Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Charles Baudelaire : "L'Albatros"

Charles Baudelaire : "L'Albatros"

LE FRANC –MACON COMME UN ALBATROS.

 

Le Vol de L’Albatros, figure dans la 2ème partie des fleurs du mal de BAUDELAIRE. C’est une évocation de l’homme déchiré entre son aspiration à une vie plus spirituelle, son désir d ‘élévation et son attirance pour la chute.

 

Quel rapport entre l’Albatros et le Franc-Maçon aspirant à la conquête de la Lumière céleste, à l’élévation de sa conscience à son chemin vers la cime du triangle, vers la plus haute montagne, celle de la spiritualité. Et l’inexorable réalité de sa condition humaine imparfaite, mais qu’il sait perfectible.

 

Cette poésie du déchirement, « du Spleen » thème universel et intemporel de l’ascension et de la chute, rappelle la chute d’Icare. Plotin disait également que le « plus dur chemin est celui du retour », la descente, après avoir contemplé le trône divin, comment redescendre dans le monde de la matière.

 

Le Franc-maçon à la recherche de la fontaine de jouvence, avide de boire le nectar des Dieux, de réaliser sa verticalité, de monter comme l’Albatros, de devenir « Un Prince des Nuées », se doit de ne pas oublier le risque d’une ascension isolement, d’une ascension de son Ego, de l’exil loin de ses Frères.

Toujours avoir conscience que « Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas. » Il y a tant à faire pour s’accomplir dans ce monde.

 

Etre capable d’affronter les tempêtes et les chutes pour devenir l’homme véritable décrit par le Frères Rudyard Kipling ( tu seras un homme mon fils…)

 

La tentation de Baudelaire de s’isoler du monde des hommes, pour grandir, n’est pas la voie initiatique du Franc-Maçon, qui est et participe à l’humain. Il reconnaît ses faiblesses, l’injustice et le mal, pour en faire son combat. Il accepte ses chutes, sa progression se fait en spirales successives, sa capacité a accepter les railleries, fait partie de sa progression initiatique.

Les épreuves, les passages, les degrés, renforcent son amour Fraternel et son humilité.

 

JF.

 

 

 

L'albatros

 

Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage

Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,

Qui suivent, indolents compagnons de voyage,

Le navire glissant sur les gouffres amers.

 

A peine les ont-ils déposés sur les planches,

Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,

Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches

Comme des avirons traîner à côté d'eux.

 

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !

Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !

L'un agace son bec avec un brûle-gueule,

L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

 

Le Poète est semblable au prince des nuées

Qui hante la tempête et se rit de l'archer ;

Exilé sur le sol au milieu des huées,

Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.

 

Charles Baudelaire Les Fleurs du mal

COMME UN ALBATROS

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog