Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
Jérusalem, Chars Israëliens à côté de la bande Gaza le 05 mai 2016.
Jérusalem, Chars Israëliens à côté de la bande Gaza le 05 mai 2016.
Jérusalem, Chars Israëliens à côté de la bande Gaza le 05 mai 2016.
Jérusalem, Chars Israëliens à côté de la bande Gaza le 05 mai 2016.

Jérusalem, Chars Israëliens à côté de la bande Gaza le 05 mai 2016.

TERRITOIRE, CIEL, MEMOIRE….

 

La Franc-Maçonnerie est le centre de l’union des hommes qui sans elle ne se seraient jamais connus.

 

Elle est donc une voie de conciliation de l’individuel et de l’universel, elle met en avant les semblables, tu n’es pas moi mais tu me ressembles, j’ai mes différences, mais j’ai aussi des points communs avec toi.

 

Dans cette période ou notre planète connaît une recrudescence des conflits, ou la Chine conteste des territoires au Japon, ou la Russie annexe la Crimée etc… Le proche et le moyen orient sont comme des marmites en ébullition ou quelques pompiers essayent de mettre des couvercles ou l’on ne sait que faire des populations qui fuient l’horreur de la guerre ou l’épuration ethnique, l’on pare au plus pressé constamment consacrant ainsi notre incapacité à avoir une vision à long terme.

 

Pourquoi notre Fraternité à défaut d’être véritablement un centre d’union comme l’ont souhaités nos fondateurs, qui dans leur sagesse avaient écarté dans de nos travaux la Politique et la Religion, ne peut t’elle pas inspirer nos sages, nos penseurs, nos philosophes, qui eux-mêmes ont le devoir d’inspirer nos dirigeants ?

 

Récemment j’ai participé à une conférence sur le thème Palestine Israël par le professeur Daniel Cleac’h Agrégé d’histoire, qui s’est particulièrement intéressé au conflit entre ces deux nations. Il fait le constat d’un conflit complexe du en grande partie à la fondation de l’état d’Israël. Ce conflit concentre trois causes essentielles : « Le Territoire, le Ciel, la mémoire ».

 

Le Territoire d’Israël a été créé de toutes pièces, pour accueillir le peuple juif persécuté en Europe, comme pour expurger une faute, une dette vis à vis de lui, et l’on n’a pas tenu compte du peuple palestinien occupant alors ce territoire. Depuis les deux peuples s’affrontent l’un pour préserver ce qu’il considère comme sa terre et l’autre comme un du au regard de ses souffrances. Chaque mètre carré, chaque village, chaque voie de communication, chaque puits est l’objet de combats, les riches chassent les pauvres sur une surface égale à trois ou quatre départements français. Le niveau de vie des Israéliens dans leur silicon valley de Tel Aviv dépasse les 30 000 $ en moyenne, alors que dans la bande de gaza cette prison à ciel ouvert c’est la misère. Cette situation est intenable.

 

Le Ciel avec Jérusalem lieu emblématique où se retrouvent les trois religions monothéistes, est un chaudron incandescent sur un kilomètre carré où s’affrontent juifs et musulmans chaque pas de l’un est provocation profanation pour l’autre.

 

La Mémoire chaque peuple revendique l’antériorité d’une occupation, les livres, les fouilles archéologiques sont exploitées pour revendiquer chaque parcelle de terrain comme propriété du peuple juif ou palestinien, cela nous semble dérisoire à nous qui considérons ces lieux saints pour certains comme un patrimoine de l’humanité, un bien commun.

 

La Quête d’une Solution face à face deux états morcelés par leur peuplement, l’implantation des colonies juives au milieu de terres peuplées par des Palestiniens, les factions qui se disputent le pouvoir Palestinien, la volonté d’Israël de crée un état juif ce qui reviens à dire que les non juifs seraient des sous citoyens et comment distinguer les vrais juifs des récents convertis venus d’Europe ? Et les arabes qui font partis d’Israël et représentent 20% de la population quel serait leur statut ?

En Palestine les factions qui veulent faire régner la charia, que politique et religion soient confondues. La montée de l’influence de Daesch dans la bande de Gaza qui se nourrit de la rancœur de ces jeunes populations, qui sont sans espoir et non rien à perdre, comme nos jeunes dans certaines banlieues de France.

Ce conflit contamine l’Europe et plus particulièrement la France ou la diaspora juive est la deuxième du monde après les Etats-Unis, de plus en plus de juifs décident de rejoindre Israël de faire leur « Alya » littéralement en Hébreu leur ascension spirituelle, par crainte de l’envahissement des musulmans qui revendiquent, tentent d’imposer leurs coutumes et leur religion dans notre vie sociale et politique, sans parler du fondamentalisme, qu’à force de marginaliser on finira par en nier l’existence, il faut que ce soit les attentats qui nous fassent prendre conscience  de la poussée de ses métastases.

 Alors ! Alors ! Nos dirigeants feraient bien de s’inspirer des principes fondamentaux de la Franc-Maçonnerie et de refuser catégoriquement, fermement l’introduction de faits de principes religieux dans notre société et plus encore dans notre politique. Recréé un espace social ou chacun serait lié par contrat aux règles communes de la république et de reléguer définitivement la religion à l’intime et l’espace privé. A défaut ce n’est pas David qui remportera la victoire sur Goliath mais bien l’inverse, (à ce sujet la sourate Al baquarah dite de la vache dans le Coran) raconte la même histoire.) et nous connaîtrons une nouvelle Babel.

 

JFG

Commenter cet article

cincinnatus 06/05/2016 21:27

« La Franc-Maçonnerie est le centre de l’union des hommes qui sans elle ne se seraient jamais connus ».
Voici une phrase à laquelle chaque frère aimerait pouvoir souscrire, mais admettons- le, il est parfaitement possible de connaitre « l’autre » en dehors de la FM !
De belles rencontres peuvent se faire ailleurs, à l’école, à l’armée, au travail, dans divers clubs ….pas forcément échangistes (!), ou au sein de multiples associations, la FM n’a donc pas le monopole pour ce qui est de la « découverte » de nos semblables.
Si la FM peut se targuer à juste titre, d’œuvrer dans ce sens, du moins dans ses déclarations de principe, posons- nous la question de savoir si cette noble attitude se vérifie dans les faits, et si surtout elle permet d’établir des liens fraternels entre tous ceux qui sont admis à « participer à ses travaux » et à se voir « révéler ses secrets», comme elle le promet. .
Quand on a vécu :
* les rivalités qui se manifestent au sein même des ateliers,
* les inimitiés qui agitent les loges d’un même Orient,
* les jalousies qui s’expriment parfois crûment à propos des hauts grades ou qualifiés de tels,
* les conflits entre les rites,
* les guéguerres picrocholines qui opposent les obédiences les unes aux autres, cela en dépit de timides avancées vers un certain œcuménisme de circonstances ou de posture qui ne convainc que les naïfs
…..on en vient à se demander si « notre Fraternité est véritablement un centre d’union » comme elle le prétend !
Certes on va me dire encore une fois que les hommes restent les hommes, etc…et qu’il faut faire preuve de tolérance (encore elle) !
Ce n’est là qu’une pauvre excuse qui n’est en fait qu’un triste constat d’impuissance et à laquelle personnellement je n’adhère pas, ayant toujours estimé, sans doute à tort au vu de l’expérience, que les Maçons étaient différents des autres hommes !
Amère désillusion, et vous tous, qu’en pensez vous ?
Allez, une fois n’est pas coutume, quand bien même iriez- vous m’accuser de cracher dans la soupe, pour une fois rentrez dans l’arène et dîtes quelque chose !

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog