Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
JE SUIS CE QUE JE SUIS

JE SUIS CE QUE JE SUIS !

 

Ces quelques lignes sont pour mon frère Philippe, mon frère fondateur de la loge GWEN HA DU à l’orient de Rennes, il marchait comme nous tous sur la ligne qui sépare le blanc du noir, avec la fierté, la persévérance de l’hermine, il est monté sur les ailes du pélican de l’amour, Philippe qui nous as quitté momentanément.

 

Je suis ce que je suis, une fois cette affirmation formulée, il nous faut entreprendre un long voyage vers nous-même plein d’embûches, mais aussi de belles surprises. Le profane ayant franchi la porte du temple, ouvert ses yeux, quand le bandeau qui l’aveuglait est tombé, a marché vers la lumière de l’Orient par les trois premiers pas hésitants, soutenu par son frère et la rectitude de l’équerre. Il a humblement mis le genou à terre, frappé sur la pierre dure, brute, pour y chercher l’ouverture de son cœur, l’éclat de lumière brille soudain au plus profond de lui-même, de sa pierre. Peu à peu il disperse les aspérités de ses habitudes, ses conditionnements qu’il prenait pour des vérités, ces influences qui constituaient son apparence.

 

Après avoir été ni nu, ni vêtu, il se présentera entièrement dépouillé  de ses préjugés, vidé de toutes ses certitudes, prêt a recevoir enfin la vraie lumière, la lumière première qui éclaira tout homme, cette lumière qu’il a demandé de sa propre volonté. Son ego n’est plus alors que le mauvais souvenir d’un règne tumultueux révolu, où son être était déchiré par la multiplicité. Il marche maintenant  en portant en lui la flamme de l’amour divin. Il est un, il voit dans les yeux de ses frères, il ressent dans leurs mains enchainées l’égrégore qui naît, c’est dans ce moment extatique où l’âme, peut, être aperçue vivante dans un bain de lumière divine, l’initié et le principe ne font qu’un, ce qui était épars a été réuni.

 

Ce degré initiatique rare n’est souvent réalisé qu’à la porte de l’Orient éternel.

JF.  

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog