 24€) www.jcgodefroy.fr

Tableau de Loge de Grand Inquisiteur Commandeur: la balance est suspendue "au plafond" .A l'Orient les six statues des vertus. Remarquer les deux croix sur le tableau de type différent. Musée Prinz Frédérick GENL La Haye (Pays-Bas)

Tableau de Loge de Grand Inquisiteur Commandeur: la balance est suspendue "au plafond" .A l'Orient les six statues des vertus. Remarquer les deux croix sur le tableau de type différent. Musée Prinz Frédérick GENL La Haye (Pays-Bas)

BONUS : AIR DU TEMPS POUR RIRE 

« En vue d’un durcissement des contrôles aux frontières. Automobilistes attention !!! A dater du 1er Avril et afin de rendre plus aisée la surveillance aux frontières, tous coffres et malles arrière devront être placés à l’avant des voitures »

Pierre DAC.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
 Tablier de Maître en soie blanche. L’on remarque le grand nombre d’outils, la part faite au travail dans les inscriptions et dans la partie au dessus de la Ruche (en haut du Tablier) la formule « Par le travail on vient à bout de tout » Voir également la formule au bas du Tablier « Charité – Egalité – Fraternité »

Tablier de Maître en soie blanche. L’on remarque le grand nombre d’outils, la part faite au travail dans les inscriptions et dans la partie au dessus de la Ruche (en haut du Tablier) la formule « Par le travail on vient à bout de tout » Voir également la formule au bas du Tablier « Charité – Egalité – Fraternité »

Mon propos n’est pas de faire une planche sur le symbolisme de la RUCHE, ni de vous parler de Maya l’abeille (avec mes excuses trop facile, peut être pas, Maya l’insoumise, l’anarchiste qui hors du contrôle de la communauté de l’ordre établi, vole de ses propres ailes ambitionne de redécouvrir le Monde, de transgresser !! C’est un autre sujet) mais d’ouvrir quelques pistes de réflexion sur un symbole rarement abordé et pourtant particulièrement en rapport avec la démarche et la pratique Maçonnique. Et dire en conclusion les sentiments qui m’animent en observant cette Ruche et ses Abeilles, qui en ce moment subissent un lourd tribu face à l’expansion souvent irraisonné des pesticides.

HISTOIRE ET SYMBOLISME

Notre Abeille ouvrière tire son nom du Latin Apicula. Elle jalonne notre histoire de France du tombeau de Childéric Ier, le père de Clovis à Napoléon premier qui y verront le symbole de la Souveraineté, notre Abeille de Royale devient Impériale elle côtoie l’Aigle.

Dans la science des blasons, l’abeille comme l’essaim et la Ruche symbolisent tout à la fois l’obéissance et l’éloquence en rapport avec le miel pur produit. La cire d’abeille qui à cause de sa pureté fût longtemps utilisée pour la fabrication des cierges.

Dans les anciennes traditions nos Abeilles symbolisent la Charité, l’industrie mais aussi l’immortalité ou la résurrection sans doute à cause de la période ou elles n’apparaissent pas en hiver, je crois ? Symbole Solaire Egyptien elles sont : « Les Larmes de Ré ». Par leur va et vient incessant elles relient le Ciel et la Terre, le temporel au spirituel.

On retiendra aussi qu’à Ephèse les prêtresses portaient le nom d’abeilles, Ephèse ou un célèbre évêque nommé Jean parle en nos cœurs.

Chez les Celtes le miel est l’un des composants de la boisson des Dieux l’hydromel et son Frère Chouchen.

Dans le Christianisme et chez les Hébreux, c’est le nom même de l’Abeille qui est intéressant il a la même racine que Dabar (ou Dbure) qui signifie : « La Parole ». Les Kabbalistes n’hésitent pas à faire un rapprochement entre le bourdonnement de la Ruche et le verbe créateur. Les Abeilles posséderaient alors une parcelle de l’intelligence divine.

Enfin, les six pattes de l’Abeille et les alvéoles Hexagonales de cire. Forment une figure géométrique dans laquelle s’inscrit : le sceau de Salomon, l’Etoile Mystique à 6 branches de Pascal ou encore le flocon de neige fait d’eau purificatrice source de vie.

CONCLUSION OU EPILOGUE ?

Le Symbolisme de la Ruche bourdonne finalement pas mal ! Je dirais pour ma part que la Ruche me fait penser à une Loge joyeuse ou chacun apporte le meilleur de lui-même, ou chacun vient se ressourcer, boire le nectar de l’amour Fraternel, boisson des Dieux fontaine de Jouvence ; mais aussi chacun a sa place sur le chantier connaissant son devoir participe au travail pour construire l’édifice centre de l’union des hommes. Butiner de multiples fleurs pour ne faire qu’un miel. Rechercher ensemble et seul, la connaissance par la Force du travail, la sagesse de l’esprit et la bienveillance du cœur.

Bien entendu, vos commentaires ou apports sont les bienvenus !!

PS : Un lecteur, un Frère, F…R…M… me suggère de vous joindre ce beau Texte de Marius Lepage, puisse ce miel d’acacia être doux à vos yeux.

JFG

Symbolisme de l'essaim (Marius Lepage)

Le 25 janvier 1961.

Mon cher Frère B....,

Vous avez bien voulu solliciter mon avis sur un cas de conscience qui vous trouble actuellement en ce qui concerne votre vie Maçonnique.

En raison de la prédominance accordée dans votre Atelier aux questions sociales et économiques, vous estimez que ce n'est pas là l'objet de la quête qui vous a poussé à demander l'entrée au sein de la Franc-Maçonnerie.

En bref, vous vous trouvez devant l'alternative suivante :

Ou bien vous continuez d'être très exactement assidu aux Tenues de votre Loge, et vous perdez votre temps,

ou bien vous n'assistez plus qu'aux réunions où vous pensez trouver l'enseignement que vous cherchez, et vous tombez dans le péché d'inassiduité, qui est bien le plus grave dont un Maçon sincère puisse se rendre coupable.

Selon une règle de conduite dont je ne me dépars jamais, je me refuse à vous donner un « conseil » qui serait susceptible de déterminer votre conduite. Chacun doit trouver en lui-même « sa » propre vérité, et il ne m'appartient pas de substituer ma volonté ou mon enseignement à votre méditation et à votre décision.

Mais, c'est bien volontiers que, d'une manière générale, je vous livrerai mon sentiment en cette matière. Sentiment fruit d'une activité Maçonnique ininterrompue de plus de trente-cinq années, appuyé en même temps sur la connaissance de la vie historique de l'Ordre depuis deux cents ans.

Toutes autres questions mises à part, quel doit être l'effectif normal d'un Atelier pour que chacun des membres qui en font partie puisse à la fois apporter sa pierre au travail commun, et bénéficier du travail de ses Frères ?

Dans la pratique, et pour que chacun travaille, il me paraît que la présence de quinze à vingt Frères sur les Colonnes est le chiffre idéal. Jusqu'à une trentaine de présents, on peut encore envisager de travailler Maçonniquement. Au-dessus de trente présents, la Loge tourne à l'Université Populaire, ou à la Sorbonne. Un Frère parle, les autres l'écoutent, ou dorment. Mais, dans la plupart des cas, un seul a travaillé effectivement : celui qui a préparé son exposé. Or, il est absolument nécessaire, puisque « travaux » il y a, que chacun des Frères présents non seulement suive la pensée de celui qui a la parole, mais qu'ensuite il soit amené – c'est le rôle du Vénérable en Chaire – à confronter sa pensée avec celles qui sont exprimées autour de lui. C'est par de telles confrontations qu'il pourra réellement « dégrossir sa Pierre ».

Il existe des Ateliers florissants, comptant plus de cent membres à leur Tableau-matricule. De tels Ateliers sont de véritables hérésies Maçonniques.

Il est un vieux symbole Maçonnique que connaissaient bien nos Frères du XVIIIème siècle, et qui est souvent reproduit sur les diplômes et Tabliers de l'époque : celui de la Ruche.

En plus de son sens ésotérique il avait pour eux un sens exotérique qu'ils mettaient toujours en pratique. Lorsqu'un Atelier devenait trop important, il s'en formait un autre, par essaimage. Mais, l'essaim demeurait toujours attaché à la ruche par des liens affectueux. C'est le modèle dont, actuellement, nous devrions nous inspirer.

Je n'ignore nullement les dangers que courent les Loges lorsqu'au sein de celles-ci s’établit des spécialisations trop marquées, que celles-ci soient professionnelles, politiques ou philosophiques. L'Atelier devient alors rapidement une sorte de petite chapelle, où l'on vénère exclusivement un dieu particulier, que l'on estime naturellement supérieur aux autres.

Par contre, il m'a été souvent donné d'apprécier les bienfaits de la spécialisation des travaux, selon les goûts prédominant dans l'Atelier.

Or, ces goûts sont, par essence souvent à l'opposé les uns des autres. Si votre goût vous porte vers les questions sociales et politiques – ce dernier mot étant pris dans son sens le plus noble – l'étude du symbolisme et des valeurs proprement initiatiques ne présentera que peu d'intérêt pour vous. Par contre, si vous êtes naturellement porté vers ces derniers travaux, les questions sociales et politiques vous sembleront ressortir à des occupations de caractère profane.

Dans l'un et l'autre cas, germera bientôt, au sein de la Loge, un ferment de désaffection qui éloignera un certain nombre de Frères.

C'est bien pourquoi les Ateliers à trop fort effectif, s'ils veulent contribuer à la prospérité morale de l'Ordre auront intérêt à laisser des essaims s'envoler vers une nouvelle ruche.

En ce cas, il existe des règles que, du point de vue sentimental, il convient de respecter.

Tout d'abord, il faut éviter de donner à la Loge-Mère le sentiment d'une scission provoquée par un désaccord. Ainsi que je vous l'écrivais quelques lignes plus haut, il faut absolument que tout se passe dans la plus grande clarté et que l'essaim soit considéré non comme un groupe de déserteurs, mais comme une compagnie de hardis compagnons partant à la découverte des terres inconnues qu'il faudra défricher.

Il ne doit pas se poser de problèmes matériels, les Temples demeurant communs. L'intercommunication entre les Loges doit être totale. Tel sujet social peut, un jour intéresser vivement un symboliste, et tel sujet symbolique intéresser un Maçon normalement incliné vers le social.

Il faut, de temps à autre, organiser des Tenues collectives, présidées à tour de rôle par les Vénérables en Chaire des différents Ateliers travaillant dans un même Orient.

De même, les Fêtes solsticiales gagneront à être organisées en commun, dans les mêmes conditions.

En bref, il faut éviter une compétition – qui revêt toujours, qu'on le veuille ou non, un caractère agressif – mais il faut, dans chaque Atelier, être animé d'un esprit d'émulation, propre à augmenter le rayonnement de l'Ordre et la valeur individuelle de chaque Maçon.

Si cet esprit réellement fraternel imprègne toutes vos actions, chaque Frère pourra amener ses facultés intellectuelles et spirituelles à leur plein épanouissement, dans l'Atelier le plus propre à les développer. L'harmonie règnera au sein de la Loge, et, toutes les Loges, l'Ordre en son entier en recueillera les fruits.

Voilà, mon cher B..., le fruit de mes réflexions sur un sujet extrêmement délicat. Il exige, pour être convenablement traité, que les responsables d'un Atelier comprennent que ce n'est pas le nombre qui fait la grandeur d'une Loge, mais la valeur individuelle de chacun de membres, et que celle-ci ne se développera pas si la masse des Frères ne permet pas à l'individu d'exercer normalement ses facultés.

L'essaimage ainsi compris est dans la nature même de la Franc-Maçonnerie. Pratiqué dans un esprit d'affection et de confiance réciproques, il préviendra l'inassiduité, la désaffection, voire la rupture brutale. Tout Vénérable conscient de sa mission doit comprendre que la multiplication raisonnable des Loges contribue à augmenter la gloire et la puissance de l'Ordre tout entier.

C'est dans cet esprit sincèrement traditionnel que je vous ai écrit ces quelques lignes, et que je vous assure de la sincérité de mes sentiments affectueusement fraternels.

Source : www.boutiquefs.com

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Hebdo L'Express N°3347 Semaine du 26/08 au 01/09/2015
Hebdo L'Express N°3347 Semaine du 26/08 au 01/09/2015
Hebdo L'Express N°3347 Semaine du 26/08 au 01/09/2015

Hebdo L'Express N°3347 Semaine du 26/08 au 01/09/2015

ENCORE LE SECRET !!

Dans un article du 23/08 sur le blog je parlais du Secret Maçonnique et citais un excellent article généraliste sur ce thème donné par Irène Mainguy dans Franc-Maçonnerie Magazine.

L'Express dans son Numéro 3347 donne la parole aux FF A BAUER et R DACHEZ au demeurant tous les deux respectables, qui anticipent les 300 ans de la Franc-Maçonnerie (en 2017) et commettent un Petit Dictionnaire des Vrais et Faux Francs-Maçons.

S'il est concevable de dévoiler l'appartenance de personnages historiques, l'on peut légitimement s'interroger sur l'affichage de l'appartenance concernant des contemporains qu'ils soient hommes politiques ou personnalités de la société civile !

Ces deux éminents Frères occupants et ayant occupés des fonctions représentatives, dans deux obédiences ont t'ils oubliés leur serment ne pas dévoiler leurs FF.

A votre avis pourquoi la publication de ce PETIT livre ?

JFG

PS: je prépare un article sur le symbolisme de la "RUCHE" je crois savoir que certains FF ont des connaissances à ce sujet, merci de leur aide.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Tableau : La Tour de Babel 1563 de Bruegel Huille sur bois 114 x 155 cm, Kunsthistoriches Museum, Vienne, Autriche.

Tableau : La Tour de Babel 1563 de Bruegel Huille sur bois 114 x 155 cm, Kunsthistoriches Museum, Vienne, Autriche.

Interprétation  du Tableau : Au premier plan, Nemrod accompagné de l’architecte, reçoit l’hommage des tailleurs de pierre, certains se prosternent devant lui, les deux genoux à terre, ce qui est contraire à la tradition européenne. C’est là l’un des rares indices qui rappellent l’origine orientale de l’épisode.

D’autres ouvriers poursuivent leur tâche. Dans la version de Rotterdam Nemrod n’est pas représenté, Bruegel insiste donc plus ici sur le thème de l’orgueil humain.

Le Chantier semble progresser de façon anarchique. La base de la tour n’est pas tout à fait achevée alors que de nombreux étages s’élèvent déjà au-dessus. Les derniers niveaux laissent voir l’intérieur du bâtiment en brique rouge. Près du port les fondements se confondent presque avec la roche. Plus haut également, la tour semble taillée à même la pierre.

C’est bien là une représentation de la présomption, de l’orgueil de l’homme  et de son hubris. 

NEMROD

Dans la Genèse Nemrod ou Nimrod est présenté comme le fils de Koush, lui même fils aîné de Cham et petit fils de Noé.

Nirumd ou Nimrod peut signifier en Hébreu ou en Arabe « se rebeller » ou « dompter ». Se rebeller contre Dieu.

Il est considéré comme le premier Roi après le Déluge, décrit comme héroïque devant Dieu nous sommes deux mille ans avant J C.

Nemrod établit sa capitale Babylone, symbole de l’autorité de son royaume, dont il se considérait comme le centre absolu, fils du Dieu Soleil, sa mère Sémiramis nommée la Vierge mère, tyrannique il assujettit les êtres selon ses volontés.

En quelque sorte déifier à l’image de Jésus Christ, sa naissance et sa vie furent comparés.

Il se faisait appeler « feu purificateur ». Son culte Nemrodisme est considéré parfois comme l’ancêtre du Mithraïsme.

On attribue également à Nemrod la construction de la Tour de Babel, il voulait dominer le Monde et Dieu.

NEMROD ET LA FRANC – MAÇONNERIE

C’est Albert Mackey qui écrit dans son encyclopédie Maçonnique que Nemrod, fût un des fondateurs de la Franc – Maçonnerie, probablement parce qu’il fût un grand constructeur et en référence à sa généalogie Noachite. Ce qui permit aux anti-maçons de faire un amalgame entre la Franc –Maçonnerie, les sciences occultes et les régimes tyranniques. L'histoire de Nemrod alimente également la théorie du complot.

(Albert Mackey (1807-1881) était un médecin américain connu pour ses nombreux ouvrages sur la franc-maçonnerie, et plus particulièrement les principes fondateurs maçonniques.

Il fut grand lecteur et grand secrétaire de la Grande loge de Caroline du Sud et secrétaire général du Suprême Conseil de la Juridiction Sud du Rite écossais ancien et accepté.)

Ceux qui voient en la Franc – Maçonnerie la construction d’un ordre mondial dominateur, ne pensent qu’aux temples de pierre.

VICTOR HUGO ET NEMROD

Dans son vaste poème épique et religieux : « La fin de Satan » Victor Hugo, symbolise Nemrod comme le fer qui deviendra un glaive destructeur de l’humanité. Nemrod tentera d’atteindre les cieux, après avoir ravagé la terre. Le bois deviendra le gibet, ou le fils de Dieu sera crucifié. L’humanité sera sauvée par une fille de Satan : « L’ange de liberté » créé par Dieu avec une de ses plumes qui volera vers les hommes. Satan est à la fin, tiré des ténèbres et pardonné.

DES IDOLES HUMAINES

Du vol d’Icare voulant s’approcher de Dieu (voir également le tableau de Bruegel,comme dans le tableau ci-dessus l'on remarquera l'indifférence de certains personnages devant les scènes qui se déroulent sous leurs yeux.) , en passant par la construction de la Tour de Babel par Nemrod, l’homme construit des temples matériels pour assouvir son besoin de puissance, désespéré par la tyrannie de son ego dominateur. Cette tyrannie se manifeste aujourd’hui dans les Tours de Dubaï et ailleurs sous couvert d’exploits architecturaux construits par des hommes asservis au rang d’esclaves, rétribués par l’or noir, ressource naturelle vendue a ceux qui contemplent ces temples de la consommation et du luxe, pendant que des populations de persécutés et affamés, errent à la recherche d’un abri, pour vivre simplement leur dignité d’homme. Est-ce le retour de Nemrod ? Où, l’approche d’un renouveau après les Ténèbres vient la Lumière.

JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Cloître du Couvent des Jacobins Toulouse.

Cloître du Couvent des Jacobins Toulouse.

UN HOMME HORS DU COMMUN.

Le révérend Père Riquet : un Maçon sans ou avec Tablier ?

Michel Riquet, né le 8 septembre 1898 à Paris et y décède le 5 mars 1993, est un prêtre jésuite français, théologien et prédicateur de renom.

Le Père Riquet était grand officier de la Légion d'honneur, président d'honneur de l’Union nationale des déportés, vice-président de l’Office national des anciens combattants (ONAC), président d’honneur du Réseau du Souvenir et vice-président de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA).

Il est interné à Compiègne, déporté à Mauthausen, puis, d'avril 1944 à mai 1945, à Dachau, avec Edmond Michelet. Il garde de cette période de solides amitiés avec des compagnons de captivité (notamment avec Claude Lemaitre et Marcel Cerbu), juifs, communistes, francs-maçons...

Aumônier national des écrivains catholiques de 1972 à 1981, il milite pour les amitiés judéo-chrétiennes, participe à la fondation de la Fraternité d'Abraham, et cherche à dialoguer avec les Francs-Maçons et agit ensuite pour un rappprochement entre l'Église et ceux-ci.

Grand orateur il est également célèbre pour ses sermons.

PAPON ET LE REVEREND PERE RIQUET.

Lorsque le Canard Enchaîné attaqua Monsieur Papon en mai 1981, entre les deux tours des élections présidentielles, ce fut pour soutenir la candidature de François Mitterrand, car Monsieur Papon était ministre du Budget du gouvernement Raymond Barre, dernier gouvernement de la Présidence de Valery Giscard d'Estaing.

Rapidement, Monsieur Maurice Papon prit conscience qu'il n'obtiendrait pas justice facilement. Il prit alors la décision d'en appeler au CAR, Comité d'Action de la Résistance, et il lui demanda de réunir un jury d'honneur pour statuer sur son cas. Le CAR a été créé par le général Cochet, Gilberte Brossolette, Marie-Madelaine Fourcade, Daniel Mayer, Frenay, de Bénouville, Jean-Pierre Lévy, le RP Riquet.

Compléter la décision du jury favorable à Monsieur Papon voir ci-dessous la lettre du R P Riquet adressé au journal "Droit de Vivre" :

Recopie de la lettre du Révérend Père Riquet au Rédacteur en chef du "Droit de Vivre" (10 février 1983)

Mon cher Ami

De tout cœur, je vous félicite de votre dossier sur le dialogue judéo-chrétien au quel vous avez bien voulu m'associer. Il est excellent. Mais vous ne m'en voudrez pas de vous dire mon regret de ce que j'ai lu dans le même numéro du Droit de Vivre à propos de l'affaire Papon. La manière dont est manipulé le texte du jury d'honneur dont j'ai fait parti, tend à faire croire que nous sommes d'accord avec ceux qui poursuivent Maurice Papon comme personnellement responsable de crimes contre l'humanité.

Dans les "attendus" de notre sentence, nous avons en effet, souligné que "tous les témoins ou "sachants" interpellés sur ce point ont, à l'exception de Serge Klarsfeld, estimé que d'éventuelles poursuites contre les dirigeants responsables de la Préfecture régionale de

Bordeaux, de mai 1942 à la Libération, pour crime contre l'humanité, seraient parfaitement injustifiées". C'est pourquoi nous avons estimé que "M Papon, dont la responsabilité, bien qu"elle ne paraisse pas la plus engagée, doit tout de même être retenue, a dû concourir à des actes apparemment contraires à la conception que le jury se fait de l'honneur et qui, à juste titre, choque la sensibilité française ; mais qu'il convient toutefois de situer dans le contexte de l'époque, d'autant plus que plusieurs d'entre eux, n'ont pas eu la porté ou les effets que leur révélation peut laisser croire aujourd'hui".

Il est difficile, après quarante ans, de bien se rendre compte de ce qu'à pu être la situation des préfets et de leurs collaborateurs au temps du Gouvernement de Vichy, dans une France occupée par l'Allemagne nazie. Tel fut le cas de Maurice Papon. Le jury d'honneur a donné acte "à M. Maurice Papon de ce qu'il fut bien affilié aux forces françaises combattantes à compter du 1er janvier 1943" ; ce qui corrobore le fait confirmé par de nombreux témoignages, qu'avant cette date il avait déjà pris contact avec la résistance, notamment le Réseau Jade-Amicole. Ce sont ces résistants même qui, début décembre 1942, l'ont dissuadé de donner sa démission à laquelle il songeait, précisément pour ne pas avoir à collaborer, même très indirectement, à la politique de Vichy. Son départ aurait en effet privé la Résistance de l'appui qu'il lui apportait et mis fin aux efforts plus d'une fois efficaces qu'il multipliait pour sauver le plus grand nombre possible de juifs ou, faute de mieux, adoucir les conditions de leur incarcération ou de leur transfert à Drancy.

On peut avoir une idée différente au sujet de la démission que M. Maurice Papon aurait dû donner, mais il est certainement contraire à toute objectivité comme à toute équité de le poursuivre pour des crimes contre l'humanité qu'il n'a jamais commis.

Je vous serais reconnaissant de le faire savoir à vos lecteurs. Veuillez croire, mon cher Ami, à mes sentiments les plus cordialement dévoués.

Signature

P. Michel Riquet sj.

L'AFFAIRE DE LAVAL

En 1961 le Vénérable Maître de la Loge Volney du Grand Orient de Laval Marius Lepage décide avec l'accord des instances Maçonniques et Religieuses de recevoir en Tenue blanche fermée le Révérend Père Riquet qui vient présenter le point de vue de l'église Catholique sur l'athéïsme. A l'époque relayé par la presse cette affaire fait grand bruit, le conseil de l'ordre du Grand Orient suspend Marius Lepage, il sera finalement totalement blanchit dans cette affaire. C'est pour d'autres raisons qu'il quitte le Grand Orient et rejoint la Grande Loge Nationale Française et fonde la R L Ambroise Paré N°80 qui travaille encore. J'ai eu il y'a quelques années lors de la Consécration du nouveau temple de faire une visite à cette RL Loge, la mémoire de ces événements est encore vivante.

DES BULLES DES BULLES.

-La Bulle « IN EMINENTI » du Pape Clément XII, en 1738, excommunie les premiers Francs-maçons. sans nul doute la Franc-Maçonnerie prends de l'ampleur dans une époque ou les religions se cherchent, la Lumière commence à paraître «Condamnation de la Société appelée – Liberi Muratori – ou – Francs-Maçons – sous peine d’excommunication encourue par le seul fait dont l’absolution est réservée au Souverain Pontife, si ce n’est l’article de la mort.»

« En raison du secret de leurs assemblées et pour d’autres motifs justes et raisonnables de nous connus. » Tiens voilà le Salutaire Secret qui commence.

Benoit XIV avec celle de « PROVIDAS » la complète, en 1751, tout comme Pie VI, en 1776, en raison de la philosophie des Lumières. Le choix de l'obscurentisme !

Léon XIII, en 1884, dans son Encyclique « HUMANUM GENUS » reproche à son tour, l’anticléricalisme, le positivisme et le rationalisme du G.*.O.*.D.*.F.*.

En 1915, Benoit XV réaffirme l’excommunication des Francs-Maçons par le fait même de leur adhésion à une « Secte Maçonnique ».

Ainsi, l’opposition est consommée mais change de camp. En 1974, le Canon 2335, ne vise plus que les Chrétiens agissant contre l’Eglise, ce qui n’est pas le cas de la Maçonnerie anglaise ni de la G.*.L.*.N.*.F.*. Dès lors les ecclésiastiques peuvent recevoir l’Initiation, après dispense de leur évêque dans les Loges dites Régulières où la croyance en un Dieu créateur est affirmée, en principe.

En 1983, le nouveau code 1184 ne mentionne plus les F.*.M.*. et ne maintient de ce fait plus leur excommunication ainsi :

« Seuls doivent être punis d’une juste peine, ceux qui donnent leurs noms à une association qui se livre à des complots contre l’Eglise. Les promoteurs ou dirigeants d’une telle association seront punis de l’interdit. »

Si le code de 1917 prévoyait 42 cas d’excommunication, le nouveau Code n’en reconnaît désormais plus que 7 :

  • hérésie, apostasie, schisme

  • avortement

  • sacrilège contre l’Eucharistie

  • violence physique contre le Pape

  • Absolution du complice pour péché charnel et avortement

  • consécration illicite d’un évêque

violation du secret de la confession

Sept Papes essentiellement de 1738 à 1984 se sont efforcés d’actualiser l’excommunication en argumentant les motifs et en ajoutant des accusations de plus en plus graves contre la Maçonnerie.

il faut que l’homme apprenne à écouter l’homme. C'est-à-dire s’ouvrir à l’Autre dans la générosité, la fraternité, la Bienfaisance.

Seul le message d'AMOUR doit être recevable par tous les hommes, l’UNION de tous les FF et tous les hommes doivent effacer ces querelles, d'un autre temps.

Le présent n’appartient pas à l’excommunication, mais bien à l’acceptation des différences.Nous sommes tous unique et semblable à la fois. L'important c'est la direction de notre regard.

La Bulle de Jean Paul II : Canon 1184

« Qui s’inscrit à une association qui conspire contre l’église sera puni d’une juste peine, mais celui qui y joue un rôle actif ou qui la dirige sera puni d’interdit »

L'interprétation est libre, c'est donc en son âme et conscience.................Le RP Riquet, restera dans nos mémoires comme un homme remarquable adepte du Centre de l'Union ayant essayé de rapprocher l'église catholique et la Franc-Maçonnerie.

JFG

Sources: Wikipédia,le blog de Louis peye.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Tableau d'Élu Secret Premier Ordre du Rite Français (BNF)

Tableau d'Élu Secret Premier Ordre du Rite Français (BNF)

Tous les Symboles du grade sont présents : l'étoile du matin, la grotte, les neuf marches, le chien, la source, la lampe, et bien sûr le bras armé du poignard.

 

 

Union Européenne et Centre de l’Union.

 

Notre belle Europe, centre de l’union des pays Européens semble fonctionner aujourd’hui comme si tous les pays qui la composent, et y ont volontairement adhérés avaient oubliés leurs promesses.

 

Chacun tire à hue et dia, dans le sens de ses intérêts particuliers. C’est un peu comme si une Loge qui avait décidé de rejoindre une Obédience en obtenir les avantages et continuait de faire comme si elle était seule.

Mais comment mettre tout le monde d’accord sans harmoniser les règles (Fiscales et Sociales) c’est comme si chaque Loge ou chaque membre de la Loge payait des cotisations différentes, avait des droits et devoirs différents, pour ajouter à cette «cacaphonie » chaque pays se targue de démocratie en multipliant les partis politiques petits ou grands chacun ne représentant d’ailleurs que ceux qui les dirigent et qui ont hâte des élections suivantes afin d’en découdre, de tout remettre à plat ne pensant qu’a s’attirer des électeurs  bien versatiles.

 

Que dire de ces démocraties, qui dans les poussées de crise (je dis poussées car nous sommes en crise permanente, donc en conséquence le terme de crise ne signifie plus rien) ont recourent au référendum et ensuite s’empresse de ne pas appliquer la ou les décisions des votants qui dépassent difficilement 50% des inscrits, ça fait peu pour les gagnants du scrutin, mais sûrement beaucoup de déçus ou d’indifférents.

 

Facile me direz-vous de critiquer mais qu’est-ce qu’il manque ? Qu’est-ce qu’il faut faire ?

Garder la démocratie (lieu commun le moins mauvais des systèmes), amplifier la politique européenne, donner de véritables pouvoirs de décisions à l’Europe, terminer le chantier institutionnel de l’Europe, harmonisé la fiscalité.

 

 Plus important trouver des nouveaux pères refondateurs de cette Europe c’est le plus difficile mais indispensable, donc des hommes politiques de talents désintéressés, qui travaillent dans la durée.

En quelque sorte régénérer des hommes, qui travailleront sur le long terme pour le bien commun avec persévérance, il faut donc moins de bureaucratie, plus de politique et d’humanisme, j’espère que cette utopie sera réalisée par nos enfants.

 

JFG

 

Voir éditorial DECIFIT POLITIQUE EN EUROPE Ouest France du 24 août 2015 Point de Vue par Jean-François BOUTHORS (Editeur-Ecrivain).  

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Cloître de la Chartreuse de Cahors

Cloître de la Chartreuse de Cahors

LA TOUR D'AUVERGNE.

Théophile Malo de la Tour d’Auvergne–Corret. Les Rennais connaissent tous le Boulevard de la T A, il porte le nom du 1er Grenadier des Armées Françaises (le grenadier soldat des unités d’assaut, élite de l’armée en première ligne) il est né probablement le 23/11/1743 à St Hernin Carhaix-Plouguer, décédé le 28/06/1800 à Oberhausen en Allemagne, au delà de ses exploits militaires, il a découvert la beauté de la langue Bretonne la littérature et les mœurs du pays Breton. Il est qualifié de Celtisant, et peut-être à l’origine des mots Menhir et Dolmen ? Il avait entrepris la rédaction d’un dictionnaire polyglotte qui fût inachevé à cause de sa mort. Dans son ouvrage « Origines Gauloises » il qualifie la langue Bretonne comme la plus ancienne du monde.

Mort au champ d’honneur il est cité sur l’arc de triomphe 18ème colonne, vous verrez sa statue Carhaix et également une autre statue sur une des façades du Louvre, entrée du Carrousel Rue de Rivoli.

La Tour d’Auvergne Franc-Maçon il fût membre du Grand Orient de Bouillon pratiquant le Rite Ecossais Ancien et Accepté. Dans ce corps Maçonnique du Pays Bas étaient également membres, le Prince de Rohan et le Prince de Guéménée. Ce corps Maçonnique a été récupéré par la Grande Loge de Belgique, depuis 1965 il existe une Loge sur ses registres qui porte le nom « d’IRIS » N°52 OR \ de Bouillon.

La ville de Bouillon du Duché de Basse Lotharingie située sur l’axe Reims – Liège – Aachen (Aix la Chapelle), voir Godefroy de Bouillon 1ère croisade.

Nous sommes loin du Boulevard de la T A, pour ceux qui passent régulièrement à cet endroit il sera peut-être perçu de manière différente.

JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
 tympan Conques  Au portail occidental de l'abbatiale de Conques, une profonde voussure en plein cintre abrite le tympan du Jugement dernier, l'une des œuvres majeures de la sculpture romane de la première moitié du XIIe siècle, par ses qualités artistiques et son originalité, par ses dimensions aussi. Il a vraisemblablement été réalisé sous l'abbatiat de Boniface, à la tête du monastère de 1107 à 1125, par un sculpteur qui avait sans doute déjà travaillé à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.     Large de 6,70 mètres pour une hauteur de 3,60 mètres, il n'abrite pas moins de cent vingt-quatre personnages dans un état de conservation tout à fait remarquab

tympan Conques Au portail occidental de l'abbatiale de Conques, une profonde voussure en plein cintre abrite le tympan du Jugement dernier, l'une des œuvres majeures de la sculpture romane de la première moitié du XIIe siècle, par ses qualités artistiques et son originalité, par ses dimensions aussi. Il a vraisemblablement été réalisé sous l'abbatiat de Boniface, à la tête du monastère de 1107 à 1125, par un sculpteur qui avait sans doute déjà travaillé à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle. Large de 6,70 mètres pour une hauteur de 3,60 mètres, il n'abrite pas moins de cent vingt-quatre personnages dans un état de conservation tout à fait remarquab

........................................................................................................................................................

Le mardi 25 août 2015 à 20 heures dans le Temple Pierre Brossolette en l’Hôtel de la Grande Loge de France. Avec Philippe Charuel, Grand Maître de la Grande Loge de France sur le thème « Construire ».

Entrée libre et gratuite.

CONFERENCE BLANCHE OUVERTE

.......................................................................................................................................................

Animus et Somnia (Du courage et des rêves)

26/08/2015

Spectacle mémoriel dans Reims proposé par le Grand Orient de France mercredi 26 août 2015. Parcours sur les sites rémois marqués par la guerre. Avec cette pièce de rue éphémère, ...

.......................................................................................................................................................

Salon du Livre et de la Culture Maçonniques de Toulouse

Salon du livre

Salon du Livre et de la Culture Maçonniques de Toulouse, les 21 & 22 Novembre 2015

4ème Edition – Médiathèque de Toulouse

........................................................................................................................................................

SAMEDI 26 SEPTEMBRE, LE SALON LYONNAIS DU LIVRE MAÇONNIQUE

JFG

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Numéro Hors Série de Franc-Maçonnerie Magazine - Article sur le Secret Irène Mainguy
Numéro Hors Série de Franc-Maçonnerie Magazine - Article sur le Secret Irène Mainguy

Numéro Hors Série de Franc-Maçonnerie Magazine - Article sur le Secret Irène Mainguy

Chut c'est Secret, merci de rire !

Quelques réflexions sur le Secret Maçonnique, mais juste pour rire. Le Secret deviens par nature suspect, et pourtant dans le secret il y a la notion de partage, partage sans lequel le secret n’aurait pas de fondement.

Qui y a t’il a partager ? L’initiation elle se vit, elle est intime et personnelle donc sans partage elle une et indivisible, admettons quand même que ceux qui l’ont vécu à défaut de la vivre exactement de la même façon on une idée de quoi il retourne, ils en sont d’ailleurs parfois tout retournés !

Si l'initiation ne peut s’exprimer comment pourrais je alors la dévoiler, à l’usage il est bien difficile de la décrire, sauf à décrire son rituel qui n’est plus un secret pour personne la littérature à ce sujet est abondante.

Plus on avance, plus l’on se rend compte que le secret deviens insaisissable, ce qui est la moindre des choses pour un secret alors pourquoi en faire un sujet récurrent ?

Le secret se transforme t’il en attrait, attrait pour le F M ? Attrait pour le profane ? Où pour les deux ? Pour le F M c’est inconcevable il a renoncé à la curiosité, pour le profane c’est un désir de mystère ou de curiosité, a l’évidence pour les deux ce secret est bien utile, il permet au F M de ne pas répondre aux questions qui lui sont posées ; c’est bien commode surtout quand on ne connaît pas les réponses ! Pour le profane cela lui simplifie la réflexion il associe le secret à des choses pas claires donc suspectes, sulfureuses, voire pas catholiques, attention l’on approche la théorie du complot et des messes noires.

Pris au piège de son secret le FM baisse la tête et lève la voix, vous ne comprenez rien il s’agit de discrétion et non de secret. Alors pourquoi tant d’histoire si cela devient simplement de la politesse, du bien vivre en société, non secrète bien sûr !

L’on sent bien la difficulté alors vient le prétexte « j’ai fait le serment de ne rien dévoiler » et bien voilà je savais que ce n’était pas clair tout ça.

Et puis après tout pourquoi serais je obligé de dévoiler, que j’en suis et que je connais des secrets. Est-ce qu’on demande au Catholique ou au protestant de révéler les secrets de son cœur, de sa foi au grand public, trompettes de la renommée façon Brassens. Je sens que cela ne va pas plaire à Eric de Montgolfier bien sûr, pas Eric et Ramzy eux ce n’est pas leur problème. Eric qui a réponse à tout profession oblige, il juge que ce n’est pas bien le secret c’est louche ou est le cadavre ? Les Catholiques et les protestants eux au moins ont les voient, l’église est ouverte, sauf que ceux qui veulent prier chez eux personne ne les verras et pourtant ils ferrons quand partie de la bande alors hein ! Pas si simple.

Et puis zut à la fin, après avoir tourné sept fois la langue dans…..je dirais que j’en suis moi ,d’ailleurs c’est un secret de polichinelle, pour les autres je sais pas, c’est leur problème !

Au fait on peut dire j’en suis mais surtout pas dire ce qu’on fait, c’est un peu comme Monsieur le curé « faites ce que je vous dis, mais pas ce que je fais ». C’est dur de conjuguer le verbe à la place du verbe avoir. Enfin je vais vous confier un secret je suis content et satisfait d’en être depuis 29 ans.

JFG

PS : Plus sérieusement (et non pas postscriptum) si vous voulez en savoir plus (SP et non .PS) je vous conseille l’article sur « Le Secret » d’Irène Mainguy dans le Hors Série N°1 de Franc-Maçonnerie Magazine.

Franc-Maçonnerie Magazine chez les diffuseurs de presse HS N°1 au prix de 7,90€.

Voir les commentaires

Publié le par jean françois
Vues du Château, chapelle,expo MURS MURS, et plus.......
Vues du Château, chapelle,expo MURS MURS, et plus.......Vues du Château, chapelle,expo MURS MURS, et plus.......
Vues du Château, chapelle,expo MURS MURS, et plus.......Vues du Château, chapelle,expo MURS MURS, et plus.......
Vues du Château, chapelle,expo MURS MURS, et plus.......Vues du Château, chapelle,expo MURS MURS, et plus.......Vues du Château, chapelle,expo MURS MURS, et plus.......

Vues du Château, chapelle,expo MURS MURS, et plus.......

Le Domaine et le Château de Kerguéhennec.

art-architecture-paysage-imagination

Pas trop loin des Plages au nord de Vannes sur la commune de Bignan, vous pourrez par une belle après -midi d'été donner libre cours à votre imagination.......

2000 ha pas de panique il en compte aujourd'hui 175 rachetés en 1972 par le Département, les précédents propriétaires deux banquiers Suisses normaux les Frères Daniel et Laurent Hogguer en 1703, puis le Comte Lanjuinais le rachète en 1872 Monsieur le Comte avocat, homme politique, député royaliste, président du conseil général et Maire de Bignan.

Adepte du paradoxe Autarcie et ouverture va entreprendre de nombreux travaux.

Dans le parc de nombreux arbres gigantesques d'Afrique et d'Amérique du Nord.

Des Sculptures Modernes !

Une trentaine d'oeuvres diverses et variées faisant appel au bois, au fer, à la Pierre permettent toutes les interprétations possibles.

Les Expositions.

Elles se succèdent au cours de l'année actuellement une Expo MURS/MURS, les artistes en liberté sur les murs intérieurs du Château

Christophe Cuzin: Bienpeint/Malpeint

Christian Lhopital :La Rumeur des Spectres, jour et nuit j'ai particulièrement aimé ce voyage qui laisse l'imagination s'envoler.

David Tremlett : Constructions of opposites.

Michel Duport: Décaler, Glisser, Poser.

Max Charvolen: Morceaux de toile, colle,colorants.

Éric Winarto : Blacklight Selva-Fenêtre.

Soizic Stokvis: Vis-à-Vis

Olivier Nottelet : Au bout d'une aile

Giglian Gelzer: Spiegelbild (Image-miroir)​ Une composition intéressante à partir de la pièce d'eau du château reproduite sur deux murs en angle.

François Daireaux : La distance allusive, films.

Claire Lesteven : Seules les pierres ne bougent pas.

Nicolas Fedorenko : Paysages Spirituels, Fonte, Socle en bois une mention particulière pour cet artiste qui suscite la réflexion et l'imaginaire sur le thème de la Montagne qui change sans cesse, c'est l'approche poétique et onirique qui retient le regard et imprègne le coeur.

On retrouve l'artiste dans la Chapelle située à l'extérieur du domaine.

A VOIR EGALEMENT

La bergerie qui accueille une exposition permanente de Pierre Tal Coat ce peintre finistérien de Clohars-Carnouët il a obtenu les plus hautes distinctions son oeuvre se décline en plusieurs époques:

1926-1935 Faire Face. Pour ma part, c'est surtout l'idée de frontalité qui compte.

1936-1945 Le Coeur du monde en devenir. Il s'agit de détruire toute connaissance a priori et de faire des expériences personnelles qui, seules, comptent.

1946-1960 La Réalité Mouvante des Choses. Le peintre ne se trouve pas en face d'éléments connus, mais toujours en face du perpétuel devenir.

1961-1985 L'émergence des profonds. Je deviens de plus en plus figuratif.

La découverte est en haut

Dans la salle à manger monumentale du Château au-dessus de la Table encadrée par quatre colonnes de marbre, l'on peut lire sur deux cartouches :

IN VIRTVTE VIS - IN VIRTVTE VIS (Dans la vertu vivons ou dans la vertu est la force ou encore la force est dans le courage)

DIEV. ET SES LOIX

J'ai bien apprécié cette promenade, j'espère qu'il en sera de même pour vous.

JFG

Domaine de Kerguéhennec 56500 Bignan Tél : 0297603184 www.kerguehennec.fr

Visites gratuites il existe des visites guidées payantes seul ou en groupe.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog