Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
 Je m'en fous des SECTES !

Je vous propose un texte transmis par un lecteur du Blog,datant de plusieurs années mais qui conserve toute son actualité, et interroge sur notre manière d'aborder les sectes. Il n'est pas inutile de rappeler en ces moments ou les sectes religieuses veulent faire régner la peur, par l'horreur que la Franc-Maçonnerie est l'exacte contraire d'une secte, issue du siècle des Lumières. On entre en Franc-Maçonnerie de sa propre volonté en pleine Liberté et surtout l'on quitte la Franc-Maçonnerie très facilement.

JFG

 

 

Les sectes? Et puis après...

 

 


Quand je constate, dans le monde, que des femmes et des enfants sont égorgés froidement par des intégristes : que des millions de réfugiés se déplacent de pays en pays pour trouver où vivre : que des enfants sont exploités par un système économique mondial afin de répondre aux besoins des pays riches... Bref, quand je constate la situation où nous sommes – dont nous sortirons peut-être grandis!, comme on dit parfois. Si nous en sortons. Alors, moi, pour tout vous dire : les sectes, je m'en contrefous.

 

 


Tout le monde a le choix de se tirer une balle, ou de mettre fin à ses jours comme il l'entend. Cela dit, je ferai tout en mon pouvoir pour dissuader les gens de le faire, estimant quant à moi que ce n'est pas la chose à faire. Mais sans m'immiscer sur le terrain de la responsabilité personnelle. Car chacun est responsable de ses choix. Quand on a le choix, bien sûr. Sans la responsabilité personnelle et le sentiment de cette responsabilité, la conscience demeure stagnante. Pour moi, il ne peut donc être question de limiter la liberté par des lois anti-sectes, comme il y a déjà la loi anti-gang, ou d'autres règlements – qui n'auraient pour effet que d'exciter la paranoïa collective.

La liberté est difficile à vivre. Ce serait même, à ce qu'on dit, une source d'angoisse. La plupart des gens souhaitent être encadrés, se sentir en sécurité : protégés des événements, des circonstances, des conditions et des autres, parfois aussi d'eux-mêmes. Ce serait cette recherche de sécurité qui, bien souvent, fait l'attrait des sectes. De se retrouver ensemble, entre gens qui partagent une même vision, les mêmes valeurs, les mêmes croyances. Pourtant, en ce qui me concerne, dans la mesure où tel regroupement ne nuit pas à ceux qui n'en sont pas ou à la société en général, je ne crois pas qu'il faille intervenir. Tout le monde a le droit de se tromper. Même vous et moi... 

Et nous savons, vous et moi, à quoi nous en tenir là-dessus. Qui sommes-nous, en effet, pour parler d'individus conditionnés? Le système dans lequel nous vivons, vous et moi, est une vaste machine à conditionner : publicité, marketing, consommation... Bien que, dans la mesure où la majorité d'entre nous sommes conditionnés en fonction des mêmes convictions, nous nous retrouvons donc tous ensemble dans le même aquarium, sans même nous douter que nous sommes dans un aquarium. C'est le confort d'avoir été bien conditionnés. 

Richard Leakey (Roger Lewin), La 6ème extinction – évolution et catastrophes (éd. Flammarion). 

Leakey est paléo-anthropologue de renommée mondiale et Lewin, spécialiste de la biologie et de l'écologie de l'évolution. Un maître-livre qui n'est pas sans inquiéter.

 


Quant à la vision apocalyptique que véhiculent certaines sectes, elle n'est pas nouvelle. De tout temps, on a annoncé la fin du monde. Cette perspective est peut-être distrayante. Sans compter que si la fin du monde finissait par se produire, on se trouverait comme vengés de bien des frustrations! Mais il se trouve qu'à notre époque la vision apocalyptique n'est peut-être pas sans fondement. De nombreux scientifiques sont convaincus que nous assistons présentement sinon à la fin du monde, du moins à la fin d'un monde : il s'en trouve même pour soutenir que " La 6ème extinction est en marche ". Et dans une récente interview, à propos du défi de l'An 2000 Hubert Reeves déclarait : " Le principal défi à relever pour l'humanité c'est d'être encore là pour le troisième millénaire. "

Les membres de sectes sont, en fait, pour la plupart victimes d'eux-mêmes. La vanité est un des facteurs d'attraction des sectes. Les membres se perçoivent comme différents de la masse. Il y a aussi la hiérarchie, qui entretient la volonté de grimper les échelons. Mais les sectes ne sont pas le seul lieu où existe une hiérarchie. Non?

Bref, je me fous des sectes, de leurs pompes et de leurs œuvres comme de ma première paire de culotte!

La plupart des victimes des sectes sont en fait victimes d'elles-mêmes : bien qu'il s'en trouve aussi, c'est vrai, qui soient victimes des autres... Mais la vie n'est pas sans risque. Et les sectes ne sont pas non plus le seul lieu où on peut être victimes des autres, de la machination d'un système qui vend de l'espoir.

Avez-vous acheté votre 6-49, cette semaine?

Auteur Inconnu.

HUMOUR COSMIQUE
Commenter cet article