Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
SIMPLE FRANC-MACON, SIMPLE SUJET DU SAINT EMPIRE

SIMPLE FRANC-MACON, SIMPLE SUJET DU SAINT EMPIRE.

 

Depuis 30 ans en fait je ne fais que donner mes impressions d’initiation degré après degré.

J’ai changé peut-être il faut le demander à mes proches, j’ai sans doute pris conscience de ma place, je suis toujours citoyen Français, peut-être un peu plus citoyen du monde, infime parcelle de l’humanité, poussière dans l’univers.

J’ai beaucoup lu, je me suis instruit, cela ne veut pas dire que j’ai cru tout ce que l’on m’a mis sous les yeux, pourtant je suis resté naïf.

Je suis ce que je suis et la Franc-Maçonnerie n’a as cessé de me transformer, je ne suis donc plus de 30 ans après ce que j’étais.

J’espère ne pas être devenu pire qu’avant, c’est une possibilité quand le moralisme vous atteint.

 

L’initiation a fait bougé un peu, un tout petit peu les lignes de ma conscience. Le Rite continu d’être mon véritable initiateur, c’est lui qui a la capacité de faire sortir de moi, les onces de Vérité, à force de sueurs au travail, et de la Fraternité des Frères qui accompagnent ma démarche.

 

Après m’être vu dans le miroir, j’ai trouvé la force de me pardonner mes erreurs et mes faiblesses et pis j’ai pardonné à ceux que je croyais mes ennemis et qui n’étaient que mes Frères, j’ai vaincu la vengeance, connu le sacrifice pour pouvoir renaître à l’amour.

Ma réception dans l’ordre m’a donné une nouvelle famille, c’est cette famille qui m’ placé sur la voie initiatique, celle du retour à ma jeunesse. Je marche maintenant sur mes pieds, debout, vertical, je m’éloigne de mon animalité, conscient d’être un simple et modeste sujet d’un Saint Empire, par nature perfectible et inachevé, je m’inscris avec mes Frères dans sa réalisation.

 

Je suis encore comme un enfant qui ouvre les yeux et ne reçoit que de petites Lumières, je commence à distinguer, à entrevoir la Parole.

 

JF.

Commenter cet article

Claudius 02/04/2017 09:14

En résumé sur la teneur de nos propos , nous sommes dans un couloir enfermés dans nos certitudes, nos déceptions, nos regrets,qu'ils soient maçonniques ou profanes, comme le développe Jean d'Ormesson, nous sommes trop souvent des égarés dans ce monde aux perpétuelles contradictions, ll faut avoir la sagesse de les dominer, avoir la force de caractère pour les maitriser, sinon nous passerions notre temps à nous mépriser les uns les autres, alors que la vie est si courte.
Claudius

JF 02/04/2017 06:43

Mon Cher Cincinnatus
Je puis te confirmer que les timbales résonnent toujours dans les loges, pour réveiller le futur initié et lui permettre de prendre son envol, A lui ensuite non pas de s'entier tout seul ce serait une hérésie en Maçonnerie ou alors pourquoi se réunir en Loge, non à lui de saisir, de s'imprégner de son Rituel, son Maître en initiation et d'élever sa conscience progressivement avec l'aide de ses Frères. En restant fidèle à ses segments, à son devoir et combattre sans cesse la barbarie pour mettre en Lumière la justice qui distingue l'homme de l'animal, mais surtout qui lui permet de ne pas tomber dans la barbarie.
JF

Cincinnatus 01/04/2017 21:52

Heureux homme celui que la Maçonnerie n'a cessé de transformer...pourvu que ce soit dans le bon sens!
A l'issue de mon Initiation, je me trouvais un peu dans l'état où j'étais lors de ma première communion, ou bien quand j'ai passé ma "promesse" chez les scouts, ou encore quand un vieux "Poilu" de 14/18 m'a remis mes barrettes d'officier à la sortie des EOR.
J'étais sur un petit nuage, détaché des choses de la vie courante, dans une sorte d'état second auquel contribuaient largement les choeurs de la Cathédrale, le chant de la Troupe qui accueillait un nouvel Eclaireur, et bien sûr la Marseillaise qui allait de soit sur la place d'armes.
Il était de tradition dans dans mon obédience du Sahel, qu'éclatent l'Alléluia de Haendel pour un Chrétien et la voix d'Oum Kalsoum pour un Musulman, à l'instant où l'on ôtait le bandeau du candidat , on ne "mégotait" pas sur les décibels, et on se retrouvait quelque peu sonné , cela laissait une impression extrêmement forte , on changeait de planète et pour un peu on se serait senti pousser des ailes!
En est il toujours ainsi dans nos loges, je l'ignore, quant à savoir si les uns et les autres se sont améliorés durant leur séjour sous la "voûte étoilée", je ne sais pas trop!
Les "Enfants de la Veuve" ont ils fait bon usage des "outils" mis à leur disposition, voilà une grave interrogation?
Qui la lèvera?

Claudius 31/03/2017 14:38

Jean-François mon F:., je ne puis que partager la synthèse de ton évolution et de ton ressenti d'avoir été initié, d'avoir été reconnu pour tel au sein de cette communauté de FF:. aux finalités de vie ,aux cultures si différentes, qui ne peuvent être comprises que par la volonté d'une ouverture d'esprit, de tolérance,et d'amour de son prochain.. Hélas , nous devons admettre que le défaut principal de l'homme est l'inconstance dans ses attitudes,dans son comportement, dans l'utilisation de son esprit, ceci face à tous les obstacles qui jonchent le cours d'une vie.Je suis un passionné d'un écrivain: Jean d 'Ormesson, il vient de publier son dernier livre comme un postulat intitulé : GUIDE DES ÉGARES, je vous le recommande, il est divisé en 29 chapitres, synthétiques d'une vie humaine en 119 pages. En préambule il nous dit: >Nous ne savons ni pourquoi nous sommes nés ni ce que nous devenons après la mort;Nous sommes tous des égarés.C'est la question: Qu'est -ce que je fais là? Que s'efforce de répondre ce manuel de poche qui n'a d'autre ambition que de décrire avec audace, avec naïveté, avec gaieté ce monde peu vraisemblable où nous avons été jetés malgré nous et de fournir vaille que vaille quelques brèves indications sur les moyens d'en tirer à la fois un peu de plaisir et, s'il se peut, de hauteur.< Oui , nous sommes des égarés sur cette belle planète , que nous croyons connaitre et qui nous maltraite parfois et que par égoïsme et ambitions multiples sommes en train progressivement de la détruire sans se soucier du gouffre qui menace la masse humaine dont nous sommes aussi responsables de l'aveugle comportement.
Lisez ce livre, oui lisez-le !!!!
Ne gémissons pas , mais espérons;
Claudius

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog