Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LAFAYETTE LUMIÈRE DE LA LIBERTÉ- XII- 1789-1790 La prise de la Bastille.
LAFAYETTE LUMIÈRE DE LA LIBERTÉ – XII – 1789-1790 Prise de la Bastille.

 

Le 11 juillet 1789, la révolte gronde, le Roi a nommer comme contrôleur des finances un homme très dur Joseph-François Foulon, il est pris à parti par des paysans et domestiques, malmené ce vieillard de 74 ans est conduit de force à Paris. Lafayette cherche à le faire emprisonner il dira alors :

 

 « Je veux, déclara t’il, que la loi soit respectée, la loi sans le secours de laquelle je n’aurais point contribué à la révolution du nouveau monde et sans laquelle je ne contribuerais pas à la révolution qui se prépare. »

 

Il ne fût pas écouté et Foulon fût pendu à « une lanterne », sa tête tranchée.

Le 14 juillet la Bastille est prise. Le 15 juillet Lafayette est nommé par le maire de Paris Général en chef de la garde Nationale et confirmé plus tard dans ce poste par le Roi. La clé de la bastille est remise à Lafayette il fera détruire la Bastille et la clé sera donnée à Georges Washington, devenu le 30 avril Président des Etats-Unis.

 

La monarchie constitutionnelle est installée. Plus tard le Roi tentera de reprendre en main ses pouvoirs, il avait interdit l’Assemblée aux députés, ceux-ci se réunissent dans la salle du jeu de paume, le Roi veut les déloger, c’est là que Mirabeau répondra à son émissaire le Marquis de Brézé :

 

« Allez dire à ceux qui vous ont envoyé que sommes ici par la volonté du peuple et nous n’en sortirons que par la force des baïonnettes. »

 

Le Roi capitule, mais le peuple a faim, c’est la fameuse émeute des femmes à Versailles. Lafayette sauve la famille royale en la conduisant sous escorte aux Tuileries à Paris.

 

Lafayette a alors 30 ans il est à l’apogée de sa gloire. Le 14 juillet 1790 au champ de Mars on fête l’anniversaire de la prise de la Bastille, Talleyrand célèbre une messe grandiose, il y a 400 000 personnes.

 

Les 1165 députés reprendront le serment de fidélité de Lafayette :

 

« Nous jurons d’êtres à jamais fidèles à la Nation, à la loi et au Roi ; de protéger, conformément aux lois, la sûreté des personnes et des propriétés, la circulation des grains et subsistances à l’intérieur du Royaume, la perception des contributions publiques sous quelques formes qu’elles existent, de demeurer unis à tous les Français par les liens indissolubles de la Fraternité. »

 

L’histoire de la république commence à s’écrire en ce jour de fête de la fédération.

JFG
 
A suivre…. En route vers la République.
 
Sources : Lafayette de Bernard Vincent et Lafayette de Gonzague Saint –Bris aux Éditions Folio Gallimard.
SUPERBE CHANSON !
Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog