Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par Jean-François Guerry
LA PREUVE PAR SEPT

LA PREUVE PAR SEPT.

 

Une démarche architecturale, une construction pas seulement de bâtiments en pierre. La Preuve par sept c’est aussi un premier forum qui s’est tenu à Chambéry en 2019. À l’initiative de Rose et Gilles Gandy (un nom prédestiné !). Le thème de ce forum était : « La médecine de l’âme existe -t-elle ? », il réunissait des médecins, des psychologues, des musiciens, des professeurs de Yoga… Autant de praticiens qui s’adressent au corps, mais aussi à l’âme, à la dimension spirituelle de chaque homme.

 

Soigner l’ego surdimensionné, reprendre ses esprits, son esprit, retrouver en soi ce qui est enfoui, ses trésors, ce qu’il y a de meilleur. Retrouver son âme, se forger une belle âme. Tubalcaïn le maître de forge et tous les Francs-Maçons auraient pu participer à ce forum insolite. Construire, reconstruire symboliquement son âme, c’est du domaine de l’initiation maçonnique.

À propos de symbole, je me souviens de mon premier regard étonné, quand le bandeau tomba. Un frère secourable me dit rapidement : « ici tout n’est que symbole ».

Par la suite j’ai commencé à comprendre, que les symboles n’étaient pas que des objets inertes, ils avaient une âme, ils étaient vivants, universels, éternels, ils étaient les images d’idées profondes et ils cachaient des mystères qu’il me faudrait découvrir. Je les voyais maintenant dans le temple et dans la nature entière, ils me devinrent familiers. Charles Baudelaire l’a écrit dans ses Correspondances :

 

« La nature est un temple où de vivants piliers. Laissent parfois sortir de confuses paroles ; l’homme y passe à travers une forêt de symboles. Qui l’observent avec des regards familiers. »

 

Je reviens à la preuve par sept. Pour peu que l’on croie en quelque chose de plus grand que soi, ou en une augmentation de son soi, un grand architecte, un principe, un horloger ou un géomètre Voltairien, quelque chose d’inexprimable, d’innommable. La Genèse nous revient à l’esprit, le septième jour, le jour où l’histoire s’achève, la preuve par sept que l’homme est né, la veille le sixième jour. Le septième jour il réapparaît plus radieux que jamais.

 

Pour le Franc-Maçon c’est la deuxième fois qu’il re naît, se ré génère. Après l’épreuve de la terre, la mort symbolique et la re montée vers la lumière de l’orient, il meurt une nouvelle fois sous les coups de l’ego, il est enfoui sous le tertre, il sera sauvé par l’acacia.

 

 

Cette palingénésie va accompagner le Franc-Maçon tout au long de sa vie initiatique, elle n’a en soi aucun intérêt si elle n’est pas suivie d’un plus, de sept ans et plus. Ce processus n’a pas de sens, ne fait pas sens, direction pour sa vie. Quel intérêt de re naître toujours le même. Il faut se régénérer, faire une métamorphose, se délester des pelures inutiles, devenir soi-même. Devenir autre en étant soi-même. C’est le message du frère Johann Wolfang Goethe avec son poème Selige-Sehnsucht – Meurs et Deviens- La nostalgie bienheureuse mise en musique par Zelter.    

 

 

NOSTALGIE BIENHEUREUSE

N'en parlez jamais qu'à un sage
Car la foule est bien prompte à l'outrage,
Je vais honorer l'être vivant
Qui veut mourir dans le feu ardent.

Dans la fraîcheur des belles nuits
Où tu reçus et donnas la vie,
Te saisit un étrange sentiment
Quand l'Étoile luit au firmament.

Tu veux enfin te libérer
De la noirceur de l'obscurité
Et un désir t'entraîne alors
Vers un hyménée beaucoup plus fort.

Ne ménageant ni peine ni temps,
Fasciné, tu t'élances en volant,
Et recherchant le feu du ciel,
Papillon tu te brûles les ailes.

Et tant que tu ne comprendras rien
Au sens des mots : Meurs et Deviens
Tu seras un obscur passager
Sur cette terre enténébrée.

Preuve par sept, que la mort est aussi une régénération, un devenir, un avenir pas forcément ailleurs dans un autre monde, mais ici et maintenant. Si nous avons l’âge de raison, c’est-à-dire sept ans et plus !

 

Bon dimanche et protégez-vous bien !

 

Jean-François Guerry.

LA PREUVE PAR SEPT

La médecine de l’âme existe-t-elle ? La preuve par 7

 

Organisé avec maestria par l’Association pour le Développement de la Médecine Symbolique (ADMS), l’événement a permis d’écouter les paroles de personnalités de renom notamment le docteur Daniel Dufour (« A l’envers de l’égo, l’Ame »), Mgr Philippe Ballot, archevêque de Chambéry (conférence : « C’est l’amour qui guérit »), le docteur Anne Simon (« Voyage au pays des neurones »). 

 

Choix des organisateurs, l’entrée était libre : le financement étant assuré par un appel aux dons. Chacun a fait son obole « en son âme et conscience ». 

 

Un coup de tampon sur le poignet, et les participants, une fois estampillés pour le week-end, ont pu « faire leur marché » au Forum de l’âme. 

 

Entre deux conférences, les visiteurs ont échangé avec les intervenants. Ils ont pu tester des ateliers fun, originaux comme le yoga du rire, la danse planétaire, la relaxation avec violon et bol tibétain, le bal folk et bien d’autres disciplines sous l’œil des caméras de France 3

 

Un grand succès avec plus de 3 000 visiteurs venus chercher un « supplément d’âme », voire une guérison pour les plus ambitieux ! En 2020, rendez-vous pris pour la 2ème édition du 6 au 8 mars sur le thème « Naître pour renaître ». Des débats en perspective sur le karma à l’heure où le livre d’Yves Cusset « Réussir sa vie du premier coup » vient de sortir.

Commenter cet article

Claudius 08/11/2020 15:40

De notre âme qui caractérise notre personnalité, transmise par le mariage de deux entités, issues elles aussi de celles qui nous ont précédées depuis des millénaires, cette âme va actualiser et produire un module qui se voudrait être animé par un idéal de sagesse, de compréhension , de recherche, de créativité, de sentiments,d'amour , ce que nous appelons l'esprit.
Que ce soit dans les ténèbres ou à la lumière du soleil, nous vivons dans un environnement de symboles que nous devons analyser pour comprendre les raisons de notre existence.Le monde s'est construit par la diversité des esprits!!! Comment vivent-ils??? Le uns pour acquérir une certaine culture, d'autres exclusivement matérialistes, d'autres dans une béatitude spirituelle, d'autres y développent la cruauté des bas instincts !!!!!
Oui, mes Frères, que les maçons et les obédiences se révèlent pour défier et colmater toutes les fissures de notre chancelante civilisation !!!!
C'est en forgeant que l'on devient le forgeron du ciseau et du maillet afin qu'il serve à tailler la pierre brute que sont les hommes, afin qu'ils prennent conscience de vivre en sagesse et amour, au lieu de s'entre déchirer!!!
Ne soyos pas las de nous répéter, nous sommes les missi-dominici de la raison qui se voudrait universelle !!!
Claudius

08/11/2020 16:13

Bonsoir Claudius
Que répondre sinon cette maxime qui fait partie de l'instruction maçonnique: il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ?

La célèbre maxime du Taciturne permet d’approcher et de mieux comprendre les notions d’espoir, d’espérance, de persévérance et de Devoir.

Elle tend à montrer qu’il n’est pas nécessaire de croire en sa réussite pour accomplir son Devoir.

Taciturne signifie : qui reste silencieux, renfermé ; qui se tait. Le Taciturne est de nature pessimiste, il doute. Il est sceptique et se garde de tout triomphalisme. Mais cela ne veut pas dire qu’il renonce à agir.
Jean-François

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog