Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA FRANC-MACONNERIE QUE DU BONHEUR !
LA FRANC-MACONNERIE QUE DU BONHEUR !

 

Eh oui ! la Franc-Maçonnerie n’est pas n’en déplaise à certains un Club du 3ème âge , un club service ou un rendez-vous de chasseurs. Ce n’est pas non plus une société secrète occulte et ténébreuse dont le projet est de dominer les monde et d’asservir l’homme.

Pour moi et pour de nombreux Frères qui se réunissent régulièrement c’est du bonheur c’est comme une faveur du destin d’avoir pu être Franc-Maçon, une bonne chance.

Que venons-nous faire en Maçonnerie fuir le vice et pratiquer la vertu et il paraît que la vertu fait le bonheur.

 

Pour Aristote : « S ‘il est vrai que le bonheur est l’activité conforme à la vertu la plus parfaite c’est à dire celle de la partie la plus haute de l’homme(…) c’est l’activité de cette partie de nous mêmes (divine) activité conforme à sa vertu propre qui constitue le bonheur parfait »

 

Comme l’amour est l’alfa et l’oméga de la vertu le Franc-Maçon en quête d’amour Fraternel est sur la route du bonheur.

André Comte Sponville dit : « La sagesse ne serait rien sans le bonheur ni le bonheur sans l’amitié. C’est aussi ce que Spinoza bien plus tard avec d’autres mots confirmera il n’est bonheur que de joie il n’est de joie que d’aimer. »

 

Alors que la définitivement la joie soit dans les cœurs.

Plus moraliste Antoine de Saint Exupéry dans Citadelle à propos du bonheur : « Si tu veux comprendre le mot bonheur, il faut l’entendre comme récompense et non comme un but. »

Sans doute pour le Franc-Maçon la récompense de son travail , comme un ternaire de l’initié, paix,  amour et joie.

Si la paix intérieure est la sagesse, la paix la plus profonde est l’amour, le bonheur est philia et agapae.

 

Si le bonheur revêt une forme de démesure impossible a atteindre la joie elle est peut être plus humaine, mais non sans grandeur Spinoza en disait : La joie est le passage de l’homme d’une moindre à une plus haute perfection. »

 

C’est presque déjà du bonheur.

JF

Commenter cet article
C
Cher JF<br /> Que la Maçonnerie soit, dans l'esprit qui a présidé à sa naissance, ce que tu en dits, ma foi nous n'étions pas là pour le voir mais c'est bien avec cet esprit que moi j'y suis rentré.<br /> Cependant dans la réalité, dans la vie de tous les jours, tout cela se vérifie t'il, j'ai quelques doutes!<br /> Quand on sait les querelles, essentiellement de personnes, qui viennent détruire cette belle ordonnance à laquelle les Maçons "purs et durs" ont voulu adhérer, on apprend à tout relativiser et à ne guère se faire d'illusions!<br /> Cela n'empêche nullement qu'on puisse garder la foi en la Maçonnerie...tout en perdant celle qu'on pouvait avoir envers ceux qui s'en réclamaient.
Répondre
S
Comme je suis d'accord avec toi ! Je suis maçonne depuis plus de 47 ans, élevée par un père maçon j'ai toujours la foi en la maçonnerie mais j'ai perdu la foi en l'Homme. Actuellement même nos dirigeants ne prennent aucune sanction contre des SS ou FF qui agissent contrairement aux valeurs maçonniques. Que faut il en penser ? Faut il encore ce battre et y laisser sa santé ?