Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Saint-Jean d'été

Hymne à la Saint-Jean d’été

 

 

Voici venu le temps de la saint Jean d’été.

Voici que nos regards tout d’un coup s’illuminent,

Comme pour couronner ces neuf mois de piété,

Comme pour rayonner ce que nos cœurs ruminent 

En nos temples obscurs ; c’est comme chaque fois,

Un grand rassemblement dans l’amour et la joie,

C’est une communion pour sceller nos promesses.

 

Mes FF.°., Voici le temps venu où l’astre à son zénith,

Inonde notre loge et submerge nos cœurs,

Notre présence ici à l’espoir nous invite.

La nature, généreuse, agit comme un marqueur,

Afin que chaque année, à l’orée du réveil,

Nous soyons les témoins de toutes ses merveilles.

 

Il est infiniment savoureux ce bonheur,

Cette clôture champêtre, ce grand rassemblement,

Une dernière fois, avant que de quitter

Nos tabliers usés, avant que de chanter,

Ce n’est qu’un au revoir ; Que bénis soient les jours

Du recommencement, au seuil du septième mois

De la nouvelle année ; La nature sans détour

Nous invite à la joie, et notre hymne chaque fois

Raisonne d’allégresse ; Entonnons bruyamment,

Ce refrain fraternel qui invite au repos,

Quittons, en cet instant, tabliers et chapeaux,

Afin que la lumière s’insinue en nos rangs,

Et fasse que s’illumine nos vies et nos destins.

 

Formons ici le vœu, et caressons l’espoir, 

De cimenter nos fois, en réchauffant la vie,

De baliser nos quêtes pour faire naître à l’envie, 

Des vocations nouvelles sur lesquelles s’asseoir,

Entreprenons ensemble un gigantesque ouvrage,

Un chef d’œuvre durable, témoin de l’idéal,

Témoin de l’humanisme et du sens du partage,

Qui éclaire notre route, et qui n’a pas de prix.

 

Les anciens bâtisseurs avaient des cathédrales

Pour immortaliser leur Foi et leur génie,

Et comme Notre Dame en d’autres temps bénis

Ils surent réinventer le mystère du Graal.

 

Leurs chefs-d’œuvre témoignaient de leur quête d’amour

Pour un grand architecte qu’ils imitaient toujours.

 

Or que nous reste il au-delà de nos rites, 

De ces chantiers d’antan que la splendeur habite ?

 

Notre présence ici témoigne de l’amour

Que nous voulons sceller pour mieux célébrer

La nature et ses fastes ; et nos cœurs encombrés,

Percevront à nouveau la beauté alentour. 

 

Nous construirons des Temples, façonnerons nos âmes.

A l’instar des anciens nous défierons le temps

Oserons le mystère du soleil éclatant.

Irradiant nos cœurs, faisant couler nos larmes.

 

Gravons jour après jour au fonds de nos mémoires

Ces chaleureuses agapes, ces étonnants festins,

Et que l’année prochaine, notre chaîne s’enrichisse

De solides maillons penchés sur nos grimoires,

Déchiffrant patiemment les symboles qui tissent,

Notre quête de lumière, un fol rêve humaniste.

 

Philippe Jouvert.

 

Avec l’aimable autorisation de l’auteur.

Saint-Jean d'été

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog