Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
LA FRANC-MACONNERIE TRANSFORME L'HOMME  ?

LA FRANC-MACONNERIE TRANSFORME L’HOMME !

 

A la veille d’un choix politique pour l’avenir de notre société. Il convient de s’interroger sur l’avenir de l’homme et de nos enfants en particulier. Ma réflexion construite avec le prisme de l’initiation Maçonnique et ma croyance dans le Grand Architecte de l’Univers prétend néanmoins a tendre avec modestie vers l’universel.

 

La laïcité particularité de notre société Française, je dirais dans sa forme « raisonnable », prétend à nous faire vivre ensemble, elle se veut protectrice de la Liberté de croire, de ne pas croire ou d’être agnostique. Malheureusement cette laïcité exacerbée est de plus en plus instrumentalisée par les combattants des religions, régressant ainsi vers un combat dépassé, le plus souvent d’ailleurs méconnus de nos contemporains.

Cet extrémisme laïque agrège le spirituel au religieux, et étouffe l’expansion de la spiritualité le désir d’élévation de l’homme pour sortir de la barbarie.

Quand elle prend la forme d’une inquisition, elle rejette les différences et aboutit à une forme de déshumanisation, elle fait aussi le lit a un scepticisme radical, ferment du Nihilisme cette négation de toutes les croyances et de toutes les valeurs. Bien entendu comme je l’ai précisé il s’agit d’une laïcité extrême, une sorte intégrisme.

 

Le Transhumanisme doctrine de l’amélioration de l’homme est la forme moderne du Nihilisme. Sous couvert de faire profiter à l’homme de toutes les technologies pour son bien être. Cet homme amélioré, est un homme hybride, mi homme mi machine capable de dominer la souffrance, la mort il deviendra un homme Dieu.

 

Notre société, individualiste, rationaliste, matérialiste, accueille ce Transhumanisme comme un bienfait, une nouvelle Liberté pour l’homme ou du moins pour ceux qui en seront les adeptes et auront les moyens financiers d’accéder à ces techniques. Cette nouvelle forme de radicalité rejette toute contrainte de la société sur l’individu et refuse tout absolu, religieux, métaphysique, moral ou politique, qui réunissent les hommes dans la cité. L’homme est Dieu !

 

Cet homme machine, cet homme Dieu, nourrit aux algorithmes, ubérisé, sera t’il encore un homme, si les Lumières de son esprit disparaissent dans les puces électroniques implantées dans sa chair ou ses prothèses ?

Ce concept de l’homme mi machine, mi Dieu est un terreau favorable pour les extrémistes religieux, transformés en inquisiteurs, rejetant en bloc les progrès techniques pour sombrer dans l’obscurantisme, paradoxe ces terroristes de l’esprit sont financés par les pétrodollars des états les plus matérialistes.

 

La Franc-Maçonnerie propose une autre voie d’amélioration de l’homme, dans ses Loges on apprend a laisser ses métaux à la porte du temple. A être l’ami de l’homme, a reconnaître sa condition, sa perfectibilité, et pratiquer une saine et juste tolérance, pour pouvoir vivre ensemble. Avoir constamment à l’esprit « que ce qui est en haut est semblable à ce qui est en bas ». Le Franc-maçon ne cherche pas a être un homme Dieu, mais simplement un homme, il connaît la force, mais il sait qu’elle n’est rien sans la Beauté et la Sagesse de l’Amour Fraternel.

 

JF.

NO COMMENT
NO COMMENT

NO COMMENT

ACTUALITES

LA FRANC-MACONNERIE TRANSFORME L'HOMME  ?

 

VU SUR LE BLOG - GADLU INFO

 

Communiqué du Collectif Laïque, du 14 avril 2017 – À propos des régimes dérogatoires en Alsace et en Moselle

Le Collectif des associations laïques signataires dénonce les atteintes récentes au principe républicain de laïcité et l’usage frauduleux du terme par une partie de l’échiquier politique. La laïcité n’est pas une arme contre une religion particulière. Il s’agit d’un principe d’organisation de la société qui garantit la liberté de conscience, celle de croire et de ne pas croire, l’exercice de tous les cultes dans le respect de l’ordre public. Principe constitutionnel, elle s’exprime notamment par la loi de 1905 qui affirme notamment la séparation des Églises et de l’État, la neutralité des pouvoirs publics et le non financement des cultes par la République.


Le Collectif demande une réelle application de cette loi, mais aussi des lois assurant le caractère laïque de l’enseignement, et ceci sur tout le territoire national, en Alsace, en Moselle et en Outre-Mer.

L’exemple de l’évolution rapide et très positive du Grand-Duché de Luxembourg, dans ce domaine religieux, démontre qu’il est possible de procéder à cette mesure, que les populations comme les responsables religieux y sont prêts.

Le Collectif est, par ailleurs, très attentif aux velléités de contourner la législation et les règles constitutionnelles. Il dénonce notamment des projets d’extension de l’enseignement religieux (toujours obligatoire en Alsace et Moselle) à d’autres cultes que ceux aujourd’hui « reconnus ». De même, il dénonce la volonté du président de la nouvelle région Grand-Est d’étendre, hors de l’Alsace, ses structures institutionnalisées de « dialogue interreligieux » qui contreviennent au principe de séparation.

Le 14 avril 2017

Associations laïques signataires :
Grand Orient De France ; Grande Loge Mixte Universelle ; Observatoire de la Laïcité du Val d’Oise – Forces Laïques ; Laïcité-Liberté ; Confédération Nationale des Associations Familiales Laïques (C.N.A.F.A.L) ; Fédération Nationale des Délégués Départementaux de l’Éducation Nationale (D.D.E.N) ; Comités 1905 Auvergne-Rhônes Alpes ; Comité 1905 de l’Ain ; Libres MarianneS ; Union des familles laïques (UFAL) ; Ligue du droit international des femmes (L.D.I.F) ; Femmes Contre les Intégrismes – FCI ; Regards de Femmes ; Grande Loge Mixte de France ; Observatoire de la Laïcité de Provence


En savoir plus sur http://www.gadlu.info

Un sujet important ? Qui sans nul doute n'apaisera pas notre société, mais a chacun ses combats et tous doivent êtres respectés.

JF. 

LA FRANC-MACONNERIE TRANSFORME L'HOMME  ?
LA FRANC-MACONNERIE TRANSFORME L'HOMME  ?

 

VU SUR LE BLOG HIRAM BE

FRANÇOIS FILLON ET LES FRANCS-MAÇONS

Par Géplu dans Dans la presse

Le Lab politique d’Europe 1 fait état d’une déclaration de François Fillon ce mercredi 19 avril sur TF1 dans l’émission Demain Président. Interrogé par Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau pour savoir s’il prendrait dans son gouvernement des membres de « Sens commun », cette sensibilité très catho issue de la Manif pour tous, François Fillon répond aux journalistes : « Il faut rassembler les Français et pour rassembler les Français, il ne faut ne pas jeter le discrédit sur telle ou telle catégorie. Personne ne me pose la question de savoir s’il y aura des francs-maçons ou s’il y aura des personnalités de telle ou telle obédience philosophique dans mon gouvernement. »

Rassurez-vous. Des francs-maçons, il y en aura certainement – comme dans chaque gouvernement ou presque depuis toujours – au moins un ou deux. Mais le problème est effectivement plutôt de savoir combien il y aurait d’ultras cathos s’il est élu


En savoir plus sur http://www.hiram.be

 

 

Je vous recommande particulièrement la lecture des commentaires.

JF.

Commenter cet article

Angie 26/04/2017 18:22

Je ne vois pas trop le lien entre la franc-maçonnerie et le druidisme, même s'il s'agit à la base d'une espèce de revival vers 1700 et des poussières, comme vous l'expliquez. Si une tradition se trouve interrompue, elle est bien souvent perdue. Je ne comprends pas très bien comment John (je ne sais plus son nom de famille) - peut se revendiquer druide alors que la lignée aurait été brisée.
Pouvez-vous SVP éclairer ma lanterne ? Merci d'avance.
(je cherche à développer mes connaissances personnelles sur le sujet, cependant, je ne sais pas très bien m'orienter et ai peur de faire un mauvais choix au niveau des livres pour commencer, merci)

JF 27/04/2017 21:25

DES ORIGINES DRUIDIQUES DE LA FM POUR ANGIE ET VOUS

L’origine, l’histoire de la Franc-Maçonnerie est souvent un sujet de contre verse. L’histoire oblige la datation il faudra définir de quelle Franc-maçonnerie l’on parle opérative celle des constructeurs, spéculative celle de la noblesse, des savants, des intellectuels, des bourgeois, des cherchants, des hommes libres.
La Franc-Maçonnerie ordre initiatique fraternel fait référence à l’art de la construction, sa méthode est le symbolisme, elle vise à reconstruire une homme neuf, elle puise ses sources dans de multiples traditions qui remontent à des temps immémoriaux, elle un centre d’union pour des hommes de toutes religions, croyances, pour peu qu’ils soient libres de bonnes mœurs ceci n’est qu’un mince aperçu de sa richesse.

Le symbolisme de l’arche de NOE convient bien aux Francs-Maçons, le patriarche a rassemblé dans son arche tout ce qui était épars, il a pris conscience qu’il fallait sauver le monde, préserver son harmonie, son équilibre, que chacun y avais sa place depuis le plus végétal jusqu’à la forme supérieur de l’animal l’homme.

Puis se sont succéder les traditions avec leurs particularités en Orient et en Occident, il y a eu dans le temps des moments clés, des moments ou le compas a pu s’ouvrir sans crainte, ou les cultures ont pu se confronter. Le Miracle Grec sur les rives de la méditerranée, la tradition judéo chrétienne, la tradition Egyptienne, dans notre Europe la tradition Celte. La plupart de ces traditions se sont transmises oralement dans ces chaudrons spirituels que furent Athènes, Alexandrie ou Rome pour notre occident. Les voyageurs de l’esprit ont donnés à boire à ceux qui avaient soif de connaissance.

La Franc-Maçonnerie de métier dite opérative fait référence à l’art de la construction, à l’ancienne alliance elle s’inspire de la construction du Temple Salomon temple matériel, puis temple spirituel, puis vint la nouvelle alliance celle du prophète Jésus, la voie de l’amour.
En Europe l’on élève des cathédrales. Quand vient l’heure de la fin des constructions de pierre, les Francs-maçons vont accueillir dans leurs Loges des « acceptés » qui ne sont pas des hommes de métier, mais des savants, des intellectuels, des militaires souvent nobles, puis des bourgeois.
Parallèlement des idées nouvelles voient le jour, c’est la fin de la scolastique, le début des Lumières.

En Ecosse, en Angleterre, en Irlande on s’oppose à la toute puissance de Rome et aux « papistes » comme le dit Isaac Newton. En 1710 les Collèges d’Oxford, la société des Antiquérians, l’Invisible collège, le Trinity collège, la Royal Society se remplissent on y trouve beaucoup de Francs-Maçons, la marmite bouillonne !
De nombreuses traditions se mêlent, on rêve comme les Rosicruciens d’une nouvelle société d’amour et de tolérance.

En 1678 naît John Aubrey, il va se passionner pour la philosophie, mais aussi pour l’archéologie il s’intéresse en particulier aux sites Mégalithiques qu’il attribue aux Celtes et aux Druides, enseignant au Trinity Collège, il se lie avec Elias Ashmole lui –même archéologue. John Aubrey sera Druide sur la fin de sa vie, il veut remettre au goût du jour le Druidisme, l’idée du Druid Order prend forme.
Il se lie avec John Toland Philosophe Irlandais libre penseur, adepte d’une religion naturelle, pas étonnant donc qu’il se rapproche de John Aubrey. John Toland est très proche des Loges Maçonniques, il fût sans doute Franc-Maçon lui même il a 47 ans en 1717 année de la fondation de la Grande Loge Unie d’Angleterre première puissance Maçonnique organisée. Mais John Toland est avant tout un panthéiste, il sera le premier Grand Druide du Druid Order, il meurt en 1722 après avoir écrit son Panthéisticon qui lui assura la célébrité.

Les Francs-Maçons spéculatifs ont donc été proches du renouveau du Druidisme incarné par John Toland, le Rite Ecossais Rectifié et dans une moindre mesure le Rite Ecossais Ancien et Accepté en portent encore les traces. L’influence du Druidisme est également présente dans les Rites Maçonniques Forestiers, la Maçonnerie du bois dont les rituels se déroulent dans la nature et la symbolique proche de celle-ci.
Deux courants importants se mêlent dans la source de la Franc-Maçonnerie spéculative : le courant chrétien libéré, libertaire et le courant païen panthéiste, qui se confond avec le Druidisme.

Les Francs-Maçons modernes de la période 1717-1724 en se référant aux antiques traditions diverses se sont opposés à l’obscurantisme, aux impérialismes de l’époque religieux ou politiques. Ils rêvaient d’un monde neuf ou les hommes se toléreraient dans un élan d’amour fraternel à mettre en œuvre.

Ces quelques lignes pour toi Ange et tous ceux que l’histoire Maçonnique intéresse. Pour aller plus loin dans la connaissance des analogies entre la Tradition Celte portée par le Druidisme. Je vous conseille les deux livres de Jean Claude Cappelli un Druide contemporain qui vit en Forêt de Brocéliande. Ses deux ouvrages : « Des origines Païennes de la Franc-Maçonnerie-Tome I, Des Origines Druidiques et dans le Tome II Des Origines Brahmaniques.

JF.

JF 27/04/2017 07:56

Bonjour Angie merci de ta question cela sera l'occasion de te répondre suivant ma sensibilité et l'occasion de rédiger quelques lignes dans la journée à ce sujet ce sera l'article du jour, merci de quelques heures de patience à bientôt
JF

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog