Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Tyrol Autrichien.

Tyrol Autrichien.

Cryogénisation

La cryogénisation consiste à abaisser la température d’un corps à – 196° afin de le conserver, longtemps, très longtemps. Les partisans de cette méthode supposent (parient ?) que la science fera un jour de tels progrès qu’il sera alors possible de les ramener à la vie. La cryogénisation est la forme scientifique de l’espérance en la résurrection qui, elle, interviendra ( ?) au jour du jugement dernier. La pratique de la cryogénisation repose donc sur une double foi (inébranlable comme il se doit), celle de la lucidité du partisan et celle de l’avenir, nécessairement meilleur. Elle comporte cependant un inconvénient majeur : à l’instar de l’enterrement, la méthode ne s’applique que sur des corps morts… Non content de décongeler le corps (ce qui semble possible) les scientifiques de l’avenir devront également lui rendre la vie (et la sienne, pas n’importe laquelle) qui s’est hélas évaporée entre un lit d’hôpital et une salle de surgélation.

Confrontés à cet argument, les optimistes répondent aux sceptiques que la science a déjà fait tant de progrès inimaginables que celui de ramener la vie, pour inconcevable qu’il soit aujourd’hui, pourrait bien être une banalité de demain (ou plutôt d’après-demain). Soit, et il faut bien reconnaître que la frontière entre la vie et la mort est parfois assez floue. Le langage sur ce sujet est d’ailleurs instructif. Ainsi, un vivant est certes bien vivant, mais un mourrant l’est également ! Les participes présents ne s’opposent pas, ils disent à peu près la même chose et le pessimiste éclairé voit en tout vivant un mourrant qui s’ignore. Parallèlement, celui qui est mort est vraiment mort, mais celui qui a vécu aussi, et oui… Jeux de mots diront les blasés, et il ne faut pas confondre les verbes et leurs formes déclinées. Mais si chacun comprend aisément que « vivre » est l’action du vivant, il faut admettre que « mourir » l’est bien tout autant, il s’agit d’une forme inchoative qui dit à la fois le point de départ de l’action, le chemin et son point d’arrivée.

La cryogénisation nous parle en fait de notre angoisse d’affronter la mort et la vie qui ne sont jamais celles que nous avions rêvées. A l’instar des autres croyances en une mort utile (karma, résurrection, paradis…) elle sert à supporter un monde qui a déçu avant même d’être exploré. Et dans son bac de surgelé, le glaçon mort rêve d’une vie meilleure où il ferait moins froid.

Théodore Neville.

LA PLANCHE DU DIMANCHE : CRYOGENISATION

BONUS HUMOUR.

“Je peux me défendre contre la méchanceté ; je ne peux pas me défendre contre la gentillesse.”

“Je me lève aussi facilement du pied gauche que du pied droit : je ne fais pas de politique.”

CITATION

Et l'on voit de la flamme aux yeux des jeunes gens, Mais, dans l'oeil du vieillard, on voit de la lumière.

Françis BLANCHE.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog