Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
la Franc Maçonnerie au Coeur

la Franc Maçonnerie au Coeur

Un blog d'information, de conversations sur le thème de la Franc Maçonnerie, des textes en rapport avec la Franc Maçonnerie, comptes rendus et conseils de lectures.

Publié le par jean françois
CITE DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE A PARIS
CITE DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE A PARIS

CITE DE L'ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE A PARIS

DE L’ARCHITECTE

 

Nous sommes tous des architectes terrestres, depuis notre cousin qui aménagea la première caverne, à l’architecte contemporain qui aménage notre espace urbain. Noé le premier architecte naval, manieur de la Royale Hache, Imhotep le constructeur de la 1ère pyramide vers 2800 AV JC, en passant par Vitruve le génial Romain, et pour nous Francs-Maçons Hiram l’architecte du Temple de Salomon et son héritier sur la planche à tracer Villard de Honnecourt dont les célèbres carnets ont servis de plans pour les cathédrales.

 

L’architecture terrestre remplie notre espace, en s’inspirant des merveilles de la nature, conçues par un Grand Architecte de l’Univers, l’architecte céleste, mystérieux, inconnaissable, au nom imprononçable, mais dont nous ressentons le souffle de l’unité en nous.

Chaque jour nous essayons de contribuer a parfaire cette construction avec nos moyens, en réalisant pierre après pierre en nous le grand œuvre, pénétrant à l’intérieur de nous même, dans les ténèbres de l’œuvre noire, puis le maillet et le ciseau en mains l’œuvre blanche surgie, le compas ouvert trace l’amour de l’œuvre rouge.

 

Bossuet méprise l’homme ou plutôt sa partie corporelle, il ne voit en l’homme que la grandeur de son devenir après la mort : « Ô âme console toi, si ce divin architecte… laisse tomber pièce à pièce ce vieux bâtiment de ton corps. » Le Franc-Maçon lui cherche à construire un homme harmonieux de corps et d’esprit, avec ses qualités et ses défauts il s’inscrit dans le cosmos à sa place, l’espérance du Franc-Maçon est réalisable dans le présent, celle de Bossuet dans le futur.

 

Le Franc-Maçon est le constructeur, l’architecte de sa vie, en se saisissant de l’Équerre et du Compas, peu à peu l’on voit grandir son temple intérieur, dont la lumière passe à travers les vitraux de ses yeux, cette lumière qui grandit sans éblouir ses Frères, mais le rend de plus en plus radieux. C’est le grand mystère de sa régénération.

 

JF.

 

Pour aller plus loin dans la connaissance des grands architectes : Une expo à Paris à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine 1, Place du Trocadéro 75116 PARIS.

https://www.citedelarchitecture.fr/


Aux siècles derniers, l’Architecte prenait la pose. L’exposition « L’Architecte. Portraits et Clichés » proposera aux publics une collection séduisante de figures d’architectes, du Haut-Empire à la fin XXe siècle.

Elles représenteront l’histoire d’un métier qui n’évolue pas qu’au rythme des progrès de l’art, comme en témoignerait une galerie de portraits de grands médecins ou de musiciens, mais selon ses propres mues. Maître-artisan, stéréotomiste, utopiste, « maçon qui parlerait le latin », penseur social, artiste, bâtisseur de villes, l’architecte a occupé des positions bien différentes et cette évolution se poursuit. Sur l’échiquier social, il ne se déplace pas en ligne droite mais comme le Fou ou le Cavalier. L’exposition s’achève avec un beau portrait posé de Claude Vasconi…

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog