Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Montre Triangulaire en argent ornée de symboles et préceptes maçonniques sur le cadran, et richement ornée d'un motif de temple sous oeil divin au verso Suisse 1925
Montre Triangulaire en argent ornée de symboles et préceptes maçonniques sur le cadran, et richement ornée d'un motif de temple sous oeil divin au verso Suisse 1925

Montre Triangulaire en argent ornée de symboles et préceptes maçonniques sur le cadran, et richement ornée d'un motif de temple sous oeil divin au verso Suisse 1925

LA PLANCHE DE THEODORE NEVILLE

Horodateur

Cauchemar de l’automobiliste qui, pour un temps, souhaite à nouveau devenir piéton mais aussi fidèle et silencieux collègue des agents préposés au stationnement, l’horodateur s’impose (si j’ose dire…) comme le plus sûr gendarme des trottoirs et des caniveaux urbains. Malgré son nom qui ne nous parle que du temps (date et heure), l’horodateur est tout autant lié à l’espace par l’emplacement que le paiement du ticket permet d’occuper… un certain temps. La machine infernale nous oblige donc à mettre le temps et l’espace en concordance, ce qui n’est pas si courant si on veut bien s’y attarder ( !) un peu. La voiture peut bien être garée au bon endroit mais avec un ticket de la veille et la faute est sanctionnée. Elle peut également présenter un ticket dûment horodaté mais être stationnée en dehors des bandes blanches adéquates et c’est à nouveau la punition tarifée. Car ni l’horodateur, ni les agents dûment assermentés, ne plaisantent avec les possibles disjonctions intempestives de l’espace et du temps. Et c’est bien le moins lorsqu’on a la charge écrasante de faire respecter l’ordre, quand bien même ne fut-il qu’un pâle bégaiement du cosmos.

De même, chacun de nous aura sans doute remarqué qu’il est très courant d’être soit en retard soit en avance à un rendez-vous et que rarement, très rarement, nous sommes exactement à l’heure au lieu dit. J’entends ici l’exactitude comme définie (au moins…) par une horloge atomique dont la précision en poussières de secondes n’a d’égale que la fugacité du temps. Coincé dans les bouchons du périphérique, je suis bien à la bonne heure mais sans doute pas au bon endroit ; plus tard, bien plus tard, je suis enfin au bon endroit, mais pas (mais alors pas du tout…) à la bonne heure. Nouvel effet d’une malheureuse disjonction spatio-temporelle.

Or toutes et tous (ou presque) lectrices et lecteurs de ce blog nous connaissons un endroit rare où toute disjonction de l’espace et du temps est impossible. Un lieu où même les retardataires, une fois les colonnes franchies, sont instantanément à la bonne heure et au bon endroit. Un lieu symbolique et métaphorique, centre de l’Univers et où le temps n’a de prise que sur notre âge. Un endroit si rare que, dépouillés de nos métaux nous ne pourrions même pas nourrir un horodateur, fut-il cosmique…

Théodore Neville.

HUMOUR DE PIERRE

« Le démon de midi arrive souvent à 14 heures ! »

« La mort n'est, en définitive, que le résultat d'un défaut d'éducation puisqu'elle est la conséquence d'un manque de savoir vivre. »

Pierre Dac ; Les pensées - Ed. du Cherche Midi (1972)

Tirelire petit vaisseau en forme de tronc, à la partie supérieure duquel est pratiquée une fente par où l'on fait entrer des pièces de monnaie, sans pouvoir les retirer autrement qu'en brisant la tirelire. (Le Littré)

Tirelire petit vaisseau en forme de tronc, à la partie supérieure duquel est pratiquée une fente par où l'on fait entrer des pièces de monnaie, sans pouvoir les retirer autrement qu'en brisant la tirelire. (Le Littré)

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog