Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
A LA RECHERCHE DU GRAND ARCHITECTE DE L'UNIVERS

A LA RECHERCHE DU GRAND ARCHITECTE DE L’UNIVERS

 

A la question qui est le grand architecte de l’univers ? Les francs-maçons répondent un principe supérieur, certains affirment il est Dieu, d’autres ont décidé de ne pas répondre, ne pas s’y référer, d’autres encore avouent leur incapacité à le définir, à y croire ou pas, ils doutent.

 

Le compas étant ouvert largement, il n’ y a pas limites, de frontières, de dogmes qui entravent la recherche spirituelle des francs-maçons. Dès lors nous sommes dans le monde des possibles, les limites sont brisées et ouvrent la voie de l’infini, de l’absolu, du tout.

 

Le grand architecte peut apparaître comme une abstraction, un concept indéfinissable, si grand qu’il est tout, comme une étendue sans horizon, un univers, une liberté totale, un absolu, une puissance sans contrainte. Néanmoins très concret dans son rapport à la construction ordonnée architecturale, indispensable moteur et carburant sur la route de notre élévation spirituelle.

 

Pour les croyants, les religieux il est globalité et détail, mais ils en ont en plus une représentation, qui les relie entre eux.

 

De l’infini, de l’absolu nous avons tous une représentation personnelle influencée et construite par notre milieu, notre éducation, notre culture. Mais dès que nous avons atteint l’âge de raison, que nous avons commencé à réfléchir, fait un pas de côté, un pas à côté des dogmes qui nous ont été imposés par le religieux dans sa forme la plus rigoriste. Nous, nous construisons une image personnelle de notre grand architecte, les images imposées ne nous suffisent plus, il nous faut un autre degré.

 

La religion relie les hommes entre eux et à Dieu ou aux Dieux. La franc-maçonnerie agit comme une éponge en absorbant toutes les traditions, dans l’espace et le temps, elle propose une voie englobant la spiritualité, un cran au-dessus où avant aurait dit René Guénon, non sans quelque prétention, en tout cas, elle est une porte ouverte, un pont à franchir, mais surtout une échelle à gravir, adossée à la montagne, pour respirer l’air pur des cimes. Elle se défait de toutes les contraintes, créé un espace vide pour accueillir le meilleur de nous-même, exigeant un maximum de travail sur soi, pour se reconstruire, ce travail est difficile et ne peut se faire que par une prise de conscience de l’existence d’un principe supérieur, à qui chacun attribuera le nom qu’il veut. A nous de monter sur les ailes du phénix et du pélican, le phénix qui nous régénère et le pélican qui nous ouvre le cœur pour aller vers l’autre. Cet autre le plus proche de nous, indispensable pour faire grandir notre spiritualité en même temps que notre fraternité.

 

JF.

A LA RECHERCHE DU GRAND ARCHITECTE DE L'UNIVERS

 

Citations : de Maurice Zundel (dans le livre magazine Ultreïa)

 

« Il y a en moi plus grand que moi. »

 

« Pressentir l’infini en l’homme est la condition et le point de départ de l’aventure spirituelle. »

Maurice Zundel, né le 21 janvier 1897 à Neuchâtel et mort le 10 août 1975 à Ouchy (Lausanne) Paroisse du Sacré-Coeur, est un prêtre et théologien catholique suisse. On a dit de lui qu'il se situe « au croisement des théologies protestante et catholique, de la philosophie existentielle et du personnalisme. »

Source: WIKIPEDIA

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog