Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
A Branféré Morbihan
A Branféré Morbihan

A Branféré Morbihan

Quand j'étais petit....

 

Quand j’étais petit à l’occident en Bretagne « à Brest même » ou presque à Plougastel-Daoulas, ma grand mère (mamgoz en Breton), quand elle invitait ses amies au Café bla bla comme disait grand père, avec la motte fleurie du bon beurre d’or salé à point, qui s’étalait en couche épaisse sur les crêpes fraiches, ces disques solaires du Druide. Elle clamait : « Si vous descendés, montés dont, vous verrés l’ petit comme il est grand. »

 

C’était l’époque insouciante ou avec mon cousin Alain Kervella dont les parents Soizic et Fanch « faisait des fraises » dans leur ferme à Tréastel, près du rocher de l’impératrice, sur lequel on grimpait pour voir le Pont Albert Louppe et la rade de Brest.

 

On attrapait des Bouvreuils à la glue sur des petites branches, Allain sifflait pour les attirer dans le piège, on fumait des P4 (cigarettes Parisienne en paquet de 4) en douce en riant, les mains dans les poches, fiers.

 

C’est dans l’atelier de la ferme qu’avec Alain, nous avons confectionné nos échasses en bois, montés dessus nous faisions les malins. Nous voulions êtres plus grands que nature, nous prétendions à ce que nous n’étions pas encore. Nous dansions ridicules  sur nos échasses, comme des grues maladroites.

 

Plus tard, bien plus tard avec mes pas d’apprenti je ressemble à nouveau à cette grue, mais elle me paraît moins ridicule, je l’imagine élégante sur ses échasses se dressant pour prendre son envol, moi j’essaye de prendre mon essor, faire un autre vol, vers de lointains pays pleins de mystères.

 

Est-ce le soir, le couchant, ou le matin quand la grande Lumière commence à paraître là bas à l’est, je ne sais pas ? 

 

J’imagine la grue agile, beau volatil dans l’air pur, regardant le soleil, en poursuivant son cycle migratoire. La grue qui se régénère sans cesse, disent nos frères d’Orient.

 

Finalement c’est peut être en grimpant sur des échasses que l’on peut essayer de devenir grand, pour mieux voir la Lumière.

 

JFG.

Les patronymes sont bien sûrs imaginaires, mais l'histoire est vraie.

A l'est de Groix

A l'est de Groix

SYMBOLE : ECHASSE

PARUTION : BROCELIANDE au-delà des apparences 

Un nouveau libre du Druide Jean-Claude Cappelli, celui du pays de l'Ours, Qui perpétue une antique tradition dans la lignée de John Toland. Sans nul doute un plaisir de lire, ce Druide authentique, dont la gentilesse et la simplicité, n'ont d'égal que le sérieux de sa démarche.

JFG

Note de l'éditeur : Brocéliande cette forêt mythique de la quête du Graal, sillonnée en tous senspar les chevaliers du Roi Arthur, comment et pourquoi s'est elle implantée en Forêt de Paimpont ?

Quels archétypes celtiques est elle venue recouvrir ? C'est le cheminement que l'auteur vous invite à suivre bien au-delà des apparences et des idées reçues.

Disponible sur lulu.com

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog